Forum cheval
Le salon de discussion

Je suis inquiète (climat)

Sujet commencé par : Cocktail_jet - Il y a 2738 réponses à ce sujet, dernière réponse par cicitt
2 personnes suivent ce sujet.
Par Cocktail_jet : le 24/08/16 à 08:56:24

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10259 messages

403 remerciements
Dire merci
Suis je la seule en ce moment à être une véritable flipée de voir les températures qu'on a ? 37, 38, 39 ou 40 degrés ? qui reviennent tous les 3/4 matins ?

Voilà deux mois que je suis très inquiète (je l'étais avant mais là c'est pire) par rapport aux températures que nous avons...j'y pense le jour, j'y pense le soir...j'entend partout et tous les jours que la planète se réchauffe, on le voit désormais au quotidien et je m'inquiète si fort pour l'avenir...je me dis qu'aujourd'hui on se bat pour des croyances mais je suis persuadée que dans quelques années nous nous battrons pour manger et boire partout dans le monde au rythme ou ca va...j'ai peur pour mes enfants (que je n'ai pas encore et ca ne me donne vraiment pas envie d'en avoir) parce que je ne voudrais pas les voir crever de faim.
Je suis peut être pessimiste mais j'ai l'impression que dans 100 ans on sera mort au rythme ou on va ???
J'ai posé la questions aux personnes plus vieilles que moi : aviez vous des chaleurs pareil ? Certains me disent oui, d'autres non...qui croire ?
Qu'attendons nous pour faire quelque chose bordel....on est en train d'ouvrir des croisières dans l'antarctique !!! On marche sur la tête........que font nos politiques ? On constate et on ne fait rien.......alors que la situation est plus que grave........
La terre va si mal à cause de nous, quand allons nous changer nos habitudes de consommation ???
Même nos chevaux respirent de plus en plus mal et ils sont de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir manger de foin car tout est pollué par nos activités ........
Voilà un petit poste pour en parler, j'ai besoin d'évacuer, je suis vraiment très inquiète en ce moment et je ne sais pas à qui en parler

Messages 2441 à 2480, Page : < < | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 > >

Par BountyB : le 18/07/22 à 15:37:43

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
Donc seulement 4% sont de vraies forêts et non des cultures?
C'est peut-être un peu plus, certaines forêts peuvent avoir "naturellement" un peu moins d'essences.

Après il faut savoir qu'il n'existe quasiment pas de forêts non exploitées en France. C'est notre vision de la nature : un truc qu'il faut exploiter sinon ça sert à rien
Bien sûr parmi les forêts exploitées, il vaut bien mieux qu'elles soient diversifiées qu'en monoculture !

Pour illustrer le truc, sur cette carte, chaque point représente une réserve naturelle dans laquelle on trouve une forêt à caractère naturel (c'est-à-dire non exploitée depuis plus de 50 ans) :



Par PIROU : le 18/07/22 à 15:57:54

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
J'ai justement lu aujourd'hui que ça complique la lutte contre les incendies girondins actuellement, les forêts de pins ça crâme trop bien

oui mais il ne faut pas oublier que s'il n'y avait pas eu les plantations de pin dans les landes , tout ne serait que sable et marais , je me trompe peut-être mais d'autres espèces d'arbres n'aurait pas pu s'acclimater sur ces sols .

Par SANNOM : le 18/07/22 à 16:23:53

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5539 messages

65 remerciements
Dire merci
Effectivement, les pins ont été plantés dans les Landes et Gironde pour assécher les marais. Ce sont des arbres qui puisent énormément d'eau en surface (système racinaire de surface).

Mais de part leur essence, ils sont très inflammables et malheureusement on le voit actuellement avec les incendies en Gironde et également dans les Landes.

J'habite dans les Landes, mais au sud de Mont de Marsan où ce sont plutôt des forêts de Chênes.

Par Ulika1 : le 18/07/22 à 16:38:29

Déconnecté

Inscrit le :
01-02-2021
788 messages

110 remerciements
Dire merci
ben y'a pas que des Pins non plus en Gironde hein, les chênes les (faux )accacias et cie ça pousse pas si mal ,on en a 5 centenaires soit dit en passant sur 300m²,c'est juste moins "joli" parfois

Par SANNOM : le 18/07/22 à 16:41:16

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5539 messages

65 remerciements
Dire merci1
bien sûr qu'il n'y a pas que des pins en Gironde ni dans les Landes, mais toute la partie qui était maraicageuse en a été plantée. Quand je remonte au nord de Mont de Marsan pour aller sur la côte, je vois guère de chênes mais 90 % de pins.

Par Ecoleartequestre : le 18/07/22 à 17:19:53

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1937 messages

418 remerciements
Dire merci
je me trompe peut-être mais d'autres espèces d'arbres n'aurait pas pu s'acclimater sur ces sols

Exactement. Les forestiers ne sont pas totalement stupides quand même, le sujet est sur le tapis depuis fort longtemps, à la base à cause du risque incendie. Et après les grosses tempêtes de 1999 et 2009, il avait été encore plus question de remplacer ces pins par des feuillus, plus résistants au vent.
Plusieurs tentatives ont été faites, elles ont toutes échoué. Rien ne pousse en dehors du pin dans ce sol pauvre et sableux.
Lien


Message édité le 18/07/22 à 17:21

Par PIROU : le 18/07/22 à 17:25:08

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci1
ben y'a pas que des Pins non plus en Gironde hein, les chênes les (faux )accacias et cie ça pousse pas si mal ,on en a 5 centenaires soit dit en passant sur 300m²,


Bien sur qu'il y d' autres espèces d'arbres dans les landes mais dans la grande majorité ce sont les pins .

Par Erzebeth : le 18/07/22 à 17:45:57

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci1
Ben le truc c'est que les pins aussi ont contribué à modifier le sol, pas étonnant que plus rien d'autre ne veuille pousser. C'est un terrain créé artificiellement par l'homme. Ca a permis de le "coloniser", mais le risque, ce sont les incendie. Quand c'était un marais, il y avait probablement une végétation endémique qui vivait très bien là. Alors maintenant, c'est comme ça, et faut faire avec, c'est sûr. C'est habitable, mais ça brûle et rien d'autre ne pousse...
je trouve que c'est un bon exemple des transformations apportées par l'homme en fait. C'est parlant.

Par PIROU : le 18/07/22 à 18:03:14

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
Ben le truc c'est que les pins aussi ont contribué à modifier le sol, pas étonnant que plus rien d'autre ne veuille pousser. C'est un terrain créé artificiellement par l'homme. Ca a permis de le "coloniser", mais le risque, ce sont les incendie.

Ben oui Erzebeth mais le truc c'est que ça a aussi permis a faire tourner une économie et donc à beaucoup de gens de vivre .

Par Cliona : le 18/07/22 à 18:07:12

Déconnecté

Inscrit le :
26-01-2013
11190 messages

488 remerciements
Dire merci
pas grand chose ne peut pousser sous les pins...ils ont le pouvoir de rendre les sols très acides et les aiguilles de pins étouffent toute velléité de pousse de végétaux.

Ici, 40° à l'ombre à l'instant, pas un pet d'air...quand tu sors, t'as l'impression de te retrouver dans ton four... Je vais mourir

Par Cliona : le 18/07/22 à 18:11:05

Déconnecté

Inscrit le :
26-01-2013
11190 messages

488 remerciements
Dire merci
Je pense fort aux habitants de la Nouvelle Aquitaine dans la tourmente en ce moment

Par Ulika1 : le 18/07/22 à 19:33:42

Déconnecté

Inscrit le :
01-02-2021
788 messages

110 remerciements
Dire merci
15 000 ha partis en fumée,.....les Flots Bleus

Par BountyB : le 18/07/22 à 19:34:29

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci1
oui mais il ne faut pas oublier que s'il n'y avait pas eu les plantations de pin dans les landes , tout ne serait que sable et marais , je me trompe peut-être mais d'autres espèces d'arbres n'aurait pas pu s'acclimater sur ces sols .

faux.
Originellement, on trouvait dans les Landes des forêts de feuillus (chênes, bouleaux, ormes, hêtres), avec déjà la présence de quelques pins maritimes.
Mais le défrichement a commencé il y a 7000 ans, avec un système de gestion par brûlis pour éviter que les buissons puissent à nouveau s'installer.
Le déboisement s'est intensifié durant plusieurs milliers d'années, pour arriver à la disparition de cette immense forêt, remplacée par des landes, vers le moyen-âge.

Source : Six pieds sous terre il y a 3000 ans : archéologie des Landes de Gascogne, M. Bilbao, H. Barrouquère.

Par Assimilee : le 18/07/22 à 20:12:07

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
20569 messages

489 remerciements
Dire merci
Par contre, je comprends bien le problème de manque de diversité quand ce sont des forêts exploitées, en revanche en terme de captation du CO2, je ne comprends pas trop ce que ça change?
Quelqu un aurait une explication?

Par Ulika1 : le 18/07/22 à 20:34:06

Déconnecté

Inscrit le :
01-02-2021
788 messages

110 remerciements
Dire merci1
La capacité de stockage de carbone d’un arbre varie selon plusieurs critères :

L’espèce ;
L’âge ;
La taille ;
Le climat ;
Le sol.
Certains arbres poussent plus vite et donc absorbent plus rapidement plus de CO2. Au contraire, d’autres espèces d’arbres ont une croissance plus lente mais vivent aussi plus longtemps et absorbent donc plus de CO2 sur le long terme. Il est donc difficile d’estimer quels arbres absorbent le plus de CO2.

Moyenne d'absorption de CO2 par type de forêt en France (par hectare)
Type de forêt CO2 absorbé par hectare
Forêt de conifères (cyprès, cèdre, pin...) 2,4 tonnes de CO2/an
Forêt de feuillus (bouleau, châtaignier, chêne, érable…) 4,6 tonnes de CO2/an
Forêt mixte (composée de conifères et de feuillus) 4,9 tonnes de CO2/an
Pour calculer cette moyenne, il faut prendre en considération la composition de la forêt. Ainsi, comme le montre le tableau, les forêts dont les espèces sont variées (forêts mixtes) sont à privilégier, car elles absorbent plus de CO2.


Par PIROU : le 18/07/22 à 21:11:44

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
Le déboisement s'est intensifié durant plusieurs milliers d'années, pour arriver à la disparition de cette immense forêt, remplacée par des landes, vers le moyen-âge.

et à ton avis BountyB ce changement il y a 7000 ans il était du a quoi ? c'est une vrai question car moi je ne sais pas ?


Par Erzebeth : le 18/07/22 à 22:11:13

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci
7000 ans? Ben, la sédentarisation et le passage du paléolithique au néolithique a priori.

Par BountyB : le 18/07/22 à 22:22:12

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
assimilee
Par contre, je comprends bien le problème de manque de diversité quand ce sont des forêts exploitées, en revanche en terme de captation du CO2, je ne comprends pas trop ce que ça change?
Quelqu un aurait une explication?


Parce qu’une forêt exploitée contient en général moins de biomasse sur pied, c’est-à-dire que la masse des arbres et des buissons y est moindre sur une surface égale, et elle contient aussi moins de litière et de bois mort.

Pour rappel, la captation du CO2 par les arbres est due au fait que le CO2 absorbé durant la photosynthèse est utilisé pour fabriquer du sucre, qui sera utilisé pour fabriquer du bois.

L'explication d'Ulika concernant les essences d'arbres n'est pas vraiment correcte. En effet, in fine, les arbres qui stockent le plus de CO2 sont les GROS arbres. Une étude de 2020 a démontré que dans une forêt qui ne comporte que 3 % d'arbres avec un tronc d'un diamètre supérieur à 53 cm, ces derniers stockent 42 % du carbone de la forêt !
Un gros arbre accumule plus de carbone par an que tout le carbone contenu dans un arbre de taille moyenne.
Et le problème, c'est que dans une forêt exploitée, il n'y a pas de gros arbres...

Source de l'étude : Mildrexler et al, 2020, Frontiers in forests and global changes


Message édité le 18/07/22 à 22:23

Par BountyB : le 18/07/22 à 22:23:49

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
7000 ans? Ben, la sédentarisation et le passage du paléolithique au néolithique a priori.
Exactly

Par PIROU : le 18/07/22 à 23:00:15

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
Exactly


ok ,

Par paquerette20 : le 18/07/22 à 23:21:34

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23200 messages

1012 remerciements
Dire merci1
Tu conseilles à Maratre d'aller voir un psy
cicitt Je n''ai jamais dit ça .... J'ai dit que si elle avait froid avec 3 pull et un damart avec 19°C c'est qu'il devait y avoir un problème physiologique donc qu'il fallait consulter un docteur. (relis bien : physiologique ! Je ne me permettrais pas de dire à quelqu'un d'aller voir un psy, brutalement comme ça... je te laisse ce genre de remarque ) Ce à quoi Maratre a effectivement répondu qu'elle avait consulté à ce sujet ...




Par paquerette20 : le 18/07/22 à 23:35:25

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23200 messages

1012 remerciements
Dire merci
Et je rejoins ce qui a été dit par assimilée , il n'est pas question de faire travailler quelqu'un dans l'inconfort. La gamme de confort débute à 19°C, c'est pourquoi ce chiffre est avancé. Toutefois, quelqu'un qui ne supporterait clairement pas de travailler à 19° mais qui a besoin d'être à 20 j'imagine qu'un flic va pas venir lui mettre une amende ?

Rouler à 110 est juste si on le fait avec conviction et non par contrainte
Bon là, j'ai rien compris.... Si aujourd'hui on roule à 130 km/h en France sur l'autoroute, c'est uniquement par contrainte, sinon certains rouleraient bien plus vite. C'est juste un changement de contrainte. Nous faisons partie des pays du monde où nous roulons le plus vite (en général c'est plutôt 110/120), on doit pouvoir s'y faire.
Quant à l'écologie "punitive", je trouve que ce terme c'est vraiment l'élément de langage politique creux.... C'est quoi punir ? Quand je paie une TVA à 20% est-ce que je parle d'économie punitive ?La vitesse à 110 c'est punitif ? Mais à 130 c'est pas punitif ? Nous sommes dans un état de droits dont les lois ont pour objectif l'intérêt général. La limitation des rejets de carbone est un sujet d'intérêt général qui mérite des lois adaptées.


Il y a un très bon thread sur twitter en ce moment sur l'histoire de la forêt des Landes et les raisons économiques de sa création (bousillant des 100aines d'hectares de marais qui sont d'excellents puis de carbone et hyper important en matière d'épuration de l'eau au demeurant)
Lien

Par Matchbox : le 19/07/22 à 00:08:19

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
4116 messages

489 remerciements
Dire merci
Je lis depuis quelques jours vos échanges, c’est très intéressant. Aujourd’hui, en Bretagne, on a tapé les 40. Je n’avais JAMAIS vécu ces températures. C’est tout bonnement horrible. Mon petit cheval (et les autres) se sont visiblement bien dépatouillés de cette chaleur, j’avoue que je n’ai pas tenu plus d’une heure et suis rentrée me réfugier dans mon antre. En tout cas, les incendies vont bon train, il y a eu un départ de feu (x2, il a recommencé le lendemain…) dans mon secteur, et un entrepôt a pris feu à Rennes ce jour. Terrible, et effrayant.

Sinon je rebondis sur deux petites choses:
. Oui et quand je vois qu'on transporte les fruits exotiques en avion pou
Pour ma part, ce qui me choque bien plus, c’est qu’on nous demande de faire efforts en tant que particulier qui n’a pas les moyens de se payer un séjour en Islande, tandis que d’autres se promènent en jet privé de façon totalement illimitée et décomplexée. Et la culpabilité, c’est en prime. Pour ma part, je ne culpabilise pas d’avoir un gros véhicule diesel et de mettre la clim à fond en ce moment, parce qu’à côté de ça, je fais des efforts (lumières, économies d’énergie, économies d’eau, recyclage, achat…) que d’autres ne font pas. Le jour où ils vivront plus chichement que moi, on en reparlera (et c’est pas compliqué ).

i aujourd'hui on roule à 130 km/h en France sur l'autoroute, c'est uniquement par contrainte, sinon certains rouleraient bien plus vite. C'est juste un changement de contrainte. Nous faisons partie des pays du monde où nous roulons le plus vite (en général c'est plutôt 110/120), on doit pouvoir s'y faire.
Sauf que…les gens ne respectent déjà pas les 130. Alors 110, ils s’en tamponnent royalement. Je ne vois pas beaucoup de tesla par ici, par contre les suv et gros engins derniers cri qui consomment bonbon alors que nous en périphérie de grande ville, que jamais ils ne mettraient un pneu sur l’herbe et si ils vont la laver chaque semaine, ça roule très très vite, bien au delà de 130 (sur autoroute mais aussi voies rapides). On est plutôt sur du 150.
Réduire la vitesse, ça ne sert à rien en l’état. Ceux qui respecteront les 110 seront ceux qui respectent déjà les 130, en soustrayant ceux qui en auront ras-le-bol de faire encore un effort pendant que les autres continuent à faire n’importe quoi sans en toute impunité. Je roule à 110 sur autoroute par pure économie et non écologie, mais ça me gave monstrueusement de voir des guignols qui roulent à 150 tranquilles (et y’a de tout: commerciaux, chefs d’entreprise, cassoc…). Y’a que les poids lourds qui respectent les vitesses (ou qui en ont l’air en tout cas). Et sans parler d’écologie, rien que niveau sécurité, c’est juste ahurissant à quel point les gens sont irresponsables.
Donc clairement, limiter les autoroutes à 110, ça ne marchera que s’il y a des radars tous les km avec les sanctions qui vont avec pour dissuader. C’est pareil pour les 80 km/h, celui qui n’en a rien à battre des 90, il n’allait pas se trouver une conscience subitement et lever le pied.

Si déjà les plus gros pollueurs se voyaient contraints de changer leur mode de vie/production/etc (entreprises, riches, politiques, etc), alors il y aurait légitimité à imposer la même contrainte au bas peuple. Mais ce n’est pas le cas. Je rejoins donc le club des pessimistes concernant l’humanité et son avenir.

Par Assimilee : le 19/07/22 à 09:03:14

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
20569 messages

489 remerciements
Dire merci
C est marrant, pour les limitations de vitesse j ai l impression inverse sur l autoroute.
Autant le 80 sur nationale n’est pas du tout respecté (moi la première, je suis entre 2 rapports quand je suis à 80 c est super chiant).
Autant sur l autoroute j ai le régulateur de vitesse, je me met à 130 et je double tout le monde.
Effectivement une fois tous les 36 j ai qq un de pressé qui me dépose en roulant comme une blinde et doit facile être à 150, mais c est pas la majorité.

Par Assimilee : le 19/07/22 à 09:06:02

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
20569 messages

489 remerciements
Dire merci
Et merci pour les explications sur la forêt, c était pas intuitif au départ mais avec les explications ça semble parfaitement logique.

Par Yann22 : le 19/07/22 à 09:44:45

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci4
De retour...

Beaucoup à dire. Déjà, je rejoins Paquerette qui n'a jamais conseillé qui que ce soit d'aller voir un psy...

Ensuite, juste pour recontextualiser les choses... En plus d'une crise environnementale, on vit le début d'une crise énergétique. Les appels récents à économiser l'énergie (EDF, ENGIE, TOTAL et maintenant le gouvernement français), ce n'est pas pour répondre à la crise environnementale mais bien pour tenter de juguler la crise énergétique qui enfle. Et dans ce contexte, économiser l'énergie revient à veiller à ce qu'on en est toujours dans les mois à venir et à un prix acceptable (notion très subjective). Parce que si le carburant dépasse largement les 2 € (ce qui serait le cas sans la ristourne de 18 centimes d'euro par litre), ce ne sera plus la limitation de vitesse qui fera "chier". Ce sera juste le fait de se déplacer. Idem quand on veut se chauffer à 22° chez soi et qu'on "paye" pour cela. Je l'ai dit sur un autre post, mais le coût de l'énergie sur les marchés internationaux sont délirants et, pour le moment, toutes les projections vont vers au moins un doublement du prix de l'électricité et du gaz pour 2023.

Et d'ailleurs, à propos des 19° au travail... Mon beau-frère ne conçoit pas de vivre chez lui en hiver autrement qu'en T-shirt. Chez lui, il fait environ 24°. Bon, il "paye" pour ça. N'étant pas un intégriste (comme certains pourraient le croire), ce n'est pas un sujet de discorde entre nous même si cela me désespère quelque part. Mais du coup, physiologiquement ( ), son organisme est habitué à ces 24°. En conséquence, quand il arrive au bureau où il fait une température "normale", il a froid. Encore une fois, 19°, c'est réglementaire. Pousser à 20°, je peux le comprendre. Au delà, clairement, non.

Ensuite, l'Inde (entre autres pays)... Forcément, il y a pire ailleurs. Est-ce une raison pour ne rien faire? Et pour donner comme image une société du gaspillage, tout en se servant allègrement de l'Inde (entre autres) comme usine/décharge?

Enfin, je réponds à cet extrait:
Pourquoi devons-nous faire des économies pour la collectivité alors que :
- Les Jeux olympiques d'hiver se sont déroulés à Pékin sur de la neige artificielle.
- En France, des stations de ski éclairent des pistes jusqu’à minuit pour que « les lève-tard » puissent skier en nocturne.
- La Lufthansa effectue 8 000 vols "à vide" pour garder ses slots.
- La plupart des grands matchs de foot se déroulent en soirée sous les spots de méga projecteurs qui consomment à tout va !
- Les 8 nouveaux et gigantesques stades de foot appelés à recevoir la Coupe du monde au Qatar sont climatisés (dans un désert !)
- Des centaines de camions circulent pour nous amener des fruits et légumes d’Espagne alors que des produits régionaux vont à la poubelle ou sont écrasés par des bulldozers
- Le plus grand paquebot du monde : Wonder of the seas va promener 7 000 passagers, 2 300 membres d'équipage et tourner en rond sur les mers.
- Environ 3 500 porte conteneurs circulent dans le monde et consomment chacun 28 000 litres de fuel pour 1000km.
- Les milliardaires s'offrent des voyages dans l'espace à des conditions "astronomiques"
- Et ... pendant ce temps, "PAR SOUCI D'ÉCOLOGIE" on va interdire de rouler avec une voiture au diésel ou à l’essence un peu ancienne à des gens qui n'ont pas les moyens de changer de voiture et qui doivent s'en servir pour aller travailler et on va suggérer de baisser le chauffage de 1°!
De qui se moque-t-on ?


Pourquoi devrions nous faire des économies malgré cette liste non exhaustive? Peut-être pour rejeter ce modèle de société?

Parce que si une majorité de personnes boycotte la retransmission des jeux olympiques et des matchs de foot, achète localement ou tout simplement donne du sens à ses achats et devient des consommaCteurs plutôt que des consommateurs alors, les choses peuvent changer. Parce que si le changement ne vient pas de la base, on peut attendre longtemps qu'il vienne du sommet. A moins que cette liste ne serve qu'à justifier son propre immobilisme?

Après, je reste persuadé que chacun fait des efforts mais:
1) merci de ne pas dénigrer ceux qui en font la promotion en disant notamment que ça ne sert à rien;
2) encore une fois, le temps de l'énergie abondante et bon marché c'est fini. Du coup, le confort que l'on a aujourd'hui va s'étioler et il serait peut-être opportun de voir comment s'adapter volontairement avant que l'on n'y soit contraint par la facture ou par des coupures.

Par Yann22 : le 19/07/22 à 10:03:10

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Le tweet d'un météorologue de Météo France, François Jobard: Chaleur extrêmement intense en #Bretagne hier avec des 40 °C atteints jusqu'au Finistère nord, un niveau sans précédent. 31.5 °C à Ouessant, 39.3 °C à Brest. Ce qui s'est passé hier en Bretagne est un séisme climatologique.

Par beeboylee : le 19/07/22 à 10:27:53

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
64452 messages

1039 remerciements
Dire merci
Je vous predis quelques séismes cevenols en septembre.
Ici, golfe du lion où la mer oscille usuellement l l'ete entre 18 après mistral et 22, 23, exceptionnellement 24 vers fin août, ici,donc ,nous avions 21 loin de la cote en mai, puis 23 , puis 25 actuellement..
Elle ne cesse de chauffer. Ok,c est delicieux, mais anormal, même pour le sud.
Quand cette mer bouillante va etre confrontée à des masses d air plus fraiches à l automne, gasp.

Par paquerette20 : le 19/07/22 à 11:44:27

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23200 messages

1012 remerciements
Dire merci1
Il faut se rappeler que la vitesse limitée sur les autoroutes c'est "récent" ... (1974)
Si on a limité la vitesse c'est avant tout à cause .... du choc pétrolier de 71/73. Il fallait diminuer la conso de pétrole pour des raisons purement économiques et cette mesure était censée être provisoire :-)
Aujourd'hui, tout le monde trouve normal que les autoroutes soient limitées.

les gens ne respectent déjà pas les 130. On est plutôt sur du 150
Quelles sont tes sources ? Ton ressenti ?
La réalité, mesurée (tous les ans par l'observatoire de la vitesse) c'est que c'est sur autoroute que la vitesse est le mieux respectée avec environ 2% seulement de vitesse supérieure à 140 km / et que ce chiffre est en diminution (-0,6 km/ h par an tous les ans depuis 2015)

bee tu as on ne peut plus raison. Les inversions thermiques vont fatalement généré des épisodes de pluviométrie très intenses.... Et pas que dans les régions cévenoles (d'ailleurs on observe des épisodes dits "cévenols" sur les bassins amon de la Loire maintenant)...

Par Erzebeth : le 19/07/22 à 11:52:32

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci
C'est vrai que le ressenti et la réalité sont souvent bien différents. Et curieusement, on a tendance à penser que les choses sont pires qu'elle ne le sont sur la vitesse en voiture. je l'ai vu à l'échelle de ma commune où des relevés ont été faits et contredisaient les impressions des habitants. A 95 % les gens respectaient les limitations, et dans les 5% restant, la majorité étaient des petits dépassement de vitesse. Quelques gros excès, mais à la marge.
Alors que sur le tronçon en question tout le monde se plaignait que les gens roulent trop vite (limité à 70).

Par tianma : le 19/07/22 à 12:00:24

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
4098 messages

80 remerciements
Dire merci
Je suis sur le Bassin d'Arcachon (fort heureusement au NORD du Bassin alors que c'est le sud qui crame). Je vis par ailleurs en lisière de cette belle monoculture de pins donc vous imaginer mon stress pendant toute cette semaine de canicule.

La situation ici est dramatique, le ciel est orange, on a de la fumée partout depuis plusieurs jours et il neige de la cendre même chez moi, à 30 km du feu. Je me dis que si cela sert une prie de conscience alors ces hectares ne seront pas partis en fumée pour rien mais j'en doute.
On commence déjà à rejeter la faute de l'incendie sur les écolos qui ont essayer d'empêcher l'exploitation intensive d'une partie de cette forêt. Les sylviculteurs braillent qu'on aurait du les laisser s'occuper de la forêt...
Or le problème est le manque de moyen mis dans la mis en place des pare-feux et une circulation motorisée inconsidérée sur les pistes forestières pas les 3 buissons qui étaient présents. D'ailleurs la forêt exploitée juste à côté à cramer tout aussi bien mais bon, cela sert le propos des sylviculteurs.

Je les connais pas mal pour les avoir souvent en réunion. Non, ils ne sont pas stupides MAIS ici, ils sont pris dans un système de production qui ne permets pas la mise en place d'autres essences à par le pin, alors que si, c'est possible, certains sont sortis du système et l'on fait.
Avant l'exploitation de la forêt, le chêne liège était par exemple très présent.
C'est un peu comme un éleveur intensif qui vous dirait ha ben non, on peut pas élever une autre variété de vache plus rustique parce que regardez, elle produit moins de lait, elle doit être moins adaptée.C'est une filière à changer...



Message édité le 19/07/22 à 12:00

Par cicitt : le 19/07/22 à 12:00:31

Déconnecté
Déjà, je rejoins Paquerette qui n'a jamais conseillé qui que ce soit d'aller voir un psy...

Au temps pour moi. Cependant ce n'est pas une insulte de dire à quelqu'un qu'il ferait bien d'être aidé. Se rendre compte qu'on a été fort trop longtemps et qu'on a besoin d'aide, c'est plutôt faire preuve de maturité.

Un article qui explique bien comment l'éco-anxiété peut être problématique pour le changement social:

"(...)
Transcender l’écoanxiété

Pour revenir à la question initiale de l’écoanxiété, Krishnamurti y aurait vu avec les écologistes une voie de changement social. Cependant, comme dans toute forme de sentiment dont on souhaite qu’il donne lieu à un changement social ou politique, la condition d’un travail sur soi s’impose pour que cette intention initiale amène autre chose qu’un bouclage sans fin sur sa propre sentimentalité. Il faut ouvrir le sentiment à sa transcendance possible pour « que survienne une prise de conscience qui ne procède pas de la pensée : il suffit simplement que l’on soit conscient des activités de l’ego, sans les condamner ni les justifier ». Autrement dit, la prise de conscience d’un problème, ici la transition écologique, ne doit pas être abordée dans une optique de résolution qui aurait pour but la maîtrise et l’obtention d’un résultat précis. Lorsque nous sommes dans l’attachement à « ce qui devrait être », c’est-à-dire dans le désir de la maîtrise et du contrôle, « on ne sort toujours pas du cadre de l’ego, du moi » (L’esprit de la pensée).

À la jeunesse qui désire changer le monde, Krishnamurti répondrait en se réjouissant qu’il faut d’abord chercher à se changer soi-même en mettant en place certaines conditions affectives. Sans qu’il soit nécessaire de connaître soi-même un éveil spirituel, ces conditions affectives sont possibles dès qu’on examine les mouvements de notre pensée et les racines de notre attachement identitaire dans une optique de lâcher-prise. Lorsqu’on commence à voir la récurrence des mouvements de la pensée et comment celle-ci s’enracine dans l’ego et ses affects, l’objectivité, la connaissance de soi et le changement social se concrétisent. Dans le cas contraire, les racines troubles de l’écoanxiété nous ramèneront à l’ego et à sa fonction principale de survie psychologique par des affects tels que la peur, la culpabilisation de soi et des autres. On dit en physique classique que l’inertie est la somme nulle des forces s’exerçant sur la matière. Or, les forces de l’ego, prises dans un éternel duel avec leur contraire justifiant leur maintien, opèrent selon les mêmes règles en entretenant le statu quo. Quand les mouvements de l’ego nous poussent à nous identifier trop passionnément à une finalité socialement vertueuse, on est déjà engagé sur la pente glissante menant à la reproduction des rapports de force et des structures qui paralysent le changement social."

Lien

Par cicitt : le 19/07/22 à 12:06:29

Déconnecté
Ensuite, l'Inde (entre autres pays)... Forcément, il y a pire ailleurs. Est-ce une raison pour ne rien faire? Et pour donner comme image une société du gaspillage, tout en se servant allègrement de l'Inde (entre autres) comme usine/décharge?

Ce n'est absolument pas le fond de ma pensée. Ca m'a juste brutalement ramenée à un principe de réalité. Nous ne représentons que 0,85% de la population mondiale et l'Inde (Chine même combat) aspire à atteindre notre niveau de vie, comment l'en blâmer... (Inde et Chine représentent 36% de la population mondiale).

Par Yann22 : le 19/07/22 à 12:08:17

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Cependant ce n'est pas une insulte de dire à quelqu'un qu'il ferait bien d'être aidé.

Naturellement (et tu le sais puisque je te l'ai déjà écrit). Mais là n'est pas le problème et ta remarque était inappropriée. Dont acte.

Par Matchbox : le 19/07/22 à 12:09:42

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
4116 messages

489 remerciements
Dire merci
Mon constat en effet, sachant que pour sortir des chiffres, il faut mesurer, et qu’ici, il n’y a rien pour mesurer. Les axes que j’empreinte n’ont que très très peu de radars et de contrôles. L’autoroute: zéro radar. Alors vous pensez bien que ça se permet de rouler à 150 tranquillement. Pareil pour les 4 voies, pas de radar dans mon coin.
Et quand bien même le pourcentage de respect des vitesses soit élevé, il n’en reste pas moins qu’une baisse de la vitesse concernera toujours les mêmes, peu importe les raisons invoquées. Ceux qui se fichent déjà des limitations maintenant sont ceux qui se ficheront du 110.
Bien sûr il y en a qui respectent les vitesses, voire qui roulent moins vite (j’en double en étant à 110). Mais limiter encore plus la vitesse avec un tel contexte (baisse à 80, impunité de certains, etc), ce n’est pas tellement une solution, on le voit déjà. Il faudrait commencer à chercher ailleurs, dans l’éducation, dans les sanctions, etc. Bon après, on rentre dans quelque chose de plus globale où ça demande un changement de mentalité en général, et ça, c’est beaucoup plus difficile à mettre en œuvre (et peine perdue à mon sens).


Message édité le 19/07/22 à 12:16

Par cicitt : le 19/07/22 à 12:13:10

Déconnecté
Naturellement (et tu le sais puisque je te l'ai déjà écrit). Mais là n'est pas le problème et ta remarque était inappropriée. Dont acte.

Non j'avais oublié, le problème d'avoir un cerveau qui est une passoire, un peu comme ma maison en fait

Mais cette remarque de Pâquerette ne lui ressemble pas (car non ce n'est absolument pas de la provocation, loin de là):

L'Inde n'a juste rien à voir avec la choucroute mais je ne vais pas me fatiguer car visiblement ce n'est pas de l'égoïsme ou quoi que ce soit, c'est juste de la provocation puérile

D'où mon inconscient qui a lu de travers je pense Car j'ai vraiment lu psychologique (et consulter va souvent avec le mot psychologique, donc à chaque fois j'ai relu psychologique). Bref on ne va pas épiloguer là-dessus, les mystères du cerveau humain...


Par Yann22 : le 19/07/22 à 12:19:03

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Matchbox: éducation? Changement de mentalité? Ca fait des décennies que le GIEC alerte et que des actions d'éducation et de sensibilisation sont menées sur le terrain. Maintenant qu'on est en train de se prendre le mur, il va falloir changer de braquet

Par Matchbox : le 19/07/22 à 12:25:05

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
4116 messages

489 remerciements
Dire merci1
Yann: pas seulement du point de vue écologique, mais de façon générale, nos valeurs culturelles quoi. Divorcer de nos valeurs culturelles traditionnelles qui nous emmènent dans le mur, telles que la compétitivité, l’individu avant le groupe, etc. Revoir notre vision de la place de l’humain dans le monde, les comportements valorisés…C’est un chantier si énorme que je doute qu’on puisse y arriver. Reste l’action et l’anticipation individuelles comme tu l’as expliqué, pour se préparer au mieux pour l’inévitable.

Par Yann22 : le 19/07/22 à 12:26:51

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
pas seulement du point de vue écologique, mais de façon générale, nos valeurs culturelles quoi.

OK. Effectivement, sacré chantier

Par cicitt : le 19/07/22 à 12:30:09

Déconnecté
Un de mes profs de philo disait qu'on vivait une période comparable à la chute de Rome. Mais après chaque mort il y a une (re)naissance.

Une citation qui m'a élevée durant 3 jours après une explication de texte sur la technique lors d'un de mes cours de philo:

« Là où croît le danger, croît aussi ce qui sauve. » Friedrich Hölderlin (1770-1843) est un poète et philosophe de la période classico-romantique en Allemagne

Page : < < | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 > >
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 224) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval