Forum cheval
Le salon de discussion

Pédagogie / Education alternative, on s'en parle ?

Sujet commencé par : marinette - Il y a 864 réponses à ce sujet, dernière réponse par cyberds
1 personne suit ce sujet
Par marinette : le 01/09/14 à 21:01:58

Déconnecté

Inscrit le :
14-11-2004
3862 messages

7 remerciements
Dire merci
Bonjour,

L'education c'est un de les dadas. Je suis branchée pédagogie alernative, active.

La pédagie classique, notamment la gestion de groupe me hérisse de plus en plus... J'ai du mal a comprendre qu'on reste ancré dans un fonctionnement qui ne fait pas ses preuves .


J'ai ete voir il y a peu de temps le film "etre et devenir" qui traite le sujet de l'education en famille. J'ai trouvé le film super interessant !

Alors ceux qui sont branché péda ou éducation alternative, venez discuter !

Messages 441 à 480, Page : < < | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 > >

Par phil50 : le 31/01/17 à 20:05:52

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
11674 messages

149 remerciements
Dire merci
Alors qu'en vrai, ce qui leur faut c'est un coup de pelle

Par azzura42 : le 02/02/17 à 17:17:37

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
5404 messages

53 remerciements
Dire merci1
J'ai pensé à ce post en voyant cet article sur un film tourné à l'école Montessori de Roubaix :
Lien

Le site du film Lien

Par Perrinette : le 05/03/17 à 16:56:09

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
très intéressant ce sujet


Notre petite expérience maintenant que l'un de mes loulous est à l'école, en maternelle

ils sont dans une classe de 24 eleves, ils évoluent une partie de la journée en autonomie, où ils vont dans des coins jeux respectifs (voiture, dinette, livres, dessins, puzzle ...), puis pas groupe de 6, ou ils font des ateliers imposés, et tournent a chaque demi journée. Il est demandé aux groupes ayant déjà fait l'atelier de l'expliquer au groupe suivant
Bcp d'affectif avec l'enseignante et l'ATSEM
une sorte de mascotte, grace a laquelle ils apprennent aussi à etre responsable, c'est une fierté lorsque l'un d'eux doit la gérer (j'ai ainsi découvert que mon fils savait remettre des habits dans le bon sens et les ranger )
Ils ont des ateliers artistes peintres, ont fait leurs déguisement de carnaval sur le thème d'un d'eux d'ailleurs
ils font des danses, s'entrainent même pour un petit spectacle
ils ont une approche de la musique, je vois donc parfois Julian taper des mains tout en comptant le nombre de syllabe d'un mot
Et ils ont "sport"
ainsi que cuisine,
dans certaines classes ils sont en double niveau, volontairement

Pour les parents, nous avons chaque mois un cahier qui nous explique point par point ce qui a été travaillé (j'ai appris ce qu'était un algorithme en maternelle), on nous informe des lectures étudié en classe, des chansons et poésies vu, ainsi que des photos perso de nos enfants avec le travaille qu'ils ont fait, c'est mon petit plaisir de lire ce cahier avec mon fils sur mes genoux ... Avant, l'insitit donnait ce cahier chaque semaine ... mais elle s'est rendu compte que les parents ne le lisaient pas ...
Nous avons aussi un cahier dans lequel les gosses racontent ce qu'il se passe à la maison, ... pratique je trouve pour faire passer à la maitresse s'il y a des petits soucis . Dans notre cas, elle nous a retiré une épine du pied, et avait visiblement su expliquer avec les bons mots les tracas que j'avais eut dernièrement.

Ok, mon fils est dans une classe fantastique

Le vrai pb ... désolée mais ... ce sont les autres parents ... et l'éducation bisounours imposée aux instits. Lorsqu'une gamine hurle partout, balance des chaises, tape, et que l'inspecteur venant pour une autre instit, chope la maitresse haussant le ton ... ba c'est l'instit qui se fait reprendre. convocation, conseils ... Non, faut pas isoler la gamine, non, faut pas se fâcher... En attendant ... ba la poigné d'enfant un peu dur à contrôler dans la classe devient alors ingérable ... et ceux qui sont doux comme des agneaux ... ils sont sur les nerfs ... Rien qu'en voyant mon fils 10 mn après la sorti de classe ... je sais comment étaient les pestes de sa classe.

Les enseignants n'ont pas le droit de donner des lignes, n'ont jamais le droit de dire " t'as été tire au flanc mon gars, tu vas raccourcir ta récré et finir, n'ont pas le droit d'écrire sur le "bulletin" " manque de travaille à la maison" , car il ne faut pas d'appréciation négatives ...

Et je rejoins aussi ce qui a été dit au sujet du collège ... pourquoi n'y a t'il pas différentes classes avec réellement différents niveaux, comme en Allemagne? pk est ce si mal vu de passer par une voie pro?
J'ai des exemples frappant ... de gosses de collèges a qui ont donne encore comme devoir de "réviser les tables de multiplications", qui ont des tampons Mickey s'ils participent bien, ....

et qui prennent comme une réelle punition de leur dire " tu ne veux pas qu'on se renseigne sur des études un peu courte, tu sais qu'électricien, garagiste, plombier, MF, pâtissiers, pompiers pro, ce sont d'excellentes professions? Juste se renseigner" ba nan ...
lorsque tu finis par envoyer le gosse au CIO avec des notes sous la moyenne en LV, des appréciations type " difficulté de compréhension dans la lecture, pb d'écriture, difficulté à comprendre les consignes" et du plus que moyen en math ... on leur parle de devenir ingénieur en automobile ... a ce demander si l'objectif n'est pas de garder la voie pro pour les cancres avec pb de comportement, et de pousser les autres à faire le plus d'étude possible ... car le temps qu'ils passent à l'école, ils ne le passent pas chez pole emploi ...

Par phil50 : le 05/03/17 à 18:00:59

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
11674 messages

149 remerciements
Dire merci
Malheureusement perrinette , avec les fermeture de classes pro, je pense que les BP vont être réservés aux élèves "moyens".
Les complètement largués iront au lycée général ... qui va devenir une sorte de poubelle. Au détriment des bons, qui n'y seront plus poussés et sortiront avec un niveau et des habitudes de travail très légères pour aborder le supérieur.

Par Perrinette : le 05/03/17 à 20:49:28

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Et comment fait on avec nos enfants? si jamais ils sont moyens? (ce n'est pas une tare d'être moyen), on les colle ou? je me demande donc ... pk pas le privé? mais certains mettent une pression de ouf aux momes ... donc, top pour les bons, mais si le mome est moyen?


et puis franchement ... j'en vois passer, des jeunes de 18 20 ans à mon taf ... heu ... qu'on arrête de se demander après pourquoi les gosses ne trouvent plus de patrons pour leurs apprentissages ... et j'ai le même écho chez des potes garagistes, boulangers ... (ponctualité, fréquence des pause, savoir compter, ne pas soupirer, tenu vestimentaire, assiduité, ... )
et c'est ballots car , par conséquent, ça ferme des portes à ceux qui sont bien ...

Par epona : le 06/03/17 à 17:17:19

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
7619 messages

9 remerciements
Dire merci
Je tombe un peu comme un cheveu dans la soupe, mais je m'interroge.. Je n'ai pas d'enfant, mais la pédagogie ça m'intéresse pas mal, cependant..

J'ai du mal à comprendre comment vous appréhendez la chose suivante : je constate que la tendance globale est au "laisser aller", presque comme la main invisible du marché d'Adam Smith (je n'ai pas lu tout lu le post, donc je ne vise absolument personne, je parle de mes constatations dans la vie réelle). On laisse de plus en plus les enfants se développer par eux-mêmes (d'ailleurs, ils se permettent beaucoup plus que "de mon temps"...), en respect à leur développement personnel.. Alors que paradoxalement, on va vers un monde de contrainte, de pessimisme, où on est de plus en plus considéré comme un numéro et rabaissé. Soyons clair, nos ressentis personnels, tout le monde s'en balance.

Comment voyez-vous la transition entre ces deux mondes? Ne serai-ce pas une claque bien plus violente le moment venu?

J'ai toujours grandi dans des cadres stricts (bien que je sois tombée dans une école fabuleuse où règne réellement le libre examen..) et, malgré tout l'université et mes prémices sur le marché du travail m'ont été d'une grande violence tant on ne nous considère pas.

De mon point de vue, il est plus simple de venir de la non-liberté à la liberté (pour autant qu'elle existe) que le contraire qui serait une aberration pour l'humain.

C'est réellement une question que je me pose, je suis vraiment ouverte à la découverte

Par Loarghann : le 06/03/17 à 17:54:38

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
12122 messages

70 remerciements
Dire merci
je suis assez d'accord avec toi epona...

Pour moi, le role de parents, c'est d'aider nos enfants à affronter les frustrations de la vie de manière positive.

Je suis d'accord avec toi et pourtant... Je n'y arrive pas avec ma plus jeune.

Ma plus grande est terriblement flexible et adaptable, et tellement facile au niveau caractère qu'elle a toujours accepté les limites très strictes qu'on lui donnait.

Par exemple, elle renversait très très très souvent son verre d'eau quand elle était petite, entre autre parce qu'elle est dyspraxique et qu'elle a donc un peu de mal avec son corps. On ne savait pas encore qu'elle était dyspraxique à l'époque, et on avait mis sur pied la règle tu renverses tu vas au coin, sauf si tu nettoies toi même. Elle a vite appris à nettoyer ses propres bétises. aller au coin n'était jamais un problème pour elle, elle savait même se mettre à chanter quand elle y était... Mais elle n'était pas très orientée moouvements.

Pour ma deuxième, pas moyen de faire de même. Dès qu'on la mettait au coin, elle en faisait tout un drame. Pourtant, une autre règle à la maison était tant que tu pleures tu restes au coin... on devait se battre avec elle, et ca consommait une énergie folle que nous n'avions pas (tous les parents qui bossent temps plein ou presque avec deux enfants dont un de moins de trois ans savent très bien que l'énergie est une matière première très rare à certains moments), et on cédait. et bien sur plus on cédait, plus la miss rentrait dans la faille.... et aujourd'hui qu'elle a passé 8 ans, on galère... Ok, il y a son caractère très très buté qui joue, mais nous l'avons entretenu (surtout moi, hein, mon homme est aussi buté qu'elle et il tient bon bien mieux que moi...), et aujourd'hui il y a des moments ou elle est ingérable... pour moi du moins.

Elle a une écriture atroce, et l'instit a essayé de stimuler sa qualité d'écriture du mieux possible. Il a fallu en arriver à une perte de points pour qu'elle se décide a améliorer son écriture, alors qu'elle est vraiment capable d'écrire très très bien quand elle le veut... Bien sur, elle est beaucoup plus lente quand elle écrit bien, mais au moins elle est facile à relire.... Désespérées de voir nos plans échouer pour la faire écrire mieux, l'instit et moi nous sommes résolues à prendre contact avec une graphothérapeute.... Et depuis que l'instit m'a donné le numéro de téléphone de la graphothérapeute en question, mademoiselle Ysaline a enfin décidé d'utiliser en permanence la belle écriture qu'elle peut avoir ! Enfin ! C'est son orgeuil qui a débloqué le truc, elle perdait des points en dictée, alors qu'elle a toujours eu de bons résultats, parce que madame a arrété de deviner, elle cote maintenant ce qu'elle sait lire facilement...

Je n'arrive à presque rien travailler avec elle si elle ne l'a pas décidé avant, ca pose des problèmes dans certaines matières. Je n'arrive jamais à lui faire ranger sa chambre sans menace, c'est usant.

bref, j'aimerai etre plus dure avec elle, et l'habituer aux frustrations, mais je n'y arrive pas souvent, et je ne sais pas trop comment faire.... C'est d'autant plus moche que c'est injuste vis à vis de sa grande sœur si parfaite !

Par pascale : le 06/03/17 à 20:23:58

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63514 messages

115 remerciements
Dire merci
Diane stresse durant les contrôles, c'est compliqué à gérer. Elle a rendu copie blanche mercredi dernier en anglais. J'ai eu la prof en mail, on avait révisé ensemble pls soirs d'affilée, avec Diane, et ça roulait. La prof lui a fait erfaire le test le jeudi: 16/20.

Là, elel vient de se planter en maths, hors, la veille, elle a fait les exos ss soucis toute seule, y'avait quelques erreurs, je lui ai dit que 3 cas sur les 10 étaient faux, ss autre indication et elle a refait nickel.
Bref, l'absence de contrôle durant la scolarité n'a pas aidé, mais ce n'est pas tout. Diane est du genre très sensible et angoissée, c'est son caractère.

Autre souci, commun visiblement à beaucoup d'enfant Montessori, elle a des soucis avec les consignes, et ça c'est méga chiant
Là, elle a 12,89 de moyenne générale, et c'est assez mauvais par rapport à sa classe

Par leeloye : le 06/03/17 à 20:45:14

Déconnecté

Inscrit le :
04-10-2004
7768 messages

111 remerciements
Dire merci
pascale intéressant ce que tu dis sur la consigne...
C'est vrai que je n'y avais pas songé... et je suis pas très calée en montessori du côté élémentaire... mais c'est vrai que la consigne avec montessori... est... sans dire absente... effectivement passée d'une tout autre manière... (alors que dans le publique... des la maternelle... il y a la compétence "comprendre une consigne dite individuellement puis en petit groupe grand groupe etc"... et l'élémentaire prend la suite...)
Cette question de la passation de consigne + la non habitude (j'imagine tu confirmeras ou pas)... d'une confrontation " individuelle" / autonome (jme debrouille sans aide) face a un exercice "feuille".... multiplient effectivement les difficultés...



Par Perrinette : le 06/03/17 à 20:59:38

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Et dans les points positifs ? Que vois tu ?

Par Perrinette : le 06/03/17 à 22:07:25

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Pour Diane, elle débute aussi le circuit classique, peut être lui laisser le temps d comprendre ce qu'on attend d'elle, par exemple pour les consignes?

Epona, c'est marrant, je ne vois pas du tout ce type d'enseignement comme toi,

Bon, alors, déjà, je trouve que l'éducation nationnalle mise sur tout sauf sur la frustration, sur l'aspect "strict", si tu ne me crois pas, je te sors des contrôles "TB" d'enfants au collège , je trouve vraiment que c'est de l'éducation" positive" mal digérée .

Pareil, lorsque tu dis " laisser aller" , je ne le perçois pas comme ça. Mais plus comme un encadrement avec bcp de liberté, ou tu laisses l'enfant raisonner par lui même, comprendre, en l'accompagnant; là ou tu peux voir des gosses de 15 ans capable de te sortir, en réfléchissant, que 3 x 5 ça fait 15 ... mais si tu leur dis, en apprentissage boulangerie, de mettre 3 pain sur la longueur, 5 sur la largeur, de remplir les colonnes, ça fait combien de pain ... ba ... il n'y a rien

en ce qui concerne la vie professionnelle, il y aurait donc des difficultés à gérer son stress, les examens ... mais aussi des facilités , à travailler en équipe, une réelle autonomie (et ce sont de super points positif dans la vie pro, l'autonomie et le taf en équipe)

Pas simple !

j'espère sincèrement que Diane va vite trouver ses repères



Message édité le 06/03/17 à 22:14

Par pascale : le 07/03/17 à 14:53:31

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63514 messages

115 remerciements
Dire merci
Je suis bien moins inquiète pour Diane que ses professeurs.
certains élèves sont brillants ds sa classe.... Mais se font pipi dessus au cours de sport car ne savent pas faire une roulade
Bref, il faut leur laisser le temps de digérer la 6eme, mais l'école ne leur offre pas ce privilège. Et, effectivement, ds la classe de Diane, la compétition est très forte, entretenue par certains professeurs d'ailleurs
Diane n'a AUCUN esprit de compétition. Elle aura 11 ans à la toute fin de l'année, elle joue encore avec ses poupées, ses mini ch'ai pas quoi (animaux miniatures) et à "l'école" avec ses copines à la maison.

A côté de ça, elle est d'une sociabilité à toute épreuve, s'adapte assez vite à des situations extérieures, travaille volontiers en équipe et n'hésite pas a donner son ressenti. Mais ce sont surement des choses qui ont aussi été acquise ds son enfance, pas forcément qu'à Montessori

Par Assimilee : le 07/03/17 à 17:21:59

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
16514 messages

113 remerciements
Dire merci2
bref, j'aimerai etre plus dure avec elle, et l'habituer aux frustrations, mais je n'y arrive pas souvent, et je ne sais pas trop comment faire.... C'est d'autant plus moche que c'est injuste vis à vis de sa grande sœur si parfaite !

Excuse moi, mais ca me fait bondir de lire ca. Tu as deux enfants, qui sont différents et ont des besoin différents. Il n'y a pas la grande parfaite et l'autre! Ce qui est injuste c'est d'essayer de mettre le même moule sur les deux.
Ta petite elle a peut être plus de caractère et c'est pénible au quotidien, sauf que dans la vie le caractère c'est un super atout. Il vaut mieux en avoir.
Si aller au coin ne fonctionne pas, l'erreur n'est pas d'avoir céder, l'erreur c'est de ne pas avoir trouver un autre mode de fonctionnement avec elle, tu ne crois pas? Alors je sais que ca n'est pas simple, mais typiquement ma môme au coin c'est pas la peine, la ou la plupart des mômes de mes copines y vont très bien. Bah on a trouver autre chose, et au final elle n'est pas plus chiante qu'un autre gamin (elle ne l'ai pas moins non plus par ailleurs lol).

Par Perrinette : le 07/03/17 à 21:42:48

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Et au final si c etait a refaire Pascale? Diane et toi vs referiez cette ecole?
La conseillez vous?

Par pascale : le 07/03/17 à 22:21:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63514 messages

115 remerciements
Dire merci
Ma fille, elle ne sait même pas ce que c'est qu'aller au coin
Bon, pê par ses copines

Je ne sais pas, PP. Aucun intérêt de se poser la question, vu qu'on en peut pas revenir en arrière
La copine de Diane, en 6 eme ds le public, a "séché" 3 semaines de cours avt les dernières vacances car hyper mal au collège.... Donc bon, pê que ça a crée certains soucis, mais qui dit que d'autres ne seraient pas apparus ds le public?
Diane, elle, ne regrette pas, elle a passé 6 très très bonnes années.

Par Perrinette : le 07/03/17 à 22:29:44

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Je demandais ça car j etais surprise et je trouvais ton discours mitigé.

Le coin est interdit ds le public ( mais moi je trouve tjrs des coins partout sil le faut )
Si ta filles a adoré... c est le principal .


Par pascale : le 08/03/17 à 09:16:59

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63514 messages

115 remerciements
Dire merci
Si j'ai puni Diane 10 fois ds sa vie, ça doit être le maximum

Par stephy92 : le 08/03/17 à 10:01:50

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
38109 messages

135 remerciements
Dire merci1
je n'ai pas d'enfants non plus mais j'ai souvent de jeunes stagiaires et je retrouve tout le discours d'epona.

Ces enfants a qui on ne doit plus mettre de mauvaises notes, plus donner de punitions, à qui on ne donne plus de cadre stricte... le jour où ils arrivent en entreprise la transition est très rude pour eux. Certains ne comprennent même pas la notion de hiérarchie et d'ordres. Ils te répondent, "ça non, j'ai pas envie", mais WTF !
Et pire, quand tu n'as pas les parents derrière capables d'intervenir parce que tu as osé faire faire des photocopies à leur chérubin

On est dans une véritable dichotomie où l'éducation est de plus en plus laxiste alors que le monde du travail est de plus en plus dur et compétitif. Je ne dis pas que c'est bien, mais c'est malheureusement comme ça et ce n'est pas rendre service aux enfants de ne pas les préparer au minima à ça (je parle pas de les envoyer dans un camp militaire non plus, hein... même si à certains ça ne leur ferait pas de mal )

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 10:13:22

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
Pour le coup, ce que tu décris Stephy, c'est la génération Y ... Et on est en pleine transition, le monde du travail va devoir évoluer en fonction de cette génération ... ET va falloir se faire à l'idée que c'est cette génération qui va changer le fonctionnement au travail et non pas l'inverse ... Et oui, ce n'est pas les gens qui s'adaptent au monde de l'entreprise mais l'entreprise qui évolue en fonction de ceux qui la compose... Alors les "vieux", ceux de la génération "X", ont du mal à comprendre que les "Y" sont très indépendants, ne placent pas le travail en priorité etc ... Mais sur d'autres points, ils auront des choses positives à apporter...

Par Perrinette : le 08/03/17 à 10:19:02

Déconnecté

Inscrit le :
03-02-2004
28443 messages

46 remerciements
Dire merci
Qlq exemples de stagiaires stephy ?
" ho ça va, je suis arrivé qu avec 15 mn de retard ! "
La stagiaire qui file ds le bureau de la chef car je lui ai demandé de me regarder , elle s est senti humilié( je lui mimais la position aa prdr... et elle... elle soupirai en regardant ailleur... ) heureusement que le patient , a qui on a du demander son avis... a dit la strict vérité ...

Celui a qui tu expliques que lorsque tu as demandé quil se rende en salle de collation... c etait pour servir la collation et non SE SERVIR " je suis stagiaire j ai le droit a une pause" ( oui... mais on pause APRES les patients )

Par stephy92 : le 08/03/17 à 10:34:32

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
38109 messages

135 remerciements
Dire merci
paquerette, le monde du travail ne changera pas du tout au tout. Je suis dans un groupe européen sous gouvernance US et si il le faut on "importe" des salariés d'autres pays. Heureusement que tous les jeunes ne sont pas j'en foutiste.

On est quand même dans une situation où quand tu ouvres un poste tu as des 10aines voire 100aines de candidatures, donc dans le lot on arrive à trouver des gens qui savent se "fondre dans le moule". On enlève pas la personnalité des gens (et heureusement) par contre il faut bien que qqn les fasse les photocopies et y'a peu de chance que ça soit le directeur

La société évolue certes, les entreprises également mais de là à croire que les Y vont tout révolutionner, je suis plus sceptique. Par contre je serai la 1ère convaincue du bien fondé de sortir du "compétitivité à tout prix" en replaçant l'humain au centre de l'entreprise. C'est une des raisons qui font que je cherche à partir de la mienne, trop "financière" à mon goût.

les "Y" sont très indépendants, ne placent pas le travail en priorité Je ne suis pas de cette génération mais pourtant je suis comme ça aussi et je suis loin d'être la seule. Néanmoins je respecte la hiérarchie et les ordres (même si je râle quand j'estime que c'est pourri )

perrinette, y'a du lourd aussi chez toi on dirait

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 10:54:48

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci1
le monde du travail ne changera pas du tout au tout.
Quand le monde du travail ne sera plus composé que par des gens de cette génération (ce qui arrivera donc dans moins de 20 ans), si

C'est sociologique, la génération Y ne supporte pas la hiérarchie. C'est une génération qui va compter un nombre énorme d'entrepreneur (ce n'est pas moi qui le dit ). Si tu étais très très indépendante, tu ne serais pas salariée...

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 11:14:52

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
J'ai trouvé cette vidéo passionnante pour comprendre la "nouvelle génération"
[videos][/videos]

Par stephy92 : le 08/03/17 à 11:15:42

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
38109 messages

135 remerciements
Dire merci
Si tu étais très très indépendante, tu ne serais pas salariée...
Pas forcément d'accord. Je bosse(ais) en quasi totale autonomie et je postule pour un job où ça sera encore plus le cas. Genre je gère mon entreprise, mais avec le "confort" d'être salariée
J'aurai aimé être indépendante mais je n'ai aucun talent particulier pour en faire une activité et je n'ai aucune assise financière pour reprendre une société (même si j'ai faillit sauter le pas plusieurs fois)

La hiérarchie je la supporte quand elle est "légitime" à mes yeux, cad une personne qui a plus de compétences que moi. Ce qui m'a valu de nbx clash et démissions, mais on ne se refait pas

L'important je pense aujourd'hui c'est d'être capable de s'adapter au mieux dans le monde dans lequel on vit, de donner aux enfants les "armes" pour s'en sortir. J'ai l'impression qu'on est passé d'une éducation limite carcérale à une complètement permissive... Et comme bien souvent les extrêmes ne sont jamais la panacée et la "vérité" se trouve peut être entre les deux

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 11:18:01

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
Oui, je suis comme toi, le côté légitime etc (c'est aussi typique de notre génération ça ... )
A mon "sens" la "vérité" n'existe pas ... Ce serait une vérité où 1 seul fonctionnement serait considéré comme acceptable, comme "bon" plutôt que d'accepter que la diversité des fonctionnements fait la richesse...

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 11:26:20

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
Bref, pour revenir au sujet Montessori et école alternative, ici, on n'a pas l'embarras du choix... La seule de mon département est à 20 km de chez moi. Idem, une seule école internationnale bilingue dans la grosse ville.
En revanche, dans tout village, il y a une école privée et une école publique, et ce même dans les "petits villages" de moins de 1000 habitants. Est-ce cette "surabondance" d'écoles qui fait qu'aucune école alternative n'existe ?

J'ai vu qu'il existe aussi des écoles Montessori privées sous contrats à Roubaix, Rennes et Bordeaux... C'est donc possible et reconnu par l'EN ... L'école de Roubaix existe depuis 1946, elle accueille à elle seule 600 élèves en primaires / maternelles on ne peut plus parler d'un "effet de mode", si ?

Par pascale : le 08/03/17 à 11:43:01

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63514 messages

115 remerciements
Dire merci1
"Certains ne comprennent même pas la notion de hiérarchie et d'ordres. "

Tu sais, je ne dirige que des salariés adultes plutôt "murs" et je rencontre parfois les mêmes problèmes.... Faut pas imaginer que seuls les jeunes sont mal élevés et j'm'en foutisme!

A contrario, les 3 dernières stagiaires étaient géniales! Compétentes, attentives aux conseils, dispo et réactives. L'une était pourtant bien jeune, 17 ans, en alternance
Et des ces cas là, clairement, je les associe un max' ds ce qu'on fait!

J'ai côtoyé forcément beaucoup d'enfants "montessoriens" durant 6 ans. Alors forcément, certains étaient casse bonbon car réfractaires au règles et faisaient un peu n'importe quoi chez eux... ou chez moi Mais ça venait des parents, soit très Bobo, soit très cool mais très très permissifs... Ca ne venait pas pas de l'école D'autres enfanst étaient tout à fait "normaux", respectueux des biens et des personnes, chez eux ou ailleurs!

Par cyberds : le 08/03/17 à 13:10:23

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci
Message masochiste (je sens bien que je ne vais pas faire plaisir ) :
A la base, ces éducations "alternatives" ont été créées pour résoudre les difficultés des enfants qui "n'entraient pas dans le moule" (Freinet, Montessori)
La pédagogie active qui en a été extraite fonctionne pour tous et je pense que l'école publique en a largement profité
Je me pose des questions toutefois sur le fonctionnement de ces méthodes d'éducation globales,entières : pourquoi serait-elles applicables à TOUS les enfants ??
Pas plus que l'ancienne école traditionnelle ne peut s'appliquer à tous, au nom de quoi cette "nouvelle" méthode pourrait convenir à tout le monde ?

Selon moi, elle est là l'erreur, vouloir faire entrer tous les enfants dans le même moule, ici c'est le moule "à la mode" mais quid des enfants qui manquent d'envie d'être actifs ??

Je pense qu'il y a pour beaucoup (je n'ai pas dit TOUS, attention !! ) dans ces choix, de l'envie des parents d'avoir des enfants qui seront à coup sûr surdoué parce qu'ayant bénéficié d'une éducation qui profite aux "hors normes", malheureusement même une selle dorée ne fait pas d'un âne un cheval

Par cyberds : le 08/03/17 à 13:17:08

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci
Et j'abonde dans le sens d'assimilee :

Coralie, pourquoi vouloir appliquer sur Ysaline ce qui réussit à Ambre puisqu'elles sont tellement différentes?
Mieux vaut leur fixer des objectifs individuels et féliciter ce que chacune a réussi, vanter à chacune cette richesse qu'est leur diversité quand elles feront des activités ensemble, l'une est adaptable : c'est merveilleux, c'est un trait de caractère qui lui sera utile toute sa vie!
L'autre est créative, compétitive: tant mieux, elle pourra s'exprimer dans une autre direction, elles ne se marcheront pas sur les pieds !!

Leur caractère est aussi différent que leur physique, après tout quoi de plus normal!


Par paquerette20 : le 08/03/17 à 13:18:28

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
Selon moi, elle est là l'erreur, vouloir faire entrer tous les enfants dans le même moule"
Bah pour le coup, cette phrase s'applique aussi (et surtout) à l'EN dans ce cas C'est d'ailleurs bien pour proposer autre chose qu'un seul moule que les écoles alternatives se créent.... non ?

L'envie des parents d'avoir des enfants qui seront à coup sûr surdoué
Là, j'avoue ne pas comprendre... L'envie des parents, dans le cas de ces écoles (je parle pas d'une école élitiste internationnale bilingue) c'est d'avoir un autre mode d'apprentissage, une autre philosophie, avant même de penser à "résultat aux bacs".

Maintenant il y a un proverbe juif qui dit " Certains pensent que le génie est héréditaire .... Les autres n'ont pas d'enfant"

Par cyberds : le 08/03/17 à 13:29:35

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci
C'est d'ailleurs bien pour proposer autre chose qu'un seul moule que les écoles alternatives se créent.... non ?

Tout à fait, mais je pense que l'EN a digéré (ou est en train) ces écoles alternatives et que ce "tout alternatif" n'aura pas forcément plus de résultat sachant qu'il n'y a pas forcément de compétences équivalentes requises et validées (un niveau licence ou master et une formation continue dans une association Montessori)

Je vois un peu avec les filles qui sortent de l'IUFM et les instits ont bien changé, Freinet et Montessori font partie de leurs apprentissages, alors que la pédagogie de base ne fait pas forcément partie de ceux des enseignantes de ces écoles privées.

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 13:36:57

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
faut dire que les exigences EN ont aussi bien évolué ...
J'ai fait toute ma scolarité en privé sous contrat et mes prof n'avaient pas obligatoirement le CAPES...

n'aura pas forcément plus de résultat
C'est bien pour ça que je dis que ce n'est pas le but recherché... Quand tu mets ton enfant en maternelle Montessori c'est pas avec l'objectif qu'il ait de bons résultats scolaires...

alors que la pédagogie de base ne fait pas forcément partie de ceux des enseignantes de ces écoles privées.
Donc pour toi la pédagogie " de base" c'est quoi ? Peut-être qu'un jour justement la base ce sera justement "Montessori" ... C'est ça le principe de l'évolution des connaissances et des mentalités.

Par cyberds : le 08/03/17 à 13:41:24

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci
J'ai une question :
Qui évalue les écoles privées hors contrat ? Et les écoles primaires publiques et sous contrat?
Y-a-t-il un organisme qui contrôle l'efficacité, la pertinence des enseignements ?
Comment les parents peuvent savoir ce qui conviendra le mieux à leur enfant, y-a-t-il des tests psychotechniques avant l'entrée, après l'entrée à l'école ?
Comment savoir ce qui bloquera ou pas?

Par beeboylee : le 08/03/17 à 13:44:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
56453 messages

162 remerciements
Dire merci1
Bien sur que l'En digere.C'est pas pour rien qu'on a des PAI ,des PAP ( en gros pour les dys) des EDt amenagés, des GPDS ( groupes de decrochages scolaires) des possibilités de sauter des classes ds le secondaire pour les meilleurs et des tonnes de formation( inutiles, pour la plupart car fondées sur l angelisme )

Il demeure effectivement qu'on digère mal, fautes de moyens: ds des classes à 30, tes PAP, tu les oublies vite et le tutorat sur la base de la bonne volonté sans pognon derrière aussi.
Je vous jure qu'on aurait le fric, id est le personnel, les enseignants classiques sont prêts à tout faire . Là en l'etat c'est juste impossible

restent que les ecoles alternatives, pour ce que j'en ai vu, au moment de rejoindre l'En qui est la seule à valider des diplômes, je ne suis pas convaincue des masses..
Mais vu que je ne sus pas convaincue non plus par l'EN

Par cyberds : le 08/03/17 à 13:44:43

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci1
Peut-être qu'un jour justement la base ce sera justement "Montessori" ... C'est ça le principe de l'évolution des connaissances et des mentalités.

Oh mais je ne dis pas le contraire
Et ce jour là, d'autres méthodes émergeront parce qu'il y aura toujours des individualités à qui ça ne conviendra pas!

Ce qui m'ennuie actuellement avec ces nouvelles écoles hors contrat, c'est l'effet de mode et le coût


Par beeboylee : le 08/03/17 à 13:48:45

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
56453 messages

162 remerciements
Dire merci
Faut pas non plus exagerer, vous savez..
Un gamin basique , meme dys, avec les bonnes vieilles methodes classiques, il s'en SORT , pour peu effectivement qu'il ait la volonté ET les parents derriere.
et c'est bien là la limite aussi des ecoles alternatives qui a) s'adressent à des happy fews
b) ne reglent RIEN si les parents deleguent tout aux animateurs ,lesquels feraient bien à mon avis de preparer aussi aux exigences de l'EN ne serait -ce que par la notion de controles et de lecture de consignes


Message édité le 08/03/17 à 13:53

Par paquerette20 : le 08/03/17 à 14:02:51

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
16931 messages

176 remerciements
Dire merci
Bon alors je comprends bien tous les points de vu, les contrôles, les inspections etc ... Mais là vous parlez pas de maternelle quand même ? On ne parle pas de s'en sortir ou pas s'en sortir, on parle juste d'une méthode ....

avec ces nouvelles écoles hors contrat, c'est l'effet de mode et le coût
ça a toujours existé les écoles hors contrats qui coutent une blinde ...

Bon j'avoue que moi le coût me freine malgré tout... Car derrière, j'ai aussi d'autres envies pour ma fille (et pour moi, avouons le) donc je vais hiérarchiser les priorités... On est accro aux voyages, on se dit que c'est une chance extraordinaire pour un enfant de voyager (et ça a un coût aussi non négligeable).

Par cyberds : le 08/03/17 à 14:11:40

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci1
Perso les trucs privés où les enfants se retrouvent entre "happy fews", j'ai toujours trouvé ça navrant!
A l'inverse, je n'aurais pas mis mes enfants dans le public si la mixité sociale n'avait pas été respectée dans l'autre sens ...

La maternelle et la primaire, c'est un fil continu, si tu le romps au milieu et que tu fais un noeud pour repartir, ce n'est pas toujours évident
Ensuite il y a le collège et là, si j'ai bien compris, on entre de plain pied dans le monde de la réforme, et là les pauvres mômes ont intérêt à s'accrocher

Si mes enfants avaient eu des difficultés, j'aurais été la première à intervenir et tester des méthodes alternatives, mais ils se sont sortis à peu près bien de l'imperfection de leurs enseignements, bien conscients que ce qui caractérise le monde, ce n'est pas la bienveillance, le respect et la justice mais qu'on peut aussi essayer de montrer l'exemple

Par Assimilee : le 08/03/17 à 14:23:57

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
16514 messages

113 remerciements
Dire merci2
paquerette20 en fait dans ton cas je pense qu il faut prendre le pb dans l autre sens. Comment est l école publique de mon coin?
1/ ç est la zone, ç est horrible et la prof est alcoolique ==> rechercher un plan B montessori ou non semblé être une bonne idée
2/ normale sans plus ==> la il faudra faire le pour et le contre, est ce qu un plan B apportera vraiment qq chose? Et s il apporte est ce qu il apportera plus que les voyages? Et l équilibre familiale que cela apporte de voyager?
3/ l école est top, comme celle de ma gamine ou de pas mal d enfants de copains ==> pourquoi payer une fortune pour qq chose d équivalent voire moins bien que ce qui est gratuit et à côté de la maison????

J ai l'impression que souvent la décision de montessori ou autre est prise "par principe" mais au final les principes parfois....

Par cyberds : le 08/03/17 à 14:39:39

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
44310 messages

203 remerciements
Dire merci
j'aime bien ton raisonnement assimilee

Page : < < | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 > >
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (60 181) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

CHEPTEL CHEVAUX
8000€
OFFRE DE PRÊT
BOXES A LOUER
1€
Mercedes
5295€
Dizzy jument TF
2000€
Dauphine jument
2000€