Forum cheval
Le salon de discussion

Je suis inquiète (climat)

Sujet commencé par : Cocktail_jet - Il y a 2738 réponses à ce sujet, dernière réponse par BountyB
2 personnes suivent ce sujet.
Par Cocktail_jet : le 24/08/16 à 08:56:24

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10259 messages

403 remerciements
Dire merci
Suis je la seule en ce moment à être une véritable flipée de voir les températures qu'on a ? 37, 38, 39 ou 40 degrés ? qui reviennent tous les 3/4 matins ?

Voilà deux mois que je suis très inquiète (je l'étais avant mais là c'est pire) par rapport aux températures que nous avons...j'y pense le jour, j'y pense le soir...j'entend partout et tous les jours que la planète se réchauffe, on le voit désormais au quotidien et je m'inquiète si fort pour l'avenir...je me dis qu'aujourd'hui on se bat pour des croyances mais je suis persuadée que dans quelques années nous nous battrons pour manger et boire partout dans le monde au rythme ou ca va...j'ai peur pour mes enfants (que je n'ai pas encore et ca ne me donne vraiment pas envie d'en avoir) parce que je ne voudrais pas les voir crever de faim.
Je suis peut être pessimiste mais j'ai l'impression que dans 100 ans on sera mort au rythme ou on va ???
J'ai posé la questions aux personnes plus vieilles que moi : aviez vous des chaleurs pareil ? Certains me disent oui, d'autres non...qui croire ?
Qu'attendons nous pour faire quelque chose bordel....on est en train d'ouvrir des croisières dans l'antarctique !!! On marche sur la tête........que font nos politiques ? On constate et on ne fait rien.......alors que la situation est plus que grave........
La terre va si mal à cause de nous, quand allons nous changer nos habitudes de consommation ???
Même nos chevaux respirent de plus en plus mal et ils sont de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir manger de foin car tout est pollué par nos activités ........
Voilà un petit poste pour en parler, j'ai besoin d'évacuer, je suis vraiment très inquiète en ce moment et je ne sais pas à qui en parler

Messages 2081 à 2120, Page : < < | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 > >

Par BW : le 01/12/21 à 19:34:55

Déconnecté

Inscrit le :
12-10-2006
15209 messages

203 remerciements
Dire merci
Alors que pour que tout le monde soit content il suffirait simplement de faire des éoliennes nucléaires

Par Erzebeth : le 02/12/21 à 18:48:24

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci

Par PIROU : le 03/12/21 à 20:19:57

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
je ne sais pas si ça sera mieux pour le climat , pour les voisins des sites a exploiter qui peuvent un jour être choisis ça sera surement plus dur .
mais bon il faudra faire attention au détournement de mineurs

Lien



Message édité le 03/12/21 à 20:20

Par laureBrrrrr : le 04/12/21 à 07:00:35

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78802 messages

365 remerciements
Dire merci
Moi a la différence d'erzie je choisie pas la central a coté de chez moi .

Pour les Vélo électrique je rejoint Yann dans son analyse des prix,
il semble d'ailleurs que la transformation d'un vélo classique en électrique coute main d'oeuvre compris même moins cher que 2000 euros;

Ici il y en n'a pas mal (ville universitaire en franche comté avec un peu de dénivelé) mais pas les "cher" beaucoup de gens autour de moi l'ont remplacé pour aller aux boulot au lieu de prendre la voiture.

perso c'est des chemins que je faisait en vélo normal mais bon forcer de constater que quand ça monte potentiellement t'arrives un peu "humide de sous les bras"

Par dejavu : le 06/12/21 à 10:11:40

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
En ce qui concerne les vélos électriques qui remplacent les voitures...
La dernière mode: ceux pour enfants à partir de 10-12 ans!! Et la pub dit que c'est très sain car cela permet aux enfants de dormir plus longtemps...

Ils commencent à fleurir un peu partout.
Le seul avantage que je vois à ces engins c'est qu'ils sont plus prisés par les voleurs qui ne s'intéressent plus aux bonnes vieilles mécaniques. Voilà plusieurs années qu'on ne m'a pas volé un seul vélo alors qu'il y a 30-40 ans c'était au moins un ou deux par an.

Par azzura42 : le 06/12/21 à 13:27:24

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
8361 messages

314 remerciements
Dire merci
Hier il y avait un reportage sur M6, "Dossier tabou" avec Bernard de Lavillardière

C'était sur les énergies renouvelables : le business engendré amenant des décisions de projet au détriment de l'environnement, la pression sur les communes pour accepter des projets éoliens, le problème du silicium et du recyclage des pales etc...

Je ne l'ai pas trouvé en replay, il ne doit pas encore être en ligne
Lien

Par Erzebeth : le 06/12/21 à 13:30:42

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci
Moi a la différence d'erzie je choisie pas la central a coté de chez moi

Ben moi non plus.

Par Yann22 : le 06/12/21 à 13:56:26

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Réflexion d'ordre général: il faudrait être particulièrement naïf pour croire que TOUS les projets d'énergies renouvelables sont 100% respectueux. Et d'ailleurs, c'est quoi 100% respectueux? Parce que TOUS les projets, qu'ils soient "verts" ou non, auront un impact.

Comme je l'ai toujours dit, le but est de peser les avantages et inconvénients de chaque option et de choisir en connaissance de cause.


Message édité le 06/12/21 à 13:57

Par azzura42 : le 06/12/21 à 21:40:24

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
8361 messages

314 remerciements
Dire merci
Bien sûr, la seule énergie verte c'est celle qu'on ne consomme pas!

Le reportage pointe le doigt sur le problème des EnR à tout prix, on se retrouve avec des projets complètement absurdes d'un point de vue écologique (qui est quand même à la base, le pourquoi de leur développement) parce que des mecs en costard ont fleuré le bon filon, et tout ça arrosé de subventions de l'état.

Je me demande de plus en plus si un changement de société est réellement possible pour limiter les changements climatiques, et ça m'angoisse pour le futur

Par paquerette20 : le 08/12/21 à 11:15:08

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23200 messages

1012 remerciements
Dire merci
Le problème de ce reportage c'est qu'il part du principe que c'est "ENR à tout prix" alors qu'en fait c'est "ENR car on n'a plus le choix .... " ! Il faut produire de l'énergie et ça passe obligatoirement par les Enr , par quoi d'autre sinon ? Dès lors, tu fais le même reportage sur tout ce qui n'est pas ENR et tu obtient quelque chose de pire. Le reprotage partait du postulat qu'il fallait dézinguer les éoliennes, je l'ai vraiment ressenti comme ça. Sans comparaison fiable avec "autre chose".
Exemple si on parle du problème de recyclage des éoliennes, parlons aussi , clairement du recyclage d'une centrale nucléaire... Quand je vois Brénélis : 40 ans après sa fermeture, on ne sait toujours pas comment la démanteler.
Personnellement, je n'arrive pas à me faire un point de vu pour/ contre le nucléaire ou les éoliennes... Quand je penche pour l'un , je trouve un article qui me fait aller vers l'autre et réciproquement ... Mais alors ce reportage m'a juste rappelé que la chasse à "l'écologie" est bien forte en ce moment...

Par Yann22 : le 08/12/21 à 11:35:49

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci1
Exemple si on parle du problème de recyclage des éoliennes, parlons aussi , clairement du recyclage d'une centrale nucléaire...

Techniquement parlant... Le recyclage d'une éolienne est très majoritairement facile. Pour schématiser, c'est principalement, du béton, de l'acier et du cuivre. Ca se recycle facilement et les filières sont éprouvées. On a aussi de l'huile, mais ça aussi, c'est connu et maîtrisé. Reste le problème des pâles qui représentent moins de 10% du poids total d'une éolienne (mais ça se voit, donc, ça focalise l'attention). Des solutions techniques commencent à émerger et vont profiter à d'autres filières (recyclage des coques de bateaux, de carrosserie de voiture, d'avions). Dans ces solutions, on trouve des process pour séparer les produits constitutifs des matériaux composites des pales mais également des process de fabrication de pales neuves plus facilement recyclables.

Par paquerette20 : le 08/12/21 à 12:53:17

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23200 messages

1012 remerciements
Dire merci
Yep Yann, fondamentalement je sais. Ce que je ne comprends pas c'est qu'on va tirer à balle réelle sur un système parcequ'on va trouver le "petit truc pas parfait" en se gardant bien de mettre en parallèle ou dans la balance "les gros trucs pas parfait" de tous les autres process... Tout est tellement orienté ...

Par Yann22 : le 08/12/21 à 13:33:36

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci1
Yep Yann, fondamentalement je sais.

Je me doute que tu sais, mais je préférais en rajouter une couche notamment pour ceux qui lisent sans intervenir

Tout est tellement orienté

Je pensais cela également mais en définitive, je me dis que tout est tellement simplifié. Et simplifié à l'extrême. Il y a les gentils et les méchants. C'est simple, efficace et ça empêche de réfléchir plus loin que noir VS blanc. Bref, pour faire une grosse généralité, on infantilise les gens mais en même temps, les gens veulent être infantilisés. C'est rassurant que le monde soit divisé en deux catégories, les gentils et les méchants, ceux qui ont un flingue et ceux qui creusent. Et dans un monde et un avenir flippant, être rassuré, ça fait du bien. Pour un temps...


Par liteulorce : le 08/12/21 à 20:09:25

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6572 messages

255 remerciements
Dire merci
" le monde ... divisé en deux catégories, ceux qui ont un flingue et ceux qui creusent. "

belle citation !

Par PIROU : le 08/12/21 à 20:30:11

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6759 messages

399 remerciements
Dire merci
belle citation !

oui l le Le Bon, la Brute et le Truand


Par dejavu : le 10/12/21 à 14:45:53

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
Je me demande si certaines mesures sont réellement faites en faveur du climat et pas plutôt en faveur de l'économie... même si les deux doivent fonctionner main dans la main...

La déclaration par exemple : tout le parc automobile doit être électrique en...(je ne sais plus quelle date) et on distribue à la veux-tu en voilà des primes et des subventions aux particuliers qui foncent s'acheter un véhicule électrique "pour le climat"..
Je ne comprends pas pourquoi on ne pense pas plus en "répartissant les cartes". Supprimer totalement les véhicules thermiques pour les remplacer par des électriques sans vraiment savoir si cela va fonctionner dans la pratique me semble plus orienté "économie".
Alors que l'on pourrait accorder ces subventions pour remplacer totalement et en premier lieu tous les véhicules utilisés pour les transports en ville comme taxis et bus par des véhicules électriques vu que la pollution est la plus forte en ville.
Et subventionner les poids lourds à moteur à hydrogène, vu que les poids lourds sont aussi les plus pollueurs ou du moins forment un gros poste de pollution en ce qui concerne les transports.
Pourquoi disperser ces subventions en les distribuant d'abord à des particuliers? Cela me semble du gaspillage.

Par Yann22 : le 11/12/21 à 19:18:42

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci1
Beaucoup de choses à dire...

vu que la pollution est la plus forte en ville.

Déjà, il y a plusieurs sortes de pollution. Le CO2 en est une, mais il y a aussi notamment les oxydes d'azote ou les particules fines. Ou encore les nuisances sonores. Pour ma part, je suis persuadé que les voitures (autres que celles des résidents) n'ont plus leur place dans les centres-villes, mais que cela DOIT aller de concert avec une massification des transports en commun et des aménagements de l'espace public (parking relais, voies cyclables...).

Pourquoi disperser ces subventions en les distribuant d'abord à des particuliers?

Je pense qu'il y a une erreur de perception, du moins pour la situation en France. On parle beaucoup des primes à la conversion pour les particuliers, mais ça ne veut pas dire que le reste est oublié.

Je ne comprends pas pourquoi on ne pense pas plus en "répartissant les cartes".

En France, c'est le cas. On pourrait discuter sur le degré de répartition, mais des aides directes pour l'acquisition de bus ou de camion roulant à l'hydrogène ou à l'électrique existent bel et bien.

Un lien officiel: Lien

Sinon, pour l'acquisition de véhicules roulant avec des solutions alternatives au diesel (et donc émettant bien moins de particules fines), les entreprises peuvent bénéficier d'une déduction exceptionnelle sur leur résultat imposable: Lien

Et d'ailleurs, les premières lignes de bus tout électrique (hors trolleybus comme à Lyon par exemple) datent de 2016.
En Ile de France: Lien
A Nice: Lien
A Rennes, tout début 2017: Lien

Donc non, les subventions ne vont pas d'abord vers les particuliers mais "en même temps" pour reprendre un slogan bien connu.

Enfin, faire une grosse communication sur les aides que l'Etat propose pour la conversion envers les particuliers a aussi un but politique (électoraliste?) et notamment pour faire passer la pilule des Zones à Faibles Emissions qui s'installent.


Message édité le 11/12/21 à 19:46

Par dejavu : le 13/12/21 à 09:22:00

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
Merci pour tes liens.
Je me demande où en est aujourd'hui ce grand projet de flotte de bus électriques... car en effet, avant chaque période électorale on jette de ces projets/résolutions/subventions au bon peuple et puis on n'en entend plus parler. 5 ans plus tard, il devrait tout de même y avoir une grosse différence?

Quant aux camions, j'ai vu un reportage à ce sujet où la compagnie de transport disait qu'avec la meilleure volonté du monde... oui pour UN camion mais pas pour tous leurs camions, trop onéreux. Ce qui ne m'étonne pas en lisant :
Pour l'acquisition d'un véhicule lourd

Vous souhaitez bénéficier du bonus écologique jusqu'à 50 000 € pour l'achat ou la location d'un poids lourd, autobus ou autocar électrique ou hydrogène neuf :
Le montant du bonus peut vous être avancé par le vendeur ou leloueur du véhicule, au moment de son acquisition. Dans le cas où vous n'auriez pas bénéficié de cette avance, nous vous invitons à nous contacter via l'adresse bonus-vehicule-lourd@asp-public.fr. Les modalités de dépôt de votre dossier de demande d'aide vous seront alors communiquées.

Par Yann22 : le 13/12/21 à 09:41:20

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Je me demande où en est aujourd'hui ce grand projet de flotte de bus électriques...

Bonne question (que je m'étais également posée, c'est pour cela que j'avais écrit que l'on pourrait discuter du degré de répartition). Si l'on en croit ce site ( Lien ):

Avec 6 049 bus enregistrés en 2020, la France représente le 2ème parc d’autobus européen. Pourtant, avec 179 immatriculations en 2020, elle n’arrive que 11ème en proportion de bus électrique avec 3% de ses immatriculations. Moitié moins que la moyenne de l’Union Européenne (6%) et très loin derrière les Pays-Bas, leader en 2020 avec 70% !

Bref, y-a encore du boulot. Maintenant, il y a des obligations légales de conversion des flottes diesel à l'horizon 2025 (ce qui ne veut pas forcément dire conversion à l'électricité).

Pour les poids lourds, ouaip, pour UN camion. Mais là aussi, on peut discuter. Quelle est la stratégie? Quelle est le rapport coût/efficacité? Avec le même budget, est-il plus efficace d'aider à convertir toute la flotte d'un professionnel du transport ou remplacer X véhicules personnels?

Par dejavu : le 13/12/21 à 10:03:16

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
le rapport coût/efficacité?

Coût bcp plus élevé pour les camions c'est certain. Mais pour qui fréquente l'autoroute du Nord A1 et y rencontre de véritables trains de camions (j'en double parfois 10 à la file) c'est clair.
Par ailleurs, pour recharger les véhicules de particuliers il va falloir installer de plus en plus de bornes à des tas d'endroits différents, sans aucun contrôle des périodes de fonctionnement. (on en parle déjà ici, craignant que le réseau ne le supporte pas)... Tandis qu'un transporteur peut l'organiser de façon plus ciblée et centralisée.
Pour les calculs quel est le degré de pollution d'un camion au diesel qui traverse chaque jour (et nuit) l'Europe par rapport à la pollution d'un particulier dans une voiture effectuant disons 200km par jour en moyenne?

Par dilou : le 13/12/21 à 11:10:00

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
36585 messages

672 remerciements
Dire merci1
On est encore très loin de penser 'piéton".
J'ai fait une expérience dans ma ville l'autre jour.
J'ai la "chance" d'avoir une grosse et laide zone commerciale (vous savez...Ikéa, Decathlon, Cultura et des dizaines d'autres posés là sans logique).Elle est évidemment encombrée de voitures, l'embouteillage est permanent à certaines heures certains jours.
J'ai voulu aller de Decath' à Cultura à pied. Il y en a pour 5 minutes, normalement.
Eh bien ! le parcours du combattant... Bien sûr on peut longer la route, ce qui signifie détour important pour un piéton et compagnie des gaz et bruits de l'embouteillage.
En ligne à peu près directe, c'est chercher un moyen de sortir du premier parking (escalier à trouver, il n'est pas fléché.). En traverser un autre, avec cheminement piéton éloigné et pas pratique du tout puisqu'il mène au magasin, pas de l'autre côté du parking.
Trouver un nouvel escalier (non fléché) mais il n'abouti pas face au passage piéton, mais à 30m. 30m à parcourir en longeant la route au péril de sa vie.
Redescendre le talus. Pas d'escaler, une pente herbeuse/boueuse

Est-ce que pour éviter que les gens prennent leur voiture pour passer d'un magasin à l'autre, il ne faudrait pas mettre en place un itinéraire direct, sécurisé et indiqué ?
Cela doit se heurter aux question de compétence et de financement, j'imagine.

Par BountyB : le 13/12/21 à 11:34:29

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci1
dilou
Tu soulèves un problème primordial.

C'est clair qu'on ne peut pas demander aux gens d'abandonner la voiture si rien n'est fait pour faciliter le déplacement à pied / à vélo.

Dans ma ville j'ai la chance d'avoir des pistes cyclables séparées de la route, même pour aller dans la grosse zone commerciale.
SAUF QUE encore trop souvent, aujourd'hui le vélo est perçu comme un loisir et non un mode de transport "utilitaire". Donc il y a plein de pistes cyclables que je ne peux pas prendre avec ma remorque pour les courses (car les portiques ne laissent passer qu'un vélo "nu". Résultat je dois suivre la route principale pour aller faire mes courses à Biocoop... Heureusement que c'est à moins de 5 km, sinon je ne le ferais sûrement pas à vélo.

D'une manière plus générales, les zones commerciales sont une véritable plaie environnementale :
- Bâtiments bâtis de plein pied, le pire qui puisse se faire au niveau emprise sur le sol.
- Entre les bâtiments et les immenses parkings, une importante urbanisation des sols, et des zones sans biodiversité
- Zones commerciales éloignées des centres urbains donc adaptées au "tout voiture" et non pas aux autres modes de transports
- Aucune végétalisation des toits ou autres, des zones d'accumulation de chaleur importantes en été
- Temples de la consommation de masse, ils regroupent en général des grandes chaînes de magasins et ne représente bien souvent pas le "commerce local" ou l'économie circulaire

Par dilou : le 13/12/21 à 12:39:19

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
36585 messages

672 remerciements
Dire merci
Bon résumé, bountyb !

Par Yann22 : le 13/12/21 à 13:37:02

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Dejavu: Mais pour qui fréquente l'autoroute du Nord A1 et y rencontre de véritables trains de camions (j'en double parfois 10 à la file) c'est clair.

Question: plutôt qu'électrifier les camions, ne serait-il pas plus efficace de remettre en avant le ferroutage?

Pour les calculs quel est le degré de pollution d'un camion au diesel qui traverse chaque jour (et nuit) l'Europe par rapport à la pollution d'un particulier dans une voiture effectuant disons 200km par jour en moyenne?

Sauf que là, on comparerait des choux et des carottes. Camion VS voiture individuel. Transport de marchandises VS transport d'une (seule) personne. Traversée de l'Europe VS 200 km...


Message édité le 13/12/21 à 13:37

Par BountyB : le 13/12/21 à 14:23:35

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
Question: plutôt qu'électrifier les camions, ne serait-il pas plus efficace de remettre en avant le ferroutage?

Exactement, d'ailleurs la France a un train de retard (c'est le cas de le dire ) sur d'autres pays d'Europe concernant le ferroutage.
J'ai travaillé encore dernièrement avec une entreprise qui utilisait historiquement le ferroutage pour son usine (voies de chemin de fer amenant directement à l'entrepôt) et qui est pourtant passée au camion depuis quelques années.

Le problème c'est que tout est lié : si le chemin de fer n'est pas performant, les gens ET les entreprises le délaissent, donc augmentation de l'habitude du tout voiture, donc diminution des offres et perte d'attrait du chemin de fer, etc.

D'une manière générale, l'offre de transports en commun est très mauvaise en France en-dehors des très grands centres urbains. Il y a un immense chantier à penser sur cette thématique.

Enfin quand je vois ma région (qui comporte déjà un des tissus routiers les plus denses de France) toute fière d'annoncer une nouvelle route d'évitement de villages qui traverse en diagonale en plein milieu des champs, sans aucune proposition autre que le tout-voiture et camion, on n'est pas sortis des ronces

Par Erzebeth : le 13/12/21 à 14:37:32

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68867 messages

1283 remerciements
Dire merci
toute fière d'annoncer une nouvelle route d'évitement de villages qui traverse en diagonale en plein milieu des champs, sans aucune proposition autre que le tout-voiture et camion, on n'est pas sortis des ronces

Pareil ici, un projet aberrant de rocade qui va coûter une fortune et flinguer des espaces naturels, alors qu'il n'y a pas de service de transports en commun digne de ce nom. A pleurer!

Et oui le fret ferroviaire, bord** on a une solution toute simple à portée de main, on attend quoi pour s'en servir? A oui ça demande de repenser tout le système, c'est sûr...

Par liteulorce : le 13/12/21 à 16:24:48

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6572 messages

255 remerciements
Dire merci
Je crois qu'il en va des autocars comme du train.

J'ai bossé quelques années dans des coop agricoles et les vieux silos, ils sont tous alentour prés d'une voie de chemin de fer.

Le problème du train c'est qu'untel à été barré avec son projet d'aérotrain, pour que untel puisse imposer son tgv. Ensuite on à fait en sorte de vendre de la voiture (puis des restrictions de vitesses) à tous les foyers, les tgv "chacun" à voulu le sien. les rails tgv et le timing faisait éliminer le reste.

Dans un pays avec de si nombreux fleuves et cours d'eau , de l'invention d'ascenseurs à bateaux ...

Franchement ces décisions pourries et leurs non décisions qui ont été prise (je refile le bébé),
en 70 .

Et là on parle d'échéance à 30 ans pour faire quelque chose. Mouarf! C'te bonne blague.

Par Yann22 : le 13/12/21 à 16:27:07

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Allez, soyons optimistes, le train des primeurs a été réinstauré (de haute lutte), le transport fluvial connait une progression certaine et des solutions de livraisons alternatives dans les centres-villes se développent (transport fluvial, vélo cargo, camionnettes électriques...).

Et encore une fois, ne pas se tromper de combat (du moins les prioriser). Avant de trouver une réponse à "comment" assurer le transport de marchandises, il faut s'interroger sur le besoin de ces marchandises...

Par azzura42 : le 13/12/21 à 16:49:37

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
8361 messages

314 remerciements
Dire merci
Dejavu: Mais pour qui fréquente l'autoroute du Nord A1 et y rencontre de véritables trains de camions (j'en double parfois 10 à la file) c'est clair.

Question: plutôt qu'électrifier les camions, ne serait-il pas plus efficace de remettre en avant le ferroutage?
Ou le transport fluvial

Je ne sais pas où en est le projet du Canal Seine Nord.

Normalement le but était de permettre le transport fluvial des pays du Bénélux vers Paris et le Havre pour désencombrer l'A1.



Lien


Message édité le 13/12/21 à 16:50

Par dejavu : le 13/12/21 à 17:22:44

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
Aucune idée azzura42 mais c'est en effet un bon projet... quoique... je ne connais pas le degré de pollution des péniches.

Yann: des choux et des carottes c'est certain, mais ne faut-il pas mieux donc subventionner les choux qui produisent plus de pets que les carottes? Histoire de dégager ces gaz-là en premier.

Par Yann22 : le 13/12/21 à 17:34:24

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
des choux et des carottes c'est certain, mais ne faut-il pas mieux donc subventionner les choux qui produisent plus de pets que les carottes?

Oui, mais qui sont les choux et les carottes? Faut-il dégazer d'abord le transport de marchandises ou le transport de personnes? Faut-il dégazer d'abord les véhicules qui sont le plus fréquemment en ville ou ceux qui roulent fréquemment à leur allure de croisière?

Par Yann22 : le 13/12/21 à 19:10:08

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Histoire de dégager ces gaz-là en premier.

Autre question: a-t-on encore le luxe de s'attaquer à chaque source de pollution l'une après l'autre?

Par BountyB : le 13/12/21 à 22:25:22

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
je ne connais pas le degré de pollution des péniches.
Je me pose la même question, il faut que j’approfondisse le sujet. Exemple avec un autre de mes clients, qui historiquement a bâti son site pour pouvoir être desservi par des péniches, avec port dédié et tout, mais n'utilise pas ce mode de transport.

Intuitivement je dirais que le train est tout de même infiniment plus "écolo" que la péniche :
- Les péniches fonctionnent au gasoil, il me semble qu'on est sur du 15 litres à l'heure environ.
- La canalisation des cours d'eau n'est pas désirable d'un point de vue écologique et risque environnemental
- D'ailleurs les canaux sont bien souvent très pollués
Donc je ne pense pas qu'il soit forcément enviable que le trafic fluvial augmente beaucoup.

En fait à vue de nez il me semble que le seul intérêt du trafic fluvial soit de désengorger les routes, sans qu'il y ait forcément de plus-value écologique.




Message édité le 13/12/21 à 22:26

Par Yann22 : le 14/12/21 à 09:11:37

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Je me pose la même question, il faut que j’approfondisse le sujet

Voilà un lien pour commencer à creuser: Lien

En terme de tonne transportée par km, le bilan du fluvial est bien meilleur que le routier ou le ferroviaire, sauf en ce qui concerne les oxyde de soufre (ce qui est logique compte tenu du combustible utilisé).


Par BountyB : le 14/12/21 à 09:58:04

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci
Je suis surprise par les chiffres dans ton lien Yann. Si on va voir sur les documents de la base carbone de l'ADEME, c'est le ferroutage qui semble plus intéressant.
Ici les chiffres pour le fluvial : Lien
Et là pour le train : Lien

Pour le fluvial, on a pour environ 600 TPL 0.0358 kg CO2e/t.km
Pour le train électrique (bien sûr on va pas mettre des locomotives diesel) : pour 600 t, 0.0386 kg CO2e/kWh, avec une conso de 0.0278 kWh/t.km. Donc au final une émission de GES carrément plus basse.

Par Yann22 : le 14/12/21 à 10:11:05

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci


Effectivement, c'est curieux. Je crois qu'on va être deux à creuser

Par Yann22 : le 14/12/21 à 16:53:29

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19884 messages

660 remerciements
Dire merci
Ouaip... plus je creuse, plus je me dis que le lien que j'ai donné est orienté et compare effectivement le fluvial VS le ferroviaire DIESEL. Mea culpa.

Par dejavu : le 15/12/21 à 16:08:06

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12347 messages

1070 remerciements
Dire merci
Le nouveau gouvernement néerlandais vient d'annoncer son projet de construction de deux nouvelles centrales nucléaires.... Je ne sais pas où on va...

Par BountyB : le 15/12/21 à 16:28:02

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci1
le lien que j'ai donné est orienté
Oh c'est pas le seul, c'est même carrément récurrent et INSUPPORTABLE sur cette thématique, c'est nimportequoi-land et il faut toujours comparer plusieurs sources, réfléchir à qui poste l'info et comment il pourrait être biaisé, voir si le calcul a bien pris en compte des trucs pertinents. Je m'arrache souvent les cheveux

Mais bon quand on voit que l'ADEME considère les chaudières biomasse comme "neutres en carbone" (ou presque) et donc que leur installation est subventionnée, voilà quoi




Message édité le 15/12/21 à 16:29

Par BountyB : le 15/12/21 à 16:41:19

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3039 messages

216 remerciements
Dire merci2
Le nouveau gouvernement néerlandais vient d'annoncer son projet de construction de deux nouvelles centrales nucléaires
Le problème est plus complexe que ça.

Si on veut sortir du carbone (pétrole, charbon, gaz donc), on a plusieurs possibilités :
1. Modifier RAPIDEMENT et RADICALEMENT nos habitudes de vie et le fonctionnement de notre société, et utiliser les énergies renouvelables pour le peu d'énergie dont on aura besoin
2. Ne pas opérer cette modification radicale maintenant. Dans ce cas, on a plusieurs options :
- Soit on continue avec les énergies fossiles tant qu'il y en a, et on va droit dans le mur de manière brutale
- Soit on couvre le territoire d'éoliennes et de panneaux solaires (construits grâce aux énergies fossiles) et on génère une dégradation majeure de l'environnement et on va droit dans le mur de manière brutale
- Soit on compte sur le nucléaire pour décarboner tout de suite et faire tampon le temps de modifier nos sociétés (et on va droit dans le mur mais de manière un peu moins brutale )

Dans tous les cas, notre société doit changer radicalement, et ni les politiques ni la population ne sont prêts à ça aujourd'hui. Rappelez-vous : limiter le réchauffement à +2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle, c'est avoir un budget de 2 tonnes de CO2 par an et par personne (on est environ à 11 tonnes aujourd'hui)..



Page : < < | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 > >
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 224) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval