Forum cheval
Le Forum Cheval

Avis selles et mors anciens

Sujet commencé par : princesonor21 - Il y a 4030 réponses à ce sujet, dernière réponse par Tartarin
15 personnes suivent ce sujet.
Par princesonor21 : le 18/10/11 à 14:34:44

Déconnecté
 j'aimerai avoir un avis visuel sur cette vieille selle : c'est moi ou une impression mais il me semble que les matelassures sous le pommeau sont décollées.

J'essaie de comparer avec ma selle d'obstacle qui doit avoir le même âge et la vision n'est pas la même ( la mienne est en état : j'avais fait un post pour demander ce que c'était comme selle ).

http://cgi.ebay.fr/SELLE-DE-CHEVAL-CUIR-VERITABLE-/250911014948?pt=FR_JG_Sports_Equitation_Cheval&hash=item3a6b764024

Ce message a été modifié par un modérateur.

Ce message a été modifié par un modérateur.


Messages 3801 à 3840, Page : < < | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101

Par Tartarin : le 06/12/21 à 19:57:45

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
Tu as raison la Remonte, en Afghanistan les chevaux de Bouzkachi sont munis de filets, parfois incrustés d'argent ou de laiton, pour un jeu des plus brutal. En Inde, au Radjas tan, pour un simple défilé avec des chevaux de petit volume ( les Marwaris)
On utilise des mors garnis de pointes, qu'ils soient filet ou mors de bride, La Remonte en a montré un page 93
Voici un mors très petit 7, 5 cm d'ouverture, du Sénégal, et 2 étriers coulés avec du matériel de plomberie ( robinetterie) coulés à la cire perdue. Enfin un filet Afghan de Bouzkachi (très difficile de sortir ces objets des pays de l'Est)
Nous avons voyagé dans le Radjastan avec des copains, sur une foire aux bestiaux une touriste anglaise achetait tout les mors de ce modèle pour les détruire





Par liteulorce : le 07/12/21 à 05:30:23

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6436 messages

248 remerciements
Dire merci
Merci des précisions.

Par takhan : le 07/12/21 à 10:36:41

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
3985 messages

275 remerciements
Dire merci
he ben c'est pas la bamboche pour tous les chevaux dis donc
c'est fou ce qu'on leur mettait dans la bouche, parfois en regardant les photos j'ai du mal a me figurer comment on pouvait les monter sur un filet

Par la remonte : le 07/12/21 à 14:06:54

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
7,5 cm c'est pas large




Par takhan : le 07/12/21 à 14:14:45

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
3985 messages

275 remerciements
Dire merci
On embouche les chèvres aussi maintenant? j'avais jamais vu

Par la remonte : le 08/12/21 à 09:20:16

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
dans le genre pas très cool également , cette paire d'étriers ( en vente ) avec éperons intégrés , des fois que


Par Tartarin : le 08/12/21 à 10:28:14

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
Ce sont des érier's Grec, La Fouine nous en avait montré il y a quelques temps

Par SDE : le 08/12/21 à 13:36:44

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci

Par la remonte : le 08/12/21 à 17:05:31

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
Exact , car c'est pas pratique de fixer ses éperons sur des tongues

Par la remonte : le 10/12/21 à 10:33:34

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
d'un Napoléon à l'autre ... on a évoqué plus haut la modification dans l'armée du modèle de selle présenté par Mimiespadaqui en un modèle hussardé à l'anglaise , mais le tapis de selle aussi a changé .
dessous une housse croupelin d'officier de 1812 , l'année terrible à comparer avec une autre de 1870





on ne peut qu'être surpris par la finesse de ces " protections " fait avec un gros drap en coutil à même le dos du cheval .


Le deuxième tapis ressemble aux tapis actuels , par contre pour le premier empire ce sont les panneaux de la selle qui sont directement sur le dos , la housse quant à elle entoure la selle avec une fermeture à l'avant .
Cela devait nécessiter de les laisser sécher et surtout de nettoyer scrupuleusement et la toile et le poil pour éviter la moindre blessure.
et pourtant ils sont allés jusqu'à Moscou


[















Message édité le 10/12/21 à 10:53


Message édité le 10/12/21 à 11:08

Par mimiespasdaqui : le 10/12/21 à 20:28:24

Déconnecté

Inscrit le :
13-09-2012
66 messages

6 remerciements
Dire merci
Salut à tous,
Quelques précisions, dans le désordre de vos interventions

poids de ce sabre de hussard Ancien Régime 1,973 Kg pour une longueur de 100 cms

poids du sabre de cuirassier 1811 en photo sur ma selle 1804 2,,105 kg pour une loongueur de 117 cms



Par SDE : le 11/12/21 à 13:38:54

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
Solleysel en 1650, recommande le soir de laisser sécher le dessous de la selle (en toile de lin) mais pas devant la cheminée, une fois sec battre avec une houssine (baguette) pour retirer le sel et la saleté. (entretien quotidien)

Par la remonte : le 13/12/21 à 09:15:25

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
excellent ! les soldats avaient le martinet pour nettoyer leur uniforme en laine qui n'était jamais lavé sinon .

Par la remonte : le 13/12/21 à 15:05:04

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
viendont ensuite les couvertures en guise de tapis de selle
dessous ; méthode de pliage dans un manuel prussien


dessous , après le sabre pendant aux bélières puis attaché à la selle à son porte-sabre , une façon moderne et plus ergonomique de le tenir chez les Polonais , par contre et le cheval et le cavalier doivent le sentir à la longue ?







Message édité le 13/12/21 à 15:16


Message édité le 13/12/21 à 15:32

Par la remonte : le 14/12/21 à 11:24:41

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
belle photo du grand duc Serge et de son épouse .
élégance des chevaux et de leurs cavaliers qui montent en bride ce qui semble le cas pour tous les cavaliers à l'époque , lui sera victime d'un attentat en 1905 et sa femme réputée pour sa beauté , soeur de la Tzarine sera également assassinée en 1918 .




Message édité le 14/12/21 à 11:31

Par la remonte : le 14/12/21 à 17:19:35

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
un peu à la même époque , on a les grands raids d'endurance où brillent surtout les militaires qui s'ennuient dans leurs casernes , on test ainsi les chevaux avec plus ou moins de bonheur et de casse en vue d'une mobilisation qui devra être plus rapide encore qu'en 1870
L'année précédente la course Bruxelles-Ostende a fait beaucoup de victimes et là , il est question d'arriver avec un cheval dispo
.


1903 , Paris-Deauville d'une traite avec képi, la vareuse à 9 boutons et son col officier , bride et selle plate sans tapis !




course remportée par le lieutenant de dragon Beausil sur Midas ,


100 ans après , avec un copain partant de l'Arc de Triomphe , on a mis 3 jours
... mais il y avait un peu plus de circulation ,
un mors simple et des amortisseurs sans doute excessifs pour nos selles











Message édité le 14/12/21 à 17:56


Message édité le 14/12/21 à 17:59

Par la remonte : le 15/12/21 à 09:00:25

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
alors que les scènes de chasse à courre pour une bonne partie du XIX°siècle montrent des chevaux avec tapis de selle , à la fin et autour de 1900 c'est au contraire sans .
une mode anglaise surement qui par son dépouillement met en valeur les pur sang ?


Par mundial : le 15/12/21 à 09:01:56

Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2007
1558 messages

32 remerciements
Dire merci
Merci pour ce post passionnant! Je mettrai en ligne lorsque je trouverai un peu de temps les photos du trophées du harnachement historique d'Uzès. J'envisage de tenter de l'ouvrir au harnachement des cavaliers, peut-être en optant pour la présentation en même temps qu'un cheval harnaché pour une amazone! Vous me direz ce que vous en pensez!

Par la remonte : le 15/12/21 à 09:17:16

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
montrez nous , avec plaisir .

Par SDE : le 15/12/21 à 15:57:37

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
chouette le post a bien avancé !
merci Laremonte.
Solleysel montait sans tapis mais trouvait intéressante la méthode "crauatte" (croate) de mettre une "couverte" (couverture) en laine, pliée sous la selle pour la protéger de la transpiration.

Par Tartarin : le 15/12/21 à 19:22:26

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
Bonjour tout le monde, même actuellement, sur les chevaux tondus, ou les purs sang, le tapis peut être évité, mais il faut de très bonnes selles, et un entretient
constant. En obstacle, en dressage, c'est une habitude fréquente,
La selle Espagnole, (vaquera) s'utilise aussi sans tapis.
Une peau de mouton, peut faire un tapis élégant et efficace,
La chabraque au 1er Empire, était parfois le cache misère. L a peau de panthère, ou de tigre, était réservée aux officiers de haut rang.
Les photos '( noir et blanc) sont de Saumur et du haras du pin





Par SDE : le 16/12/21 à 09:56:33

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
contre les gonfles sur les chevaux sensibles, solleysel recommandait une peau de cerf "poil contre poil"

Par Tartarin : le 16/12/21 à 11:52:46

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
Dans les hopitaux il n'y a pas si longtemps, l'ancètre du matelas à eaux anti escares était la peau de mouton, il est normal qu'une peau animale avec sa toison évite les gonfles

Par la remonte : le 16/12/21 à 12:34:30

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci


voilà l'écuyer du roi pour ceux qui comme moi ne le connaissaient pas , une époque où on aimait s'habiller en homard mais avec de la dentelle


Message édité le 16/12/21 à 12:37

Par Tartarin : le 16/12/21 à 20:05:44

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
uin de mes amis possède 1 exemplaire (en mauvais état) du parfait maréchal, je n'avais pas remarqué l'auteur "jeaques de solleysel" merci pour vos précisions

Par SDE : le 17/12/21 à 10:41:53

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
pas mal de cavaliers méprisent les auteurs anciens ou les peuples cavaliers, trop "rustiques" mais gardons à l'esprit que ces mecs passent plus de temps à cheval en an que nous en toute une vie, leur expérience est bonne à prendre.

Par la remonte : le 27/12/21 à 09:53:54

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
Vous avez raison , à tous les âges les brocards se sont plaints des dix cors et depuis la révolution culturelle et l'ère numérique les jeunes se sont définitivement affranchis des vieux .
Le cheval et l'équitation par contre nous ramènent modestement à notre condition de bipède pas toujours très doué ni à l'écoute de l'expérience


Message édité le 27/12/21 à 09:55

Par Tartarin : le 27/12/21 à 12:41:50

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci

Bonjour, toutes et tous, bonnes fètes de fin d'année, puisque nous sommes en période de noël qui se souvient du feuilleton TV FURY ? Dans les années 1960, un petit garçon Joey, et son cheval FURY, un étalon Morgan. J'avais la chance d'avoir pour ami le fils d'un marchand d'électro ménager, ayant 1 TV de démonstration, voilà pourquoi je me souvient de ce feuilleton, et miracle chez un bouquiniste j'ai retrouvé ce livre. On se rappelle mieux de Mon Amie Flicka et de Ken






Par la remonte : le 28/12/21 à 11:31:19

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
Tout comme Crin Blanc
mon véritable premier souvenir fut plus tard avec le téléfilm Milady et Dufilho en commandant Gardefort . superbe film tiré du non moins célèbre roman de Paul Morand .



du même auteur j'ai surtout son Anthologie de la littérature équestre qui reprend les meilleurs morceaux de grands maîtres sauf notre Jacques de Solleysel que SDE m'a fait connaître . bravo à lui

on trouve ainsi : Homère, Xénophon, Virgile, Pline l’Ancien, Lorenzo Rusio, Aly Ben Abderrahman, François Rabelais, Michel de Montaigne, Cesare Fiaschi, Federico Grisone, Salomon de la Broue, Antoine de Pluvinel, Pierre de la Nouë, Francisco de Aldana, Samuel Fouquet, marquis de Newcastle, La Guérinière, Gaspard de Saunier, François- Alexandre de Garsault, Buffon, Montfaucon de Rogles, comte Drummond de Melfort, D’Auvergne, baron d’Eisenberg, Dupaty de Clam, chevalier Boisdeffre, Mottin de la Balme, baron de Bohan, marquis Ducroc de Chabannes, prince de Ligne, comte d’Aure, François Baucher, Aubert, Lord Byron, Eugène Sue, général Daumas, comte Savary de Lancosme-Brèves, Louis Hunersdorf, Gustave Steinbrecht, capitaine Raabe, Farmain de Sainte-Reine, Victor Franconi, Gerhardt, commandant Dutilh, Jules Pellier, James Fillis, général Faverot de Kerbrech, Tristan Corbières, général L’Hotte, commandant Stiegelmann, commandant Bonnal, Henri Lavedan, Graf G. Wrangel, baron de Vaux, Le Brun-Renaud, comte de Comminges, capitaine de Saint- Phalle, Gustave Le Bon, Molier, Paul Morand, Federico Caprilli, Alessandro Alvisi, Jean Razac, commandant de Salins, Lucien Guillot, Armand Charpentier, capitaine Beudant, général Decarpentry, colonel Jousseaume, commandant Licart, Vladimir Littauer, Sidney Felton, chevalier d’Orgeix, Nuno Oliveira.

Dufilho tout comme Noêl Roquevert , n'étaient pas seulement acteurs d'un bon maigre et avec des traits et une sévérité militaire comme on ne fait plus mais également de bons cavaliers .














Message édité le 28/12/21 à 11:50

Par Tartarin : le 28/12/21 à 12:19:53

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
Il y a peu de temps , j"ai revu sur youtube Milady et Duphilo. C'était tjs un plaisir. Par contre la Remonte, bravo pour la capture de la photo. Elle est rrès bien.
Les westerns, ont tjs étés pour moi une passion à regarder, mais les cénarios m'interressent moins. Je regarde le detail des selles, des fontes et autres sacoches, des armes, si tout est sincro avec l'époque, ce qui n'est pas tjs le cas. Les westerns tournés en Espagne, sont déplorables, on y reconnait sur les chevaux la marque au feu des demis papiers de l'armée Espagnole. Enfin on passe un moment quand mème. Actuellement la série Sissi , au point de vue équestre, est plutot lamentable, surtout la partie féminine.
Pour conclure sur du positif, l'inventeur du western est Français, Joé Hamman, les premiers westerns ont étés tournés aux saintes Marie de la mer, le Cailard, Fonvielle, les Baux de Provence, qui plus est ils ont étés achetés par les USA au début du 20e siècle

Par SDE : le 29/12/21 à 10:04:57

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
merci de cette liste Laremonte, il y en a plein que je ne connaissais pas !

tout au début tu peux rajouter Kikkuli et vers le milieu, Abou beker ben bedr pour El naceri. John Stewart pour la "maintenance" (habitat et nourriture) ; l'article cheval de Bourgelat ; Marc-Arèle qui les cite parfois dans des exemples pertinents.

Comme western j'aime bien Le fils du désert et La chevauchée sauvage, je garde un bon souvenir de "un homme nommé cheval" mais c'était ya telleemnt longtemps que je ne sais pas s'il me plairait encore. Des fois en re voyant on a des surprises.

Par la remonte : le 29/12/21 à 11:23:51

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
vous avez raison , quand on a un bon et beau souvenir , mieux vaut le garder en tête , notre manie de tout prendre en photo nous empêche de voir et nos souvenirs sont ensuite limités à celle ci .
moi c'est Les Cavaliers avec Omar Sharif , mes frère venaient de faire le raid Citroën Paris-Kaboul en 70 , pas très studieux à l'école , mon père les avait poussé à faire ce voyage , 18 et 19 ans tous les 2 .

Les Westerns ont fait rêver tous les gamins qui ont tous à un moment ou un autre voulu devenir cowboy ou indien . malheureusement pour la filière équestre la déception était souvent au rendez vous .
l'équitation n'était pas assez ludique pour les garçons ou trop savante d'où l'immense majorité de filles dans les clubs ?

En Irlande j'ai vu des gosses monter à cru , galoper et sauter des murets sans apprentissage avec leurs Connemaras . casse cou ? mais pas plus que ce qui est pratiqué ailleurs ( moto , glisse , saut ...)
peut être faudrait-il valoriser d'avantage l'équitation d'extérieure ? quitter le manège pour plus de sensations

PS : "Ce mardi, direction l'Irlande, sur les traces des "Pony Kids". Les westerns existent toujours, pour de vrai, mais très loin des grands espaces américains. Dans des banlieues miséreuses, de jeunes irlandais rebelles montent des chevaux de fortune et défient les autorités, rapporte la revue Sphères dont le dernier numéro est consacré aux cavaliers."




Message édité le 29/12/21 à 11:37

Par liteulorce : le 29/12/21 à 21:25:56

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6436 messages

248 remerciements
Dire merci
D'une autre génération ,j'ai plaisir à dance avec les loups, la plupart des western j'oubli les bruitages et j'observe aussi les harnais, selles et autres..

Par la remonte : le 30/12/21 à 10:02:34

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci


Aussi bien qu'un western , nos téléfims des années 60 avec les Compagnons de Jéhu ou Thierry la fronde et autre Dame de Moncereau .
au moins la trame est bonne puisque tirées de romans historiques .
par contre au niveau selles et mors c'est très pauvre .
dans le premier en photo qui se passe sous le Consulat , les selles sont recouvertes d'une jupe .
mais surtout ce qui fait le succès des westerns c'est l'aisance des cavaliers sur leurs petits mustangs qui fait croire que c'est facile .
avant l'arrivée de Mario Luraschi et ses Ibériques , les films d'époque français utilisent les gros selles français , ils sont donc visuellement moins " elastiques " , trop grands et longs , pensez aux films avec Jean Marais par exemple .
après , on aura un Robert de Niro dans Mission revenant de sa chasse aux esclaves sur un Andalou ramassé au piaffé . va pour les Conquistadors mais pas pour le reste .
mais là où ça pêche toujours c'est au niveau des selles et des enrênements , et pour cause ! c'est compliqué et ce post en est la preuve .










Message édité le 30/12/21 à 10:08

Par la remonte : le 30/12/21 à 11:32:04

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
au mieux ce sont des selles du Cadre Noir


on verra ce que le futur film de Ridley Scott nous sortira , j'espère qu'il fera appel aux groupes de reconstitutions , ce serait dommage de se priver de beaucoup de travail et de recherche .
même si la cavalerie reste le parent pauvre à cause de l'investissement qu'elle nécessite

Par Tartarin : le 30/12/21 à 19:50:25

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
C'est le cinéma qui à provoqué m’ont intérêt pour la collection d'objets équestres. La télé, le cinéma, faisaient attention au pierres, aux meubles, aux costumes, mais ils occultaient les détails équestres ou animaliers.
Le collier d'épaule, la brouette, les rayons des roues, ont étés ramenés en Europe par des commerçant Juifs, revenant d'Orient, la Chine.
La course de chars de Ben Hur, telle que nous la voyons est impensable à l'époque.
Le mors Goyo des cascadeurs actuels est tout récent, les étriers, n'en parlons pas, ils n'étaient surtout pas chromés.
Les frisons, chevaux d'attelage, issu des guerres des Flandres,guerres de succession d' Espagne au XVI ET XVII siècle , chevaux Espagnol, croisés aux chevaux de Hollande, se regroupaient dans le nord de l'Europe.Se sont vus mis à toutes les sauces. Sans parler des armes à pierres ou à capsules. Les deux ont plus de cent ans d'écart. Un vieux chasseur m'a expliqué, avant on ne vaccinait pas, on soignait bien, on nourrissait bien, mais on ne bichonnait pas, les forts restaient, les faibles dis-paressaient, la race existait, et se maintenait. C'était l'écologie avant l'heure. Je sort du sujet....
J'ai tourné avec des animaux, dans deux filmes, la Passion Bèatrice, de Bertrand Tavernier, avec Julie Delpy, et Bernard Pierre Donadieu, à Carcassonne.un filme qui se situe dans le haut moyen age. Bernard Pierre Donadieu, était très sympathique ; à l'écoute de tout les conseils équestres. Il monte dans le filme le cheval d'une amie, Baïkal, un vieux selle Français calme et aux ordres. Je n’ai hélas pas de photos.
PUIS EN 1994 Le Hussard Sur le Toit. Un filme de Jean Paul Rappenaud, tiré du roman de Giono. Avec Juliette Binoche et Olivier Martinez. J'y occupe 2 rôles, Celui d'un charretier, avec notre jument comtoise, Marguerite, et celui d'un dragon avec ????
On me demande de fournir un certain nombre de cavaliers avec leurs montures, je rassemble mes amis, nous passons un casting, pour les hommes comme pour les chevaux, arrive le tour du mien, un cheval Barbe, fourni en crin... Refusé ???? Pourquoi ? Il est blanc !Et alors ? Le blanc est la robe des chevaux de chefs, de héros, de gentils !!! Vous n’êtes, ni le héros, ni le chef, ni le gentils. Tournage, le lendemain, affolé je me tourne vers notre maître à tous, Edouard le Berger, il me faut ce soir un cheval, gentil, pas blanc, grand, n'ayant peur de rien. Prends Ulysse. Ulysse, un trotteur réformé, attelé, monté, qui ne prend jamais le galop, mais un moral à toute épreuve. Gros inconvénient, il est oreillard, 2 oreilles à 180 degrés de face, et 90 degrés de coté ?
Et bien, il est accepté, avec mention. Il servira de façon merveilleuse. Les amis, si vous revoyez ce filme, ou l'on m’aperçoit durant quelques secondes, grâce à cet équidé, pourvu d'un appareil auditif, bien particulier, sachez que c'est mon cheval et qu'il mérite un accessit équin au festival de Canne. Ceci dit, Marguerite notre jument de trait s'en est très bien tirée aussi. Il était très difficile de prendre des photos durant le tournage. Julette Binoche est quelqu'un de très sympa, J P Rappenaud très attentif aux demandes des figurants et au bien être des animaux, désolé je suis sorti du site, mais c'était autrefois....




Par SDE : le 31/12/21 à 08:49:30

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18166 messages

192 remerciements
Dire merci
ha c'est sympa de nous narrer tes aventures !
le coup du cheval blanc

Après les films ont des contraintes de sécurité. Impensable de mettre un mors assyrien ou des étriers médiévaux à un cheval du 21è siècle pour un tournage. il n'y a pas qu'une contrainte de connaissances ou financière.

Par la remonte : le 31/12/21 à 09:19:15

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
221 messages

11 remerciements
Dire merci
J'aurais bien aimé être mis en joue par la belle Juliette



belle expérience !
Cette semaine est repassé le Robin des bois de Ridley Scott , on retrouve comme dans Last duel un beau mouvement de cavalerie assez fourni . Je pense qu'il doit embaucher les chevaux de chasse au renard qui ont l'habitude de galoper en meute ? pour une fresque sur l'Empire , ce sera plus compliqué car c'est surtout du botte à botte et en muraille , pas comme dans le Seigneurs des Anneaux .
le recours au numérique sera forcément indispensable pour des histoires de budget et vous avez raison de sécurité .
Autrefois dans les pays de l'Est , les tournages toléraient de la casse au niveau humain , aujourd'hui la production n'accepterait même plus celle au niveau chevalin , tant mieux mais faut des trucages complexes . Dans Last Duel , les gros plans de chevaux qui s'écroulent sont saisissants .

Baïkal ?




Message édité le 31/12/21 à 09:31

Par Tartarin : le 31/12/21 à 09:44:27

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
effectivement c'est Baikal, le cheval de Thérèse, une institutrice de petites classes à Carcassone il avait une facilité à placer son encolure, comme un cygne et il prenait facilement le pas Espagnol, ou pas d'école merci pour le souvenir.

Par Tartarin : le 31/12/21 à 10:08:58

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
189 messages

16 remerciements
Dire merci
UN des chevaux des acteurs principaux avait été utilisé par Philippe Noiret , dans le tournage de la FIlle de Dartagnan. L'acteur avait demandé à Mario Lourachi de lui vendre, Mario avait accepté, sous réserve de l'utiliser encore une foie pour le tournage du Hussard. Philipe Noiret est venu sur les dernières scènes de tournage, afin de récupérer sa monture; il avait déstabilisé Olivier Martinez par sa simple présence, c'était rigolo...

Page : < < | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 978) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval