Forum cheval
Le Forum Cheval

Avis selles et mors anciens

Sujet commencé par : princesonor21 - Il y a 3730 réponses à ce sujet, dernière réponse par la remonte
15 personnes suivent ce sujet.
Par princesonor21 : le 18/10/11 à 14:34:44

Déconnecté
 j'aimerai avoir un avis visuel sur cette vieille selle : c'est moi ou une impression mais il me semble que les matelassures sous le pommeau sont décollées.

J'essaie de comparer avec ma selle d'obstacle qui doit avoir le même âge et la vision n'est pas la même ( la mienne est en état : j'avais fait un post pour demander ce que c'était comme selle ).

http://cgi.ebay.fr/SELLE-DE-CHEVAL-CUIR-VERITABLE-/250911014948?pt=FR_JG_Sports_Equitation_Cheval&hash=item3a6b764024

Ce message a été modifié par un modérateur.

Ce message a été modifié par un modérateur.


Messages 3681 à 3720, Page : < < | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94

Par la remonte : le 01/10/21 à 17:59:57

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
ça me rappelle le tord nez ,
je devais avoir 14 ou 15 ans , mon frère avait acheté un vieux cheval de club ( adorable ) et comme il était parti faire son service militaire après avoir échoué au bac, c'était moi l'homme de cheval . le maréchal ferrant qui était surtout ferrailleur de son état , ancien d'Algérie , mais on n'avait pas trop le choix laissa tomber sa caisse à outils sur le pavé et trouva que mon brave Kalao était sur l'oeil et méritait le tord nez et ni une ni deux me confia le manche après l'avoir tordu ... le cheval s'est cabré , j'ai lâché prise et le manche en frêne et se déroulant est venu frapper l'arcade du maréchal que je n'ai jamais revu
je ne sais pas si le bosal est brutal mais des types comme ce vieux maréchal j'en ai connu à la campagne et ils n'étaient pas tendre avec les chevaux








Message édité le 01/10/21 à 18:06

Par Tartarin : le 02/10/21 à 19:15:48

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Pour La Remonte, ce que je connais brièvement sur le Bosal. Litlehorse, est probablement plus branché que moi en version Western. Le Bosal n'est en aucune façon un moyen de contention comme le tord nez. C'est un enrênement, qui aurait tendance, (sous toutes réserves) à ressembler à de l'équitation douce. Son origine viendrait d'Amérique du Sud, des indiens, puis des vaqueros Mexicain (Je n'affirme rien) puis il s'est répandu à travers les 2 continents Américain. Son utilisation est très subtile, c'est surtout un enrênement de débourrage.
Quelques cavaliers ont écrit sur la façon de s'en servir, mais cela reste très rare. Il y a aux environs de Nimes un cavalier très capable dans ce domaine j'en ai vu une vidéo, mais je ne connais ni son nom, ni sa domiciliation.
Le montage, de l’enrênement (Le Mécate) est assez complexe, la pose du Bosal lui même ne se fait pas n’importe comment. Sur You Tube, il y a un cite, Sud Américain, en Espagnol, ou l'on trouve des démonstrations. «  Aciendas y Traditions « 2 filmes ou l'on peut voir le Bosal, Les cow boy, de Jhon Wayne, et Danse avec les loups avec Kevin Cosner


Par liteulorce : le 02/10/21 à 22:47:27

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci




bon c'est penché ,ce sont des représentation de différents modeles hors mode dont un tout personnel de "two strand ".

le poids du noeuds permet au bosal de retrouver une position neutre des que l'on stoppe une action de main qui se veut brève.
JE trouve que la sensation de moins incarcerer le cheval doublé du fait d'avoir à coupler avec la sensation d'équilibre des forces (monture /cavalier), empeche de bourriner surtout pour l'apprentissage d'un jeune.
On s'oblige ainsi à étailler chaque demande des autres aides/ coordination d'avec poids du corps ,touché de rene avancement de jambe , regard...

Il ne faut pas perdre de vue que l'on cherche" l'aide" de sa monture plus qu'une soumission.

Par Tartarin : le 02/10/21 à 22:59:56

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Merci Liteuorce pour tes explications, j'ai le matériel mais je ne me suis jamais lancé,les copains sont partis au Montana l'année dernière, ils ont pratiqué mais je ne suis pas convaicu sur leur facon de faire, ils ajoutaient un filet en plus du bosal

Par liteulorce : le 03/10/21 à 05:40:32

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
(En observant on peut voir plusieurs constructions et constituants du bosal ou assemblages sur ces trois exemples plus haut.
Il ne faut pas oublier qu'un bosal se doit d'épouser le chamfrein de l'animal. (donc un trop rigide et épais n'épousera pas le nez). De même des noeuds ou des "noeuds d'attache" qui permette d'attacher le montant c'est pas cool ...
On peut attacher un bosal en cuir autour d'une piece de bois pour le former (au nez du cheval sur lequel il ira) pour les modeles cuirs ! On peut ensuite régler l'espace sous auge en passant les renes plus ou moins de fois comme dans la photo du dessus.
On peut y voir deux interpretations du double strand. avec shoo fly intégré pour l'un.
Le noeud (bouton central) du bosal permet deux choses l'écartement des deux brins (passage des renes de crins) et contre poids.
En fait tout est réfléchi ,comme dirais un youtubeur cowboy "be safe , be logical and be practical" ou une diatribe comme ça.
Le montant doit être souple ,bien plus que nos filets pour la douceur mais surtout pour accompagner le moindre mouvement.
On peut regarder aussi les différents noeuds et leur assemblage entre les différents constituants , l'absence de bouclerie n'est pas néfaste, elle est parfois même mise en avant comme une philosophie entre les pro fer (mors et boucle = barbares et durs ) contre les sans fers!
Il y a des noeuds de sous gorge pour éloigner les montants des yeux, l'emplacement des montant sur le bosal contribue à une bonne "balance " de l'appareil.

Par liteulorce : le 03/10/21 à 05:51:24

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci

deux écoles qui perdurent .L'une plus rafinée que l'autre à mon goût. Si les deux parle de temps ,l'une serait plus dans la rentabilité au sens moderne ,là où l'autre prendrais le temps de l'apprentissage..


ici l'utilisation Tartarin d'un bosalita en take down rope. (sert surtout quand tu descends "vétériner" un bovin, à avoir un contact avec ton animal sans lui peter trois dents!

Par Tartarin : le 03/10/21 à 10:28:26

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci

C'est l'avantage d'internet, une conversation à bâton rompu est toujours enrichissante. Il est bon de pouvoir partager un savoir faire, et d'en apprendre même à 71 ans ( et 3 jours)
Leur voyage dans le Montana s'est fait en 2018, depuis l’épidémie je ne compte plus le temps. La partie western de mes amis cavaliers se trouve sur le site «  Du Haras du Gréou » c'est une très bonne équipe. Voici une ballade d'hiver dans nos collines....

Par la remonte : le 05/10/21 à 09:19:14

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
Merci et bravo c'est très intéressant .

Par liteulorce : le 05/10/21 à 17:28:30

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
Sur l'image "vétérine", le cavalier s'accroche à la ceinture avec son animal, ainsi il pose ses rénes fermées et ne perds pas le contact avec son cheval lorsqu'il passe au sol. Cela, tout en conservant l'usage de ses mains.

(s'attacher à son cheval c'est pas commun ,non? ) Mais ça donne une idée de la relation je trouve, même si la corde n'est que passée sous la ceinture.

La sacoche de selle que l'on voit permet de poser deux flacons de traitements tête en bas et à l'air libre = disponibles pour y piquer directement la seringue.

"be safe, be practical, be logical"


Message édité le 05/10/21 à 17:31

Par liteulorce : le 09/10/21 à 17:15:23

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
personellement je suis arrivé au sans mors apres m'être fait embarqué avec ma monture, (envoie le qu'ils disaient il finira par se fatiguer ... mon luc, oui... )

ensuite passé au hackamore branches courtes puis au final au licol corde, parce que finalement j'ai toujours attaché au licol cette monture.. (pas d'entrave ,trop peur qu'il pête un boulard le coco..


Par la remonte : le 11/10/21 à 15:12:17

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
" l'esthétique , Gaspard ! n' oubliez jamais l'esthétique ! "
voici ce que lance Laurie Astegiano à Gaspard Koenig dont je lis les pérégrinations quand il se hisse maladroitement en selle .
il est vrai que le cavalier Français que l'on croise sur les routes ressemble plus à John Wayne qu'au commandant Gardefort , le chapeau de brousse et le tee short ont remplacé la veste et la casquette en tweed .
notre cavalier philosophe semble un peu surpris de l'accueil dans les villages qu'il traverse , en aurait-il était différemment avec un peu plus d'esthétique ?

Par liteulorce : le 11/10/21 à 20:16:13

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
effectivement la tenue soignée pour moi c'est le truc, surtout par respect pour l'équidé.

même si j'avoue ne pas avoir toujours été au top..

Par liteulorce : le 11/10/21 à 23:25:42

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
Sur la selle ci dessus on peut imaginer le confort des genoux par des étriers qui restent en position et la largeur de ceux-ci pour le confort des pieds.

Il faut une certaine qualité des matériaux pour embellir un cheval et une certaine cohérence..
.

Par SDE : le 12/10/21 à 08:51:18

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18086 messages

185 remerciements
Dire merci
effectivement la tenue soignée pour moi c'est le truc, surtout par respect pour l'équidé.

même si j'avoue ne pas avoir toujours été au top..

mais comment tu fais pour garder une "tenue soignée" quand tu cures le fumier, tu brosses un cheval plein de boue ou de poussière, tu trimballes des brouettes ou des bidons d'eau, (coup de chaud/ transpiration), que le cheval s'ébroue devant toi et te repeint de morve.
Pdt la balade tu te fais griffer par les branches, arroser de feuilles mortes, de bouillasse ou de poussière.
Au retour tu passes le couteau de chaleur sur un cheval trempé qui sent pas très bon, tu cures les pieds et pour peu que le cheval soit boueux tu t'en mets partout...

moi j'y arrive pas ! j'ai toujours l'air d'une sauvage.

j'ai jamais compris comment l'ostéo peut garder impeccable son tshirt Gentleman farmer toujours bien clean et repassé

l'essentiel n'est-ce pas que le cheval soit bien avec du matériel adapté et que notre comportement et monte soient respectueux ?

Par la remonte : le 12/10/21 à 10:13:41

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
je n'ai aucune leçon à donner , d'autant que les couleurs chez Décathlon ou au Vieux Campeur vous donnent vite un côté girly .
si les couleurs sont plus faciles pour les robes sombres ou grises , ça se complique avec les rouquins
j'ai opté depuis longtemps pour le tout noir ou bleu marine , c'est salissant certes d'où un coup de brosse nécessaire devant une grande glace indispensable avant de partir .
pendant le premier confinement , j'ai eu la chance de voir passer sur la route sans voitures ; Kevin Staut ... habillé sobrement et saluant de sa casquette tous les habitants sous le charme , rien que le tintement de ses fers annonçait quelque chose de beau .

Par liteulorce : le 12/10/21 à 10:22:41

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
j'habite pas dans le nord...

J'ai passé un tiers de ma vie en "représentation " en étant en selle.

je retire mon T-shirt pour faire les boxes!!


Non, sérieusement si vraiment je vais dans la boue (plus que superficielle ) je vais prendre mes bottes en "coutchouk", et remettre mes bottes pour marcher/monter ensuite; s'il font trop de poussiere ,je prends une veste couvrante mais legere pour bouchonner (enfin plutôt pour les tas de boue à préparer...)

sinon j'ai des bottes en cuir avec membrane imper donc coup de flotte, je rajoute des chaps ,ou j'ôte une couche .

Mais le plus important reste de garder une conscience où une cohérence , savoir pourquoi on met tel truc pourquoi en telle matière et rester cohérent sur l'ensemble.

On peut faire attention à l'image que l'on renvoie.
Mêêême si on à le droit de vouloir provoquer les pecnauts de temps à autres!


Par Tartarin : le 12/10/21 à 10:41:40

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Bonjour à toutes et tous, je prend la discussion au vol, en ce moment chez nous il ya un mistral terrible... Effectivement vous avez raison, l'estétique à cheval est terriblement important, on peut ètre éléguant mème en effectuant des travaux pénibles. Monsieur tout le monde, avec un chapeau de paille, ressemblera toujours à monsieur tout le monde, un homme de cheval
(ou une femme) avec le mème chapeau de paille, vous donnera envie d'acheter ce chapeau, à la façon de le porter, de ll'utiliser. A une époque il était grossier de monter à cheval avec un débardeur, ou les bras nues, ou encore sans coiffure. L'homme de cheval (ou je répète la femme) ne se remardue pas, mais il dénote (enfin le vrai) il ne portera pas de tenues exentrique, mais il aura toujours des vètements soignés, souvant de marque , mème s'ils sont usagés,
Un cavalier digne de ce nom, se remarquera toujours, quel que soit le pays, mais il serat discret.
Un "plouc" se remarque à des KM. C'est pour cette raison qu'entre gens de chevaux on se reconnait et on se trouve à l'aise

Par la remonte : le 12/10/21 à 14:52:45

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
en 2015 , on fait la " route Napoléon " 300km d'Antibes à Grenoble , puis l'arrivée à Paris dans une tenue dont le rechange se limite à notre porte manteau ( le petit boudin à l'arrière ) , comme l'intendance ne suit jamais , on dort dans des gîtes d'étapes plus ou moins adaptés pour accueillir les chevaux . il faut ajouter par rapport à un randonneur actuel : le poids du mousqueton , des pistolets et du sabre moins les cartouches .



ici , nous sommes salués par l'Empereur sur le champ de bataille de Borodino ... les Redoutes viennent d'être enlevées grâce aux cuirassiers de Caulaincourt qui est resté sur le terrain comme une vingtaine d'autres généraux , en plus des effets nous portons depuis notre départ de France le casque et la cuirasse


le dogme moderne de l'utilité sacrifiant le beau sur l'autel de l'efficacité ne semble pas avoir atteint ces cavaliers !





Message édité le 12/10/21 à 15:01


Message édité le 12/10/21 à 15:02

Par SDE : le 14/10/21 à 08:38:05

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18086 messages

185 remerciements
Dire merci
La Remonte
les uniformes sont naturellement classe.

Pour moi je monte loin dans les bois donc à part des fois des sangliers j'ai pas de "spectateurs".
Quand j'en ai, j'ai des compliments sur mon cheval, pas sur moi, j'aime autant.

La sem dernière j'ai dû utiliser la scie pliante pour passer sous un arbre tombé, en + de la boue partout (sauf sur le c** du pantalon, pourtant j'ai bien failli) j'avais de la sciure sur les épaules...

Par la remonte : le 14/10/21 à 08:54:26

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
oui biensûr .
c'est le cheval qui fait tout , "il grandit l'homme " , celui ci doit se faire discret dans sa tenue comme ses mouvements .


un passage ( célèbre ) de la route Napoléon , puisque une partie du trésor est tombé avec son mulet dans le ravin , c'est la vraie route celle des Romains et non celle de Napoléon III que les motos utilisent aujourd'hui avec bonheur .
après le virage nous étions également bloqués par un sapin en travers , on avait une hache réglementaire avec nous .

Par la remonte : le 14/10/21 à 10:21:21

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci


Pour revenir au sujet de ce forum ; en vente , provenant du Rajasthan , à peine croyable .

Par Tartarin : le 14/10/21 à 20:18:21

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Super la Remonte, en ce qui me concerne je n'ai jamais participé à une grande messe de la reconstitution du style Austerlitz ou Borodino. Par contre j'ai participé plusieurs fois à l'arrivée de l'Empereur à Golfe Juan. Jamais plus loin......
Voici une selle qui a été décriée de toutes les façons. J'ai retrouvé dans mes archives un No 35 de Plaisir Équestre de septembre 1967, qui plaide en sa faveur, je vous en fait part, à vous de juger







Par Tartarin : le 14/10/21 à 20:39:09

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Désolé c'est microscopique, vous aurez peutètre assez de patiance. Une précision pour la route
Napoléon 1er
Napoléon prendra la route des Alpes pour le retour de l'ile D'ELBE, car il avait été menacé lors de son exil en prenant la vallée du Rhone. Il avait été surpris à Plan d'Orgon, par une paysane qui aiguisait un couteau, pour tuer l'Ogre. Elle n'avait pas reconnu l'Empereur, car il était en civil, et avait avoué son projet ( ceci est reporté dans les mémoires de Joseph Désanat, poète provençal) Ensuite les derniers Mamelouks ont été massacrés à Marseille. Il avait donc un mauvais souvenir de cet itinéraire.

Par SDE : le 14/10/21 à 21:18:43

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18086 messages

185 remerciements
Dire merci
si on ouvre l'image dans un nouvel onglet on peut agrandir.
Moi j'ai réussi à lire et merci pour ces articles.

On est à l'époque de la mode des saddle-fitter, des mors en toutes sortes de matériaux "innovants", et on croit que nos ancêtres vivaient dans l'obscurantisme.
En 1650 Solleysel décrivait l'adaptation d'une selle au dos d'un cheval avec une superbe précision, tout comme Emile Brager dans les "techniques du voyage à cheval" contemporain.

Et je suis certaine que la géographie a autant à nous apprendre que l"histoire : les mongols, gauchos, maremmanos etc. ont des richesses insoupçonnées des cavaliers français.

Par la remonte : le 15/10/21 à 08:41:28

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
si c'est bien lisible .
sur la photo je les connais , trois sont toujours actifs , les 2 du fond je les ai juste aperçus à Austerlitz et l'année suivant à Iéna , beaux souvenirs .
hier soir j'ai vu The Last Duel ... superbe , les médiévistes seront comblés . pas trop d'erreurs historiques à mon avis mais je connais peu la période et son équipement du coup je vais aller visiter le château de Guédelon que je n'ai toujours pas vu

Par Tartarin : le 15/10/21 à 10:14:41

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Ces selles ont eut une seconde vie dans les promenades à cheval des saintes Maries de la Mer. Puis elles ont été remplacées et abandonnées, elles servaient parfois au débourrage des poulains camargues, imaginez dans quelle estime on les tenaient . J'ai retrouvé celle ci dans un poulaillé, sous les fientes de volailles. Cela la probablement sauvée en la maintenant humide, car le siège ne s'est pas rétracté, il est toujours creu et souple.
Après avoir connu les fesses des poilus, elles ont continuées avec celles des touristes Hollandaises ou Allemandes. Elles ont plus de 100 ans et sont tours là

Par la remonte : le 15/10/21 à 13:32:27

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
ce qui n'explique toujours pas ( et c'était ma première question sur ce forum ) pourquoi les modèles antérieurs décrits dans l' Ordonnance pour les Exercices et Manoeuvres de la Cavalerie du Maréchal Berthier ont toutes disparu ?
tout aussi robuste et certainement plus encore que le modèle ci dessus !
Serait ce que le tourisme ait sauvé le modèle 1874 ?
grâce aux clubs hippiques et aux amoureux de l'équitation en extérieur , face à l'insuffisance de l'offre en matière d'équipement à un moment où le tourisme se démocratise ?
petit , il n'y avait que le Coq Sportif pour fournir du matériel de sport ( tennis et foot surtout ) pour l'équitation pas grand chose ; pour les culottes ; des culottiers , les selles et bottes , il fallait passer par des professionnels du cuir style Motard , Danloux ou Despres ou alors et on y vient ... les surplus militaires .
, je parle de l'époque où le film Milady a été tourné avec Dufilho , pas si vieux mais quand même , c'était avant l'avènement du tout plastique ( dans le film les vans sont en bois ) .
on trouve donc encore du modèle 1874 alors que celui qui a fait la gloire de notre cavalerie ( Révolution-Empire ) a totalement disparu
ps: La Fouine a disparu aussi






























Message édité le 15/10/21 à 13:49


Message édité le 15/10/21 à 13:53

Par liteulorce : le 15/10/21 à 17:17:49

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
eh bien! bel outils que celui du Rajasthan ,plus aucun animal n'oserai bouger un cil avec ce genre d'engin..



Par Tartarin : le 15/10/21 à 21:02:38

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
C'est vrai que La Fouine nous manque.... Je pense que ce qui a pu péréniser cette selle, c'est la venue du monde mécanique, la fin de l'armée à cheval. Peutètre d'autre modèles auraient pu voir le jour, mais l'arret a été brutal. La garde Républicaine n'a désormais plus besoin d'amèliorer les siennes.
Dans les années 1960 tous ceux qui pratiquaient l'équitation étaient vu comme des extraterrestres. Nous avions des selles d'armes, reliquat de l'armée, mais très peu de selles de sport. Avec mes copains nous étions 3 à partager une selle danloux, on décalaient notre passaga en concour, pour avoir le temps de changer de selle. Les concours inter club se faisaient avec des chevaux disparates, barbes, pur sangs de réformes, mème des camargues, quelques privilégiers avaient des anglo arabes. Peu de vans, nous allions la veille sur le lieu du concour avec nos chevaux, nous couchions sur place dans une écurie ( je manquais l'école pour le retour le lundi . Bien qu'il y ait des pionniers comme Joé Hamman et le club du lasso à Paris, le monde du western existait à peine; Il y avait à Marseille la société Juramy qui revendait du matériel de l'armée, bottes houseaux, selles du train, style californien; des mac léllan, les cordonniers les achetaient pour ressemeler les chaussures, en ce qui me concerne je sautais avec des houseaux...

Par Tartarin : le 16/10/21 à 16:58:46

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
Pour répondre en partie à la Remonte sur la disparition des selles empire.
Dans la 2e partie du 19e siècle, il y a eut la guerre de séssétion en Amérique, la France a soutenue le Sud, en uniformes, en armes et en matériel, les selles faisaient parties de ces envoies; cela n'explique pas tout , mais cela en fait partie. Des zouaves français ont participés au conflit

Par Erzebeth : le 16/10/21 à 20:17:15

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
67086 messages

1088 remerciements
Dire merci
Ben et puis elles sont quand même plus anciennes que les 74, rien que ça ça explique pas mal le fait qu'on en retrouve moins, c'est assez logique. Les 74, il y en a eu de produites jusqu'au milieu du XXeme siècle, c'est normal qu'on en trouve encore... et qu'elles aient été facilement recyclées pour la rando dans les années 70-80 où elles étaient franchement communes (et pas si anciennes que ça à l'époque).

Par SDE : le 18/10/21 à 07:55:45

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18086 messages

185 remerciements
Dire merci
Intéressant Tartarin, merci pour cette explication.

Par liteulorce : le 18/10/21 à 10:07:57

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci
ah? on à soutenu le sud?

Pour en revenir à ce qui n'est pas bosal:




Message édité le 18/10/21 à 10:09

Par liteulorce : le 18/10/21 à 10:15:09

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6192 messages

230 remerciements
Dire merci


Bon, j'arrête là, je ne souhaite pas embrouiller le message !

Par la remonte : le 18/10/21 à 10:17:16

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
les guerres d'indépendance de l'empire espagnol , celui des Bourbon d'Espagne soutenus par leurs cousins Français , guerres qui durent longtemps Ensuite peut être mais bien plus tard la guerre civile américaine si les selles étaient toujours en dotation ou en réserve dans l'armée française , ce que je ne crois pas .
toujours est-il qu'une reconversion dans le tourisme ( inexistant au XIX° ) est exclue mais surtout le développement d'une monte à l'anglaise a pu rendre obsolètes ces selles et contribuer à leur disparition/destruction plus que l'âge lui même . Celle que j'ai trouvée a du rester dans son grenier comme la Belle au Bois dormant et ni son cuir ni ses coutures n'ont bougé tout comme une 1874 dans les mêmes conditions .

Par Tartarin : le 19/10/21 à 09:45:20

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2021
124 messages

10 remerciements
Dire merci
En précision pour Liteulorce, Napoléon 1er avait vendu la Luisiane aux USA depuis peu. Ij y avait encor une influence française importante. Les casquettes des soldats sudistes, rendues célèbre part le cinéma, étaient d'importation française. Elles ont d'abord équipées l'armée Française, légion étrangère.... Dans le filme ou le roman " Autand en emporte le vent" Red Buttler fait du trafic avec la France. Balles de coton contre matériel.....

Par la remonte : le 19/10/21 à 10:15:13

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
tout comme les soldats Britanniques qui sortent des guerres napoléoniennes soutiennent la rébellion contre les armées régulières en Amérique du Sud , pour tenter d' éradiquer l'influence latine au profit du monde anglo-saxon en chassant les Bourbon .
Ce sera pareil avec la tentative de Napoléon III au Mexique , une influence catholique contre le monde protestants du Nord , Vera Cruz devenant l'équivalent de New York , ce qui sera d'ailleurs le cas pour accueillir les " Turcos " , les Chrétiens du Levant martyrisés au sein de l'Empire Ottoman ( déja ! ) . " L'Amérique aux Américains " mais plutôt d'origine anglo-saxone , ce qui démographiquement sera de moins en moins le cas .




avec ce nattage à la française , on reste dans le goût de l'ancien régime ; " Messieurs assurez vos chapeaux , nous allons avoir l'honneur de charger "

Par SDE : le 20/10/21 à 09:39:55

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18086 messages

185 remerciements
Dire merci
D'ailleurs comme conseils d'habillement équestre, Pluvinel recommande un chapeau bien vissé sur la tête, car rien n'est plus ridicule ni dangereux qu'on cavalier qui doit tenir son chapeau d'une main, ce qui déséquilibre en cas de "violence" de la part du cheval et n'est pas du tout élégant car "un cavalier est avant tout en représentation" !

Par la remonte : le 20/10/21 à 14:13:54

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci


Gaspard Koenig dont j'ai parlé plus haut et dont je lis l' ouvrage sur la trace de Montaigne , fait l'amère constatation de la froideur de l'accueil et le dédain des cavaliers dans les très chics clubs hippiques de Bavière .
il semble que l'équitation se soit plus démocratisée chez nous avec peut être ses excès dans la décontraction ?
Encore une fois un randonneur est limité dans sa tenue . personnellement , à poids égal , je préfère quand même la chemise au tee shirt

Jean Louis Gouraud après ses 3300 kilomètres ,










Message édité le 20/10/21 à 15:02

Par la remonte : le 20/10/21 à 18:00:47

Déconnecté

Inscrit le :
26-11-2020
110 messages

7 remerciements
Dire merci
au musée d'archéologie de Bologne où notre randonneur passe , ces mors en bronze de la période étrusque


Page : < < | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 444) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval