Forum cheval
Le salon de discussion

Ca continue!!! (attentats)

Sujet commencé par : plante41 - Il y a 4120 réponses à ce sujet, dernière réponse par PIROU
1 personne suit ce sujet
Par plante41 : le 13/11/15 à 22:22:27

Déconnecté

Inscrit le :
13-08-2007
4786 messages

48 remerciements
Dire merci
A l'heure qu'il est, il y a des fusillades en cours à Paris!! 10e et 11e arrondissements...

Dans quel monde vit-on?!

Ce message a été modifié par un modérateur.

Ce message a été modifié par un modérateur.


Messages 4041 à 4080, Page : < < | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 09:00:17

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Oui, mais ça, sans le lire, elle ne peut pas le savoir... le serpent qui se mord la queue quoi

Tu t'informes où et comment, liteulorce?

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 09:04:31

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
J'écoutais mardi dernier uen émission sur le sujet, avec pls "experts".
De toute façon, la conclusion est la même à chaque fois:
Il vaut mieux s'occuper nous-même de nos ressortissants, car on saura où ils sont, ce qui a été fait et il y a peu des mômes rattrapables ds le tas. Les laisser sur place, c'est prendre un GROS risque d'évasion et de retour plein de revanche en France.
Sur les gosses rapatriés, tous ne seront pas "rééducables" (ils étaient un peu à court de vocabulaire, pas facile de trouver les mots), mais entre zéro chance d'en récupérer là-bas et un certain pourcentage de chance chez nous avec des structures adaptées, la balance penche clairement du côté du rapatriement!

Pour les adultes, de toute façon, c'est presque peine perdue, sauf pour ceux qui ont été endoctrinés mais qui ont qd même un cerveau

Par Yann22 : le 18/11/19 à 09:27:39

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Liteulorce : tu comprendras que « Moi je n'ai pas lu mais c'est pour garder mon libre arbitre . » prêtait largement à confusion.

Concernant les USA… Dieu sait que je ne les porte pas dans mon cœur. A mes yeux ils sont en grande partie responsables du désordre actuel au moyen orient. Maintenant, ce n’est pas parce que le messager est discutable que le message est disqualifié.

Concernant le système judiciaire américain, la peine de mort, sites de détention hors sol et Guantanamo…

Je ne crois pas me souvenir d’un seul terroriste djihadiste américain condamné à mort par un tribunal. Je suis preneur de références.

Pour Guantanamo, ce site incarcérait à une écrasante majorité des supposés « combattants illégaux » non américains (de l’ordre de 99%). On est donc un peu éloigné du problème des revenants. D’ailleurs, pour la petite histoire, une demi douzaine de français ont fait un passage par Guantanamo et nous ont été renvoyés.
Toujours pour Guantanamo, ils sont passés de plus de 700 prisonniers à une quarantaine. Bon, c’est pour l’instant parce que Donald Trump (si on en croit les médias ) a annoncé de nouveaux arrivages de prisonniers.

On pourrait me rétorquer que Guantanamo n’est pas le seul site de détention hors sol. Ouaip, je le conçois sans problème. Mais toujours est-il que des prisonniers de Guantanamo qui ont été condamnés ont été emprisonnés au… Colorado: Lien
A noter que dans le lot, il y a du lourd.
Toujours pour les sites de détention hors sol, il y a aussi John Walker Lindh, « le Taliban Américain », qui est sorti de 17 ans de prison en… Indiana. [url] https://www.europe1.fr/international/etats-unis-le-taliban-americain-libere-apres-17-ans-de-prison-3900289[/url]

Colorado, Indiana, dans le style « hors-sol » y-a mieux.

A noter également que pour John Walker Lindh, les américains se retrouvent confrontés à une personne sortant de prison mais visiblement encore partisan des thèses extrémistes qui lui ont values ce passage en prison.

Pour compléter les propos de Pascale sur les enfants français en zone irako-syrienne. Il y a aussi un autre danger. Quels sentiments vont nourrir les proches de ces enfants? Les grands-parents, les oncles et tantes, les cousins voire même les voisins?



Message édité le 18/11/19 à 09:28

Par liteulorce : le 18/11/19 à 09:42:46

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
5573 messages

188 remerciements
Dire merci
Pascale, Je crois que c'est juste une maniere de percevoir le message ,de chercher en quel mesure celui qui n'à pu s'exprimé aurait trouvé à dire, Le point de vue de l'autre où pourquoi on m'énnonce ça, pourquoi on choisi de développer ce point (et parfois à ce point), que veut -on exprimer derriere ,quel est le message ,l'émotion ,l'expression, le sentiment qui reste "in finé". Qui me parle et où veut-il m'emmener?

J'ai du trop vivre avec des animaux qui parlaient/maniaient pas l'oral !

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 09:43:08

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Pour ta dernière question, personne ne peut répondre, Yann, car les "experts" interrogés disaient qu'il n'y avait aucune étude sur le sujet. Mais que pour mettre toutes nos chance de notre côté, de tte façon,on avait tout intérêt à les faire revenir.
Le risque zéro n'existe pas, et il est probable que parmi les revenants, un certains nombre commette des attentas ds les prochaines années, s'ils en ont le loisir (évasion, relachés,...).
Si on les laisse aux mains des Kurdes, des Turcs ou des syriens, il est certain que beaucoup reviendront commettre des attentas.

Bref, ce qui se joue là, c'est d'essayer de contrôler ce qui va se passer en limitant les facteurs de risque.
Les 3 mots soulignés renvoient à un choix de stat', en fait

Par Yann22 : le 18/11/19 à 09:48:58

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Pour ta dernière question, personne ne peut répondre,

Je le sais. Mais c'est justement pour susciter le questionnement que j'énonce ce danger.
Personnellement, j'aurais un neveu ou une nièce en bas âge qui se trouverait là-bas, je serais très remonté contre un gouvernement qui semble (!) s'en foutre complètement. Et comme le dirait un grand philosophe (un petit peu de légèreté ), la colère mène à la haine.

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 13:53:16

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
C'est qd même bien dommage.... Parce que moi, si j'avais un neveu ou une nièce la-bas, c'est surtout après les parents que j'aurais "la haine"

Par Yann22 : le 18/11/19 à 13:55:27

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
L'un n'empêche pas l'autre.

Par PIROU : le 18/11/19 à 15:34:42

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6047 messages

264 remerciements
Dire merci1
Personnellement, j'aurais un neveu ou une nièce en bas âge qui se trouverait là-bas, je serais très remonté contre un gouvernement qui semble (!) s'en foutre complètement.


je pense que le gouvernement ne doit pas faire que s'en foutre.

je ne suis pas concerné ,mais j'aurais plutôt tendance a être remonté contres celles qui ont amené ou on était faire des enfants dans cette galère,
si le mouvent de ces fanatiques n'avait pas été un peu maitrisé je pense que personne ne demanderai a rentrer , au contraire on aurait continué a se reproduire pour faire de futurs combattants.

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 15:55:16

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Je suis OK, Yann, mais un peu d'introspection, ça fait pas de mal de temps en temps. Blâmer le gouvernement pour quelque chose qui n'est pas (entièrement) de son fait, au départ, hein.... Ca va bien. Chacun prendrait un peu ses responsabilité, le monde irait mieux!

Mais bon, ils sont là (les anciens "combattants", les mômes, les femmes de ces "combattants", faut faire avec et essayer de limiter la casse... Tout en sachant que casse il y aura

Par Yann22 : le 18/11/19 à 16:04:57

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Hum... pas faux.

Alors je reprends mes propos: y-a des personnes qui pourraient être très remontées contre un gouvernement/un pays qui semble ne rien faire et laisser mourir des enfants à petits feux. Et ceux là pourraient verser dans l'extrémisme. Tout comme l'abandon de ces enfants peut servir de carburant à l'idéologie de Daesh.

Par PIROU : le 18/11/19 à 16:30:45

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6047 messages

264 remerciements
Dire merci
qui pourraient

Et ceux là pourraient

peut servir


oui yann22 ça pourrait, je pense que tout le monde en est bien conscient mais qui a la vrai solution? la bonne ? celle sans aucuns dommages

Par Yann22 : le 18/11/19 à 16:47:07

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Allons Pirou, tu suis suffisamment ce post pour connaître ma position qui est commune à beaucoup d'autres. Il n'y a aucune solution permettant d'avoir aucun dommage.

Pour paraphraser Pascale: "Bref, ce qui se joue là, c'est d'essayer de contrôler ce qui va se passer en limitant les facteurs de risque."

Et je rajouterai également que comme on combat une idéologie, il faut faire très attention à la réponse politique que l'on donne. Tourner le dos à nos valeurs/à nos lois revient à leur céder du terrain. Et ça, c'est terriblement dangereux.

Par Keanjha : le 18/11/19 à 17:00:19

Déconnecté

Inscrit le :
14-01-2004
7302 messages

105 remerciements
Dire merci
Il ne faut pas imaginer qui si le gouvernement ne semble rien faire en apparence (rien qui ne soit relayé par la presse en tout cas), c'est parce qu'il ne fait rien et s'en fiche.
Il se passe beaucoup de choses pour lesquelles le gouvernement ne va pas forcément communiquer, parce qu'ils ne peuvent pas ou ne sont pas prêts à donner des informations.
La presse ne sait pas toujours tout, ils savent surtout ce qu'on veut bien leur dire.

M'est avis que le gouvernement est bien conscient du danger qui menace et cherche une solution. C'est juste qu'ils ne communiquent pas sur le sujet, c'est tout

Par PIROU : le 18/11/19 à 17:02:05

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6047 messages

264 remerciements
Dire merci
c'est pour ça que je dis que faire pleins de suppositions , finalement ça ne sert pas a grand chose .

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 18:21:21

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Sur France Culture en ce moment (début) "le temps du débat" sur ce sujet, précisément

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 18:59:37

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Emission intéressante. On y apprend pas grand chose de neuf, mais les points de vu exposés sont hétérogènes

La question que je me pose, quand même, et qui me met mal à l'aise, c'est l'argument qui dit qu'on les rapatrie ou qu'on demande leur extradition car la justice en Syrie n'existe presque pas et/ ou que les peines et les conditions de détention encourues sont inhumaines // à ce que la justice de notre pays "propose".

Oui..... Mais le type qui se fait attraper avec 500g de dope en Birmanie ou en Indonésie, lui, il doit faire ses 15 ans ds des gêoles immondes. Pourtant, il a tué personne. Donc est-ce que ça ne risque pas de créer un précédent?Parce que la réponse, ds ces cas là c'est, généralement, "il savait à quoi s'en tenir en allant là-bas", sous entendu, "nul n'est censé ignorer la loi (du pays où il se trouve)".
Ca, c'est pour les gens (Potentiellement) jugées sur place.

L'autre souci, c'est que les peine de mort seront commuée en peine lourde mais que ces gens sortiront. Comme ils sont assez jeunes (moins de 40 ans), ils seront potentiellement dangereux à leur sortie.

Franchement, je crois qu'il n'y a aucune bonne solution.
S'ils sont jugés en France.... Sur la base de quoi? Ici, la justice réclame des preuves pour condamner quelqu'un. Quelle preuve vont être produites en France?

Par dejavu : le 18/11/19 à 19:05:00

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10029 messages

664 remerciements
Dire merci
Oui..... Mais le type qui se fait attraper avec 500g de dope en Birmanie ou en Indonésie, lui, il doit faire ses 15 ans ds des gêoles immondes. Pourtant, il a tué personne. Donc est-ce que ça ne risque pas de créer un précédent?Parce que la réponse, ds ces cas là c'est, généralement, "il savait à quoi s'en tenir en allant là-bas", sous entendu, "nul n'est censé ignorer la loi (du pays où il se trouve)".
Ca, c'est pour les gens (Potentiellement) jugées sur place.


Très bonne question.

Et puis on n'arrive pas à donner de l'espoir aux gamins des cités alors va-t-on y réussir avec ceux qu'on rapatrie de Syrie?

Par Pascale1 : le 18/11/19 à 21:00:42

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Les gens que j'ai entendu sur le sujet disaient que pour les individus qui iraient en prison, c'était quasi peine perdue . Faut juste espérer qu'ils ne fassent pas des émules en prison

Par Yann22 : le 19/11/19 à 09:58:56

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Keanjha: Il ne faut pas imaginer qui si le gouvernement ne semble rien faire en apparence (rien qui ne soit relayé par la presse en tout cas), c'est parce qu'il ne fait rien et s'en fiche.

Peut-être que le gouvernement fait quelque chose, mais alors c'est très discret, les résultats tangibles se font attendre (on en est à une vingtaine d'enfants rapatriés depuis la chute de Daesh) et surtout il prend tout son temps contrairement à d'autres pays qui ont déjà organisé leur rapatriement ... Or, plus on attend et plus les traumatismes seront importants et plus il sera difficile de rattraper le coup.

Pour ma part, mon avis est que le gouvernement préfère suivre l'opinion publique et laisser pourrir la situation. Vision efficace mais seulement à court terme.

Pascale: Mais le type qui se fait attraper avec 500g de dope en Birmanie ou en Indonésie, lui, il doit faire ses 15 ans ds des gêoles immondes. Pourtant, il a tué personne. Donc est-ce que ça ne risque pas de créer un précédent?Parce que la réponse, ds ces cas là c'est, généralement, "il savait à quoi s'en tenir en allant là-bas", sous entendu, "nul n'est censé ignorer la loi (du pays où il se trouve)".
Ca, c'est pour les gens (Potentiellement) jugées sur place.


Sauf que le précédent existe déjà.

Exemple: Bertrand Cantat qui a été condamné en Lituanie et a fait sa peine en France. J'ai pris cet exemple sur ce lien qui explique la procédure de transfèrement d'une personne condamnée dans un autre pays que le sien: Lien

Pour simplifier, il peut y avoir transfert que si les deux pays (celui qui a jugé et celui dont le condamné est ressortissant) sont d'accord l'un et l'autre. Si la Birmanie refuse le transfert ben... y-a pas transfert. C'est également le cas du Mexique a refusé le transfert de Florence Cassez alors qu'il avait signé une convention internationale sur le principe du transfèrement.

L'autre souci, c'est que les peine de mort seront commuée en peine lourde mais que ces gens sortiront. Comme ils sont assez jeunes (moins de 40 ans), ils seront potentiellement dangereux à leur sortie.

Surtout que là, on tombe sur une situation kafkaïenne. La justice Irakienne qui est dit souveraine condamne un ressortissant français à la peine de mort. Si elle était appliquée le "problème" représenté par le condamné serait réglé. Mais la France intervient en demandant à commuer la peine de mort en peine de prison. Mais une peine à purger en Irak. Donc, au nom de nos principes qui ont bon dos, on laisse nos déchets polluer un autre pays, rentrer en émulation avec d'autres détenus du même acabit pour ressortir plus tard. Et ceci, en offrant au gouvernement irakien un joli bras de levier (pour ne pas dire un outil de chantage) envers la France.

S'ils sont jugés en France.... Sur la base de quoi? Ici, la justice réclame des preuves pour condamner quelqu'un. Quelle preuve vont être produites en France?

On pourrait rétorquer sur quelles bases la justice irakienne s'appuient pour réaliser des procès qualifiés de "juste et équitable"? Et si ces procès sont "justes et équitables",il est possible de demander le transfèrement des condamnés en France.
Pour réaliser des procès en France pour des faits commis dans un autre pays, y-a des moyens. Il y a des preuves matérielles déjà. Lors des défaites militaires de Daesh, énormément de documents ont été saisis. Daesh avait mis en place toute une administration avec des archives. Pour les témoignages, y-a toujours moyens de les collecter sur place ou/et d'organiser des témoignages par visio conférence.

Déjàvu: Et puis on n'arrive pas à donner de l'espoir aux gamins des cités alors va-t-on y réussir avec ceux qu'on rapatrie de Syrie?

Est-ce une raison pour les laisser là-bas? Et puis pour beaucoup, ils ont de la famille en France. J'avais mis en ligne le reportage d'un père qui avait retrouvé ses 2 filles emmenées par leur mère en territoire Irako-syrien. Y-a toujours un espoir. A moins qu'on n'assume de dire qu'on laisse toutes ces personnes mourir sur place. Mais à ce moment là, la frontière entre Daesh et nous s'estompe.

Maintenant, y-a un vrai problème dans mon positionnement et je le reconnais bien volontiers. Autant pour les enfants, je reste raisonnablement optimiste. Là où il y a un réel problème, c'est pour le transfèrement ou l'extradition des adultes. Nos centres de détention sont déjà pleins et cela fait des années, des décennies, que c'est le cas. Question: où les mettre? Il aurait fallu créer de nouveaux centres. "Gouverner, c'est prévoir"...

En attendant et toujours par pragmatisme, je les préfère ici sous notre surveillance que là-bas sous la surveillance de pays tiers peu stables.

Par Pascale1 : le 19/11/19 à 10:43:59

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Je suis d'accord que le problème des enfants et tout différents que celui des adultes et ne devraient pas être sujet à tergiversation!
Pour les adultes, j'ai entendu que 700 places étaient disponibles? Où, mystère.. Et avec quel accompagnement, quelle sécurité?

De toute façon, le gouvernement actuel ne sera plus au pouvoir quand ces gens sortiront de prison donc s'en lave les mains, très certainement.....

Par dejavu : le 23/11/19 à 14:50:24

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10029 messages

664 remerciements
Dire merci
Sur le retour des ressortissants néerlandais.... le juge vient de trancher: c'est un problème politique et pas un problème juridique...
Les familles ne peuvent donc pas juridiquement exiger que l'on rapatrie des femmes/enfants qui leur sont apparentés, c'est au gouvernement de décider...
Bref, ils prennent leur temps.

Par Pascale1 : le 23/11/19 à 17:29:53

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Les Anglais ont réglé certains "problèmes" par la déchéance de nationalité. Tu parles d'une solution

Sinon, si vous imaginez qu'on peut récupérer les enfants.... Regardez "Djihadistes de père en fils", en replat sur Arte.... Et vous verrez qu'à 5/6 ans ils sont déjà complètement endoctrinés
Il s'agit d'enfants syriens, m'enfin, les enfants de ressortissants français nés et élevés sur place, s'ils ont subit les mêmes conditions de vie (de m****) doivent être ds le même état d'esprit

Par BW : le 23/11/19 à 17:32:13

Déconnecté

Inscrit le :
12-10-2006
15077 messages

168 remerciements
Dire merci
complètement endoctrinés à 5-6 ans certes, mais ça ne les rend pas irrécupérables pour autant, je pense

Par Pascale1 : le 23/11/19 à 18:40:37

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Je ne sais pas comment vivait les mômes qu'on ramène et je ne sais pas comment fonctionne le cerveau à cet âge, juste, ça me paraît mal barré qd je vois le reportage cité plus haut....

Par Yann22 : le 23/11/19 à 21:23:39

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Contre exemple: Lien

Par Pascale1 : le 24/11/19 à 13:19:26

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Oui, Yann. là, il s'agit de mômes qui ont plus vécu en France qu'en Syrie. je ne sais pas si c'est comparables aux gosses qui sont nés là-bas

Par Yann22 : le 25/11/19 à 08:52:18

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
En ce cas, je vais reprendre le contre exemple historique que j'ai donné plus haut. Est-ce que les enfants nés à la fin des années 1930 dans l'Allemagne hitlérienne étaient tous irrécupérables?

Autre contre exemple: dans les 5 premiers enfants rapatriés de Syrie en début d'année figuraient les 3 fils de Julie Maninchedda partie rejoindre Daesh en 2014. Le plus âgé a 5 ans. Irrécupérable?

Sinon, si vous imaginez qu'on peut récupérer les enfants....

Si on veut qu'ils soient irrécupérables, il suffit de ne pas essayer et de les laisser là-bas (c'était la conclusion à laquelle nous étions arrivés lors d'une discussion avec du personnel des service de protection de l'enfance rencontré lors d'un salon professionnel).

Par dejavu : le 25/11/19 à 09:05:39

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10029 messages

664 remerciements
Dire merci
Dans un registre un peu moindre, j'ai connu, adultes, des enfants de collaborateurs... Ils ont porté "la honte" plus ou moins facilement toute leur vie, mais c'est sûr qu'on ne les a sans doute pas aidés psychologiquement.
L'un d'entre eux, qui a été mon beau-père, trouvait très drôle de nous faire écouter des chants de guerre allemands, de défendre des causes d'extrême droite, comme s'il blaguait. Il évitait de parler de son enfance et adolescence.

L'autre était très réac, de caractère parfois violent et voulait avoir tout sous contrôle...

On peut certainement "récupérer" ces enfants. Ils en garderont sans doute quelque chose, pas forcément en négatif, certains ne se remettront peut-être jamais mais cela est valable pour beaucoup d'enfants dont l'enfance a été saccagée ou endommagée par les circonstances.

Par Pascale1 : le 25/11/19 à 09:12:40

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
"Est-ce que les enfants nés à la fin des années 1930 dans l'Allemagne hitlérienne étaient tous irrécupérables?"
Yann, on pouvait vivre en Allemagne en 1940 et ne pas être adepte du national-socialisme... Juste le subir. tout comme les Syriens ne sont pas tous d'affreux terroristes (j'enfonce uen porte ouverte, non?).

Je ne dit pas qu'ils ne faut pas essayer, ne serait-ce que parce que, finalement, au delà des droits à l'enfant et touça, on a rien à perdre. Même si on en sauve 5% (au pif), c'est tjs plus que zéro en les laissant là-bas. je dis juste que je ne me fais pas beaucoup d'illusion suivant ce qu'ils ont vécu et comment ils ont été "élevés" en Syrie.

Par Yann22 : le 25/11/19 à 09:50:53

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant.

Yann, on pouvait vivre en Allemagne en 1940 et ne pas être adepte du national-socialisme...

Alors je précise mon exemple: "Est-ce que les enfants nés à la fin des années 1930 dans l'Allemagne hitlérienne et membre des jeunesses hitlériennes parce que les parents étaient du National Socialisme étaient tous irrécupérables?"


Par Pascale1 : le 25/11/19 à 10:02:29

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
Là, je te réponds "bonne question". je n'ai pas la réponse. Mes grands-parents paternels ont quittés l'Allemagne dès le début de la seconde guerre mondiale pour venir en France, donc pas de témoignage

Par Yann22 : le 25/11/19 à 10:59:09

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Voilà un exemple de ce que sont devenus des enfants de hauts dignitaires du nazisme:

Lien

A noter que là, on est dans le "haut du panier". Sans surprise, y-a de l'irrécupérable... et du récupérable.

Par Loarghann : le 25/11/19 à 11:30:28

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13456 messages

203 remerciements
Dire merci
je pense que c'est très difficile à comparer... Les enfants des dignitaires nazi ont eu une enfance globalement normale, avec même souvent des parents aimants et attentifs, vivant dans des endroits raisonablement "safe" (bon aushwitz, c'est sans doute pas le pied total non plus hein)...

Les enfants de djihadistes, euh, vivent dans des conditions de vie déplorables depuis leur départ de leur pays d'origine ou leur naissance.... Ca joue certainement beaucoup...

Je ne pense pas que l'on puisse comparer... ni projetter à partir de ce qu'on sait des enfants nazis vers les enfants de djihadistes...

Par Yann22 : le 25/11/19 à 11:44:21

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Mais c'est évident que "comparaison n'est pas raison". D'ailleurs il faudrait comparer cette exemple de la progéniture des hauts dignitaires nazis avec la progéniture de hauts dignitaires de Daesh. Parce que faut pas se leurrer, les hauts dignitaires de Daesh ont connu l’opulence. D'ailleurs, il ne faut pas croire que TOUS "les enfants de djihadistes, ont vécu dans des conditions de vie déplorables depuis leur départ de leur pays d'origine ou leur naissance..." Ca dépendait de leur positionnement dans l'organigramme de Daesh.

Le but de cette comparaison était de démontrer que non, on ne peut pas dire de façon péremptoire que TOUS les enfants de djihadistes en Syrie sont irrécupérables.

C'est évident également que le nazisme avait ses particularités... que la problématique des enfants soldats a ses particularités... que la problématique des enfants palestiniens a ses particularités... que la problématiques des enfants de djihadistes a ses particularités... Et que ce que l'on a appris par le passé peut servir maintenant ou plus tard même s'il faut forcément l'adapter.


Message édité le 25/11/19 à 11:46

Par Pascale1 : le 25/11/19 à 14:12:17

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2949 messages

230 remerciements
Dire merci
On espère que ça servira, effectivement

Par Yann22 : le 25/11/19 à 14:33:32

En ligne

Inscrit le :
05-08-2004
18442 messages

348 remerciements
Dire merci
Et le plus tôt sera le mieux, effectivement

Par cyberds : le 26/11/19 à 15:43:46

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47965 messages

1877 remerciements
Dire merci
Hommage à ceux qui combattent sur le terrain et tombent parfois. 13 hommes ont perdu la vie pour leur pays.

L'opération Barkhane est une opération militaire menée au Sahel et au Sahara par l'armée française, qui vise à lutter contre les groupes armés salafistes djihadistes dans toute la région du Sahel.


Le capitaine Nicolas MÉGARD, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Benjamin GIREUD du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Clément FRISONROCHE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le lieutenant Alex MORISSE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le lieutenant Pierre BOCKEL du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
L’adjudant-chef Julien CARETTE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le brigadier-chef Romain SALLES DE SAINT PAUL du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le capitaine Romain CHOMEL DE JARNIEU du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis-chef Alexandre PROTIN du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis Antoine SERRE du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis Valentin DUVAL du 4e Régiment de chasseurs de Gap
Le maréchal des logis-chef Jérémy LEUSIE du 93e Régiment d’artillerie de montagne de Varces
Le sergent-chef Andreï JOUK du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol

Par kefiretlome : le 26/11/19 à 16:15:56

Déconnecté

Inscrit le :
23-11-2007
27285 messages

559 remerciements
Dire merci

Je suis triste.

Par PIROU : le 29/11/19 à 17:39:50

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6047 messages

264 remerciements
Dire merci
et voila, Londre touché


Message édité le 29/11/19 à 17:40

Page : < < | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 211) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval