Forum cheval
Le forum éthologie

Premiers essais au clicker, votre avis?

Sujet commencé par : al - Il y a 1145 réponses à ce sujet, dernière réponse par Phèdre
17 personnes suivent ce sujet.
Par al : le 07/08/11 à 23:44:48

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37081 messages

235 remerciements
Dire merci
Bonsoir bonsoir

Tentée par le clicker, j'ai fait une première séance sur mon poulain.
Seulement, manquant d'expérience dans le domaine, je ne sais pas si je m'y prends bien.
Pourriez-vous me donner votre avis svp?





d'avance merci beaucoup

Messages 561 à 600, Page : < < | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 > >

Par Oc : le 30/03/12 à 19:20:43

Déconnecté

Inscrit le :
14-02-2012
25068 messages

176 remerciements
Dire merci
Ptibou, c'est bien ce qu'il me semblait

Par army : le 31/03/12 à 17:33:21

Déconnecté

Inscrit le :
05-07-2005
10326 messages

41 remerciements
Dire merci
Première séance de clicker pour moi et Arkane :

J'ai suivis le même protocole qu'Al sur la premiere video ainsi que les indications sur le livre de VSV et le dvd.

Ca s'est bien passé, il a bien sur collé son bout du nez sur la pochette (pleiiiiiine de carotte !) et dès qu'il tournait ou levait la tête je clickais.
Alors il a tenté de remettre son bout du nez, quand il me collait trop, je le poussais un peu avec mon coude et il a bien compris que cela ne servait à rien de trifouiller la saccoche.

Ensuite, j'ai tenté le reculer. Il a bien compris le système, geste/voix, action, click, carotte...

A un moment j'en ai trop demandé il s'est faché en me faisant une super jambette de poiulain pas content... et j'ai du me facher !

Dans ce cas là, comment réagir ? ne rien dire, dire "non", se facher, rester neutre et redemander un reculer... ?

Par la suite il m'a refait un reculé sur demande et je me suis arrêtée là.

Donc à revoir certaines choses, surtout prendre les automatisme du clicker, être reactive, bien faire attention aux signaux du cheval, a ne pa strop en demander...

"Se contenter de peu, et récompenser beaucoup"... c'est tellement vrai...


Au début il était un poil envahissant, il sentait la saccoche mais sans mordre ou quoi que se soit d'autre. Dès qu'il tournait ou levait la tête, click, carotte. On l'a fait pas mal de fois, forcément je le provoquais un peu en fouillant dans la saccoche mais il n'a pas était trop pénible, il a assez vite compris que ca ne servais a rien de trop me coller. S'il etait trop près, je le poussais un peu avec mon coude.

Ensuite, j'ai voulu testé le reculer. Il a assez bien compris le geste et l'action. Bon il croit encore qu'au bout de ma main j'ai une friandise (non non c'est un clicker...).
Forcément, mon gros défaut a refait surface, j'ai été trop gourmande, je voulais qu'il recule encore plus et il a balancé l'antérieur... j'ai du me facher un peu... (alors comment réagir dans ce cas là ?)... par la suite j'ai redemandé immédiatement un reculer, il m'a fait un petit pas j'ai dessuite clické. On est resté sur du positif. Après il me suivait en pensant qu'il me restait encore des trucs à manger. Mais il est pas compliqué, une fois que j'enlève le licol , il comprend qu'on ne "travaille" plus.

Par Oc : le 31/03/12 à 20:14:05

Déconnecté

Inscrit le :
14-02-2012
25068 messages

176 remerciements
Dire merci
 quand le Titou me fait un truc que je veux pas je lui dis NON

il a trés bien intégré le NON (en général suivi de la main qui claque parce que monsieur mord ) donc le NON il sait qu'il fait un truc de mal... ca suffit à le recadrer

Par al : le 01/04/12 à 02:07:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37081 messages

235 remerciements
Dire merci
en général j'utilise le NON quand je ne veux pas un geste précis (exemple, la jambette de poulain énervé, comme tu décris).

cela dit, j'ai testé ce midi, avec ma DP, le système "je ne récompense pas si je ne suis pas contente".
en l'occurrence, le tout premier "oxer" de poulichon (toujours pas bien haut, hein ).
Premier obstacle, il dérobe (pas bête l'asticot ), je dis non, je relance, ma DP se place pour lui éviter de dérober, il saute nickel, on click et félicite +++
3e essai comme le 2e, arrêt exactement au meme endroit
4e essai, on le renvoie, sans ma DP pour faire barrage, il cherche à dérober, et s'arrête au même endroit qu'à l'essai 2 et 3, mais je ne click pas, on ne bouge pas, on attend. Et là, on voit que ça réchéflit là haut

du coup je renvoie pour un 5e essai, toujours sans "barrière" pour éviter de dérober...et là le poulain se replace pile poil au milieu et fait un superbe saut pour s'arrêter à nouveau au même endroit, et là, CLIC! (juste après le saut évidemment, j'ai pas attendu qu'il s'arrête).

Il avait donc bel et bien pigé que "je dérobe = pas de clic = ah mince alors"

Par Ptibou82 : le 03/04/12 à 11:03:12

Déconnecté

Inscrit le :
21-03-2006
3147 messages

13 remerciements
Dire merci
 Je regardé le DVD hier soir.
Vraiment super bien expliqué, j'ai trouvé ça très intéressant.
Par contre à un moment Hélène ROCHE dit qu'on peut petit à petit supprimer la récompense pour ne laisser que le clicker.

Hors, j'ai toujours lu qu'il fallait que le clic soit TOUJOURS suivi de la récompense (dans un plus ou moins long laps de temps).

Du coup je ne sais plus trop quoi penser.

Par honey : le 03/04/12 à 13:48:07

Déconnecté

Inscrit le :
28-03-2007
2445 messages

2 remerciements
Dire merci
 Hors, j'ai toujours lu qu'il fallait que le clic soit TOUJOURS suivi de la récompense (dans un plus ou moins long laps de temps).

Pareil pour moi Par contre on peut intégrer un code vocal et/ou gestuel qui remplace le click, en conservant la friandise de temps en temps pour entretenir la motivation.

Pour ma part, j'ai fait une journée sur le thème "comment enseigner au cheval". On a notamment aborder le clicker, c'était très intéressant. On a fait un jeu de rôle où on était alternativement le dresseur et le dressé. Ben c'est super instructif parce qu'on peut vraiment se mettre à la place du cheval, voir combien c'est difficile pour lui de comprendre ce qu'on veut. Je vous dit pas la frustration qu'on ressent quand le click ne vient pas

Quelques jours plus tard, j'ai travaillé sur le reculé, exercice qui manque de légèreté pour le moment. Bon j'ai fait pas mal d'erreurs, notamment intégrer le code gestuel trop tôt, retenir quelques click, cliquer 2 fois de suite, etc. Mais je suis contente du résultat! J'ai maintenant des reculés bien plus légers, avec ou sans clicker
A moi de bosser sur mon timing!!


Par ciriolla : le 03/04/12 à 17:27:58

Déconnecté

Inscrit le :
29-06-2008
17171 messages

80 remerciements
Dire merci
 Perso pour certains exo super bien intégré et surtout très apprecie, je peux me passer de bonbon, une gratouille ou même un fou rire, et il est tout content

Le flehem, il le fait tellement volontiers qui le sort des que Olivier pointe son apn sur lui, car ça me fait toujours autant marrer

Par Ptibou82 : le 03/04/12 à 18:46:41

Déconnecté

Inscrit le :
21-03-2006
3147 messages

13 remerciements
Dire merci
 Oui pour ça je suis ok qu'on peut au final se passer du clic + bonbon. Et c'est l'objectif d'ailleurs.
Mais elle disait qu'on pouvait finir par utiliser le clic seul comme récompense. Si le clic ne fais plus pont, où va être l'intérêt du cheval ?

Mais j'ai p-ê mal compris.

Par Phèdre : le 03/04/12 à 22:21:20

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5717 messages

152 remerciements
Dire merci
 Superbe post, vraiment, c'est toujours avec un plaisir certain que je lis vos expériences et regarde vos vidéos.

@Ptitbout, heu c'est ce que j'ai lu aussi, le clic servira de récompense seul au bout d'un moment...une fois l'exercice parfaitement intégré, tu ne sera plus obligé de te servir du clicker...

J'ai acheté le bouquin Clicker Training for Your Horse, mais je ne l'ai pas entamé, il est en anglais et j'attends cet été quand je n'aurai plus mon mémoire de 150p à finir en mai, plus les autres trucs à rendre, je suis enfermée chez moi sans voir les chevaux depuis 3 mois, hum..J'ai hâte de commencer cet été du coup !

Et al, j'attends avec impatience une autre vidéo relatant de tes progrès avec le poulichon (en tout cas cela me semble être sur la très bonne voie ! ).

N'hésitez pas non plus à exposer vos inconvénients...La dernière fois lors d'un échange linguistique avec une américaine qui finissait ses études en psychologie, je lui ai demandé son avis quant à cette méthode. Elle connaît et a eu des cours sur le renforcement positif (pas sur les animaux par contre) et est opposée à cette méthode.

Son point de vue est que l'individu se conditionne totalement et ne connaît pas des limites (quand on fait quelque chose de mal par exemple...). Après, je lui ai dit (avec mon anglais basique mais j'étais là pour apprendre aussi...) que cette méthode (renforcement positif, pas le clicker lol...) était pourtant utilisée chez les autistes et que ça semblait fonctionner. Et que les animaux ne sont pas dotés du langage, du moins pas verbal (et non pas le même langage corporel !), comment alors se faire comprendre aisément, sans que nos gestes soient mal interprétés ? Le débat fut riche, intéressant, elle fut assez étonnée et même si elle n'était pas d'accord on s'est tout de même écouté mutuellement...

Et pour vous, quels sont les inconvénients ? Merci beaucoup !





Message édité le 03/04/12 à 22:23

Par electraztar : le 03/04/12 à 22:21:24

Déconnecté

Inscrit le :
10-09-2006
1988 messages
Dire merci
 Grâce au clicker Alpha (1 et demi) a appris le reculé par aspiration.

Honnêtement je n'arrivais pas à lui demander, je me mettais derrière mais malgré des stimulations et indication vocale elle ne comprenais pas.

Et en jouant avec son ballon qu'elle envois souvent sous son ventre (ballon de foot), elle s'est mise à reculer pour aller le chercher. J'étais à ce moment là près de son arrière-main, j'ai clické. Puis à une autre tentative de récupération de ballon, j'ai mis un code (tapotement du stick sur l'arrière-main + claquement de langue) et j'ai clické.

4 jours plus tard, sans ballon et après avoir fait une révision avec le code stick, mon copain (avec qui elle ne travaille jamais) à réussis à la faire reculer juste au claquement de langue en étant bien derrière elle.

Bref le free-shapping, c'est top quand on est nul en éducation X)

En tout cas la rapidité d'apprentissage est impressionnante !

Par Phèdre : le 03/04/12 à 22:24:12

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5717 messages

152 remerciements
Dire merci
 electraztar, waouw, je suis époustouflée, quelle rapidité d'apprentissage...Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis "nul en éducation", n'empêche, il faut être tout de même un minimum doué en communication et en feeling, ce n'est pas à la portée de tout le monde !

Par contre, j'ai l'impression que la difficulté du clicker réside dans le fait de cliquer exactement au bon moment et en plus de ça de réussir à intégrer le code vocal (je n'ai pas encore essayé, mais quand j'aurai le temps cet été...cela me semble néanmoins pas très évident !)

Par Jelly Bully Bean : le 04/04/12 à 01:50:13

Déconnecté
 Ha oui ,je plusois , exemple parfait de feel ,time and balance.





Message édité le 04/04/12 à 01:52

Par electraztar : le 04/04/12 à 13:44:35

Déconnecté

Inscrit le :
10-09-2006
1988 messages
Dire merci
 "Par contre à un moment Hélène ROCHE dit qu'on peut petit à petit supprimer la récompense pour ne laisser que le clicker.

Hors, j'ai toujours lu qu'il fallait que le clic soit TOUJOURS suivi de la récompense (dans un plus ou moins long laps de temps).

Du coup je ne sais plus trop quoi penser."


Comme toi j'ai bloqué sur cette partie là du DVD, perso mon but est de remplacer le clik par un ordre vocal + un geste si besoin.

Son point de vue est que l'individu se conditionne totalement et ne connaît pas des limites (quand on fait quelque chose de mal par exemple...)

La limite c'est à nous de la poser avec le non et de doser les apprentissages, exemple Alpha fait de très jolis cabrés quand elle joue, elle le fait aussi quand elle est excité donc ce n'est pas maintenant que je vais lui apprendre ce geste là de peur qu'elle ne le ressorte un peu trop facilement...

comment alors se faire comprendre aisément, sans que nos gestes soient mal interprétés ?

Je ne suis pas sûr de saisir ce que tu veux dire... Par contre en sous-titrant le geste "à la parole" le cheval va savoir si tu fais un geste pour lui chasser une mouche ou pour lui chasser les hanches (Méthode venant du livre de VSV !)

electraztar, waouw, je suis époustouflée, quelle rapidité d'apprentissage...Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis "nul en éducation", n'empêche, il faut être tout de même un minimum doué en communication et en feeling, ce n'est pas à la portée de tout le monde !

J'pense effectivement qu'il faut être concentré sur son cheval et ce qu'il propose. Je sais que si quelqu'un discute avec moi à côté je ne peux rien faire de bon, il faut rentrer dans sa bulle avec son cheval.

Par marinelys : le 06/04/12 à 07:51:21

Déconnecté

Inscrit le :
11-03-2005
90 messages
Dire merci
 j'ai commencé le clicker avec ma pouliche et je me suis heurtée à plusieurs difficultées :

- je prépare toujours la friandise dans ma main avant de clicker, pour qu'elle assimile bien que c'est le click qui donne la friandise,

du coup : je suis encombré entre le clicker, la friandise et mon stick !

_ rigidité de demande de ma part : je demandais un reculer, elle m'a fait trois foulées d'épaule en dedans et j'ai meme pas clicker !


Par honey : le 06/04/12 à 08:52:31

Déconnecté

Inscrit le :
28-03-2007
2445 messages

2 remerciements
Dire merci
marinelys : il y a une façon de travailler au clicker qui ne nécessite pas le stick, tu attends simplement que le cheval te propose quelque chose puis petit à petit tu intègres un code gestuel et/ou vocal. Le reculé vient assez facilement en général. Si ta pouliche te propose tout de suite une épaule en dedans plutôt qu'un reculé, tu peux cliquer mais ensuite il faudra rester sur ce même exercice tout au long de la séance, le reculé ce sera pour une autre fois. En revanche, si tu avais commencé à cliquer le reculé, alors tu as bien fait d'ignorer les épaules en dedans.

Par army : le 06/04/12 à 13:49:16

Déconnecté

Inscrit le :
05-07-2005
10326 messages

41 remerciements
Dire merci
DEUXIEME SEANCE :

J'ai tenté le reclué par aspiration.

Pour un début, je voulais juste qu'il recule bien vers moi, et pas spécialement droit.

J'attend vos conseils/critiques


Par Ptibou82 : le 06/04/12 à 17:33:48

Déconnecté

Inscrit le :
21-03-2006
3147 messages

13 remerciements
Dire merci
 Je trouve ça super

Par swann : le 06/04/12 à 18:25:36

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
15145 messages

540 remerciements
Dire merci
 peut-être que tu obtiendras droit si tu te mets derrière lui (veille à tendre le bras juste un peu de côté pour qu'il te voie)...la fin du reculer étant la main sur la fesse.

d'abord un pas, puis deux, etc...tu l'aspireras vraiment et il reculera plus droit


Message édité le 06/04/12 à 18:28

Par army : le 06/04/12 à 19:54:37

Déconnecté

Inscrit le :
05-07-2005
10326 messages

41 remerciements
Dire merci
Merci Swann je tenterai d'y faire atention !!

Par dragonelly : le 06/04/12 à 22:23:04

Déconnecté

Inscrit le :
24-08-2006
2422 messages

3 remerciements
Dire merci
 J'étais en stage avec Hélène Roche il y a deux semaines et elle a bien insisté sur le fait que le clic devait TOUJOURS être suivi de la récompense.

Bref, soit elle a changé d'avis depuis son DVD, soit il y a confusion de la personne

Quand on veut se passer de la friandise, il ne faut pas utiliser le clic mais un autre mot que le cheval connait, genre : "bien".

marinelys :
Je ne sais pas si tu as regardé un dvd ou suivi un stage, mais moi, dans mon stage avec Hélène Roche, nous avons commencé par des exercices très simples :
1- clic + récompense (pour que le cheval associe)
2- demander au cheval de toucher un objet : clic quand il touche + récompense

Et dans les exercices, on ne prépare pas les friandises, elles sont tranquilles dans le sac ou dans la poche. Le clicker est, par contre dans la main prêt à être utilisé. Lorsque le cheval donne la bonne réponse on clic puis on cherche immédiatement la friandise dans le sac pour la donner au cheval.

De plus, chaque exercice, surtout au début, a une fonction très précise. Par exemple, il y a toute une série d'exercices visant à apprendre au cheval à attendre sagement la friandise sans s'impatienter ni quémander. Et je dois dire que ces exercices sont d'une efficacité redoutable, même sur les chevaux qui avaient l'habitude de quémander sans arrêt depuis des années.

Par coccina : le 07/04/12 à 07:15:26

Déconnecté

Inscrit le :
24-07-2009
5994 messages

66 remerciements
Dire merci
Le clicker permet justement de retarder le moment où la demande est exécutée et la récompense est donnée. Le cheval entend le click, c'est que ce qu'il vient de faire immédiatement est correct, et donc il va avoir son bout de carotte.

De mes lectures sur le clicker, à terme, quand le cheval est très avancé dans son dressage, la récompense peut être en effet zappée.

Par Phèdre : le 07/04/12 à 09:28:24

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5717 messages

152 remerciements
Dire merci
 Merci dragonelly pour ces précisions =)

electraztar, je vois...A nous de faire gaffe donc. J'ai en tête un extrait traumatisant du documentaire "Apocalypse" sur la seconde guerre mondiale, des bergers allemands (sans faire d'amalgame :/ envoyés au front chargés d'explosifs, et grâce à la méthode Pavlov ils y allaient...l'horreur humaine n'a parfois plus de limites).

army, vraiment mignon ton poulain avec sa tête blanche, j'adore Pour une deuxième séance, c'est plutôt très bon !

Par vsv : le 07/04/12 à 15:08:12

Déconnecté

Inscrit le :
12-08-2005
1841 messages

4 remerciements
Dire merci
 J'adore ce post !!!!

Par Ptibou82 : le 08/04/12 à 08:49:52

Déconnecté

Inscrit le :
21-03-2006
3147 messages

13 remerciements
Dire merci
De mes lectures sur le clicker, à terme, quand le cheval est très avancé dans son dressage, la récompense peut être en effet zappée.

La récompense seule ? Et on garde juste le clic ?

Par coccina : le 08/04/12 à 10:28:01

Déconnecté

Inscrit le :
24-07-2009
5994 messages

66 remerciements
Dire merci
Non, de ce que les pros disaient, la récompense est aléatoire, mais pas systématique. ça devient l'indication du "oui, c'est ça qu'il faut".
Le problème c'est que j'ai plus la référence... Mais bon, pour le moment, je pense pas qu'il y ait de chevaux avancés à ce stade sur le forum, ça me laisse le temps de rechercher

Par dragonelly : le 08/04/12 à 11:30:24

Déconnecté

Inscrit le :
24-08-2006
2422 messages

3 remerciements
Dire merci
 J'avais lu aussi l'histoire de la récompense aléatoire. Mais ce n'est pas ce que conseillent tous les pros.
Hélène Roche nous a bien argumenté sa façon de voir les choses et maintenant je suis convaincue que le clic doit toujours être suivi de la récompense et que si on ne veut pas récompenser systématiquement, il faut utiliser un autre mot, mais pas le clic.
Je pense qu'au niveau motivation, le cheval est beaucoup plus motivé s'il sait qu'il aura toujours une récompense après le clic. Alors que si c'est aléatoire et que l'exercice est un peu compliqué, le cheval risque de se décourager parce qu'il n'est pas sûr qu'il y aura récompense à la clé.

VSV : c'est sympa de suivre le post

Par coccina : le 08/04/12 à 12:20:52

Déconnecté

Inscrit le :
24-07-2009
5994 messages

66 remerciements
Dire merci
Des études scientifiques montrent justement que les chevaux sont plus motivés quand la récompense est aléatoire que systématique. Mais je pense que ça vaut quand l'apprentissage est fini, et non quand le cheval est en train de chercher dans un nouvel exo.

Par al : le 08/04/12 à 13:09:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37081 messages

235 remerciements
Dire merci
 Hélène Roche nous a bien argumenté sa façon de voir les choses et maintenant je suis convaincue que le clic doit toujours être suivi de la récompense et que si on ne veut pas récompenser systématiquement, il faut utiliser un autre mot, mais pas le clic.

ah ça me rassure, ça m'étonnait qu'on en vienne à un moment à clicker sans récompenser, perso ça arrive qq fois, par erreurs de ma part, mais ça doit être 5%, par rapport aux 95% de "fiable", donc poulichon sait à quoi s'en tenir et ne tient pas compte de mes erreurs.
Par contre effectivement je dit "bravo/bien/oui" quand il me fait un exo basique, je click aléatoirement, mais meme quand je dis 2-3 fois "bravo", il reste motivé. En fait je regarde par rapport à sa motivation à lui, tout simplement.


Mais je pense que ça vaut quand l'apprentissage est fini, et non quand le cheval est en train de chercher dans un nouvel exo.

oui je pense aussi, parce que quand ils sont justement en train de chercher, de réfléchir, et que parfois c'est compliqué pour eux, si d'un coup y'a plus la récompense, ils peuvent se décourager. J'ai essayé, peut-être trop tôt, d'enlever la récompenser sur le coucher avec poulichon, et maintenant, certes il se couche sur commande, mais ne le fait qu'une seule fois, difficile de l'obtenir à nouveau derrière....

Par army : le 09/04/12 à 21:19:04

Déconnecté

Inscrit le :
05-07-2005
10326 messages

41 remerciements
Dire merci
Troisieme seance de clicker cet aprem.

j'ai voulu refaire le reculé par aspiration pour voir si c'était réelement acqui.

Alors oui, c'est très bien acquis !
Je suis assez fière de lui ! Ca le stimule, l'interesse et capte bien son atention !

J'ai quelque question pour que vous m'aidiez a me corriger.

J'ai remarqué qu'Arkane anticipait parfois l'exercice.
Alors dans ce cas là, soit je ne bouge pas, et me place derrière lui petit a petit, soit je le relance en avant pour lui montrer que je ne veux pas qu'il recule sans que je le demande ( ca semble marcher). Parfois je suis "obilgée" de lui dire "non" ou "attend"...
est ce que ca nuis a mon exercice ?

A un moment, nous avions fini l'exercice, j'etais assise et il s'est mis a reculer tout seul... je n'ai rien dit ( mais j'ai bien rigolais !) mais un peu plus tard j'ai un reculé, (et je n'avais plus le clicker ni firandise) alors j'ai biiiiien félicité avec des grosses gratouilles !!!!!!!!!!!
Du coup... j'avais peur ne mal faire. Mais au final on est resté sur quelque chose de positif et agreable.

Voil, des petites questions pour nosu permettre d'avancer

Merci !


Message édité le 09/04/12 à 21:21

Par dragonelly : le 10/04/12 à 00:35:58

Déconnecté

Inscrit le :
24-08-2006
2422 messages

3 remerciements
Dire merci
 Selon Hélène Roche, lorsque le cheval fait quelque chose qu'on ne souhaite pas, il suffit de l'ignorer.

En fait cela rejoint ce que j'ai entendu dernièrement dans un reportage sur Equidia (le cheval intelligent). Un vétérinaire disait que réprimander un comportement ne servait à rien, puisque même si le cheval peut finir par comprendre qu'il ne doit pas faire quelque chose, il ne saura pas pour autant ce qu'il aurait du faire.

De plus, j'avais un jour fait un jeu avec mon instructrice. Nous nous étions mis par groupe de deux personnes et l'une des deux personnes devait faire faire quelque chose à l'autre simplement en lui disant "non". Et quand on fait cet exercice, on se rend très vite compte que le "non", ne donne en fait aucune information utile...

Concernant le problème du cheval trop "zèlé" qui effectue des exercices spontanément dans l'espoir d'une récompense, c'est un problème de "détachement" de la nourriture. En effet, lorsque le cheval se rend compte que lorsqu'il agit de telle ou telle manière, la friandise tombe, il a un peu l'impression d'être en face d'un distributeur de friandises et il va alors essayer par tous les moyens à sa disposition d'actionner le distributeur. Pour éviter cela, il faut le "détacher" de la récompense par des exercices précis. Ce sont des exercices simples où l'on ne demande rien au cheval et où l'on attend qu'il ne fasse rien : le mieux étant qu'il regarde carrément ailleurs, désintéressé. Si l'on commence par ces exercices, le cheval intègre le fait que lorsqu'on ne demande rien, ce ne sont pas ses actions qui provoquent la récompense, mais son détachement. Il comprend alors très vite que dès qu'on ne demande rien, il ne faut rien faire. Je vous rassure tout de suite, cela n'hôte en rien la motivation du cheval en phase de "travail". Parce que quand on lui demande quelque chose il fait preuve de beaucoup d'imagination pour obtenir le clic. Cependant, dès qu'on ne demande plus rien, le cheval reste calme et posé.

Perso, j'ai un cheval très accro aux récompenses. Il ne pouvait pas se tenir tranquille à côté de moi. Soit il mendiait, soit il tentait de fouiller, soit il essayait des exercices au hasard, et si rien ne marchait, il était parfaitement capable de se désintéresser complètement de moi (sympa !). Cependant, depuis que j'ai fait les exercices appris avec Hélène Roche, il s'est complètement transformé.
J'ai refait les exercices trois ou quatre fois après le stage et à chaque séance, il avait au moins 10 ou 20 fois plus de récompenses alimentaires que ce que je donnais habituellement. Un soir, je suis passé dans son pré voir si tout allait bien. Le râtelier à foin venait d'être ouvert (il est fermé la journée et les chevaux n'ont pas encore d'herbe dans leur pré). Habituellement, quand je rentre dans son pré et qu'il est au râtelier, soit il ne vient pas, soit il vient histoire de voir si j'ai quelque chose pour lui et si je n'ai rien, il repart au râtelier. Ce qui, pour moi, est tout à fait compréhensible !
Bah ce soir là, non seulement il est venu tout de suite, mais il n'a absolument pas eu l'air intéressé par mes poches ou mes mains et mieux encore, il est resté à côté de moi jusqu'à ce que je reparte. Je l'ai caressé et gratouillé comme je voulais, ce qui n'arrive pas souvent en liberté sauf quand il a des problèmes particuliers (insectes, démangeaisons, etc.).
En plus, je n'avais même pas de friandises sur moi !

Honnêtement, avant de constater ces résultats, je pensais que ma relation avec mon cheval ne pouvait plus s'améliorer (je la trouvais déjà formidable venant d'un ancien cheval blasé par le club !). Et surtout, je n'aurais jamais pu imaginer qu'en donnant davantage de récompenses alimentaires on pouvait obtenir un cheval posé, calme et pas du tout obsédé par la nourriture !

Par contre je dois avouer qu'il faut suivre une méthodologie stricte (mais pas compliquée). J'utilise le renforcement positif depuis longtemps et même en ayant toujours fait très attention de ne pas récompenser lorsque mon cheval mendiait, cela ne l'a jamais empêché de se focaliser quand même sur la récompense et de mendier (très poliment soit). Alors que là, en quelques séances, il s'est complètement détaché de la récompense, c'est vraiment impressionnant...

Par al : le 10/04/12 à 00:40:21

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37081 messages

235 remerciements
Dire merci
très intéressant ton récit dragonelly

je vais essayer ce que tu décris sur poulichon, qui, même s'il est hyper motivé, est trop accro à la bouffe à mon gout. Et effectivement, si pas de bouffe, il se "désintéresse" trop vite de la chose à mon gout.
Cela dit, par "désintérêt", jsuis ptètre un peu dure avec lui, un poulain qui s'arrête en plein trot alors qu'il allait rejoindre ses potes, en liberté totale, c'est déjà pas si mal mais jpeux pas m'empêcher de me dire qu'il y a moyen de faire mieux, alors je vais essayer ce que tu proposes

Par electraztar : le 10/04/12 à 13:04:49

Déconnecté

Inscrit le :
10-09-2006
1988 messages
Dire merci
 ça a l'air intéressant dragonelly, par contre concretement que fait tu comme exercices pour travailler cela ?
Quelles sont les règles que tu suis ?


Par electraztar : le 10/04/12 à 13:06:06

Déconnecté

Inscrit le :
10-09-2006
1988 messages
Dire merci
 La nouveauté du week end pour Alpha : elle a appris en 2 séances à prendre le cerceau dans sa bouche.

du coup c'est très drôle car je clique et je l'a vois se dire "Mince comment je fais pour attraper ma carotte avec ce truc dans la bouche maintenant ?!" ^^

Par dragonelly : le 10/04/12 à 13:38:44

Déconnecté

Inscrit le :
24-08-2006
2422 messages

3 remerciements
Dire merci
 Je vais essayer d'expliquer quelques exercices, mais sur un forum, ça risque d'être approximatif !

Déjà pour commencer, ce qui serait bien c'est de se mettre en "contact protégé", c'est-à-dire soit à l'extérieur du boxe de son cheval, soit de l'autre côté d'une barrière.

Le premier exercice est simple, il faut se mettre à portée du cheval (moi je me mets de dos) et attendre. Si le cheval vous touche, vous gratouille ou vous bouscule, vous vous éloignez légèrement pour vous mettre hors de sa portée mais vous revenez très vite. Tant que le cheval continue de vous "embêter", il faut continuer : s'éloigner, revenir. Dès que le cheval reste à côté de vous, calme, vous cliquez - friandise. Au début, il faut cliquer dès que le cheval détourne la tête, pour qu'il comprenne bien que ce n'est pas en allant vers nous qu'il aura la friandise. Progressivement, vous attendrez de plus en plus longtemps pour vérifier que le cheval ne s'impatiente pas. Par exemple au début vous n'attendez même pas une seconde, puis vous attendez une seconde, puis deux, etc... Il faut que ce soit très progressif.
Pendant l'exercice, vous devez vous même être calme et ne pas parler au cheval, sinon il va croire que vous attendez une action de sa part, or ce que nous voulons, c'est qu'il comprenne que quand on ne demande rien, il ne faut rien faire !

Un autre exercice consiste à présenter une friandise, main ouverte au cheval. S'il essaie de la prendre, on éloigne la main, vers un endroit que le cheval ne peut pas atteindre. Par exemple si le cheval est dans un boxe, on descend la main et à moment donné le cheval sera bloqué par la porte. Il faut répéter l'action plusieurs fois et quand le cheval n'attend plus d'être bloqué physiquement mais décide de lui même de ne pas suivre la main, on clique - friandise. Progressivement, on exige de plus en plus d'indifférence.

Là encore, il vaut mieux ne rien dire pour que le cheval se rende bien compte qu'on ne lui demande absolument rien !

Quand les exercices sont acquis en "contact protégé", on peut faire la même chose en liberté.

Par marinelys : le 21/04/12 à 15:36:03

Déconnecté

Inscrit le :
11-03-2005
90 messages
Dire merci
 merci pour votre soutien !

lorsqu'Aliette est trop envahissante, je lui demande quelques pas de reculer, je click et elle reçoit sa friandise sans ravancer vers moi.

ou j'alterne avec des exo d'immobilité.

l'exercice de la cible lui apprend aussi à détourner la tête de moi pour entendre le fameux click

du coup, alors qu'avant je ramais pour avoir deux belles foulées de reculer, j'en obtient avec énormément de facilité,

mais je reste consciente qu'il ne faut pas qu'elle associe reculer = friandise systématiquement.

j'espère pouvoir mettre une vidéo très prochainement !


Par Topazetcharlot : le 21/04/12 à 15:56:06

Déconnecté

Inscrit le :
01-06-2007
1218 messages

9 remerciements
Dire merci
 Hummm, à la base l'idée du click est assez déplaisante, cependant à vous lire, je dois dire que ça devient assez tentant.
Ce qui est déplaisant c'est que ça fait assez "télécommande".
Mais bon si on fait le point avec d'autres méthodes d'apprentissage, pourquoi pas?
Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse?
Je sais pas...
Alors si j'ai tout bien compris on choisit un exercice, on donne un code vocal et dès que l'animal se rapproche le plus de la réponse on donne click+bonbon, pour l'encourager, ensuite des qu'on a la bonne réponse et après lorsqu'on est sur que l'exercice est maîtrisé on arrête le click pour cet exercice et on passe à un autre ou alors on peut mener plusieurs exercices de front?
Peut on ne l'utiliser que pour certains exercices que l'on ne parvient pas à réaliser autrement?
ça donne envie de tester votre post, enfin à la maison entre les deux chiens , les deux chèvres, le lapin , le poon's et le cheval ya de la matière de cobaye mdr...

Par al : le 21/04/12 à 16:00:07

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37081 messages

235 remerciements
Dire merci
 Alors si j'ai tout bien compris on choisit un exercice,

pas forcément.

moi c'est plutôt mon cheval qui "choisit" les exercices, et je sélectionne ce que je trouve intéressant

après, bcp utilisent le clicker pour les exos où ils galèrent (cf le dvd justement, avec la personne qui apprend à son cheval à se laisser faire les soins oculaires), c'est pas obligatoire de tout faire en clicker et délaisser le reste.... ça serait bien dommage, d'ailleurs.

Par Topazetcharlot : le 21/04/12 à 16:22:00

Déconnecté

Inscrit le :
01-06-2007
1218 messages

9 remerciements
Dire merci
 Par contre pour la première utilisation , faut juste faire un conditionnement click-bonbon?

Par Phèdre : le 21/04/12 à 18:00:18

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5717 messages

152 remerciements
Dire merci
 Alors si j'ai tout bien compris on choisit un exercice, on donne un code vocal et dès que l'animal se rapproche le plus de la réponse on donne click+bonbon, pour l'encourager, ensuite des qu'on a la bonne réponse et après lorsqu'on est sur que l'exercice est maîtrisé on arrête le click pour cet exercice et on passe à un autre ou alors on peut mener plusieurs exercices de front?

Effectivement, pour la première utilisation, on "conditionne" un peu en cliquant-bonbon...Que l'animal comprenne que le click veut dire récompense ! (même la poule..je l'ai testé avant de le faire sur un cheval - pas encore, je suis plus prudente-, sur le conure soleil de mon cousin qui s'ennuie tout le temps et a besoin de s'amuser, bouger...L'oiseau au bout de 2mn, il avait pigé et commençait à être très attentif. Premier truc qu'elle m'a proposé - une fille oui -, c'est de picorer un bougeoir parce que le click ne venait pas...Au bout de 5mn - après les perroquets sont des animaux très vifs, surtout celui-là, très observateurs...- au mot "cible", elle allait dessus. Bon après elle s'est mis à crier (ça crie horriblement ces oiseaux) parce que j'ai arrêté l'exercice..lol, c'est une hyperactive très chiante...). Je pense qu'avec un cheval c'est plus difficile (je préfère lire le bouquin d'abord), mais l'avantage du clicker c'est que c'est un outil qui permet de communiquer dans la compréhension...

Oui après, comme l'expliquaient les autres personnes ici, tu enlèves progressivement le clicker, ne reste plus que l'ordre (mais je récompenserai toujours, au moins à la voix et la caresse, histoire que le cheval sache où il en est).

Par contre hier, je suis allée dans une grande animalerie pour racheter de l'anti-puces à mon chat (oh god j'ai vu des animaux morts je déteste cet endroit) et j'ai pas trouvé de clicker...En attendant j'ai lu qu'avec le click d'un stylo-bille ça marchait aussi, je vais me contenter de ça...

Après topaze, ça reste un outil et pas une fin en soi. Il y a des dérives avec le clicker, c'est quand même du conditionnement, mais si tu l'utilises pour des choses modestes, en complément d'autres méthodes, c'est pas dangereux




Message édité le 21/04/12 à 18:00


Message édité le 21/04/12 à 18:02

Par Phèdre : le 21/04/12 à 18:01:41

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5717 messages

152 remerciements
Dire merci
 Autre avantage, c'est que le clicker n'émet pas, comme la voix, d'émotion. Parfois, quand on demande quelque chose, qu'on utilise la voix pour récompenser (ou s'énerver malheureusement), ça influe forcément sur le cheval...d'où parfois des erreurs, hésitations (on est stressé par exemple), le click permet la précision car le cheval saura toujours que l'action a été bonne...

Page : < < | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 > >
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 310) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval