Forum cheval
Le Forum Cheval

URGENCE: obligation d'intervention du vétérinaire?

Sujet commencé par : lhsophie - Il y a 287 réponses à ce sujet, dernière réponse par salsababy
2 personnes suivent ce sujet.
Par lhsophie : le 26/07/20 à 08:11:14

Déconnecté

Inscrit le :
29-07-2008
1960 messages

49 remerciements
Dire merci
Bonjour à tous,
Je suis deux affaires dites de "maltraitance animale", équine, et quelle n'est pas ma surprise de constater, dans ces deux affaires, que des vétérinaires équins refusent de venir soigner, en urgence, des chevaux?
Dans la première affaire, j'étais sur place, 4 vétos contactés au moins.
Un a fini par se déplacer à deux conditions:
- notre présence sur place lors des soins?!?,
- le paiement en espèces sonnantes et trébuchantes.

Dans la deuxième, c'est la véto de garde qui a refusé de se déplacer pour un poulain nouveau-né, son employeur le lui ayant interdit!

Aucun des vétérinaires contactés en urgence, pour justifier son refus, n'a affirmé être déjà sur une autre urgence, ne pas être de garde, ne pas avoir les compétences/assurances RCP requises ou avoir des impayés avec ces structures. Aucun n'a, non plus, envoyé au préalable une quelconque "rupture de contrat de soins".

Ces affaires n'ayant pas été jugée au moment des faits, quid de la présomption d'innocence?
Pour les propriétaires, c'est la double peine!
Accusés de maltraitance animale, ils se verront reprocher en plus: défaut de soins... et/ou exercice illégal de la médecine vétérinaire!

Avez-vous connaissance de cas semblables?
Comment réagir?

Merci.

Messages 161 à 200, Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Par lapatateuh : le 11/08/20 à 15:47:24

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40825 messages

463 remerciements
Dire merci
une idée sur quoi chercher
Forcément qu’avant de sortir tes appareils tu sais quoi chercher et où ! Et heureusement. Car si pour une boiterie d un antérieur d’un boulet tu sors les RX du dos !!!


Ça n’empêche pas de donner le DG DÉFINITIF avec toutes les épreuves (et ça évite les procès aussi, car tu prouves que tu as mis tout en œuvre pour poser ton DG....).

Par lapatateuh : le 11/08/20 à 15:48:59

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40825 messages

463 remerciements
Dire merci
et oui, je parle souvent de procès ... mais je ne pense pas que vous vous rendez compte de la réalité du terrain. Vous voyez seulement vous comment vous vous comporter et au pire les deux /3 écuries que vous avez fait. Au mieux en changeant seulement de région, sinon on tourne sur un périmètre de 100km.
Difficile de faire une idée pertinente ainsi.

Par PIROU : le 11/08/20 à 16:03:08

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6731 messages

397 remerciements
Dire merci
Vous voyez seulement vous comment vous vous comporter et au pire les deux /3 écuries que vous avez fait. Au mieux en changeant seulement de région, sinon on tourne sur un périmètre de 100km.
Difficile de faire une idée pertinente ainsi.


c'est sur moi je ne sort jamais , je suis ignorant de tout.

Par Erzebeth : le 11/08/20 à 16:06:43

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Non mais ça après, les procès, c'est un autre sujet, et je te crois volontiers.

Mais au final, dans ta réponse de 15:47 tu dis finalement la même chose que nous.
A savoir qu'un véto doit bien être capable en première intention de dégrossir au maximum le diagnostic pour cibler le problème.
Bien sûr après, puisqu'il existe des moyens technologiques d'affiner au mieux le diagnostic, il faut les utiliser, mais ça personne n'a dit le contraire.

Par kirikou : le 11/08/20 à 16:26:07

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18449 messages

339 remerciements
Dire merci
Sur les dernières interventions, n'y aurait-il pas confusion au niveau du mot "diagnostic"?

Quand Wellan a boité, il a commencer par le regarder bouger en ligne et en cercle au pas et au trot (au galop sur le cercle), il l'a palpé de partout et a été très rapidement capable de me dire que cela venait du postérieur gauche et qu'il y avait sûrement une lésion tendineuse. Il avait un doute sur le dos aussi (justifié le doute).
Sauf que j'appelle pas ça un diagnostic mais un examen préliminaire.
Le diagnostic, il l'a posé avec l'échographie et la radio.

Pareil pour Falkow. A la vue de la tête du jarret, je savais bien où était le pb, je me doutais bien qu'il y avait une entorse et j'ai été direct à la grosse clinique spécialisée . Mon véto de rural, quand il est venu faire le vaccin m'a demandé le compte rendu par curiosité et la première chose qu'il m'a dit c'est : "ah bah vous avez bien fait, la plupart des gens m'aurait demandé de quoi faire dégonfler tout ça et aurait juste mis au repos mais c'est pas avec un peu d'oedex que ce serait passé" (pour info : entorse confirmée mais avec arrachement ligamentaire + fracture, c'était gonflé mais sans plus, le cheval marchait bien et arrivait même à trotter, le véto à halluciné en découvrant les images et moi j'étais bien content d'avoir fait le déplacement et je ne pas juste avoir appelé mon véto de rurale).

et pour la connaissance dont le véto a diagnostiqué une "tendinite dans la boite cornée" sans appareil, juste avec l'examen préliminaire, ben euh, moi, ça m'aurait posé un gros pb. Comme le dit lapatateuh , on est en 2020, on a des outils pour posé des diagnostics précis, perso, le véto qui me dit que c'est une tendinite sans faire d'examen complémentaire avec appareil ou sans me renvoyer vers une clinique pour faire lesdits examens, il ne me revoit jamais.


Par lapatateuh : le 11/08/20 à 16:30:59

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40825 messages

463 remerciements
Dire merci
[video]Erzebeth... non je ne dis pas pareil que vous. Car vous parlez d’un DG ... un DG c’est un DG définitif qui a un nom composé de la pathologie. Si non, ce sont des DG différentiels et dans ces cas là, c’est totalement différent.

« A savoir qu'un véto doit bien être capable en première intention de dégrossir au maximum le diagnostic pour cibler le problème.« 
Une nouvelle fois ce n’est pas un DG quand tu dégrossis ce sont des différentiels qui auront des réponses avec des examens complémentaires. Rien à voir.

Pour rappel, a été pris l’exemple du : les RX n’existaient pas et pourtant on avait UN DG.
A quoi j’ai répondu : un DG APPROXIMATIF !!


Par Pili : le 11/08/20 à 16:32:32

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8868 messages

474 remerciements
Dire merci
ben comme en humaine il y a les 'généralistes' et puis les spécialistes.

Pcq 'spé équine' si on veut chercher loin c'est aussi un gros foutage de gueule, le gars il doit être pneumologue, radiologue, rhumatologue, chirurgien, dentiste, psychologue etc etc pour les chevaux déjà que moi pour mon épaule je suis tombée sur plein d'orthopédistes qui ne faisaient que les genoux ... faut peut être un peu revenir à une certaine réalité.

Un généraliste humain il fait de la bobologie comme les vétos 'volants' et il réfère si la 'maladie' ne passe pas avec un traitement de première intention ou si il juge ça grave.

On est sur un forum généraliste ici par sur un forum de vétos, on s'explique les choses comme on les a comprises et on partage nos expériences, point barre. Et je trouve qu'ici on a un fameux capital expérience et des gens qui veulent bien partager.

Et quand ça devient trop 'pointu' on n'a quasi pas de réponses pcq justement c'est trop pointu.

Par kirikou : le 11/08/20 à 16:37:11

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18449 messages

339 remerciements
Dire merci
cq 'spé équine' si on veut chercher loin c'est aussi un gros foutage de gueule, le gars il doit être pneumologue, radiologue, rhumatologue, chirurgien, dentiste, psychologue
Ben la clinique où je vais, chaque véto s'est spécialisé dans un domaine précis. Certains font plus de la repro, d'autres du locomoteur ou encore de la chirurgie de colique par exemple. Certains véto sont même ultra pointu sur le pb des yeux.
Quand je prends RV, j'hésite pas à dire pq de manière à avoir un RV avec le véto qui maitrise bien le domaine.

Par PIROU : le 11/08/20 à 16:39:39

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6731 messages

397 remerciements
Dire merci
Sauf que j'appelle pas ça un diagnostic mais un examen préliminaire.
Le diagnostic, il l'a posé avec l'échographie et la radio.


oui si on veux jouer sur les mots

diagnostic

Identification (d'une maladie, d'un état) d'après ses symptômes.

Par Erzebeth : le 11/08/20 à 16:46:46

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ah oui ok, donc on ne mettait pas la même chose derrière le mot diagnostic.
Effectivement, moi j'entendais ça de façon plus basique.

Par kirikou : le 11/08/20 à 16:47:35

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18449 messages

339 remerciements
Dire merci
Non, je ne joue pas sur les mots.

Quand on me dit "le cheval boite du postérieur gauche", "il est bloqué du dos" ou bien "le jarret n'est pas beau", ce n'est pas l'identification d'une maladie, c'est l'identification des symptômes. À chaque fois, la "maladie" a été identifié avec des appareils.

Quelque soit le problème identifié parmi les 3 que je cite, il y avait plusieurs explications possibles derrière et le DG n'a pu être posé qu'avec des appareils.


Par lapatateuh : le 11/08/20 à 16:48:47

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40825 messages

463 remerciements
Dire merci
Ce n’est pas jouer sur les mots ... mais utiliser les bons mots.
On m’a très souvent reproché sur ce forum de ne pas les utiliser correctement ... alors mettez vous d’accord un peu !



Bref ....

Par dejavu : le 11/08/20 à 17:04:54

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
Je me trompe peut-être lapatateuh mais j'ai l'impression que quoique je dise ou explique tu vas tenter de le contredire ou de le rectifier?

Tu veux prouver qqchse? Qu'est ce qui te gêne quand je parle de ce que je vois/connais? Que cela est différent de ce que tu vois ou connais?

Mais ce sont des choses qui arrivent, c'est ce qui fait l'intérêt d'un échange. ;-)

Par Pili : le 11/08/20 à 17:34:37

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8868 messages

474 remerciements
Dire merci
bon la discussion devient une sodomisation de diptères, j'ai mieux à faire ...

Par al : le 11/08/20 à 17:59:48

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37496 messages

309 remerciements
Dire merci
oui si on veux jouer sur les mots



non, c'est pas jouer sur les mots, quand ça a autant d'importance.

premier examen clinique, tu poses un diagnostic différentiel


c'est à dire que tu fais la liste des affections possibles, par ordre de probabilité décroissante.

et souvent, en canine, tu vas pas plus loin, en général quand le proprio te dit "ouais bon faites au moins cher, pas d'examen complémentaire".
Donc si tu t'arrêtes là, tu fais un traitement probabiliste (en mode "si tu entends un bruit de galop, pense à un cheval avant de penser à un zèbre" ou encore "ce qui est fréquent arrive fréquemment" MAIS tu as X pourcents de chances de te planter. Et c'est pas que t'es mauvais, c'est qu'on ne t'aura pas donné les moyens de faire un diagnostic plus précis.


Faut garder en tête que le diagnostic peut, parfois, être extrêmement compliqué à poser, et pour autant on fera quand même des soins, basés sur les probabilités de telle affection par rapport à une autre (un chat de 3 ans qui vomit sans abattement ni diarrhée, la simple gastrite sera 10 fois plus fréquente que le corps étranger). Mais c'est pas bien précis, et parfois le manque de précision peut être préjudiciable à des soins corrects (surtout valable en orthopédie équine, c'est tellement précis le bordel.........)


Message édité le 11/08/20 à 18:00

Par Pili : le 11/08/20 à 18:30:01

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8868 messages

474 remerciements
Dire merci
merci al , expliqué gentiment comme ça on comprend bcp plus vite.

Moi ma véto elle ne te dit pas : mon diagnostic différentiel est ... elle dit 'je pense que c'est' mais ça pourrait aussi être ... suivi d'une liste interminable et on en discute de ce qu'on peut faire en 1 en 2 ou en 3 (et elle a l"échographe et la radio dans sa voiture mais ne les sort pas systématiquement) avec moi en tout cas on va d'abord au plus simple, je surveille, si ça a l'air de foirer on passe à l'étape suivante. Mon autre équipe véto se partage un échographe et 1 radio pour 3 et il y a un véto qui s'est perfectionné dans l'imagerie alors qu'un autre est un pro de l'ovulation, insémination etc, la troisième est particulièrement douée pour les dents mais quoiqu'ils pensent dans leur tête ce qui sort par la bouche est compréhensible pour moi, la bénie de la crèche et c'est ça qui compte.

Par PIROU : le 11/08/20 à 19:02:45

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6731 messages

397 remerciements
Dire merci
non, c'est pas jouer sur les mots, quand ça a autant d'importance.

ben moi je suis toujours simple , quand on me dit il a ça , on va faire ça , j'ai toujours appelé ça un diagnostic.

Par lhsophie : le 11/08/20 à 21:54:58

Déconnecté

Inscrit le :
29-07-2008
1960 messages

49 remerciements
Dire merci
al
> Ouais, je sais être autant pitbull en vrai que sur le fofo
Sauf quand tu perds Léo, là, tu verses ta larme...

Par al : le 11/08/20 à 22:44:07

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37496 messages

309 remerciements
Dire merci
c'est censé être compassionnel, lhsophie ?

Spoiler alert: on peut ne pas avoir envie de se faire emmerder et être profondément bisounours.

Par lapatateuh : le 11/08/20 à 23:03:21

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40825 messages

463 remerciements
Dire merci
[bleuDesolee ce n’est pas la médecine que je pratique ni que j’offre à mes clients.
Je pose mes DG avec un nom complet.

Et ta gestation a 18 jours en fouillant la jument il faudra m’expliquer comme tu peux me faire.


Donc non je ne suis pas d’accord avec toi.
Comme dire une colique , je suis contre. Un colique c’est un symptôme ce n’est pas une maladie. Il faut connaître la cause pour la soigner correctement. Si non, tu fais de l approximation. .

Par PIROU : le 12/08/20 à 00:50:50

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6731 messages

397 remerciements
Dire merci
plus d'encre dans le stylo bleu

[bleuComme dire une colique , je suis contre. Un colique c’est un symptôme ce n’est pas une maladie. Il faut connaître la cause pour la soigner correctement. Si non, tu fais de l approximation. .



colique , c'est pourtant le terme couramment employé par tous les véto,éleveurs et autres que j'ai pu côtoyer quand il s'agit d'un mal au ventre.
de toute façon ne pas employer le bon terme ne va pas aggraver le mal.






Par CaroDadou : le 12/08/20 à 10:46:19

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Bon pour pas changer beaucoup je suis d'accord avec al et lapatateuh ...
Y'a dix ans on m'a dit "votre cheval il a une fracture, rien à faire faut euthanasier" juste en manipulant le bestiaux...
J'avoue que sur le moment euh... On ne m'a pas proposé de radios pour confirmer à 100% le DG émis c'est moi qui ai dit OK je veux des radios pour confirmer avant toute décision définitive.

J'ai appelé une autre clinique capable de les faire ces foutues radios....

Je comprends totalement le point de vue de al , en Équine ou en canine à chaque fois qu'il faudrait faire d'autres examens plus poussés ben y'a pas de suite, donc on traite plus ou moins à l'aveugle en supputant que c'est ça, sauf que bon y'a un pourcentage d'erreurs possibles.
Moi je regrette au contraire que la majorité des vetos dans mon coin ne proposent même plus d'examens supplémentaires, je les comprends ils ont une clientèle comme ça, mais nous qui sommes prêts à payer ben parfois on ne nous propose pas toutes les alternatives et on doit creuser nous même où quémander nous même des examens supplémentaires.

Par Matchbox : le 12/08/20 à 11:12:04

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3997 messages

469 remerciements
Dire merci
. en Équine ou en canine à chaque fois qu'il faudrait faire d'autres examens plus poussés ben y'a pas de suite, donc on traite plus ou moins à l'aveugle en supputant que c'est ça,

Moi je voudrais bien des chiffres concrets quand vous dites « tous », « à chaque fois », « tout le temps »....parce que bon, si c’était vrai, je pense qu’il n’y aurait plus de cliniques équines offrant de la chirurgie .

Ce qui me gonfle avec ces discours, c’est que non seulement vous mettez tous les proprios sans distinction aucune dans le même panier des radins incapables, mais en plus pour les nombreuses exceptions qui essaient de faire au mieux et ben hop, tant pis, tu vas raquer pour les autres. Cette mentalité méprisante de « vous êtes tous des cons », et surtout pas touche aux vétos intouchables et héroïques qui sacrifient leur vie entière pour sauver les zanimaux à n’importe quel prix, ça va 5 min le délire. Manque plus que la musique patriotique, et une cagnotte aussi?

Des exemples de proprios qui sont prêts à se décarcasser et casquer pour soigner leur cheval j’en connais. J’ai moi-même déjà évoqué le fait d’emmener mon cheval en clinique pour examens complémentaires, faire des radios, etc. J’en connais qui n’ont pas vraiment hésité à emmener leur cheval en clinique sur avis vétérinaire et n’ont pas lésiné sur l’argent, le temps, les sacrifices persos.

Mais bon, on ne changera pas le forum, et fort heureusement, les vétos que j’ai rencontré jusque là n’étaient pas des chouineurs suffisants victimes des infâmes proprios qui ont des oursins dans les poches et qui déchargent leur frustrations sur les quelques proprios qui les respectent comme il se doit. Pour ma part, et pour d’autres aussi, on a rien à se reprocher et clairement pas besoin de se faire allumer gratuitement sur un forum. Nos chevaux vont bien et nos vétos aussi.

Par CaroDadou : le 12/08/20 à 11:22:51

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
C'est juste un constat @matchbox faut pas te sentir offensée...
Mes vetos canine elles n'en pouvaient plus, 20ans que je les connais et combien de fois elles me disent qu'elles font tout ce qu'elles peuvent mais que c'est toujours de leur faute et qu'on les traite de voleuses, ben oui moi j'ai mal pour elles.
Et à force d'avoir que des cas sociaux en animaux à traîner des journées entières en clinique ben des clients cons envers les ASV et les vetos j'en ai vu à la pelle.

Heureusement qu'ils n'y a pas qu'eux évidemment, mais moi perso faire ce boulot je pourrais pas. Juste pour le % pas correct...

En equine je connais moins, en tout cas mes vetos équins aiment beaucoup leur clientèle donc c'est que ça doit aller
Après l'equine c'est particulier ça prend toujours des proportions importantes si y'a des gros soins à faire, donc bon...

Par Matchbox : le 12/08/20 à 11:37:57

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3997 messages

469 remerciements
Dire merci
Je ne me sens pas offensée, je dis juste que c’est usant de lire toujours les mêmes discours, c’est toujours la même rengaine, les proprios sont tous des méchants, et s’il est pas méchant et ben en fait si, il l’est quand même, et tant pis pour lui. On l’a vu sur d’autres posts où ça part de suite dans l’accusation du proprio qu’on suppose immédiatement qu’il ne fait rien de correct, avec le pauvre veto en face, dévoué et vulnérable.
Ce que je constate sur le terrain c’est que c’est pas le cas, et qu’heureusement les vétos avec lesquels j’ai travaillé ne se comportent pas comme ça. Je comprends tout à fait qu’ils rencontrent des cas affolants de stupidité et de bassesse, j’en ai vu, on est nombreux à en avoir vu, avec la même impuissance et la même détresse, mais au moins ils ne nous en tiennent pas rigueur. Ici, c’est un pugilat

Par Pili : le 12/08/20 à 11:38:09

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8868 messages

474 remerciements
Dire merci
ah ben moi c'est clair que j'aurais pas voulu faire véto (ni aucun métier dans le cheval d'ailleurs) pcq c'est clair que des proprios 'débilos' on en croise et pas qu'un peu et on doit rester soft et souriant alors qu'on a juste envie de leur exploser la tronche et c'est pas vraiment une question de sous mais plutôt de méconnaissance et de jem'enfoutisme, je sais pas mais j'ai pas envie d'apprendre non plus.

Bref chez nous les vétos sont des 'commerçants' comme les autres avec tout ce que ça comprend de lèchebottisme et de grand sourire face à tout, on fait ce qu'on peut pour soigner l'animal avec les contraintes imposées et on passe à autre chose pcq sinon on se tue à petit feu.
J'en connais quelques uns qui sont vachement plus 'cash' mais avec une bonne réputation (ils ont souvent de la bouteille, une clientèle établie qui sait à quoi s'attendre et les prennent comme ils sont). Mais comme je l'ai dit, les vétos équins y en a plein donc il faut se battre pour garder sa place au soleil, ce qui ne semble pas être le cas en France. (bcp de belges émigrent d'ailleurs en France pcq il y a trop de concurrence ici)

Par swann : le 12/08/20 à 12:36:07

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17959 messages

758 remerciements
Dire merci
"Mais comme je l'ai dit, les vétos équins y en a plein donc il faut se battre pour garder sa place au soleil, "

oui vous avez de la chance

Par dejavu : le 12/08/20 à 17:20:38

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
Et ta gestation a 18 jours en fouillant la jument il faudra m’expliquer comme tu peux me faire.

Ce n'est pas à moi de l'expliquer mais au bonhomme qui le faisait ;-)
On établissait aussi à la fouille si c'était vraiment le moment de l'ovulation car certaines juments avaient de fausses chaleurs.
Si tu veux passe-leur un coup de fil. C'était au Kossack-Stud avec comme proprio Den Hartog senior. Après son décès son fils a repris l'affaire, je ne sais pas si c'est toujours lui... un élevage de chevaux arabes et pas n'importe lequel.
J'ai amené ma jument au moment des chaleurs, et je l'ai laissée deux ou trois jours, ils ont vérifié que c'était le bon moment et à l'époque c'était saillie en main. J'avais choisi Gomel (Peleng) à l'époque encore un tout jeune. La saillie s'est bien passée, on m'a téléphoné pour dire que je pouvais venir chercher ma jument et de revenir 18 jours plus tard pour le contrôle.
Le bonhomme faisait ça à la chaîne et il y avait un type à côté qui notait ce qu'il indiquait. Je n'ai pas bien compris à quoi correspondaient ses indications, seulement que Den Hartog qui surveillait est venu me serrer la main en disant félicitations et hop je pouvais repartir...

Le poulain est né quasi un an plus tard vu que prévu pour le 2 avril il est né le 23. Il a fêté ses 29 ans cette année.

Mais peut-être qu'à l'époque tu portais encore des couches? Que c'est pour toi une histoire de dinosaures?

Par al : le 12/08/20 à 17:31:12

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37496 messages

309 remerciements
Dire merci
Moi je voudrais bien des chiffres concrets quand vous dites « tous », « à chaque fois », « tout le temps »....parce que bon, si c’était vrai, je pense qu’il n’y aurait plus de cliniques équines offrant de la chirurgie
Spoiler

alors, je vais profiter que mon étudiante diplômée fait la pré-consult pour regarder, depuis lundi, le nombre de consults et te faire un bilan sur les 3 derniers jours, qui ont été somme tout très classiques.
proposition de bilan gériatrique sur vieux animaux lors du vaccin annuel: proposé 4 fois, refusé à chaque fois (40€)
proposition de faire un bilan sur animal mal en point: petit bilan accepté une fois (40e) mais après avoir râlé sur le prix, gros bilan accepté une fois (70e) sans râler, refusé 3 fois (donc traitement probabiliste).
globalement, mes ventes de bilans sanguins, je le vois bien, je passe 2 fois plus de petits bilans que de gros. Pourtant, moi, pour mon confort de travail, je préfèrerais largement les gros, ça me donne 2 fois plus d'infos que le bilan qui, à la base, n'est qu'un bilan pré-anesthésique, donc pas fait pour faire du diagnostic dans le cadre d'une affection.

Proposition de radio: acceptée à chaque fois (3 fois), mais absolument nécessaire (2 fécalomes + 1 suivi de mise bas avec cliente très sérieuse). En moyenne, sur boiterie, refusé une fois sur 2 si le chien pose la patte. Accepté si boiterie "à patte cassée".

et j'ai pas une clientèle particulièrement pénible, hein, je pense que je suis dans la moyenne (j'ai bossé dans une douzaine de cliniques, c'est moyen par rapport à tout ce que j'ai connu)



autre exemple très flagrant: plus d'une chatte sur 2 que je stérilise (en moyenne 5 par semaine), les gens refusent l'identification....pourtant obligatoire.... et comme j'ai aucun moyen de les obliger.
80% de ma clientèle canine est identifiée. 40% de la clientèle féline. j'ai pas regardé précisément, ce sont les stats nationales, et je me retrouve dedans.
les vaccins c'est moins que ça, on doit être à 70% des chiens et 30% des chats.... et sur les vieux chats, heuuuuu 15-20% sont vaccinés régulièrement?

parlons enfin vermifuge. sont vermifugés correctement selon les protocoles recommandés par les spécialistes: allez, en étant gentil: 25% de ma clientèle (j'insiste, clientèle lambda, pas spécialement mauvaise élève).

dernier point, j'espère que je ne vais choquer personne: le motif d'appel "il est vieux et n'a rien mangé depuis 15 jours" est un motif d'appel que j'ai, au minimum, 1 fois par mois.
Je vous laisse imaginer l'état des bêtes que je découvre....

sur ce, je retourne à ma consult de petit chiot tout mignon (tiens là quand j'y pense, les gens sont globalement plus sérieux....effets de "nouveauté" ou profil de client différent? aucune idée)

Par Ulika : le 12/08/20 à 17:33:09

Déconnecté

Inscrit le :
01-10-2017
2301 messages

238 remerciements
Dire merci
Mais peut-être qu'à l'époque tu portais encore des couches? Que c'est pour toi une histoire de dinosaures?


il y a une réalité ,valable chez les médecins les vétos je ne sais,c'est qu'on apprend plus à observer ..donc sans faire des analyses ,des tests ils sont parfois perdus... ça devient très problématique ,surtout quand dans ton cursus ,savoir lire une analyse ou lire une radio réprésente peu d'heures . On devient de plus en plus précis avec l'aide de..avant ils devaient faire sans.Forcément il y avait une marge d'erreur mais possible qu'en ratio finalement .


Message édité le 12/08/20 à 17:42

Par al : le 12/08/20 à 17:38:28

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37496 messages

309 remerciements
Dire merci
dejavu

alors JUSTE une chose. Avant de sortir l'argument de l'ancienneté, qui, tu le sais, n'en est pas un bon (y'a des vieux cons partout).
Lapatate te demandait pas comment on faisait, elle et moi on le sait parfaitement, on a foutu des mains dans le cul de chevaux suffisamment de fois pour savoir très bien ce qu'il faut palper.
elle exprimait juste, et c'était mon ressenti également, qu'elle est très dubitative sur la précision de ce genre de pratique, parce que oui, tu vas sentir un truc, mais les jumeaux, bon courage pour les sentir! et si tu passes à côté....tu l'as dans l'os (avec potentiellement mortalité foetale, avortements, voire décès de la jument).

BREF, le "c'était mieux avant"....nope.


Message édité le 12/08/20 à 17:39

Par Matchbox : le 12/08/20 à 18:08:42

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3997 messages

469 remerciements
Dire merci
Merci Al pour tes précisions. Donc en effet, ce n’est pas tout le monde comme on l’entend à chaque fois. Et je comprends ton désarroi vis à vis de ces comportements, même si je ne peux en mesurer autant les conséquences. D’ailleurs je n’ai pas beaucoup eu affaire à des vétos pour stérilisation de chats, mais pour le mien ça été simple, on m’a proposé l’identification avec juste les infos (aspect légal, pratique, etc).
Le refus d’identifier, quand on dit tenir à sa bestiole, j’avoue ne pas le comprendre, surtout vu le coût. Et ça je l’ai observé même chez des gens qui sont pourtant prêts à payer des séances de shiatsu et autres soins non nécessaires et quasi au même prix qu’une identification. Sans doute parce qu’un chat ça se « remplace facilement » ... Après tout, une fois perdu, on met une annonce « pet alert » sur fb et à la revoyure. Et pour l’effet nouveauté, je pense aussi, en plus du chiot-bébé qui donne l’effet jeune parent responsable, qui se dissipe souvent par la suite malheureusement...


Par Matchbox : le 12/08/20 à 18:32:36

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3997 messages

469 remerciements
Dire merci
A la décharge des vétos, et pas que, la médecine évolue à grande vitesse. A peine diplômés qu’ils ne sont même plus à la pointe de la connaissance. Ils ont autant de temps d’études qu’avant, mais beaucoup de connaissances à avoir.
Alors je pense que s’ils peuvent s’appuyer sur des appareils pour faire le boulot plus précisément et rapidement, et que pendant le temps que la machine travaille ils peuvent mobiliser leur cerveau pour autre chose, je ne vois pas le problème. Ils ne perdent pas nécessairement de vue les bases, simplement ils ne restent pas bloqués dessus ou alors il faut accepter que sur d’autres aspects, ils ne seront pas au point. La polyvalence a des limites. Les nouveautés sortent en nombre et un rythme élevé, pas le temps de se faire la main et d’être prêt que ça a déjà évolué. Aujourd’hui on ne demande pas à un médecin généraliste d’être calé en chirurgie, oncologie, etc. A chacun son domaine. Ce qui ne veut pas dire que tous ces différents praticiens seront incapables de faire une suture propre.

Par Juliie : le 12/08/20 à 18:36:13

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12288 messages

428 remerciements
Dire merci
J'ai pas tout lu la discussion, mais je rejoins aussi al et lapatateuh...
Quasi tous les gens que je connais vont chercher à économiser le moindre centime pour les soins et examens vétos.. Et une bonne partie va dépenser sans compter en concours/équipement...
Rien que là à l'écurie, on a un cheval sous Equipalazone depuis une bonne semaine pour boiterie avec un boulet énorme, et qui n'a pas vu l'ombre d'un véto.. Et qui hier soir, avait une selle sur le dos pour aller en promenade parce que "c'est bon, il boite plus"... Cheval de loisir qui "vaut rien", mais même, ça me choque...
Et des cas comme ça, y en a tout le temps! J'appelle le véto pour la moindre irrégularité ou oeil qui pleure, mais je suis la seule de toutes les personnes que je connais à faire ça! Pourtant je côtoie pas mal de chevaux qui valent 20 fois plus que ma jument!

Enfin après je ne dis pas qu'il faut sortir l'artillerie lourde pour trois fois rien, mais y a un juste milieu à trouver...
J'ai refusé une IRM à 800 ou 1000 balles pour mon naviculaire, car ce n'est pas d'avoir un diagnostic précis qui va le ressusciter... Et comme l'examen doit sensiblement valoir le prix du cheval, il n'y aura pas le droit
Mais quand il a eu ses dernières radios il y a un mois, le véto en a fait aussi à un autre cheval de l'écurie, boiteux pied gauche, il propose une radio du droit pour comparer "bah ça sert à rien, il boite du gauche".... à 30€ la radio... Achetez pas de chevaux si vous êtes à 30 balles près...

Par al : le 12/08/20 à 18:54:25

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37496 messages

309 remerciements
Dire merci
Donc en effet, ce n’est pas tout le monde comme on l’entend à chaque fois.

....parce que j'éduque la clientèle et que je sélectionne....
j'ai doublé le nombre d'analyses en 2 ans....

et je te passe bien évidemment les réflexions, pluri-quotidiennes du "pfff c'est cher".
NON, madame, c'est moins cher que votre médecin, sauf qu'avec la CMU tu le vois pas

Par salsababy : le 12/08/20 à 19:58:44

Déconnecté

Inscrit le :
19-01-2005
13034 messages

207 remerciements
Dire merci
Si les clients canine/équine sont si relous, il devrait y avoir plus de vétos à faire de la rurale, non?

La clientèle est pragmatique et plutôt sympathique, à part quelques gros cons comme partout...
Bon, faut être en bottes tous les jours, les pieds dans la merde mais ça me semble moins prise de tête. Et puis en association les gardes ne reviennent pas si souvent (ils sont 3 dans mon cabinet)
Quand j'ai besoin du véto c'est soit sur rendez vous pour des PDS, soit pour un problème où c'est moi qui annonce mon "diagnostic" (si j'ai le droit d'utiliser ce mot là!) quand j'appelle (fièvre de lait, vache ferrée, grosse acétonémie), soit pour une grosse urgence (vêlage où on sent que ça ne va pas le faire, expulsion de matrice). Et si j'ai besoin d'infos j'appelle ou je passe au cabinet (y'a 2 sites et 2 secrétaires).

On ne parle jamais d'argent car ils font au mieux.

2 vétos sur les 3 sont prêts à partir en retraite...y'a pas l'ombre d'un candidat à l'horizon (on est à 1 heure de la mer, c'est trop loin... ).

Ce serait au fin fond de la France je comprendrais (désolée d'avance pour la creuse, la lozère...des départements comme ça quoi ), mais je suis en ille et vilaine dans un secteur dynamique (pareil le centre bretagne je comprendrais aussi )

ça n'a rien à voir avec le post d'origine mais je me questionne...





Par lhsophie : le 12/08/20 à 20:25:06

Déconnecté

Inscrit le :
29-07-2008
1960 messages

49 remerciements
Dire merci
[user]salsababy[/user: ]soit pour un problème où c'est moi qui annonce mon "diagnostic" (si j'ai le droit d'utiliser ce mot là!)
Malheureuse! Une "profane" faire un diagnostic!
Blague à part: un examen de sang, des radios, scanner, écho,... ne sont que des examens COMPLEMENTAIRES ... de quoi? de l'examen clinique qui est LA BASE.

Certes, parfois, ils sont incontournables.
Parfois, ils rassurent (proprio et véto)
Parfois, ils sont inutiles devant un examen clinique sans appel et un peu de "bouteille".
Parfois, ils sont refusés car trop chers...
Le porte-monnaie des gens n'est pas extensible et il n'y a pas de sécu pour les animaux.

En médecine humaine, c'est pareil, certains médecins prescrivent des examens complémentaires à tout va sans qu'on soit mieux soigné au final.

vétos sur les 3 sont prêts à partir en retraite...y'a pas l'ombre d'un candidat à l'horizon (on est à 1 heure de la mer, c'est trop loin... ).
Ils préfèrent:
- "faire le tour du monde", "prendre une année sabbatique", aux frais de la princesse (après un premier travail qui ouvre les "droits" au chômage), plutôt que de travailler en clientèle.
- le "confort" de la canine et d'une clinique où les gardes reviennent peu souvent (plusieurs associés) et préserve la vie de famille.
- ils changent de voie (instit, boulanger,...).
Médecine vétérinaire et humaine.... bien des similitudes

Par CaroDadou : le 12/08/20 à 20:34:40

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
lhsophie désolée mais tu dis des bêtises je détaillerai plus tard j'ai autre chose à faire

Par dejavu : le 12/08/20 à 21:12:25

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
Lapatate te demandait pas comment on faisait, elle et moi on le sait parfaitement, on a foutu des mains dans le cul de chevaux suffisamment de fois pour savoir très bien ce qu'il faut palper.

al c'est mignon que tu viennes prendre sa défense mais ses mots sont : "faudra m'expliquer comment tu peux le faire". Je ne l'ai pas inventé ni interprété en jouant sur la signification du terme "faire". non?

Il y a en effet autant de jeunes cons que de vieux cons et je n'ai JAMAIS écrit que c'était mieux avant. Là tu détournes la discussion.
J'ai très clairement exposé quelle avait été mon expérience À CE MOMENT-LÀ ni plus, ni moins et c'est elle qui revient à deux reprises sur ce point précis comme si je racontais des inepties.

Que les méthodes modernes soient plus précises, c'est tout à fait évident, je n'ai jamais prétendu le contraire mais on a tout de même le droit d'apprécier le fait que des vétos aient été capables d'obtenir d'excellents résultats à l'époque où ils ne disposaient pas de ces moyens.

Si le métier rend aigri(es) au point de ne pas supporter ce partage d'expérience - pour une raison qui m'échappe totalement - sans y réagir avec mépris ou ironie ou condescendance, il est temps de prendre des vacances ou de se réorienter.

Par salsababy : le 12/08/20 à 21:14:39

Déconnecté

Inscrit le :
19-01-2005
13034 messages

207 remerciements
Dire merci
lhsophie la dernière fois que je l'ai vu mon véto m'a raconté qu'une jeune véto s'était présenté. Elle voulait faire de la rurale, elle n'était pas interessée par la canine mais a tout de même été "impressionnée" par le cabinet (qui a déménagé y'a quelques années justement en prévision de recrutement pour proposer quelque chose de spacieux et agréable). Elle était interessée par les chevaux, faisait de la dentisterie. Le véto lui avait epxliqué que la clientèle équine n'était pas développée par choix (hormis vaccins quoi) mais qu'il y avait du potentiel....

Au final elle hésitait entre ce cabinet, et un autre cabinet dans le Finistère, près de la côte, en précisant qu'elle préférerait le boulot ici (plus d'éleveurs bovins que dans le Finistère où y'a plus de hors sol suivi par des vétos de coop...et quand on connaît la pyramide des âges et le nombre d'éleveurs qui ont la cinquantaine, la clientèle ne va pas aller en augmentant... Et elle ne le sait peut être pas encore mais les Finistériens ce sont des durs!) mais qu'elle s'installait quand même dans le Finistère car c'était plus près de la mer.

Tant mieux pour elle de pouvoir sélectionner ses boulots en fonction de ce genre de critère. Moi ça me laisse un peu dubitative. (surtout que la mer, on la voit en 40 minutes et les belles plages sont à 50 min)


Un des 3 vétos est le maire de sa commune. c'est le même problème avec les médecins. Comme il dit "ils veulent travailler 3 jours par semaine pour 7000€ par mois et être près de la mer"....Y'a une jeune médecin qui est arrivée, pour rester elle a exigé de ne pas payer de secrétariat ( l'ancien médecin était l'employeur des secrétaires, là c'est la commune qui a du embaucher les secrétaires), ni de loyer...Argent public bonjour!
La fin du numerus closus ferai du bien au monde rural. Celui qui a envie de bosser aura toujours du boulot. Les autres...voilà quoi.




Message édité le 12/08/20 à 21:15

Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 070) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval