Forum cheval
Le Forum Cheval

Le coeur a ses raisons que la raison ignore :achat

Sujet commencé par : Cocktail_jet - Il y a 230 réponses à ce sujet, dernière réponse par takhan
2 personnes suivent ce sujet.
Par Cocktail_jet : le 08/06/20 à 13:45:54

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
8029 messages

301 remerciements
Dire merci
Salut tout le monde,
Poste qui sert à rien....à part raconter nos vies, se rassurer comme on peut ou se faire peur!
J'ai le coup de coeur pour une pouliche de quelques jours (jai le coup de coeur pour la mère depuis plusieurs années)....sauf que j'ai déjà 1 hongre SF de 14 ans (aux pbms de santé prononcé) et un poney B de 2 ans........en pension.
J'ai un paddock de 2000m2 chez moi qui me sert à faire brouter mes deux gros pour le plaisir...quelques semaines par an à la belle saison...en ce moment je le teste pour un peu plus longtemps car mon poney va y rester pendant 4 mois avec le shet d'une copine. Je me suis débrouillée pour avoir du foin de la part d'un agri.
Mon mari est en train de se reconvertir dans l'agriculture et dans 2 ans nous esperons pouvoir acheter des terres ce qui me permettrait de mettre mon hongre et mon poney chez moi pour la retraite de mon hongre.
Ca fait un moment que je pense à ma relève et vu les prix pratiqué en dressage je sais que je n'aurais pas le choix que d'acheter un très jeune sinon c'est hors de prix (déjà qu'au sevrage c'est hors de prix). Ce coup de coeur arrive un peu tot...j'aurai aimé franchir le pas avec mes deux autres à la maison mais c'est ainsi....il faudra donc assumer 3 pensions pendant 2 voir 3 ans...en espérant réussir à trouver une ferme dans ces 3 ans...
Je pense aux imprévus vétérinaires que je connais bien et aux aléas de la vie (boulot, enfant?, etc...)
J'ai imaginé plein de scénario possible : mettre la pouliche et le poney le plus possible chez moi à la belle saison pour limiter les frais de pension mais mon paddock reste petit, confier le poney (voir meme le vendre mais mon dieu que cest dure)
Mon mari est moyen bof emballé car il dit que 3 c'est beaucoup, que ca va rajouter des frais alors que lui il va changer de vie donc moins de revenu das 2 ans etc etc
Bref, je vais encore réfléchir longuement (bon je vais la voir très prochainement histoire de me faire du mal!!!)
La raison dit non, le coeur oui car il n'a qu'une seule vie...
Qui a fait des folies de ce genre ? vous l'avez regretté ? vous vous en etes sorti ?
Lors de l'achat de mon hongre, j'avais 20ans, je l'avais payé 7000 euros, j'avais pas de boulot car j'étais étudiante...et j'ai réussi mon pari, 11 ans après, il est toujours là et je l'ai toujours assumé..
merci

Messages 201 à 230, Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Par laureBrrrrr : le 11/06/20 à 14:36:08

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78156 messages

311 remerciements
Dire merci
en chier avec un cheval en soit c'est pas le bout du monde non plus ..

sauf que des amateurs qui ont voulu se faire des ferraris seul c'est pas juste en chier .. c'est que ça devienne dangereux et qu'il se fasse peur le soucis ..


Par Cocktail_jet : le 11/06/20 à 14:43:55

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
8029 messages

301 remerciements
Dire merci
maratre combien vaut un cheval comme le tien si ce n'est pas indiscret ? (mp si tu préfères)

Par cici : le 11/06/20 à 15:12:19

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
6005 messages

49 remerciements
Dire merci
boby en pleine propriété non je suis d'ailleurs en train de voir pour mettre des paddocks de dépannage dans mes qq ares pour les avoir dehors en été au foin si nécessaire (vu les étés qu'on se tape j'anticipe la merde à venir ). Le reste ce n'est que la location à plus ou moins longue durée ...

Par boby : le 11/06/20 à 15:29:05

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
18604 messages

109 remerciements
Dire merci
oui mais même si c'est des locations tu as et les installations aussi .
les étés de merde ça devient courant c'est clair . un coup on se crame la tronche et le lendemain tu mets la polaire

Par stephy92 : le 11/06/20 à 15:50:31

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
40391 messages

306 remerciements
Dire merci
le soucis ce n'est pas de les exploités au niveau de leur capacité .. MAIS de ne pas se retrouver débordé .. et c'est la que c'est plus compliqué surtout avec des jeunes chevaux qui peuvent demandé régularité ++ et compétance ..
laurebrrrrr je suis entièrement d'accord avec ça.
Je pense que plus on envisage un avion de chasse en temps qu'amateur et plus il est risqué de le prendre jeune ou alors on est dans une structure pro habituée à ce type de chevaux et pas dans le club Pompon

Par Chrysalis : le 11/06/20 à 16:47:10

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
23387 messages

297 remerciements
Dire merci
*regarde son poulain de sport de 1 an, respire un bon coup en songeant a l'avenir*

Mouais ...
J'ose espérer que les gens qui mettent une somme rondelette sur une promesse seront aussi prêts a débourser la même somme pour l'encadrement s'ils estiment ne pas avoir les compétences nécessaires pour ce type de chevaux...



Par beeboylee : le 11/06/20 à 17:27:12

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62588 messages

733 remerciements
Dire merci
t c'est la que c'est plus compliqué surtout avec des jeunes chevaux qui peuvent demandé régularité ++ et compétance ..
competence, à la limite si tu n'es pas trop tanche et bien encadré, ça s'acquiert au prix de quelques gadins
Mais régularite:il faut aussi se demander vraiment si l'on est pret à aller voir Tornade z von zimbemburg tous les jours si on a le temps nécessaire ou la volonté nécessaire pour le faire et ça, c'est pas du tout vrai pour tout le monde ne serait ce que parce que parfois on a plein d'autres chats à fouetter ou que le boulot est prenant +++++

Par Assimilee : le 11/06/20 à 17:31:11

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2006
20000 messages

421 remerciements
Dire merci
chrysalis , de manière générale quand tu achetés un cheval il faut quand même être prêt a tout: frais véto, cours... Car que tu achètes un cheval de sport ++++ ou pompom, bah tu ne sais pas a quelle sauce tu vas être mangé.

pakret oui effectivement avion de chasse ne veut pas dire forcément sympa sous la selle et au final. Ceux que j'ai le plus kiffé c'était de toute façon les miens, même comparés a des chevaux de ouf. Et puis la notion d'avion de chasse est de toute façon hyper relative.

Par boby : le 11/06/20 à 17:36:13

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
18604 messages

109 remerciements
Dire merci
Bon j'ai pas trop la notion des chevaux de dressage …C'est vrai que tu peux pas y aller avec une trotinette

Mais en CSO , des dadas trop beau avion de chasse Z et tout le basard j'en ai vu un paquet . alors c'est clair que ils ont du style c'est joli à voir . Mais j'ai jamais voulu etre le pinguin dessus qui essai de tenir et piloter
Mais je préférais la mienne qui avait un style banal au moins je galérais pas dessus comme une tordu et le résultat de point au final était le même


Message édité le 11/06/20 à 17:37

Par Juliie : le 11/06/20 à 17:40:09

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
9638 messages

261 remerciements
Dire merci
N'empêche qu’un cheval de dressage semble coûter bien plus cher qu’un cheval de CSO à niveau égal..

Quand j’ai acheté ma jument, elle était prête pour faire GP Am1. Si j’avais été moins nulle et moins trouillarde, j’aurais pu faire sûrement GP Am élite 6 mois après... Sûrement pas aux prix tous les WE comme sur mes Am2, mais elle n’aurait pas rangé le tour. Et pourtant je ne l’ai vraiment pas payée cher!

Par Ecoleartequestre : le 11/06/20 à 20:13:54

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
989 messages

191 remerciements
Dire merci
C'est sûr et c'est compréhensible. Des chevaux de CSO, la Normandie en produit des quantités industrielles, et de plus en plus qualiteux donc maintenant quand tu leur achètes un cheval lambda tu as déjà presque une rolls.
Si tu cherches des élevages spécialisés en vrais chevaux de dressage en France, les doigts des deux mains (et peut être même une seule) risquent de te suffire pour les compter. Donc très vite on raisonne importation, depuis les pays nordiques et du côté des ibériques de sport aussi, ainsi que les croisements des deux. Sauf que dans les pays d'origine la demande est déjà très forte car le dressage y est bien plus développé que chez nous, et que le monde entier vient aussi leur acheter leurs chevaux. Quand j'ai cherché mon lusi de sport en France et au Portugal j'ai fait quasiment tous les grands élevages spécialisés en chevaux de concours. Et je me suis vite aperçue que nous, pauvres clients français, passons un peu pour des indigents par rapport à la clientèle américaine, russe, luxembourgeoise, suisse, allemande, australienne, brésilienne ou mexicaine très fortunée qui sont les clients majoritaires de ces élevages. Les chevaux n'y feront pas forcément des carrières à la hauteur de leurs possibilités derrière, mais quand ces clients veulent de beaux chevaux et ont les moyens de payer 20 000 € rien que pour le transport en avion, ben le prix importe peu pour eux donc ils s'envolent oui. 5 chiffres pour un poulain au débourrage c'est un minimum en effet, et le premier chiffre est souvent plus haut que 1.
Spoiler
Quand le mien est arrivé du Portugal via un transporteur spécialisé qui faisait la navette vers l'Europe du nord une à deux fois par mois, il était dans un camion de 18 chevaux. Il restait 4 chevaux à livrer dans le camion après lui, le chauffeur m'a dit qu'il remontait jusqu'à Hambourg pour.... embarquement en avion vers la Floride ....

Par contre, pour ce qui est d'acheter un poulain au sevrage dans ce type d'élevage, c'est très limité de toutes façons, et plutôt pas bon signe pour le poulain en question. Tous ceux qui sont susceptibles d'être bons voire très bons, ils attendent avant de les mettre en vente, au minimum jusqu'au débourrage voire plus. Ils veulent prendre le temps de les laisser grandir et pouvoir garder les très bons chevaux pour les faire valoriser à leur juste valeur en les confiant ou les vendant uniquement à de très bons pros. Ou pouvoir les garder comme reproducteurs au sein de l'élevage, en particulier les juments.

Par azzura42 : le 11/06/20 à 20:49:59

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7566 messages

223 remerciements
Dire merci
J'en vois régulièrement défiler dans mes écuries, des chevaux chers mais super et vraiment pratiques (polis en main, pas de défenses au boulot, charge en van sans pb, pas trouillards ou émotifs, sympa avec les autres chevaux...). Avec des cavaliers plutôt bon techniquement, encadrés, qui s'achètent un super cheval, mais qui n'ont aucune pédagogie, leur prof non plus, et qui un an plus tard ont appris au cheval à être rétif.

+1

J'en parlais justement ce WE avec une copine qui a une pension avec des clients plutôt tournés compét.
Elle hallucine du nombre de chevaux cassés ou plantés par des amateurs paumés qui suivent aveuglément leur gourou-pro qui ne réfléchit pas cheval, et la plupart sont de très bons chevaux d'amateurs avec du potentiel.

Par Plectrude : le 11/06/20 à 21:46:16

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12166 messages

212 remerciements
Dire merci
J'ose espérer que les gens qui mettent une somme rondelette sur une promesse seront aussi prêts a débourser la même somme pour l'encadrement s'ils estiment ne pas avoir les compétences nécessaires pour ce type de chevaux...

Le soucis c'est que des pros capable de braquer un cheval, y en a BEAUCOUP. Y compris des très chers. Je pense à un gros taré à 100 balles la demi heure, reconnu niveau européen machin truc, du genre qui se fait payer l'avion partout pour donner des stages, dont j'ai vu des cours qui m'ont franchement donné la gerbe comme rarement.
Encolure pliée à 90° pendant 30min, "FAIS LE CEDER IL CEDE PAS AVANCE", du 4 ans plaqué en veux tu en voilà, et le pompom quand je l'ai entendu dire à une fille qu'elle était en train de gâcher son (gentil et agréable) cheval, parce qu'en plus du dressage elle fait de la promenade et parfois de l'obstacle et mon dieu du travail à pied éthologique c'est pour les hippies...

Je prends un exemple extrême (aussi niveau prix lol), mais des pros même très reconnus qui mettent les chevaux en conflit, c'est une écrasante majorité par rapport à ceux qui vont être capable de voir que "là c'est trop pour lui on va faire autrement". La différence c'est que le pro ne va pas être impressionné par les défenses du cheval, va savoir y réagir (parfois intelligemment, parfois cassant des gueules), et que le travail va pouvoir continuer à avancer.

L'amateur qui vient se faire plaisir le soir après le boulot par contre...Ben quand tu combines cheval pété de sang, de force, d'émotivité, avec un proprio qui fait confiance à du pro qui va "serrer la vis" , forcément ça monte en l'air et violent. Peut être que c'est un mal nécessaire pour la "mise à l'effort" (perso j'y crois bof mais je n'ai jamais travaillé ce genre de cheval donc...).

En fait pour les "avions de chasse", au delà de la technique et de l'encadrement, y a le tact.

Et même comme ça... j'ai une amie avec un tact et une technique qui font vraiment rêver (avec plusieurs chevaux mis en niveau St George à son actif), qui s'est quand même fracturé plusieurs os avec son avion de chasse d'une lignée de hors-bords connue pour faire des produits un peu zinzin. Pour le budget qu'elle avait à ce moment là, c'était un très bon deal par rapport à ses capacités à elle et à ses objectifs de "peut être compétition".

En soit la jument est prise avec tact dans son dressage, elle n'a jamais rétivée ou quoi, pas de conflit de "mise à l'effort". Par contre pas assez désensibilisée probablement... et le moindre écart vu le sang et la force de la bête, c'est tout de suite très violent et donc dangereux. Oui oui la jument a fracturé la main de la cavalière, sans la faire tomber, en sursautant et en remontant son encolure d'un coup, encolure qui est venue claquer les phalanges J'imagine le danger de la bête si elle venait à devoir se défendre d'un cavalier...
Moi je l'ai longé une fois, je l'ai un tout petit peu contrarié parce qu'on s'est mal compris de la chambrière, j'ai eu des courbatures aux épaules et au dos pendant 4 jours Bien contente de ma patate que l'éleveur trouvait "trop froide" mdr


Message édité le 11/06/20 à 22:04

Par CaroDadou : le 11/06/20 à 21:58:50

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17736 messages

220 remerciements
Dire merci
Je plussoie énormément Plectrude sur sa dernière intervention...

Par Maratre : le 12/06/20 à 07:24:12

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2011
5738 messages

201 remerciements
Dire merci
Et si on parle de prix.
Tu dis que la pouliche est de bonne lignée donc j'imagine qu'elle vaut au moins 3000 euros au sevrage. Tu rajoutes 3000 euros de pension et frais divers par an .
A 5 ans , tu auras déjà dépensé 18 000 euros rien que pour l'achat , la pension les frais vétos (et encore , s'il n'y a pas de pb)
Tu rajoutes le pro qui va la debourrer et les cours que tu vas prendre pour le dressage.....

Peut-être que le plus simple est de mettre de côté cette Somme et de t'acheter un cheval plus âgé mais déjà dégrossi et en bonne santé.

Par Pez : le 12/06/20 à 08:48:44

Déconnecté

Inscrit le :
15-11-2013
2796 messages

91 remerciements
Dire merci
Là je pense pas que ça soit du 3000€ au sevrage, sinon CJ aurait sauté le pas

Par Maratre : le 12/06/20 à 09:56:37

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2011
5738 messages

201 remerciements
Dire merci
Je sais mais je ne voulais choquer personne et faire un calcul approximatif.

Par laureBrrrrr : le 12/06/20 à 10:07:12

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78156 messages

311 remerciements
Dire merci
++ avec Maratre sur le calcul rapide !

La vrai question c'est
Achetez un poulain parce qu'on a envie d'une aventure poulain en étant réaliste sur le coup a terme ..
ou acheter un poulain parce qu'on pense que ça nous ferra un "potentiel" bon cheval pas cher

Par Nemi : le 12/06/20 à 14:08:41

Déconnecté

Inscrit le :
31-07-2018
188 messages

19 remerciements
Dire merci
L"illusion de la "bonne affaire du poulain".. héhé, quand j'étais jeune et reveuse, j'ai acheté mon second cheval pour prendre la relève de ma jument, devenue boiteuse à 4ans...( mouahhaha ). Je voulais absolument un mâle d'une lignée particulière, j'en ai trouvé un, vendu pas chère,âgé d'1 an, je l'ai acheté, le même à 5/6 ans aurait été hors budget. Sauf que l'engin , l'année de ses 5 ans.. Il m'a couté 12000€ de véto en 3 mois...
Je vous laisse faire les calculs... mais si j'avais attendu 5 ans de plus, j'aurais pu m 'acheter un bel avion ^^. ( qui aurait pu se péter une jambe en descendant du camion ).

Et cette petite pouliche , on peut en savoir un peu ?


Par Erzebeth : le 12/06/20 à 14:21:28

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64316 messages

815 remerciements
Dire merci
Sauf que l'engin , l'année de ses 5 ans.. Il m'a couté 12000€ de véto en 3 mois.

C'est la loose, c'est sûr, mais pour le coup, l'année de ses 5 ans, ça aurait pu être n'importe quel autre cheval, acheté poulain ou non.

En tous cas ce post est très intéressant en terme de partage d'expérience.

Moi mon expérience poulain, c'est Sherpa. Qui donc n'a pas convenu à son ancien proprio et il me l'a donné vu que j'étais sa groom, que je l'avais débourré, que j'y étais attachée... Techniquement, c'est le cheval le plus qualiteux qu'il ait eu (bon après pas pour faire de la compète dans son cas, quoi que je pense vraiment que Sherpa aurait pu faire un bon cheval d'attelage de concours, justement) et il ne lui a pas convenu.
J'ai pas spécialement envie de remettre le couvert je trouve qu'un poulain c'est sympa, mais c'est beaucoup de noeuds au cerveau, et encore j'ai eu de la chance, le mien, je ne l'appelle pas Poupounet pour rien, c'est un gentil. Et pas un machin de sport pété de sang (par contre niveau force il se défend ).

Mais la raison qui me ferait m'orienter vers un poulain, c'est de connaitre d'où il vient. Je veux dire, si j'ai l'opportunité d'avoir un poulain d'une jument que je connais, avec une origine dont je connais les produits et que je sais que c'est ce qui me convient, dans ce cas, peut-être que ça pourrait me faire choisir un poulain. Mais après faudrait vraiment que ce soit une bonne occasion (mais d'un autre côté c'est comme ça que j'ai eu les deux autres, j'ai jamais eu un cheval "normalement" )

Cela étant, dans le cas exposé ici, c'est de ça qu'il s'agit. C'est pas "un poulain", c'est "cette pouliche là, de cette origine connue et reconnue". C'est pas la même chose à mon sens.
Mais ça n'enlève pas toutes les autres objections déjà listées plus haut, surtout dans une optique "cheval de sport".

Par Erzebeth : le 12/06/20 à 14:26:33

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64316 messages

815 remerciements
Dire merci
Après il y a aussi un autre truc je crois... être prêt ou pas à changer son fusil d'épaule si le cheval ne convient pas à ce à quoi on le destine.
Clairement Sherpa me convient moins que Bellinda. mais je m'en fiche, c'est lui, je l'aime, je m'adapte à lui; c'est pas un problème. Et si je prenais un jour un poulain, ça ne me poserait pas forcément de problème de m'adapter à lui s'il s'avérait ne pas être à 100% comme je l'aurais voulu. Mais je fonctionne comme ça, je m'attache à des animaux avant tout, ce qui m'importe c'est de les avoir près de moi avant de les monter (mais j'aime monter quand même hein ). Et je me fais plaisir quand même, parce qu'ils peuvent tous évoluer et progresser vers des trucs, et je m'en contente bien.

Mais Cocktail jet, tu as déjà pas mal de frustrations vis à vis de Story, et je ne suis pas sûre que tu prendrais les choses comme ça, s'il devait s'avérer que la pouliche ne devienne pas ce cheval de dressage dont tu rêves pour enfin te faire plaisir à cheval.
C'est absolument pas une critique, on n'a pas tous les mêmes caractères ni les mêmes aspirations. mais c'est à prendre en compte.


Message édité le 12/06/20 à 14:27

Par Nemi : le 12/06/20 à 14:52:47

Déconnecté

Inscrit le :
31-07-2018
188 messages

19 remerciements
Dire merci
Pour connaitre une jument qui s'est tuée pendant le transport durant laquelle sa nouvelle propriétaire l'a ramenait chez elle... Avec les chevaux on est jamais à l’abri de rien ... Qu'on les réserve in-utéro ou pour leur retraite...

Par Plectrude : le 12/06/20 à 16:31:48

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12166 messages

212 remerciements
Dire merci
Un peu comme Erzie.
Pour le coup j'ai opté pour une 4 ans à peine manipulée, sur cette base là:
- physique, dos, aplombs, je voulais un truc porteur, osseux, carré
- allures, peu importe l'expressivité je voulais de l'équilibre et surtout pas de précipitation
- son mode de vie de 0 à 4 ans
- sa mère, physique et caractère
- comportement à pieds, faible grégarité, intérêt pour la nouveauté et pas de réaction de panique

En mettant de côté la visite véto, c'est finalement je crois tout ce qu'on peut évaluer d'un poulain qu'on ne connait pas. C'est déjà pas mal, mais ça ne dit pas grand chose de comment le cheval va réagir au travail.

Après le gros avantage, c'est que je sais exactement ce qui a été fait dessus, et je ne m'imagine plus acheter un jour un cheval avec plus de travail que ça. J'ai testé 3-4 chevaux à peine débourrés, ben c'est pas tes codes dessus, y a déjà des petites contrariétés d'installer... à chaque fois je voyais ce que j'aurais à reprendre dessus (sans prétention, mais par rapport à ma pratique perso, par exemple pour moi le montoir c'est rênes longues et faisable des 2 côtés indistinctement).

Par contre avant de prendre ma bête, j'avais en tête 2 pros à moins de 40km chez qui j'aurais pu la laisser en toute confiance pour le débourrage si je sentais que je ne m'en sortais pas.

Maintenant faut avoir le goût de faire l'éducation du cheval plus que de monter à cheval (et je dis ça sans jugement), et quand on a un objectif concours, y a d'autant plus de risque de foirer ses objectifs... par rapport à l'option de s'adapter soi même aux codes déjà établis par un pro.

Une des grandes questions à se poser peut être : qui je connais comme pro qui sait faire des débourrages ? Travailler le jeune cheval ? Dans mon optique équestre ? Parce qu'on le sait tous, un pro qui nous convient, y en n'a pas un à chaque détour d'écurie.

Par boby : le 12/06/20 à 16:41:59

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
18604 messages

109 remerciements
Dire merci
effectivement le principal c'est d'être capable de se remettre en question et que si ça va pas tu revends …. ça peut être un argument pour ton homme . Mais il faut s'y tenir .

S'adapter à leur capacité c'est possible surtout dans un sens , quand le cheval n'est pas aussi qualiteux qu'on l'aurait voulu, on peut juste se contenter de faire selon ses capacités. Mais quand il l'est trop c'est plus difficile pour un cavalier de combler ses lacunes sans vrai investissement!

+10000 Nemi, la vie d'un cheval ne tiens qu'à un fil ! Ils sont si puissants mais fragiles à la fois . Mais on ne peut pas les mettre sous cloche , faut croiser les doigts

Par laureBrrrrr : le 12/06/20 à 19:21:39

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78156 messages

311 remerciements
Dire merci
bon généralement c'est plus les cavaliers qui limite le "couple" que les chevaux réelements, qui sont capable même pour des "moyens" bien monté et travailler d'aller en amateur

Par pakret : le 13/06/20 à 00:03:18

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11633 messages

221 remerciements
Dire merci
100 voire même 1000% d’accord avec Laure

Perso c’est toujours moi qui ait finit par limiter la progression des chevaux et jamais le contraire ... même avec Kara qui est quand même pas loin d’être le cheval avec le moins de moyen de la terre

Par boby : le 13/06/20 à 10:59:11

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
18604 messages

109 remerciements
Dire merci
même avec Kara qui est quand même pas loin d’être le cheval avec le moins de moyen de la terre pauvre Kara

mais suis complètement d'accord … le boulet c'est plutôt le cavalier

Par dejavu : le 13/06/20 à 11:34:45

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10042 messages

669 remerciements
Dire merci
Par contre, pour ce qui est d'acheter un poulain au sevrage dans ce type d'élevage, c'est très limité de toutes façons, et plutôt pas bon signe pour le poulain en question.

ecoleartequestre je ne sais pas ce que tu entends par "ce type d'élevage" . La proprio de la pension d'une de mes amies, du côté de Rotterdam a chaque année un ou deux poulains de lignée dressage. Ils partent tous très vite au sevrage et ne sont vraiment pas donnés!

Par contre les élevages ou plutôt les entreprises de vente de chevaux de sport aux étrangers....La plupart il faut les fuir comme la peste.

Par Ecoleartequestre : le 13/06/20 à 12:47:43

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
989 messages

191 remerciements
Dire merci
Je parlais des gros élevages renommés en dressage, souvent avec une vingtaine de poulains par an voire plus.

Par takhan : le 14/06/20 à 14:12:34

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
758 messages

56 remerciements
Dire merci
Après tu as aussi parfois de bonnes surprises. Tu prends mon cas je cherchais un cheval pour mon homme on a choisi un poulain avec les mêmes critères qu'à évoqué Laure au-dessus et au final tu te retrouve avec un poulain tellement qualiteux que tu te dis que finalement ton prochain cheval de concours c'est lui lol.

Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 223) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval