Forum cheval
Le Forum Cheval

Chevaux de haut niveau pieds nus

Sujet commencé par : Juliie - Il y a 149 réponses à ce sujet, dernière réponse par Sidd
Par Juliie : le 01/03/20 à 22:45:58

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
11748 messages

394 remerciements
Dire merci
Bonsoir
Loin de moi l'envie d'ouvrir un énième débat sur le sujet des chevaux ferrés, je voulais partager cet article



Pour info, Julien Epaillard c'est le meilleur français actuellement, 12ème mondial ce mois ci.. Donc pas un cavalier régional lambda
Après vérification, en effet, certains chevaux sont déferrés !



Assez étonnant à ce niveau de déferrer l'écurie entière, et il semble voir une vraie différence! Je me doute qu'il ne fasse pas ça par effet de mode
Et donc je me demandais, si certains ici, ont aussi eu des améliorations dans la locomotion ou la qualité de saut, après avoir enlevé les fers?

Je ne me pose pas la question dans le but de déferrer les miens, mais je trouve ça intéressant!
Dans mon cas, j'ai essayé de déferrer mon alezan de derrière quand il bossait moins, mais le sable des carrières est assez abrasif et au bout de 6 mois les pieds s'usaient plus vite qu'ils ne poussaient.. Et puis au mois de mars c'est un peu tard!

Messages 121 à 149, Page : 1 | 2 | 3 | 4

Par swann : le 04/07/21 à 14:33:28

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17547 messages

738 remerciements
Dire merci
Je répondais à ta réflexion

Là tu abordes un autre sujet

Parfois/souvent, pas toujours, la sensibilité sur sols difficiles est due ou est aggravée par des années de ferrure, quand on déferre, la transition est parfois difficile
Ca a ete en tout cas le cas de ma vieille jument dont les pieds sont pathologiques

Ma psar jamais ferrée est beaucoup plus à l'aise

Ce n'est pas la seule explication, c'en est une, mais laisser le cheval faire sa croissance avant de ferrer, avec un parage régulier et raisonné, me parait pas déconnant




Message édité le 04/07/21 à 14:37

Par Colomba : le 04/07/21 à 23:00:34

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18128 messages

353 remerciements
Dire merci
Sur un cheval avec des pieds "normaux", oui
Sur un cheval avec des problèmes particuliers, non, à moins que tu ne veuilles monter ton cheval qu'a partir de ses 6 ans....

Par swann : le 05/07/21 à 08:41:21

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17547 messages

738 remerciements
Dire merci
existe-t-il un pied normal? y a-t-il une "norme"?

ton propos reviendraenit à dire qu'en cas de problème avéré, seul le ferrage peut être la solution

on en reparle sur un poulain suivi depuis sa naissance par un pareur compétent et qui n'est pas élevé dans un paddock, mais dans un espace où il puisse bouger , ensuite débourré avec respect et progression
et si problèmes avérés, le parage peut souvent être une aide au moins à mettre en balance avec le ferrage qui se présente encore chez beaucoup comme LA solution

t'as des cohorte de chevaux de la "police montée" aux US, et chaussés d'hippo, et on ne pourrait pas faire pareil en France

Par Pascale1 : le 05/07/21 à 09:20:10

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3630 messages

293 remerciements
Dire merci
Un cheval n'est pas un autre........

Chacun agit en son âme et conscience, mais surtout avec les contraintes qu'il veut bien se donner. Pour le haut niveau, ça reste une autre histoire, parce que sur X chevaux qui atteint ss séquelle le "haut niveau", il y en a un tas qui a pété avant, quelque soit la discipline, et même les soins apportés: forcément, ils sont tous pas né avec le patrimoine génétique et les capacités pour devenir athlète. Même sur des concours amateurs, qd on entraine pas mal, on peut abîmé un cheval, même en faisant tout bien. C'est pareil pour les humains!

Le choix du cheval à la base, avec de bons pieds, est qd même le critère N°1 à mon sens. Perso, 2 chvx pieds nus (dont mon hongre qui a été ferré de 4 à 5 ans et demi), aucun souci de boiterie, d'abcès, de tendons et de santé en général. Un à 22 ans et pète la forme, l'autre vient d'être vendue à 10 ans avec une visite véto qualifiée "d'idéal" par le véto.
Clairement, le gain est vite vu sur la santé...Mais ça impose des contraintes certaines et je comprends qu'on ait pas envie ou pas la possibilité de s'y astreindre. Alors à haut niveau, ça s'entend encore plus.
Un autre principe de base, pour moi, c'est que si le cheval ne peut pas le faire pieds nus, ben....il le fait pas (ou alors avec des hippo, ponctuellement). En gros, j'aurais pas pu faire 90 pieds nus, j'aurais arrêté à 60

Le truc le plus c** qu'on sorte svt aux proprios qui veulent passer leur cheval pieds nus c'est "vu comment il use ses fers, il va marcher sur des moignons dans moins d'1 mois"...ben nan
Ici même pour ma rando 1ere dans le Morvan, TOUT le monde m'avait dit que ça serait impossible pieds nus en entrainant à Fontainebleau. Ben si, c'est possible, j'y suis même retournée

Bref, possible ou pas le haut niveau pieds nus, je pense que c'est surtout les contraintes qui sont un frein et la possibilité d'abîmé le cheval assez vite si cela ne lui convient pas vu qu'il n'est ss doute pas question de lui laisser 2 ans de transition qd on voit ce qu'ils sautent déjà à 4 ans

Par swann : le 05/07/21 à 12:04:06

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17547 messages

738 remerciements
Dire merci
qu'avoir ses chevaux pieds nus est contraignant, c'est certain

mais c'est aussi un autre débat

on n'a pas encore partout changé les habitudes, je vois encore des éleveurs qui tardent à montrer le poulain à un pareur, parce qu'on "a bien le temps" ( on peut imaginer que certaines pathologies du pied pourraient pourtant facilement se soigner en parant dès le plus jeune âge), et souvent c'est à un maréchal et pas un pareur ( beaucoup moins nombreux... et puis au mieux on fait ferrer les chevaux qui travaillent et on demande de regarder le poulain)

des poulains élevés dans des espaces insuffisants pour que le pied travaille

et on ferre sans se poser de question au débourrage

souvent parce que oui, le cheval est sensible, mais on n'a pas fait ce qu'il fallait pour qu'il n'en soit pas ainsi

sans parler de ça, j'ai appris à monter dans une écurie où les chevaux étaient ferrés des 4 alors qu'ils ne faisaient quasiment que du bac à sable, ça coûtait une blinde en plus

on peut faire autrement, et certains le font

Par seera : le 05/07/21 à 12:58:00

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2004
3588 messages

33 remerciements
Dire merci
Un article tellement essentiel pour savoir si son cheval a les structures internes suffisamment développées pour amortir son poids...
Le coussinet plantaire, les cartilages on petit la palper pour voir s'ils sont développés et qu'on peut passer pied nus. Sinon il faut investir dans des ortheses (phw, boots..) pour faire la transition et permettre au cheval de développer des structures porteuses saines et fortes.
Je vois trop de propriétaires au passent leur chevaux pieds nus sans connaître ça...et franchement, leurs chevaux ils douillent

Lien

Par Colomba : le 05/07/21 à 13:25:17

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18128 messages

353 remerciements
Dire merci
Et je vois aussi beaucoup de proprios qui par principe, ont des chevaux pieds nus et rien d'autre depuis toujours, sous prétextes que c'est mieux puor le cheval (et pour le porte monnaie) et dont les chevaux ne sont toujours pas a l'aise sur la caillasse, malgré le fait qu'ils aient une dizaine d'années et jamais ferré. Je trouve qu'on oublie complètement que le pied nus demande ou une hérédité de pieds durs - comme les espagnols - ou d'avoir grandi et de vivre sur des sols au moins en partie durs. Ici les terrains sont mous, sablonneux ou humides, une grande partie des chevaux pieds nus adultes qui souffrent grave dans la caillasse n'auront JAMAIS la qualité de pied nécessaire a un pied nus bien vécu au niveau des antérieurs (les postérieurs, ça va, si les chevaux sont sortis vraiment régulièrement la ou il faut). Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il suffit de faire un petit coin caillouteux chez soi... c'est totalemnet insuffisant.

Par laureBrrrrr : le 05/07/21 à 17:45:09

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78725 messages

363 remerciements
Dire merci
Pour rejoindre ce que dit Erzie sur les alliages de type de fer, mon MF me disait que en conférence ils y a pas mal d'étude sur le sujet ..


Pour le reste les chevaux pied nue (pourtant j'ai eu un SF déferré et sans "soucis) je reste aussi "perplexe" ... je pense que c'est possible pour une partie des chevaux, une autre "t'as l'impression que ça va " et une fois ferré tu te rends compte de la différence de locomotion.

j'ai eu plusieurs exemple autour de moi et c'était des proprios qui c'était investie dans le pied nue (voir même des vétos) qui pour x raison ont re ferré et les chevaux ont montré des changement positif dans la locomotion.

bref oui c'est possible mais ça demande tous de même un paquet de paramètres

Par PIROU : le 05/07/21 à 17:56:20

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6624 messages

369 remerciements
Dire merci
et les chevaux ont montré des changement positif dans la locomotion.

c'est ce que j'ai toujours dit , c'est ce qu'on peut constater assez souvent , même quand ça a l'air de bien aller , les allures ne sont pas tout a fait les mêmes,
et on peut même remarquer que c'est la même chose avec le sandales.

Par stephy92 : le 05/07/21 à 22:32:34

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
40999 messages

354 remerciements
Dire merci
On peut aussi remarquer une bien meilleure locomotion pieds nus que ferré, cas flagrant de mon KWPN.
Pour mon arabo par contre aucune différence.
Quoiqu'il en soit il faut savoir écouter son cheval et mettre ses croyances/ convictions de côté si sa réponse ne va pas en ce sens

Par azzura42 : le 15/09/21 à 12:03:02

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
8175 messages

281 remerciements
Dire merci
Une interview du maréchal de King Edward

Lien




Message édité le 15/09/21 à 12:10

Par Erzebeth : le 15/09/21 à 12:20:11

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
67409 messages

1122 remerciements
Dire merci
C'est très intéressant ça!
Au final, le pied nu pour ce maréchal, c'est juste une solution de plus dans son panel de possibilités, au cas par cas. Et c'est très bien de le voir comme ça, sans dogmatisme, juste si c'est adapté.
C'est déjà une incroyable évolution, rien que de se dire que ça peut être une possibilité, sans préjugés, pour des chevaux de haut niveau.

Par River : le 15/09/21 à 18:19:51

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2005
5177 messages

377 remerciements
Dire merci
Super intéressant cet article !
Punaise le type est une sacrée pointure...

Par Juliie : le 15/09/21 à 18:40:10

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
11748 messages

394 remerciements
Dire merci
Ce que je trouve interessant c'est que le pied n'a rien à voir avec les parages physio que font les podologues classiques, et pourtant... ça marche!
Comme quoi, d'un coté comme de l'autre, chacun devrait s'ouvrir un peu

Pour ma part, je tente le pieds nus sur ma jument à la fin de saison, donc début novembre après Equita, on vire les 4 d'un coup Si ça roule comme ça, tant mieux, sinon on remettra des fers avant de reprendre en mars


Par Sidd : le 16/09/21 à 10:36:52

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2868 messages

87 remerciements
Dire merci
J'ai peu participé à ce post parce que je n'ai pas une utilisation "sportive" de mes chevaux, mais je reste convaincue que le pied nu est possible dans toutes les disciplines et à tous les niveaux, à conditions de s'en donner les moyens et d'avoir un cheval doté de bons pieds.

Le pied nu a convenu à tous mes chevaux... jusqu'à ce que j'achète ma dernière jument. Cette dernière a les pieds trop sensibles pour être montée pieds nus, et pourtant, ferrée, c'est pire.

Je vous mets la version longue en spoiler pour ceux que ça intéresse. Mais en gros, je voulais réagir à certains commentaires plus haut : oui, tous les chevaux ne sont pas aptes à travailler pieds nus, et non, la ferrure n'est pas la solution à tous les problèmes.

Spoiler
Le pieds nus n'a jamais posé de problème à aucun de mes chevaux dans l'utilisation que j'en faisais. Certes, certains se sont montrés parfois plus sensibles que d'autres, mais rien qui ne puisse se résoudre en adaptant les sorties.

Mais avec ma dernière jument, je me suis vraiment cassée les dents. Je l'ai achetée à 4 ans, a toujours vécu au pré, parée mais jamais ferrée. Sensible à son arrivée, j'ai dû la mettre en pause à la fin du débourrage parce qu'elle commençait à boiter (pourtant, à peine 40 minutes par jour de travail doux en carrière, rien de traumatisant pour les pieds).
Je lui ai laissé 1 an, avec suivi pro, pour permettre aux structures de son pied de se développer correctement (en clair, pour que la sole s'épaississe).

J'ai acheté pleins de paires de godasses différentes pour chausser les 4 pieds. Je les perdais à chaque sortie, c'était devenu extrêmement contraignant. Sans chaussure, la jument était tout simplement immontable. Elle galérait à la moindre irrégularité du sol.
Comme mon but était de la sortir en endurance, j'ai pensé comme vous que les fers étaient la solution à ses problème de sensibilité. On a ferré Les 4 pieds avec des plaques en cuir...et c'était pire ! Alors oui, de prime abord, sur les chemins caillouteux, elle semblait moins insensible, mais sur les terrains durs (comme le bitume), elle raccourcissait ses foulées (voire repassait à l'allure inférieure). Et après une sortie de 4h au pas, elle était clairement boiteuse.
J'ai commencé à m'inquiéter sérieusement, mais une radio des pieds n'a rien révélé d'autres qu'une sole extrêmement fine. Le fer réduisait la surface portante et donc augmentait fortement la pression sur la zone d'appui, générant des douleurs importantes.

La maréchale m'a dit de ne pas baisser les bras, de garder la jument ferrée pour que le pied "pousse" (ce que 6 mois d'inactivité dans un pré humide ne lui avait visiblement pas permis de faire), d'augmenter au maximum la largeur du fer (mais elle a de tout petit pieds), bref, d’être patient et persévérant.
Mais bon, difficile d'être persévérant quand la ferrure coûte un bras, qu'il faut la refaire tous les mois, que la jument est plus douloureuse avec que sans, et que ça ne me permet même pas de la monter.

Finalement, je l'ai déférrée. Quitte à ne pas la monter, autant qu'elle soit bien dans son pré.
On a finit par trouver des hippo qui lui tiennent aux pieds, et assez souples pour qu'elle y soit confortable sur tous chemins (mais on va pas faire Florac demain, hein). Mais le frottement sur le pli du paturon finit par la blesser à chaque sortie, c'est pas gagner, notre affaire.

Par azzura42 : le 16/09/21 à 14:51:53

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
8175 messages

281 remerciements
Dire merci
J'ai passé quelques heure à regarder des webinars avec le Dr Robert Bowker, c'est un spécialiste du pied adepte du pied nu.
Dans ces vidéos il parle anatomie, biomécanique, mécanisme du syndrome naviculaire, importance du parage etc...

Pour ceux qui sont intéressés (et accessoirement qui pigent l'anglais ) c'est sur la chaîne de Sure Foot

Lien

Tout ça pour dire qu'il dit ne pas apprécier les hipposandales car elles rallongent le pied en pince et modifient son fonctionnement, c'était la 1ère que j'entendais cette réflexion et je l'ai de nouveau entendue dans un autre webinar de la même chaîne (je crois que c'était dans une vidéo du maréchal Dennis Verdon) .

Quelqu'un en a déjà entendu parler?

Par Matchbox : le 16/09/21 à 15:57:11

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3702 messages

366 remerciements
Dire merci
Merci beaucoup Azzura42 d'avoir partagé ce lien! C'est super intéressant, et on voit aussi qu'on a encore plein de choses à découvrir en maréchalerie et que ça offre une large gamme de solutions autres que celles que l'on connait déjà.

Pour l'hipposandale qui gênerait le fonctionnement du pied, c'est très logique car au final, elles prennent autant voire plus de place que les fers (cela dépend des modèles, mais ça reste une épaisseur qui déborde du pied). J'ai eu des Fury Heart aux antérieurs pour le mien, je les ai trouvées lourdes et encombrantes. Il y a plusieurs années j'ai eu des Old Macs G2, pareil, lourdes et encombrantes. Disons qu'idéalement, il faudrait juste une semelle, rien d'autre. Mais si on ne cloue ni ne colle, il faut bien trouver une solution pour que ça tienne... J'ai des amis qui ont des Scoot Boots, elles sont vraiment légères et "minimalistes", mais il faut que ça aille bien au cheval sinon blessures et perte de chaussure assurés (bon c'est valable avec tous les modèles!).

Par Juliie : le 16/09/21 à 16:29:35

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
11748 messages

394 remerciements
Dire merci
Je suis contente de lire ça !
Quand j’avais posé la question sur le forum (sûrement sur mon post photo? ), tout le monde m’avait dit que non, c’est souple, ça ne fait pas d’effet levier en plus…
Mais mécaniquement je ne vois pas comment on peut rajouter de la longueur en pince sans créer plus de levier.
Donc je suis contente de lire ça, ça confirme ma première pensée

Par Le Pex : le 16/09/21 à 18:55:21

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3253 messages

276 remerciements
Dire merci
Mon cheval qui a des scoot boots pour aller promener, sur sol dur comme du macadam, la godasse modifie clairement sa démarche. Il va moins dérouler ses pas et à tendance à poser son pied à plat et non d’abord en talon puis à « rouler » vers la pince. L’effet est un peu atténué par la souplesse de la boot, c’est moins pire qu’un diplôme par exemple, mais ça change quand même du vrai pied nus.

Par dilou : le 16/09/21 à 19:59:13

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
36230 messages

612 remerciements
Dire merci
Dans ce débat, ne pas oublier que le cheval a ses fers H24 alors qu'il ne porte ses chaussures que quelques heures par semaine... Ça relativise leurs inconvénients.

Par Le Pex : le 16/09/21 à 20:11:12

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3253 messages

276 remerciements
Dire merci
Certes, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a aucune influence de la chaussure. C’est beaucoup mieux que le fer, mais moins bien que le pied nu.

PS : dans mon message précédent, il faut lire Duplo et non diplôme

Par Juliie : le 16/09/21 à 20:17:00

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
11748 messages

394 remerciements
Dire merci
A mon avis, une bonne ferrure (récente bien sur, pas la ferrure de 7 sem..) provoque moins d’effet de levier, car on a nettement moins de longueur rajoutée en pince

Par Le Pex : le 16/09/21 à 21:31:47

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3253 messages

276 remerciements
Dire merci
Sur mes boots, il n’y a pas plus de longueur rajoutée en pince que sur une ferrure avec un poinçon. C’est plutôt au niveau du déroulé du geste que la ferrure et la godasse « pose problème », la rigidité tend à faire poser le pied à plat et non en posant talon puis pince. Un peu comme avec des chaussures de ski vs pied nu.

Par Juliie : le 16/09/21 à 22:17:19

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
11748 messages

394 remerciements
Dire merci
En simple pinçon, en début de ferrure, on doit être quelques millimètres de plus en pince.. Et en double pinçons, en reculant bien le fer on ne rajoute rien.
Après bien sûr, quand le pied pousse, la pince pousse aussi, mais le fer ne rajoute quand même pas beaucoup de longueur en pince. Les chaussures de mon cheval ne sont pas épaisses, et pourtant elles sont plus épaisses qu’un fer.

Enfin sur le déroulé du pas, j’aimerais bien pouvoir comparer le mouvement d’un pied avec chaussures, et d’un pied avec une bonne ferrure avec un peu de rolling.
Juste par curiosité, car de toute façon le cheval n’est pas sensé garder les chaussures h24, donc ça n’aurait pas grand intérêt

Par Le Pex : le 17/09/21 à 10:16:02

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3253 messages

276 remerciements
Dire merci
En simple pinçon, en début de ferrure, on doit être quelques millimètres de plus en pince..

oui comme mes scoot boots je ne parle pas du double poinçon.

En épaisseur, on doit être sur du similaire entre mes boots et un fer neuf conventionnel, à l’œil.

Pour le déroulé du pied, ça reste une constatation personnelle et 100% visuelle. Je suis sure qu’il existe des études là-dessus avec vidéos à l’appui. Ça peut quand même être intéressant si le cheval fait beaucoup de temps sur du dur avec des chaussures. Les membres ne doivent pas trop aimer la contrainte. Je ne connais pas le monde de l’endurance, mais eux doivent avoir des retours sur une utilisation prolongée de boots et d’éventuelles pathologies liées.

Par juliedebert : le 17/09/21 à 17:49:04

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10456 messages

248 remerciements
Dire merci
Alors moi j'ai une jument qui a un léger syndrome naviculaire et un ami podologue a pensé direct aux hipposandales que je lui mets (epics) qui la gènent clairement (l'effet de compensation qu'elle crée est bien plus net avec la chaussure que sans).
Du coup je la monte pieds nus mais moins (elle n'a pas des pieds terribles, avec de gros déséquilibres généraux dans le corps liés à une grosse blessure à la naissance).

Oui sur des chaussures comme le epics, surtout sur des pieds ronds comme mes chevaux, alors que la godasse est ovale, il y a un fort effet levier à l'avant. Comme elles sont rigides, ça n'aide rien. En revanche, il y a aussi des chaussures souples comme les floatings qui doivent réduire beaucoup le problème. Il y a peut être aussi moyen de tronquer manuellement l'avant des godasses, quitte à les trouer en pince... à réfléchir.

sidd dans ton cas tenter les easy shoes peut être vraiment interessant ! Tu gardes l'avantage d'un pied mobile, avec en plus un fer qui s'élargit avec la pousse du pied (donc pas d'effet d'enfermement de la boite cornée), et en même temps tu garde la protection du fer, qui appuie sur la paroi, la sole périphérique, les talons et une moitié de la fourchette. Du coup P3 lui n'est soumise à aucune pression, ça risque quand même de résoudre tes problèmes. En tous cas, tu ne perds rien à tenter. Ca se colle ou se broche, au choix (personnellement je préfère brocher, mais chacun ses goûts, ça tient bien dans tous les cas).

Par Sidd : le 17/09/21 à 23:15:49

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2868 messages

87 remerciements
Dire merci
En effet juliedebert , j'y ai pensé parce que si je veux sortir ma jument en endurance, une course, aussi petite soit-elle, sera beaucoup plus contraignante que ce qu'on fait à l'entrainement. Si le frottement la blesse en marchant 1h au pas, qu'est-ce que ce sera avec 3h de galop !

Je pense que j'opterais pour le collage parce qu'elle supporte très difficilement les coups de marteau pour enfoncer les clous. Passer 1/2h pour enfoncer 3 clous, c'est un peu décourageant.
J'aimerais bien apprendre à coller moi-même. J'ai vu des stages passer, mais bien trop loin de chez moi.
L'orthèse est un peu chère à l'achat mais on peut la réutiliser plusieurs fois. Mais j'aurais peur qu'elle en perde une au pré

Après, j'aurais dû mal à l'adopter en permanence, je trouve que la contrainte sur le pied est forte et on perd un peu un avantage du pied nu selon moi qui est de laisser le pied nu quand il n'a pas besoin d'être protégé.

Par juliedebert : le 18/09/21 à 09:03:26

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10456 messages

248 remerciements
Dire merci
sidd , c'est pour ça que personnellement je ne mets les easyshoes que pour la course (je broche 2 jours avant, j'enlève le soir même ou le lendemain matin), ou pour une rando de plusieurs jours. Le reste du temps je préfère, selon le cheval, soit rester pieds nus, soit alterner pieds nus / hipposandales selon le terrain, soit hipposandales à chaque sortie.

Par Sidd : le 23/09/21 à 12:35:59

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2868 messages

87 remerciements
Dire merci
Effectivement juliedebert , c'est une possibilité. Dans mon cas, je suis obligée de protéger les pieds de ma jument dès que je la monte. Donc hipposandales, ou easyshoes collées/brochées. L'easyshoes est assez épaisse et j'imagine que le cheval doit adapter sa locomotion. Je ne sais pas si les lui mettre la veille d'une course est très judicieux s'il n'en a pas porter avant.
Je serais plutôt d'avis de tenter les hipposandales pour une course si (et seulement si) elles ont fait leur preuve en entrainement (càd qu'elles tiennent en toutes circonstances et qu'elles ne blessent pas).
Cela dit, si ma jument continue de blesser avec les hipposandales comme maintenant, je devrais passer aux chaussures collées H24...

Page : 1 | 2 | 3 | 4
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 726) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval