Forum cheval
Le Forum Cheval

Sole trop fine cheval pieds nus...

Sujet commencé par : crazyofhorse - Il y a 151 réponses à ce sujet, dernière réponse par Tradition_Francaise
Par crazyofhorse : le 26/02/19 à 22:27:11

Déconnecté

Inscrit le :
21-08-2006
12600 messages

56 remerciements
Dire merci
J'ai fais passer ce jour des radios des pieds (face et profil) a ma jument de bientôt 7 ans car elle est plus ou moins irrégulière depuis plusieurs semaines...

Pas d'anomalies dans le pied a part cette sole trop fine, a peine 7mm

C est une jument qui bosse 2 à 3 fois par semaine et qui a toujours été pieds nus depuis petite ! Elle voit le pareur toutes les 6 à 8 semaines selon la pousse...

Le véto me conseille de lui mettre une ferrure avec résine dure pour soulager la sole et pour enfin lui permettre de s'epaissir.

Je dois avouer que compte tenu de nos objectifs j'aurais préféré l'a laisser pieds nus vu qu elle l'a toujours été mais je tiens à faire au mieux pour elle et pour son confort

Je sais pas trop quoi faire du coup, j ai jamais été face à ce problème

Qui a déjà été dans ce cas de figure ? Comment avez vous réglé ça ? En combien de temps ?

Je précise quand même que le véto est pas certain que la boiterie vienne de la mais vu que le thermographe ne révèle rien et que la gêne est bien trop légère pour pouvoir faire des anesthésies par palliers on procède étape par étape en commençant par le pied...

Messages 41 à 80, Page : 1 | 2 | 3 | 4

Par laureBrrrrr : le 27/02/19 à 19:56:04

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
en gros capture de chevaux troupeau sauvage / mesure de différent paramétre / relacher dans le milieu nature, les données indiquerait que beaucoup de chevaux ont des sensibilités et inflammations des pieds.

D'un point de vue évolutif, des organes pas opérationnel a 100 % ils y' en n'a pleins, l'évolution garde le "mieux" ou le "moins pire", naturellement y'a beaucoup de bobo..

Ca souléve la possibilité que le sabots est "efficace" et permet la survie, mais que peut être l'inflammation et l'inconfort sont "naturels" a l'effort.

D'ou peut être pas tant de chevaux au boulot peuvent être pied nu "bien" partout tous le temps.

je suis ni pro fer, ni pro pied nue

Mais c'est une donnée qui mérite réfléxion

Par laureBrrrrr : le 27/02/19 à 19:58:56

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
ais c'est pour ca que moins on touche au chevaux en générale plus fort ils sont, c'est mon point de vue.

oui ou moins au touche aux chevaux PLUS les plus fort / adapté survive ...bref la sélection naturelle

Si on se penche un peu sérieuse sur l'évolution ce qui est garder ou non, on voit que ça fonctionne trés bien dans l'idée de théorie du "gêne égoiste" seul le géne compte et non l'individu .. ce qui donne beaucoup de selection, mais aussi des organes pas toujours au plus fonctionnelle : balance erreur / essai / selection .. et que naturellement l'important c'est de survivre et se reproduire, pas de vivre "bien".

Les pieds des chevaux pourraient être un des exemples

ca ne veux pas dire que certains chevaux ne peuvent pas être pied nue, mais que naturellement ça semble pas si "simple" ni si "indolore", donc la dessus des chevaux selectionnés et modifié .. ça devient encore plus hazardeux

Par Tradition_Francaise : le 27/02/19 à 20:20:30

Déconnecté
oui ou moins au touche aux chevaux PLUS les plus fort / adapté survive ...bref la sélection naturelle


Pas forcement! L'immunité et les prédisposition ce crée dans les premières années de vie, disons ça fait les 3/4 du boulots.... Ça et les conditions de vie, on peux pas parler de génétique si on parle pas de pieds stimulés et d'environnement sain....



Par Plectrude : le 27/02/19 à 21:03:12

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12161 messages

212 remerciements
Dire merci
D'un point de vue évolutif, des organes pas opérationnel a 100 % ils y' en n'a pleins, l'évolution garde le "mieux" ou le "moins pire", naturellement y'a beaucoup de bobo..

Certes, mais des pieds qui s'enflamment tout seuls, pour une proie dont la survie dépend de la capacité à tenir debout et à courir vite ?

C'est une structure assez récente (enfin je suis pas spécialiste, mais 1million d'années ça m'a pas l'air énorme à l'échelle de l'évolution d'un organe ?), mais quand on voit à quel point ça handicape un cheval d'avoir mal aux pieds... j'ai quand même du mal à croire qu'en milieu naturel sur des chevaux adaptés à leur environnement, ce soit la norme ?

Après j'imagine qu'il faut voir ce qu'on appelle "inflammation", comment c'est mesuré, est-ce que les causes sont identifiées ? Si tu as la source je serai curieuse de la lire, pas par esprit de contradiction, mais justement parce que je suis d'accord : c'est une donnée intéressante.
L'aspect capture me fait tiquer aussi, parce que le stress peut entrainer des désordres métaboliques peut être suffisant pour déclencher des marqueurs d'inflammation ?

Bon après dans le fond je suis d'accord, ma SF est chaussée tout le temps en extérieur parce que je suis convaincue qu'en l'état, faire autrement lui fait mal aux pieds et que ce serait, pour reprendre le terme, de la maltraitance.
Je n'exclus pas de la ferrer un jour si je vois que les pieds stagnent et qu'elle est toujours sensible. D'ailleurs son podologue est d'avis de lui mettre une ferrure légère pour partir en rando plusieurs jours (je partais sur des semelles collées, enfin bref l'idée est de protéger quoi).

Et je constate bien l'aspect génétique avec ma ponette qui a des pieds plus du tout stimulés depuis 6 mois, donc petit à petit fourchette qui rétrécit, talons qui disparaissent... mais elle garde une paroi impeccable et une sole de plus d'1cm à la radio C'est pas juste

Par cyberds : le 27/02/19 à 21:23:27

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47969 messages

1878 remerciements
Dire merci
Comme dit Laure, la sélection naturelle c'est à visée reproductive., il suffit de lire Ameisen (la sculpture du vivant) après on peut crever, la nature s'en fout

L'étude sur les troupeaux de mustangs et les âges :

Lien

Par faust : le 27/02/19 à 23:29:27

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2004
7934 messages

218 remerciements
Dire merci
Les hipposandales sincèrement je vois pas trop comment faire sachant qu'entre la forme de son pied juste après parrage et la forme de son pied après repousse ça a juste rien à voir...

Ou alors il va falloir parer genre toutes les 4 semaines, chose que justement me déconseille le vétérinaire


ben c'est un peu le principe, il faut parer régulièrement pour que le parage marche... Et sincèrement ce n'est pas normal d'avoir autant de différence entre le parage et la repousse, notamment si tu as des évasements....

Petite question qui a son importance, vu qu'a priori, ce n'est pas toi qui fait les parages de ton cheval... Le parage est fait par un maréchal (c'est à dire un parage classique) ou par un pareur formé pour les pieds-nus (qui peut être MF par ailleurs, ça existe)....? Car en fait le parage est sensiblement différent et donc plus ou moins fonctionnel.

Par laureBrrrrr : le 28/02/19 à 06:41:36

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
Pas forcement! L'immunité et les prédisposition ce crée dans les premières années de vie, disons ça fait les 3/4 du boulots....

Non ...tu te bases sur quoi pour sortir des proportions du type ? et sur l'immunité ? et sur l'évolution ? quelle base ? quelle étude ?
Je ne parle pas de "mes croyances" ou ce que j'imagine, mais de ce qu'il ressort actuellement des compréhensions des mécanismes d'évolution et sélection des dernières années, je vais pas reviewer tous ce que j'aurais lu a l'époque ou travailler lors que j’enseignai la dite matière a l'université ...

Moi plectrude je donne les infos de l'étude, aprés on peu discuter de ce que ça implique -( tu dois pouvoir la retrouver assez facilement en cherchant, je l'est pas sur l'ordi de mon coté) .

de façon plus général quelques fois quand je lis les gens qui parlent de "c'est naturel" (pas forcement toi PLectrude mais TF déjà un peu plus) je crois qu'il manque au gens pas mal de connaissance sur l'évolution, la physio et la génétique.

Par laureBrrrrr : le 28/02/19 à 06:44:22

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
c'est plutôt la capacité a répondre par la voie a médiation cellulaire in fine qui influx sur la survie, mais la tu parles d'un moyen de régularisation des populations par la mortalité, et qui reste bien derrière la prédation pour des espèces proie en milieu naturelle, ou la mortalité des jeunes...et non pas de caractère physiologique sélectionner et leur adaptabilité ce qui est la discussion de base

Par laureBrrrrr : le 28/02/19 à 06:46:01

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
pour t'aider peut être a retrouver PLectrude de souvenir c'est une étude Australienne

Par laureBrrrrr : le 28/02/19 à 06:49:40

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78149 messages

308 remerciements
Dire merci
et si jamais sur les "bug" de l'évolution sur la morphologie de façon général chez l'humain je crois qu'il y avait une émission il y a peu sur france inter (la tête au carré peut être) qui donnera un autre point de vue sur l'adéquation entre l'organe et son utilisation.

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 07:01:30

Déconnecté
Non ...tu te bases sur quoi pour sortir des proportions du type ? et sur l'immunité ? et sur l'évolution ? quelle base ? quelle étude ?

Sur quelle étude? La mienne et celle de beaucoup de personne que j'ai rencontrer! D'ailleurs j'en ai rediscuter avec un ancien de la garde républicaine il y a trois semaine de ca.... L'amie d'une copine a moi est un exemple plus que concret, dans le sens ou ses trois chevaux différent présente tout les trois d'énorme fragilité, du a la médication a tout va! Ca peux passer par des problèmes de cicatrisation, de peau fragile en hiver, du moindre coup de froid, colique et j'en passe! Ces chevaux on jamais eu a ce défendre eux même sur quoi que ce soit et sans médication il finirait vraiment malades... Et c'est pas le seul exemple!

Au haras les poulains d'un an jusqu'a leurs 4ans sont dans un grand prés et le seul soins apporter est le parage et le vermifuge, en 5ans passée la bas, on est jamais intervenus sur ces chevaux la (et le patron était vétérinaire) Une fois rentré au boxes les soucis arrive petit a petit....

A la clinique du haras justement, j'ai vue des clients qui s'y connaissait plus que le véto en terme de médication et des chevaux complètement a la renverse et tellement fragile....


En plus tu me demande une étude mais on vois que c'est toi qui manque d'infos, tu peux a mon avis le trouver très facilement! Déja si on sais comment fonctionne un anti-biotique on a pas a aller chercher très loin....

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 07:08:44

Déconnecté
Et puis ma propre expérience! J'avais tendance a en faire trop pour ma jument, en hiver elle avait la gale de boue tout le temps des problèmes de mue au printemps, et j'en passe... Quand par manque de temps j'ai arrêter tout ça déjà ça était terminer..... Pour le Lyme plutôt que d'écouter ce que me m'a dit ma copine j'ai paniquer et j'ai donner des anti-bio a la jument qui a faillit y rester! Alors qu'au final elle était fatiguer le foie aussi mais perdait pas de poids... Enfin bref....

L’élevage Dos Prados, je sais pas si quelqu'un connais? Ils sont élevée sur 25h de terrains, en extérieurs toute l'année, ils ont très peu de soucis aussi...


Et une dernière chose pour moi c'est pareil^^ j'ai jamais aimer prendre des pilules (petite j'allait les recracher) et beh quand je voit le nombre de personne autour qui sont malade sans arrêt, il chauffe chez eux a 25.. Perso si j'ai mal a la tète une fois dans l'hiver c'est déja beaucoup... Enfin bref...

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 07:15:24

Déconnecté
Pour ce qui est des pieds, perso quand je repense au trotteur de chasse a cour que j'ai pu monter et qui pieds nue t'embarque dans des chemin caillouteux comme pas permit et qui boite pas un pet simplement parce que le proprio s'inquiet pas pour leurs chevaux pour tout et rien.... J'ai jamais connue des chevaux aussi costaud enfin bref...

Par beeboylee : le 28/02/19 à 08:09:05

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62557 messages

726 remerciements
Dire merci
cyberds tu peux mettre ton lien qui est ds un drive en acces libre?
J'aimerais voir si ça arrive aux résultats que j'avais lus

à savoir une etude qui disait que les mustangs avaient une esperance de vie assez cata en fait, de l'ordre de 8 ans pour les mâles et encore moins pour les jus des lors qu'elles etaient meres , avec effectivement un nombre de naviculaires tres important, ce qui in fine n'etait pas si grave puisqu’ils mouraient avant que la maladie ne devienne franchement handicapante ou quand elle devenait handicapante, la repro s etant faite ,de tte façon

Par pakret : le 28/02/19 à 08:18:37

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11622 messages

218 remerciements
Dire merci
C’est moi qui ait partagé cette étude plusieurs fois car elle va un peu à l’encontre de ce qu’on peut penser . Je crois qu’à la louche c’est comme tu dis bee, sauf que c’est pas naviculaire, c’est fourbus qu’ils sont
Depuis le tel je galère à mettre un lien comme il faut, mais en cherchant vite fait j’ai cru voir qu’il y avait d’autres études sur le sujet dont une sur les prezwalski

Par cyberds : le 28/02/19 à 08:23:44

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47969 messages

1878 remerciements
Dire merci
Au oui zut j'ai oublié qu'il fallait le lien partageable !!
Je ne retrouve pas l'autre étude qui distinguait mâles et femelles: plus aucune jument à partir de 18 ans (la faute aux poulinages)
Quant aux étalons, quelques très très rares spécimens avaient atteint l'âge canonique de 25 ans, leur Jeanne Calmant en fait

Lien

Par Pascale1 : le 28/02/19 à 08:39:46

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
2952 messages

232 remerciements
Dire merci
On parle en l'air ici car on a pas VU les pieds du cheval de la personne qui poste. Des photos seraient les bienvenues. Ton cheval a vu K. Waltz, donc à mon avis, t'as eu un diag' des soucis et de ce qu'il fallait faire.
J'ai 2 chvx pieds nus, tout 2 eu jeunes (2 et 3 ans).
L'une a de superbes pieds bien large avec fourchettes larges. L'autre a gardé ses pieds étroits, il a été ferré 1 en et demi. Ils vivent sur un pré mélange terre/sable et bosse globalement sur du terrain souple (Fontainebleau).
La jument n'est pas du tt regardante mais mon hongre si, il était d'ailleurs aussi regardant des terrains avec des fers et/ou des hippo

Bergame a 2 sabots blancs. Sur ceux là, on aperçoit de temps en temps de petits hématomes, donc on pourrait parler "d'inflammation", néanmoins elle n'a jamais boité, jamais rechigné et elle va bien sur tout terrain.
La limite: 3 jours ds le Jura sur des terrains à 90% pierreux. Là, elle en a eu marre!

Je me répète mais:
- Ils vivent dehors H24 (avec une stabu)
- Ils ont pas mal de foin (entre 7 et 9 kg/jour)
- Ils ne sont pas à l'herbe
- Ils sont parer régulièrement parce que je les fais moi même dès que besoin
- Ils bossent aussi régulièrement ( environ 3/semaine, parfois 4)
- Ils ne sont absolument pas gras

Alors j'aimerai que l'auteur du post nous fasse un petit topo de ce que je viens de résumer: Nourriture, type, foin, extérieur, travail et surtt photos!

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 08:42:36

Déconnecté
Je lis pas très bien l'anglais mais du peux que je comprend, effectivement c'est compliquer de dire la tranche d'age des chevaux sauvages.... Ça peux durer 2 mois a plus de 25ans.... Et puis il y a énormément de choses a prendre en compte plus que l'animal en lui même! Les prédateurs, l'environnement (sécheresse etc..), par contre elle est bizarre ton étude dans le Wyoming il meurent tous a 10ans,^^

Par beeboylee : le 28/02/19 à 08:50:51

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62557 messages

726 remerciements
Dire merci
Tu as de jolis tableaux avec de jolis statistiques, TF.pas besoin d anglais pour ça,.
La tres longue esperance de vie des chevaux sauvages naturellement endurcis par mère nature est un mythe colporté par les adeptes du tout naturel .Bien sur que les pieds ne font pas tout pour la survie,mais ils y contribuent grandement, le seul moyen du cheval pour survivre etant avant tout sa mobilité ,celle qui lui permet d echapper au cougar,ou de faire des km pour trouver un point d'eau ou de l herbe .Ds cette configuration, le boiteux le naviculaire ou le fourbu, il est MORT
D'ailleurs Pakret , je suis vachement etonnée pour la fourbure! je pensais que le fait de se deplacer bcp pour manger de lherbe pas forcément riche les preservait de ce mal que je pensais etre lié à la domesticité?

Par pakret : le 28/02/19 à 09:19:33

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11622 messages

218 remerciements
Dire merci
Oui moi aussi je pensais ça... mais entre la théorie/les films qu’on se fait et la réalité y’a une nette différence


Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 09:23:25

Déconnecté
La tres longue esperance de vie des chevaux sauvages naturellement endurcis par mère nature est un mythe colporté par les adeptes du tout naturel

Tout au autant que ceux qui pense le contraire non? Le mythe des chevaux sauvages malades qui meurent a 8ans.....

Il y a bien un équilibre entre les deux quand même! Faut voir aussi de quelle race on parle et dans quel environnement? Je pense pas qu'on puisse dire l'un ou l'autre c'est absurde...

Et perso je pense que la sélection naturelle fait bien les choses, des chevaux fourbu, ou des très mauvais pieds aurait déjà disparut.... Par contre leur résistance au agression extérieurs et l'immunité c'est une autre histoire!

Par cyberds : le 28/02/19 à 09:42:10

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47969 messages

1878 remerciements
Dire merci
La sélection naturelle n'est pas faite pour produire la perfection, elle favorise d'abord la variabilité génétique (le plus de possibilité d'adaptation) et ensuite l'individu le plus adapté aux conditions du moment.
Le but premier de la sélection naturelle c'est la reproduction, pas la longévité

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 09:52:33

Déconnecté
La sélection naturelle n'est pas faite pour produire la perfection, elle favorise d'abord la variabilité génétique (le plus de possibilité d'adaptation) et ensuite l'individu le plus adapté aux conditions du moment.
Le but premier de la sélection naturelle c'est la reproduction, pas la longévité


Bah tu peux prétendre ça non plus? Une jument plus elle vieillie plus elle fait de poulains, c'est un tout... Il y a pas de grande règles a mon avis....





Par beeboylee : le 28/02/19 à 10:03:57

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62557 messages

726 remerciements
Dire merci
Le mythe des chevaux sauvages malades qui meurent a 8ans.....

Il y a bien un équilibre entre les deux quand même! Faut voir aussi de quelle race on parle et dans quel environnement? Je pense pas qu'on puisse dire l'un ou l'autre c'est absurde...

Ben en l'occurence relis le lien de CYb : on parle bien de mustangs, pas de frisons ou de Sf

et les mustangs, c tt de même pas denaturé à la base
.
quant à tes arguties par rapport à ce que te dit Cyb, disons que ce n'est pas elle qui le pretend mais quelques kilos d articles scientifiques.
Accessoirement, pour faire bcp de poulains, encore faut il avoir le temps de vieillir


Message édité le 28/02/19 à 10:04


Message édité le 28/02/19 à 10:08

Par Plectrude : le 28/02/19 à 10:07:55

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12161 messages

212 remerciements
Dire merci
Même étonnement concernant la fourbure
De quoi se dire qu'il manque encore des morceaux pour bien comprendre et prévenir cette saloperie...


Par cyberds : le 28/02/19 à 10:09:36

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47969 messages

1878 remerciements
Dire merci
Ce n'est pas moi qui le prétend, c'est Darwin et toutes les études scientifiques qui ont suivi

Celle sur les boeufs musqués et autres ruminants, par exemple, dont la sélection a privilégié les étalons qui laissent l'odeur la plus forte pour attirer les femelles, mais qui attire aussi hélas pour eux les prédateurs, celle sur les pieuvres, où les parents meurent à la naissance des bébés pieuvres en assurant leur nourriture etc etc ...
La plupart des cellules sont programmées pour vieillir et mourir après l'âge de se reproduire...

Tu parles des juments qui vieillissent, ça c'est dans les élevages, pas dans la nature ...

Mais forcément, tu as une opinion bien arrêtée forgée par ton expérience exceptionnelle

Que tu résonnes au lieu de raisonner, ça ce n'est pas bien grave, ce qui l'est ce que des novices passant par ici puissent par ignorance être influencés par une de tes nombreuses absurdités, ça c'est bien plus dangereux!


Par beeboylee : le 28/02/19 à 10:18:52

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62557 messages

726 remerciements
Dire merci
Apres, je sais pas trop .Parce que pour avoir vu" l herbe verte du wyoming "( bon en l'occurence, c'etait celle d'un autre etat mais pas grave ) il y a de ces prairies!!! Rien a envier à la normandie .puis bon de tte façon la fourbure est effectivement un mecanisme hyper complexe.

Tiens, Tf tu as entendu parler du grolar? c'est une un excellent ex de ce que dit Cyb, à savoir que mère nature favorise l'individu le plus adapté aux conditions du moment. Voilatipas qu'elle est en train de creer des hybrides ours brun ours blanc juste parce que le premier remonte vers le nord et le second descend de sa banquise qui fond;
Et comme le second rencontre de moins en moins de dames ourses blanches, paf il copule avec dame ourse brune et ça te fait le Grolar, qui est une solution comme une autre pour faire perdurer les genes de l'ours blanc mais pourrait à terme le faire disparaitre parce que ô surprise, on les croyait stériles et puis non

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 10:54:48

Déconnecté
Mais forcément, tu as une opinion bien arrêtée forgée par ton expérience exceptionnelle


On reste polie jte pris... On dicute la pas besoin de me parler comme une me**de...

J'ai rien prétendue du tout, et je dit pas que vous avez tord, merci de pas partir encore une fois dans vos délires... A aucun moment j'ai dit que la nature est parfaite de la a dire qu'une espèces (et la on parle des chevaux hein pas des menthe religieuse mâle.... ) je pense pas qu'on puisse dire de but en blancs le mâle ou la jument doit vite ce reproduire sinon ils meurent! C'est pas du tout le genre de l’espèce! Faut pas charrier! Par contre je le redis je suis d'accord qu'on puisse pas dire qu'il vivent vieux, mais qu'il meurent tous au alentours de 10 ans c'est tout aussi faux... Comme je le dit je pense qu'il y a pas vraiment de règles (pour les chevaux toujours hein.....

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 11:01:12

Déconnecté
Je vient de regarder quelques photo, j'ai retrouver Spirit....




Et son cousin un peu plus amochés...^^ Allez lui mettre de la pommade a lui la^^

Par Erzebeth : le 28/02/19 à 11:15:33

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64277 messages

812 remerciements
Dire merci
Accessoirement, au delà de l'évolution pour que le cheval sauvage soit fonctionnel ou pas, il y a aussi que quand on parle de chevaux domestiques, ça change la donne sur le côté "mère nature fait bien les choses".
Parce que quand je regarde mon cob normand, 1m70 et des petits pieds pour sa masse, je me dis que mère-nature elle aurait pas fait une bestiole pareille.
Bon il va bien pied nus quand même, mais dans la nature livré à lui-même, je donne pas cher de sa peau.
Donc le postulat de base, qui dit que si ça fait des millions d'années que les chevaux sont faits pour marcher sur des sabots... ouais, mais quels chevaux?

Cela dit même les mustangs sont des exemples discutables de chevaux sauvages, puisque ce sont des chevaux marrons. Certes, ils ont maintenant 2-3 siècles de sélection naturelle qui est revenue sur la sélection humaine, mais on voit bien que physiquement, ils sont plus proches de nos chevaux modernes que des Przewalski.

Bon cela dit pour en revenir au cas du cheval du post, j'ai jamais utilisé cette solution, mais le Perfect Hooves wear semble quand même une bonne piste à tenter. Comme dit Plectrude, sur une ou deux application, ça permet de voir si ça suffit à soulager la jument ou s'il faut envisager autre chose.

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 11:24:12

Déconnecté
Donc le postulat de base, qui dit que si ça fait des millions d'années que les chevaux sont faits pour marcher sur des sabots... ouais, mais quels chevaux?

Je pense que ça vient surtout que ça dépend dans quelle condition grandit le cheval, pour ton Cob, surement que si il avait jamais était parer (disons même semi-liberté) il aurait pas ces pieds la! A moins d'une vrai déformation a la naissance, les pieds des chevaux sont tous adaptées et ils sont tous capable dans les bonne condition d’être pieds nue...

Si on prend deux propre frère ou sœur, si on les place dans deux environnement différent la génétique a quasiment plus rien avoir a faire la dedans, même un cheval avec une très bonne génétique peux tomber malade...

Par Erzebeth : le 28/02/19 à 11:37:02

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64277 messages

812 remerciements
Dire merci
Je ne suis pas d'accord (surtout pour le cas de mon cheval, que je connais quand même ).
Il est comme sa mère, il a des petits pieds. Il a grandi au pré, avec un parage de temps en temps mais sans plus, ferrés vers 4-5 ans, déferré quand c'est devenu mon cheval. et depuis il a de beaux pieds.
Mais... petits pour sa masse.
Il est comme ça, c'est tout, c'est pas grave.
C'est pas une déformation de la naissance, c'est juste que certains chevaux ont des grands pieds, d'autres des petits pieds, comme les gens.

Il y a aussi que les chevaux de trait, ce sont des races qui ont été vraiment "poussées" au XIXeme siècle par la sélection humaine, pour une raison utilitaire. On leur a fait prendre des proportions absolument pas naturelles pour le coup.
Mon anglo-arabe survivrait sans doute mieux s'ils se retrouvaient à se débrouiller seuls. (enfin si on fait abstraction de son âge canonique )

Par iram : le 28/02/19 à 11:38:46

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2004
11207 messages

3 remerciements
Dire merci
En ce qui concerne l'étude sur les mustangs, la fourbure ne pourrait elle pas être due aux efforts ? Sur pieds un peu douloureux le devenant de plus en plus ?

Par Erzebeth : le 28/02/19 à 11:43:04

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64277 messages

812 remerciements
Dire merci
Après j'ai pris l'exemple de mon cheval, mais ce n'est qu'un exemple. La plupart des chevaux de trait on généralement les tatanes qui vont avec, c'est juste pas son cas (ni celui de sa mère).

Par dilou : le 28/02/19 à 12:02:45

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
35014 messages

438 remerciements
Dire merci
qu'il meurent tous au alentours de 10 ans c'est tout aussi faux...
Petit rappel sur la notion de moyenne : une longévité de 10 ans en moyenne tient compte des poulains qui meurent à la naissance ou dévorés par les loups aussi bien que des adultes qui vivent vieux.
Comme les premiers sont certainement nombreux, la seconde catégorie existe évidemment aussi. Mais vieux dans la nature, ça ne veut pas dire 30 ans... plutôt 18 ou 20 !

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 12:36:08

Déconnecté
Il y a aussi que les chevaux de trait, ce sont des races qui ont été vraiment "poussées" au XIXeme siècle par la sélection humaine, pour une raison utilitaire. On leur a fait prendre des proportions absolument pas naturelles pour le coup.

Oh bah quand même on a pas fait que des truc tout pourris^^ Mine de rien si on regarde bien je trouve que majoritairement on a pas fait non plus n'importe quoi en matière de race, on reste dans les clou par rapport au pur-sang arabes par exemple, ou la faut dire que ça part a moitié en cacahuète...

On a pas vraiment fait de race qui ont systématiquement le même problème, (il y en a mais je rappelle plus de quelle race) plus dans le sens gros problème j'entend...

Par Nirvelli : le 28/02/19 à 12:42:06

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
10079 messages

270 remerciements
Dire merci
Olala, ça a fortement dévié tout ça... Pour revenir aux pieds nus de nos chevaux domestiques, je pense sincèrement que c'est quelque chose de tout à fait jouable pour tous les chevaux. Mais il ne s'agit pas de juste déferrer ou donner un coup de râpe de temps en temps, il faut stimuler, il faut complémenter, il faut vraiment entretenir et surtout il faut prendre le temps.
Mon expérience est ce qu'elle est mais j'ai 2 juments, une 22 ans, déferrée depuis plus 2 ans, et une de bientôt 4 ans, qui n'a jamais été ferrée, qui devrait donc être plus à l'aise que la première n'ayant jamais connu les fers... bah ce n'est pas le cas.
Ma 22 ans n'a marqué aucune sensibilité depuis son déferrage, et ce quelle que soit la surface. Par contre, sa tendinite chronique s'est fortement atténuée, et même si sa façon de se déplacer est moins "académique / jolie", elle est beaucoup moins tendue que lorsqu'elle était ferrée.
Ma 4 ans a des tout petits pieds (paint) pour une masse assez importante. Elle est plus sensible sur terrain sableux et un peu dur. Elle a fait quelques abcès depuis que je l'ai, malgré les compléments et l'entretien régulier, mais je vois plus cela comme des soucis liés à sa jeunesse et rien ne dit que ferrée, elle n'en aurait pas fait. Pour moi, elle fait son immunité (je la soigne évidemment quand elle a un souci) un peu comme un enfant qui chope toute sorte de microbes quand il entre en collectivité. Son pied se façonne au fil de sa croissance et de ses évolutions morphologiques. Le parage par un vrai podologue permet de corriger très finement et en douceur d'éventuels défauts d'aplombs.
Pour moi, les fers, c'est éventuellement bien pour des gens qui veulent un cheval prêt au boulot et devant bosser X heures par jour, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont été créés au départ (le bien être du cheval n'était probablement même pas prit en compte). Je doute que de nos jours, un fer permette à un cheval domestique de vivre plus longtemps qu'un non ferré (d'ailleurs, je pense que les chevaux de travail ne vivaient sans doute pas très longtemps car une fois foutus, ils étaient abattus), il y a même des études qui montre qu'un cheval non ferré a une espérance de vie plus longue, le pied assurant sa pleine fonction de "pompe/ retour veineux" pour le coeur puisqu'il est en contact direct avec le sol.
Bref, mes chevaux sont pieds nus et le resteront, j'ai fais le choix d'adapter mes activités équestres à leur bien-être, et pour moi le bien-être passe par un mode de vie le plus naturel possible tout en essayant de profiter des avancées et évolutions.

Par Erzebeth : le 28/02/19 à 12:46:27

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64277 messages

812 remerciements
Dire merci
J'ai pas dit qu'on a fait des trucs pourris, j'ai dit qu'on a beaucoup sélectionné avec des objectifs différents de ceux de la survie en milieu naturel.
Donc l'argument du "dans la nature c'est comme ça", n'est plus très pertinent pour ce type de chevaux. C'est tout ce que je dis, ni plus, ni moins. C'est pas un jugement de valeur, je m'en fous que mon cob ne survive pas dans la nature, je compte le garder à la maison.
(et mes deux chevaux sont pieds nus, je ne suis donc pas non plus en train de dire que c'est impossible)

C'est juste une question de point de vue. Un bon cheval c'est subjectif.
Ma jument est une merveille... je pense qu'elle rendrait chèvre pascale qui n'en voudrait pour rien au monde.
Mon cob, je le trouve beau, bien fait, bien gaulé... mais pas si on veut aller faire de l'endurance avec ou sauter 1m60.
Mes deux chevaux sont très bien pour ce pour quoi ils sont faits (même si je leur fais faire autre chose, mais c'est un autre problème ).

Tu dis toujours qu'on ne comprend pas ce que tu dis, mais toi tu interprète toujours à côté ce que nous on écrit.


Message édité le 28/02/19 à 12:47

Par beeboylee : le 28/02/19 à 12:53:53

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62557 messages

726 remerciements
Dire merci
Alooors niveau conneries
on a
fait des arabes hippocampes qui peuvent à peine respirer
des camargues avec 10 cm de trop
des ricaisn avec de tt petits pieds pour une masse musculaire++et je ne parle pas des Halters
des anglo arabes à une epoque raide tarés niveau mental
diverses races porteuses de super maladies genetiques ou tares chez les americains, les beurs ,les KWPN, les traits .
des iberiques qui ont egalement pris 15 cm

Bref on a des chevaux avec lesquels oui on a fait un peu n'importe quoi quitte à faire marche arrière quand on s'est rendu compte que ça marchait plus .
Bon apres, va faire faire 160 km à 26 km de moyenne à un tarpan ou va enchainer 170 avec un mustang, ça marche pas!
Donc fallait modifier..Le tout etant de le faire avec raison, ce qui est une autre histoire


Message édité le 28/02/19 à 12:58

Par Tradition_Francaise : le 28/02/19 à 12:58:00

Déconnecté
C'est tout ce que je dis, ni plus, ni moins. C'est pas un jugement de valeur, je m'en fous que mon cob ne survive pas dans la nature, je compte le garder à la maison.
(et mes deux chevaux sont pieds nus, je ne suis donc pas non plus en train de dire que c'est impossible)


Bah tu sais des trois chevaux que j'ai je pense franchement que c'est mon Half naviculaire de 25ans qui en plus d’être super heureux serait le plus apte a survivre^^ en fait j'en sais rien c'est qu'une supposition, mais quand je vois qu'en 7ans j'ai pas appeler une seule fois le véto (faut jamais dire jamais mais bon..) qu'il a les pieds un peu tordu, blancs, mais dure comme je sais pas quoi....


Tu dis toujours qu'on ne comprend pas ce que tu dis, mais toi tu interprète toujours à côté ce que nous on écrit.

Comme ca on est deux^^ pas étonnant que les conversation partent dans tout les sens...^^

Page : 1 | 2 | 3 | 4
· Page précédente· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 212) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval