Forum cheval
Le Forum Cheval

Races non rustiques adaptées

Sujet commencé par : Lsan - Il y a 64 réponses à ce sujet, dernière réponse par Desroses
Par Lsan : le 27/04/22 à 13:16:36

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci
Le titre n'est pas hyper explicite, mais je rebondis sur la conversation parallèle Lien

Si les problèmes dû au SME concerne surtout les races rustiques (la plupart des poneys, andalou etc, de ce qui a été dit). Est-ce qu'il ne serait pas plus judicieux de ne choisir que les races qui n'y sont a priori pas prédisposés (a priori, car c'est surtout la gestion de l'environnement) ?

Quelles sont donc les races les moins rustiques et qui a priori ne risquerait pas la fourbure au moindre brin d'herbe qu'il croise ? On parle des chevaux qui vivent en prairie et sont à l'herbe. Je pars dans l'idée de mettre de côté toute ambition personelle / sportive / de loisir ect.

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Par Erzebeth : le 27/04/22 à 13:26:07

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ben dis, ça va pas être cool pour une grande partie des cavaliers d'extérieur et de loisir ça! Car globalement, on parle donc de la cavalerie de ce type de profils... pas si simple!
D'ailleurs c'est sans doute pas un hasard si ces problèmes apparaissent avec l'avènement de l'équitation de loisir...

Par Lsan : le 27/04/22 à 13:28:38

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci
Je sais, c'est pour ça que je ne parle du côté "prairie" du problème... Je sais bien que beaucoup de chevaux de loisirs, sont précisément les races avec ce problème... Non c'est vrai, je pense aussi que tout est lié.

Mais je remarque ou pense remarquer aussi que les chevaux de concours n'ont a priori pas ce problème, après, c'est sûr que le travail n'est pas le même. mais si ces chevaux étaient entretenus comme des chevaux de loisirs, auraient-ils les même problèmes ?

Par juliedebert : le 27/04/22 à 13:29:08

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10688 messages

296 remerciements
Dire merci
Les races les moins rustiques sont les races souvent aussi les plus trafiquées par les humains et qui ont donc accumulées des tares autrement pires que la SME du coup...

Par Erzebeth : le 27/04/22 à 13:30:41

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ouais voilà, comme dit juliedebert, les chevaux de sport ont d'autres problèmes, donc si en plus ils sont pas adaptés à ce qu'on veut en faire, c'est pas non plus une solution pour l'humble cavalier du dimanche!

Par Erzebeth : le 27/04/22 à 13:31:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Après, je dis ça... j'ai une anglo-arabe, mais si moi j'adore, je sais très bien que c'est pas ce que tout le monde recherche pour du loisir!

Par Lsan : le 27/04/22 à 13:37:01

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci
Tu as des exemples Julie ?

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 13:40:04

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Sauf que si on choisit des chevaux "rustiques" c'est pour leurs qualités "rustiques"

Moi je suis pour qu'on supprime les chevaux gris car ils sont trop sujets aux mélanomes.

Bon ça c'est pour la blague

A noter aussi que le changement climatique est aujourd'hui aussi un vrai facteur d'obésité chez le cheval et que l'espèce s'adapte moins vite que le changement climatique ne progresse. Les qualités nutritives de l'herbe sont en train de changer. C'est de plus en plus étudié et documenté.
C'est pas pour rien que ma ponette a fait ses 2 fourbures et déclaré son SME sur les gelées survenues après les gros coups de chaleurs de mars 2021 et 2022, 2 phénomènes climatiques attribués au changement climatique ...

Par BountyB : le 27/04/22 à 13:48:44

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
2971 messages

200 remerciements
Dire merci
Dans les "non rustiques" je vois bien tout le qui est de type "grande carcasse qui saute" (SF, allemands, etc), ou "grande carcasse de course" (trotteur, PS).
C'est souvent plus facile de les avoir à l'herbe non obèses (avec un minimum d'activité quand même), mais alors comme chevaux de loisirs c'est pas forcément la panacée.

J'ai eu pendant des années un Westphalien (race allemande du même type que les Hanovriens par ex) qui avait beaucoup tourné en CSO. Je l'ai reconverti au loisir et à la rando, sur certains points il était génial (infatigable, dur à la douleur, une immense force), mais clairement il n'était pas aussi polyvalent qu'un bon petit cheval de travail. Et je l'aimais très très fort mais ce n'était pas une lumière

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 13:50:23

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Et du coup on supprime tous les poneys ? Et on commence à monter à cheval quand on est suffisamment grand ?

Par CaroDadou : le 27/04/22 à 13:54:20

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Franchement c'est difficile de comparer les chevaux de sport lamda avec l'activité sportive qui va avec et bien souvent les conditions de vie aussi donc box 20h sur 24
C'est sur qu'ils ne risquent la fourbure.

Pour autant, des SF grande carcasse c'est la majorité de mon effectif chez moi, anciens chevaux de sport, au pré à l'herbe et ils sont tous beaucoup trop gros
Et ils ne foutent plus rien !

Pas sûr que ça soit tant un critère de race rustique ou non mais plutôt de conditions de vie honnêtement.
Même si certaines races sont plus prédisposées que d'autres.

Je pense que les SME n'ont rien à envier aux lignées entières de naviculaires, PSSM et autres joyeusetés non écartées chez les chevaux de sport.

Par dejavu : le 27/04/22 à 14:06:48

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
"Dans le temps" le cheval de selle qui était polyvalent, utilisé par l'armée, n'était pas aussi grand que maintenant donc plus solide et oui...paquerette20 il n'y avait quasiment pas de poneys. Il fallait attendre d'être assez grand pour commencer à monter.
J'ai commencé à 8 ans avec trois noeuds aux étrivières et les jambes qui ne dépassaient pas de la selle et il fallait me hisser "là-haut" car même à 8 ans j'étais trop petite.
On pense parfois qu'il y avait moins de problèmes mais faut pas oublier que fourbu = boucher, naviculaire = boucher et que à 20 ans le cheval était vu comme un centenaire.
En plus je ne sais pas si on engraissait les prairies autant qu'on le fait à l'heure actuelle histoire de produire plus de foin? Donc ceux en prairie ne l'étaient pas sur de l'herbe à vache et le cheval étant un produit de luxe il bossait sans doute plus que nos "loulous" actuels...
J'aimerais connaître les taux de fourbus et plein de mélanomes des Camargues vivant en manade il y a 50 ans... Il devait y en avoir, ou des Pottocks dans leurs montagnes, ou des Mérens.
Il existaient des tas de races locales bien adaptées.
Pourquoi avoir fait venir les Fjords et les Frisons dans le sud? Fait monter les PRE dans le nord, sorti les Islandais et les Shetlands de leurs îles?

Par Lsan : le 27/04/22 à 14:20:02

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci
Sauf que si on choisit des chevaux "rustiques" c'est pour leurs qualités "rustiques"

C'est bien le problème

Là est tout le problème, les chevaux de "sport" conviennent mal aux loisirs (en très très gros hein, il a plein de contre exemple) et aux enfants. Mais si on voulait bien faire, il ne faudrait prendre que ce qu'on peut bien maintenir.

Quand on peut arranger l'environnement, ça va, mais depuis le temps que je suis sur le forum, je vois moult post sur le problème de réussir à gérer ses prairies / travail pour le cheval qui se transforme en petit tonneau. Peppy était dans ce cas, mais n'étant pas proprio je n'avais pas mon mot à dire sur sa maintenance, Qh en surpoids, qui ne faisait pas grand chose et qui recevait en plus des rations de cheval au travail...

Caro, je suis d'accord, je souligne juste le SME car c'est le point de départ de ma question ^^
En fait, j'ai l'impression qu'on a pas ou peu de (vraies) solutions, qui ne sont pas toujours applicables pour tout le monde et je me demande comment on peut faire dans ce cas là.

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 14:21:37

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
il n'y avait quasiment pas de poneys. Il fallait attendre d'être assez grand pour commencer à monter.
Euh oui mais ce n'est pas la question. Je dis que si aujourd'hui on voulait arrêter les races "rustiques" ça signifierait arrêter d'avoir des poneys en club... Les poneys ont toujours été utilisés et toujours monté, même en instruction. La Reine d'Angleterre a commencé à monter à poney et pourtant je suis à peu près persuadée qu'elle est plus vieille que toi

Par Lsan : le 27/04/22 à 14:26:13

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci
Pas que les poneys, certaines races de chevaux aussi sont concernées.
Et oui, il y a des chances qu'elle soit un peu plus vieille que nous tous

Par K.Zel : le 27/04/22 à 14:39:36

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9413 messages

555 remerciements
Dire merci
Ici, je vois qu'avec de plus en plus de sécheresse, c'est de plus en plus intéressant d'avoir des chevaux frugaux, même si on est encore loin d'être en disette et que je dois surveiller ceux qui ont tendance à l'obésité quand même bien sûr.
Après, pour avoir eu une centaine de chevaux chez moi notamment en retraite, les rustiques vieillissent mieux et se tapent moins de pathologie autrement plus pénibles que le SME (cf les problèmes de tendons, de pieds, de poumons, de coeur, et surtout du système dugestif...) En étant aussi sur du pâture H24, les rustiques le peuvent, les autres moins, et on doit jouer avec les couvertures.
En moyenne, les rustiques vivent plus vieux et vieillissent mieux que les autres

Par kagnotte : le 27/04/22 à 14:42:56

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2006
32966 messages

434 remerciements
Dire merci
Ma grise rustique est SME et a des mélanomes, alors je ne suis pas sûre qu'elle vive vieille.

Là le véto me parle d'opération pour retirer ses mélanomes, mais je ne sais pas, il y a deux discours, celui de c'est mieux pour elle et celui ça risque de flamber derrière.

Par Juliie : le 27/04/22 à 14:55:04

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12288 messages

428 remerciements
Dire merci
++ Caro
Je confirme que mes deux SF (l’une vraiment souche française et PS, et l’autre beaucoup d’allemand) seraient archi obèses à l’herbe. Ils sont dans des prés bien ras, et s’ils étaient dans des prairies normandes, je pense qu’ils feraient facilement 60kg de plus…
Bon, c’est pas le cas de tous, certains sont quand même compliqués à avoir en état. Mais pas sure qu’il y en ait tant que ça, si on enlève toutes les pathos (type ulcères), ou chevaux vraiment pas bien dans leur tête…

Après de toute manières, les races rustiques sont rarement originaires de régions blindées d’herbe à climat tempéré. Donc normal que les chevaux/poneys qui travaillent peu et qui sont dans des beaux prés se retrouvent avec des pathos qu’ils n’auraient jamais eu dans leur région d’origine

Par dilou : le 27/04/22 à 14:58:21

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
36452 messages

660 remerciements
Dire merci
Si on arrêtait de mettre les chevaux sur des prés semés de ray-grass et enrichis d'azote, les rustiques se porteraient beaucoup mieux...Le jour où les proprios de pension proposeront une alternative à ceux qui en ont besoin, on aura fait un grand pas.
Ma jument n'a jamais eu de pbs de poids quand elle était dans une prairie naturelle à la végétation très variée (même, ô horreur, des "mauvaises herbes" ), avec des buissons et des arbres, en compagnie d'un fjord et d'une haflinger...
Quand il n'y avait plus d'herbe, en fin d'été, on leur coupait des branches de frêne, ils s'en régalaient mais ne grossissaient pas.Ils n'ont jamais eu besoin de foin.

Par dejavu : le 27/04/22 à 15:07:18

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
J'avoue... oui la reine d'angleterre est plus âgée que moi....

Je dis que si aujourd'hui on voulait arrêter les races "rustiques" ça signifierait arrêter d'avoir des poneys en club...

Ben non en fait. Il suffirait d'adapter le mode d'hébergement qui serait moins coûteux et plus sympa pour les poneys.
Il existe maintenant des PP spéciaux petits poneys avec bonne électrification de clôture ;-)
je connais aussi une pension PP où il y a trois "tracks" séparés sur le même terrain: un pour les "normaux mixtes" un pour les étalons et un pour les gros. Ils sont même en train d'installer un coin EHPAD pour les vieux qui doivent manger leur bouillie en faisant un Bingo.

Et il y en a de plus en plus et c'est bien.

Par K.Zel : le 27/04/22 à 15:29:04

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9413 messages

555 remerciements
Dire merci
Tellement d'accord avec dilou. Ici, on n'enrichit pas les pâtures, et on a plein de variétés différentes d'herbes, dont des "mauvaises herbes" J'ai même des espaces dédiés aux rustiques dans lequel je colle mes welshs et mon poney SME : c'est pas de la belle herbe photogéniques, mais j'ai des poneys qui se tiennent bien.
Ce qui n'est pas adapté, c'est pas tant le poney frugal que des pâtures bien trop riches

Par CaroDadou : le 27/04/22 à 17:08:31

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
En Normandie en tout cas sur nos prés, on enrichit pas, on sème pas, on azote pas, on se contente de herser et girobroyer et ils sont tous trop gros, parfois pas besoin d'herbe "à vache" ...

Par faust : le 27/04/22 à 17:23:48

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2004
8429 messages

352 remerciements
Dire merci
j'ai deux chevaux hyper rustiques, à l'herbe sur de grands espaces, mais pas sur de la ray-grass et surtout sur des prés quasi tout en pente avec des dénivelés jusqu'à 30%.

Ils sont un peu gras, mais je n'ai jamais eu de pb de fourbure ni de coliques (je touche du bois mais ma vieille a déjà 26 ans). Une fourbure sur ma vieille mais une fourbure de travail dû à des chocs répétés sur la sole après avoir déférré des deux avants pendant une balade.

Après je préfère avoir des chevaux rustiques qui se nourrissent de rien et qui n'ont pas besoin de couverture même quand il fait -15 et 50 cm de neige qu'un cheval près du sang qui fait des coliques ou des myosites à chaque changement de pression atmosphérique (j'ai connu une jument comme ça) ou qui péte de froid dès qu'il fait 0°C. C'est quand même plus économique en entretien.

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 19:20:59

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
+++ pour les pâtures.

Ici anciennes pâtures à vache. Bien sûr je n'ai jamais engraissé ni replanté depuis que j'y suis (8 ans) mais l'herbe n'est pas adaptée aux gros poneys. C'est trop riche ! Et pourtant l'agriculteur d'à côté n'arrête pas de me dire que c'est pauvre, y'a pas eu d'azote depuis 10 ans (lol, ... Pour lui il est nécessaire de mettre de l'azote tous les ans... misère pour nos cours d'eau au passage...).

Le deuxième truc aussi c'est qu'au fil du temps, "on" a changé l'image de ce qu'est une cheval en bonne forme. En gros, la normalité est passée de la taille 36 à la taille 40 pour faire une analogie lol

Cette année, à Angers, le cheval breton qui a gagné le concours de modèle c'est ça : un cheval en total obésité morbide !! (ok c'est un "lourd" mais y'a des limites... J'étais choquée ! Et du coup le public trouve ça normal qu'un cheval soit obèse, et les gens finissent par accepter que leur cheval soit obèse- j'en fais partie, j'ai mis du temps à me reveiller pour faire maigrir ma jument pensant qu'il vallait mieux faire envie que pitié....



Ou par exemple chez ma ponette, l'évolution des étalons welsh cob
Un étalon welsh cob en 1942 Cahn Dafydd .




Et dans les show en angleterre tu vois des étalons comme ça maintenant


Un autre en 1936
Mathrafal




Et dans les show en angleterre tu vois des étalons comme ça maintenant
[img]https://i.pinimg.com/originals/54/16/2e/54162e625fd672f3c8f0d7fe8e4ca698.jpg" alt="" />


Par K.Zel : le 27/04/22 à 19:52:59

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9413 messages

555 remerciements
Dire merci
Clairement, les gens ne veulent pas entendre que leur cheval est trop gros. Il y a peu, on m'a dit que mon paint était maigre parce qu'on...devine vite fait les côtes quand il tourne
Ou alors un cheval en manque de muscle va être pris pour maigre et gavé. Et il y a une vraie épidémie de chevaux bien trop gros, je le vois d'ailleurs avec certains proprios qui veulent des chevaux obèses, sans capter une seule seconde les dangers que ça représente, même quand on leur dit (et sans tolérer une seule seconde être obèses eux-mêmes d'ailleurs) même quand le MF ou la véto le leur dit. A la limite, c'est juste "rigolo qu'il soit gros"

Par Lsan : le 27/04/22 à 21:47:45

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3992 messages

72 remerciements
Dire merci


Du coup, il y a des mélanges "prairie poney", pour resemer un champ ? mais il faudrait tout enlever et tout resemer... J'ai eu des cours sur le sujet, mais ironiquement, ces cours "cheval"... on ne parlait que d'herbe à vache
Y'a pas des sujets bien complets sur le forum ?

Par Juliie : le 27/04/22 à 22:04:35

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12288 messages

428 remerciements
Dire merci
Toute façon je pense qu’à un moment, et peu importe la race, espérer les avoir au pré (à l’herbe) à leur poids de forme sans travail régulier, c’est utopique…
Je vois le mien par exemple, les années où il est boiteux au printemps (c’est très fréquent ) il peut vraiment être énorme (à mes yeux ) ! Les années où il bosse, il a un poids correct. Il est pas fit fit, mais ça passe. Et pourtant il mange pas de grain quand il est arrêté, alors qu’il en a quand il bosse.

Ma jument c’est pareil. Elle peut vraiment grossir en 15j de vacances…
Et pourtant ce ne sont pas des chevaux rustiques, et ils ne sont pas au pré la nuit.
Donc des poneys pas obèses en étant au pré h24 sans bosser tous les jours, je vois pas comment c’est possible

Et comme d’autres, je suis bien d’accord que beaucoup beaucoup trop de gens préfèrent les chevaux bien trop gras… Après je suis vraiment parano avec le poids de mes chevaux, mais c’est tellement important de les avoir au juste poids!
Ou alors peut être aussi que pas mal de gens s’en rendent comptent mais s’en fichent… Et pourtant je suis sure que c’est la cause de bien des problèmes…

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 22:09:25

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Il existe des conseillers pour venir analyser l'herbe et proposer des semences adaptées.

K.Zel : moi on me disait qu'elle était trop grosse mais ni véto ni maréchal ne m'ont jamais proposé de solutions... Ce sont justement les pro qui disaient "haha elle est trop grosse mais effectivement tu ne peux rien faire de plus"... C'est via le retour d’expérience sur le forum de personnes qui ont été en super galère que j'ai tout changé chez moi... :'( ... Du coup je culpabilise beaucoup mais j'en veux aussi au "monde du cheval classique" d'être si peu informé ! ... Les pensions où ils élèvent des chevaux de sport, ils voient ton poney trop gros, ils le mettent juste à la diet sévère et la pauvre bête reste grosse et mal nourrie....
La véto ne m'a jamais parlé de compléments hilton herbs, jamais de restructuration de pâtures, jamais de panier de régime... Elle me disait de mettre ma ponette en pension travail pour qu'elle soit montée ou longée tous les jours ce qui n'était de toute façon pas possible pour moi financièrement ... Le maréchal m'a dit que si je déférais je n'allais plus pouvoir monter ma jument car elle serait trop sensible des pieds (alors qu'il fallait déferrer et passer par un podologue + hipposandales pour continuer le travail au max).
J'ai dans mon village un commercial Dynavena. Quand je vendais des petites bottes de foin, il était venu les voir pour m'en acheter et je lui avais demandé conseils (il savait que je n'avais que des poneys en surpoids) il m'a dit (je te copie le message) : "Ton foin est trop ligneux et pas assez nourrissant : pour l'année prochaine, tu pourrais amener un engrais complet e afin de gagner en protéine et en UF, voir faire un sursemis de ray-grass avec une légère pointe de trèfle." .... Autrement dit l'exact inverse de ce qu'il faut pour mes poneys !!!

Le monde des chevaux est quand même pourri par l'équitation "classique" et le "cheval de sport"...

Par dejavu : le 27/04/22 à 22:11:45

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
Lsan oui il existe des mélanges spéciaux et des apports écolos qui nourrissent le sol sans shooter les plantes. Mais c'est cher et il faut les chercher.
On peut aussi ramasser ses crottins et les laisser composter, analyser son sol et complémenter.
ça fait toute la différence.

Par CaroDadou : le 27/04/22 à 22:29:33

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Tu donnes quoi paquerette20 de chez Hilton Herbs ?

Je compatis. Les vetos me demandent ce que les miens bouffent. Je dis : pas de grain, pas de foin en hiver, désormais plus d'herbe à la belle saison juste un CMV et ils sont gras comme des gorets , alors on me rétorque que pas possible de faire plus ou de les foutre dans un tout petit paddock (pour qu'ils ne marchent pas, super ?)...
Paniers ils ont eu l'année dernière et hormis les frustrer ca n'a pas changé la face du monde.

Ils sont beaucoup mieux depuis qu'ils sont sur piste et ont un peu perdu beaucoup plus vite.

Par soanne : le 27/04/22 à 23:46:51

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2004
2877 messages

19 remerciements
Dire merci
Je suis en PP depuis 6 ans et ça aide beaucoup niveau gestion du poids pour des équidés peu actifs.
J'ai une tf, une x camargue, un x welsh cob et un âne du Cotentin. Ma tf est juste niveau poids à 22 ans, les poneys de 16 ans ont encore à perdre et l'âne est trop gros.
J'ai repris les sorties pour les filles. Ma ponette SME se bouge bien tout en ayant eu accès à l'herbe quelques heures par jours jusqu'à ce week-end. Là j'arrête car ça doit repousser pour l'été.
J'ai récupéré une prairie naturelle derrière chez moi qui sera pour ma tf et un arabe que j'ai en pension.
Ce qui a causé les problèmes de santé pour les miens, c'est un mixe de météo bizarre et manque de travail. On n'a plus d'hiver froid qui tire sur le gras et le beau temps peut arriver trop tôt donc tout pousse.

Par K.Zel : le 28/04/22 à 00:14:29

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9413 messages

555 remerciements
Dire merci
Franchement paquerette, tu n'as pas à culpabiliser. On peut le faire quand on a les bonnes infos et qu'on n'en fait rien, pas quand on ne sait pas.
Ici aussi on a eu beaucoup de problèmes d'obésité et ni les bonnes infos, ni le bon regard (cf le "oh, c'est rigolo", on l'a fait aussi) J'ai aussi une super équipe véto/MF aujourd'hui, ça a bien aidé.
Je n'ai pas de PP, pas de pistes rien ici, mais on arrive à gérer selon les différents espaces et les différentes périodes de l'année. Le plus compliqué reste les welshs que je galère à faire perdre, mais les autres, ça va, dont les shetlands et mon poney SME. Ce qui marche ici, c'est les paddocks "moches" blindés de cochonneries. Visuellement, on dirait qu'il n'y a rien à manger, et pourtant ils trouvent bien et ne me paraissent pas frustrés. Et sinon les paniers, mais là, c'est compliqué à gérer pour les deux Welshs qui sont ceux qui en ont le plus besoin (mais l'un l'enlève et/ou tape des crises, et l'autre... ça dope aux hormones son petit vélo coutumier)

A noter que j'aime bien le principe des pistes. Pas applicable chez moi, mais c'est une bonne option. J'avais lu une étude (que je ne retrouve bien sûr pas) qui disait que le pâturage au fil aidait à diminuer l'apport calorique, mais je connais des gens qui l'ont fait sans grand résultat (mais comment c'était géré, c'est une autre histoire vu qu'il s'agit de gens très approximatifs dans leur gestion)
Je ne sais pas si des gens ont testé ici.

Par dejavu : le 28/04/22 à 08:18:20

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
"Le monde du cheval classique" c'est une horreur d'arrogance et de certitudes...et trop souvent de bêtise. Il n'y a qu'à comparer les conseils vétos classiques donnés pour une fourbure et ceux de la page du Dr Kellon qui est une spécialiste depuis des années. J'ai eu de la chance d'avoir une jument qui ne pouvait tenir dans ce cadre et de rencontrer des circonstances qui m'ont obligée à m'adapter, constater et apprendre puis à rencontrer des "alternatifs".

K.Zel, une question: pourquoi le principe des pistes ne serait-il pas applicable chez toi? Je suis curieuse...
Sinon, sur une page FB j'ai fait tout un topo sur l'installation d'un tel système sur une petite surface et à part deux trois personnes qui ont dit oh et ah, quasi aucune réaction ou question. Beaucoup ont l'idée qu'une piste c'est une sorte de circuit Zandvoort autour d'un immense terrain avec éventuellement un carrefour et l'eau à une extrémité et le foin à une autre et ça s'arrête là. Alors qu'on peut être très créatif mais cela se fait aussi au fil des ans.

Par Nirvelli : le 28/04/22 à 08:41:16

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
10818 messages

449 remerciements
Dire merci
Si on arrêtait de mettre les chevaux sur des prés semés de ray-grass et enrichis d'azote, les rustiques se porteraient beaucoup mieux..

Il me semble que la solution est là. J'ai 2 juments gourmandes et rustiques (DSA / connemara et paint horse) qui exploseraient littéralement sur le ray grass. J'ai des pâtures "sauvages" girobroyées une fois par an, avec toute sorte de plantes régionales qu'elles savent très bien sélectionner (pour ceux qui ont peur de l'empoisonnement notamment). Bref, au printemps, sur ces pâtures plutôt pauvres, elles prennent déjà pas mal d'embonpoint, je n'ose imaginer ce que ce serait sur du ray-grass. Quand elles étaient en pension, c'était greenguard obligatoire car même si elles n'ont jamais été fourbues, elles étaient énormes. Depuis que j'ai trouvé ces 2 pâtures et que je gère seule (ça joue aussi je pense), elles sont libres, un peu ronde au printemps mais après, c'est nickel.

Par CaroDadou : le 28/04/22 à 08:52:10

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Ben après les pistes ça demande quand même une grosse gestion.
Je le fais sur la parcelle des miens mais je ne pourrai pas gérer le même mode de fonctionnement sur tous les prés de tous mes pensionnaires clairement.
Il faut ramasser les crottins tous les jours (sur pas loin d'un km de pistes...), aller pendre le foin à l'autre bout de l'hectare, girobroyer très régulièrement les paddocks fermés sinon c'est trop épais ... ça prend un temps fou il faut bien le dire.

Par dejavu : le 28/04/22 à 08:59:30

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12145 messages

1038 remerciements
Dire merci
carodadou tu disposes de quel matériel pour l'entretien? Avec un Quad par exemple sur les grandes pistes c'est pratique. Ou tu crées des tas de crottins à composter à plusieurs endroits. Idem pour les points de nourrissage.
Je trouve que l'entretien d'un pré sans piste prend à peu près le même temps si on ramasse quotidiennement les crottins

Par paquerette20 : le 28/04/22 à 09:00:47

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
carodadou ce qui me plait bien actuellement en traitement de fond chez hilton herbs c'est le multi-flex : il y a de la reine des prés dedans, de l'harpagophytum, du pissenlit, du celeri, de l'ortie de l'aubépine : c'est vraiment top pour aider la gestion de l'insuline (reine des prés surtout), les douleurs dans les pieds (harpagophytum) et le drainage (pissenlit, aupébine). J'en donne depuis peu et j'ai vu une différence.

Pour les pistes, j'ai du me faire violence car j'avais du mal à accepter de bousiller mes prés, je savais que potentiellement l'hiver ça allait être des champs de boue car c'est très argileux chez moi mais comme je savais qu'il fallait que Shaanxi marche ++++ j'ai tenté le tout pour le tout. L'hiver a été très peu pluvieux donc cette année elles se sont bien maintenues... L'année prochaine ce sera autre chose. Mais je n'ai aucun regret. Au pire quand la boue sèche ça fait un chemin un peu plus chaotique mais au final ça les oblige aussi à faire gaffe en marchant, ça change le type de sol, c'est pas plus mal.

Après comme le disait Erzebeth, j'ai aussi dû refaire pas mal mes clôtures pour éviter l'évasion au moment où l'herbe est la plus tentante dans mes prés.

Par paquerette20 : le 28/04/22 à 09:07:57

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Il faut ramasser les crottins tous les jours (sur pas loin d'un km de pistes...)
J'ai de la chance car mes poneys (vive le très rustique !!! ) ont des "toilettes"... Ils ne chient absolument pas n'importe où ... J'ai une zone par paddock et ils ne font quasi pas caca sur les pistes.
Habituellement ils ne font pas non plus caca dans l'abri. Mais maintenant ça arrive à Shaanxi (depuis peu , quand elle ne pouvait pas trop se déplacer à cause de douleurs au pieds, elle a fait dans l'abri).

Et ce qui est drôle c'est que j'ai eu un shetland en "pension" à la maison... Les 15 premiers jours, pour moi c'était l’horreur ! Des crottins partout ! Du coup j'ai du passer pour une folle en disant à sa proprio que si il chiait partout je n'allais pas le garder car c'est trop de boulot de ramasser ses merdes lol.... Bah au final, mes poneys l'ont "éduqué " car au bout de 15 jours il a fini par chier sur les tas de crottins comme les autres...
Idem avec un poney qui est avec mon haflinger et qui chiait dans l'abri... Je ramassais tous les jours mais au bout de 15 jours c'était terminé, plus un seul crottin... Je pense là aussi que mon haflinger l'a éduqué...

Par CaroDadou : le 28/04/22 à 09:42:05

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
dejavu j'ai mon tracteur mais ça ne ramasse pas les crottins tout seul...
Sur les parcelles laissées à disposition on herse 1x l'an et on ramasse en tournées l'été mais absolument pas tous les jours c'est bien plus éparpillé vu la surface et le ratio cheval/m2 contrairement à sur les pistes.

Bon en ce moment avec le manque d'eau ce sont des champs de mine mais bon ...

Par Nemi : le 28/04/22 à 09:56:37

Déconnecté

Inscrit le :
31-07-2018
294 messages

36 remerciements
Dire merci
Si le SME fonctionne comme le SM des humains, il ne faut pas perdre de vue que c'est un syndrome multifactoriels. On ne nait pas "SME", on peut y etre prédisposé par la génétique, mais c'est bien les facteurs environementaux qui vont déclenché l'engrenage. Alimentation trop riche en glucide x sedentarité , c'est (une partie ) du coktail détonnant.

Hors.. ( pas tapé ), beaucoup de chevaux rustique de "loisir" ont une alimentation trop riche ( prairie trop grasse et azoté, propriétaire qui aime les voir "ronds et luisants" ) et au final, très peu d'activité physique. A l'invers des chevaux de sport qui vont souvent avoir une dépense physique supérieure. Rajoutons à ca, que les races rustiques , ont pour leur majorité été forgée sur des terrains très pauvres, avec beaucoup de déplacement pour s'alimenter , et non pas sur des prairies normandes...

Par Desroses : le 28/04/22 à 10:02:17

En ligne

Inscrit le :
27-11-2011
6367 messages

106 remerciements
Dire merci
Alors perso je prêche pour ma paroisse avec le PFS mais après ça reste une certaine gestion, pour mes chevaux je reste attentive au moindre changement de poids et j’adapte en fonction.

Page : 1 | 2
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 070) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval