Forum cheval
Le Forum Cheval

Faire pouliner une jument SME

Sujet commencé par : paquerette20 - Il y a 99 réponses à ce sujet, dernière réponse par paquerette20
Par paquerette20 : le 25/04/22 à 10:43:08

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Au fond, je pense avoir ma réponse car la mise à l'herbe de printemps est complexe et qu'un poulain aura besoin de cette mise à l'herbe ...

Mais savez-vous si il est possible/ souhaitable de faire pouliner une jument SME ?

J'ai toujours entendu que pour une jument qui a des tendances à la fourbure , le poulinage pouvait être bénéfique mais quid des sme ?

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2 | 3

Par Pez : le 25/04/22 à 11:13:25

Déconnecté

Inscrit le :
15-11-2013
3338 messages

138 remerciements
Dire merci
Peut être qu'en limitant les parcelles et en ouvrant au fur et à mesure, sachant que la lactation ça leur tire quand même bien dessus donc ça va peut être limité l'impact de la richesse de l'herbe?

A vérifier avec le véto. La difficulté sera peut être aussi de faire remplir, surtout si elle est en surpoids, les juments en surpoids ont souvent du mal à prendre.

Par arwen73100 : le 25/04/22 à 11:31:43

En ligne

Inscrit le :
14-11-2004
22800 messages

722 remerciements
Dire merci
J'ai jamais vu ma jument aussi maigre que quand elle allaitait sa fille (sevrage au 1 an de la pouliche parce que justement elle était vraiment plus en état la maman).
Après elle n'est pas SME (testé vu qu'elle était vraiment très très grosse le véto a eu un doute).
Bon après post sevrage elle est redevenu aussi dodue qu'avant.

Par paquerette20 : le 25/04/22 à 11:52:56

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Actuellement elle est bien portante mais elle n'est plus en surpoids. Elle a 16 ans
Elle a déjà pouliné en 2014. Il avait fallu un petit coup de pouce pour déclencher les chaleurs mais une fois en chaleur, elle a pris sans problème.

Par Pili : le 25/04/22 à 12:40:42

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8874 messages

474 remerciements
Dire merci
While this study confirmed there is a genetic component to EMS, its authors also indicated more work needs to be done to determine what other factors may be causing the condition.

conclusion d'un article vétérinaire sur SME et génétique
Spoiler
https://www.veterinarypracticenews.ca/is-equine-metabolic-syndrome-heritable/


ça date un peu (2016) mais plutôt que de me poser la question sur 'est-ce que ça fera du bien à ma jument je me poserais plutôt celle 'est ce que le poulain ne va pas se choper cette crasse aussi'. Mais je reconnais que je pars du principe qu'on n'élève qu'avec des chevaux 'parfaits' pcq les lignées de naviculaires et autre on a déjà donné

Par Matchbox : le 25/04/22 à 12:51:40

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Même avis que Pili

Par noirah : le 25/04/22 à 12:53:10

Déconnecté

Inscrit le :
21-09-2014
733 messages

34 remerciements
Dire merci
Pareil je me poserai surtout la question du caractère héréditaire du SME

Par laureBrrrrr : le 25/04/22 à 14:32:36

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78802 messages

365 remerciements
Dire merci
Je crois qu';il y a des risques accru au poulinage et effectivement un risque génétique ...

bref je pense a éviter

Par NONETTE CUIRS : le 25/04/22 à 14:42:15

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
1184 messages

98 remerciements
Dire merci
Les initiales, c'est bien joli mais

. . . au moins pour ma culture, j'aimerais savoir ce que signifie SME.

Merci

Par Matchbox : le 25/04/22 à 14:57:41

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Syndrome Métabolique Equin

Par paquerette20 : le 25/04/22 à 18:05:01

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Sydrôme métabolique équin effectivement. Un équivalent de "diabète de type 2" si on voulait faire une sorte de comparaison.

Attention à ne pas confondre "maladie génétique " et "prédisposition génétique" qui sont 2 choses différentes. Dans le second cas, c'est bien une maladie multifactorielle (encore une fois comme le diabète de type 2 pour comparaison).
La prédisposition montre , comme c'est dit dans l'article de Pili que certaines races ont des risques accrues de maladie, les welsh en font partie (ma ponette est 50% welsh) = c'est ce qu'on entend pas "attributed to genetic risk factors between the breeds."

Ainsi, certaines races sont + prédisposées à développer la maladie à condition qu'il y ait des facteurs extérieurs qui soient associés. ça a été mon cas pour ma ponette.... J'en porte malheureusement la responsabilité : en surpoids, trop longtemps, dans un environnement qui finalement n'était pas si adaptée (herbe trop riche) avec manque d'activité physique
Il n'y a pas de poney SME dans ses aïeux directs.
Elle a déjà pouliné, j'ai gardé son fils. Et si je recommence ce serait pour garder le poney, pas pour le vendre. (J'ai déjà son fils 8 ans, et maintenant une meilleure gestion de l'herbe et de l'activité physique )

Autant je ne veux pas risquer qu'elle soit mal, que ça aggrave sa maladie etc... Autant il n'y a pas vraiment de raison, ici, que je m'abstienne de la faire pouliner par "risque" qu'elle transmette le SME.

Maintenant, j'aimerais donc surtout savoir si c'est compatible de pouliner en étant SME ou si au contraire c'est complexe en gestion et risquée pour la mère.

Par Muesli08 : le 26/04/22 à 00:13:06

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8219 messages

255 remerciements
Dire merci
Le SME du à un surpoids / manque d’activité physique , alimentation non adaptée est réversible

Il s’agit d’une résistance à l’insuline

Le cheval peut retrouver une résistance à l’insuline normale en ayant un poids optimal et surtout en lui donnant une alimentation sous 10 pc sucres et amidons

L’exercice aussi est primordial pour rétablir une insuline correcte

Tu lis l’anglais ? Tout est détaillé sur le site du dr KEllon (site ECIR )
Sinon je peux te faire des captures traduites

Tout cela pour te dire que dans tous les cas, poulinage ou pas , c’est son régime et sa façon de vivre qui déterminera son bon état de santé.

Tu peux vérifier par pds si son insuline est en voie de correction (+ glucose car il faut les 2 valeurs et un rapport entre ces 2 valeurs pour déterminer si un cheval est SME

Par Muesli08 : le 26/04/22 à 00:14:41

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8219 messages

255 remerciements
Dire merci
J’ai oublié de répondre à ta dernière phrase au sujet des chevaux ayant tendance à la fourbure et SME c’est chou vert et vert chou puisque le SME est en gros un dérèglement de l’insuline et que c’est l’insuline élevée qui cause la fourbure

Par al : le 26/04/22 à 02:04:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37499 messages

310 remerciements
Dire merci
le SME a une origine génétique, il peut même être testé


Lien

après y'a des races comme le PRE qui en ont pléthore et qui s'en foutent....

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 08:19:23

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
merci al , je vais donc me renseigner sur ce point.

muesli08 idem merci, pas de soucis, je lis l'anglais je vais aller regarder tout ça.

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 08:29:14

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Toutefois, le "gène" SME, même si il est présent ne signifie pas qu'il y a expression. Pour moi à ce que je lis, ça reste donc bien multifactoriel donc même si la génétique est transmise au poulain, ça ne veut pas dire qu'il déclenchera la maladie si il est dans un environnement adapté (comme le dit Muesli).
On fait étudier le diabète de type 2 aux élèves en prenant l'exemple des méxicains Ticas qui ont le gène de prédisposition... Lorsque les ticas vivent à l'américaine (peu de fibres dans l'alimentation, du gras et sédentarité) ils développent du diabète de type 2 après 40 ans... En revanche, si ils vivent à la méxicaine (alimentation riche en fibre, beaucoup de sport, peu de gras), ils ne développent pas plus le diabète de type 2 que la prévalence "normale" dans la populations .

Tout cela pour te dire que dans tous les cas, poulinage ou pas , c’est son régime et sa façon de vivre qui déterminera son bon état de santé.
Du coup ma question c'est surtout : Comment gérer le SME et le poulinage finalement ? Car aujourd'hui ma ponette est en bonne forme, pas en surpoids etc, car elle est sur un régime et une façon de vivre qui l'ont fait maigrir et avec très peu d'apport en sucre...Notamment car elle est quasi exclusivement au foin au printemps et que j'ai mis en place un "cheminement" dans mes pâtures pour la faire marcher +++ Mais du coup, après poulinage, je ne vois pas comment je peux la laisser dans de telles conditions ? Le poulain aura d'autres besoins lui, non ? Je ne la ferai pas pouliner chez moi donc changement d'environnement et j'ai peur de l'herbe de printemps au moment où le poulain va naître par exemple (à moins de faire pouliner tard genre en juin ?)

Par Lsan : le 26/04/22 à 08:38:18

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4001 messages

72 remerciements
Dire merci
Bah justement, si on sait que le gêne de la prédisposition existe, autant faire ce qu'on peut pour éviter qu'il se transmette, non ? Est-ce que ce n'est pas le meilleurs moyen de réussir à éradiquer toutes ces maladies qui empoisonnent l'existence de nos chevaux ?

Parce que bon, si on me dit un jour que mon cheval déclare SME à cause d'une mouche qui pète, alors que tu fais de ton mieux, que si on avait évité de reproduire l'un ou les deux de ses parents qui possède le gène... Au final c'est quand même le cheval qui le paye ça. Et toi qui doit gérer derrière.

Par Pez : le 26/04/22 à 08:42:49

Déconnecté

Inscrit le :
15-11-2013
3338 messages

138 remerciements
Dire merci
Mais du coup, après poulinage, je ne vois pas comment je peux la laisser dans de telles conditions ? Le poulain aura d'autres besoins lui, non ?

Y a plein d'élevage où les poulains sont élevés au foin + CMV faute d'herbe riche, notamment dans le sud. Après c'est surement une logistique conséquente si faut surveiller le moment des rations etc..

Par dejavu : le 26/04/22 à 09:47:56

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12162 messages

1040 remerciements
Dire merci
Je pense que le poulain sera très bien avec les conditions de vie de sa mère. Il y a des tas de poulains qui sont bcp trop nourris en fait.
Mouvement, foin et CMV, voilà l'essentiel.
Et si certaines races sont dites prédisposées c'est justement parce que leurs conditions de vie diffèrent bcp de celles qu'elles auraient dans leur berceau d'origine, comme les Shetlands par exemple.

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 17:45:01

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
si on sait que le gêne de la prédisposition existe, autant faire ce qu'on peut pour éviter qu'il se transmette, non ?
On sait que le gène de prédisposition existe chez certaines races (la plupart des races de poney, les PRE comme disait Al) Car comme le dit l'article. Un gène de prédisposition, encore une fois, ça ne veut pas dire que l'animal est malade, cf ce que disait Al , les PRE l'ont souvent sans que ça ne génère de maladie.
Donc pour éradiquer la maladie, faudrait éradiquer des races entières ? Je ne comprends pas le raisonnement.

dejavu tu n'as pas tort effectivement.

Il faut que j'y reflechisse. La première fois qu'elle avait pouliné, Shaanxi était donc dans un élevage jusqu'au sevrage du poulain, afin d'être avec d'autres poulinières et que le poulain soit avec d'autres jeunes de son âge. Du coup dans ma tête, c'était ça les conditions idéales. Je n'avais pas pensé la ramener chez moi.

Par Lsan : le 26/04/22 à 18:45:10

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4001 messages

72 remerciements
Dire merci
Bien sûr que non, ça veut dire ne sélectionner que les chevaux qui ne l'ont pas... Pour éviter de le reproduire, justement. Il me semblait que ça allait de soi, quand on est éleveur, de ne sélectionner que ce qui est bon (évidemment dans le cas de la génétique, il faut savoir que ça existe et pouvoir tester le gène en question, mais puisqu'on le sait et que c'est possible pour d'autres maladies...)

Et je sais très bien que prédisposition ne veut pas dire maladie, mais si on élimine ce gène, ça voudrait dire qu'il y aurit de moins en moins de chevaux prédisposés.

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 19:00:23

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
C'est impossible d'éliminer un gène Je ne savais même pas qu'il était possible de tester le SME avant qu'Al n'en parle... D'ailleurs quand on voit la liste des tests possibles je ne pense pas qu'on teste tout ça avant de faire reproduire

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 19:01:17

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
D'ailleurs, je n'ai jamais vu de carte étalon avec le résultat du test SME ...

Par dejavu : le 26/04/22 à 20:22:35

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12162 messages

1040 remerciements
Dire merci
J'aimerais également connaître comment on a pu retracer un gène du SME.

On sait que certaines races sont plus sensibles, c'est un fait. Leur patrimoine génétique est fait en sorte de pouvoir se contenter de peu. Mais un gène caractéristique de cela?

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 20:34:38

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
dejavu Al a mis le lien du test.

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 20:39:20

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Toutefois de ce que je lis, c'est encore une fois un gène de prédisposition. Donc on a pu faire un lien "statistique" entre chevaux ayant déclaré le SME et le test mais pour autant, l'environnement joue tellement que un individu sans l'allèle peut finalement être SME et inversement. D'autre part, il y a un allèle (en tout cas une mutation) qui est testée mais il semblerait que ce ne soit pas monogénique donc plusieurs gènes impliqués. Enfin, ça reste des stat. Donc même avec 2 allèles de prédisposition et un environnement favorable, il y a juste une augmentation du risque de déclarer un SME sans que ce soit obligatoire.

On est vraiment sur quelque chose très comparable au diabète de type 2 où les connaissances actuelles parlent de 5 gènes de prédisposition et parfois plus en fonction des ethnies.

Par dejavu : le 26/04/22 à 21:02:20

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12162 messages

1040 remerciements
Dire merci
paquerette20 J'ai bien vu le lien mais cela ne m'informe pas vraiment sur le test et de quel(s) gène(s) il s'agit.... sinon qu'on dit qu'un étalon est testé. Ou est-ce qu'il y a quelque chose que j'ai raté dans ce lien? Je ne vois qu'un tableau.

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 21:19:41

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
dejavu

Dans le tableau il y a l'ensemble des tests possibles et les tarifs. Il n'est pas dit qu'un étalon est testé il est indiqué quels sont les test possibles à faire pour un étalon avec les tarifs correspondants...
Il ne précise effectivement pas le nom du gène pour "Equine Metabolic Syndrome (EMS)" mais ça coûte 40$ en test individuel "( mais dans la littérature je trouve que les études majoritaires portent sur l'allèle FAM174A 11G qui semble dominant.

En revanche quand on va sur le site de l'IFCE, ils ne parlent pas de test génétique du SME
Lien

Par paquerette20 : le 26/04/22 à 21:28:06

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Muesli merci pour la référence au blog du dr KEllon, c'est hyper intéressant.

Par Muesli08 : le 26/04/22 à 23:37:12

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8219 messages

255 remerciements
Dire merci
Oui paquerette20 c’est THÉ référence
Et elle est en constante recherche

Si ta jument est bien comme tu dis : si le SME est corrigé et qu’elle a une insuline et glucose revenus à la normale et maintenus comme cela grâce aux magnifiques conditions de vie que j’ai lu : il ne devrait pas y avoir de risque pour elle
Et au printemps prochain : déjà elle va allaiter, ça va tirer je suppose
Et pourra peut être « supporter «  un peu plus
Et sinon comme dit plus haut ce n’est pas si grave pour le poulain si il n’est pas h24 à l’herbe mais c’est important qu’il en reçoive tout de même

Foin + cmv only t’as beau faire : il manque tjs qqchose
Et genre on va pas faire analyser son foin chaque année tu vois ….

Autre site de référence vu que tu lis l’anglais : TheLaminitisSite
C’est un peu le wiki média de la fourbure lol mais aussi pour le reste
Tu as accès. Plein d’articles , études etc

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 08:32:38

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
J'ai vraiment tout changé depuis la découverte de son sme et la fourbure de l'année dernière mais Malheureusement non, je ne peux pas dire qu'il y ait de super conditions de vie. Mon terrain reste très argileux et je ne suis pas en paddock paradise, il y a beaucoup de trefles dans le foin. . On a fait "ce qu'on a pu". Je prévois de refaire une pds en même temps que son vaccin dans un mois pour voir où elle en est mais typiquement, lors de la tempête diego, j'ai eu peur et je l'ai mise dans un pré avec herbe rase durant 48h car j'avais peur qu'il puisse y avoir un accident si les poneys étaient dans les "allées" durant le coup de vent....
Erreur vu qu'il avait gelé la semaine d'avant, Shaanxi a été boiteuse directe...

Bon là, c'est rentrée dans l'ordre à coup de produits hilton herbs de coups de râpe tous les jours etc... Mais fuck, j'ai pas le droit à l'erreur :'(
Pourtant ça faisait un an qu'elle était vraiment bien, elle est suivie par une podologue et j'ai fait une formation de parrage d'entretien, j'ai racheté des hipposandales et je la sors dès que je peux (comme j'ai aussi le jeune à sortir, je la prends en dextre, ça évite qu'elle ait mon poids sur le dos). Niveau poids, elle est vraiment beaucoup mieux mais je vois bien qu'elle garde des "amas de graisse" localisés.

C'est dur de faire le deuil de la super ponette de loisirs que j'avais et là, je m'achemine vers le deuil de la super poulinière que j’espérais qu'elle allait être. Et en plus j'ai l'impression que même en faisant du mieux que je peux, ce n'est pas assez pour qu'elle soit vraiment vraiment bien.

Par Lsan : le 27/04/22 à 10:51:44

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4001 messages

72 remerciements
Dire merci
Pourtant, on sait bien faire de la sélection, les races et les lignées en sont bien la preuve...
Chez le chien, on est capable de tester les individus qui sont susceptnle de faire de la dyslpasie. Grosso modo c'est 20% génétique (donc, ça vient bien d'un gène) et le reste environnemental.
Quand on sélectionne, on a moins ce soucis et on va dire pour la discussion, qu'en environnement, on fait tout bien (pas de surpoids, pas de jeux explosif, pas de sport avant 1 an etc).

Si on sait faire ça pour la dysplasie, pourquoi ne peut-on pas pour le SME, si on sait que ça vient aussi d'un gène ?

Après avec les chevaux, c'est particulièrement chiant quand ça touche à la nourriture... Les prairies sont rarement adaptées aux chevaux et à moins de les faire vivre sur de la terre battue et de ne gérer qu'au foin et à la ration, ça à l'air compliqué... J'ai toujorus connu Peppy trop gros, on aurait dit une poulinière en fin de gesta... Mais bon, personne ne faisait rien pour changer ça à la pension donc bon...

Ils sont bien les produits HH, j'avais offert à Peppy le Freeway Gold quand il a fait un épisode "d'insuffisance respiratoire" et aussi le Sabots et Santé.

Tu as utilisé quoi Paquerette pour ta jument ?

Ps: il est intéressant ton lien Pili ^^


Message édité le 27/04/22 à 10:57

Par Erzebeth : le 27/04/22 à 10:55:37

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68376 messages

1244 remerciements
Dire merci
Le truc c'est que la dysplasie, c'est juste emmerdant et un problème, point.
Le SME, c'est quand même surtout la conséquence du fait que ce sont des chevaux rustiques, donc en soit à la base, c'est pas un défaut, c'est juste qu'en les faisant vivre dans des endroits où cette qualité n'est plus nécessaire, ça provoque des problèmes.
Enfin je vois ça de loin, je ne suis pas confrontée au problème donc je ne le connais pas bien, mais à lire le post, je trouve que c'est quand même pas tout à fait comparable...

Par Lsan : le 27/04/22 à 11:03:46

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4001 messages

72 remerciements
Dire merci
Juste emmerdant, je ne dirait pas ça comme ça, quand tu te retrouve avec des chiens qui ne peuvent même plus se déplacer... C'est plus qu'un problème, le chien ne peut plus sortir sans souffrir, ne peut donc plus se dépenser et les conséquences aussi bien physique que mentale peuvent être lourdes :/ Pour moi non, c'est pas "juste emmerdant".

Après, je suis d'accord, c'est un problème différent, mais pour les deux il y a une part de génétique, d'où mes questions ^^ Et pareil, je n'ai jamais eu ce problème à gérer moi-même. Là je me pose seulement la question pour ce qui est de la sélection, mais d'après l'article de Pili, on en sait peut-être pas assez pour pouvoir influer dessus avec de la sélection.


Par CaroDadou : le 27/04/22 à 11:09:17

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19895 messages

362 remerciements
Dire merci
Il y a pourtant PLEIN de maladies dans les chevaux de sport (pour n'en citer que certaines : PSSM, WFS, malformation C6/C7...) qu'on connaît, qu'on peut tester mais que les étalonniers ne font pas ou rarement tester.
Parce que si l'étalon qui vaut son lingot d'or revenait positif, les saillies se vendraient beaucoup moins cher voire même la morale voudrait qu'on l'écarte définitivement de la reproduction par exemple.

Et pourtant on ne le fait pas ou quasi pas... je ne dis pas que c'est bien, je dis juste que le SME ne me paraît pas être la pire maladie génétique qu'on connaisse, d'autres pourraient être facilement réduites en écartant les reproducteurs concernés et pourtant...

Par Erzebeth : le 27/04/22 à 11:17:19

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68376 messages

1244 remerciements
Dire merci
J'ai pas été claire par mon "jute" emmerdant., je voulais justement dire comme toi en fait, c'est une maladie qui ne cause que des emmerdements et des problèmes (et la douleur du chien bien sûr), là où le SME à mon sens provient à la base d'une spécificité qui peut aussi être une qualité. Dans le premier cas on peut se dire qu'on va éliminer la "tare" génétique, dans l'autre, ça me parait plus compliqué de se dire qu'on élimine tous les chevaux qui y sont prédisposés...
Bon là effectivement on parle d'une jument déclarée et pas prédisposée, mais la génétique me semble quand même plus complexe que juste "bon gène" et "mauvais gène".

Par paquerette20 : le 27/04/22 à 11:47:32

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
si on sait que ça vient aussi d'un gène ?
Justement ça ne vient pas d'un gène unique a priori (probablement une combinaison de plusieurs gènes) .

Si c'était "si simple", il y aurait beaucoup plus de sme déclaré dans la "famille de Shaanxi" or, je n'en connais aucun ... Et pourtant, je suis de près la production de sa mère et de son père... Pour moi c'est bien la preuve que ce sont les conditions de vie que je lui ai offert qui ont déclenché ça.

Tu as utilisé quoi Paquerette pour ta jument ?
Lors de la crise douloureuse, j'utilise du "releaf gold". En soutien j'utilise en alternance du nav-x gold et du multi-flex.
Le multiflex c'est le dernier que j'ai entré dans la gamme et c'est en l'intégrant à la ration que j'ai vu le changement le plus flagrant ! Ma jument a rapidement retrouvé le moral et la mobilité !

Je voulais tester de l'insu-lite mais quand j'ai vu la composition, j'ai changé d'avis (composition minimaliste de plantes) et j'ai fait "moi-même". En gros ma jument a une mini ration matin et soir d'un mash light sans céréale dans lequel j'ajoute du nav-x + ail + psyllium.


Par paquerette20 : le 27/04/22 à 12:24:22

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci
Erzebeth
Tu as tout à fait raison. D'ailleurs c'est bien expliqué dans les liens de Muesli. A la base, cette spécificité du "SME" est issu finalement de la sélection naturelle. En gros, les chevaux qui avaient cette génétique était plus aptes à supporter le manque de nourriture et le manque d'apport de sucres dans des conditions de sécheresse importante ou de sols particulièrement pauvres (et là, on voit bien les aspects positifs pour les poneys shetlands and co...) et . Le fond du problème n'est donc pas la génétique mais le fait qu'on ait changé les conditions de vie des ces races "rustiques".

Par dejavu : le 27/04/22 à 13:04:48

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12162 messages

1040 remerciements
Dire merci
le SME à mon sens provient à la base d'une spécificité qui peut aussi être une qualité.

Le fond du problème n'est donc pas la génétique mais le fait qu'on ait changé les conditions de vie des ces races "rustiques".

Voilà, ce n'est donc pas une "tare" génétiquement transmissible mais une qualité héréditaire dont il faut tenir compte si on décide de faire vivre une race rustique dans des conditions qui ne lui correspondent pas.
On devrait y réfléchir avant d'importer et de croiser et finir par rendre négatif ce qui était à l'origine une qualité positive.

Il me semble que c'est un peu le même problème avec la DERE...

Par Lsan : le 27/04/22 à 13:07:13

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4001 messages

72 remerciements
Dire merci
Ah ! Bon on est d'accord en fait

Et oui je sais bien que ce n'est pas aussi simple, malheureusement. Et oui, l'argent semble parfois/(trop)souvent prendre le dessus sur le bon sens...

On en revient donc au même problème que la dysplasie en quelques sortes, c'est plus un problème environnemental, bien que ça soit aussi lié à un ou plusieurs gènes... Donc à part faire de son mieux et écarter ceux qui sont positifs (testés ou déclarés), qu'est-ce qu'on faire de plus ?

Le fait est qu'aujourd'hui le cheval SME est plus un problème dans nos pâtures et dans la nature... Si ce n'est les Mustang, il n'y a plus de cheval sauvage, donc ce n'est plus quelque chose de vraiment utile, dans les pays "riches" en tout cas, j'imagine qu'au contraire dans les pays plus difficiles c'est le contraire.

Après pour ton cas personnel Paquerette, j'ai connu une jument barbe qui "donnait tout" à son poulain, elle était toujours un peu maigre. Mais compter sur ça pour remettre en forme la tienne (ou en tout cas comme d'une aide pour maintenir ou améliorer la chose après) c'est un peu la lotterie... C'est pas sûr que ça fasse rentrer les choses dans l'ordre. On en revient un peu au problème/solution de base : adapter l'environnement pour qu'elle ne déclare pas/ ne tombe pas malade.

Autre question, est-ce qu'un cheval qui ne verrait "jamais" un brin d'herbe, mais aurait foin et tout ce qu'il faut, serait plus malheureux moralement ?
Evidemment, si c'est ça ou la fourbure constante ou l'épée de Damoclès au-dessus de la tête, personnellement je n'y réfléchirais pas très longtemps... Mais sans parler d'extrême est-ce que pour le cheval c'est acceptable psychiquement ? (J'écarte volontairement toute la pensée humaine, que ça soit "dur" que ça nous fasse de la peine ect... Je ne parle là que du point de vue du cheval)


Par paquerette20 : le 27/04/22 à 13:13:55

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
23153 messages

996 remerciements
Dire merci

Pour ma ponette, c'est surtout que je voulais un second poulain d'elle...

Page : 1 | 2 | 3
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 073) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval