Forum cheval
Le Forum Cheval

Fini les chevaux, je veux passer à autre chose

Sujet commencé par : swann - Il y a 88 réponses à ce sujet, dernière réponse par bernard
Par swann : le 19/08/21 à 07:35:32

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
Je voulais pas polluer le post ''rêves equestres'' et je me permets de reprendre la phrase de pascale comme titre

Elle m'a étonnée cette phrase car pascale, tu fais partie des ''pilliers '' du forum , je me souviens que tu disais partir toute seule en van pour des compets ou n'aller te balader que pour plusieurs heures

Qu'est ce qui fait qu'une passion s'éteint ? Peut on trouver alors de quoi remplir autant la vie que cette activité qui prend tant de temps et d'énergie?
La mienne, plus modeste en exigences puisque je ne souhaite qu'être sur leur dos le plus longtemps possible, reste intacte

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2 | 3

Par winog : le 19/08/21 à 08:57:38

Déconnecté

Inscrit le :
06-02-2021
56 messages

2 remerciements
Dire merci
Peut on trouver alors de quoi remplir autant la vie que cette activité qui prend tant de temps et d'énergie?
Oui, il y a de nombreuses activités qui prennent autant de temps/argent/énergie.
J'ai rangé les bottes au placard quand mon cheval est allé en retraite. Pas la force, la motivation, les moyens de prendre un "jeune". Monter ne me manque pas. Je m'occupe volontiers des chevaux des voisins en cas de besoin et je fait tout pour que mon vieux vieillisse bien. Mais j'ai bien noté de l'incompréhension, des jugements de la part des connaissances cavaliers.ières qui n'acceptent pas qu'on puisse arrêter et qui insistent pour prêter leur cheval

Par mandine25 : le 19/08/21 à 09:10:17

Déconnecté

Inscrit le :
30-04-2012
1235 messages

95 remerciements
Dire merci
Je suis assez surprise du nombre de personnes qui veulent avoir leur cheval chez eux. C’est beau oui mais ce n’est pas un rêve tous les jours (surtout si on est peu équipé).

J'ai eu mes chevaux chez moi depuis tjs et maintenant à cause d'un changement de région ils sont en pension depuis 4ans et bien je ne rêve que d'une chose c'est de les avoir enfin à nouveau à la maison..

Pour le post..les rêves un peu fous avoir une belle propriété avec installations équestres adaptées à l'attelage je rêverai d'avoir une écurie à moi pour prendre des chevaux au travail ou donner des stages...mais le budget ne va pas suivre.
Plus réaliste
- trouver une petite ferme avec 2 ou 3 hectares pour avoir mes chevaux à la maison et une carrière
- trouver la relève de mon poney de tête actuel pour reprendre le haut niveau
- j'aimerai passer un diplôme pour pouvoir coacher sur les concours d'attelage en toute légalité.

Par swann : le 19/08/21 à 09:15:32

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
Tu t'es trompée de post mandine, mais pas grave, ils se jouxtent


Message édité le 19/08/21 à 09:15

Par lbe : le 19/08/21 à 09:21:48

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2011
1784 messages

35 remerciements
Dire merci
Des fois je me pose la question d'être dans le même cas car j'y prend de moins en moins de plaisir.

Ca devient trop lourd en prenant un peu d'age. J'ai hérité de deux chiens en plus de mes 5 chevaux il y a un mois (papa decede). Les chiens (que je ne voulais pas) me prennent énormément de temps et je délaisse mes chevaux.

Je me rend compte que le matin entre le moment ou je me lève pour m'occuper de tout le monde, ca me prend deux heures pour partir au boulot (3 boxes a faire + deux chevaux au pré), avec 3h de trajet par jour me lever a 5h30 devient difficile.

Je rentre chez moi vers 19h j'ai en général terminé vers 20h30 avec les chevaux. Donc j'ai des journées de 5h30 à 20h30 boulot + chevaux + animaux c'est trop lourd.

3 fourbures cette années, 3 chevaux au boxe/paddock par obligation et encore beaucoup de soins pour une des trois.

La chose qui me tient debout c'est que c'est la première année ou je commence a faire des résultats en compet avec mon jeune achete a 3 ans qui en a maintenant 8. Mais je dis bon dieu, juste garder lui et ma vieille jument et ma vie serait moins compliquée.

Bref je les assume mais ce n'est plus un plaisir au quotidien et pourtant beaucoup de gens reveraient d'avoir mes installations et 2ha de pré a la maison. Je sors de deux années difficiles avec les soins à mon papa, j'espere que la passion va revenir !!!

moi aussi j'ai relevé la réponse de Pascale en me disant waouw y'a pas que moi

Le plus horrible ce sont des pensées du genre si ma fourbue passait l'arme a gauche ce m'en ferait un de moins alors que je me bats tous les jours pour la sauver depuis 3 mois.

Message édité le 19/08/21 à 09:22


Message édité le 19/08/21 à 09:24

Par kenzo0620 : le 19/08/21 à 09:34:07

Déconnecté

Inscrit le :
12-01-2004
4133 messages

17 remerciements
Dire merci
Plus réaliste
- trouver une petite ferme avec 2 ou 3 hectares pour avoir mes chevaux à la maison et une carrière


Et ça c’est réaliste ?? Alors soit tu habites un coin encore plus paumé que moi, soit tu es agricultrice (pour avoir la ferme) et ton mari travaille dans le BTP (pour la carrière), mais pour ce genre de projet « réaliste » il faut un peu de monnaie quand même
Pour moi c’est du luxe ce genre de projet. Je ne critique pas hein c’est juste mon avis

Par Erzebeth : le 19/08/21 à 10:00:46

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Je me suis souvent demandée comment se seraient passées les choses si je n'avais pas eu Sherpa pour faire la transition "post-Bellinda". Ca rejoint la réflexion sur mon post sur la relève à la hauteur.
Sherpa n'est PAS la relève de Bellinda.
Mais c'est parce que je l'ai eu que je peux envisager maintenant de la chercher.

Je pense que quand on a eu un premier cheval vraiment marquant (c'est pas une blague quand je dis que Bellinda est ma "Flicka", en référence au livre mon amie Flicka qui me faisait tant rêver gamine, elle est juste tout), la suite est loin d'être une évidence, et j'ai l'impression que c'est le cas de pascale, pour qui llanos a été un compagnon parfait à ses yeux.

Quand aux passions aussi dévorantes que le cheval, bien sûr qu'il y en a plein d'autres!
Elles apportent d'autres choses, c'est forcément différent, mais tout aussi envahissant.

Par swann : le 19/08/21 à 10:23:17

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
Ibe , ''avec l'âge ''... T'es jeune!

Par swann : le 19/08/21 à 10:24:42

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
J'ai écrit trop vite, effectivement tu as de sacrées journées

Par swann : le 19/08/21 à 10:27:04

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
Il y a d'autres passions dévorante bien sûr, mais comme toutes celles qui se font avec du vivant, quand on ''joue'' pas, on bosse encore...Faut s'en occuper tous les jours de leur vie

Par lbe : le 19/08/21 à 10:33:56

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2011
1784 messages

35 remerciements
Dire merci
Ibe , ''avec l'âge ''... T'es jeune!

swann c'est ce que je me dis alors si j'ai difficile maintenant comment ce sera plus tard?

Après c'est pas juste les soins quotidiens, il faut encore entretenir les 2ha ...
C'est surtout les 3 fourbus au paddock et ramassage des crottins quand on a 2ha de prairie qui est lourd moralement de les voir enfermer dans un paddock mais je n'ai pas d'autre solution pour le moment sans mettre leurs vies en danger vu la pousse de l herbe en 2021.

J'ai aussi une invasion de porcelles enracinées et ca me rend dingue je ne sais pas faire 1m sans me pencher pour en arracher. On voit traiter dans quelques semaines. Possible que la fourbure soit liée à la porcelle et on a un harper en plus de la fourbure. Alors les chevaux à la maison c'est génial

Vivement l'hiver y'a moins de problèmes et tout le monde est dehors.

Par Pili : le 19/08/21 à 10:36:07

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8867 messages

474 remerciements
Dire merci
et bien je vais vous étonner mais je pense que j'arrive à ce point là. Je n'ai aucun moyen de 'virer' les vieux qui me restent mais ça fait déjà un bout de temps que je ne renouvelle plus. Résultat il me restera 3 chevaux (entre 27 et 32 ans) § 1 mini shet du même âge pour cet hiver.

Je n'ai plus le feu sacré et surtout je ne comprends pas le monde. La transition se fait en douceur, au lieu d'être monomaniaque chevaux je diversifie les activités. Monter ne me manque absolument pas, j'ai passé l'âge de ma passion de remettre des cinglés en tous genre sur le droit chemin.

Je suis désabusée, je me suis cassé le cul pendant des années à déplacer des montagnes , j'en ai réparé des chevaux, au physique comme au mental. Mais les gens ne sont pas prêts à s'investir dans du 'compliqué' ils veulent aller au cheval comme à la piscine et j'ai dû réupérer plusieurs chevaux ces dernières années dont les gens n'avaient pas envie de s'occuper de la fin de vie (des chevaux que moi j'avais placés, ils ont donc eu un cheval gratuit dont ils ont pu 'profiter' sans restriction et à la fin c'est 'allo Pili, il faudrait que tu récupères machin pour sa retraite suivi d'une excellente bonne raison'. Je n'en ai plus entendu parler depuis malgré les larmes de séparation.

Je ne suis pas fâchée sur les chevaux, je suis fâchée sur les gens et je n'ai plus les moyens de ma politique d'en entretenir autant.

Par Sa_Black_Rah : le 19/08/21 à 10:44:38

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2004
8979 messages

49 remerciements
Dire merci
Parfois, je me pose la question aussi...

Certains jours, c'est une vraie contrainte (et encore, je ne suis pas la plus mal lotie). Je suis passée par une phase assez difficile l'an dernier et cette année avec la mise en retraite de mon vieux. J'avais des jours où je vivais assez mal le fait de claquer une partie non négligeable de mon salaire pour entretenir un cheval que je ne devais pas garder à la base.

Et globalement, les jours où ça se passe "mal", on en vient à se demander pourquoi on se fait autant suer.


Mais finalement, j'en suis aussi venue à la conclusion que je ne sais pas faire grand chose d'autre, que les chevaux sont mon gagne-pain, et que malgré les jours où ça ne va pas, c'est encore en écurie que je suis la plus heureuse envers et contre tout. Peut-être qu'un jour, je passerai à autre chose, mais pour l'instant, ça fait partie de mon équilibre.

Par mandine25 : le 19/08/21 à 11:12:50

Déconnecté

Inscrit le :
30-04-2012
1235 messages

95 remerciements
Dire merci
Plus réaliste
- trouver une petite ferme avec 2 ou 3 hectares pour avoir mes chevaux à la maison et une carrière


Euh ben en Limousin pour moins de 200 000€ c'est large..j'en achetais une a 130 000 6hectares il y a quelques années malheureusement j'ai dû abandonner le projet pour la localisation qui n'allait plus avec le boulot..je fais de attelage une carrière en herbe me suffit grandement

Par catimini59 : le 19/08/21 à 11:51:02

Déconnecté

Inscrit le :
05-05-2009
1472 messages

18 remerciements
Dire merci
C’est peut-être aussi que les choses de la vie peuvent amener à autre chose. Quand j’ai eu ma jument j’étais jeune étudiante sans charge de famille. 25 ans plus tard je n’ai plus les mêmes disponibilités (un cheval qui n’est pas en pension demande beaucoup de temps au quotidien) et le même budget à consacrer. C’est pourquoi quand ma jument nous a quitté je n’en ai pas repris. Pas envie de reprendre une relation avec un autre cheval et plus envie d’y consacrer mon peu de temps libre. J’ai toujours préféré les chevaux à l’équitation en elle-même donc ne plus monter ne me manque pas. Et j’ai un centre équestre dans le village donc je ne suis pas en manque d’équidés 😁

Par Pascale1 : le 19/08/21 à 12:56:16

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3822 messages

335 remerciements
Dire merci
Lol, ça t'as fait de l'effet, Swann

Je monte à poney/cheval depuis que j'ai 6 ans, donc depuis..... Bientôt 38 ans
Je n'ai arrêté de monter qu'enceinte, bref, j'en ai mangé du cheval... J'ai sorti llanos en Trec, en CSO (un peu), en endurance, durant 10 ans, et avant ça, j'ai fait un peu de compte' avec mon club.
Depuis 3 ans, j'habite en prise direct sur la forêt de Fontainebleau, qui est un paradis pour monter à cheval, mais aussi pour faire du VTT et pour se promener. En 3 ans, je me suis fait pas mal de copines (non cavalières) avec qui je pratique ces 2 activités, entre autres.
Il y a aussi eu l'épisode Bergame, durant 7 ans. Mais rien a faire, bergame ne pourra pas être la "suite" de llanos. Soit il a mis la barre trop haute (et je le pense sincèrement), soit c'est moi qui ne suis pas prête à monter un autre cheval.....
Du coup, je change tout!!! Il déménage ds les prochains jours et je gérerai TOUT (c'était déjà quasiment le cas), j'aime aller m'en occuper, ce n'est pas un souci pour moi

Ce qui fait que je n'ai plus très envie de monter, c'est aussi le fait qu'autour de moi, les copines aussi ont mis les freins..... Une enceinte à plus de 40 ans, 2 autres dont les chvx - en moins bon état que le mien, malgré un âge identique - vieillissant ne sont plus que peu montés, bee qui a déménagé à presque 700 km, rendant tous WE et rando impossibles.... Du coup, sans "perspectives équestres" autre que le travail et les balades hebdomadaires, et avec un cheval qui a 22 ans et des milliers de km derrière lui, je jette le gant


Mais bon, tant qu'il est en forme, je vais qd même encore le monter un peu....ca serait dommage d'avoir aménagé à proximité des 3 pignons ss s'y promener

Par liteulorce : le 19/08/21 à 13:20:13

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6497 messages

251 remerciements
Dire merci
J'ai passé quelques années avec mon chien de travail , ba ses 11ans de vie en fait, et bien je suis pas pres de remettre le couvert, d'abord parce que si c'est pour le voir 2heures le soir et la sortie du pipi du matin je ne vois pas bien la relation ni la vie infligée... Donc no way for an other one!

J'ai aussi bossé un peut plus de quinze ans avec mon cheval , si si certaines nuits bivouacs aussi . Voir des lieux où lui avait un box et moi j'attendais de squatter un bureau vide la nuit.. brif bref 20ans et plus que je mets mes fesses dessus, et j'espère même faire un dernier boulot avec, mais ...comment recommencer ou monter un quadrupède alors que la relation n'est absolument pas la même (et ça se comprends me direz-vous une relation ça se construit"... Pourquoi m'engueuler avec un bougre qui sera capable de rien, là ou on se connait par coeur avec mon ami.
Et puis mon ami est en retraite... il va finir par être vieux à force de passer du temps à mes côtés, et là, là ça fait six mois qu'on ne vois plus tous les jours ... que j'ai du le placer loin ...

Par taraa : le 19/08/21 à 13:28:27

Déconnecté

Inscrit le :
09-11-2004
20217 messages

119 remerciements
Dire merci
Cette sensation m'est venue avant de perdre mon cheval.
Premièrement je n'avais plus goût à monter.
Progressivement, mon seul intérêt était MON cheval.
Il était le centre de ma vie mais je savais de façon certaine qu'une fois qu'il serai parti, ma vie equestre serai terminée.
Je l'ai accompagné jusqu'au bout même si des fois, c'était difficile, il était hors de question de ne pas faire tout ce qui m'était possible pour lui assurer le meilleur.
Le jour où il est parti dans mes bras, voilà, les chevaux c'était terminé et j'étais complètement sereine dans ma tête vis à vis de ma décision.
J'avais déjà mes chats pour m'assurer tout ce que j'avais besoin d'apporter à un animal (et de recevoir, j'en suis consciente).
J'ai fréquenté plus souvent la salle de sport, fait plus de danse ...
Je n'ai pas cherché à me trouver une autre passion, j'ai juste continué ma vie sans me poser de question, ça a été naturel.

Par swann : le 19/08/21 à 13:37:32

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
'' Lol, ça t'as fait de l'effet, Swann ''
Ben oui, t'es une des premières que j'ai ''connues'' ici, la passion chevillée au corps

Comme une ère qui se clôt

Par Cocktail_jet : le 19/08/21 à 14:48:51

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10111 messages

400 remerciements
Dire merci
Perso je n imagine pas une seule seconde ma
Vie sans les chevaux
Rien d autre ne m intéresse et c’est bien ennuyant car quand je ne peux pas pratiquer ma passion (confinement, grossesse…) C’est une catastrophe..je sombre !!!

Par Cha1 : le 19/08/21 à 15:25:00

Déconnecté

Inscrit le :
05-10-2004
2197 messages

95 remerciements
Dire merci
J'ai commençé l'équitation à 8 ans. A fond jusque 18 ans puis pause pendant les études. Entre 25 et 40 ans, j'ai recommençé encore + fort. Ma vie était organisée autour des chevaux.
Puis j'ai acheté une jument avec laquelle je n'ai eu que des soucis. Je l'ai revendue au bout de 2 ans. J'ai monté une demi- pension pendant quelques mois puis j'ai tout arrêté quand j'ai déménagé mon magasin parce que je n'avais plus le temps de monter.
Et je n'ai jamais repris.
Et ça ne me manque pas.
Je ne pensais pas pouvoir m'en passer et pourtant...

Je marche, je profite de la forêt autrement.

Par SweetFee : le 19/08/21 à 18:27:17

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2012
2492 messages

64 remerciements
Dire merci
Je n'ai jamais été propriétaire mais je fais parti des gens qui ont arrêté l'équitation. J'ai commencé à 3 ans et j'ai du arrêter vers mes 23 ans de monter régulièrement. Pourtant j'avais trouvé ce que je désirais, une demi pension chez un particulier avec une forêt juste à côté. Pas beaucoup de contrainte, je pouvais y aller autant que je voulais et faire à peu près ce que je voulais. Et pourtant un jour j'ai réalisé que c'était devenu une contrainte d'y aller et plus un plaisir. Bien sur j'étais heureuse une fois ma balade finie mais je devais me "forcer" pour y aller. Et un jour je me suis dit c'est pas normal, si c'était ma passion je devrai n'attendra que ça d'y aller. C'était le cas pendant de nombreuses années, je ne pensais qu'aux chevaux, qu'au prochain moment au club, mon rêve absolu était d'avoir mon cheval forcément..
Je ne sais pas trop de quoi c'est venu, ça m'a toujours un peu stressé de monter alors peut être que ça a pris le dessus. Et j'étais seule chez ce particulier alors faut avouer que c'est quand même moins sympa qu'en groupe (pour ma part). Ma famille n'a pas du tout compris quand ne leur ai annoncé.. C'était un peu le drame que je leur dise ça du jour au lendemain..
Et pourtant je ne m'ennuie pas, j'ai d'autres passions et loisir!

J'aime toujours les chevaux et j'en côtoie à l'occasion, je fais parfois des randonnées. Mais au quotidien ça me tue de le dire mais ça ne me manque pas.. Je pense que si j'habitais la campagne oui j'aimerai avoir le contact avec des chevaux régulièrement. Mais par contre j'aime venir ici, lire les aventures des forumeurs. Je vis peut être par procuration?!

Faut dire que c'est une passion vraiment prenante physiquement, mentalement, financièrement.. Et qu'on ne peut pas arrêter en claquant des doigts si on est proprio.

Par Val Kenzack : le 19/08/21 à 20:29:20

Déconnecté

Inscrit le :
11-08-2006
34963 messages

58 remerciements
Dire merci
Il n'y en aura pas d'autre non plus pour moi après Kenzack. Les débuts ont été si difficiles, on est devenus tellement fusionnels, que je n'ai pas envie de tenter. Et avec deux opérations du dos, c'est sans doute plus raisonnable.

Par Kindy49 : le 19/08/21 à 20:55:54

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1482 messages

78 remerciements
Dire merci
J'ai commencé à monter à cheval à plus de 45 ans, j'ai acheté mon cheval, ça sera mon premier et aussi bien sur mon dernier. Tous mes sous y passe, j'ai fait une croix sur mes vacances, je ne regrette pas. Je profite de chaque jour. Je grapille tout ce que je peux. Des gens pense de moi que je suis acharnée, non, en fait. Je veux profiter de chaque seconde pour ne rien regretter. Quand mon cheval sera à la retraite je me reposerai, sans regret.

Par SANNOM : le 19/08/21 à 20:58:54

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5529 messages

63 remerciements
Dire merci
J'ai commencé à monter à cheval à 10 ans, j'ai eu mon premier cheval à 18 ans. J'ai 53 ans et je ne me vois pas sans avoir des chevaux, même si je ne devais plus monter. J'organise ma vie autour des chevaux, ils sont ma bouffée d'oxygène, je leur consacre beaucoup de temps (pas forcément pour m'occuper d'eux mais à l'entretien de leur lieu de vie). Je n'imagine même pas vivre sans chevaux. Alors pour moi, personnellement, je continuerai à vivre avec et pour les chevaux

Par Juliie : le 19/08/21 à 21:07:09

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
12287 messages

428 remerciements
Dire merci
Je crois que je peux comprendre qu’on arrête tout!
Ma vie entière tourne autour de mes chevaux, au détriment de plein de choses. Je me dis souvent que je gâche tout, mais que je me demande où je veux être, c’est avec mes chevaux.
Ils me prennent un temps absolument incroyable, étant en pension dans une écurie qui ne sort pas les chevaux, je dois gérer les sorties. Et ils sont à 30 min de route… Enfin c’est vraiment très prenant, et je me mets une pression incroyable pour que tout soit géré au mieux.

Je suis incapable d’arrêter, j’en veux un troisième pour dans quelques années… mais parfois je me dis que je suis cinglée

Par liteulorce : le 19/08/21 à 21:22:15

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6497 messages

251 remerciements
Dire merci
J'ai autrefois organisé ma vie autour de mes animaux donc on travaillais à trois, dormais à deux et ...non chacun sa gamelle!

Depuis que le trio est cassé, ba ,c'est sur que la vie n'à pas le même goût. Je dirais même plus ,elle à plutôt gout de rance. se lever pour nourrir ,ouvrir une porte à un ami oui, pour des journées qui s'étire à ne rien gagner pour être un roulement du système.. (il est où l'émoti tout vert qui vomit??)

Mais bon ,c'est ça aussi d'avoir été, d'avoir vécu... faut accepter de n'être plus rien et de se retrouver à pied ! Recommencer? faut accepter de tourner la page.


Par poonsy_alice : le 19/08/21 à 22:18:57

Déconnecté

Inscrit le :
07-07-2004
7058 messages

105 remerciements
Dire merci
J'ai aussi fait le tour de la question, plusieurs fois, je me suis dit "et après?"

J'en suis arrivée la conclusion que ma passion ce n'est pas l'équitation, pas non plus les chevaux, mais bien mon poney, et uniquement le mien.

Ça fait des années que je n'ai pas posé mes fesses sur un autre cheval. Aucune envie. Des années que je n'ai pas pris de cours. Des années que je ne suis pas retournée en concours.

Avant c'était ma vie, les week end de concours, les cours particuliers...

Faut dire que j'ai 32 ans. Mon poney en a 22.
J'avais 13 ans et lui 3 quand on a commencé notre aventure. Alors on a eu le temps d'essayer, de se disputer, de s'accorder et d'enfin trouver la vie de "couple" qui nous convient.

Et en écrivant ça, je me dis qu'à 32, j'ai déjà vécu Bientôt 20 ans avec lui. Je ne sais pas ce que c'est la vie sans lui...

Par River : le 19/08/21 à 22:47:47

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2005
5193 messages

381 remerciements
Dire merci
Moi j’aurais pu me comparer à Pascale, Juliie ou Cocktail, cavalière depuis mes 8 ans, je vivais cheval, respirait cheval, y passait tout mon temps et mon argent, achetant ma top jument pouliche à l’étranger, faisant toute son éducation, à pied comme montée, capable de faire 500 km par semaine pour aller monter ma jument en pension chez une super pro de ma discipline, stages en Normandie à chaque vacances chez la super pro de ma super pro, j’adorais la compétition et me donnais les moyens d’y réussir, week-end entiers, camion, stages, je commençais à toucher le rêve du doigt et... elle est morte. Comme ça, 10 min avant elle broutait au pré, quand je suis revenue elle était allongée, en sang, morte. On n’a pas su de quoi, avc peut-être.
Ben j’ai tout arrêté ce jour de janvier 2015.
J’ai jamais reposé mes fesses sur un cheval.
J’ai fait un bébé, ça occupe bien.
J’ai vendu le camion l’année dernière et la selle le mois dernier, j’ai mis le temps, je gardais tout ça comme des reliques.
Je suis toujours triste et le serais toujours en pensant à ma grisette mais c’est fini les chevaux pour moi. Et ça ne me manque pas. Si on me l’avais dit je n’aurais jamais cru ça possible. Ben si. Parfois je me demande même si j’ai vraiment vécu tout ça, c’est assez étrange.
Mais donc oui, une passion ça peut s’arrêter.

Par Pez : le 19/08/21 à 23:21:52

Déconnecté

Inscrit le :
15-11-2013
3335 messages

138 remerciements
Dire merci
Je l’ai fait. En 2015. J’ai tout vendu.
Mon ancienne jument était TRÈS difficile. Mais c’était avec moi, enfin caractère très prononcée mais on s’entendait pas. J’ai tout essayé car je l’avais eu à 18mois, je voulais pas lâcher.

J’ai tout sacrifié pour elle de mes 19 à 25ans. Je vivais cheval, Je me levais aux aurores, je sortais pas car tout mon argent y passait etc.
Sauf qu’elle me le rendait pas vraiment. Au fil du temps c’est devenu une corvée, surtout qu’elle attentait régulièrement à ma vie.

Donc j’ai tout arrêté j’ai vendu la jument, la selle, le van. Je voulais plus en entendre parler… j’ai tenu à peine 3mois

J’ai racheté une jument, LA jument. Et c’est le bonheur. J’ai depuis la chance d’avoir ma jument à la maison. Par contre je ne suis plus esclave de mes chevaux, et je monte moins, car en fait ce qui me plaît c’est surtout de l’avoir avec moi. Et je le vis beaucoup beaucoup, j’ai d’autres activités. Je le vis super bien 👍🏻 Je pense que j’aurais tjs un cheval ou un poney qui servira de tondeuse.

Par Pascale1 : le 20/08/21 à 06:43:25

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3822 messages

335 remerciements
Dire merci
"Enfin c’est vraiment très prenant, et je me mets une pression incroyable pour que tout soit géré au mieux."

Voilà, tout pareil.... Jusqu'en mai dernier, j'en avais 2, et je voulais que tout soit NICKEL! Donc j'y passais quasi tous les jours, donnait le foin, etc.... J'avais une DP, qui passait aussi svt et s'en occupait très bien. Mais au fur et à mesure, ça aussi c'est devenu une contrainte. La vente de Bergame m'a libéré d'un poids certain: je me suis "débarrassée" de la jument ET de ma DP. Il ne me restait plus que Llanos comme charge et, Llanos, je l'adore, c'est MON cheval de coeur.... Et pourtant j'ai eu de nombreux chevaux que j'ai adoré ds ma vie équestre; mais pas comme lui (je l'ai eu à 2 ans, il en a 22).

Franchement, la vente de Bergame a été une décision dure à prendre, je ressassais depuis 2 ans, mais depuis, je n'ai aucun regret. Surtout qu'elle est tombé dans une super famille et que sa proprio me donne régulièrement des nouvelles!

Après, ma vie ne tourne pas uniquement autour des chevaux..... J'ai une fille ado, des copines que je vois très régulièrement, et avec qui je fais d'autres activités, alors ça joue surement

Par lisanka : le 20/08/21 à 09:27:58

Déconnecté

Inscrit le :
28-01-2005
3118 messages

131 remerciements
Dire merci
J'ai commencé l'équitation "tard", je devais avoir autour de 14 ans, j'en ai fait 3 ans avant d'arrêter complètement faute de moyen jusqu'à l'année dernière, j'ai 30 ans!
Du coup je n'ai pas eu le temps de me lasser, au contraire cette année de reprise m'a fait beaucoup de bien.
Je n'ai pas pour objectif d'avoir mon cheval car financièrement c'est un sacrifice, et en temps aussi. Je veux monter sans les contraintes d'être proprio. Du coup je monte 1x/semaine, je fais du surplus parfois comme par exemple des balades de 3h dans ma belle forêt bourguignonne et la nouveauté ce sont des "stages" d'éthologie, c'est super intéressant et je n'ai pas encore eu l'occasion de tester.
Je crois que ce que j'aime le plus dans l'équitation ce sont les balades, partir à l'aventure dehors avec son duo. J'aime aussi monter différents chevaux, on ne s'enferme pas dans une routine du coup!
Voilà, pas de rêve d'être propriétaire, pas de rêve de compétition, juste profiter 1x/semaine minimum et ça me convient parfaitement comme ça.
C'est vrai que ça fait bizarre de voir des noms "connus" du forum tourner la page, mais si je ne me trompe pas vous êtes tous proprio. Peut-être que c'est l'étape finale de la passion, et qu'une fois celle-ci franchie la boucle est bouclée?

Par Erzebeth : le 20/08/21 à 09:32:13

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Peut-être que c'est l'étape finale de la passion, et qu'une fois celle-ci franchie la boucle est bouclée?

Je reste dans l'idée que c'est le revers de la médaille d'avoir son "cheval d'une vie". Dur dur d'envisager la relève derrière. C'est une question qui m'avait beaucoup travaillée (et me travaille à nouveau, mais différement, parce que j'envisage de racheter un cheval ) quand Bellinda a vieilli, mais Sherpa m'a permis de faire une transition.
Justement parce qu'il n'avait rien à voir avec elle.

Par Juliie : le 20/08/21 à 09:56:50

En ligne

Inscrit le :
22-11-2008
12287 messages

428 remerciements
Dire merci
Je crois que pour moi, le revers de la médaille c’est que je n’aime plus les chevaux comme avant.
J’en fais tellement pour les miens, que je regarde comme les 8ème merveilles du monde, qu’à côté je ne ressens presque rien pour les autres..
Typiquement, quand des proprios savent que je suis aux écuries quasi tous les matins, me demandent de sortir leur kiki d’amour en essayant de jouer sur le fait que sinon le pauvre bichon ne va pas sortir, ça ne me fait ni chaud ni froid qu’il reste au placard… Tant que les miens sont sortis, les chevaux des autres, ne me touchent plus du tout autant qu’avant… Je pense que j’ai été trop sympa à vouloir en faire des caisses pour des gens qui ne m’ont jamais donné un coup de main. Mais j’en viens à dire chacun sa merde, et tant pis si ce sont les chevaux qui en pâtissent.

Par lbe : le 20/08/21 à 10:54:56

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2011
1784 messages

35 remerciements
Dire merci



Message édité le 20/08/21 à 11:28

Par lbe : le 20/08/21 à 10:58:13

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2011
1784 messages

35 remerciements
Dire merci



Message édité le 20/08/21 à 11:28

Par swann : le 20/08/21 à 11:40:30

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17958 messages

758 remerciements
Dire merci
,":C'est vrai que ça fait bizarre de voir des noms "connus" du forum tourner la page, mais si je ne me trompe pas vous êtes tous proprio. Peut-être que c'est l'étape finale de la passion, et qu'une fois celle-ci franchie la boucle est bouclée?""

Ben pas pour tout le monde

Par Erzebeth : le 20/08/21 à 11:51:35

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68368 messages

1244 remerciements
Dire merci
Se mettre la pression comme tu le fais juliie , ça peut effectivement user aussi. Je ne serais qu'à moitié étonnée si un jour tu jetais complètement l'éponge.

Par sabah12 : le 20/08/21 à 12:12:17

Déconnecté

Inscrit le :
18-07-2015
2776 messages

155 remerciements
Dire merci
J ai tout envoyé bouler il y a un peu plus de 3 ans.
A 27 ans alors que depuis mes 3 ans j avais les fesses sur un poney.
Je me ss séparée de ma jument de cœur après avoir passé 3 ans horribles à la gérer en pension. Avant elle était à la maison. Et clairement...je n ai jamais eu autant d angoisses et de stress que depuis le jour de sa mise en pension.
Jusqu'à la veille de mon accouchement j étais avec la veto en train de lui echographier les ovaires. Et le jour de mon accouchement en pleines contractions à la mater j étais au tel avec mes amies pour leur expliquer comment gérer les points de sutures de la jument pendant mon absence Quelques jours après mon accouchement j étais dans le pré à lui soigner une énième plaie au boulet avec mon fils qui hurlait dans la poussette. Et là je me suis dit stop. Faire passer le cheval avant mon fils et me pourrir la vie avec des réveils en larmes d angoisse c était plus possible.
Elle est partie, je n ai toujours pas fait mon deuil mais le soulagement que j ai ressenti mon dieu !...aujourd'hui j ai totalement coupé mon lien avec les chevaux. C était ma jument sinon rien donc plus aucun intérêt.
Je ne regrette pas mon choix. Je ne ressens pas le besoin de voir des chevaux et encore moins de monter.

Je suis occupée à bien d autres choses puisque j ai 2 activités pro dont une qui est une passion et puis bon un gamin ça occupe
Je vois pas où le cheval pourrait rentrer dans l emploi du temps.

Une page s est tournée

Par Cocktail_jet : le 20/08/21 à 12:26:35

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10111 messages

400 remerciements
Dire merci
Story est mon premier cheval et restera à jamais unique pour moi néanmoins je ne pense pas qu il soit le cheval de ma vie ! J’ai vécu plein de choses géniales avec lui mais il est bien loin d’avoir assouvit tous mes rêves vu sa complexité …. La prochaine je l espère !!!!

Vraiment, les chevaux sont ma vie et la naissance de ma fille N a Rien change à ça …personne ne pourra rien n y changer, c’est mon tout et sans les chevaux je meurs.

Par bernard : le 20/08/21 à 12:54:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-12-2004
175 messages

7 remerciements
Dire merci
Vaste sujet que l'abandon de l'équitation, Je suis dans le monde du cheval depuis 64 ans et j'en ai 68, ma famille , parents, grand-parents, enfants, tout le monde est ou était dans les chevaux.
L'attachement à 1 cheval est une chose, mais il y a 1 chose que j'ai apprise, c'est qu'il y a suffisamment de bons chevaux que pour garder 1 mauvais qui vous fera soit abandonner ou rétrograder. Quand vient le temps de changer de monture, il faut très bien s'entourer et aller vers mieux que moins bien. Je fais partie de nombreuses associations équestres et à chaque abandon d'un cavalier, c'était soit le physique, les finances ou le cheval pas en adéquation. Mon dernier cheval de tête, une jument trackener, a 24 ans et toujours la forme. Vu mon âge, j'ai repris 1 jeune espagnole qui a 6 ans, rien de comparable avec l'autre, mais elle va assurer mes vieux jours et mes enfants assureront le suivi.

Page : 1 | 2 | 3
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 070) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval