Forum cheval
Le Forum Cheval

Question t.r.e.c.

Sujet commencé par : liteulorce - Il y a 120 réponses à ce sujet, dernière réponse par SDE
Par liteulorce : le 29/01/19 à 21:06:52

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
Est-ce que quelqu'un saurais me dire comment on à établi (voir qui); ce détail technique primordial consistant à relever les étriers dés que le cavalier redeviens bipéde?

Messages 81 à 120, Page : 1 | 2 | 3

Par Desroses : le 31/01/19 à 21:37:47

Déconnecté

Inscrit le :
27-11-2011
5368 messages

56 remerciements
Dire merci
Eh ben moi ça m'énerve de remonter les étriers parce que ça raye le cuir de ma selle
Du coup j'ai arrêté le trec..et de monter.

Par paquerette20 : le 31/01/19 à 21:44:15

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
et donc que ça fasse venir les cavaliers qui ont du blé, prêt à dépenser en engagement, c'est à dire les gamins de club.
Je ne sais pas si c'était vraiment ça l'objectif mais en tout cas par chez moi, je constate que ce n'est pas le profil des pratiquants du TREC en niveau club/ club élite... (je n'ai pas la vision globale dans toutes les régions)

En épreuve club et club élite pour la grande majorité nous sommes des cavaliers d’extérieurs (pas des cadors de la randonnées pour la plupart mais quand même plusieurs cavaliers qui ont bien roulé leur bosse ), d'âge "mûr" (des plus de 30 ans) avec nos chevaux chez nous ou dans des pensions bon marché. Il n'y a que 2 ou 3 clubs dans tout le département qui engage des équipes , pas plus . Et les gamines qui ont vraiment du blé et qui montent en club, elles ne partent pas sur les TREC, je pense qu'elles continuent à aller sur les épreuves CSO.

Par liteulorce : le 31/01/19 à 22:01:33

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
hum j'ai retrouvé fin de l'ante 1987. l'ante devient partie des trois en tant que dnte, la fef,ffe et le trec s'établi.

Brif bref Desroses faut monter sans étriers! (sinon pieds nus en chaussant le gros orteil dans un anneau) Sinon chausser des étriviéres ,sinon chausser des etrivieres additionelles qu'on pose sur la corne des selles western!
.


Par pakret : le 31/01/19 à 22:22:37

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11043 messages

175 remerciements
Dire merci
paquerette : même profil dans ma région (rhone alpes)

Par Matchbox : le 31/01/19 à 22:31:37

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
1657 messages

108 remerciements
Dire merci
Quand je dis "equifun pour adulte", ce n'est pas tant le niveau technique des cavaliers, mais plutôt le type d'exercices que l'on rencontre désormais en TREC. Je trouve personnellement que passer une bâche est bien plus utile qu'un trèfle au galop (surtout que bon, la technique en TREC suit la logique des galops de pleine nature...), pourtant c'est le 2ème qui fait partie des difficultés du ptv. C'est pour cela que autant, le croisement d'étriers obligatoire, fenders compris, je ne vois pas trop où est le problème, autant des difficultés qu'on ne risque pas d'avoir en rando ni même balade, qu'on les retrouve sur un TREC, je trouve ça nul.

Sinon je plussoie Paquerette20 sur son constat. En fait, les clubs ont été "demandés/invités" sur les TREC, seulement rares sont ceux qui ont la cavalerie et les cavaliers pour ça. Lâcher un gosse dans une carrière en sable fermée pour 2min de parcours, c'est carrément pas pareil que de le lâcher sur un ptv en herbe et bien vaste. et d'autres problèmes s'ajoutent comme le transport, nombre de chevaux, nombre de partants etc. Un cso sera toujours plus rentable et facile pour un club. En revanche pour les adultes propriétaires, c'est un concours bon enfant, et entre adultes, ça change des cso club .
Après, le TREC avait/a besoin d'attirer du monde, le soucis c'est qu'il n'ai pas aidé entre ceux qui font les règlements, mais surtout notre chère fédé qui s'en carre l'oignon du sort de cette discipline et ne fait rien pour l'aider (lourdeur administrative, organisation fastidieuse, logiciels, etc). Tout comme d'autres disciplines d'ailleurs...

Par paquerette20 : le 01/02/19 à 00:50:41

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
Lâcher un gosse dans une carrière en sable fermée pour 2min de parcours, c'est carrément pas pareil que de le lâcher sur un ptv en herbe et bien vaste
A la limite, le PTV n'est pas un facteur limitant puisqu'on pourrait comparer ça à l'épreuve du cross. En revanche, envoyer des enfants seuls, pour 2 h de balade avec une carte et une autonomie totale avec gestion des allures...

Par dilou : le 01/02/19 à 04:38:40

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
33786 messages

268 remerciements
Dire merci
Par ici (Ile de France) c'est une chose qu'on voit... des équipes de 4 gamins (gamines plutôt) de 12-15 ans, qui ne sortent jamais parce que leur club est enclavé en ville, avec des poneys qui ne tiennent pas en place, pas formées du tout à la lecture de carte.
Elles se perdent joyeusement (oui, ça les fait bien rire), on est obligé d'aller les chercher au fond des bois, ça m'a toujours fait froid dans le dos.
Mais il faut reconnaître qu'elles tiennent bien sur leurs poneys et qu'il n'est jamais rien arrivé.
Après tout , on peut dire que c'est formateur

Par Matchbox : le 01/02/19 à 07:14:00

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
1657 messages

108 remerciements
Dire merci
Le POR (sauf si ça a changé depuis) peut se faire accompagné par un adulte. Me soucis c’est qu’il faut donc un cheval pour l’adulte, voire un autre pour le 2eme adulte de la 2eme équipe, un luxe. Et puis passons sur le comportement minable de certains qui font le boulot à la place des cavaliers de club...mais il est clair que larguer un gamin ou plusieurs seuls dans la nature, ce n’est pas rassurant! Même s’il y en a que ça ne gêne pas...
Le ptv, j’ai trouvé que c’était rédhibitoire pour beaucoup, car autant un cross faut galoper-tourner-sauter, autant un ptv il faut maîtriser vraiment l’allure du cheval (donc pas question de galoper tout le long), avec d’autres chevaux qui passent autour, et en plus des exercices qu’ils ne font pour ainsi dire jamais ou mal/peu enseignés comme la barrière, le gué, etc. J’ai vu quelques clubs s’y frotter (destiné TREC à la base ou pas, mais surtout ceux qui prennent le TREC comme une sortie nature et en sous estiment la difficulté) vite abandonner car c’etait des échecs cuisants. Ça demande une sacrée cavalerie et donc un bon niveau d’enseignement. Moi perso je doute que j’aurais pu réussir à monter une équipe club avec juste comme limite le niveau technique des cavaliers.

Par faust : le 01/02/19 à 17:56:21

En ligne

Inscrit le :
24-09-2004
7548 messages

148 remerciements
Dire merci
perso, je n'ai jamais pu faire de TREC car mine de rien c'est un budget et le problème principal est que je n'ai pas de van.....
Et puis clairement si mes chevaux sont des bons chevaux de rando, ce ne sont pas des chevaux pour "sauter" et maintenant je sais que bon nombre de PTV ne se déroule pas sur des terrains de PTV mais en fait sur des terrains de cross.
La seule année où j'étais un peu motivée et j'avais trouvé qq1 avec un van pour y aller. C'est l'année où ils ont interdit les équipes de 2 ....
bon du coup, je fais de l'extérieur et de la rando avec mes chevaux à la maison... et pour la compét, j'en fais avec mes chiens, c'est vachement plus facile pour trouver des terrains d'entraînement, s'engager et se déplacer sur les compét

Par juliedebert : le 01/02/19 à 19:26:41

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9408 messages

120 remerciements
Dire merci
Bah, moi plus que le côté compet, c'est un peu le "prétexte" pour sortir de ma montagne et retrouver des cavalières pour passer une bonne journée. Le dernier TREC, ils ont annulé le PTV l'aprèm pour cause de tempête, moi quitte à avoir fait autant de bornes j'y suis allée hors concours sous la pluie (y'avait une passerelle mobile de type xtrem trail, j'avais quand même envie d'essayer !!! )

Par kagnotte : le 01/02/19 à 19:34:11

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2006
28991 messages

93 remerciements
Dire merci
Quand je sors en trec c'est juste pour m'éclater avec les copains, j'aime bien mais alors j'ai zéro esprit de compétition.
Après je fais ce genre d'épreuves parce que je trouve car chouette pour mon cheval ça m'éclate.

Mais je trouve qu'il y a beaucoup trop de règles maintenant, mais bon pas grave il fait bien mettre des difficultés.


Message édité le 01/02/19 à 19:35

Par liteulorce : le 01/02/19 à 20:06:07

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
Alors moi c'est plus les amat qui me deciderait parce que je pense que ça peut être plaisant d'avoir une activité en selle suivit d'une soirée fiesta et de reprendre pour la derniere épreuve le lendemain. ça occupe le week end quoi!

Par Kindy49 : le 15/02/19 à 09:48:48

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1108 messages

51 remerciements
Dire merci
....Hier dans la vrai vie la même discutions que sur le forum ( sur le TREC, pas sur la question initiale...Exactement les mêmes interventions que sur le forum, ça m'a fait bizarre...
Je suis débutante en équitation, donc j'apprends tout, mon cheval n'était pas dressé il apprends tout aussi. C'est un réformé.
Je pense vraiment que cette discipline forme super bien. Pour l'extérieur et pour la technique. Peut être que les règles ne sont pas parfaites, que les difficultés ne sont pas toutes notées juste comme il faudrait...
Mais vraiment ça me fait de la peine à chaque fois d'entendre les critiques sur cette discipline.
Et souvent l'argument c'est "ton cheval et toi vous n'êtes pas des vrais cavaliers d'extérieur"...Nous on est sorti en balade 800 km l'an dernier ( blessure), 1000 l'année d'avant, tout seul 99 % du temps. Alors oui j'entends bien la différence entre le TREC et la vrai randonnée, mais j'ai du mal à comprendre en quoi le fait que mon pur sang ne sera jamais un cheval vrai cheval de rando, que je suis bien trop casanière pour la vrai rando ôte de l’intérêt à la pratique de cette discipline telle qu'elle est...
Quand je dis ça me fait de la peine, c'est exactement mon sentiment, en fait. Je suis comme une môme qui s'amuse et à qui on dit bah ton jouet il est nul...

Par liteulorce : le 15/02/19 à 11:02:13

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
Oh ba faut pas prendre les choses trop à coeur, tu trouveras toujour quelqu'une (un) qui te pourriras pour ton activité équestre /ta monte/ et ta vie amoureuse!

Si l'accueil avait été différent j'aurais proposé de réfléchir aussi sur l'inertie des reprises de dress où celles du matos en cso.

On est que de passage et en route vers l'extinction. Savoir si les autres "like" c'est peut être secondaire ,ce qui compte est ta relation d'avec ton animal ,non?

Par SDE : le 15/02/19 à 11:11:02

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17291 messages

112 remerciements
Dire merci
Qui a déjà rencontré une belle barrière en métal à ouvrir à cheval ? Chez moi ce ne sont que des barrières à vaches en barbelé
moi moi !!!
je m'en amusais bien... fallait aller à droite, appuyer, la gauche se soulève, aller à gauche en empêchant la barrière de retomber, passer mais sans aller trop loin, revenir vers la droite pour laisser retomber la barrière... Quel fun !
jusqu'à ce qu'ils mettent un cadenas.

Depuis il faut contourner en descendant dans une sorte de ravin/ fossé profond.
Du coup je relève les étriers ET j'enlève les rênes car (comme ça a été dit plus haut) risque de se prendre dans le bout de barrière qui dépasse.

Je suis passée du TREC (ouvrir une barrière à cheval) à la "vraie rando" (déjouer tous les dangers d'un franchissement contournant une barrière)

Qui se souvient encore des signes du cavalier de tête pour indiquer un changement d'allure ?
moi je m'en rappelle !
(je dois être drôlement vieille)

Par Kindy49 : le 15/02/19 à 11:47:51

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1108 messages

51 remerciements
Dire merci
@lieulorce oui, le plus important c'est bien ce que je vis avec mon cheval, mais les sorties en compets par exemple ça sert à rien à mon cheval, c'est juste pour moi une motivation et une récompense pour le travail accompli....ça me coûte en énergie et en budget....entendre les rares personnes qui m'ont encouragée à monter à cheval pour la première fois alors que j'avais plus de 45 ans dire toujours "oui mais" me frustre...
Bref oui je vais relativiser...

Par Matchbox : le 15/02/19 à 21:09:03

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
1657 messages

108 remerciements
Dire merci
Tu auras toujours quelqu'un pour dire "oui mais" sauf si tu sors en 135cm minimum .Tu le fais pour toi, pas pour les autres. Si on devait écouter ce que certains disent du trec, il y en a même très hauts placés à ffe qui disent que le trec c'est inutile et et que ce sera bientôt mort .

Par liteulorce : le 16/02/19 à 00:51:52

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
Moi j"en ouvre tous les jours, mais je fais pas de trec!
SDE moi aussi je connais les signes mais bon... moi je sais que j'ai été jeune!

Par paquerette20 : le 16/02/19 à 10:02:21

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
@kindy49 , hier la base de la discussion n'était à mon sens pas du tout celle-là , comme quoi On entend pas tous la même chose. ce qui nous posait pb à la base dans les trec c'est qu'il n'y ait que des club 1 et donc trop de niveaux différents et donc des cavaliers débutants ou des jeunes de 15 ans sur des petits poneys ont du mal à trouver leurs place car ils sont sur les mêmes épreuves que des cabaliers adultes expérimentés qui sortent en club 1. On avait du mal avec le concept de PTV "seul" car au fond ceux qui ne veulent que faire le ptv du trec et qui ne veulent pas monter de niveau car le POR est alors trop long auraient plutôt leur place dans les épreuves derby et Hunter plutôt que sur des épreuves de randonnées.

En revanche le débat entre rando et PTv s'est fait sur le fait qu'on devait avoir son cheval derrière soit sur le ptv alors que les cavaliers de rando présents gardaient leur cheval à côté d'eux à hauteur d'épaule. En equifeel on demande d'avoir le cheval à hauteur d'épaule et en gros d'une discipline à l'autre c'est pénible de ne pas avoir une homogénéité de la manière de faire sur ce point.

Par Dawa : le 16/02/19 à 10:19:10

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
2804 messages

26 remerciements
Dire merci
paquerette20 c'est difficile de trouver une "homogénéisation" sur ce genre de point, j'ai un cheval qui a tendance à me dépasser en main donc lui la règle c'est derrière moi et surtout pas au coude...
un autre qui marche au niveau de mon coude mais qui pour chaque embûche sait qu'il doit s'arrêter, me laisser passer en tête et passer après moi...
c'est la toute la nuance de la rando, de ces petites choses qu'on va faire/tolérer ou pas en fonction du cheval

Alors oui c'est sur en compet il faut pouvoir noter, donc il faut des règles et les appliquer devient un exercice en soit mais du coup on est plus sur un comparatif rando/TREC parce que justement le plaisir de la rando c'est l'improvisation

Et pour moi y a rien de comparable, je veux dire pour moi une compet de Technique de Rando Equestre ça devrait être : savoir monter une cloture en 20 minutes, savoir organiser un bivouac, savoir equilibrer et arrimer son bardage, apprendre à son cheval a gérer les entraves, les épreuves de montoir à droite ou à gauche sans montoir n'ont (pour moi) pas de sens, parce qu'en général le délire c'est plutôt "quel montoir je vais bien pouvoir utiliser "... et encore en général j'ai plein d'autre idées qd je suis en rando, la je suis au taff c'est hors contexte...

il y a des épreuves qui ont du sens (l'immobilité : faut bien aller pisser, pouvoir dégager un branchage au milieu du chemin), un peu d'obstacle, des contre-hauts / contre-bas , les branches basses...mais selon moi la discipline devraient être complétée pour coller vraiment au thème Rando

Par paquerette20 : le 16/02/19 à 11:20:30

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
Oui c'est pas faux. Je pense que la difficulté et ce qui a fait que le PTV est ce qu'il est aujourd'hui c'est qu'on ne peut pas se mettre en "conditions réelles" . Donc un PTV, c'est 10 difficultés bien réparties sur un terrain de relativement petite taille possible (pour pouvoir faire des épreuves club etc).
De plus, savoir organiser un bivouac, est-ce qu'on peut décemment demander ça à un jeune cavalier de 12 ans ? L'idée est aussi d'avoir une épreuve qui soit niveau "club" et dès lors, il faut adapter. Après effectivement, on pourrait avoir des choses bien différentes entre niveau club et élite par exemple.

c'est difficile de trouver une "homogénéisation" sur ce genre de point
Bien justement je ne trouve pas. Soit on considère qu'un cheval doit rester derrière soit on considère qu'un cheval doit rester à l'épaule. Homogénéiser le fait de se tenir à gauche de son cheval n'a jamais posé de problème à qui que ce soit, pourquoi ça poserait problème de dire cheval à tel niveau ?

Par faust : le 16/02/19 à 12:57:16

En ligne

Inscrit le :
24-09-2004
7548 messages

148 remerciements
Dire merci
..mais selon moi la discipline devraient être complétée pour coller vraiment au thème Rando

Pour moi elle s'en est trop éloignée.... Pour bien réussir un PTV, ya pas de mystère, il faut avoir un parcours de type PTV à la maison......

Pour moi l'Xtrem moutain trail se rapproche plus de la rando maintenant que le TREC actuellement.

Par dilou : le 16/02/19 à 14:07:52

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
33786 messages

268 remerciements
Dire merci
Pour la question du cheval à l'épaule ou derrière, je dirais que chacun fait comme il veut avec son cheval quand il se balade.
Mais dans le cadre de dispositifs de Trec, il est certain qu'il vaut mieux que le cheval soit derrière à cause du problème soit d'étroitesse (bordure maraîchère...) soit de sécurité (tronc ). Sur le tronc par exemple, un cheval à l'épaule a vite fait de dépasser son cavalier (= franchissement dangereux)
Pareil en rando : sur un chemin étroit en bordure de falaise, il arrive que le cheval soit obligatoirement derrière !

Par liteulorce : le 16/02/19 à 15:24:43

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4314 messages

113 remerciements
Dire merci
dilou Sur le tronc par exemple, un cheval à l'épaule a vite fait de dépasser son cavalier (= franchissement dangereux)

Alors oui et non si ton cheval est derriere pour mieux te sauter dans les bras ou sur les talons...bof

De même un cheval de mon point de vue doit pouvoir être à l'épaule suivre à distance derriere mais pourquoi pas aussi passer devant!
Par contre comme faust je trouve que l'extreme mountain trail colle plus, même en indoor! bon enfin je dis ça , à regarder.

Par Kindy49 : le 16/02/19 à 20:09:38

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1108 messages

51 remerciements
Dire merci
paquerette20 Oui la discussion n'a pas commencée sur ce sujet TREc VS randonneur, mais quand j'ai dit que j'étais un exemple d'adulte dont le niveau était bien club 1, que les règles me convenaient bien, la personne avec laquelle je suis venue m'a dit que je n'étais pas un exemple "parce que je ne suis pas une vrai cavalière d'extérieur"...c'est l'argument ultime..

Pour les différents niveaux, c'est un problème de cavalerie, même si je comprends bien les arguments de la monitrice, un âne ça ne saute pas beaucoup, un mulet ou un bardot très peu. Par contre ça fera peut être une vrai grande randonnée, alors que mon pur sang saute mais ne supporterait jamais un bât ou même une selle sur le dos trop longtemps..Il n'empêche que le TREC avec ses exigences oblige le cavalier à dresser, à sautouiller, à sortir y compris seul....Pour moi c'est une vrai chouette discipline, complète.

Par paquerette20 : le 16/02/19 à 21:40:26

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
Ah mais je te rejoins, moi je m'y retrouve totalement en trec ... justement car je ne suis pas une cavalière de rando au sens propre du terme. Je suis une ancienne cavaliere de cce. Je maintiens que is vraiment on est un cavalier de rando et qu'on le revendique à tout bout de champs, le trec n'est pas un but en soit. quand on ets fan de rando, de toute façon on ne cherche pas la compétition...

Par juliedebert : le 17/02/19 à 00:04:25

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9408 messages

120 remerciements
Dire merci
quand on ets fan de rando, de toute façon on ne cherche pas la compétition...

Oh mais mince à la fin !!! Quoi il n'y a que moi qui aime partir 2 mois à cheval en autonomie MAIS aussi faire de la compet ???

Par juliedebert : le 17/02/19 à 00:06:38

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9408 messages

120 remerciements
Dire merci
Je crois au contraire qu'il y a plein de randonneurs qui sortirient plus en compet si l'une d'elle mettait en avant les qualités qu'ils travaillent tous les jours en rando. Du coup, j'en connais pas mal qui comme moi se tournent plutôt vers l'endurance, qui ne met pas du tout en avant les qualités mentales de nos chevaux et notre savoir faire en rando, mais au moins, nos bourrins sont bien entraînés pour une course après un mois de marche quotidienne

Par Kindy49 : le 17/02/19 à 08:30:43

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1108 messages

51 remerciements
Dire merci
juliedebert pour moi ce que tu fais est vraiment extraordinaire. La remonté des Pyrénées vers la Normandie dans les conditions ou tu l'as faite, avec la moyenne horaire, la moyenne journalière, c'est de l'exploit.
Ça montre des qualités physiques et mentales pour tes chevaux, pour toi même, avec en plus une super connaissance des chevaux pour l’anticipation et la préparation du trajet...
Mais dans le monde des randonneurs disons plus "du dimanche" tu n'es pas du tout une généralité...je pense comme paquerette20 que les randonneurs "purs souche" n'aiment pas beaucoup la compétition ( et les règles forcément arbitraires qui vont avec )...

Par faust : le 17/02/19 à 08:53:45

En ligne

Inscrit le :
24-09-2004
7548 messages

148 remerciements
Dire merci
les randonneurs "purs souche" n'aiment pas beaucoup la compétition

ben disons que déjà ce ne sont en général pas des gens avec des gros moyens (en tous cas dans mon assoce) donc il faut avoir un van, aller à tatouine parce que les trecs, il y en a pas beaucoup c'est loin.... et que sincèrement, il faut aussi avoir le cheval de TREC (qui est capable de sauter jusqu'à 1 m) qui n'est pas forcément ton cheval de rando et puis je pense que le fait d'avoir interdit le fait de concourir à 2 ça a bloqué beaucoup de monde. et puis il faut s'entraîner spécifiquement sur les épreuves. Sincèrement j'ai une jument qui ne voit pas l'intérêt de passer des branches basses (qui n'en sont pas toujours) au milieu d'une carrière alors qu'en extérieur, elle galope dessous.... C'est pareil pour les contrebas et les contrehauts, bien souvent les PTV ont lieu sur des parcours de complet, c'est pas super réaliste de ce qu'on trouve dehors. C'est pour ça que je trouve le mountain trail plus proche en terme de compétences de cavaliers d'extérieur.
Après dans mon entourage, je connais de très bons cavaliers de rando et même des voyageurs qui ont aussi été d'excellents TRECistes (niveau national) mais avec des chevaux un peu plus près du sang que ceux qu'ils ont actuellement pour randonner et voyager et une copine vient d'être championne départemental avec une jument d'une autre copine (vous suivez) qu'elle venait à peine de débourrer.

Par pakret : le 17/02/19 à 09:16:15

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11043 messages

175 remerciements
Dire merci
Pour tourner en trec club, il n’y a clairement pas besoin d’avoir un cheval qui des aptitudes à l’obstacle

Et si le cavalier a les Choquottes il peut très bien éluder l’obstacle. Je crois qu’il y a maxi 3 sautants sur un ptv alors c’est un peu exagéré de considérer ça comme du cross.
D’autre part, en général il y a qq difficultés en carrière , et d’autres sur un terrain vague.


Par paquerette20 : le 17/02/19 à 09:23:43

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
juliedebert non bien sûr il n'y a pas que toi, je donnais une généralité un peu à la con, je l'avoue. Disons que quand je vois les cavaliers de l'équirando, ceux qui ne font vraiment que de la rando, la grande majorité ne fait pas de TREC... La discussion que j'avais avec ma copine qui fait beaucoup de rando et qui avait pas mal œuvré pour la mise en place du TREC en 49, elle me disait que l'année où à la mote, ils avaient demandé que les cavaliers d'une équipe soient "assortis" pour gagner les points de style, ils se sont encore plus rendus compte que le TREC et la rando n'avaient plus rien à voir.

Pour les cavaliers de rando qui se tournent vers l’endurance, j'avoue que là ça m'étonne un peu... Peut-être car les cavaliers de rando vers chez moi ont des chevaux de type merens, irish ou autre modèle plutôt "cob et donc pas franchement adaptés à l'endu.

Par SDE : le 17/02/19 à 11:34:03

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17291 messages

112 remerciements
Dire merci
le débat entre rando et PTv s'est fait sur le fait qu'on devait avoir son cheval derrière soit sur le ptv alors que les cavaliers de rando présents gardaient leur cheval à côté d'eux à hauteur d'épaule.
Ca ça dépend d'où tu balades.
Ds l'Aube ya des chemins presque tous carrossiers et de vastes allées dans la forêt. Largement la place de marcher à 2 de front.

Ds les Ardennes si ton cheval ne marche pas derrière, il se met royalement au milieu du sentier en reléguant son piéton dans les ornières où il se prend toutes les branches et les ronces ds la figure (vu plein de fois !)

Du coup comme je prends mon âne en dextre je lui ai aussi appris à suivre derrière pcq'à plein d'endroits, garder sa tête à mon genou c'est juste pas possible.

Pareil pour franchir un obstacle ne main : je me vois pas sauter d'un bond de 1m50 un ruisseau... Donc je passe tranquillement à mon rythme en marchant de caillou en caillou et le Gros me rejoint à son rythme à lui en bondissant d'un coup.
Même procédé pour des contrebas très raides : je descends sur le c** et ensuite lui descend à sa manière, sur le c** aussi et freinant des 4 fers en glissant.

Ca je ne le ferais jamais à côté d'un cheval, trop dangereux à mon goût et aussi, je serais une gêne pour le cheval.

Soit on considère qu'un cheval doit rester derrière soit on considère qu'un cheval doit rester à l'épaule. Homogénéiser le fait de se tenir à gauche de son cheval n'a jamais posé de problème à qui que ce soit, pourquoi ça poserait problème de dire cheval à tel niveau ?
pcq depuis des siècles ont est formaté pour se placer à gauche du cheval donc les gens ne s'en rendent même plus compte.
Je connais plein de chevaux qui sont mal à l'aise quand on est à leur oeil droit !
Cheval à côté ou derrière ça dépend du cavalier ! Je connais plein de copines qui ont leur cheval sur le côté et s'en trouvent très bien, cela leur convient, pour moi c'est no way...
Mais pourquoi ma méthode serait mieux que la leur et vice-versa ?
(enfin, si MA méthode est la meilleure pour la raison citée plus haut, qd je les vois dans un sentier étroit avec le choix de se faire écraser les talons OU de se faire jeter ds les branches au bord du chemin .... tt ça pcq leur cheval ne sait pas marcher derrière.)

Et tant que le cheval est aux ordres et respectueux je ne vois pas pq on devrait imposer aux cavaliers cheval à l'épaule ou cheval 2m derrière... la sécurité n'est pas en jeu, juste le feeling.

Liteulorce :
pour moi je suis à l'aise devant ou derrière le cheval ou à la hanche mais je suis super mal à l'aise au niveau de l'épaule...

Après faut bien qu'ils établissent des règles et que ça ne soit pas trop sélectif pour attirer du monde.

juliedebert pour moi ce que tu fais est vraiment extraordinaire. La remonté des Pyrénées vers la Normandie dans les conditions ou tu l'as faite, avec la moyenne horaire, la moyenne journalière, c'est de l'exploit.
Kindy
moi aussi j'admire Juliedebert
mais ce qu'on prend pour un exploit maintenant, ya 300 ou 400 ans c'était le quotidien normal d'un voyage.
En partant en voyage Solleysel (1650) préconise :
le 1er jour jour un échauffement de 6 lieues, (24 km)
le 2è jour 8 lieues, (32 km)
ensuite 10, 12 ou 14 lieues par jour (40 à 56 km)
Le 4è jour doit être un jour de repos.
Il voyageait léger et couchait à l'auberge. ("voyage" veut dire qu'il traversait le France en longueur ou largeur)

ils avaient demandé que les cavaliers d'une équipe soient "assortis" pour gagner les points de style, ils se sont encore plus rendus compte que le TREC et la rando n'avaient plus rien à voir.
non mais après faudra assortir les guêtres et le tapis de selle avec la couleur de tes chaussettes sinon tu perdras des points !!!
bon pour moi et mon cheval, son échauffement du 1er ou 2ème jour c'est déjà de grosses journées.

Par paquerette20 : le 17/02/19 à 13:12:49

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
SDE, ça me semble logique de garder son cheval derrière, perso je fonctionne comme ça et c'est ce qu'on demande en PTV donc ça tombe bien. Sauf que si je veux faire de l'equifeel bah c'est pas ça qu'on nous demande. Encore une fois je pointe juste le fait que d'une discipline à l'autre les règles ne sont pas les mêmes.

Par pakret : le 17/02/19 à 13:21:54

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11043 messages

175 remerciements
Dire merci
paquerette20 ca te pose pb dans l'apprentissage du coup?
il y a bien longtemps que je ne fais plus d'équifeel (mais je vais ptet bien m'y remettre ), mais je trouve que les chevaux font bien la part des choses et savent se mettre à l'épaule ou en retrait.

Par paquerette20 : le 17/02/19 à 13:35:31

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
Pour Shaanxi qui a de la bouteille, aucun soucis. Pour mon jeune, clairement il n'a pas compris que je le mette à l'épaule lors du stage équifeel alors que je lui demande toujours d'être derrière. Derrière, il est connecté, il se réfère à moi. A l'épaule il change clairement "de place" dans l'environnement, je l'ai vu clairement perturbé.

Par pakret : le 17/02/19 à 13:39:43

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11043 messages

175 remerciements
Dire merci
ah ok!
ca va venir, ce n'est que le début

Plus ça va, plus je bosse également à pied sur l'envoi sur une difficulté, et même en restant carrément derrière, car ça aide bcp monté, puisqu'alors ils n'ont plus un "leader" qui passe la difficulté en tête. Et ça aide aussi à charger dans le van quand on est seul

Par Kindy49 : le 17/02/19 à 13:39:50

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1108 messages

51 remerciements
Dire merci
Mon cheval fait bien la différence entre être " longé classique", où il doit s'arrêter sur le cercle, sous peine d'être privé de bonbon, et le très peu de travail à pied plus étho où je lui demande de s'arrêter et me faire face, pour au contraire mériter le bonbon...

Par paquerette20 : le 17/02/19 à 14:26:52

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19426 messages

457 remerciements
Dire merci
Je travaille très peu au bonbon Quand on a des poneys très gourmands et à tendance très gros, c'est pas simple d'utiliser la bouffe comme récompense ...

ça aide aussi à charger dans le van quand on est seul
Bah pour le coup, si je suis le leader en étant devant, si je monte, il monte

même en restant carrément derrière, car ça aide bcp monté
ça c'est ce que je travaille aux longues rênes. Du coup, tu vois, cette position à l'épaule qui n'est donc ni derrière, ni devant me pose un peu problème ...


Par SDE : le 17/02/19 à 18:11:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17291 messages

112 remerciements
Dire merci
Pâquerette : je donne à mon âne des granulés de foin (sortes de croquettes de foin qu'on fait tremper pour les vieux chevaux qui n'ont plus de dents)

Page : 1 | 2 | 3
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 295) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

interressant
1€
offre de prêt
1€
Pension Pruillé
140€
Pension et
330€
Quart de
70€
demi pension
135€