Forum cheval
Le Forum Cheval

Anthropomorphisme

Sujet commencé par : Ghostrider - Il y a 140 réponses à ce sujet, dernière réponse par westhani
1 personne suit ce sujet
Par Ghostrider : le 25/10/08 à 12:43:43

Déconnecté

Inscrit le :
26-02-2008
920 messages
Dire merci
 Bonjour, je crois que c'est la première source d'erreur dans notre rapport au cheval. Quelles sont les situations dans lesquelles vous vous êtes dit "là il/elle pense humain, pas cheval.."?

Puisque je lance le sujet, voici les discours qui font preuve d'anthropomorphisme:

"ce cheval se moque de moi"

-> il n'en a pas la capacité, un cheval ne ment jamais

"un cheval a besoin d'une couverture quand il fait froid sinon il risque de tomber malade"

-> la nature n'a pas fait les choses n'importe comment, techniquement son poil est 1000 fois plus évolué que la meilleure des couverture Weathermachin..

"un cheval a besoin de manger à certaines heures"

-> idéalement son estomac devrait fonctionner en quasi permanence. Ce n'est pas pour rien qu'un cheval en box a beaucoup plus de chance de contracter une colique..

"un cheval paré c'est comme un être humain sans chaussures, les chevaux sont fait pour avoir des fers au travail"

-> bis repetita: la nature a tout prévu, le sabot s'adapte a sa fonction, il suffit de se prendre le temps

"s'il désobéit c'est qu'il le fait exprès, en fait il a compris mais il s'amuse avec moi"

-> dans ce cas il se gênerait pas pour nous mettre un bon coup de sabot dans la g**** qu'on arrête de l'emmerder..

"il ne peut pas avoir peur d'un petit caillou, il n'y a aucune raison! Qu'il est bête ce cheval, il s'effraie pour RIEN."

-> un cheval ne simule JAMAIS, l'homme a bien peur des araignées! De quoi faire rire un cheval s'il en avait la capacité croyez moi..

"si je lui donne des carottes il va m'aimer davantage"

-> Il va plutôt nous prendre pour un distributeur ambulant. Il dansera le flamenco quitte a avoir sa carotte mais c'est la carotte qui lui fait cet effet pas nous..

A vous!


Message édité le 25/10/08 à 12:45

Messages 121 à 140, Page : 1 | 2 | 3 | 4

Par casimirus : le 29/10/08 à 08:27:53

Déconnecté
Puisque je lance le sujet, voici les discours qui font preuve d'anthropomorphisme:

 

l'antropomorphisme, ça commence par la domestication et l'art de les faire vivre comme ça nous arrange nous.

A partir de là, le discours ne tient plus la route.

Par beeboylee : le 29/10/08 à 08:35:18

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
 C'est tout le souci du signifiant et du signifié.
Je peux definir un etat de detresse canine comme de la" tristesse" parce que ça correspond à divers facteurs physiologiques et factuels chez ma chienne quand elle a fait une betise et qu'elle s'est fait gronder.
Pour moi humaine elle en presente les signes et comme je ne suis pas chienne j interprete sous un mot qui correspond à MEs etats d ame.
Pas pour autant que ce qu elle ressent elle n'est pas proche de mon interprétation, au demeurant .
De même , quand Dylan et Malik en arrivent à se peigner grave exclusivement entre eux au milieu de 8 chevaux aboutir à l idee qu'ils sont "jaloux"/à leurs bipedes est ce qui conceptualise le mieux un comportement equin, sans doute plus complexe mais où la jalousie en termes humains a sans doute une certaine part.

Et je viens de lire ton intervention Casimirus qui rejoint ma boutade précedente . Quelque part tu as raison
[


Message édité le 29/10/08 à 08:35

Par tianma : le 29/10/08 à 08:45:29

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
4001 messages

63 remerciements
Dire merci
tout à fait bee. Je pense qu'il faut garder à l'esprit la marge qui existe entre nos sentiments et les leurs, respecter au mieux leur fonctionnement mais ne pas s'interdire totalement pour autant d'avoir de l'empathie pour eux (dans le sens se représenter ce qu'ils éprouvent en y mettant ses propres sentiments).

je rajouterai qu'ayant souvent travaillé à l'étranger, il y a eu des fois où j'ai eu l'impression de me sentir plus proche de la façon de raisonner d'un cheval que de certains de mes collaborateurs!

Par beeboylee : le 29/10/08 à 08:47:26

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
  MDR Mon homme me disait quasi un truc similaire avec certain peuple que je ne citerai pas..

Par casimirus : le 29/10/08 à 08:51:18

Déconnecté
on pourrait débattre des heures et des heures sur le sujet ... il n'empêche que le moindre de nos gestes envers nos chevaux ( puisque c'est l'animal qui nous intéresse ici, mais c'est pareil pour toutes les autres espèces domestiques ) est imbibé d'antropomorphisme.

ceci dit, lorsque c'est dosé intelligement, les chevaux s'en accommodent volontiers ... et je dirais même qu'ils apprécient.

Par Ghostrider : le 29/10/08 à 12:20:09

Déconnecté

Inscrit le :
26-02-2008
920 messages
Dire merci
Quand je parlais d'anthropomorphisme je ne disais pas qu'il était négatif en tant que tel. On en est tous imprégnés..par nature. Je souhaitais plutôt relever des exemples concrets d'anthropomorphisme "nocif" à la relation homme/cheval. Désolé de ne pas avoir été clair dès le départ

Par Erzebeth : le 29/10/08 à 12:27:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
65225 messages

912 remerciements
Dire merci
 Ben disons que tes exemples du coup sont un peu caricaturaux. Et puis perso, je trouve ça plus intéressant de débattre sur la notion en tant que telle en fait.

parce que bon concrètement, il faut s'adapter quoi. Tu l'as bien vu, sur certaines de tes affirmations de base il y a quand même eu des nuances d'apportées... On a des idées à la base, ok, après on s'adapte au cheval qu'on a en face, à ses conditions de vie, son caractère, son vécut... et le nôtre!

A la limite tant que le cheval et son humain ont une relation satisfaisante, quelque part je m'en fiche. Même si la personne interprète certains comportements d'une façon que je ne juge pas pertinente, est-ce vraiment grave?

En plus si ça se trouve c'est moi qui me trompe alors...


Message édité le 29/10/08 à 12:27

Par Ghostrider : le 29/10/08 à 12:29:22

Déconnecté

Inscrit le :
26-02-2008
920 messages
Dire merci
 Ben si on peut éviter de se faire des films oui je pense que ça peut aider dans la communication avec son cheval. Sinon il n'y aura pas tant de bouquins sur le thème "penser cheval", on nous sort le refrain à toutes les sauces

Par Erzebeth : le 29/10/08 à 12:32:38

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
65225 messages

912 remerciements
Dire merci
 Ben c'est une question de point de vue. Je pense qu'on est pas mal ici à essayer au maximum de comprendre vraiment ce qui se passe, mais à côté de ça y'a pas mal de gens qui se posent moins de questions, sont plus instrinctifs... mais la communication avec le cheval passe bien quand même.

Des fois on arrive au bon résultat même avec les mauvais instruments. Tant que le cheval y trouve son compte, c'est pas dramatique.

Et puis parfois c'est aussi juste notre façon d'exprimer les choses. On va pas forcément mettre les mêmes mots qu'un autre sur certains trucs ce qui peut conduire à des malentendus, alors que sur le fond, au niveau de la perception des choses, il n'y a pas réellement de soucis. C'est d'ailleurs ce qu'on a vu tout au long de ce post je trouve.

Par westhani : le 29/10/08 à 13:28:11

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14533 messages

91 remerciements
Dire merci
 bee , dans la notion de confort/inconfort, on ne tente pas de mettre le cheval tout le temps dans le confort, sinon, on ne le monterait pas justement, mais on lui donne des choix; mais il est clair qu'un cheval qui ne voit rien de positif dans le fait d'être monté, donc rien de plus confortable que le fait d'être monté en échange, ce cheval essaiera surement lui même de trouver meilleur confort...

Sinon, si le cheval voyait plus loin que le confort immédiat, mon cheval ne m'embeterait pas quand je dois lui mettre sa couverture, ne bougerait pas quand je le soigne, ne rentrerait pas de son champ où il y a un peu d'herbe pour juste manger son foin pendant 2 heures, alors qu'il va ensuite se faire chier pendant 10 autres etc...

De l'antropomorphisme, moi j'aime bien en faire, ca me permet souvent de comprendre des choses à mon niveau....le problème de beaucoup de gens étant qu'ils en demandent quasiment plus à leur chevaux qu'à eux même...

Exemple : leur cheval devrait être constant : être d'humeur égal, ne pas avoir peur un jour quand hier il n'avait pas peur...être toujours en progression dans le travail...n'avoir jamais mal nul part, surtout si c'est bénin, parceque ca parasite le boulot..etc etc....
Or, nous même, être hautement supérieur (ironie), sommes souvent lunatique, ne tarvaillons jamais pareil, avons toujours mal quelque part, même si, finalement, les examens ne montrent rien...pourtant, nous ne faisons pas forcément de comédie, alros même que nous savons bien en faire de façon certaine.....

Donc à la limite, l'antropomorphisme dénoncé n'ene st même pas un...c'est une espèce d'excuse passe partout qui donne bonne conscience, un peu comme quand le médecin ne sait pas ce que nous avons...

Par beeboylee : le 29/10/08 à 13:49:08

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
 Westh on n'est pas en train de parler du canasson maltraité qui effectivement n a de confort que ds le fait de ne pas l etre ,mais d ex ordinaires de chevaux ordinaires qu'on a pris à "simuler",quel que soit ce qu'on met dessous .
Ds ton ex ( cf "mais il est clair qu'un cheval qui ne voit rien de positif dans le fait d'être monté, donc rien de plus confortable que le fait d'être monté en échange, ce cheval essaiera surement lui même de trouver meilleur confort..." tu parles bien d'un cheval qui ne voit rien de positif ds le fait d etre monté



Message édité le 29/10/08 à 13:49

Par Ghostrider : le 29/10/08 à 13:37:07

Déconnecté

Inscrit le :
26-02-2008
920 messages
Dire merci
@Westhani: C'est justement pour y apporter des corrections et dialoguer sur le sujet que j'ai créé ce topic . Si la lecture de vos interventions permet à certains de voir plus loin -j'en fais partie-, il atteint déjà son objectif.

Ceci dit il est clair que l'homme n'est pas très doué dès qu'il s'agit de s'adapter puisqu'on le laisse penser qu'il y a des règles figées alors qu'il n'en est rien. Du coup plutôt que d'admettre que tout est relatif il préfère qu'on lui donne une réponse pour le rassurer face à son ignorance. L'exemple du médecin est parlant, et l'effet placebo du "tout va bien" souvent supérieur à l'effet même du médicament. Tout ça pour dire qu'il s'agit davantage de psychologie que d'éthologie finalement.

Par westhani : le 29/10/08 à 13:39:22

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14533 messages

91 remerciements
Dire merci
 bee j'ai rien compris

Par beeboylee : le 29/10/08 à 13:41:10

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
 Tu ne peux pas encore t imaginer à quel point l effet placebo est salutaire en equitation, Ghost..
Et à quel point le mental du "positivons "permet de se sortir d embrouilles gigantesques..



Par beeboylee : le 29/10/08 à 13:50:18

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
 J ai edité Westh, y avait eu du melange de parentheses.

Par westhani : le 29/10/08 à 13:59:24

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14533 messages

91 remerciements
Dire merci
 je ne parlais pas d'un canasson maltraité, en écrivant cela, je pensais, par exemple, simplement au cheval qu'on sépare des potes pour aller travailler dehors et à qui on ne donne "rien" en échange, je pensais à ma jument, qui, si je ne lui donnais pas 1/4 d'heure pour brouter quand on sort, aurait surement déjà essayer de revenir voir ses potes, où aurait tout fait pour ne pas partir tout court.....je pensais au cheval qui fait de la carrière, qu'on fait tourner en rond en demandant des choses difficiles physiquement sans jamais lui "donner"...pour moi, il y a un paradoxe entre le fait que quelqu'un dise un cheval assez intelligent pour s'amuser à faire chier, par exemple, et le fait que pourtant, il le croit assez con pour n'accepter que des contraintes sans jamais broncher...

Après, c'est sur qu'il n'y a meilleur matière à reflexion que d'essayer de se soustraire à trop de contraintes..

Par beeboylee : le 29/10/08 à 14:02:19

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
62991 messages

828 remerciements
Dire merci
 Tu pars alors effectivement du présupposé que tous ceux qui apportent des temoignages de chevaux simulateurs à ce moment là ne leur donnent rien en echange.
Pas trop credible , si?

Par lisis : le 29/10/08 à 14:08:17

Déconnecté

Inscrit le :
31-01-2007
32292 messages

44 remerciements
Dire merci
Le truc c'est aussi de se demander s'ils connaissent autre chose ou non.
Le cheval qui n'a connu que le club, pour lui c'est ça la vie, et il ne va pas chercher autre chose. Mets-le au pré, et s'il s'y plait, c'est là qu'il est possible qu'il développe des trésors d'intelligence pour y retourner...
cf la boiterie !
Si son quotidien c'est toujours la même chose, il est peu probable qu'il essaie de s'y soustraire, il ne sait même pas qu'il est possible de le faire

Par casimirus : le 29/10/08 à 14:15:27

Déconnecté
 normal qu'un cheval de club qui ne connait que ses 4 murs et son bac à sable ait des réactions bizarres quand il rencontre autre chose ... l'inconnu fait peur.

pour exemple, l'an dernier, une brochette de cavalières de club ont débarqué à notre pension avec 6 chevaux qu'elles ont récupéré à leur centre equestre ( qui fermait ses portes ) ... ça a été une catastrophe, les chevaux avaient peur de tout à la ferme ... elles ont du partir.

Par westhani : le 29/10/08 à 14:27:53

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14533 messages

91 remerciements
Dire merci
 bee, non pas du tout, je ne donne que des exemples qui sont compréhensibles c'est tout, après, la réalité est plus subtile et ce n'est pas nous mais le cheval qui "décide" quand son confort commence et où il s'arrête, pour exemple, un cheval très sur l'oeil demandera surement plus en retour pour daigner sortir qu'un cheval "cool", car pour lui, ce sera beaucoup plus contraignant...

Page : 1 | 2 | 3 | 4
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 553) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval