Forum cheval
Le salon de discussion

Histoire de cours d'école...

Sujet commencé par : mayelle38 - Il y a 56 réponses à ce sujet, dernière réponse par mayelle38
Par mayelle38 : le 17/01/19 à 10:08:04

Déconnecté

Inscrit le :
03-07-2009
2033 messages

31 remerciements
Dire merci
Désolée pour le titre tout pourri mais je n'ai rien trouvé d'autre!

Voilà le tableau:
Ma fille de 7.5 ans rentre quasi quotidiennement en se plaignant de ses "copines".

pour résumer la situation : nous habitons un petit village, pour l'année de CP, je l'avais changé d'école car plus près de mon boulot. Au final, changement de boulot contraint donc elle est retournée dans son ancienne école.
Je pensais que ça irait mais ce n'est à priori pas le cas. Je m'explique:
dès la rentrée elle s'est plaint de E. qui lui avait piqué sa copine L. et qui du coup ne voulait plus que Laurélyne soit dans leur petit groupe... jusque là, je me dit que ce sont des histoires d'enfants, je lui explique que parfois les gens changent et lui conseille de se faire de nouvelles copines.
Ce que Laurélyne met en application, elle joue avec Z. (qui est aussi notre voisine), a un amoureux etc... Et là elle rentre genre 3 semaines plus tard et m'explique E. lui a piqué et Z. et son amoureux...
Puis le temps passe, Laurélyne se plaint régulièrement de E. jusqu'à la veille de reprendre l'école le 7 janvier où elle explose en sanglots et me dit que E. est tout le temps méchante, qu'elle lui dit des méchancetés en classe du style "ah t'as raté tel exercice, t'es nulle" et dans la cour pareil.
Donc petit entretien avec la maitresse qui a très bien réagit.
Je me dis "ouf c'est bon c'est réglé"...
Sauf que maintenant, à priori, c'est L. qui pique Z. à ma fille qui du coup se retrouve encore toute seule ...

Donc d'un coté je me dis que ce sont "seulement" des histoires d'enfants mais d'un autre... bah je m'interroge sérieusement sur un possible harcèlement à l'école... Je connais ma fille, je sais qu'elle peut etre agaçante mais franchement, elle n'a jamais eu de souci d'intégration nulle part. L'an dernier, elle s'est fait plein de copines dont certaines viennent encore à la maison...

Du coup, je ne sais pas quoi faire...
Vous me conseilleriez quoi?
merci d'avance !

Messages 41 à 56, Page : 1 | 2

Par Emyly : le 18/01/19 à 14:42:49

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2011
537 messages

26 remerciements
Dire merci2
Je rejoins l'avis de Cliona dans le sens ou oui on les éduque avec bienveillance et on leur met des limites. On leur apprend ce qui ce fait ou pas, qu'on ne se moque pas comme tu dis mystic. On les guide on les écoute. Mais en étant honnête, dans la vie ben ils vont s'en prendre plein la tronche, et ils doivent aussi apprendre à se défendre. Sans pour autant devenir harceleur ou méchant ou autre. Ils doivent s'endurcir et apprendre à encaisser. Ma fille le sais je ne tolérerai pas qu'elle se moque comme peuvent le faire certains ou qu'elle soit méchante de façon intentionnel mais je tente de lui apprendre à ne pas écouter et tenir compte de toutes les bêtises dites par les autres, je ne veux pas que les inepties de certains l'impacte comme actuellement ou elles savent se mettre dans des états pour des trucs crétins.

Bref c'est dur dur mais oui par rapport à nos parents nous sommes plus à l'écoute, on les mets pas dans du coton pour autant je trouve, on suit nos valeurs et de toute façon on est pas tous sur la même longueur d'ondes entre parents

Par Cliona : le 18/01/19 à 14:50:31

Déconnecté

Inscrit le :
26-01-2013
10337 messages

318 remerciements
Dire merci
merci emyly

Par vecchio : le 18/01/19 à 15:02:24

Déconnecté

Inscrit le :
08-12-2011
6057 messages

100 remerciements
Dire merci
Tout est une question d'équilibre : ne soit pas le loup mais ne soit pas l'agneau non plus. C'est ce qui fait la difficulté du truc, le gamin, selon son caractère, son éducation, son vécu, a vite fait de basculer d'un côté ou de l'autre. C'est une corde raide que de rester en équilibre (encore une fois) entre ces 2 extrêmes (qui sont pourtant très proches).

Par Loarghann : le 18/01/19 à 16:05:18

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13130 messages

145 remerciements
Dire merci
"Sauf qu'on n'est pas au courant quand nos propres enfants sont des saloperies "

Ben, ca moi perso, je n'en suis pas tellement sure...

J'ai toujours eu peur que mon ainée, Ambre, soit dans le clan des harcelée parce qu'elle est une reveuse gentille du genre dont on profite parce qu'elle a un bon fond.... Mais au final, elle n'est pas du tout harcelée, et elle est beaucoup plus mature que moi en matière de gestion des conflits.

Par contre ma petite, Ysaline, que certains ici ont déjà croisée, elle est plutôt du coté des harceleurs...

Déjà elle a débarqué en premiere primaire dans son école actuelle avec toute sa bande de pote de son école maternelle. Elle fait partie des élèves "cools" moyen de sa classe (mais sa classe est une des pires au niveau harcèlement dans sa petite école), il y a donc des cool supérieur.

Elle n'a je ne pense pas encore harcelé, mais elle le pourrait. Elle le pourrait d'autant plus qu'elle a une grosse influence sur les deux gamines harcelées de la classe, et qu'une des deux lui fait régulièrement des cadeaux...

Du coup j'ai demandé à son instit de surveiller si ma fille ne pratiquait pas de racket.

Pourquoi ? parce que deux choses sont arrivées dont j'ai été mise au courant et qui m'interpellent :
1. ma fille part en classe verte avec 10 euros d'argent de poche et revient avec 15 euros de souvenirs.... Quand je lui demande de m'expliquer ou elle a trouvé le reste de l'argent, elle me dite que ses copine Le et Lo lui ont donné des sous pour toujours de leur argent de poche. J'ai donc fait en sorte que ma fille rembourse lé et lo, et en plus on leur a offert un petit cadeau et ma fille les a remerciées de lui avoir prété de l'argent. Je les ai remerciées aussi toutes les deux, me suis excusée et ai fait s'excuser ma fille auprès des mamans, et j'ai remercié les deux filles en leur disant que c'était hyper gentil de leur part, et qu'elles étaient de très chouettes amies de ma zaza, mais qu'il ne fallait plus lui preter d'argent parce que je voudrais qu'elle apprenne à gérer de l'argent et que en lui prêtant, elles ne l'avaient au final pas aidée. fin du chapitre 1.

.... la suite dans le message suivant

Par Loarghann : le 18/01/19 à 16:05:31

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13130 messages

145 remerciements
Dire merci2
.... voici la suite

J'avais d'autant plus mauvaise conscience que si Lo est une gamine très aisée qui avait vraiment beaucoup d'argent de poche avec elle, elle est la harcelée de leur classe, et que même si Ysaline l'aime sincèrement bien et la défend souvent face aux deux vraies harcelleuses de la classe, la gamine en question a vraiment naturellement tendance à vouloir tout faire pour faire plaisir à ses copines parce que c'est un petit cœur de beurre, et elle se fait facilement placer sous influence... Le est une des deux meilleures amies de Ysaline depuis la maternelle, là l'amitié est durable et forte, pas de mise sous influence, mais le n'avait elle que 5 euros d'argent de poche et elle en a prété 1,5 à mon Ysaline...

Bref, Ysaline a entendu ce que je pensais de ce qui s'était passé, et j'espérais donc que cela ne se reproduise pas...
2. Sauf qu'il y a un chapitre deux
Cette année elle arrive à la piscine en ayant oublié son matériel. Normalement ca signifie que tu es privée de piscine mais mon Ysaline adore l'eau et n'y va plus très souvent avec moi.... Il y a un distributeur de maillots de bain à l'entrée de la piscine et Lo, toujours elle, a donc prété à ma fille les 12 euros nécessaires à l'achat d'un maillot de bain.... L'instit est arrivée trop tard, le maillot était déjà dans les mains de ma fille, et elle l'a laissée aller nager (ce que moi je n'aurai pas fait, mais bon, je n'en veut en rien à l'instit....)
Je n'ai appris l'affaire que parce que mon Ysaline, pour rembourser sa copine Lo, m'a demandé 12 euros pour.... acheter deux pots de poudre de cacao équitable que les quatrièmes année vendaient effectivement 6 euros chaque à ce moment là. Je me suis opposée à l'achat des deux pots, trouvant le prix excessif (6euros pour 4 bols de chocolat chaud... ) et je lui ai donné six euros, pour l'achat d'un seul... Et mon Ysaline m'a fait une telle crise que j'ai capté qu'il y avait baleine sous gravillon....

résultat, Ysaline s'est de nouveau excusée auprès de la maman de Lo, de Lo, on a bien entendu remboursé Lo, et offert un petit cadeau à la gamine de nouveau...

Je suis embêtée, parce que la gamine en question s'est faite gronder par sa maman et par l'instit.... Bon, ma fille aussi, mais au départ, Lo a fait ca par pur gentillesse et altruisme....

Bref, je ne suis pas certaine que ma petite rouqine ne pratique pas le racket, et j'ai demandé à l'instit d'etre vigilente....


Voili voilou...

Je suis définitivement pour intervenir auprès des gamines, mais dans le calme et la discussion.... et uniquement quand il y a un malaise exprimé au départ par l'enfant en question...

J'ai vu des mamans qui généraient les malaises chez les gamins avant même qu'il y ai un réel problème et des parents qui frappaient des gosses qui n'étaient pas les leurs dans notre école primaire. J'espère n'etre aucun de ces parents là (le jour ou je lève la main sur le gosse d'un autre, je pense qu'il faudra que l'on m'achève....)

Mais c'est vraiment difficile de savoir placer le curseur...


Message édité le 18/01/19 à 16:07

Par kefiretlome : le 18/01/19 à 19:47:59

En ligne

Inscrit le :
23-11-2007
26500 messages

467 remerciements
Dire merci
A un aucun moment je n'ai dit ou même pensé qu'il fallait laisser les enfants se faire harceler.
Et si vous l'avez compris ainsi, j'en suis désolée, c'est que je n'ai pas su m'exprimer.

Il faut bien sûr être à l'écoute, et avoir l'oeil sur tout ça, mais en fait, il faut faire en sorte de ne pas donner trop d'importance soi-même à ces évènements. ce n'est pas en intervenant systématiquement qu'on va aider l'enfant, au contraire, il va se retrouver encore plus au ban des autres.
Bien sûr qu'il faut garder un oeil sur ce qui se passe, mais discrètement. Et n'intervenir que si on se rend compte que ça dérape ou que ça va trop loin (enfant en souffrance manifeste)

Comme je l'ai dit, j'étais assez solitaire à l'école. Certains enfants n'étaient pas sympas avec moi. Mais ce qui marche le mieux dans ces cas là, c'est de les ignorer, de ne pas "réagir", et ils se lassent.
Ils harcèlent ceux qui réagissent, ceux sur lesquels ils se rendent compte qu'ils ont un "pouvoir".
Je ne dis pas que je n'en ai pas souffert parfois, mais au final, je n'en ai que peu de souvenirs.
Je crois que mes parents s'en fichaient de toute façon.

Pour mes propres enfants, je leur ai dit de ne pas montrer de réaction quand ils se sentaient "agressés" par d'autres (je parle d'agression non physique), et ils ont plus ou moins su l'appliquer. La construction de la personnalité passe aussi par là : chercher si possible ses propres réponses, ses propres solutions. Mais en tant que maman, leur dire aussi que s'ils se sentent en difficulté, ils peuvent venir parler aux adultes de ce qui les gêne.
Chez nous, j'ai toujours laissé ma porte ouverte. Mais je n'ai jamais pris les devants.

Pour ce qui est des agressions physiques, c'est autre chose. Au collège mon fils s'est fait casser le nez par un plus grand que lui, à la sortie, en allant prendre son bus. La raison ? Il avait discuté avec une fille, et cela n'avait pas plu à l'agresseur, car c'était sa copine.
Le surveillant est intervenu et les a séparés, et on m'a téléphoné pour que je vienne le chercher. En sortant, je suis allée directement à la gendarmerie, car mon fils m'a dit que ce garçon l'avait déjà menacé plusieurs fois. Je n'ai pas porté plainte, car je ne voulais pas qu'une plainte puisse faire tache dans la vie d'un gamin de 12 ans, et les gendarmes ont été hyper compréhensifs. Je sais qu'ils sont allés voir les parents pour les mettre en garde sur le comportement du gamin, en leur disant qu'il avait de la chance que je n'aie pas déposé plainte (j'avais dit que s'il y avait la moindre tentative d'agression à nouveau, je ne me gênerais pas cette fois pour porter plainte).
Ce garçon n'a plus jamais embêté ou menacé mon fils.
Mais j'imagine qu'il avait des parents intelligents.

Car le grand souci, c'est surtout l'éducation de certains enfants.
Ici, vous qui témoignez, vous êtes toutes dans le cas de figure où si vous constatez que votre gosse se comporte mal, vous allez lui expliquer que cela ne se fait pas, et pourquoi il ne faut pas se comporter ainsi.
Vous êtes des parents intelligents et responsables.
Mais ce n'est pas le cas de tous les parents.

Je me rappelle d'un papa qui disait à son gamin : apprend à te servir de tes poings, car dans la vie, il vaut mieux être du côté de ceux qui cognent que de celui de ceux qui reçoivent

Par paquerette20 : le 18/01/19 à 20:00:07

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19768 messages

483 remerciements
Dire merci
apprend à te servir de tes poings, car dans la vie, il vaut mieux être du côté de ceux qui cognent que de celui de ceux qui reçoivent
Tu sais, ça je l'ai entendu un paquet de fois, de la part de parents éduqués "intelligents et responsables" comme tu dis...

Par kefiretlome : le 18/01/19 à 20:01:56

En ligne

Inscrit le :
23-11-2007
26500 messages

467 remerciements
Dire merci1
Et bien, de mon point de vue, non, ce ne sont pas des parents éduqués intelligents et responsables. Ce sont de gros cons

Par paquerette20 : le 18/01/19 à 20:07:21

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
19768 messages

483 remerciements
Dire merci
C'est juste "représentatif" des gens en général ... Sinon y'aurait pas de guerres kefir ....

Par Desroses : le 18/01/19 à 21:22:35

Déconnecté

Inscrit le :
27-11-2011
5532 messages

62 remerciements
Dire merci
Moi je suis curieuse, pour les parents aux enfants plus...turbulents vis à vis des autres ? Vous réagissez comment ?

Par goss_de_panloup : le 18/01/19 à 21:47:30

Déconnecté

Inscrit le :
26-04-2010
2696 messages

38 remerciements
Dire merci
J'ai été harcelée par un sale gamin au collège, un jour il s'est fait mettre un coup de couteau par un autre élève qu'il avait aussi poussé à bout.
Du coup on ne l'a plus revu jusqu'à la fin de l'année.

Par nanou8774 : le 19/01/19 à 07:52:45

Déconnecté

Inscrit le :
06-09-2010
492 messages

4 remerciements
Dire merci1
Ça me stress rien que de penser au future du mien déjà très répondant au émotions des autres.

Mon grand frère était harceler au lycée. Il se faisait bousculer et tout.... mes parents étaient aller voir la direction au collège. Il y avait eu il me semble un truc pour le harceleur. Mais ça n'a rien changé ça continuait. Mon frangin était super mal, désagréable. Bref ça devenait la cata à la maison.
Nos parents ont inscrit mon frangin à la boxe en activité extra-scolaire. Il a pris de l'assurance. Et il a fini par mettre un pain à son harceleur. Il a fini en colle. Nos parents l ont soutenu....du coum il ne s'est plus jamais fait emmerdé. Par contre il n'est jamais allé dans l'autre catégorie. Il a pris de l'assurance et une certaine maîtrise de soit. et n aurait jamais eu intérêt à profiter de son expérience.... sinon ça aurait chauffer à la maison....

Par Maratre : le 19/01/19 à 10:29:01

En ligne

Inscrit le :
12-11-2011
4355 messages

136 remerciements
Dire merci1
Ce n'est pas parce qu'on est "vieille" maman , qu'on n'ecoute pas nos enfants et qu'on ne fait rien pour eux .

Mes filles ont 22 et 24 ans.
Mais au niveau education , je me sens plus vieille maman que la generation qui ont des jeunes enfants actuellement.

Pas de polémique , c'est juste un fait.

Par Loarghann : le 20/01/19 à 16:48:31

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13130 messages

145 remerciements
Dire merci
Ben je suis maman d'une petite turbulente...... On discute beaucoup, de tous les sujets, et on met des limites plus larges mais on ne les lâche pas.... C'est assez simple en fait, mais pas toujours facile à appliquer car très energivore.
Pour ysaline, comme je l'ai dit, j'ai demandé à l'instit d'être vigilente.

La ou j'ai plus facile, c'est qu'elle me raconte beaucoup de choses de sa journée et que je sens assez facilement quand il y a un truc pas net....

Et puis, je vois ses défauts à ma cocotte, même si je ne suis forcément pas objective, je vois quand elle merde et dans ce cas je lui explique et lui demande d'aller demander pardon....

Par Loarghann : le 20/01/19 à 16:54:33

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13130 messages

145 remerciements
Dire merci
Et nous avons aussi la chance d'avoir une école qui parle ouvertement du harcèlement avec les élèves et les parents.... Et c'est une petite école de campagne ou l'on peut encore facilement être en contact avec les enfants que fréquentent nos enfants.... Quoi que quand un des parents avait foutu une claque à un enfant qui n'était pas le sien dans la cour, les parents avaient été interdit de cours de récréation le matin, ce qui avait fait un tollé chez beaucoup de parents mais que j'avais trouvé normal pour ma part même si je regrettait qu'on aie du en arriver là....

Par mayelle38 : le 22/01/19 à 15:57:44

Déconnecté

Inscrit le :
03-07-2009
2033 messages

31 remerciements
Dire merci1
ouh là là, je ne voulais vraiment pas déclencher de polémique!
On est bien d'accord que c'est un problème de curseur, de sensibilité différentes de chacun (parents et enfants, autant du coté harceleur que harcelé).
Du coup j'ai inscrit Laurélyne à la cantine et à la garderie, ça lui fait un bien fou. Elle est super contente d'y aller donc ça me rassure.
Elle va même aller au centre aéré ces vacances...
Je pense qu'elle rencontre d'autres enfants, tout âge confondu et que ça lui fait du bien.
Encore merci à toutes pour vos témoignages

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 088) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Propriété sur 8
290000€
Vends 250 Tonnes
Cheval Hongre
700€
Beau Cheval
700€
Cheval Frison
700€
Casque Aéro