Forum cheval
Le Forum Cheval

Sol equestres et pollution

Sujet commencé par : Kindy49 - Il y a 40 réponses à ce sujet, dernière réponse par Kindy49
1 personne suit ce sujet
Par Kindy49 : le 27/10/22 à 08:49:45

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1496 messages

78 remerciements
Dire merci
Bonjour, je cherche à avoir des informations sur les matières autres que le sable utilisées en équitation ou sur les courses.
J’ai demandé par formulaire de contact à des entreprises qui font de la pub sur Facebook, je n’ai pas de réponse.
Pour ceux qui ont ca en leur possession, pourriez-vous me transmettre les fiches produits.
Pour les fibres ce sont des fibres en quoi ?
Pour le reste j’avais lu qu’il y avais un projet de loi pour encadrer mais je ne retrouve rien là dessus.
Merci

Messages 1 à 40, Page : 1

Par Erzebeth : le 27/10/22 à 10:22:31

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69149 messages

1300 remerciements
Dire merci
En voilà une bonne question!!!

Par NONETTE CUIRS : le 27/10/22 à 16:06:33

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
1235 messages

104 remerciements
Dire merci
Près de chez moi, il y a des hippodromes d'entraînement: les chevaux doivent pouvoir y travailler en extérieur tous les jours, même quand il gèle, et les gérants disposent d'un budget important concernant les sols.
Ces dernières années, ils étaient équipés de sols à base d'écorces.
Récemment, ils ont tout changé pour introduire un mélange de fibres et de vaseline.

Par Pili : le 28/10/22 à 08:43:51

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
excellente question, à chaque fois que les forumeurs s'informaient sur les pistes 'maison' (donc finalement assez peu utilisées) et les matériaux j'ai osé émettre un bémol sur le côté 'crasse' de ces mélanges mais qu'on m'a rapidement balayé de la main genre c'est pas le sujet. Et cet été quand nous avons été nombreux à nous rendre compte dans notre quotidien (pour ne pas dire dans nos tripes) de la valeur de l'eau, je me suis rendu compte qu'on n'était pas prêts à mettre notre hobby/passion en sourdine pour le bien de la planète. tous ces petits bout de plastic dans un sol c'est une énorme merde à dépolluer et on aura bientôt des chevaux avec plein de plastic dans le ventre, comme les poissons.

Vous pouvez vous déchainer, vous avez 2 heures

Par ninicoton : le 28/10/22 à 09:56:48

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
5508 messages

273 remerciements
Dire merci
Tiens, j'avais vu passer ça sur le facebook d'une copine:

Lien

Par Colomba : le 28/10/22 à 09:58:38

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Pili Tu parles du caouthcouc a base de pneus par exemple? Je ne sais meme pas si c'est encore utilisé et légal, et je peux te dire que j'y ai renoncé il y a deja quelques années pour la pollution que ça entraine. Il me semble qu'a présent, on parle surtout de sol a base de feutrine non? Cela doit se dégrader dans le sol? En tout cas, je suis le post car effectivement, la question se pose.

Par Maratre : le 28/10/22 à 09:59:45

En ligne

Inscrit le :
12-11-2011
8394 messages

344 remerciements
Dire merci
J'ai mis des fibres , mélangées au sable , et je n'arrose plus .c'est vraiment bien.

J'ai pris chez "cofibres France ", si vous voulez aller voir la composition.

Par BountyB : le 28/10/22 à 10:31:09

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
3081 messages

222 remerciements
Dire merci
Sujet intéressant.
Je suis allée voir les "cofibres" par curiosité : on est sur du polypropylène, donc du plastique, qui ne se dégrade pas du tout dans les sols
C'est un truc à se retrouver avec des microplastiques de partout, ça !



Par Pili : le 28/10/22 à 12:13:22

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
Colomba, les pneus (de voiture ou d'avion) je pense que c'est, effectivement, passé de mode mais au moins en sortant avec des pieds tous noirs on se rendait compte à quel point on encrassait tout.

Chez moi 'plastic' recouvre très globalement tout ce qui est 'artificiel' , j'ai tjs été dernière de la classe en chimie et je n'ai aucune idée de ce qu'est un polymère mais ce que je sais c'est que nos tapis/vêtements/gaines de cable etc c'est fait ni en soie ni en laine et ce n'est pas pcq c'est 'recyclé' que c'est forcément bon pour la planète surtout que c'est 'pulvérisé' en morceaux tellement petits qu'on va avoir du mal à trier le sable de la fibre et donc de dépolluer donc ça va s'enterrer dans le sol, être transporté un peu partout, se dégrader éventuellement en particule encore plus petites et terminer dans l'estomac, le sang etc de nos chevaux au même titre que la pollution des océans.

Alors qu'une infrastructure 'importante' utilise ce genre de sol je peux encore comprendre (même si j'aimerais que non) mais qu'un particulier qui monte , au mieux, une heure par jour sur sa piste perso en fibre, là j'ai mal à ma planète. Je ne 'vise' absolument aucune personne en particulier et chacun fait ce qu'il veut de sa life et de ses chevaux, juste tenez en compte dans votre calcul de 'je pollue combien, moi tout seul dans mon coin et quel effort/sacrifice suis-je prêt à faire pour polluer moins' (et énormément de gens trouvent qu'ils sont déjà au max)

On a eu la même discussion cet été avec l'eau où il y en avaient pas mal qui refusaient de rationner l'eau sous prétexte qu'ils ne partaient pas en vacances. Chacun son curseur, comme d'hab.

Par Maratre : le 28/10/22 à 18:10:47

En ligne

Inscrit le :
12-11-2011
8394 messages

344 remerciements
Dire merci
Apres il y a ceux qui montent à cheval et ceux qui ne montent pas.
Je prefere avoir une carriere avec des fibres mélangées , qui évite de vider les nappes phréatiques , mais aussi qui fait un très bon terrain pour les tendons des chevaux.

Un particulier sur un terrain pourri va abimer son cheval .
Apres , on peut arrêter de monter , comme ça , ça règle le problème.

Par Colomba : le 28/10/22 à 22:06:33

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Il est vrai que les deux positions se défendent tout à fait.

Par Erzebeth : le 28/10/22 à 22:10:18

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69149 messages

1300 remerciements
Dire merci
Oui enfin c'est un peu facile comme réponse.
Il est quand même plus que temps de se poser genre de questions. Effectivement utiliser un max d'eau pour les sols équestres n'est plus défendable, et ne sera certainement bientôt plus permis.
Mais une pollution insidieuse comme celle des microplastiques, c'est pas mieux pour autant. Et la pratique d'un loisir ne le justifie certainement pas. C'est donc précisément pour pouvoir continuer de monter qu'il convient de trouver des solutions acceptables. Pour le coup, la fibre, on dirait bien que c'est une fausse bonne idée... en tous cas, si c'est forcément associé à des matériaux plastiques.

Par CaroDadou : le 28/10/22 à 23:36:44

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
20251 messages

381 remerciements
Dire merci
Ben après la base quand on fabrique une carrière, qu'on la fibre derrière ou pas, c'est de mettre un geotextile en dessous, comme dans tout terrassement calcaire ou de voirie ou de stabilisation quelconque, et le geotextile C'EST du polypropylène...
Donc on tourne en rond

Par Erzebeth : le 29/10/22 à 00:39:47

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69149 messages

1300 remerciements
Dire merci
Ah ben oui, c'est bien pour ça que je pense qu'il faut vraiment se poser toutes ces questions.
Et c'est pas du tout une attaque contre marâtre qui a choisi ce type de sols hein (mon post d'avant pouvait peut-être être vu comme ça et je m'en excuse ). C'est pas comme s'il existait réellement des solutions satisfaisantes actuellement... c'est bien ça le problème.

Par Maratre : le 29/10/22 à 07:56:36

En ligne

Inscrit le :
12-11-2011
8394 messages

344 remerciements
Dire merci
Pas de pb , je suis consciente de l'enjeu.

Mais on est quand même sur un sujet bien compliqué, et on va finir par tout critiquer et remettre en question et bientôt on remettra en question la compétition car c'est pour elle qu'on veut des bons terrains.
Il reste les plages , c'est le meilleur terrain à marée basse

Par Pili : le 29/10/22 à 08:11:49

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
carodadou quand j'ai fait ma piste je n'avais vraiment pas les tunes pour me payer un truc décaissé avec du géotextile etc donc je dois avouer qu'à ce niveau là je n'y connais pas grand chose (et à l'époque elle était utilisée par des gens qui montent ).
Que devient le géotextile à la longue ? il se dissout dans le sol ? ou on peut envisager de l'enlever d'un (ou de plusieurs) grands morceaux ? Dans mon esprit le gros problème de toutes ces fibres mélangées au sable c'est qu'on promène ça partout et que c'est infernal à 'trier' pour mettre le plastic d'un côté et ramasser tous les petits morceaux de fibre.

Et quand je vois que Cofibres insiste sur le fait que les autorisations pour installer une piste pourraient être difficiles à obtenir je me dis que je ne dois pas être la seule à me poser la question.

Par Kindy49 : le 29/10/22 à 09:20:41

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1496 messages

78 remerciements
Dire merci
Merci je vais regarder Cofibres et le post de Mr Mondialisation....n’hésitez pas si vous avez d’autres pistes sur ces sols.

Par CaroDadou : le 29/10/22 à 11:02:39

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
20251 messages

381 remerciements
Dire merci
Non pili le geotextile ne se degrade pas il n'est pas fait pour ça justement il est fait pour rester entre la terre décaissée et les cailloux ou remblais qu'on met par dessus quand on stabilise une zone ou qu'on fait une carrière.

Par Pili : le 29/10/22 à 11:56:21

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
merci carodadou, n'étant pas une extrémiste un truc en plastic réversible ne me dérange pas spécialement. Le jour où on n'a plus envie de piste on creuse et on enlève le géotextile. Quant au sable fibré, il y a un marché de l'occasion ? (genre le gars qui achète une maison mais n'a pas de chevaux et veut virer la piste pour en faire une piscine par exemple). Mon 'problème' c'est vraiment les petits trucs en polymère qui vont aller se foutre partout et que les animaux vont finir par ingérer.

Par CaroDadou : le 29/10/22 à 12:08:17

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
20251 messages

381 remerciements
Dire merci
C'est plus difficile que ça, parce que quand on terrasse, on decaisse sur 20, 30, 40cm, on remblaie avec des tonnes de matières et on tasse au rouleau compresseur pour ne pas que ça bouge.
Si tu veux remettre en état et donc tout virer y compris le geotextile il faut y aller à la pelle de chantier. Autant dire que c'est plus facile à dire qu'à faire.
La question pour moi c'est quid des eaux de ruissellement qui se retrouvent dans les nappes phréatiques et qui passent obligatoirement par l'étape des polymeres en sous sol qui stabilisent les voies.
Quid des bâches agricoles faites de pétrole qui recouvrent les potagers ou exploitations pour éviter les mauvaises herbes ? Ca doit bien libérer du plastique et du pétrole dans le sol et intégrer les nappes non ?

Après ce sont juste des questions que je soulève, je suis la première à souhaiter terrasser les zones pour chevaux instables donc dans l'absolu j'ai rien à dire

Par Lsan : le 29/10/22 à 20:16:22

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4202 messages

78 remerciements
Dire merci
J'ai lu qu'on pouvait faire des carrière en copeaux de bois, quelqu'un a essayé ici ?

L'idée c'est que c'est lentement biodégradable en humus, mais que ça ne demande pas d'entretien, ni d'arrosage. Par contre, le bas de gamme s'effrite et se décompose plus vite...
Enfin j'ai lu vite fait, mais ça n'a pas l'air si mal sur le papier, comme compromis entre un bon sol et l'absence de pollution / entretien / arrosage surtout

Par Pili : le 29/10/22 à 21:48:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
le plastic agricole c'est vraiment une grosse merde, le long de ma promenade chien ils ont broyé des broussailles y compris les bâches agricoles et même un surgélateur, un massacre, on aurait dit qu'il avait neigé. J'ai passé des semaines à remplir chaque jour mon sac à dos de petits bouts de plastic avant que ça ne repousse et devienne invisible. Tout le village emprunte ce chemin de promenade, j'ai demandé un peu d'aide (genre chaque fois que vous passez par là vous ramassez 10 plastics de 5x5cm), un jour je vois un gars avec un sac, je me dis chouette il vient m'aider et en fait non il ramassait du petit bois pour démarrer son feu, le plastic il l'a bien laissé là. Je deviens dégoûtée des 'familles zéro déchet' qui ne se sentent pas concernés par la nature qui les entoure, j'ai eu bcp de conseils de quelle instance contacter et qui punir ou les éternels indignés du canapé mais personne n'est venu ramasser avec moi. ça me rend amère.

Et oui ma dalle de béton pour les chevaux (une partie) a un plastic au fond, peut-être que, depuis le temps, il s'est dissout dans le sol, honnêtement je ne savais pas, je n'étais pas sensibilisée au moment de sa construction. Je ne veux pas virer extrémiste mais je n'arrive pas à m'en foutre même si je ne vivrai pas assez longtemps pour me rendre compte des dégâts.

Par Colomba : le 29/10/22 à 22:26:25

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Je te trouve tres idéaliste sur ce coup la Erzebeth : ne pas arroser et ne mettre que des produits totalement inoffensifs, cest un peu vouloir le beurre, l'argent du beurre et blabla....
J'aurais tendance a dire qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs. Si on fait du naturel, donc du sable (qui vient a manquer aussi, soit dit en passant), ben soit on arrose - ce qui ne sera plus acceptable, je suis d'accord), soit on met de la fibre... qui n'est donc pas naturelle, ok, mais a voir quand meme de plus pres... désolée si ça te semble facile comme réponse, mais moi je ne condamne rien a ce stade, tout est bien trop nouveau pour avoir des idées totalemnt arretées sur le sujet. Sinon, pour moi qui est une carrière en sable, ben le choix est vite fait : je n'arrose pas. Quand le sol est trop poussiéreux, je vais soit en extérieur, soit je travaille sur une petite carrière en herbe que je me suis faite a coté. Et a mon avis, quand on n'est pas compétiteur, cest encore la solution la moins chère et la plus écolo


Message édité le 29/10/22 à 22:26


Message édité le 29/10/22 à 22:27

Par Pili : le 29/10/22 à 23:02:57

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
je n'ai pas lu ça dans les propos d'Erzie, et Colomba pour moi, ta façon de fonctionner est la plus pragmatique possible. Après rien ne nous empêche d'envisager de nous adapter (en multipliant, par exemple, les réserves d'eau). C'est clair qu'on nous avait prévenus mais pour ma part ça ne fait que 2-3 ans que je ressens vraiment le problème dans mon quotidien. Je sais pas moi on va dévier l'eau grise de nos douches jusqu'à notre carrière en sable

Par kirikou : le 30/10/22 à 09:18:15

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18620 messages

362 remerciements
Dire merci
Un bon terrassement et pas de geotextile, c'est possible. Je n'en ai pas mis non seulement parce que ce n'est pas naturel mais surtout parce que ça finit toujours pas remonter.
Je n'arrose pas, j'aimerais bien fibrer mais avec du "naturel à dégradation lente" le jour où ça existe (si ça existe un jour). En attendant, quand le sol n'est pas bon pour monter, je monte dans le pré ou je vais en forêt car j'ai l'immense chance d'avoir une belle forêt domaniale à portée de sabot.

Par dejavu : le 30/10/22 à 09:51:38

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12473 messages

1080 remerciements
Dire merci
Quid des bâches agricoles faites de pétrole qui recouvrent les potagers ou exploitations pour éviter les mauvaises herbes ? Ca doit bien libérer du plastique et du pétrole dans le sol et intégrer les nappes non ?

Je me pose aussi la question...
En attendant, contre les mauvaises herbes, je paille avec du vieux foin récupéré et aussi avec de la laine de mouton puisque ma co-potagère a trois moutons. On utilise aussi la laine pour stabiliser les pistes de paddock paradise, je me demande donc si on ne l'utilise pas pour les sols de carrière. C'est naturel, ça se décompose et la plupart du temps c'est gratuit.
Par contre mon tas de compost d'hiver je le recouvre chaque année avec la même bâche donc ça m'ennuierait bien si la bâche lâchait du plastique dans le tas à composter...mais on verrait de l'usure non?

Par NONETTE CUIRS : le 30/10/22 à 14:10:30

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
1235 messages

104 remerciements
Dire merci
Ce qui monte, ce qui descend ...

Les bâches agricoles, avec l'âge, sont déchirées (oiseaux, tempêtes, ...) en morceaux de plus en plus petits qui ne disparaissent jamais, mais cela n'a rien à voir avec des micro-particules: il en reste plein le sol, mais cela ne descend jamais jusqu'aux nappes phréatiques (et pourrait encore moins en remonter). Elles peuvent se déchirer, mais ne 'lâchent pas du plastique' !

dejavu Pourquoi recouvres-tu ton compost ? Un bon compost doit être aéré (pas seulement découvert, mais remué de temps en temps), sinon cela devient de l'ensilage ...

Par dejavu : le 30/10/22 à 14:38:27

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12473 messages

1080 remerciements
Dire merci
Je recouvre parce que ça macère mieux ainsi l'hiver, sinon j'obtiens un tas de mauvaises herbes sur lequel poussent les orties.
Ce que j'appelle mon compost ce sont tous les déchets du jardin empilés en tas. J'en ai un autre avec des crottins mais comme je n'ai plus de chevaux, le tas s'épuise. Je retire la bâche régulièrement et je remue.

Par Cocktail_jet : le 30/10/22 à 19:08:39

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10366 messages

406 remerciements
Dire merci
Je reviens de equitalyon ou j’ai été prendre des infos
Les fibres sont soient :
En textile
En bout de moquette de voiture de gazon synthétique etc donc plastiques

Pour votre info la fibre en moquette est un déchet très cher à traiter dont les industrielles sont ravies de se débarrasser auprès des fabricants de sol équestre (limite on m’a dit que les fabricants de sols équestres touchaient de l’argent pour les récupérer et ensuite les revendent…business hyper rentable !!!!!)
Il faut donc penser que si un jour vous ne voulez plus de votre carrière en fibre de moquette et bien vous allez payer la peau du cul pour l évacuer

La fibre de textile c’est moins problématique en terme de déchet mais cela nécessite du sable donc de l’eau etc

Les fabricants sont en train de voir pour faire des machines qui puissent nettoyer les sables et les récupérer

Bref ça calme un peu la fibre ….

Par Erzebeth : le 31/10/22 à 08:39:07

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69149 messages

1300 remerciements
Dire merci
colomba effectivement, comme dit pili, tu n'as sans doute pas perçu mon propos dans le sens où je l'entendais. Pour le coup, le fond de ma pensée, c'est qu'à terme, sauf solution miracle à laquelle je ne crois pas vraiment, c'est que tout le monde va devoir faire plus ou moins comme toi, et dans la mesure où ce n'est pas une activité vitale, devoir mettre un peu d'eau dans son vin en matière d'exigences techniques.

Par Colomba : le 31/10/22 à 13:50:36

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Oui

Par kirikou : le 01/11/22 à 18:33:30

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18620 messages

362 remerciements
Dire merci
Cocktail_jet : côté fibre, il y a des fabricants capable de garantir de la fibre 100% naturel, style du feutre?

Par Ecoleartequestre : le 01/11/22 à 23:47:02

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1970 messages

422 remerciements
Dire merci
En fibre naturelle pas chère a mélanger au sable, je crois que je regarderais du côté de la fibre longue de chanvre: facile à trouver, bonne qualité d'absorption de l'humidité (meilleure que la paille quand utilisé pour des litières). On en intègre aussi en construction dans du béton et dans des sols de routes, bonnes propriétés mécaniques . Intéressant quand c'est neuf, plutôt amortissant..... par contre, juste mélangé au sable, je pense que ça doit se transformer assez vite en humus et nécessiter un renouvellement régulier.

Après il y a les feutres de paillage jute/chanvre utilisés en horticulture . Mais là aussi, assez vite biodégradables je pense, donc à renouveller assez souvent. Et surtout il faudrait trouver le moyen de les déchiqueter parce que je pense qu'ils ne se vendent que sous forme de bâche recouvrante au mètre linéaire.

Sinon, peut-être une vraie piste de solution adaptée aux sols équestres, mais dont je ne connais pas le prix, et que je n'ai jamais testé en vrai: c'est cette solution à base de copeaux de bois. Il en existe plusieurs autres sur le marché mais je trouve celle-ci en particulier originale et intéressante parce que là le bois utilisé est du buis: plus résistant et moins facilement putrescible, ça me semble particulièrement intéressant par rapport à d'autres bois. Si je devais faire une carrière chez moi (hélas pas d'actualité ) je crois que c'est cette solution là que j'étudierais en priorité . Lien


Message édité le 01/11/22 à 23:48

Par Sidd : le 02/11/22 à 00:33:34

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2987 messages

94 remerciements
Dire merci
Il me semble que l'utilisation du sable, aussi naturel soit-il, est tout aussi controversé, sur le plan écologique et environnemental. Alors, quid dans 20 ans ?

Par Cocktail_jet : le 02/11/22 à 08:21:00

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10366 messages

406 remerciements
Dire merci
kirikou je ne sais pas mais ce serait intéressant de savoir si jamais tu avais la réponse
Il faut demander aux fabricants
Je peux te donner le nom de celui que j’ai vu (pas très loin de chez toi) je l ai trouvé vraiment très bien le gars

Par Erzebeth : le 02/11/22 à 08:53:14

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69149 messages

1300 remerciements
Dire merci
Un des gros problème du sable, c'est son extraction.
Effectivement on a tendance à voir ça comme une ressource illimitée, mais ce n'est pas du tout le cas et il commence à y avoir des tensions de ce côté là aussi... Et là, les carrières pour poney, ça va devenir secondaire, le problème principal, ça va être la construction en général.

Par kirikou : le 02/11/22 à 08:58:20

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
18620 messages

362 remerciements
Dire merci
J'allais répondre la même chose que Erzie : le sable ne pollue pas là où on le pose, même si installer une carrière, même sans rien de polluant, a forcément un impact. Mais c'est pareil quoiqu'on fasse d'un sol : quand on le cultive, a fortiori quand c'est avec moult engrais, pesticide et labour profond, je ne pense pas que ce soit mieux.

Comme le dit Erzie, le principal problème, c'est son mode d'extraction, qui selon les lieux à un gros impact environnemental ET social

Ecoleartequestre , justement, une fibre comme le chanvre qui se dégrade vite, ça n'est pas intéressant si le but est d'avoir un sol fibré. Idem pour le copeau de bois, à l'usage il semble que ce soit facilement glissant tout de même.

Par Pili : le 02/11/22 à 10:06:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
9108 messages

527 remerciements
Dire merci
En allant assister ma véto j'ai vu le sol de manège couvert en écorces de bois et franchement ça ne me donnait pas envie.

La sciure/copeaux c'est ce qu'on avait systématiquement quand j'étais jeune en Allemagne ce n'est qu'en Belgique que j'ai découvert qu'on pouvait monter sur du sable. J'ai un souvenir d'énormément de poussière pcq les copeaux deviennent de plus en plus 'fins' ou alors il faut en rajouter régulièrement et , si c'est couvert, il faut beaucoup arroser.

Par Cocktail_jet : le 02/11/22 à 10:46:56

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
10366 messages

406 remerciements
Dire merci
Comme tout ce qu on fait je pense que c’est sans solution …

Par Lsan : le 02/11/22 à 12:24:37

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
4202 messages

78 remerciements
Dire merci
Je ne m'y connais pas en sol.

Je me demande si à un moment, on ne peut pas tout avoir : un sol confortable et pas mauvais pour les chevaux, avec un minimum d'entretient, qui ne demande pas d'eau, qui ne soit pas polluant et qu'on ne doive pas renouveler avant X années.

Je n'ai pas l'impression que ça soit possible, à la lecture de divers post et articles sur le sujet. Il va falloir faire un choix à un moment donné... Un sol pas très propre mais pas trop gourmand en eau et qui ne demande pas trop d'être renouvelé ou bien un sol propre, mais qui va demandé d'être renouvelé.

Est-ce qu'on peut se permettre de continuer avec les sols en sable ? Avec des sols qui contiennent des matières polluantes ou non dégradable (ou très très lentement) à l'ère de la dépollution ?

J'aimerais trouver un comparatif entre sol en sable, sable/fibre, fibre et écorce, avec le coût de la mise en place (creuser l'endroit, aplanir, mettre le drainant, quantité de matière pour le sol de travail, coût du renouvellement sur 10 ans par exemple, coût et temps passé à l'entretien avec passage de herse/grille/rouleau, arrosage (m3 d'eau utilisé et tous les combien de temps ?) etc, pour une dimension précise (ben oui, sinon ça fausse tout). Et sans parler du bas de gamme pour l'un et du haut de gamme pour un autre, évidemment.

En bref, une analyse simple d'une même carrière, faite avec ces matériaux différents. Une analyse qui regarde aussi le vieillissement de ces sols et leur impact (environnemental et sociétal, parce qu'on en parle de plus en plus et qu'on ne peut pas non plus continuer d'exploiter tout et n'importe quoi comme on le fait (les autres êtres humains aussi d'ailleurs).

La solution sera peut-être celle qui nous demandera de sortir de notre petit confort, de plus en plus, je me dis que nous sommes une société gâtée-pourrie, qui veut tout, tout de suite et pas cher ou gratuit, mais sans jamais rien vouloir remettre en question de son côté (je ne parle pas de ce post, mais d'une manière générale).

La solution du sol équestre, du "bon" sol équestre (bon pour les chevaux, l'environnement), sera peut-être celui qui demande à être renouvelé. Ca va peut-être demander un changement de mentalité, d'état d'esprit. Enfin, c'est l'impression que j'ai.

Si quelqu'un sait où je pourrais trouver des choses intéressantes sur le sujet, je suis preneuse ^^


Par Kindy49 : le 02/11/22 à 20:42:25

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1496 messages

78 remerciements
Dire merci
Le problème peux se résoudre pour du loisir ou du sport, mais les pro qui gagnent leur vie en valorisant des jeunes chevaux il y prennent vraiment garde et ça se comprend.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 321) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval