Forum cheval
Le Forum Cheval

Changer de monture, choix de la relève... ?

Sujet commencé par : Canaille - Il y a 65 réponses à ce sujet, dernière réponse par boby
Par Canaille : le 08/05/22 à 21:57:38

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Après plus de 10ans sur le dos de ma fidèle blondinette survoltée, cerveau droit extraverti pour ceux qui connaissent, bref un zebulon très active sanguine en avant mais toujours gentille et très guerrière....
Me voilà dans le choix d'une relève...

Mon coeur a la base va vers les chevaux sensibles dans le sang, mais les années qui défilent, quelques accidents de parcours... Soyons honnête je suis devenue une trouillarde et quand le cheval gigote de trop, que je ne sais pas jusqu'où ça peut aller, ben j'ai vite fait de me décomposer, j'ai peur de tomber et de me refaire mal.
Le poney serait a la maison, je peux prendre le van et des cours régulièrement, mais l'idée c'est aussi d'aller me balader en solo avec mon poney.

Du coup je cherche un poney plus cool et serein histoire de me faire plaisir en sécurité (même si j'ai conscience qu'un accident peut survenir même avec un poney zen).
Je pense que les premiers mois effectivement je serais mieux sur un gentil pas trop speed, mais j'ai peur de regretter ensuite cette sensibilité qui me fait vibrer.... Tout en étant consciente que je ne suis pas sûre d'être capable de gérer un jeune sensible à la maison...

Qui est passé par là ?
En gros c'est le cœur et la raison ?
Sachant que le cœur m'a conduit à l'hosto il y a 18mois....





Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Par sheytana : le 08/05/22 à 21:58:59

En ligne

Inscrit le :
26-03-2007
138292 messages

1871 remerciements
Dire merci
Un PRE ?
Fin, dans le sang, mais tellement tellement gentil...

Par CaroDadou : le 08/05/22 à 22:07:30

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Je partirai sur un truc plus froid que le PRE je pense, parce que gentil ça ne veut pas dire concon le côté sanguin ça peut leur monter à la tête et ça peut secouer fort quand même. Faut pas se décomposer dessus quoi.
Tu n'irais pas vers un petit cheval genre croisement poney cheval ? Il y en a pas mal maintenant, des OC croisés selle français et poney.

Par Canaille : le 08/05/22 à 22:08:29

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Ce n'est pas le choix de la race le soucis
C'est plus de gérer le passage d'un cheval dans le sang fin réactif a un autre plus zen moins sanguin plus calme, sans avoir l'impression d'avoir 80balais ni s'ennuyer....


Par Canaille : le 08/05/22 à 22:09:25

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Pour la race, mon coeur me dit Connemara

Par CaroDadou : le 08/05/22 à 22:21:38

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
J'allais te parler du connemara

Après tu peux trouver un cheval sympa mais juste réactif (qui est selon moi différent de sanguin).
Je pense à ma vieille jument par exemple qui est plutôt tranquille de caractère, mais si tu lui mets les doigts dans la prise elle va être hyper reactive tout en restant parfaitement gerable et sécure

Par Erzebeth : le 08/05/22 à 22:23:35

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68371 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ben après je sais pas, mais des sanguins fiables ça existe aussi, le vrai problème c'est peut-être juste le côté jeune cheval?
Là je vois Ode, bon, ok, elle a 20 balais, mais je sais qu'elle était à peu près pareille il y a 10ans (elle a rien foutu entretemps de toutes façons ), mais bon, dans le sang, elle l'est, y'en a sous le capot, par contre elle n'a pas une once de vice, elle n'a pas peur de grand chose, et quand elle regarde un truc, tu encadres, tu encourages et zou, c'est bon. Elle chauffe, mais ça reste ultra gérable pour un cavalier pas complètement débutant, franchement, il n'y a pas plus de raisons de se faire mal avec elle qu'avec un cheval plus mou du genou.
je comprends que tu te sois fait peur avec la précédente, mais c'est pas pour autant que tu vas forcément retomber sur un cas.


Par Canaille : le 08/05/22 à 22:35:18

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Je veux un jeune, donc ça complique un peu les choses aussi

Par cicitt : le 08/05/22 à 22:48:28

Déconnecté

Inscrit le :
24-04-2007
16401 messages

470 remerciements
Dire merci
Regarde du côté de l’élevage Solemio.

Par cicitt : le 08/05/22 à 22:49:50

Déconnecté

Inscrit le :
24-04-2007
16401 messages

470 remerciements
Dire merci
Lien

Par Erzebeth : le 08/05/22 à 23:05:47

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68371 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ah ben oui, de ce côté là, le jeune complique clairement c'est sûr...
Mais je trouve du coup dommage de passer à côté de ce que tu aimes comme chevaux, sachant que tu peux très bien avoir du sanguin gérable... comme du froid très con d'ailleurs! Et puis il y a aussi des histoires d'affinités et on ne s'entend pas tous avec tous les chevaux... Par contre, vouloir un jeune quand on sait qu'on a des appréhensions, c'est quand même choisir de se compliquer la vie je trouve.
Après, tu le sais...

Par cicitt : le 08/05/22 à 23:09:21

Déconnecté

Inscrit le :
24-04-2007
16401 messages

470 remerciements
Dire merci
Bah moi je suis une trouillarde à cheval et je n’ai jamais eu peur sur Valino que j’ai eu à 3 ans non débourré. J’ai tout fait à notre rythme et je sais qu’il n’a eu aucune mauvaise expérience monté.

Par Erzebeth : le 08/05/22 à 23:16:34

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68371 messages

1244 remerciements
Dire merci
J'ai pas dit que c'était pas possible, j'ai dit que c'était plus compliqué.
Mais disons que là, en plus il s'agit de changer de type de cheval pour partir sur un genre avec lequel canaille n'est pas sûre d'accrocher. Dans l'objectif "sécuritaire", je comprendrais mieux de faire l'inverse... rester sur le type de cheval qu'on aime bien, mais en prendre un d'âge plus mûr.
Après j'entends bien toutes les raisons qui peuvent faire qu'on préfère un jeune bien sûr...

Par Colomba : le 08/05/22 à 23:34:01

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18196 messages

362 remerciements
Dire merci
Je te dirais d'aller regarder l'azteque, mélange de cheval américain et de PRE. Si ça sort bien, ça te donne du gentil avec le coté que tu aimes bien Par contre, attention aux parents, parce qu'il y a des américains origines concours cutting ou reining qui sont de vraies piles, et les espagnols pas faciles, y en a aussi! Donc s'assurer que les parents sont bien dans leur tete! Mais une fois cette vérification faite, tu pourrais trouver ton bonheur dans cette race

Par al : le 08/05/22 à 23:52:14

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37497 messages

309 remerciements
Dire merci
franchement, moi je partirais pas sur une race précise dans l'absolu
je le vois avec mes PRE. ils n'ont RIEN à voir avec ce que certains vantent du PRE, on n'a clairement pas la même vision du cheval.
Le jeune qui est gentil mais 'sensible et peut péter en l'air", très peu pour moi.
Moi, mon jeune, je le colle dans les vaches et ça bouge pas, même s'il est pas rassuré d'avoir un troupeau de 20 vaches à 4m de lui, il est calme, attentif, et cherche à comprendre.
Je pense plutôt que tu devrais essayer des individus plutôt qu'une race, et voir ce qui te correspond le mieux

Par K.Zel : le 09/05/22 à 01:11:08

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9415 messages

558 remerciements
Dire merci
Et le choix de raison n'empêche pas les surprises aussi. J'ai bien acheté comme ça un gentil plan-plan pour ma mère qui s'avère tout sauf plan-plan quand on l'active et qui sortait très bien tout seul mais ce n'est plus le cas depuis des problèmes de vue.
Après, un choix de raison n'empêche pas forcément un cheval dynamique. Un des poneys les plus fiables que j'ai eu était pété de sang, mais toujours contrôlable, peur de rien, très sécurisant du coup. En revanche, jusqu'à ses 12 ans, c'était une autre chanson, il y avait le sang et le côté guerrier, mais sur le contrôle et la fiabilité, c'était autre chose.
Se méfier aussi de l'idée de se cantonner à une race. Le mien de connemara n'était franchement pas facile, très loin de là, et n'a jamais été un cheval d'extérieur (et pas de mon fait, il a été dans des mains très averties après que je l'ai vendu, et c'était pareil là-bas)
Finalement, partir sur un individu plus qu'une race me parait aussi bien, et ça n'empêche en rien de regarder les connemaras et ce qui y ressemble en premier lieu.

Par barbamama : le 09/05/22 à 07:27:14

Déconnecté

Inscrit le :
13-03-2011
2040 messages

41 remerciements
Dire merci
Et moi je te dirais de te fixer sur les méthodes d'élevage. Parceque j'ai eu un cheval ''de jardin'' manipulé et travaillé à pied depuis sa naissance (il n'était pas destiné à être vendu) VS cheval élevé en pâture / montagne simplement manipulé, je peux t'assurer qu'au final le résultat est très différent pour une race identique. Il y a des éleveurs qui passent beaucoup de temps à préparer leurs poulains a leur vie future, je trouve que c'est un vrai vrai plus. J'ai pu en croisé plusieurs dans le monde de l'OC de loisirs, mais attention leurs poulains ne restent pas jusqu'à 3 ans.

Par sheytana : le 09/05/22 à 07:55:43

En ligne

Inscrit le :
26-03-2007
138292 messages

1871 remerciements
Dire merci
Ce n'est pas le choix de la race le soucis
C'est plus de gérer le passage d'un cheval dans le sang fin réactif a un autre plus zen moins sanguin plus calme, sans avoir l'impression d'avoir 80balais ni s'ennuyer....


La race dans l'absolu peut-être pas, mais y'a quand même des élevages axés loisirs avec ce genre de chevaux bien dans leurs têtes

Typiquement, le poulichon de Al, à 4 ans en sortie de débourrage, j'avais 10 minutes à marcher SUR une départementale hyper passante en me faisant raser le cul par des camions et autres joyeusetés pour aller le monter dans un club. Jamais de la vie je fais ça avec mon cheval
Pourtant c'est un cheval avec du sang et de la finesse

Par Aquarium : le 09/05/22 à 08:56:47

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2010
1277 messages

84 remerciements
Dire merci
Comme les autres il n'y a pas une vérité au sein de chaque race.

Et il y a des chevaux très sensibles mais guerriers avec leur cavalier de coeur (mon zebulon aussi) et des chevaux beaucoup plus froids sur lesquels on intervient "moins" qui n'ont pas peur souvent mais quand ça arrive tu te rends compte qu'il n'y a pas de contrôle ^^

Ceci dit il y a quand même des particularités de comportement au sein des races qu'il faut regarder. Ma ponette de montagne, style gros poney gentil mais tjs très expressive et très réactive à son environnement , bah elle a ses 2 faces :
-je suis un poney super sensible jai besoin de tout comprendre et de faire équipe, je me pose tjs au moins 3 questions en même temps
-je suis un poney de montagne, la perte de mon sang froid me met en danger, je dois m'economiser pour ne pas m' epuiser.

Ce qui donne en pratique "AHHHh. Non ça va. AHHh. Non ça va. AhHHH. Non ça va"

Pour moi le vrai point c'est l'âge.

Le temps de construire la relation de couple tu te reposeras sur ses acquis et un jeune même adorable a 95% de chance de faire une fois un truc flippant auquel il faudra réagir (et potentiellement juste une fols!)
A voir où tu mets le curseur sur ton côté trouillarde.

Mais oui oui oui oui ya des chevaux très réactifs et expressifs qui sont super sûrs !
Peut être plus que le sang c'est le côté expressif qui t'éclate

Par al : le 09/05/22 à 09:26:52

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37497 messages

309 remerciements
Dire merci
tiens sheytana c'est marrant que t'en parles aujourd'hui, facebook m'a justement montré ce matin un souvenir de l'an dernier de toi faisant du "poulichon à réaction" et tu disais qu'il était toujours aussi gentil mais que maintenant pour suivre le rythme c'était plus galère

mais c'est vrai, et ça rejoint ce que barbamama dit: plutôt voir sur les méthodes d'élevage que sur une race précise (même si on évitera globalement les races dites "sanguines", pour maximiser le % de chevaux qui correspondent à ce que tu veux).

Par Erzebeth : le 09/05/22 à 09:28:12

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68371 messages

1244 remerciements
Dire merci
Ben et puis regarder du côté des ascendants?
Là encore, je prends l'exemple de ode, mais du coup j'ai regardé ce qui se disait sur son père (pur-sang arabe), et en gros ce qui ressort à chaque fois c'est qu'il transmet un super caractère, très sympa, très pratique. Alors je ne connais pas sa mère, mais en tous cas, elle, elle est facile comme tout même si pleine de gaz, donc ça semble bien correspondre.
Inversement, et c'est surtout ça qui me chiffonne dans ton idée de base, partir sur des races qui ne t'attirent pas tant que ça (puisque tu dis toi-même avoir peur de t'ennuyer avec), non seulement tu prends le risque de ne pas t'y faire, mais aussi de te confronter aux difficultés typiques de ce types de races, qui ont souvent un caractère assez affirmé aussi, mais différemment... Tout en ayant toujours les "difficultés" inhérentes au jeune cheval en apprentissage.

Par arwen73100 : le 09/05/22 à 10:12:31

Déconnecté

Inscrit le :
14-11-2004
22800 messages

722 remerciements
Dire merci
Y a aussi plein de choix entre sanguin réactif pas fiable et planplan mou du genoux.

Plus jeune j'aimais les speed réactif. J'ai eu des enfants mainrenant je veux du fiable mais quand même des chevaux sous le capot.

Je ne m'ennuie pas du tout avec ma jument. Je sais que je peux partir en tout sécurité mais elle est pas planplan pour autant.

Par takhan : le 09/05/22 à 11:40:26

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
4093 messages

281 remerciements
Dire merci
du barbe?
plus je vois de sujets, plus je trouve cette race chouette pour du loisir sportif ou loisir tout court d'ailleurs. C'est gentil, joli, pratique, ça a du répondant, rustique, polyvalent.

Par dilou : le 09/05/22 à 11:45:24

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
36454 messages

661 remerciements
Dire merci
Evidemment, je vais parler du franches-montagnes... énergique, réactif, mais froid dans sa tête.
C'est une généralité mais attention de bien le choisir tout de même, certains élevages ne font plus cette sélection rigoureuse qui faisait l'intérêt de cette race, d'autres privilégient trop le sang pour en faire des cheaux de sport, alors que leur vertu principale est ou devrait être, la polyvalence.
Pas un cheval de débutant car il est trop intellgient et profite des failles, mais un excelent copain de loisirs pour un cavalier un peu expérimenté.

Par Pili : le 09/05/22 à 13:05:11

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8872 messages

474 remerciements
Dire merci
c'est moi qui rêve où la question à la base n'était pas du tout 'quelle race choisir' mais plutôt comment passer d'un cheval qu'on a monté 10 ans quand on a eu un gros crash et qu'on doit/veut recommencer avec un nouveau cheval ?

J'ai constaté, l'âge venant qu'on est beaucoup moins franc du collier en prenant des années et qu'autant on s'est assis sur son cheval 'habituel' même hystéo-débile sans se poser trop de questions autant s'habituer à des nouvelles réactions n'est pas toujours facile.

Donc oui, faire une check list de ce qu'on veut et qu'on ne veut absolument pas est primordial. Et je confirme, quand on aime les chevaux avec un peu de sang on se fait ch**** et on s'énerve sur le têtu bourricot qu'il faut convaincre pour chaque foulée.
Moi je dirais si tu veux un jeune PRENDS LE TEMPS ! Va voir des chevaux, des chevaux et encore des chevaux et essaye les. ça va déjà te permettre de te réhabituer à autre chose et ne fais aucune concession. Le cheval qui te convient existe quelque part, reste plus qu'à le trouver. Et une fois trouvé fais toi aider le temps de mettre le couple en route. N'hésite pas à le mettre en pension 'semi-travail' càd où tu montes autant que ton 'coach' (ou comme tu veux l'appeler), regarde comment il réagit et ce que le cavalier dessus fait. En théorie on sait beaucoup, en pratique on a un peu oublié et donc regarder nous permet de visualiser comment le cheval fonctionne, ce que nous on aurait fait dans le cas X, ce que le cavalier fait effectivement et ce qui fonctionne. Et ça 'rattrape' le moment où ça risque de partir en live et où on n'osera plus poser nos fesses sur notre propre cheval.

Par lbe : le 09/05/22 à 13:08:14

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2011
1785 messages

35 remerciements
Dire merci
Y a 7 ans j ai acheté un jeune PSA super sensible.

J'ai galere galere ... jusqu a l accident. Apes mon accident j ai acheté un poney islandais. Elle était top un peu trop froide mais top securite genre elle ne bouge pour rien on pouvait faire n importe quoi je ne l ai jamais vue en panique son premier montain trail, elle n a même pas regardé un seul obstacle.

J ai perdu mon islandaise en Decembre 2021. J ai racheté un islandais tout de suite, elle est chaude à peter à moitier dingue

Entre deux mon PSA est devenu un sage un gentil guerrier, une force tranquille. Me voilà à monter plus souvent mon PSA car mon nouveau islandais me fait TRES peur

Vise un individu et je pense que au moins un jeune on connait son histoire.

Par al : le 09/05/22 à 13:41:58

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37497 messages

309 remerciements
Dire merci
désolée de te lire lbe
c'est dommage quand en prime on sait à quel point, de base, ce sont des petits chevaux fiables.... mais comme tu dis, si on connait pas l'histoire....on peut avoir des surprises.
c'est pour ça que je me tâte à me garder sous la main mon zozor, le fils de poulichon, en attendant que poulichon fasse la carrière que j'espère qu'il fasse.
parce que le zozor, en sortie de débourrage, c'est le père tout craché, je me sens en confiance de ouf dessus, bon j'ai eu un énorme accident lors de mon 2e stage avec lui, mais disons qu'étant à 2m de moi et attaché, il y pouvait trop rien si la vache a décidé de passer outre la barrière de mon corps (évidemment j'ai eu droit à des réflexions du genre "voilà ce qui se passe quand on fait un stage avec un jeune fraichement débourré" ...ben non j'étais à pied....)
mais je retiens que l'aprèm j'étais pas dans mon assiette (tu m'étonnes, vive le trauma cranien que je refusais d'accepter) et il a été méga top quand même

normalement je suis pas censée garder les poulains de mon étalon, mais jme dis qu'un gentil comme j'ai toujours aimé, pile poil le sang, le gaz et la gentillesse que je cherche, ben en attendant que le paternel rentre au bercail, jme le garderais bien, parce que je réalise à quel point c'est précieux d'avoir chez soit ce genre de cheval

Par Matchbox : le 09/05/22 à 14:38:13

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
L'individu plutôt que la race: +++ . Il y a des frappadingues dans toutes les races: pur sang, quarter, selle français, shetland, lusitanien...De même qu'il y a des pierres précieuses dans chacune d'elles.
Ce que tu recherches, ce n'est pas un critère standard d'une race, c'est une personnalité propre à un individu. Alors tu peux t'orienter pour retenir certains profils (taille, capacités physiques, etc), certains points de caractères (dans le sang, très intelligent, plus conciliant, etc), mais il te faudra passer par une sélection sur l'individu, et ça, ça se fera sur le terrain lors des essais. Tu peux affiner des élevages selon les critères de sélection, les conditions, etc, mais dans un même élevage, dans les mêmes conditions, avec les mêmes parents, tu peux te retrouver avec des individus totalement différents.
Tu te rajoutes en plus une double difficulté en voulant prendre un jeune: non seulement tu ne peux pas en attendre qu'il ait le mental d'un adulte de 12 ans, mais en plus tu ne peux pas prévoir totalement comment il évoluera selon les conditions qu'il aura (en terme d'environnement, de travail, d'encadrement, etc).
Tu n'as plus qu'à définir les critères physiques, et éplucher les annonces, écumer les élevages, etc.

Par Canaille : le 09/05/22 à 15:48:32

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Merci pili de recentrer le problème
Je ne cherche pas une race, mais un poney !
Le seul point intransigeant c'est la taille, inférieure à 1m50

Effectivement avec ma ponette de 14ans qui peut chauffer, faire la nouille, etc etc ben je n'ai pas peur et je m'amuse bien, elle me fait rire avec ses conneries et j'adore sa sensibilité !

Mais sur un autre cheval que je connais pas, c'est pas la même mayonnaise, dès que je le sens nerveux j'ai tendance à vite stresser moi aussi.
Bon je ne suis pas devenue pour autant une débutante qui s'accroche aux rênes et perd ses moyens au premier eccart, je me sens capable de gérer sans soucis un pile un eccart ou un coup de stress d'un jeune a partir du moment où c'est pas une explosion pour une mouche qui pète ...

Et acheter un cheval plus âgé, je vous mets au défi de trouver un 7-8ans sympa bien mis en ce moment...
Et puis sans savoir ce qui lui est arrivé avant, juste sur un essai, je crois que je préfère encore un jeune tout neuf qui n'a pas encore appris à dire merde trop fort

Sinon question race, Connemara ou barbe ou le camarguais aussi me plaisent mais le barbe et le camarguais c'est mission impossible à trouver dans ma région ... Pourtant ça collerait bien à ma demande

Par Lsan : le 09/05/22 à 16:24:14

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3994 messages

72 remerciements
Dire merci
Tu as du QH/Ph aussi, qui peuvent entrer dans tes critères de taille, mental posé mais qui peut démarrer à la demande, non ? ^^

Par Matchbox : le 09/05/22 à 16:29:50

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Ah, ben j'avais pas bien lu l'énoncé .
Du coup, c'est une question de curseur à mon avis. Ce serait bien que tu définisses clairement certains points, niveau sécurité notamment visiblement. En gros: ce qui ne te dérange pas, ce que tu peux accepter jusqu'à une certaine limite, et ce qui est totalement exclu. Il y a des comportements qui peuvent être détectables par des mises en situation toutes simples avant achat. Bon c'est pas totalement infaillible bien sûr, la bête peut se révéler plus tard à cause du changement de vie, de l'environnement, du travail, de la relation, etc. Mais tu peux avoir une certaine idée de si la bestiole peut correspondre, pas trop ou pas du tout.
Le problème c'est que ça va être très difficile de tout avoir. J'en connais qui veulent du cheval qui bouge mais seulement quand ils en ont envie, du coup ça prend du puissant/sanguin sauf que, bah comme c'est un cheval, ça peut bouger n'importe quand. Du coup c'est vraiment à toi de déterminer ce que tu veux privilégier avant tout: la sécurité au risque de ne pas pouvoir galoper super vite/sauter haut/etc, ou bien le plaisir d'en avoir un peu sous le pied mais avec le risque que ça tourne mal pour toi.

Sinon, as-tu pensé à de la DP pour franchir le pas "d'un autre cheval" sans les risques de l'achat? Ca pourrait te permettre de mieux cerner ce que tu cherches, ce que tu acceptes ou pas, et aussi de sauter le pas du changement...

Par bernard : le 09/05/22 à 16:58:18

Déconnecté

Inscrit le :
01-12-2004
175 messages

7 remerciements
Dire merci
Pour assurer la relève de ma Trakener, cheval de guerre, qui a tout fait pendant 20 ans, elle en a 26, j'ai beaucoup réfléchi, l'âge venant (68) . J'ai finalement opté pour une PRE achetée à 1 an et élevée par mes soins, elle a 6 ans, très sanguine, un peu peureuse mais sûre dans la circulation. Encore 1 année à guider des randos et elle sera top. Pour les personnes dans ton cas, je ne recommanderais pas une race mais faire dresser le cheval par 1 super pro reconnu dans la profession, avoir 1 cheval hyper à l'écoute, qui bouge quand tu veux qu'il bouge, je crois que c'est la clé de la sécurité.

Par kirikou : le 09/05/22 à 17:50:24

En ligne

Inscrit le :
16-09-2006
18454 messages

340 remerciements
Dire merci
En gros c'est le cœur et la raison ?
Perso, pour les deux premiers, ça a toujours été la raison qui l'a emporté, je n'ai jamais acheté au coup de cœur ... et je n'ai AUCUN regret, mais alors AUCUN!
Se connaitre, être capable de choisir le cheval qui nous convient et pas celui qui nous fait rêver sur le papier, pour moi, c'est la clef du bonheur avec.

C'est plus de gérer le passage d'un cheval dans le sang fin réactif a un autre plus zen moins sanguin plus calme, sans avoir l'impression d'avoir 80balais ni s'ennuyer....
J'ai toujours un peu de mal avec l'idée que si un cheval n'est pas sanguin, on va s'ennuyer.
Ma jument n'est pas sanguine, sauf si on va vraiment la chercher. Du coup, je ne me suis jamais posé de question avec et j'ai fait 1000 trucs au pied levé parce que je savais que ça passerait : improviser une passe à 10 alors qu'elle n'avait jamais vu un ballon? non soucis! Lui mettre une selle d'amazone sur le dos et partir en extérieur dans la foulée? idem. Partir avec un groupe de chevaux/cavaliers inconnu? toujours aucun soucis même si ça chauffe, ça double pleine balle ou autre. Entrer directement dans la mer pour galoper dedans dès notre première sortie plage? Comme si elle avait fait ça toute sa vie.
Là, avec mes deux pétés de sang, je peux pas improviser comme ça (ça ne veut pas dire que je ne le ferais pas, mais pas au pied levé) ou partir avec des cavaliers irrespectueux ou qui gèrent rien.


J'ai constaté, l'âge venant qu'on est beaucoup moins franc du collier en prenant des années et qu'autant on s'est assis sur son cheval 'habituel' même hystéo-débile sans se poser trop de questions autant s'habituer à des nouvelles réactions n'est pas toujours facile.
Entièrement d'accord avec ça. J'avais tellement pris d'habitudes avec ma jument que le passage à autre chose a été plus compliqué, pas seulement parce qu'ils ont plus de sang, mais parce que je les connais moins, parce que la confiance a dû être établie (et c'est là que tu te rappelles qu'au début, avec ton premier cheval, il a bien fallu installé les choses...),parce que j'avais pris de sales habitudes aussi ...

Sinon, je rejoins la majorité : ne te fixe pas sur une race mais plutôt sur un mode d'élevage.
Ensuite, bien se rappeler que la complicité que tu as avec n°1 n'est pas venu en un jour, que tu as dû prendre sur toi, installer des codes, des limites, etc.
Sans se dire que les débuts vont forcément être difficile, se dire que la confiance ne sera pas là dès le début, qu'elle va se construire au fur-et-à-mesure des séances, des choses que vous allez faire.

Sinon, avec n°3, trèèèèèèèèèèèèès émotif (mais pas peureux), l’éthologie m'a beaucoup apporté : là je reviens d'un stage, on a beaucoup progressé sur l'aspect confiance réciproque, "on" nous a un peu sorti de notre zone de confort à tous les deux, mais en étant encadré donc ça s'est super bien passé.





Message édité le 09/05/22 à 17:59

Par K.Zel : le 09/05/22 à 18:33:26

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9415 messages

558 remerciements
Dire merci
Pour répondre à la question via ce que j'ai posté et qui n'est pas clair alors que ça va en ce sens : ce poney de relève pour ma mère, c'est devenu ma relève à moi. Avant ça, j'ai eu des chevaux de sang (welsh, anglo arabe) avec beaucoup sous le capot.
Là, le "nouveau", c'est plutôt un poney froid en apparence. Sauf que quand on connait les boutons, ce n'est pas le cas. Et au final, ça me va très bien, n'ayant pas une santé gégé, je sais que si je prends une relève un jour j'irai de nouveau vers ce genre là.
Je pensais peut-être m'ennuyer avec, sauf qu'au final, il a une très forte personnalité et il est très intelligent. Ce qui en fait un super compagnon à pied aussi.
Les circonstances font que je ne l'ai pas acheté en mode : c'est ma relève plan-plan parce que je prends de l'âge, mais plutôt, je l'ai récupéré parce ma mère ne monte plus les miens sont devenus immontables (j'allais pas racheter un bourrin alors que j'en avais un nickel sous le coude) Donc, je dirais que je n'ai pas eu à passer par ce procédé de ""deuil"" de ce que je pouvais monter avant et que je ne pourrais plus monter en vieillissant, et donc la transition s'est faite toute seule, sans heurts.

C'était de base un achat de raison, et il s'est transformé en achat de coeur, on pourrait presque dire, parce qu'il est top. Et clairement, je ne m'ennuie pas avec. Au contraire, pouvoir me dire que je peux tout faire avec sans me poser de questions de sécurité, c'est vachement stimulant.

Par Desroses : le 09/05/22 à 19:09:05

En ligne

Inscrit le :
27-11-2011
6374 messages

106 remerciements
Dire merci
J'ai été un peu dans ton cas de figure, plus de dix ans que je monte mon cheval de coeur, puis post-covid, GROS coup de mou, il n'avait plus du tout envie de faire quoique ce soit, chaque fois qu'il était sorti du pré, c'était la grosse flemme, j'ai même sérieusement songé à le vendre (il y a eu des annonces !). Dans l'intervalle, en 2021 j'ai acheté mon poulain, qui lui était un achat de "raison" (et de coeur un peu aussi). J'avais des critères assez simples ceci dit:

- Je voulais un PP ou OC
- Hongre (mâle)
- Poulain
- Bien dans sa tête
- Elevage sérieux
- Un peu de moyens.
- entre 1m50 et 1m60

J'avais un budget de 2k environ.

Au final, j'ai acheté un PFS qui devrait faire 1m46 et qui a explosé le budget. Mais coup de coeur sur la mère qui m'a donné une sensation de grande douceur et gentillesse. Pour l'instant, je le travaille à pied un peu mais on a passé près d'un an à s'apprivoiser parce qu'au début, il était TRES réservé. Aujourd'hui il est beaucoup plus affectueux. C'est aussi un cheval qui réfléchit beaucoup (mais il y a un max de sang, faut pas croire) alors que Pepsi est un cheval à émotion, un peu LBE aussi, Karwyn est un mélange des 4 !
Je pense que le poulain est plus facile que Pepsi, moins "charismatique" aussi, mais plus posé dans sa tête.

Spoiler




Ah et j'ai oublié de préciser, comme je monte moins Pepsi, je me suis réinscrite en club pour me refaire une petite expérience et me déshabituer à "mon cheval" (même si une fois sur deux, je le ramène au club désormais parce que vraiment, les grands chevaux ce n'est pas mon truc ! )
D'ailleurs c'est au club que j'ai rencontré ma monitrice et j'ai déjà pris un coup privé avec elle dans une autre écurie en plus de mes leçons "club"


Message édité le 09/05/22 à 19:12

Par Canaille : le 09/05/22 à 19:40:57

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Pour répondre à tout le monde...

- ma priorité reste la sécurité par rapport à la performance, je n'ai plus du tout d'objectifs sportifs comme j'ai pu faire avec ma ponette précèdente.

- le deshabituation a ma ponette j'essaye de la faire, j'ai remonté d'autres chevaux en club, classique et j'ai même essayé le western pour changer !
Pour le moment je suis toujours mieux sur la mienne

- les intérêts d'un calme, je les vois bien : ne pas chauffer en groupe notamment...
Après le hic c'est que ma ponette actuelle ok elle peut être un peu chiante à chauffer mais avec le boulot elle est devenue hyper fiable en toute circonstance, j'ai tout fait avec elle et elle a toujours assuré !
Alors la barre est haute pour lui arriver à la cheville...

- pour la confiance qui se construit, je suis bien d'accord ! Il faut du temps pour apprendre à se connaître ... Pas facile ...

Par CaroDadou : le 09/05/22 à 20:32:58

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Ben typiquement Gandy c'est le profil que tu recherches par exemple, il est calme en groupe de chevaux qu'il ne connaît pas, en revanche il est hyper fin, sensible mais très courageux, mais sensible effectivement, sans une once de vice. Et pour autant je me sens beaucoup moins en sécurité sur lui que sur Blanchette qui est imbuvable en groupe, elle tape tout le monde à dix mètres à la ronde, elle chauffe ++++ en mode petit vélo non-stop, elle saute en l'air pour une mouche qui pète etc

Je dirai que c'est surtout question d'affinité... Blanchette beaucoup la trouve timbrée et dangereuse et pourtant je me sens beaucoup mieux sur elle que sur Gandy qui est dix fois plus équilibré dans sa tête

Par Canaille : le 09/05/22 à 20:51:47

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12941 messages

121 remerciements
Dire merci
Oui enfin le Gandhi, a te lire quand il fait des bonds parce qu'il entend des trolls dans la carrière et ses cabrés en concours.... C'est pas non plus ce que j'appelle super fiable perso
Après je le connais pas ton poney, ce n'est pas du tout une critique, mais dans tes descriptions on a quand même l'impression qu'il a un p'tit vélo dans la tête régulièrement

Par CaroDadou : le 09/05/22 à 21:07:22

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
19889 messages

362 remerciements
Dire merci
Il est émotif surtout en concours mais il a bien changé entre ses 4 et ses 6ans (d'où la question épineuse de l'âge aussi...).
En balade c'est toujours lui qui passe devant et qui debloque les situations à la plage c'était le premier à oser rentrer dans l'eau alors que les autres étaient planqués derrière
Faut pas confondre émotivité/sensibilité et petit vélo, le premier n'empêche pas d'être courageux et fiable malgré tout !

Par Desroses : le 09/05/22 à 21:40:20

En ligne

Inscrit le :
27-11-2011
6374 messages

106 remerciements
Dire merci
Haha j'avoue que pour moi aussi "gentil cheval = ne lève pas le cul, pas de coups de dos ni cabrés" Après, le mien de grand par exemple, il est gentil, mais casse couilles. Littéralement il discute chaque foulée. (sur le plat)

Par boby : le 09/05/22 à 21:48:13

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2005
18687 messages

111 remerciements
Dire merci
J adore tes posts... Je le retrouve tellement
Fini aussi le pété du bocal ,j en peux plus
Et avec le temps je suis aussi devenue trouillarde mais je pense pas me lasser d un calme ...
En plus mon corps me remercierait tellement

J hésites toujours à me lancer . Prendre un poulain ça me fait pas peur ... Faut juste le prendre au bon endroit .

Et pour moi plutôt qu une race ,centre toi sur un élevage qui propose des chevaux qui peuvent te convenir . Des gentils y en a plein ...
C est surtout ceux qui voient pas des lutins sur chaque branche d arbre qui sont intéressants

Page : 1 | 2
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 072) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval