Forum cheval
Le Forum Cheval

Origines lusitaniens

Sujet commencé par : sogot - Il y a 106 réponses à ce sujet, dernière réponse par Ecoleartequestre
Par sogot : le 03/01/21 à 08:57:02

Déconnecté

Inscrit le :
03-01-2021
1 messages
Dire merci
je cherche des infos sur un cheval en particulier et un elevage dans l'ouest affixe BASLOIRS
j'ai vu sur d'autres posts que anngel est super pro des origines lus.
si tu me lis.....

merci à ceux qui pourront m'aider

Messages 81 à 106, Page : 1 | 2 | 3

Par al : le 10/01/21 à 21:02:34

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37183 messages

248 remerciements
Dire merci
Disons que le premier qui me dit que ça c'est mou
(et encore c'est pas son meilleur allongement!)

Lien

Par Le Pex : le 10/01/21 à 21:03:17

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2656 messages

198 remerciements
Dire merci
Ecoleartequestre j’avoue que je suis très nulle en origines, je ne peux pas te dire ce que c’est, mais voici le grand-père (celui par qui tout a commencé pour moi, c’est lui qui m’a fait tomber amoureuse):

Lien

Le mien vient d’un tout petit élevage de ma région, mais les parents viennent du Portugal (Pedro Passanha, je ne sais pas si ça te parle). C’est un bon cheval d’amateur éclairé, il n’ira pas faire les JO, mais a de bonnes capacités. Il a surtout un caractère en or, n’a peur de rien, m’emmènerait au bout du monde (littéralement, il adore partir à l’aventure). Son seul défaut est de manquer un peu d’énergie, il faut le motiver pour qu’il se mette à l’effort, mais il est très généreux.

beeboylee je dois mal m’exprimer car je te sens monter dans les tours alors que ça n’est pas du tout mon intention. On ne se comprend pas, je vais m’arrêter là. Bonnes recherches.

Par beeboylee : le 10/01/21 à 21:06:56

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
63306 messages

886 remerciements
Dire merci
Non. pas du tout?
Juste effectivement je ne te comprends pas et je pense que c est reciproque

Par pakret : le 10/01/21 à 21:38:24

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11829 messages

234 remerciements
Dire merci
Moi je te comprends bee sur tes envies de cavalière qui évoluent et ta recherche potentielle ne me semble pas démente
Moi qui n’étais pas spécialement attirée par la race, j’ai finalement 4 ibériques (la mere PRE, le fils pré/lusi/qh grosso modo, la fille pré/welsh , l’autre fille pré) ils pourraient tous correspondre à tes attentes je pense.
Ma petite jument notamment , ma principale sous la selle va-t-on dire, a un niveau très correct en dressage pour son jeune âge, mais fait aussi des sorties bien dynamiques en extérieur , entre 10 et 40 bornes en général, commence l’amateur en trec... bref elle est vive et fiable, un bonheur
Ce sont de jolis chevaux en plus ça ne gâche rien

Par beeboylee : le 10/01/21 à 22:41:30

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
63306 messages

886 remerciements
Dire merci
pakret

Je me donne encore un peu de temps pour reflechir. J aurais 50 ans,la question ne se poserait meme pas. Ok je pete le feu ,ok je suis sportive etc etc mais l arrivee des 60 plus le fait que j ai une foultitude potentielle d'autres loisirs pose pb .
Bref je gamberge.
Ce qu il.y a de certain c est que je n aurai pas d autre arabe. Malik est trop cher à mon cœur pour que je cherche un equivalent ds sa race.


Message édité le 10/01/21 à 22:42

Par Ecoleartequestre : le 10/01/21 à 23:20:04

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Lepex, oh que oui ça me parle! Excellentes origines le grand père, et je le connais en vrai aussi, il était venu participer à des spectacles de mon association !
Estoiro son père, c'est aussi le grand père de mon jeune (qui pour le coup n'a pourtant pas grand chose à voir avec le tien): il était l'un des étalons phares de l'élevage où je l'ai acheté, qu'ils ont fait reproduire et dont ils ont vendu beaucoup de saillies pendant des années pour son super caractère, même après sa mort.
Cõté maternel on retrouve Xaquiro, archi utilisé pour la qualité des allures "dressage" qu'il a transmises à quasi toute sa descendance. Mon vieux a Quieto comme grand père aussi, le père de Xaquiro. Et lui aussi a hérité de ces allures, et du même tempérament que le tien, fiable et généreux jusqu'à la pointe des sabots, mais manque un peu d'énergie spontanée (ce que j'appelle "un peu mou", qui n'empêche pas d'être aussi capable de déployer une énergie de ouf si on va le chercher un peu -et avec le travail ça se fait au vent de la botte - pour sortir un allongement ou un passage spectaculaires. C'est pas forcément une injure, ça rassure énormément de cavaliers qui recherchent ça justement, dont moi à l'époque où je l'ai acheté) . Et l'énergie est là et bien là dès qu'il se trouve en situation de spectacle ou de concours par contre.

Le mien vient d'un tout petit elevage aussi, d'une allemande installée en France et qui a arrêté depuis. Père importé du Portugal (les origines Quieto), et mère rachetée en fin de carriere à Dany Lahaye, il est frère utérin de son cheval fétiche, Duché, dont il a la qualité des allures aussi. Pas grand chose de commun avec le tien de ce côté, juste le résultat pourtant très similaire^^

Par Ecoleartequestre : le 11/01/21 à 00:18:04

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Colomba tu ne m'as pas comprise, je ne critiquais pas ta sélection d'annonces, mais le fait d'être allée les chercher sur le bon coin. Evidemment que tu n'y trouveras pas de bon lusi de dressage, parce que ça n'est pas là qu'on vend un cheval de dressage en général.

Et je ne sais pas où tu as vu tous ces lusis géants, parce que moi quand j'ai passé un an à écumer les élevages francais et portugais pour trouver le mien, avec un budget plutôt confortable, j'avais déjà du mal à trouver des chevaux au dessus des 1,63m. Sur une trentaine essayés je n'en ai vu que 2 très grands (très bons et sans probleme de jarrets, mais ça n'était pas ce que je cherchais), les 2 au Portugal. En France, même chez Massa, La Gesse, Coussoul, ou le jeune élevage qui vise le haut niveau dont j'ai mis un lien, quand ça culmine à 1,66m/1,68m grand max c'est déjà très bien et ils ne cherchent pas forcément plus.
Pour les masters ibériques je me demande si tu ne confonds pas avec des pre en fait, parce que là oui, il y a facilement beaucoup de très grands. Très hétérogènes, du très bon style Garcia Lagos, et du très discutable aussi.

Des lusis aux jarrets pas fabuleux, il y en a de manière récurrente chez l'un des meilleurs éleveurs français, et chez l'un des meilleurs portugais aussi. Disons qu'ils sont esthétiquement moches (mais pas trop longs ni trop étroits, plutôt pas droits, un peu rentrants chez l'un et vrillant chez l'autre, mais bizarrement ça ne nuit en rien à leurs performances). Par contre des pathologies de jarrets c'est plutôt rare dans la race, alors que ces chevaux les sollicitent justement pourtant plus que les autres par l'abaissement des hanches et la vivacité qui les caractérisent. Et que les cavaliers les sollicitent souvent beaucoup aussi pour leurs qualités au passage, piaffer et galop très rassemblé. Quant à la tauromachie ou les épreuves d'équitation de travail, je ne vois pas trop comment un cheval aux jarrets défectueux pourrait y résister parce que là on peut difficilement les solliciter plus. Des mauvais il y en a comme dans toutes les races c'est sûr, mais dire qu'il s'agit d'une faiblesse générale de la race ça ne me parait pas juste.
Enfin bref, le mien a 22 ans, des jarrets forts et plutôt serrés, sans un poil d'arthrose. Il piaffe, passage, allonge, pirouette toujours....même la levade (que je ne lui ai jamais demandée sous la selle, seulement aux longues rênes pour ne pas le sur-solliciter), il la tient encore très bien. Le fait d'avoir les jarrets serrés est un défaut qui peut se transformer en avantage pour ça en fait: lorsqu'il a besoin de plus de force dans une levade ou un piaffer il peut les écarter sans se retrouver en grand écart. Et il n'a jamais montré le moindre début de boiterie et ne s'est jamais fait une seule atteinte.

Par Ecoleartequestre : le 11/01/21 à 00:35:26

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Bref je m abime ds des réflexions abyssales

Ayant le même âge que toi, je me suis abîmée exactement dans les mêmes réflexions il y a 4 ans, quand mon vieux pas du tout retraité non plus a pris 18 ans aussi. Sauf que moi, le couillon je l'ai pris en deuxième, et en toute connaissance de cause en plus. On n'a qu'une vie faut aller au bout de ses rêves hein....mais effectivement à mon âge c'était peut-être pas l'idée du siècle disons que ça oblige a ne pas vieillir trop vite


Message édité le 11/01/21 à 00:35

Par Le Pex : le 11/01/21 à 08:52:58

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2656 messages

198 remerciements
Dire merci
Lepex, oh que oui ça me parle! Excellentes origines le grand père, et je le connais en vrai aussi, il était venu participer à des spectacles de mon association !

Comme quoi, le monde est petit Ses proprios sont des gens tout autant exceptionnels que leurs chevaux. C'est grâce à Michel que j'ai appris à monter à cheval. Avant, c'était du promène-couillon.

fiable et généreux jusqu'à la pointe des sabots, mais manque un peu d'énergie spontanée (ce que j'appelle "un peu mou", qui n'empêche pas d'être aussi capable de déployer une énergie de ouf si on va le chercher un peu -et avec le travail ça se fait au vent de la botte - pour sortir un allongement ou un passage spectaculaires. C'est pas forcément une injure, ça rassure énormément de cavaliers qui recherchent ça justement, dont moi à l'époque où je l'ai acheté

C'est exactement ça ! Moi aussi ça me rassure, je me serais mal vue sur un machin explosif, surtout que je sortais d'une relation très compliquée avec mon ancienne jument, avoir un cheval fiable et tout seul dans sa tête, quel bonheur. En plus, je ne suis pas une cavalière parfaite, j'ai besoin d'un cheval qui pardonne mes erreurs.

Par Colomba : le 11/01/21 à 13:46:30

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
Colomba tu ne m'as pas comprise, je ne critiquais pas ta sélection d'annonces, mais le fait d'être allée les chercher sur le bon coin.

Ah oui, en effet, je n'avais pas compris.

Par Colomba : le 11/01/21 à 13:48:24

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
Et je ne sais pas où tu as vu tous ces lusis géants, parce que moi quand j'ai passé un an à écumer les élevages francais et portugais pour trouver le mien, avec un budget plutôt confortable, j'avais déjà du mal à trouver des chevaux au dessus des 1,63m.

Aux masters ibériques, il y a une dizaine d'années. Franchement, au début, j'ai rien compris, j'ai cru que c'était des allemands, lol. Et les derniers vu (pas aussi grands mais bonne taille et jarrets plus que moyens), pres de Limoges.

Par Colomba : le 11/01/21 à 13:49:25

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
Pour les masters ibériques je me demande si tu ne confonds pas avec des pre en fait, parce que là oui, il y a facilement beaucoup de très grands. Très hétérogènes, du très bon style Garcia Lagos, et du très discutable aussi.
Alors oui il y a avait aussi des PRE.

Par laureBrrrrr : le 11/01/21 à 14:04:33

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78470 messages

334 remerciements
Dire merci
Je suis toujours surprise de "lire" que le mental des Lusi "parait" plus compliqué que celui des PRE..

Soit j'ai toujours croisé les mauvais PRE .. et les bons lusi ... soit je sais pas ..

ou on ne met pas la même chose derriére le "bon caractère".. Je trouve les PRE effectivement potentiellement "vif" mais vite un peu dans tous les sens , même si effectivement il n'y a pas le "risque" d’exposition ..

Je trouve en soit le Lusi plus "calme" de base (plus réfléchie) .. moins peut être dans l'émotion je sais pas , même si effectivement je n'irais pas jouer a emmener l’excitation ou ça ressemble je trouve plus du coup au coté "explosif" des chevaux de sport allemand ou français selon les lignés ou t'es cuit si tu as passé la limite.

Aprés c'est une "histoire" de gout surement, mais globalement je suis plus a l'aise avec les Lusi que j'ai croisé que les PRE

Par Colomba : le 11/01/21 à 14:04:37

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
Ben moi, la réflexion post arabe du a l'age (entre autres, y a aussi eu l'accident de pré de mon Pimpin) m'a finalemnet poussé dans les bras de l'équitation américaine. J'ai hésité d'ailleurs entre l'équitation ibérique et l'équitation western, plus tentée par l'équitation ibérique venant du classique ou j'avais déjà de tres bonnes bases sur le plat. A la différence que ce qui m'intéressait avant tout, c'était l'équitation de travail, car j'avais envie d'un dressage qui s'applique sur le terrain et qui soit aussi relié a l'équitation d'extérieur. Ce qui m'a fait pencher pour l'équitation western, presque a regret car mon coeur penchait vers le confort d'un ibérique (je me demande si a l'époque ou je réfléchissais, je ne te l'avais pas dit d'ailleurs Bee?) , c'est seulement le fait qu'il n'y a quasiment aucune écurie d'équitation ibérique de travail dans le coin... (mais une super assoc, que j'ai découvert il y a peu). Cela étant je ne regrette pas, je trouve que le travail de dressage en équitation western de ranch est vraiment génial et que c'est super de pouvoir le mettre en oeuvre sur plusieurs disciplines. Et moi qui comme tout un chacun en venant du classique, "détestait" les vaches, j'ai aussi découvert le coté ludique que ça peut avoir, et l'aboutissement du travail de dressage pour faire des demi tours sur les hanches etc... Je suis heureuse d'avoir découvert l'exigence du travail western sur les parcours de ranch trail et autres déclinaisons de ces parcours, et plus globalement, la recherche de finesse dans les mouvements effectués. Et surtout, je suis vraiment heureuse de ce dressage dont la finalité est quand meme d'avoir des chevaux au bouton, renes longues, en extérieur. Mais par contre, je n'aime toujours pas les allures "poney" de nombreux américains, moi en plus je ne trouve pas ça confortable, je préfère les chevaux qui ont du rebond "souple". J'ai aussi mis des années à me faire a la selle western, mais au bout du compte, c'est vrai que je trouve maintenant ça tellement plus sécurisant! Cela étant, si c'était à refaire je ne sais pas si je le referai, car c'est quand meme une énorme remise en question et beaucoup de temps pour passer de l'un a l'autre quand on monte sur le plat en classique depuis sa jeunesse. Je crois que passer a l'équitation ibérique aurait vraiment été plus simple

Par laureBrrrrr : le 11/01/21 à 14:05:21

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78470 messages

334 remerciements
Dire merci
Pour avoir photographier les master ibériques, y'a quand même en dressage pas mal " de grand" chevaux dans ses races, plus que la moyenne rencontré en général je trouve

Par Ecoleartequestre : le 11/01/21 à 14:44:12

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Oui, mais quasi toujours des pre. Les lusis font souvent un peu nains ou moyens par rapport aux autres dans ces épreuves, tout comme dans celles de dressage classique. Même à très haut niveau, c'est flagrant dans les 3 et 5*, quand il y a un lusi dans l'épreuve c'est quasiment toujours le plus petit (mais pas le plus mauvais^^).Souvent de taille moyenne autour du 1,65m ce qui les fait paraître petits à côté des autres, même si les modèles en nordiques se sont beaucoup allégés aussi et ne sont pas non plus tous des géants. Parfois même ils sont vraiment petits, comme Vistoso monté par Anne Sophie Serre, l'un des espoirs de l'équipe de France. Pour l'avoir vu en vrai je dirais qu'il toise 1,60m, pas plus, on le voit en début de video Lien au milieu des autres. Mais quelles qualités! Un bonheur regarder travailler à l'échauffement.
Des très grands, plus d'1,70m, il y en a mais peu, et souvent très très typés parce qu'ils viennent plutôt de sélections tauromachiques et équitation de travail contrairement à ce qu'on pourrait croire. Alors des grands qui arrivent à ce niveau, forcément il y en a encore moins, la taille ne fait pas automatiquement la qualité.

Par Colomba : le 11/01/21 à 18:40:26

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
La preuve en images....

Lien

tous les grands ont des jarrets


Message édité le 11/01/21 à 18:42

Par Erzebeth : le 11/01/21 à 19:54:48

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
65569 messages

941 remerciements
Dire merci
C'est marrant les a prioris qu'on peut avoir parce que je pensais que c'était plus les lusi qui étaient devenus grands que les PRE, comme quoi j'en avais une fausse impression, mais je ne m'intéresse pas non plus spécialement à la race.
C'est sans doute parce que "en vrai" j'ai croisé plus d'espagnols, et plutôt des petits formats.
Du coup je me demande pour quelle raison ce sont les PRE plus que les lusi qui sont devenus si grands?
A la base ils étaient tous assez petits, non?

Par Ecoleartequestre : le 11/01/21 à 20:02:56

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Oui, ben PRE....petit truc infaillible pour les reconnaître , marquage sur la fesse gauche = pre. Les lusis ne sont marqués qu'à droite quand ils les sont
Sinon le costume et le harnachement aussi, différents entre espagne et portugal. A petit niveau les cavaliers ne respectent pas toujours ces codes, mais arrivés en finale et à force de se prendre des remarques et pénalités quand ils ne sont pas en adéquation avec la race du cheval, ça doit commencer à rentrer.

Par Ecoleartequestre : le 11/01/21 à 20:37:51

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Erzebeth, quand Andrade a voulu créer une lignée plus grande (parce que lui même en a ressenti le besoin à cause de son gabarit plus grand que celui du portugais moyen), c'est en Espagne qu'il était allé chercher un peu plus de taille, en chosissant des reproducteurs les plus proches possibles du type lusitanien. Tous les PRE ne sont pas grands non, de base ils sont assez similaires aux lusis, la fameuse lignée cartujano en particulier. Le fait qu'on y trouvait déjà des plus grands dans le passé doit s'expliquer par le fait que les PRE étaient beaucoup utilisés pour les attelages de l'aristocratie espagnole à une époque, contrairement aux lusis plutôt sélectionnés sur leurs aptitudes tauromachiques. On devait rechercher plus de chevaux carrossier en Espagne.
Aujourd'hui il y a un autre facteur qui joue beaucoup aussi, c'est la philosophie différente de sélection des reproducteurs dans chaque race. Très peu exigeante chez les PRE, en gros si le cheval n'est pas franchement défectueux ça passe, avec peu d'exigences de type. Très stricte au contraire chez les lusis, avec des notes éliminatoires dès qu'on sort du type sur la tête, les membres, le dos, la croupe, l'encolure, les allures, etc
A l'arrivée ça donne une hétérogénéité beaucoup plus grande chez les PRE, d'où ces chevaux qu'on ne reconnaît même plus comme ibériques, j'en connais même plusieurs d'1,75m avec carrément un corps d'hannovrien et une tête d'arabe. L'idée je crois c'est de laisser la responsabilité de la sélection aux éleveurs. Ça peut donner du très bon, dans le type ou très en dehors, comme du très mauvais. Les portugais pour le moment ont fait le choix inverse, avec quelques contestations de certaines personnalités pas toujours d'accord sur tous les critères mais pour le moment ça reste très cadré.
Sinon, il faut dire aussi que ces dernières décennies, quand les moyens de vérification génétique de filiation n'existaient pas encore, il y a eu pas mal de bidouilles d'utilisation de races extérieures non autorisées car les studbooks etaient fermés , ce qui a beaucoup aidé à faire grandir la race PRE mais à perdre en type aussi. C'est un peu vrai aussi en lusi, avec quelques cas notoirement connus et pas forcément pour aller chercher de la taille, mais dans une proportion bien moindre qu'en Espagne.

Par Erzebeth : le 11/01/21 à 20:42:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
65569 messages

941 remerciements
Dire merci
Ok merci, je comprends mieux.

Par chevalboiteux : le 11/01/21 à 22:22:53

Déconnecté

Inscrit le :
29-01-2009
585 messages

30 remerciements
Dire merci
Merci c'est intéressant ecoleartequestre

Par takhan : le 12/01/21 à 10:17:56

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
1822 messages

115 remerciements
Dire merci
Très peu exigeante chez les PRE, en gros si le cheval n'est pas franchement défectueux ça passe, avec peu d'exigences de type.

faux.
Ok la sélection est bien plus exigeante chez le lusi, mais depuis quelques années (2018?) il y a une nouvelle grille de notation pour l'approbation des PRE et il y a le même genre de système de défauts éliminatoires et pas que la taille ou le chignon tombant comme précédemment.
La grille est à disposition sur le site de l'aece.
Je viens de confirmer mon entier et j'ai pas mal parlé avec le juge espagnol, ils sont bien plus regardant et notamment sur le type en tête ou le profil concave est éliminatoire.

Bref, c'est plus tout à fait vrai de dire que la moindre bordille de plus d'1M52 peut etre approuvé même si, je suis d'accord la confirmation des lusis est plus exigeante et encore depuis quelques années ils suivent la tendance inverse pour des raisons bassement économique. Ils recalaient tellement que plus personne amenait son cheval à la confirmation vu le prix.

Par Ecoleartequestre : le 12/01/21 à 14:36:04

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Ils n'ont toujours pas changé les critères non, et effectivement la nouvelle notation en vigueur depuis 4 ou 5 ans recale beaucoup de monde, ce qui fait râler oui mais faut voir aussi pourquoi certains râlent. Pour avoir assisté à des confirmations, perso je trouve ces recalages parfaitement justifiés. Il faut voir aussi, surtout en France, ce que certains amateurs qui ont acheté un cheval (noir, crème, avec des crins, ou fol dingue ) sans connaître grand chose ni à la race, ni à ce que doit être un bon cheval en général, osent présenter à la confirmation. Les juges sont parfois drôlement embêtés quand ils doivent expliquer au proprio que leur cheval ne devrait pas reproduire, ni en lusi ni en autre chose.

Pour les confirmations de PRE, tant mieux s'ils ont un peu durci les règles mais ça n'est pas encore franchement super strict non. Et puis il y a les "voies de secours" aussi, genre une de mes amies éleveuse qui est allée faire confirmer son étalon (magnifique par ailleurs et aux origines prestigieuses) en Belgique il y a 2 ans, parce qu'elle avait tout de même un gros doute sur le chignon qui commençait à tomber, à 4 ans...ben c'est passé nickel.

Par takhan : le 12/01/21 à 18:52:49

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
1822 messages

115 remerciements
Dire merci
J'ai pas dis que c'était super strict j'ai dis que ça allait dans le bon sens de plus de rigueur
Après y aura tjs l'histoire de l'éleveur qui... Mais je pourrais te donner le contre exemple chez le lusi aussi et notamment chez les juments
Je prêche pas pour une paroisse j'ai les 2 dans mes prés
Mais je trouve ça top que le PRE devienne plus exigeant ça mettra en valeur les éleveurs in fine.

Par Ecoleartequestre : le 12/01/21 à 18:55:49

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Moi aussi. Parce qu'une certaine liberté des éleveurs c'est pas forcément idiot. Mais là c'était trop, ne s'improvise pas éleveur qui veut, et pourtant beaucoup essaient, comme je le disais à propos des lusis.

Page : 1 | 2 | 3
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 695) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval