Forum cheval
Le Forum Cheval

Transport chevaux non manipulés, des conseils?

Sujet commencé par : equifeel - Il y a 70 réponses à ce sujet, dernière réponse par juliedebert
1 personne suit ce sujet
Par equifeel : le 16/09/20 à 18:49:17

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Bonjour,

Je vais bientôt effectuer un transport pour des chevaux qui ne sont pas manipulés.
Une est licolable, pas l'autre (celle qui n'est pas licolée influence l'autre +++) . Pas bc de respect pour l'homme. En cas de panique, fonce tout droit, défonce les clôtures etc.
Pas de possibilité de faire un sas solide à l'entrée du pré, c'est tout bétonné. (et pas possible de mettre le camion et d’ouvrir le pré ailleurs, c'est le seul accès)
J'ai besoin de conseils de personnes ayant fait ce type de transport.
Le transport aura lieu dans un camion 2 places, chargement par l'arrière à l'aide d'un pont, bas flan au milieu (aménagement iffor wiliam comme dans un van)
J'ai à ma disposition : un homme fort, une nana assez costaude qui s'y connait en chevaux et transport (y compris des transport pas simple, j'en ai déjà fais avec elle), la proprio des chevaux qui est faible. possibilité véto avec calmant ou fusil hypodermique.

Je vous plante le décors :
en, spoiler car c'est long :
Spoiler
Il s'agit de 2 juments : mère et fille, 26 et 20 ans environ, jamais séparées), qui vivent au pré, foin à volonté, ration tous les 2 à 4j, quand les prorios passent les voir ces 3 dernières années. Ils ne rentrent pas ou très rarement dans le pré. Les chevaux ne sont jamais licolés ni manipulés.
Elles ont voyagés pour la dernière fois il y a peut être 15 ans, la mère a été accidentée durant ce voyage (en bétaillère derrière un tracteur). Rien de grave, mais elle s'est fait très peur aux dires des proprios et panique à la vue d'une bétaillère;
Là, il faut les déménager d'ici 1 moi maxi car là où elles sont, ça va être vendu et si les juments ne sont pas parties de là, elles vont à la boucherie , ce que leur propio ne souhaite pas.
Leur proprio ont déjà tenté 3 fois ces 10 derniers mois de les attraper pour les charger en bétaillère ; sans succès, la fille se laisse faire, la mère se barre au fond du pré en défonçant tout sur son passage.
jument de 5-600kg.
Une tentative de sédation au calmivet à été fait sur la maman : elle résiste au produit, arrive encore à se barrer au trot à la dose maximale.
A son achat, la jument mère était manipuler et aurait été débourrée. Mais elle aurait subit un traumatisme il y a un paquet d'année la rendant méfiante envers l'homme et sauvageonne
La fille elle a été manipulé poulain avec application de la méthode miller ++++ mais pas maitrisée

J'accompagne la propio tous les 2 -3j depuis début aout. Je rééduque ce petit monde
- j’arrive à licoler la fille, à la faire marcher en main dans son pré. C'est pas formidable, elle teste et met bc de poids sur le licol. Mais bon, il y a 3 semaines, on mettait pas encore le licol. elle a très peu de respect pour l'homme, hésite pas à bousculer. La bouffe marche pas mal avec elle.
La mère : je peux la toucher et la caresser de partout, prendre vite fait les antérieurs, la caresser avec le licol en main ou une longe. je peux encercler sa tête de mes bras. Je peux la faire manger au sceau avec le licol dedans alors qu'il y a 3 semaines, c'était niet) et en tenant la muserolle pour qu’elle passe son nez dedans pour manger. Elle n'est pas encore licolable et ne le sera pas d'ici 1 mois, les progrès restant à faire son énormes.







Message édité le 16/09/20 à 18:52

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Par Galuska : le 16/09/20 à 20:01:33

Déconnecté

Inscrit le :
05-05-2019
654 messages

87 remerciements
Dire merci
Le Calmivet donné à la mère c'était quoi? de l'injectable mis en bouche? Granulés? Injecté?
Faudrait réussir à les licoler quelques jours avant ou la veille... et faire venir le véto avec le produit avant le transport qu'elles soient HS... et rouler vite.

Par Mystic2 : le 16/09/20 à 20:06:17

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2011
16090 messages

263 remerciements
Dire merci
Et bien pour l.avoir fait... plus jamais... la jument s'est retournee et a finit sous la séparation, heureusement que la voiture qui nous a suivait nous a dit que le cheval avait bougé...
Elle a failli mourir la bas dessous... on l a ramenée et on a appelé un pro avec qui elles (la deuxième n avait pas voulu monter le premier coup ) ont super bien voyagé.

Par Tessa : le 16/09/20 à 20:08:33

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33482 messages

340 remerciements
Dire merci
Un camion 2 places pour 2 gros gabarits... Déjà des "gentils" ça risque d'être compliqué alors des "pas manipulés"...

Même si tu arrives à les rentrer, faudra encore fermer.

La pro dans ce genre de transport improbable, c'est @pili

Le calmivet si ça ne marche pas, ça ne marche pas, grosse dose ou pas.
Et même si un véto parvient à la piquer, ça ne la rendra pas plus manipulable.
Je veux dire, si elle dit "non" à moitié endormie, ce sera toujours non.

L'idéal ce serait de pouvoir la licoler, faire un couloir et l'amener avec sa fille comme poisson pilote... Et en étant sous calmant quand même.


Par seera : le 16/09/20 à 20:15:16

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2004
3540 messages

29 remerciements
Dire merci
Les attirer avec de la nourriture, c'est possible?
Faire des couloirs et oter le bas flanc, c'est possible?
C'est des fois le fait de sentir bloqué dans leur possibilité de se reequilibrer qu'les fait paniquer.

En tout cas avec les poulains j'ai toujours transporté comme ça. Non attachés, sans bas flanc, mais aucune issue visible, sinon ils vont tenter de s'échapper

Et les vaches on fait pareil...mais j'ai aucune idée si c'est comparable


Message édité le 16/09/20 à 20:20

Par CaroDadou : le 16/09/20 à 20:29:43

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17931 messages

237 remerciements
Dire merci
C'est prévu pour quand le transport ?
Même question que Galuska sur le produit.

Il ne serait pas envisageable d'embaucher un pro du comportement pendant une semaine pour les bosser tous les jours là dessus bien comme il faut histoire que ça se décante un peu et plus vite ?

Par sheytana : le 16/09/20 à 20:55:27

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
135982 messages

1653 remerciements
Dire merci
Elles iront comment à la boucherie si elles sont pas transportables ?

Par equifeel : le 16/09/20 à 20:57:11

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Alors, pour répondre à vos questions.

personnes sans un sous, leur ferme a été saisie, donc si les chevaux ne dégage pas d'ici la date où la ferme sera vendue aux enchères, ils partiront à la boucherie.
Aucune dépense possible pour eux.

Le camion est aménagé pour chevaux de trait, 2 chevaux de selle de 160 cm max passent sans soucis niveau gabarit. Niveau éducation c'est autre chose.
Je peux retirer le bas flan. c'est ce que je fais habituellement avec des poulains ou chevaux peu manipuler : une sourcière, ça monte en vrac et ça voyage ainsi, il n'y a pas échappatoire, c'est capitonné, caoutchouc au sol.
Quand j'aide la copine à faire des transport, on procède toujours ainsi.
là la proprio désire qu'il y est le bas flanc pour que les juments se tiennent bien, sous conseil de leur véto qui a dit qu"on faisait pas voyager les chevaux en vrac (et suite à l'échec de la précédente tentative qui était en bétaillère)
Après, si je trouve et que je dis que c'est mieux sans bas flanc, on ferra sans bas flanc, ne serait ce que pour pas esquinter mon camion

Calmivet : c'était en granulés.
Perso, à la base, je ne suis pas fan de faire voyager des chevaux sédatés, je ne l'ai jamais fais car je préfère que les chevaux aient conscience de ce qui se passe et ne soit pas à moitié dans le coltard mais encore capable de se défendre s'ils résiste au produit. J'ai toujours écouté parlé de mauvaise expérience avec des chevaux sédatés qui se défendent
Là, la jument sous calmivet était apparemment shootée, elle titubait, et au moment de mettre le licol, paf s'est cassé au trot. Je précise que je ne suis pas à l’initiative de cet essai
Là; elle a demandé à leur véto de voir quel produit pourrait marché, une molécule différente ?
A savoir que la jument n'est actuellement pas suffisamment manipuler pour lui faire une iv comme ça. (d'où le fait que le pistolet hypodermique soit évoqué )


Pro :
Ils ont déjà fait venir 3 pros du comportement. Tous y ont été à leur sauce, de la méthode de join-up à la méthode plus musclé et ça finit à chaque fois par la mère qui défonce tout et se barre au fond du pré et la fille, qui elle a été attrapée qui va la rejoindre. et par la suite il faut des semaines pour pouvoir ne serait ce que les approcher, même avec un seau de bouffe (et la proprio en a peur, donc depuis 3 ans, elle ne rentrait plus le dans le pré, le foin est mis en botte ronde par dessus la clôture, les seaux sous le fils électriques

là, j'interviens bénévolement et je fais déjà un travail pas si mal, à raison de 2 séances par semaine un peu près, j'arrive à licoler la fille et à approcher la mère lui passer une corde au cou et nez ou la faire manger à travers le licol. La bouffe marche peu avec elle, il y a des jours où s'il y a le licol dans son seau, elle vient voir le seau (laisser à sa portée, sans que personne ne le tienne) et elle se casse. Si j'étais plus proche et que je faisais pleins de séances rapprochées, tous les jours, ça irait, mais là, je ne peux faire plus

Transport prévu dans un mois, avant les vacances de octobre.

Pas de souricière possible : l'entrée du pré donne sur une stabule bétonnée. J’ai demandé à ce qu'on se serve des poteaux pour faire un couloir au au moins une sorte de sas, mais apparemment ce n'est pas possible pour eux de le faire. J'aurais aimé avoir ça pour les habituer à manger dans le sas au moins maintenant à d'ici le transport. Faire une souricière en fil électrique n'est pas possible, la vielle jument défonce tout (solution qui avait été mis en place ou précédente fois avec 5 rangs de fils).

Par CaroDadou : le 16/09/20 à 21:27:12

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17931 messages

237 remerciements
Dire merci
Un join up c'est violent c'est pas de la méthode douce, alors j'imagine pas la méthode musclée.
Non je parle d'un vrai pro qui travaille en douceur et en leur laissant le temps de comprendre ce qu'il se passe par exemple.
Une vraie désensibilisation en plus de ton travail à toi qui porte ses fruits...

Par CaroDadou : le 16/09/20 à 21:27:58

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17931 messages

237 remerciements
Dire merci
Après à choisir je préfère encore les sedater au fusil.
Avec autre chose que du Calmivet. Les cocktails possibles sont nombreux...

Par wildwolf : le 16/09/20 à 21:32:26

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2019
181 messages

16 remerciements
Dire merci
Et il ne leur est pas possible, aux proprios, de leur mettre la stabulation disponible, en faisant un large couloir clôturé? Pour les habituer à venir manger là, en leur laissant le choix d'entrer et sortir à leur guise au départ?


Message édité le 16/09/20 à 21:34

Par Le Pex : le 16/09/20 à 21:40:06

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2412 messages

181 remerciements
Dire merci
Pour la souricière, il n’y aurait pas moyen d’emprunter des barrières en galva à des agris du coin ? Les barrières mobiles ?

Ce genre de choses

Lien

Par equifeel : le 16/09/20 à 21:45:09

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Je laisse leur véto (que je connais bien) les conseiller sur le produit.

Perso, quitte à sédater, je préfère effectivement que ce soit avec un véto qui utilise un fusil. Car sédater autrement, faut quand même un cheval un minimum manipulé, ce qui n'est pas le cas actuellement et ça ne sera pas le cas avant la date du transport.
On parle pas d'un cheval pas éduquer ou mal éduquer mais qu"o'n peut licoler même difficilement mais d'un jument avec un passé lourd, qui n'a pas eu un licol depuis 15 ans et dont les précédentes tentatives d'en mettre 1 ont lamentablement échoués.

Je n'aime pas la méthode du join up, mais en plus, fait dans le pré, ça a du être du grand n'importe quoi.

Il n'y a pas très peu de pro en comportement dans le secteur; Ceux contacter ont refuser de venir ou ne sont pas dans leur tarif.
on parle de personne sans le sous de chez sans le sous. Tout ce que je fais est bénévole . Il s'agit d'une opération sauvetage.

Par CaroDadou : le 16/09/20 à 21:57:15

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17931 messages

237 remerciements
Dire merci
Oui j'ai bien compris.... C'est quel secteur sans indiscrétion ?

Par equifeel : le 16/09/20 à 23:17:34

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Le pex le pire, c'est qu'il en ont de ce style car ils étaient éleveur laitiers et le mari bosse actuellement chez un agri qui en a. mais ils me disent que c'est pas possible d'en installer là car on ne peut pas faire de trou dans la dalle beton de l'abri et que non fixé au sol, la jument va les renverser. J'ai insister : pour eux, impossible, renfermer dans un tel espace, la jument deviendrait folle et défoncerait tout d'après eux. Je ne sais pas si c'est vrai, si c'est du vécu, de la peur. (il m’ont parlé que dans une précédente tentative, il avait essayer de la mettre dans une stabule pour la changer dans la bétaillère et que la jument était devenu folle hystérique, je ne sais pas comment ça a finit mais le pro ce jour a renoncer)

Secteur: Allier, limite Cher et Creuse. fin fond du berry.

Par al : le 16/09/20 à 23:51:51

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37131 messages

243 remerciements
Dire merci
Spoiler
sédation au calmivet (acépromazine, dite acp) c'est l'idéal pour avoir un cheval dans un état monstrueux s'il stresse.
ce n'est absolument PAS indiqué
en cas de cheval "sauvage", surtout pas d'ACP, faut aller sur de véritables anesthésiques. Donc véto.
qu'on se rassure, tant qu'on n'injecte pas de kétamine, le cheval peut marcher

Par equifeel : le 17/09/20 à 00:07:28

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
"Et il ne leur est pas possible, aux proprios, de leur mettre la stabulation disponible, en faisant un large couloir clôturé? Pour les habituer à venir manger là, en leur laissant le choix d'entrer et sortir à leur guise au départ?"
c'est exactement ce que j'ai suggérer en voyant les lieux mais nécessite trop de barrières

Par CaroDadou : le 17/09/20 à 00:27:40

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17931 messages

237 remerciements
Dire merci
Spoiler
je plussoie Al évidemment, Calmivet c'est une cata, en tout cas ici sur sujets stressés c'était une horreur, mes vetos n'utilisent plus du tout ce produit d'ailleurs....
D et T et ça moufte plus

Par equifeel : le 17/09/20 à 06:39:23

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Pour la sédation, le vétérinaire se déplacera, hors de question de le faire sans lui.

Par Le Pex : le 17/09/20 à 07:59:29

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2412 messages

181 remerciements
Dire merci
Bizarre leur réaction. Parce que la clôture en fil, même électrifiée, ok, beaucoup de chevaux ne la respectent pas en cas de danger ou de panique. Autant ce genre de barrière, qui est plus imposante et rigide, ça ne pose pas souvent de problème.

Dans les ranches où ils doivent manipuler du bétail sauvage ou semi sauvage, ils ont ce genre d’installation, soit en bois, soit en métal et ça fonctionne très bien. J’ai en tête des images de marquage ou de vaccination en masse des troupeaux aux US.

Édit : un exemple vers 3:30 Lien

Je me demande aussi si ils n’ont pas mal utilisé la souricière. Déjà il faut faire un couloir très étroit, où le cheval ne peut pas de retourner ni aller de côté. Et rester derrière quand on pousse. Dans le sens où il faut se placer de manière à ne laisser au cheval que le choix d’aller en avant. Je ne sais pas si je suis claire, mais quand on voit comme t beaucoup de gens passent devant leur cheval quand ils longent et s’étonnent que ça n’avance pas.


Message édité le 17/09/20 à 08:04

Par equifeel : le 17/09/20 à 08:13:10

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Je ne comprends pas non plus leur réactions et toutes leurs réponses. Il y a une part de flou pour moi.
Ce que je comprend,s c'est qu'il y a eu bc d'amateurisme dans le passé, avec des échecs cuisant et qui laissent à chaque fois une jument encore plus méfiante de l'homme, encore plus inapprochable.
La première fois que j'y suis aller, la jument ne s'approchait pas du seau si je n'étais pas moi même derrière les fils et à très bonne distance.

Je vais reparler de voir pour avoir tout un lot de barrières. Je sais qu'il existe des modèles autoportant, sans besoin d'enfoncer des poteaux dans le sol, comme les parcs que tu décris. Bien haut, avec des barreaux pas trop espacé, ça dissuade quand mêem les chevaux de foncer dedans.

Spoiler
Je crois qu'il y a aussi une part de fatalisme entre eux. Je ne sais pas comment expliquer ça mais c'est comme si d'un côté ils voulaient sortir leur juments de là et d'un autre côté, comme si ils s'étaient résignés à ce que ça échoue à nouveau et ne veulent pas tout mettre en place pour faire les choses, comme si qq part, l'échec était attendu et qq part, ben provoqué. et c'est comme ça dans tous les domaines de leur vie. ils ont toute la misère du monde sur leur épaule mais quand on leur apporte des solutions, ils disent oui, oui mais ne font rien.
Ce sont des personnes qui me heurtent bc dans ma sensibilité et mon éthique (surtout bien être animal) et d'un autre côté, j'ai pitié d'eux.



Par salsababy : le 17/09/20 à 08:20:14

Déconnecté

Inscrit le :
19-01-2005
12608 messages

165 remerciements
Dire merci
Et un parc de contention mobile?
Si les juments ne sont pas licolables, faudrait les manipuler comme des bovins.
Par chez-moi le GDS recense les éleveurs avec un parc mobile qui acceptent de le louer. Peut-être creusez de fe côté là.
Et là ça sera possible de faire un couloir qui donne dans le camion.

Par Pili : le 17/09/20 à 08:36:30

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7839 messages

267 remerciements
Dire merci
je vais tenter d'expliquer mais ce n'est pas évident.

Nous on charge toujours sans sédation mais généralement dans un camion de plus de 2 chevaux. Les chevaux ne sont jamais 'touchés' (donc pas licolés, pas poussés à l'arrière avec une longe etc) le 'truc' c'est le 'tournant du dernier moment'. Càd qu'on ne pousse pas le cheval vers le cul d'un camion béant pour qu'il envisage déjà de loin ce qu'il n'a pas envie de faire et ne s'approche déjà pas du 'truc'.

Il faut effectivement faire un couloir dans lequel on chasse les chevaux et à la fin du couloir qu'ils prennent au trot il faut un angle droit et juste derrière l'entrée du camion. Si ils ne veulent pas des barrière en galva on met des tracteurs, des remorques collées cul à cul de façon à ce que personne ne passe ou n'envisage de passer. Tout le 'système' repose sur le fait que le cheval 'fuit' l'humain dans un mouvement en avant et trouve 'refuge' dans le camion dans lequel il n'y a aucun humain.

La grosse erreur, à mon avis, c'est de vouloir licoler le cheval et le 'tirer/pousser' dans le van pcq le cheval qui ne connait pas la notion de céder à la pression va tirer au niveau du licol vers l'arrière et au niveau de la longe tendue derrière les fesses vers l'arrière aussi et c'est comme ça qu'on se retrouve avec un cheval qui pète tout et qui fout le camp. Le cheval qui tolère à peine le licol n'aura pas assez confiance en l'humain pour le suivre dans un passage étroit , sombre et fermé.

Ce que je conseille toujours dans ces cas là c'est : demandez au marchand de boucherie du coin de vous faire le transport (oui je sais ils n'ont pas de sous mais le véto qui reste planté pendant des plombes, le fusil hypodermique etc ça coûte aussi). Avec lui en 10 minutes ce sera plié sans qu'il y aie de morts et de blessés.

Mon gros souci dans ton cas c'est le camion 2 chevaux où tu as le cul du cheval qui risque de shoter sec vers le hayon qui se ferme et ça en a déjà envoyé quelques uns en chaise roulante, dans un camion un poil plus grand les chevaux sont en largeur ce qui limite ce risque

Par Le Pex : le 17/09/20 à 08:47:45

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2412 messages

181 remerciements
Dire merci
Totalement d’accord avec Pili

Par qwertz : le 17/09/20 à 08:51:14

Déconnecté

Inscrit le :
27-10-2004
832 messages

11 remerciements
Dire merci
bonne chance au propriétaire du camion ...

D'un autre coté, le très gros élevage ou j'étais avant, les chevaux sont manipulés un minimum jusqu'au débourrage vu que ils passent de la stabu libre à la prairie les 3 premières années. Vaccins et parage un peu au forcing ...

Et quand on les récupère a 3 ans c'est un peu sportif mais l'adaptation va très vite. Et idem, on chargeait le troupeau de jeunes chevaux par 5 dans les camions (attachés invididuellement bas flanc bien entendu). Le propri de l'élevage est véto il connait sont boulot et on y est toujours arrivé. C'est une autre facon de voir les choses, mais à 4 ans tous les chevaux sont respecteux et manipulés mais c'est un autre mode d'éducation ...

Moi je pense que la présence d'un véto avec une bonne expérience des chevaux pourra vous guider et agir en cas de besoin.

L'adage de ce véto ... " faut éviter de chipoter" ...

Je ne juge pas mais j'ai chipoté des semaines pour charger ma jument en douceur par la technique de la pression/relacher et quand il est venu, deux coups de ballet pour la menacer sur les fesses et elle était dans le van (sans la toucher)

Alors je ne conseille pas cette technique mais quand on a acheté ma jument toujours ce même véto, elle refusait de monter dans la camion, au bout de deux heures, on lui a caché la vue avec un t-shirt fait plusieurs tours sur elle meme devant la rampe puis monter les yeux cachés. Je ne conseille pas tu tout de faire, mais je réagis sur le post de pili plus haut. Un marchand, un véto croisent ce genre de cas tous les jours et je pense que c'est une bonne piste. Ou un transporteur pro qui fait du transport pour un marchand et qui a l'habitude de ce genre de situation.


Message édité le 17/09/20 à 08:54

Par equifeel : le 17/09/20 à 09:09:25

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Je suis la propriétaire du dit camion et c'est bien pour ça que je viens sollicité des avis ici car je tiens bc à mon camion qui a 30 ans, viens de passé le ct avec succès. Il est moche extérieurement mais très bien pour les chevaux (aménagement iffor wiliam luxe en bon état)

Je rêve de faire comme Pili le décrit. En plus, la configuration des lieux s'y prête bien, on peut faire ce couloir en L avec le camion au dernier moment. Je vais donc voir pour mettre mon camion sans bas flanc. J'ai 2 barrières qui ferment complètement l'arrière du camion avant de fermer le haillon mais il faut aller très vite, des chevaux qui poussent les barrières peuvent les ré ouvrir, ça m'est déjà arrivé.

J'ai déjà bossé avec des chevaux qui n'ont pas du tout été manipuler, comme ceux que tu décris, qwertz et je préfère largement ça au cas de cette jument qui a été manipulé (elle a même été débourrée poulain) qui était bien manipulé quand ils l'ont acheté et qui aujourd’hui se retrouve sauvage, guère approchable et pas encore licolable.
Les poulains qui grandissent loin de l'humain ne le connaissent pas. Au moment de les chopper, oui ils stressent, oui ils se défendent mais ça passe. Que là, c'est une jument qui a appris à dire merde à l'humain et à le faire violemment car elle n'a aucune confiance en lui et c'est légitime (je ne sais pas ce qui l'a traumatisé à ce point et les proprios me disent ne pas savoir non plus, une des zone de flou pour moi)

Par qwertz : le 17/09/20 à 09:20:18

Déconnecté

Inscrit le :
27-10-2004
832 messages

11 remerciements
Dire merci
Ce sont des personnes proches de toi? Tu ne peux pas juste te dégager de cette situation? Ce serait quand même dommage de risque ton camion.

Aider c'est bien mais ces chevaux semblent avoir bien peu d'avenir au final? Si c'est du sauvetage ce serait bien que leur avenir soit bétonné par une association, pour ne pas que ton investissement personnel finissent mal au final.

c'est bien mais tu t'investis, tu prends des risques mais si c'est à fond perdu c'est dommage.


Message édité le 17/09/20 à 09:23

Par Le Pex : le 17/09/20 à 09:30:42

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2412 messages

181 remerciements
Dire merci
Tu es bien sympa de les aider. Vue la situation, tu ne peux pas leur mettre la pression genre que tu veux bien aider, mais que ça sera à tes conditions sinon qu’ils se démerdent ?

Comme la jument semble avoir pris le dessus sur l’homme, je n’essaierais pas les versions « collaboration », c’est trop dangereux et tu n’as pas assez de temps pour tout reprendre à zéro. C’est mieux pour tout le monde d’y aller en mode cheval sauvage.


Par equifeel : le 17/09/20 à 09:39:46

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
"Elles iront comment à la boucherie si elles sont pas transportables ?"
c'est le marchand qui se démerdera. Eux savent faire, ont un camion qui ne craint rien et je suppose c'est pas grave si le cheval est un peu amoché.
La ferme a été saisie, ça doit être liquidé prochainement on est tout à la fin de la procédure. Là bas il ne reste plus rien, tous le matos a déjà été vendu aux enchères et les proprios eux même des juments n'habitent plus sur place.

Par Pili : le 17/09/20 à 10:45:55

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7839 messages

267 remerciements
Dire merci
@equifeel il faut arrêter de diaboliser les marchands de viande, tout 'coup' se voit sur la viande et se vend moins bien, un cheval 'amoché' (blessures aux jambes) risque de se voir refusé à l'entrée de l'abattoir, bref c'est dans leur intérêt que les chevaux arrivent en bon état à l'abattoir.

Moi aussi je me pose des questions quant au devenir des chevaux pcq les charger c'est bien, si après les 'donner contre bons soins' vous savez ce que j'en pense ... surtout des chevaux comme ça, moi j'euthanasierais pour éviter qu'elles ne terminent réellement dans la merde mais ça je sais que personne n'a envie de l'entendre qu'on va me rétorquer qu'aucun véto n'acceptera de le faire etc.

Des gens dont la ferme est saisie, qui n'ont plus un rond, comment veux tu qu'ils arrivent à subvenir correctement aux besoins de chevaux vieillissants ? On va en arriver à des chevaux qui 'pourrissent' en prairie dont on parle tant .

A part ça, si il n'y a plus de matériel agricole disponible pour faire le sas du tournant, demander à emprunter des barrières Heras à un entrepreneur (pas les nadar), ça se plante sur des parpaings (ou des machins spéciaux faits pour) et c'est tellement haut qu'aucun cheval n'envisage de sauter par dessus.

Je suis d'accord avec le véto de Quertz, on ne chipote pas, au plus il y a d'échecs au plus les chevaux vont e méfier de ce que l'humain va encore inventer et une fois qu'ils ont compris que bourrer dans le tas est la bonne solution ils ne vont pas s'en priver.

Bref réfléchis bien à quoi tu t'engages, est=ce que ça va vraiment aider les chevaux ? Quel est le rapport bénéfice/risque ? En Belgique on dit 'trop bon, trop con' pcq si il y a dégâts on aura tout au plus une réponse à 'je vous l'avais bien dit'

Par salsababy : le 17/09/20 à 10:52:08

Déconnecté

Inscrit le :
19-01-2005
12608 messages

165 remerciements
Dire merci
Le but c est de les décharger où ces juments?

Comment ça se passe si les juments démontent ton camion?

Demander au marchand de faire le transport, peu importe la destination finale, c est peut-être la solution la plus sûre.

Par ce qu avoir des exigences " je veux qu elles voyagent avec le bas flanc" je trouve ça un peu gonflé et surtout utopique au regard de l education des juments.

Par al : le 17/09/20 à 11:58:14

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37131 messages

243 remerciements
Dire merci
j'ai relu tout, et je te donne mon avis tel quel: désiste toi
ça sent les emmerdes à plein nez, si personne n'a jamais pris le temps, en 20ans, de ne serait-ce que licoler la mère, que personne ne cherche à t'aider plus que ça hé ben....tant pis.
Y'a des centaines de gentils chevaux faciles à manipuler qui n'attendent que d'être sauvés de l'abattoir, et que tu peux emmener sans risque de te faire défoncer le camion.
là, franchement, ça pue à 10 km cette affaire....et comme dit par d'autres, tout ça pour quoi? pour des chevaux que, s'il y a le moindre problème, à part les regarder agoniser sans pouvoir intervenir, tu peux strictement rien faire? génial....

je suis ok pour tenter de sauver un maximum d'animaux, j'ai encore 2 cages sur 4 occupées à la clinique pour des animaux trouvés (= soins à fonds perdus mais mon associé et moi on s'en fout, on est des bisounours et on assume), mais faut sélectionner un peu ce qu'on sauve, et tout n'est pas sauvable....

Par equifeel : le 17/09/20 à 12:00:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Soyons clair, à part des emmerdes, je ne récupère rien dans ce sauvetage
(par conte, faut pas déconner, je vais faire 150 borne,s je me fais rembourser les frais de route)
c'est moi qui est imposé la date d'avant les vacances de la Toussaint.
A la base je devais l’accompagner 2-3 fois, voir comment aménager les lieux et j'avais dit : on les déménagera en début septembre. Sauf que rien n'avance à chaque proposition d'aménagement d’une souricière que je fais, j’ai un refus avec des excuses comme quoi ce n'est pas possible, etc.
et voilà comment ça fait 2 mois que j'accompagne la proprio tous les 2-3j, bénévolement et que mine de rien, je fais un travail de rééducation qui n'était pas prévu (pour la veille, pas grand chose à faire dans le temps imparti. Mais pour la fille, elle est relicolé, marche un peu en main, s'arrête, chasse les hanches, déplace les épaules.
ça ne me coûte rien de le faire, juste du temps mine de rien, une matinée complète à chaque fois. je ne me plains pas, je le fais avec plaisir. Du moins je le faisais car plus ça avance plus je vois que ça n'avance pas justement.
ça va que je suis au chômage, que j'ai du temps à perdre.
Mais pour les vacs, j'aurai sans doute un peu de boulot et quoiqu'il en soit, je cherche un poste, pour ça que j'avais dit septembre pour le transport, que je suis bien libre pour le faire.

Là, le mari est employé chez un agriculteur qui leur loue un pré où mettre les juments. Si tout se passe bien, ça sera leur dernière demeure. Sinon... ben ce n'est pas mon pb. (sauf que j'aurai les jument sous mon nez, leur pré étant situé entre 2 des miens) .
Là, les juments sont en état. Elle ne sont évidement ni vaccinées, ni vermifugées, ni parée et pourtant, c'est pas la cata : les pieds s'usent bien, la mère à un sarcoïde qui va tombé tout seul, bref, ils ont de la chance mine de rien

Je vais effectivement être plus ferme et imposé mes conditions. Sinon, je fais comme les autes personnes avant, je me désiste.

Je leur ai parlé de faire appel à une association pour leur éviter la boucherie.



Par wildwolf : le 17/09/20 à 12:00:42

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2019
181 messages

16 remerciements
Dire merci
Par ce qu avoir des exigences " je veux qu elles voyagent avec le bas flanc" je trouve ça un peu gonflé et surtout utopique au regard de l education des juments.
oui, c'est facile avec le véhicule d'une autre personne, au vu des risques qu'il y a pour ce transport... qu'ils louent un camion dans ce cas, ils verront, si le camion a le moindre gnon
Equifeel, comme les messages précédents, fait bien attention, car tu n'auras que tes yeux pour pleurer en cas de pépin

Pili, "trop bon, trop con", on le dit aussi en France

Par al : le 17/09/20 à 12:06:37

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37131 messages

243 remerciements
Dire merci
c'est clair j'avais meme pas réagi sur ça, mais déjà tu aides, et en prime on t'interdirait de faire comme tu veux? au risque d'abimer ton camion, et évidemment tu n'auras aucune compensation....
ben laisse les se démerder....

Par equifeel : le 17/09/20 à 12:08:39

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
ha mais je suis trop bonne trop conne, on est bien d'accord.

Par Pili : le 17/09/20 à 12:15:35

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7839 messages

267 remerciements
Dire merci
ça n'avait rien de méchant on est bien d'accord hein je suis tombée assez souvent dans ce genre de panneau et ça m'arrive encore, on se dit 'je le fais pour les chevaux' et on s'en fout de la connerie humaine. Mais pose tes conditions dès le départ pcq j'ai la sale impression que ces gens se mettent un peu eux même dans la mouise avec leurs excuses à la con et quelque part ils se sont mis dans la tête que c'était impossible et donc ils font tout pour que ça le soit. Le mental et le temps qu'on a à y consacrer font tout les chevaux le sentent (ou le voient à notre langage corporel) ça a été ma spécialité à un moment, apprendre aux chevaux à charger sans faire les clowns mais la première condition était : vous me laissez faire, vous ne vous en mêlez pas et si on doit y passer la journée on le fera.

Maintenant que je n'ai plus les moyens physiques de ma politique je ne le ferais plus

Par Xynou : le 17/09/20 à 12:21:44

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
633 messages

112 remerciements
Dire merci
Question con : qui va payer le véto ?
Parce que faire venir un véto pour sédater au fusil et rester le temps de l'embarquement, ça va couter des ronds.
+ le gasoil de ton camion

Ça couterait peut-être pas plus chers de payer un marchand du coin de la main à la main pour qu'il fasse le transport : pas besoin du véto, tu risques pas de perdre ton camion, ni de manquer de te faire tuer.

Par equifeel : le 17/09/20 à 12:29:11

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
7239 messages

290 remerciements
Dire merci
Pili voilà, c'est exactement ça , ils se mettent seuls dans la moïse et sont très fatalistes. et aussi ben ils ne bougent pas, ils ne font rien, attendent que ça passe tout seuls, je m'en rends compte au fur et à mesure. Et c'est comme ça pour tout, genre ils ont vécu des mois et des mois sans électricité !
Je le fais clairement pour les chevaux.

Par al : le 17/09/20 à 12:41:39

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37131 messages

243 remerciements
Dire merci
si tu le fais pour les chevaux, on t'en trouve 2 autres très gentils à sauver, et faciles à manipuler, dans la semaine si tu veux....

laisse tomber, on ne peut pas aider les gens contre leur volonté....

Par juliedebert : le 17/09/20 à 12:48:35

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10104 messages

211 remerciements
Dire merci
Quasi tout a déjà été dit, surtout, l'idée de demander à un marchand me parait très bien, ils ont des bétaillères bien solides et connaissent souvent ce genre de cas.

Juste une autre possibilité (mais qui ne marchera qu'une fois) : si tu peux le faire, laisse ton camion ouvert, avec du foin et du grain dedans, dans le pré. Les juments vont finir par rentrer dedans pour manger au bout de quelques jours, quand elles auront eu le temps, nuit et jour, de bien l'observer. Puis une fois qu'elle ont mangé, sers une ration régulièrement à l'intérieur, elles devraient finir par t'y suivre dès que tu rentres avec le seau.

Ca ne marchera qu'une fois, et ça risque de secouer le jour où tu fermes et les pièges dedans. A moins que, pendant qu'elles mangent dedans, tu arrives à fermer-ouvrir le pont. plusieurs jours avant le départ.

Page : 1 | 2
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 402) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval