Forum cheval
Le Forum Cheval

Chute de cheval

Sujet commencé par : Elena1234 - Il y a 54 réponses à ce sujet, dernière réponse par dejavu
Par Elena1234 : le 24/07/20 à 20:07:42

Déconnecté

Inscrit le :
24-07-2020
1 messages
Dire merci
Bonjour, j'aimerais savoir si je dois aller au urgence. j'ai fais une chute assez importante le 23/07/2020 j'ai glissée de la selle le cheval à paniqué et je suis tombé de pas trés haut mais assez violemment. j'ai eu la respiration coupé durant plusieurs minute, avec un violent choc a la tete et au dos (j'avais un protege ds et un casque) je suis remonte apres ma chute et toute allait bien j'ai une un peu mal a la tete mais sans plus. ensuite apres quand je me suis posée j'ai commence a avoir mal dans le bas du dos (je pense le cocyx) et du cote gauche. j'avais deja un petit peu mal avant car j'ai fait une chute il y a 2 ans ou je ne me suis pas bien rattraper. merci de vos reponses et desole pour les fautes d'orthographes.

Messages 41 à 54, Page : 1 | 2

Par phil50 : le 28/07/20 à 15:04:10

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14575 messages

545 remerciements
Dire merci
+40%, tu vas te faire lyncher mdr

Le stextes officiels compte 2h pour 1h de cours, et d'après la cour des comptes on est plus proche des 40/42h par semaine de travail effectif.
Ceci dit, comme je le dit toujours : ceux qui pensent qu'on est TB lotis : on recrute à tour de bras !
Il y a des milliers de postes non fournis, parce que bcp pensent comme toi : "Si on estime qu'il y a plus d'inconvénients bah on signe pas en bas de la page."

fin de parenthèse, c'était pas pour chouiner, c'était juste pour illustrer qu'en 2020 les gens n'acceptent plus qu'on leur dise où vivre
Et ce qui est vrai à 23 piges comme employé et ENCORE PLUS VRAI à 32 quand il faut te mettre à ton compte ... parce qu'autant demander à un salarié de muter à tel endroit ça se négocie, autant imposer à un libéral d'aller investir son propre argent à tel endroit et pas ailleurs c'est un concept

Par dejavu : le 28/07/20 à 16:13:51

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
D'autant que le profil "marié et père de famille" en sortant des études de médecine, c'est pas du tout la majorité... :

phil50 non on a bcp de " pacsé et mère de famille" :-)

La copine de mon neveu termine ses études de médecine en radiologie, lui bosse dans un domaine typique des grandes villes. Pour le moment ils sont collés à la RP. Il me dit que lorsqu'elle en aura fini avec les études ils iront par ex en Bretagne et il fera homme au foyer vu qu'elle gagnera bien leur vie. Ils ont 29 et 30 ans et une petite fille de presque un an.

Mais le phénomène de ne pas vouloir s'éloigner des grandes villes est assez curieux. On parle depuis des décennies de décentralisation et vous n'allez pas me dire qu'habiter en province c'est dramatique... le probléme principal c'est surtout d'y trouver un boulot. Alors quand on a déjà un boulot?

Par phil50 : le 28/07/20 à 16:19:12

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14575 messages

545 remerciements
Dire merci
dejavu : marié, pacsé, en union libre, père, mère ... jusque là ça ne change rien hein

Par phil50 : le 28/07/20 à 16:22:01

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14575 messages

545 remerciements
Dire merci
dejavu : le problème c'est de trouver un boulot pour le conjoint.
Parce que rester homme ou femme au foyer, c'est quand même un peu mort hein ... aujourd'hui tout le monde veut être indépendant, et ça se comprend

Alors le fond de la Bretagne, c'est sûrement sympa. mais si ton conjoint est ingénieur bureau d'étude informatique, c'est quand même assez plombé ... et je ne parle pas d'un docteur en physique quantique ou autre

Par kirikou : le 28/07/20 à 16:32:49

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17699 messages

241 remerciements
Dire merci
Mais le phénomène de ne pas vouloir s'éloigner des grandes villes est assez curieux. On parle depuis des décennies de décentralisation et vous n'allez pas me dire qu'habiter en province c'est dramatique... le probléme principal c'est surtout d'y trouver un boulot. Alors quand on a déjà un boulot?
Alors effectivement, le pb principal est de trouver du boulot pour le conjoint, mais pas que.
Ici, si tu t'installes alors que tu sais que tu vas avoir de jeunes enfants, tu sais que dans les années à venir, tu vas galérer à trouver une nounou, passer 15ans à faire taxi parce que pas de transports en commun, que si ton gamin veut faire du foot, il y a un club dans quasi chaque bled paumé mais que s'il veut se mettre au hand, au judo ou au basket, ça va être ça en plus, etc. Je ne te parle pas des commerces de proximité et autres. Bref, ça motive pas.

Quant à la décentralisation, ça n'a rien à voir avec ça. La décentralisation, c'est confier des compétences de l'État aux conseils municipaux/départementaux et régionaux + déplacer certaines institutions dans d'autres très grandes villes (École de la magistrature à Bordeaux par exemple).

Par kirikou : le 28/07/20 à 16:38:12

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17699 messages

241 remerciements
Dire merci
De plus faire l'amalgame avec l'EN et du médical mouai ça me heurte un peu.
Lol. Je n'ai absolument pas comparer les conditions de travail, y'a de toute façon rien de comparable avec le milieu hospitalier.
J'ai comparé l'incapacité de l'État à prendre ses responsabilités dans les domaines clefs (la santé, l'éducation)
Ici, des gamins qui restent sans prof de français pendant 3 mois ou sans prof d'allemand de toute l'année, ça devient courant.
Des gamins avec un handicap qu'on te demande d'inclure sans recruter la personne qui doit l'aider et/ou sans la former (parce que recruter quelqu'un de formé pour accompagner le handicap, ce serait dommage ).
C'est bien sûr moins grave que de se retrouver sans médecin, mais ça illustre bien les manquements de l'État à son devoir.

Quant à chouiner parce qu'on n'est pas nommé où on veut, c'est humain et pas propre aux profs. Ceux qui trouvent des moyens de "tricher" ça n'est pas la majorité et ils ont le dont d'exaspérer leurs collègues voire souvent de se les mettre à dos.

PS : (+40%je suis sympa en comptant le travail a la maison)
1) T'as pas à être sympa, je fais plus d'heures chez moi qu'au collège, ça fait parti du service, c'est comme si on disait à tous les gens qui ont fait du télétravail chez eux pendant que le confinement que leur boîte est bien sympa de les avoir payer pour ça
2) + 40% par rapport à moi (15 ans d'ancienneté), ça veut dire que tu gagnes moins de 1400 net, encore moins si les gens dont tu parles sont profs débutants. C'est pas cher payé pour un cadre, il faut peut-être voir les choses dans ce sens.


Message édité le 28/07/20 à 16:46

Par kirikou : le 28/07/20 à 17:05:02

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17699 messages

241 remerciements
Dire merci
Ceci-dit, les études de médecines en France sont bcp moins chères que dans beaucoup d'autres pays car l'État en prend une bonne partie à son compte ( et de base, je trouve ça normal). Du coup, ça ne me choquerait pas qu'on mette en place un système qui obligerait les néo-médecins à aller s'installer quelque part ou bien à "payer une pantoufle". Le problème serait malgré tout que ce sont les mieux lotis au départ dans la vie qui pourraient se permettre de la payer pour aller où ils veulent.
Je ne parle même pas de s'installer à Trifoullis-les-Oies, rien qu'au Mans, on manque de médecins généralistes, de dentistes et d'ophtalmo en plein centre ville, c'est à 1h de train de Montparnasse et même si ce n'est pas la poule aux oeufs d'or niveau offres d'emploi, ça ne serait malgré tout pas non plus le bagne de venir s'y installer ...

Par dejavu : le 28/07/20 à 17:41:58

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
phil50 La solution c'est que les médecins se marient entre eux ou à la rigueur avec un infirmier, comme ça ils peuvent émigrer en couple en province.

kirikou j'ai grandi dans ce qui était un village, ma mère était seule (divorcée) et mes soeurs et moi n'avons n'a pas manqué de tout ce que tu cites.. par contre à l'adolescence, quand on a dû débarquer à Paris, l'horreur! vu que tout était cher et en plus il a fallu donner notre chien qui n'aurait pas pu s'adapter et renoncer aux avantages de la vie en plein air...
Élever des enfants en ville me semble bien plus compliqué.

Par kirikou : le 28/07/20 à 18:26:12

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17699 messages

241 remerciements
Dire merci
dejavu , tu es d'une autre génération.
Il y a 50 ans, dans mon bled (1800 habitants aujourd'hui), il y avait 5 épiceries, plusieurs boulangeries, boucheries et bistrots. Il ne reste plus qu'une boulangerie. L'école du bourg d'à côté a fermé, la notre accueille tout le monde. Sauf que ça veut dire transport scolaire pour des bouts de chou de 3ans. Bien sûr, il n'y a plus de médecins non plus.
La mairie a tenté de de faire rouvrir une épicerie-boucherie (local aménagé à ses frais, pas de loyers les premières années, logement fournit à côté), ça n'a pas tenu. Là, ils ont tenté de la remplacer par un bistrot-restaurant. Ça débutait juste au moment où le covid est arrivé.
Nan, franchement, pas de quoi attirer un jeune médecin qui projette d'avoir des enfants, qui veut pouvoir sortir un peu le soir. Le seul truc garanti si jamais un médecin veut s'installer, c'est qu'il se fait sa patientèle en moins d'un mois....
Paris, c'est particulièrement cher. Mais je pense que tout autre grande ville (banlieues et communes proches incluse) est à la portée des revenus d'un médecin.


Message édité le 28/07/20 à 18:27

Par phil50 : le 28/07/20 à 18:58:57

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14575 messages

545 remerciements
Dire merci
Ceci-dit, les études de médecines en France sont bcp moins chères que dans beaucoup d'autres pays car l'État en prend une bonne partie à son compte ( et de base, je trouve ça normal). Du coup, ça ne me choquerait pas qu'on mette en place un système qui obligerait les néo-médecins à aller s'installer quelque part ou bien à "payer une pantoufle". : le truc c'est que ce n'est pas valable que pour la médecine, hein ... médecine, pharma, chimie, SVT sont des études chères à cause des TP. Ça coûte beaucoup (!!!!) plus cher que l'inscription à la fac
Est-ce qu'on va dire à tous les chimistes de France : OK on t'a payé ton master, maintenant tu vas aller vivre ici ?
Et qu'est-ce qu'on dit à nos neuneus qui entrent en fac sans savoir lire, font 1 année de STAPS puis une année de psycho puis 1 année de socio, avant de quitter la fac sans aucun diplôme ? "minute papillon, t'as coûté 30 000 balles à la collectivité alors tu vas venir nous faire 5 ans de service civique" ??

Par Colomba : le 28/07/20 à 19:38:26

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17410 messages

310 remerciements
Dire merci
Sauf qu'on on a rien a foutre de ceux qui ont tout commencé et rien fini, je veux dire au niveau collectif le souci va etre de les caser et non pas d'utiliser ce qu'ils ont appris, alors que des médecins, on en a besoin, et en urgence!

Par phil50 : le 28/07/20 à 19:51:19

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14575 messages

545 remerciements
Dire merci
Et donc ?
fuck la révolution, à bas la "liberté" au fronton de nos édifices publics, rétablissons vite l'esclavage ??

Je me répète mais bon "on" manque parce que "on" n'a rien prévu, rien organisé et pas assez formé pour économiser 3 sous, mais le médecin lui c'est un individu il n'est pas comptable de 30 ans de "on" qui ont fait les mauvais choix ... c'est pas à lui de payer l’addition, non ?

Par dejavu : le 28/07/20 à 19:55:28

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
Et qu'est-ce qu'on dit à nos neuneus qui entrent en fac sans savoir lire, font 1 année de STAPS puis une année de psycho puis 1 année de socio, avant de quitter la fac sans aucun diplôme ? "minute papillon, t'as coûté 30 000 balles à la collectivité alors tu vas venir nous faire 5 ans de service civique" ??

Il y a déjà un moment que ce genre d'attitude a été totalement bloquée aux Pays-Bas. On a 6 ans max pour finir des études de 4 ans et si on perd trois ans à changer de parcours ben tant pis, on paye plein pot ensuite et plus de droits à une bourse et il faut rembourser ce qui a été éventuellement "prêté" pour les études qui n'ont pas été achevées.


Par dejavu : le 28/07/20 à 20:17:49

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
kirikou ce que tu racontes n'a rien à voir avec les générations. Certains bleds ou régions évoluent et d'autres non. je continue de trouver qu'un enfant grandit mieux hors des grandes villes même si ceux qui y habitent ne sont pas forcément malheureux. je me souviens de ma soeur avec son premier qui ne pouvait pas traverser avec une pousette vu que les voitures garées les unes contre les autres bloquaeint tout le passage et sortir jouer dehors sur le trottoir comme le font mes petits-fils à Amsterdam.... impensable dans une ville comme Paris.
Mais on s'éloigne du sujet des médecins de campagne ;-)

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 298) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval