Forum cheval
Le Forum Cheval

Location de pré

Sujet commencé par : Cocktail_jet - Il y a 52 réponses à ce sujet, dernière réponse par faust
Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 08:54:58

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
A ceux qui loue des prés à des agriculteurs ou particulier, comment avez vous trouvé ? annonce sur le bon coin ? bouche à oreille ? porte à porte ?

Combien payez vous par an ? vous avez un contrat ? baille ?

Quels sont les frais à votre charge ? les clotures ? l'eau ? l'électricité ?

merci


Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 09:04:32

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
La fois où j'ai loué, c'était vraiment en y allant au culot. Je prenais une maison en location et j'ai carrément demandé à l'agence à qui était les terrains autour. "au beau-frère du propriétaire de la maison" Tiens donc... j'explique que j'ai des chevaux, la dame de l'agence dit qu'elle va se renseigner et m'a rappeler le lendemain en disant qu'il y aurait un pré à louer à côté.
Il y avait une source sur le pré, donc pas d'eau à payer. Il y avait aussi une grange en bordel et j'ai eu le droit de l'utiliser après que le gros du bordel ait été débarrassé. Donc à part ce qui était à dispo, je gérais tout. Accord oral.

Mais je ne pense pas qu'il y ait vraiment de règles, tout est possible tant que les deux parties tombent d'accord.

Par equifeel : le 14/01/20 à 09:09:52

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
6216 messages

230 remerciements
Dire merci
Pour ma part, j'ai trouvé par le bouche à oreille et j'ai aussi démarché les proprios : je repérais un terrain strictement non utilisé et j'allais le voir, ça m'a permis d'avoir un pré ainsi.
Je paie de 130 à 200€ l'hectare/an.
tout est à ma charge : entretien (voir création) clôture, entretien haie, broyage, emmener l'eau. J'ai pas l'électricité à mes prés ni l'eau courante.
Je n'ai aucun contrat, tout se passe à l'ancienne, à l'oral.
Je peux perdre mes prés du jour au lendemain : je fais donc gaffe d'avoir plusieurs proprios et accepte d'avoir des parcelles à droite à gauche. Je paie pour l'année à échoir
Il m'a fallut des années pour en trouver alors que je suis née et j'ai grandi dans le secteur.

Par SANNOM : le 14/01/20 à 09:33:04

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Je trouve toujours par le bouche à oreilles.

Quelque fois à des agriculteurs et le dernier que j'ai trouvé, c'est un particulier qui louait à un agriculteur qui a pris sa retraite.

J'ai 5 hectares de prairie (ancienne prairie à vaches) dont 2 hectares de bois que j'ai clôturé moi-même. J'amène l'eau avec des bidons, le terrain est à 1 km de chez moi.

Je loue (sans contrat) 240 euros par an.


Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 09:34:18

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
Bon il va falloir que je me mette un coup de pied aux fesses et que j'ose aller voir les gens...

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 09:35:04

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
erzebeth @equifeel : c'est loin de chez vous vos prés ?

Par Nirvelli : le 14/01/20 à 09:35:53

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9930 messages

241 remerciements
Dire merci
La première pâture, je l'ai trouvée sur le bon coin, c'était à l'automne 2018. Je savais que ça ne suffirait pas et qu'il fallait que j'en trouve rapidement une deuxième. Et là, kedal sur le bon coin, nous venions d'arriver sur la commune, il y avait plein de pâtures que nous avions repérées mais personne ne nous connaissait, donc on ne trouvait rien. Et puis le hasard a bien fait les choses. Nous devions mettre notre fosse septique aux normes et nous avons fais appel au terrassier du coin, et il se trouve qu'il possède plein de terrains... et hop, 2 pâtures dans l'escarcelle, une de presque 2 hectares et une d'un peu moins d'un hectare.... Pour le tarif, on paye 500 euros l'année pour les 2 pâtures avec l'eau dessus. Nous avons refait les clôtures à nos frais (mais elles étaient en grande partie encore nickel) et le propriétaire passe le gyro si besoin.
La petite pâture d'hiver est plus cher (100 euros par mois avec eau / abri / sellerie) mais nous allons construire un abri au printemps pour ne plus avoir y mettre les juments.
Depuis, on m'a proposé une pâture juste en dessous de la maison à 50 euros par mois mais très humide, pas d'eau, pas de clôture faite , donc bof, éventuellement pour quelques semaines cet été ... je zieute plutôt sur le champ attenant à la maison, le propriétaire le sait mais pour l'instant, il le loue à un agriculteur qui y fait du maïs... mais à terme, notre but est bien d'avoir les chevaux ici, et on y arrivera !


Message édité le 14/01/20 à 09:40

Par SANNOM : le 14/01/20 à 09:37:06

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Nous, nous sommes arrivés en 2007. Nous avons acheté une maison avec un petit terrain de 4000 m² pour y mettre mes 2 chevaux et 1 shetland.

Au fil du temps, nous avons été contactés par un particulier qui vendait 3000 m² à 50 m de chez nous. Nous l'avons acheté.

Puis, les agriculteurs venaient me voir pour me proposer quelques morceaux de terrain en provisoire, sans rien en retour. Je savais que je pouvais perdre ces terrains du jour au lendemain, mais c'était le deal. Et de fil en aiguille, j'ai trouvé de plus en plus grand jusqu'à ce terrain de 5 hectares que je risque d'avoir pour un bon bout de temps

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 09:40:06

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
C'est top....
Nous on a fait construire en 2015, j'ai que 2000m2 de non constructible...pas du tout suffisant...je connais un agri...mon autre voisin agri je le connais pas mais je sais qu'il va partir à la retraite...

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 09:46:49

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
Moi c'était à 30 m de la maison.
Depuis j'ai trouvé des prés qu'on me prête gratuitement là où je suis maintenant, mais c'est pas à côté et compliqué d'accès. Je cherche d'autres solutions.

Par Nirvelli : le 14/01/20 à 10:02:09

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9930 messages

241 remerciements
Dire merci
Si ton voisin part à la retraite, ça peut l'intéresser d'avoir un petit revenu locatif sur ses terres, ose le contacter (je dis ça, mais je suis une vraie sauvage et j'ai vraiment du prendre sur moi pour demander), au pire il te dira non mais tu seras fixée...

Par equifeel : le 14/01/20 à 10:18:19

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
6216 messages

230 remerciements
Dire merci
Tous mes prés sont dans un secteur de 3 km à la ronde mais moi même, j'ai pas trouvé de maison à louer dans ce secteur là, j'habite donc à 15km
Je ne cherche pas de pré à côté de là où j'habite : il y a pas mal de champs, ça serait moins facile et puis, c'est moins attrayant pour se promener.

Perso, ça fait + de 15 ans que je fonctionne ainsi et j'ne ai marre. J'ai hâte d'avoir ma maison avec au moins 4h autour et de louer le reste à droite à gauche, mais au moins d'avoir un pré fixe à la maison, pour l'hiver par ex.

Clairement oui, il faut que tu oses aller vers les gens. Mettre des annonces sur lbc, magasin, etc ne m'ont rien apporté.
J'ai commencé par de toutes petites parcelle, genre 5000m², le genre qui n'interesse pas les agris.
Je loue à des particuliers qui justement ne veulent pas louer à des agris (pour pouvoir récupérer leurs terres)

Par Ecoleartequestre : le 14/01/20 à 10:36:31

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
570 messages

98 remerciements
Dire merci
Vous avez bien de la chance. Quand je suis devenue propriétaire je me suis logiquement dit qu'il ne devrait pas être compliqué de louer le bout de pré de 2500m2 mitoyen de mon jardin, qui appartenait à la mère de ma voisine d'en face et était tondu une fois par an par un agri du coin. Ben si c'est compliqué!
Je suis d'abord allée voir ma voisine qui s'est tout de suite crispée et en gros m'a dit de voir ça avec sa mère et l'agri. Le souci c'est que ce terrain n'était pas constructible, mais proche des habitations et donc susceptible de le devenir un jour. Elle était visiblement très sollicitée et je pense qu'elle croyait que je cherchais à occuper les lieux pour éviter une vente et une éventuelle construction près de chez moi.
Je suis donc allée voir l'agri, très sympa, qui n'avait strictelent rien à faire de ce petit bout de pré qu'il tondait plutôt pour rendre service vu qu'il était aussi locataire de pas,mal d'autres terrains de cette propriétaire. Il m'avait quand même expliqué qu'il fallait faire attention avec les déclarations de jachères qui sont très contrôlées par photo satellite. Donc aucune installation sur le terrain. Moi je voulais juste m'en servir quelques mois par an en été donc je clôturais juste et ne démolissais pas le sol, ça restait compatible.
Il m'a fallu un an, à raison d'une relance tous les 2 ou 3 mois, pour que l'agri décidément très sympa m'obtienne enfin l'accord de la propriétaire, méfiante et qui voulait juste ne pas être embêtée par des demandes de promoteurs immobiliers. Bon l'agri s'y retrouvait bien aussi, je le "dédommageais" du foin qu'il ne faisait pas sur ce mini terrain à hauteur de 300€ par an, au black sans contrat. Tout le monde était content, j'ai occupé le terrain 6 ans et le jour où j'ai déménagé j'ai rendu le terrain bien déclôturé et dans un état nickel.
Moralité, surtout dans ce domaine des terres agricoles: patience et persévérance ...

Par Gracioso : le 14/01/20 à 10:38:46

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6558 messages

165 remerciements
Dire merci
Bouche à oreille et porte à porte auprès des agriculteurs et châtelains. D'ailleurs ces derniers ont plus facilement des prés a louer que les agris qui en ont besoin. J'ai trouvé en tout 4 ha comme ça, dans un rayon de 2 km. Plus un 1 ha qui nous appartient.
Je paie différents tarifs selon les pres : 120€ par an pour 1 ha, gratuit contre entretien pour 0.5 ha, 60 € par mois pour 3 ha mais uniquement quand les chevaux sont dedans. Rien n'était clos, pas d'eau non plus. J'ai aussi une solution de secours si besoin, 1.5 ha a 60 € par mois, avec clôture, elec, abri, abreuvoirs auto. Mais le proprio envisage d'y remettre des chevaux, donc je le garde en-tête si besoin de dépannage, mais pas plus (il me le laisserait si j'étais en galère).
Aucun contrat, tout est oral.

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 10:45:46

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
On a rdv avec une agence immobilière demain pour faire estimer notre maison et lui faire part de notre besoin...En fonction du RDV on va décider si on reste ou non...si on reste je vais vraiment pas avoir le choix, il faut que je trouve des prés en loc....

Par Pili : le 14/01/20 à 12:00:15

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7624 messages

218 remerciements
Dire merci
chez nous c'est la guerre totale. On te loue assez facilement une 'place en prairie' pour 100€/mois/cheval mais tu ne sais jamais combien de chevaux il y aura dessus ni si ça v réellement être 'suivi' ou pas (genre pension prairie et juste pour l'été). J'ai eu bcp de déconvenues avec trop de chevaux sur trop peu d'espace (ou l'espace qui se réduisait avec le même nombre de chevaux).

Le prix 'classique' est ici : 500€/an sans aucune prestation. Donc pas de clôture, pas d'eau, pas d'électricité, pas d'entretien (engrai, gyro), tout çàa se paye en plus; et ce sont des baux annuels donc tu serres les fesses à chaque échéance.

Avec les fermiers y a zéro chance d'obtenir qq chose (même pas la jachère à cause des satellites). Donc il ne reste que les chatelains (déjà fort squattés par les fermiers) qui préfèrent avoir des chevaux autour de leur demeure que des vaches (et y a pas de bail à ferme de 9/18/27 ans) avec les soucis de 'y faut que ça reste 'propre'' et de tondeuse tortue ...

C'est le problème d'habiter dans un petit pays densément peuplé

Par Gracioso : le 14/01/20 à 12:04:22

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6558 messages

165 remerciements
Dire merci
Pour te donner un ordre d'idée Cocktail, dans notre coin la valeur locative d'une prairie est de 100 à 120 €/an pour 1 ha. Ça c'est sa valeur agricole. Les châtelains sont plus gourmands et savent que c'est difficile pour les particuliers trouver leur bonheur auprès des agriculteurs

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 12:10:51

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
C'est clair que ça dépend du secteur où on est. Je vois la différence entre la où j'habite et là ou j'étais avant... à une demi-heure de route seulement...

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 12:14:48

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
Meme si c'est 500 euros par an je prends...ca reste toujours moins cher qu'une pension....et ca me dérange pas de tout faire moi même.

Par Falco : le 14/01/20 à 12:54:34

En ligne

Inscrit le :
25-07-2004
4519 messages

8 remerciements
Dire merci
Certes c'est toujours moins cher qu'une pension mais quand on compte les clôtures, l'aménagement (ratelier ? Abris ? Bassin?), l'entretien (broyage pâture, haies), l'eau, le foin, etc... Faut compter quand même l'investissement.

Pour exemple je viens de clôturer 1ha. Bon j'ai fais le truc bien c'est ma propriété. Entre le broyage de la haie par un agri (je viens d'acheter et plusieurs annes sans entretien ça se voit), clôtures, ratelier, bassin, j'en ai eu pour plus de 1000 euros. Et j'avais déjà l'abris.

Sinon le bouche à oreille et le porte à porte c'est le mieux. Dans ma région on arrive à trouver mais faut y aller au culot.
La mairie loue parfois des prés aussi ou ils connaissent des gens qui... Surtout les petites communes.

Ici grâce aux connaissances des copains et au bon contact avec les agriculteurs, j'ai réussi à prendre plusieurs hectares dont 4 à l'achat.

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 13:05:06

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
Perso je sais aussi que Sherpa plait beaucoup aux agriculteurs et je n'hésite pas à le prendre avec moi quand je vais demander un truc.

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 13:21:29

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
et les filles vous faites comment après pour amener votre foin, les granulés etc ? vous avez votre tracteur ? vous demandez aux agris ?
Comment vous vous organisez?

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 13:24:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
Pas de tracteur. je stocke mon foin sur palettes avec des bâches et l'agriculteur qui me le livre me range les rounds de façon à ce qu'on puisse les manipuler à deux avec mon copain.
Par contre dans mes prés de "receleur de poney" la corvée de flotte au bidon est une vraie plaie.

Par Pili : le 14/01/20 à 13:39:38

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7624 messages

218 remerciements
Dire merci
la crovée flotte en été je l'ai réflée en faisait monter un cubi de 500L sur un 'vieux morceau de remorque', bref c'est un petit cubi sur 2 roues non freiné, un gros tuyau qui va 'dans le bac à eau (cubi de 1000L coupé en 2) au bidon c'était plus possible ...

Chez moi les chevaux rentrent à la maison l'hiver sinon l'agri dépose ballot par ballot dans la prairie (ça fait plus cher le ballot mais ça me permet de ne pas devoir construire un endroit de stockage).

Je pensais, sur une de mes prairies, avoir un 'ruisseau' d'où je comptais remonter l'eau ou décaisser pour donner accès aux chevaux, hélas ces 2 derniers été le ruisseau a été à sec et donc le systèmre du cubi est idéal (je tracte avec un bête Berlingo et je roule lentement, le problème c'est l'eau qui bouge et un éventuel freinage d'urgence vu que pas freiné)

Par SANNOM : le 14/01/20 à 13:40:49

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Moi, j'amène l'eau dans des bidons de 20 litres (jusqu'à 350 litres dans ma Logan ). J'ai un bac de 500 litres et 7 poubelles noires que je remplie 1 à 2 fois par semaine suivant les températures extérieures.

Pas de foin à amener car ils sont dans cette pâture que d'Avril à Décembre. De Janvier à Mars, ils sont chez moi dans un paddock avec box.

Je n'ai pas de tracteur, donc, de temps en temps, je pars avec ma débroussailleuse 3 roues et/ou ma débroussailleuse classique pour couper les ronciers.

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 13:43:29

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
Je précise que mon histoire de corvée de flotte est pénible parce que les prés en question ne sont accessibles qu'à pied. Je charge les bidons dans la voiture, mais les 500 derniers mètres se font via un chemin de rando.
Mais bon, c'est un pré gratos ça.

Par SANNOM : le 14/01/20 à 13:47:29

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Je confirme que la corvée de flotte au bidon est compliquée quand le bac à eau est loin du véhicule.

Heureusement, je peux mettre ma voiture au cul du bac à eau, donc, ça simplifie grandement la tâche, parce qu'avec 16 bidons à décharger à chaque fois, ça deviendrait très vite impossible.

Par Erzebeth : le 14/01/20 à 13:48:17

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
63161 messages

638 remerciements
Dire merci
Oui c'est clairement pas une solution de long terme.

Par SANNOM : le 14/01/20 à 13:57:42

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Je dois avouer que qu'au mois de novembre, je n'ai pas eu à mettre d'eau pendant au moins 3 semaines en raison des fortes pluies que nous avons eu. Les bacs étaient toujours pleins

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 14:10:38

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
Oui il faut penser à tout ca....

Par kagnotte : le 14/01/20 à 14:11:04

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2006
29722 messages

126 remerciements
Dire merci
Le bouche à oreilles, mais l'année dernière j'ai perdue la moitié de mes prairies, je ne payais rien ils ont récupéré et planté de la vigne, j'aurais juste aimé être prévenue, et j'ai aussi perdu le terrain que je louais aménagé en carrière, la personne ne veut plus, elle espère qu'il passe constructible.

Pour l'eau j'ai une citerne de 1000 litre que mon mari a monté sur remorque c'est nickel et je gère les clôtures.

Je devrais récupérer un autre terrain pour une carrière et un autre parc pas très grand mais c'est toujours ça. Et à la maison j'ai l'abri avec un paddock de 2500m²

Par Falco : le 14/01/20 à 14:12:48

En ligne

Inscrit le :
25-07-2004
4519 messages

8 remerciements
Dire merci
Pour le foin un copain agri me livre botte par botte. Et j'ai quelques petites bottes en dépannage pour lui laisser le temps de venir.
Je partage le pré avec un copain qui a une tonne et un tracteur donc il gère l'eau.
Le bidons d'eau pour 3 chevaux ou plus c'est juste ingérable (et j'admire ceux qui s'y collent!)

Par SANNOM : le 14/01/20 à 14:27:07

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5333 messages

50 remerciements
Dire merci
Je mets l'eau l'été pour 4 poneys et 3 chevaux avec des bidons.



Message édité le 14/01/20 à 14:27

Par Nirvelli : le 14/01/20 à 14:51:14

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9930 messages

241 remerciements
Dire merci
Niveau organisation, c'est en hiver avec le foin que c'est le plus galère pour moi. Je n'ai pas de tracteur et je ne peux pas me faire livrer dans la pâture d'hiver (inaccessible en tracteur). Donc je vais chercher le foin (petites bottes) avec mon van chez l'agri, je le décharge derrière l'abri et je rationne quotidiennement. Les granulés sont stockés dans la sellerie, j'ai tout ce qu'il faut sur place de ce point de vue là. Pour l'eau, j'ai un puits sur chaque pâture (c'était un impératif pour moi).
L'année prochaine, ce sera différent, la pâture ou nous construisons l'abri est sur un chemin accessible pour l'agri à qui je ferai livrer balle par balle directement dans le râtelier.
Niveau finance, même a 500 euros l'année et en ayant prit les clôtures à ma charge, je reste gagnante... là ou on est vraiment "perdante", c'est niveau temps. C'est beaucoup de boulot de tout gérer soi même, et les journées ne sont pas assez longues (surtout en hiver)... après, je ne suis qu'à ma seconde année à tout gérer, et je suis déjà mieux organisée que la première. Et il faut bien le dire, depuis que je gère tout, j'ai beaucoup moins de temps pour monter... mais ce n'est pas si grave, et finalement, même si c'est beaucoup de temps et d'huile de coude, pour rien au monde je ne retournerais dans une pension.


Message édité le 14/01/20 à 14:52

Par Cocktail_jet : le 14/01/20 à 15:01:47

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
7139 messages

266 remerciements
Dire merci
la vache je suis impressionée par le nombre de gens qui ont des prés en loc...ca me parait impossible à trouver par chez moi....

Par pakret : le 14/01/20 à 15:06:24

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11460 messages

199 remerciements
Dire merci
Nous avons d’abord eu 1 hectares non clos sans eau ni rien pour 60€/mois. Dans mon coin , c’est un peu comme chez pili, la « guerre ».
On y a mis les 2 chevaux de Leny dont la jument pleine, et mon cheval était en pension. On avait 1 mois par ci ou par là d’autres pré prêtés... c’est pas le bon plan car on remettait d’équerre les clôtures et on ne pouvait pas utiliser le pré à notre guise...
On a eu ensuite un deuxième hectare également à 60€/mois. On a enlevé mon cheval de pension. L’année d’après, l’agri est parti en retraite, et nous a donné d’autres près en fermage avec bail agricole (mais pas au prix agri!), on a donc dans un secteur de moins de 1km 11 hectares qu’on paye 240€/mois. Entre temps, mon père est arrivé avec ses 4 chevaux, on a acheté une maison dans la même commune que lui, à 20 min de nos autres prés. Là on a 7 hectares dans ce village gratos dont 1 hectare collé à la maison qu’on utilise l’hiver.
Donc en tout 18 hectares à 240€/mois pour nos maintenant 9 chevaux !
On a plusieurs proprio différents donc on ne peut pas se retrouver complètement le bec dans l’eau.

Pour le côté technique , un agri nous fait du foin en petite bottes et le laisse dans une grange dans laquelle on peut se servir. Pour les chevaux qui en ont besoin , je fais aussi des aller retours dans la crau avec mon van pour aller chercher du bon foin.
Concernant l’eau, on a plusieurs près avec des source, et sinon on a une remorque avec une tonne à eau et des bacs de 1000L dans les prés où c’est nécessaire

Par Gracioso : le 14/01/20 à 15:08:20

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6558 messages

165 remerciements
Dire merci
Nous on a un tracteur et une tonne a eau. Ainsi qu'une faucheuse, une herse et un giro. Mon beau-père est agri, il nous a tout fourni sauf la faucheuse que j'ai acheté.
Pour le foin je l'achète à un particulier qui me le livre tous les ans. Si besoin de complément j'achète à mon voisin, qui est agri. D'ailleurs on partage l'arrivée d'eau de son puits, et l'électricité en se branchant sur ses clôtures, avec son autorisation bien sûr.
Et pour l'hiver mes juments sont dans un pré d'hiver à côté de la maison, je distribue pour 24h le matin et je donne les rations le soir. Les ponettes sont dans d'autres parcelles, plus petites, à l'herbe toute l'année.

Par Ecoleartequestre : le 14/01/20 à 15:29:41

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
570 messages

98 remerciements
Dire merci
Là où j'habite maintenant, les prės, que ce soit en loc ou en achat, c'est même pas en rêve. Zone forestière, et en dehors de la forêt ce sont des champs d'agriculture intensive.
En dehors des quelques rares pensions qui possèdent leurs propres prės, soit parce qu'ils sont situés en zone inondable non cultivable, soit parce que les gérants sont de gros agris qui acceptent de reconvertir quelques terres pour leurs pensionnaires, point de salut. Et pour trouver du bon foin même galère, foin de culture intensive souvent poussiéreux et de qualité très bof.
Je vois que beaucoup louent à des châtelains, mais il y en a tant que ça ? J'avoue que c'est une piste que je n'ai jamais trop explorée...

Par Gracioso : le 14/01/20 à 15:54:01

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6558 messages

165 remerciements
Dire merci
Oui, en Anjou il y a énormément de petits châteaux. Trois sur ma commune, dont 2 à qui je peux louer !

Notre maison précédente était carrément une dépendance de château, elle s'appelait La Maison du Jardinier. Je ne sais pas si le jardinier y vivait vraiment, elle était accolée à l'orangerie. Notre terrain était clos de murs en pierres sèches de quasi 2 m et il y avait une douve également. 2 autres maisons étaient en location sur le site, l'ancienne prison (le château appartenait au prévôt), ainsi que le pigeonnier et sa ferme. C'était beau !!


Message édité le 14/01/20 à 16:01

Par Pili : le 14/01/20 à 16:09:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7624 messages

218 remerciements
Dire merci
faut arriver à rentrer dans le 'monde des chatelains', chez nous ils ont tous un parc autour de leur chateau avec quelques hectares et ils trouvent ça 'smart' d'y avoir des chevaux. Mais ils veulent vraiment avoir un bel envrionnement donc interdit de construire des 'cabanes' ou de mettre un stockage de foin ou que le pré se transforme en champ de patate à cause de la boue, par chez moi il y a 1 ou 2 chateaux par village et la plupart ont des chevaux dans leur parc pcq c'est trop à tondre même avec une tortue ou une société d'entretien

Par faust : le 14/01/20 à 17:48:06

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2004
7691 messages

164 remerciements
Dire merci
j'ai au total 6ha sur 5 prés, dont un pré de 3ha et 2 prés d'1ha plus trois petites parcelles (800 m²) qui sont celles ci très accessibles donc j'utilise épisodiquement pour le vermifuge, quand le véto doit venir quand je fais garder mes chevaux pour un WE.
Ils sont en pente de 5 à 30 % mais bon, c'est la montagne.
Soit ils sont contre entretien (gratuit, c'est à dire commodat), sinon celui de 3ha qui est bien en herbe, que j'utilise 6 mois de l'année, je paye 200 € l'année.
Bon après je suis pas exigeante sur les clotûres, je replante des piquets, je retends les barbelés ou j'agrandis ou double certains endroits en électrique. Pour l'eau, je me fournis en bidons à la fontaine du hameau qui ne tarit jamais. Le foin, un agri d'un hameau d''à-côté me fournit des rounds à la demande et me les installe sur des palettes à l'entrée de mon pré (pas dedans car je rationne), j'ai récupéré gratos ou très bas prix des pallox inox à bouteilles de vins pour faire ratelier à foin, j'en ai dans deux de mes prés. C'est aussi cet agri qui me broye une fois par an les ronces dans mon grand parc. Pas d'abris en dur, mais bcp d'abris naturels (arbres falaises), je suis à 550 m alt. La plupart de mes prés ont un accès voiture à proximité , sauf mon pré de 3ha qui est au bout d'un chemin de vignes qui fait 1.5 km depuis le hameau, mais j'ai un X-trail 4x4 donc en principe j'arrive à y accéder en voiture sans problème, pour l'eau dans ce pré, j'ai un bac de 1000L qui se remplit facilement avec la pluie, sinon un agri m'emmene une tonne à eau. Pour les autres prés, ce sont des baignoires que j'ai récupérées en déchetterie ou que des gens me donnent.

Bref, ça me coute vraiment pas cher, je crois que j'avais calculé que ça me fait 30 € par mois par cheval tout compris, ça fait 15 ans que je fonctionne comme ça. Mais bon, il faut de l'huile de coude, de la présence et .... bon se dire qu'on va beaucoup moins monter à cheval LoL

Après pour les prés, c'est soit du bouche à oreille, soit je repère des prés inexploités et je vais voir au cadastre pour contacter les proprios, et puis à vrai dire, c'est le premier pré qui est dur à trouver, après si les agris voient que tu t'occupes bien de tes bêtes, en général, les barrières tombent rapidement (après chez nous, les agris sont plutôt "modernes" et plutôt jeunes (30-50 ans) ) Après bon, faut pas être exigeants, j'ai pas les meilleurs prés tout plats du coin ! avec le meilleur accès, mais bon pour deux chevaux rustiques, ça me suffit et c'est à 3 km de la maison.


Message édité le 14/01/20 à 17:52

Page : 1 | 2
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 800) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

5 LICOLS
30€
CHAPS BON ETAT
40€
selle colorado
Cheval de sport
Jument selle
Jument irish cob