Forum cheval
Le Forum Cheval

Mon cheval ne respecte pas la zone de sécurité

Sujet commencé par : Ninal08 - Il y a 111 réponses à ce sujet, dernière réponse par goss_de_panloup
Par Ninal08 : le 23/12/19 à 21:57:53

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2019
8 messages
Dire merci
Bonjour, j'ai un poney de 7 ans. Tout se passe bien après une période assez compliqué (il était dominant envers moi). Maintenant tout est réglé, il me respecte.
Cependant, il reste encore un petit soucis. Lors du stick to me (ou même dans le pré il me suit comme un pot de colle) il ne respecte pas ma zone de sécurité ! Quand je cours et qu'il me suit, son épaule frôle limite la mienne et il me fonce dedans quand je m'arrête.
Je sais que c'est pas volontaire et qu'on lui a jamais appris auparavant. Je pense quil est juste content et très brute lors de ce jeu avec lui.
Je ne sais pas comment lui faire comprendre qu'il faudrait qu'il s'éloigne de moi d'au moin 1 mètre pour assurer ma sécurité.
Ça lui arrive de mettre des coups d'anterieur et des coups de cul qd on fait du stick to me. Ca ne me dérange pas, c'est comme cela qu'il exprime sa joie, mais qu'il le fasse à une distance de moi éviterait de me mettre en danger.
Si vous avez des expériences, des conseils à me partager... Je suis là bienvenue

Merci de vos réponses ! 😊

Messages 81 à 111, Page : 1 | 2 | 3

Par swann : le 28/12/19 à 17:27:54

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Faut pas diaboliser la notion d'inconfort, celui ci n'est pas plus désagréable que celui provoqué par une mouche que le cheval va alors chasser

On est loin du malaise, quand tu exerces une pression continue sur la hanche, le cheval va chercher comment faire cesser cette pression...peut être qu'il va d'abord se tromper, mais quand on retire la pression dès un minime report sur le membre opposé, parfois moins que ça, quand on a le timing...et de fil en aiguille tu vas lui apprendre à répondre à la pression d'une plume

Enfin tout le monde sait ça, je comprends pas qu'il faille encore expliquer ce qu'est le renforcement négatif...qui n'a rien à voir avec une punition positive ( qui peut créer le malaise dont tu parles)

Faudrait voir comment tu fais juste reculer ton cheval sans pression ( physique ou non) , comment tu fais?

Par swann : le 28/12/19 à 17:38:47

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Admettons que le cheval se trompe, par ex comme souvent s'appuie sur la pression au lieu d'y céder

Tu maintiens la pression pour l'inciter à proposer autre chose, en général c'est pas très long; en attendant c'est pas très agréable pour le cheval, peut être même qu'il va se fâcher un peu
Comme si on ne trouvait pas tout de suite le bouton d'une alarme ( de celle qui se déclenche quand on n'a pas mis sa ceinture, pas l'alarme d'une maison, hein, vraiment assourdissante)
Y a pas de quoi fouetter un chat non plus, c'est du stress, mais le stress fait partie de la vie, de l'apprentissage

Ce qui serait vraiment destructeur c'est si le cheval n'avait aucun moyen de retirer la pression, mais on ne cherche pas non plus à lui rendre des pièges

Si tu estimes alors que le cheval est dans le malaise, tu fait quoi? Tu cesses la pression? Bonjour la clarté de tes demandes...tu cédes quand il ne donne pas la bonne réponse ?

J'aimerais comprendre

Cet inconfort il arrive que le cheval le vive même dans le clickertraining quand il cherche la bonne réponse, promesse de la récompensee...c'est grave docteur ? Faut il élever l'animal aux bords d'un long fleuve tranquille ?

Je me souviens de ma chienne qui est une impatiente, un belge, comme elle ronchonnait parfois en cherchant la bonne réponse...mes élèves aussi, et ça les ravit


Message édité le 28/12/19 à 17:42

Par azzura42 : le 28/12/19 à 17:51:47

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7116 messages

164 remerciements
Dire merci
Et rien n'empêche de renforcer positivement la bonne réponse à la pression, l'apprentissage est encore plus rapide.

Mais comme swann je ne vois pas bien comment apprendre sans créer un minimum d'inconfort

Par swann : le 28/12/19 à 18:09:34

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Cesser la pression est déjà une récompense, Booth rappelle que le cheval apprend quand on cède, pas avant

C'est pas toujours ce qu'on enseigne dans les clubs, hier ma petite nièce galop 4 sur ma paint: ''serre les doigts pour la faire arrêter... Bien! , mais ouvre tes doigts maintenant puisqu'elle répond, sinon elle va rien comprendre, et se demander: je dois quoi faire maintenant, reculer?''

Si le horsemanship n'a rien inventé, il a eu le mérite d'expliquer les choses et de les répéter, les rabâcher, mais pas encore assez, apparemment

Mais en effet on peut ajouter une récompense à la cession

Par dejavu : le 28/12/19 à 18:12:33

En ligne

Inscrit le :
04-08-2009
9361 messages

473 remerciements
Dire merci
swann il me semble avoir donné une explication claire.
Il y a inconfort (cad à un stade dépassant ce que le cheval peut supporter/affronter tranquillement) à partir du moment où le cheval l'exprime et cela peut varier d'un individu à l'autre.
Et quand il manifeste cet inconfort/montre que ses limites sont dépassées, oui, tu cesses ne serait-ce qu'un moment pour donner le temps de retrouver le calme et de comprendre. Je l'ai expliqué aussi.

Celui qui fixe la norme/le niveau de ce qu'il considère comme inconfortable c'est le cheval lui-même, pas nous.
Nous, nous observons ses réactions pour (ré)agir quand il le faut.

j'ai l'impression parfois que tu suis ton raisonnement avec des oeillères sans même t'apercevoir qu'en fait on est d'accord.

Par azzura42 : le 28/12/19 à 18:28:48

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7116 messages

164 remerciements
Dire merci
Normalement en horsemanship on adapte la pression en fonction justement du cheval, si un simple pas vers l'avant entraîne déjà une réaction on ne va pas lever le stick et encore moins toucher le cheval avec.

Alors bien sûr ça c'est la théorie, apprendre à lire tous les signes envoyés par le cheval pour avoir le timing et le dosage parfaits c'est l'apprentissage d'une vie mais c'est à la base sur ça que repose la méthode.

Par swann : le 28/12/19 à 18:34:19

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Si tu mets le cheval dans le malaise, c'est que tu demandes trop, le horsemanship insiste sur la décomposition des exercices, le clickertraining aussi, c'est la base

Après je répondais surtout à l'idée qu'on puisse se passer de l'inconfort, je ne le crois pas, mais l'inconfort n'est pas le malaise, l'inconfort fait partie de la vie, aussi banal que celui qui fait que le cheval pose un pied en pince pour s'appuyer sur l'autre ou celui qui te fait changer de position dans ton lit

Est ce qu'on parle d'autre chose?

C'est pas des oeillères. C'est la difficulté à mettre la même chose sous les mots, inconfort, malaise... manifestement c'est là le malentendu


Message édité le 28/12/19 à 18:35

Par swann : le 28/12/19 à 18:55:11

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Pour l'histoire de ta ponette, il n'y a pas que la méthode inconfort extrême ( rendre désagréable la fuite ) qu'un Parelli dégainerait

Le fait de la seller en liberté, de lui laisser le choix de partir, ça a bien fonctionné pour elle...peut être que d'autres chevaux en auraient profité pour fuir définitivement la selle, peut être que certains seraient partis avec la selle à peine sanglée au risque de la voir tourner, ce qui ruinerait tous les efforts...peut être que certains chevaux ne verraient pas l'intérêt de la récompense au regard du désagrément que représente la selle
Et que ferait on alors?

On pouvait aussi mettre le tapis et l'enlever au premier signe d'apaisement donné par le cheval, et procéder ainsi de touche en touche...c'est sans doute ce qu'un Parelli ferait, c'est en tout cas ce que j'aurais d'abord tenté, parce que sur les 4 juments, je me demande s'il y en a pas au moins deux qui me laisseraient 10 ans avec la selle sous le bras au bord du pré en admettant qu'elles la détestent

Par azzura42 : le 28/12/19 à 19:03:43

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7116 messages

164 remerciements
Dire merci
Approche/retrait, j'aurais aussi pensé à cette méthode.
ça fonctionne effectivement très bien si le timing et la progression sont bien dosés, et comme je l'ai dit plus haut on peut renforcer avec une friandise pour augmenter le côté agréable du travail, l'un n'empêche pas l'autre et d'ailleurs Andy Booth le fait.

Le horsemanship ça n'est pas juste courir après le cheval jusqu'à ce qu'il soit claqué et abdique

Par SDE : le 28/12/19 à 19:08:42

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17641 messages

135 remerciements
Dire merci
Pourtant...la grosse différence c'est le degré de tension que traduisent ces deux signaux: coucher les oreilles et se figer.
moi je ne hiérarchise pas : un cheval émet un signal pour te "parler" quel que cela soit il faut chercher à le comprendre.

Et mon cheval en mode "siège éjectable" s'y met quand il est surpris et prend peur. S'il y avait des signes précurseurs il serait écouté. (enfin quand il y a des signes précurseurs, il est écouté)

et quand je descends pour mon cheval qui se fige en tension, les autres cavaliers en général ne comprennent pas pourquoi "il bouge pas, c'est pas comme le mien qui grimpe aux arbres" = ya pas de danger
ben non c'est pas comme le tien justement !


Par dejavu : le 28/12/19 à 19:09:48

En ligne

Inscrit le :
04-08-2009
9361 messages

473 remerciements
Dire merci
On pouvait aussi mettre le tapis et l'enlever au premier signe d'apaisement donné par le cheval, et procéder ainsi de touche en touche...c'est sans doute ce qu'un Parelli ferait

ben non. si le signe est isolé comme le mâchouillement, c'est bon. Tu remarqueras que dans sa méthode il ne donne pas bcp d'indications sur les signaux à observer et reconnaître en dehors du mâchouilement et de la tête baissée. Il ne donne pas non plus bcp d'indications sur la façon dont le proprio peut aussi s'auto-apaiser et se mettre à la terre avant de commencer le boulot...
Tu remarques par exemple quand ton cheval cligne de l'oeil ou garde les yeux mi-clos? et à quelle fréquence? et s'il baille ou se gratte le nez tu penses quoi?... vu que Parelli n'en parle pas ;-)

Par swann : le 28/12/19 à 19:35:31

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Chaque geste du cheval a une signification ?

Signifie qqc?

Une seule signification ?

Par dejavu : le 28/12/19 à 23:23:06

En ligne

Inscrit le :
04-08-2009
9361 messages

473 remerciements
Dire merci
Oui et Non
Oui.
Non.


Par swann : le 28/12/19 à 23:30:23

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
T'es pas certaine de savoir quand ton cheval est détendu?

Par dejavu : le 29/12/19 à 09:46:41

En ligne

Inscrit le :
04-08-2009
9361 messages

473 remerciements
Dire merci
oui quand il est allongé et ronfle.

Par swann : le 29/12/19 à 09:57:23

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
Ça doit être stressant

Par bigouden9129 : le 29/12/19 à 10:07:59

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2012
743 messages

33 remerciements
Dire merci
cher(e)s foromeuses forumeurs
je viens de passer la totalité du post en revu et je m'aperçois que depuis 6 jours vous alimentez celui ci sans , peut être pour certains avez vous eut un merci, une réponse de l'initiateur de cette question
j'aurais passer ma route depuis déjà quelques jours
le savoir vivre se perd

Par dilou : le 29/12/19 à 11:01:51

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
34614 messages

362 remerciements
Dire merci
Sur ce forum, les questions posées servent bien souvent de déclencheurs pour des discussions intéressantes et c'est bien comme ça.
Mais c'est vrai qu'on aimerait un retour ninal08

Par chepamoi13 : le 31/12/19 à 09:19:24

Déconnecté

Inscrit le :
19-02-2017
169 messages

13 remerciements
Dire merci
Je n'ai pas tout lu
Hier j'ai pensé à ce post quand j'ai nourri mon cheval. Pour replanter le décors : propriétaire du loustics depuis bientôt 12 ans, il vit chez ma maman et pendant 10 ans c'est moi qui m'en occupait quotidiennement. Depuis 2 ans à cause de mes études j'ai dû déménagé et pas lui donc je ne m'en occupe que le weekend et bien sûr pendant mes vacances. Donc là c'est les vacances de noël 😍 et je vais lui donner son foin ainsi qu'à son pote l'âne.
Le foin est habituellement mis dans des rateliers dans l'abris mais là il fait soleil et mon grand me fait comprendre que ça lui ferait plaisir d'être en terrasse. Maman gateau que je suis je m'execute et vais dehors lui donner son foin parterre. Le voilà ti pas qu'il me fonce dessus oreille plaquer en arrière en mode "dégage donne moi MON foin" ben là j'ai poser le foin à mes pieds et lui ai dit "toi dégages stp" mosieur m'a jeté les postérieurs mais comme la si bien dit juliedebert le "toi dégages" ils connaissent tous donc juste en maintenant ma position donc il a fini par s'arrêter à 5m de moi comme je lui ai demandé puis attendre que je lui cède la place pour manger. Bref tout ça pour dire que la réaction de mon cheval hier est symptomatique d'un relachement de ma part -> avant j'étais beaucoup plus strict dans des détails ( marcher à mon épaule sans me dépasser -> là c'est que dalle juste 20cm en avant de mon épaule 20 cm en arrière, je recule de 2 pas à la distribution de la bouffe en tirant la gueule au lieu des 4 avec le sourire habituel ... et hier il me jette les postérieurs parce que je ne lui cède pas la place ). Tout ça pour dire que les chevaux négocient à chaque instants et voient à qui ils ont affaire. Le mien est intelligent et a très bien vu qu' au prétexte que je l'aime beaucoup et que je ne suis pas aussi présente que je voudrais je lui laisse passer beaucoup de choses ...
Donc un conseil : il ne te respecte pas lors du stick to me -> en fait c'est tout le temps qu'il ne te respecte pas mais c'est à ce moment là que c'est mis en lumière.
Aujourd'hui mon cheval a attendu sagement lors de la distribution de la bouffe...

Par swann : le 31/12/19 à 10:01:50

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
13810 messages

431 remerciements
Dire merci
"les chevaux négocient à chaque instants et voient à qui ils ont affaire"

non, certains chevaux, et certains chevaux quand c'est acquis c'est acquis

pourquoi? Sais pas, question d'intelligence, de caractère, de vécu...mais aussi de la qualité du travail fait dessus

Par Ecoleartequestre : le 31/12/19 à 10:05:44

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
511 messages

88 remerciements
Dire merci
Le respect des distances lors de la distribution de bouffe, c'est la base effectivement. Avec mes 2 entiers je suis particulièrement attentive à ça. Comme ils sont en box/paddock il m'arrive fréquemment de les emmener au paddock avec la longe dans une main, un grand sac de foin chargé sur l'épaule m'occupant l'autre main. Hors de question pour eux de tenter d'arracher un brin de foin avant qu'on soit arrivés et que j'aie vidé le sac de foin par terre. Même exercice fréquemment répété avec le seau de bouffe, selon l'heure où je les emmène. E
videmment cela n'a pas été de soi dès le départ, il a fallu répéter beaucoup et expliquer les choses clairement, parfois de manière un peu musclée. Mais les 2 respectent, je peux faire les 500 m qui nous séparent du paddock tranquillement, avec des loulous qui marchent derrière moi sans tension sur la longe, sans oreilles couchées et sans qu'ils essaient de piquer du foin dans le sac même lorsqu'ils en ont très envie. Je les vois bien tendre le nez parfois, mais un petit rappel à l'ordre style "tititt" suffit pour qu'ils restent à leur place. Quand on a ce respect de distance là, il est probable qu'on l'ait pour la majorité des autres cas aussi. Ceci dit je ne m'amuse pas au stick to me au trot ni au galop lorsque nous travaillons en liberté. Plus on monte dans les allures et plus la tentation d'oreilles couchées est grande évidemment, encore plus avec des entiers. Il y a bien d'autres moyens de travailler en liberté en gardant une distance de sécurité.

Par Heco2 : le 31/12/19 à 12:58:07

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
560 messages

48 remerciements
Dire merci
"toi dégagés" ils connaissent tous ?


J'ai un modèle à la maison, sevré à 6 mois et isolé de ses congénères jusqu'à 9 ans, il ne savait pas dégager... C'est sûrement rare et dû à une carence relationnelle précoce et forte, mais ça arrive. Et ça surprend. Il faut toujours rester prudent avec un cheval qu'on ne connaît pas.

Il a mis 1 an, au pré avec un gentil dominant pour acquérir le réflexe de bouger. Les premières tentatives avec d'autres chevaux s'étaient soldées par un tabassage. Il tremblait comme une feuille, les yeux écarquillés et se faisait frapper sans bouger... Avec l'humain, si j'insistais, il finissait par m'agresser. J'ai préféré laisser mon cheval lui apprendre les règles de base avant de reprendre le travail avec lui

Par juliedebert : le 31/12/19 à 13:07:40

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9766 messages

153 remerciements
Dire merci
J'ai préféré laisser mon cheval lui apprendre les règles de base avant de reprendre le travail avec lui

Sage décision !

Nous aussi on a une jument qui a eu une jeunesse solitaire (du sevrage à 3 ans), quand mon compagnon l'avait achetée, elle était seule car d'après la gérante de la pension elle ne pouvait pas être avec les autres, trop agressive.

Effectivement, le premier contact avec un cheval, elle l'a latté jusqu'à le mettre à terre et a continué sur le pauvre cheval au sol... Chez mon compagnon elle était avec une chèvre, mais le jour où son fils (gosse) est entré avec une carotte, la jument l'a chargé. Mon compagnon l'a arrêtée en pleine course avec un énorme coup de poing dans le nez. Depuis, il n'y a jamais eu la moindre agressivité face à un humain. Mais ça aurait pu être grave.

Ben au final, la jument a commencé à se détendre quand on l'a mise avec mon étalon (à 9 ans). L'amour résout tout Maintenant elle a sa place dans le troupeau, elle a plein de copines, elle reste relativement agressive avec les autres vis à vis de la bouffe mais de l'eau a coulé sous les ponts... elle a même trouvé une plus dominante qu'elle, ce qui a fini de la calmer vis à vis de la nourriture.


Message édité le 31/12/19 à 13:09

Par azzura42 : le 31/12/19 à 13:13:20

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7116 messages

164 remerciements
Dire merci
Les premières tentatives avec d'autres chevaux s'étaient soldées par un tabassage. Il tremblait comme une feuille, les yeux écarquillés et se faisait frapper sans bouger...

C'est malheureux de dénaturer les chevaux au point qu'ils ne comprennent pas le langage de leurs congénères

Par Galuska : le 31/12/19 à 13:45:28

En ligne

Inscrit le :
05-05-2019
257 messages

14 remerciements
Dire merci
J'ai souvent vu ce cas de figure dans mon ancien boulot où le rejet à la naissance n'était pas si rare... Du coup poulains élevés au biberon, beaucoup trop proches, qui ne connaissaient pas les limites et grimpaient sur les gens.
Il y avait un deuxième cas de figure, celui du poulain élevé par une mère porteuse plus lourde et placide. Ok le poulinage se passe crème quand une petite crevette arabe sort d'une jument de trait belge, mais l'éducation... pouah! Les mères laissaient tout faire, le poulain pouvait leur grimper dessus, leur taper dessus, elles disaient rien. Ça donnait des mini-psychopathes, on voyait vraiment une énorme différence de comportement entre ceux-là (les bébés-biberon et les bébés-mères porteuses) et ceux élevés "normalement" avec une mère sachant dire "stop" ou "va jouer ailleurs".

Par kefiretlome : le 31/12/19 à 13:51:47

Déconnecté

Inscrit le :
23-11-2007
26903 messages

499 remerciements
Dire merci
La créatrice du post ne s'est pas reconnectée depuis le 23 décembre
Donc pour le merci, je pense qu'il faudra repasser

Par SDE : le 02/01/20 à 19:14:27

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17641 messages

135 remerciements
Dire merci
les chevaux négocient à chaque instants et voient à qui ils ont affaire"

non, certains chevaux, et certains chevaux quand c'est acquis c'est acquis

moi je dirais ni l'un ni l'autre.
Si le cadre "bouge" tu ne peux pas dire que le cheval "négocie", c'est toi qui te relâches.
S'il s'avance d'1 cm de trop et que tu dis "non" il ne cherchera pas à dépasser de 2 cm.
pour des animaux aussi fins , délicats, "malins", sensibles, 1 cm c'est déjà une question franche de leur part et une réponse de la tienne.

je connaissais une vieille hafli de 17 ans, une mémère assurance-vie - nounours, achetée par un G2 non encadré... en 1 mois il la ramenait chez le vendeur car elle paddockait, chargeait, bref une terreur alors qu'elle avait été une crème toute sa vie : oui mais avec un cadre, des cavaliers d'extérieur à l'aise.... là encore c'est pas la jument qui a changé mais le cadre qui s'est délité et elle s'est adaptée comme elle a pu.

Par juliedebert : le 03/01/20 à 11:28:51

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9766 messages

153 remerciements
Dire merci
SDE c'est exactement pour ça que j'ai à présent tendance à mettre en garde les acheteurs de mes poulains. Ils sont des crèmes, oui, mais je sais aussi que mon compagnon comme moi sommes hyper stricts. Et je sais que mes poulains ont du carafon. A nous ils ne nous "re-testent" pas, mais face à quelqu'un d'un peu timide ?

Du coup, il m'arrive de refuser des ventes si je sens la personne en face trop bisounours et pas encadrée par des pro.


Message édité le 03/01/20 à 11:30

Par juliedebert : le 03/01/20 à 11:37:25

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9766 messages

153 remerciements
Dire merci
Mais c'est le retour des premiers acheteurs qui 'a fait changer de discours. Avant, j'avais tendance à vendre l'image du calme olympien de mes chevaux et des kabardes en général. Je n'avais pas compris notre influence ainsi que celle des chevaux adultes très dominants de mon troupeau sur les poulains. J'ai eu la chance de très bien tomber quant aux acheteurs. Mais je connais des kabardes qui ont malheureusement été vendus plusieurs fois parce que trop difficiles (bonne grosse claque pour moi qui présentais cette race comme une race certes très indépendante mais très calme, assurance vie, etc...).

Par dejavu : le 03/01/20 à 18:05:02

En ligne

Inscrit le :
04-08-2009
9361 messages

473 remerciements
Dire merci
Est-ce une question d'être trop "bisounours" comme tu dis ou dans l'incapacité de donner une structure nette aux jeunes? Pour moi il y a une différence.


Par goss_de_panloup : le 03/01/20 à 18:27:11

Déconnecté

Inscrit le :
26-04-2010
2909 messages

44 remerciements
Dire merci
Quand j'ai récupéré Goss pour sa retraite (retraité de club), j'en ai bavé.
Pourtant Goss était un cheval adorable, mais très vite il est devenu compliqué, impossible de le sortir du pré. Il se pointait et j'avais la trouille.
J'ai fait appel à un pro et j'ai pris un cours par semaine pendant 6 mois.
Au début même la pro se faisait tracter.
Du coup avec Cody que j'ai récupéré à 3 ans, je n'ai pas hésité à me faire aider dès le début.

Page : 1 | 2 | 3
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 705) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

VOITURE SANS
2800€
Voiture sans
2000€
Donne jument
Jument à prendre
150€
Cheval de sport
Master 120cv à