Forum cheval
Le Forum Cheval

Monter à cheval sera-t-il bientôt interdit ?

Sujet commencé par : juliedebert - Il y a 82 réponses à ce sujet, dernière réponse par paquerette20
Par juliedebert : le 07/11/19 à 18:45:55

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9684 messages

143 remerciements
Dire merci
Article qui court sur les réseaux sociaux
Lien

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2 | 3

Par Pili : le 07/11/19 à 19:00:33

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7484 messages

204 remerciements
Dire merci
ils commencent à mes gaver les 'animalistes' et de façon générale les gens qui considèrent que les animaux doivent être mieux traités que bon nombre d'humains.

Par swann : le 07/11/19 à 19:06:35

En ligne

Inscrit le :
19-10-2011
13538 messages

392 remerciements
Dire merci
C'est dit qu'interdire de monter émane des extrémistes et qu'on n'ira sans doute pas jusque là

Par contre travailler dans l'idée de monter mieux, en respectant le cheval, ça doit être un objectif

Par lonestarranchcowboy : le 07/11/19 à 19:08:52

Déconnecté

Inscrit le :
27-01-2005
45658 messages

178 remerciements
Dire merci
C'est une évidence que ça va dans ce sens et qui la monte sera réservée à une élite fortunée. Genre les courses de galop, steeple etc qui rapportent une petite fortune a certains. Le "petit peuple" n'y aura plus accès car il n'aura pas les moyens de suivre les filières obligatoires a suivre pour pouvoir monter et avoir le cheval entrainé et de race capable de porter un cavalier, selon des critères qui seront définis par les spécialistes genre antiespèces.

Profitons en tant qu'on peut encore, Nos gamins n'auront plus cette chance

mais les corridas ont encore un bel avenir

Par Matchbox : le 07/11/19 à 19:36:01

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2194 messages

143 remerciements
Dire merci
L'interdire, je pense que ça va être compliqué. Par contre on risque fort de se prendre des restrictions dans la tronche, et ça ne sera pas vraiment volé. Quand je vois les vieilles méthodes dont raffolent les "anciens" sans chercher à se mettre à la page ou à revoir leur méthodes avec les données que l'on a actuellement, ou les jeunes qui pensent tout savoir et refusent de reconnaître leurs limites: ben on a du mouron à se faire.
Les responsables des filières devraient prendre des décisions dès maintenant, faire le ménage, dégager les parasites qui nuisent à tout professionnel mais aussi n'importe quel pratiquant. Ils devraient aussi faire bouger les règlements, contrôles, se rapprocher des instances et autorités pour expliquer/former. Mais pour ça, il faudrait dégager les assoiffés de pouvoir qui dirigent tout ça au détriment de l'équitation comme beaucoup le clament, mais aussi au détriment du cheval lui-même. Les professionnels se tirent une balle dans le pied tout seul en continuant à donner des claques dans le dos à ceux qui ont pignon sur rue même s'ils sont à côté de la plaque côté bien-être du cheval et à rire au nez de ceux qui tirent la sonnette d'alarme.

C'est simple: les animalistes veulent faire le job à la place des pros, parce que ces derniers préfèrent ne rien faire mais ne manqueront pas de venir chouiner quand ce sera trop tard.

Par phil50 : le 07/11/19 à 19:37:52

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
13543 messages

340 remerciements
Dire merci
"2 choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine" disait Einstein, et la légende veut qu'il ajoutait "quoi que pour l'Univers je n'ai pas encore acquis la certitude absolue" ...

Par kirikou : le 07/11/19 à 19:41:53

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17059 messages

173 remerciements
Dire merci
J'ai le même avis de départ que Pili.

Sauf qu'il faut bien admettre que le milieu du cheval tend le bâton pour se faire battre.
Suffit de se promener le dimanche sur un concours club, pour voir des poneys/chevaux victimes de violence (coups de cravaches, dans les dents, etc.) volontaires ou non et sans qu'aucun officiel ne réagisse. Ce genre d'attitude légitime malheureusement le point de vue des animalistes.
Franchement, si on compare à de l'agility par exemple, vous en voyez beaucoup des proprios battre leur chien qui rate une difficulté? Courir derrière avec une cravache pour être sûr qu'ils rentrent dans le tunnel? Ou les engueuler à l'arrivée parce qu'ils n'ont pas été assez rapide?

Bref, si le milieu équestre ne fait rien, ça va être de plus en plus difficile de se défendre.

Par Pascale1 : le 07/11/19 à 19:51:41

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
1812 messages

110 remerciements
Dire merci
C'est malheureux, car, comme tjs, ceux qui font au mieux paieront comme les autres

Mais comme déjà dit, a force de voir des chvx ss abri (même naturel), de voir des chvx qui ne sortent de leur box que pour bosser (ss jamais aller au paddock, qui n'existe parfois pas ds la structure), de lire que certains chvx enchainent 4 ou 5 cours par jour, et bien oui, un électrochoc est pê souhaitable!

Par Pili : le 07/11/19 à 19:57:20

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7484 messages

204 remerciements
Dire merci
kirikou merci d'avoir soudain ouvert un autre point de vue ... il ne m'est jamais venu à l'esprit de comparer une épreuve de CSO avec de l'agility.
Dans mon esprit, monter à cheval a toujours représenté une certaine forme de 'boulot' pour le cheval et je suis toujours partie du principe que si je devais me taper 8h par jour au taf, pas toujours rigolo, ben le cheval il pouvait bien me porter sur son dos pour 'gagner son avoine'. J'essaye d'être un 'patron' respectueux et empathique, là où je suis plutôt la copine de mes chiens qui n'ont d'autre utilité que de me tenir compagnie mais bon, le chien qui boite je ne vais pas courir chez le véto tout de suite non plus.

Par kirikou : le 07/11/19 à 20:13:53

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17059 messages

173 remerciements
Dire merci
Cso ou agility (ou même obéissance) on demande un effort sportif et psychologique à l'animal.
La différence est que le chien manifeste bien plus que le cheval son enthousiasme à participer à de telles activités. Mais bon, on parle d'un chien avec son maître, qui ne passe pas entre de multiples mains.

là où je suis plutôt la copine de mes chiens qui n'ont d'autre utilité que de me tenir compagnie
J'ai envie de dire que cela revient à avoir des chevaux dans leur pré, pour le plaisir de les papouiller et de les voir s'ébattre. C'est une réalité chez certains. Moi, j'ai envie de faire des choses avec mes chevaux, tout comme d'autres ont envie de faire des choses avec leur chien.
Pour moi, la question n'est pas "A-t-on le droit de faire quelque chose avec son animal" (ou plutôt j'ai déjà ma réponse : oui) mais plutôt: "Comment faire des choses avec son animal pour que cela reste respectueux de son intégrité?".

Les animalistes veulent carrément nous interdire de faire quelque chose avec nos animaux. Il n'est pas possible de se défendre si nous ne sommes pas capables de faire les choses dans le respect de notre partenaire.

Par equifeel : le 07/11/19 à 20:17:16

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
5923 messages

217 remerciements
Dire merci
Je partage l'avis donné par cet article.

Bien vu, kirikou, la comparaison tient la route.


Par Heco2 : le 07/11/19 à 20:26:51

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
454 messages

44 remerciements
Dire merci
Les antispecistes extrémistes font parfois le buzz mais dans les faits, la maltraitance sur les animaux a encore de beaux jours devant elle. Je ne pense pas que l'équitation soit en danger.

Par phil50 : le 07/11/19 à 20:32:31

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
13543 messages

340 remerciements
Dire merci
Quelle soir réellement menacée non, mais quelle soir perturbée par des défilés de tarés pendant les manifestations, ça reste bien possible.

Par al : le 07/11/19 à 20:43:37

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
36926 messages

215 remerciements
Dire merci
ah mais clairement, on impose des choses à certaines espèces et ça semble presque normal tandis qu'on s'écrie que c'est un drame pour une autre espèce.

Par exemple, je compare souvent chats et chevaux auprès de mes clients.
Combien de clients me disent "non mais je peux pas prendre un 2e chat, vous comprenez, je n'ai que 40m²".
Je leur réponds que beaucoup de propriétaires cavaliers n'ont pas autant de scrupules, et que dans 40m² ils casent.....4 chevaux! (box 3x3 = 9m², le "classique" du centre équestre de base)

et en prime le chat réfléchit en terme de volume plus que de surface, et d'enrichissement du milieu....En somme, c'est comme faire vivre un chat dans une grande cage de transport,et l'en sortir une heure par jour.... la comparaison est glaçante...

Par lilibal : le 07/11/19 à 20:55:09

En ligne

Inscrit le :
19-10-2008
9691 messages

125 remerciements
Dire merci
pili s gens qui considèrent que les animaux doivent être mieux traités que bon nombre d'humains.

Je ne connais pas une seule personne qui pense que les animaux doivent être mieux traités que les gens. Par contre, je pense que c'est pas parce qu'on traite les hommes comme de la me*de que ça justifie qu'on s'interroge pas sur le sort des animaux.

Maintenant faut se rassurer, comme dit plus haut, à la vitesse où on obtient des améliorations pour le sort des animaux, on sera tous mort qu'on aura pas interdit ll'équitation.
Et à titre personnel, je pense pas que l'équitation soit fondamentalement mauaise pour les chevaux, mais pour 5 personnes qui pratiqueront correctement et dans le respect du cheval il y en aura peut etre 10, 50 voire 100 qui pratiqueront l'équitation sans se soucier de celui qu'il monte.

Par faust : le 07/11/19 à 21:07:17

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2004
7667 messages

162 remerciements
Dire merci
Franchement, si on compare à de l'agility par exemple, vous en voyez beaucoup des proprios battre leur chien qui rate une difficulté? Courir derrière avec une cravache pour être sûr qu'ils rentrent dans le tunnel? Ou les engueuler à l'arrivée parce qu'ils n'ont pas été assez rapide?

ouais enfin tout n'est pas si rose dans le milieu du chien, y compris en agility ....

Par paquerette20 : le 08/11/19 à 00:11:01

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
20065 messages

511 remerciements
Dire merci
Article "putaclic".
J'étais aux assises aujourd'hui, j'ai assisté à toute la journée à part la table ronde finale et ça a été une phrase de départ , lancée pour ouvrir la session mais qui n'a pas du tout abouti à tirer à boulets rouges sur les vegan d'une part et surtout la notion "d'interdiction de l'équitation" n'a en fait PAS DU TOUT été abordé ni envisagé ... Mais la notion de nécessité de s'améliorer dans le bien être équin à l'écurie et en compétition oui !!. C'était beaucoup plus constructif et bien plus apaisé que ce qui est retranscris dans l'article. Même le représentant de l'asso vegan présent a eu des propos modéré et voulait surtout dénoncer le monde des courses avec du travail débuté très tôt et des chevaux qui continuent de finir massivement dans les abattoirs, les fermes à sang, les chevaux utilisés dans les corridas etc. !!


Par al : le 08/11/19 à 00:15:13

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
36926 messages

215 remerciements
Dire merci
Je ne connais pas une seule personne qui pense que les animaux doivent être mieux traités que les gens.

ôôô que si, j'en connais!

Par kirikou : le 08/11/19 à 06:42:03

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17059 messages

173 remerciements
Dire merci
ouais enfin tout n'est pas si rose dans le milieu du chien, y compris en agility ....

Ça faust , je me doute bien
Mais la partie visible par le public (le moment où on déroule son parcours), est "non-violente" et si ça n'était pas le cas, si on leur faisait le quart du dixième de ce que subissent publiquement certains poneys, "on" hurlerait au scandale.
Je ne regarde pas beaucoup l'agility, malgré tout, on ne voit rien de coercitif au moment du parcours, si ce n'est la voix.

Sinon, entièrement d'accord avec Al, y compris sur les gens qui se préoccupent plus des animaux que de leurs semblables.

Par veronik : le 08/11/19 à 08:45:00

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2007
9409 messages

163 remerciements
Dire merci
Il faut arrêter de donner de la visibilité aux animalistes et co!
Donc arrêter de leur donner de l'echo comme sur les RS!

Par Erzebeth : le 08/11/19 à 08:49:57

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
62645 messages

599 remerciements
Dire merci
Merci pour ce retour paquerette20 c'est intéressant.

Par takhan : le 08/11/19 à 08:55:03

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
78 messages

2 remerciements
Dire merci
Il faut quand meme dire que le milieu équin en terme de bien être animal d'un point de vue néophyte donne a réfléchir.
Entre les CCE qui ne parlent d'eux que lorsqu'il y a un mort ou un gros panache ;
les courses qui montrent des chevaux harnachés jusqu'aux dents, affutés comme des couteaux ;
le monde western qui renvoie une image de chevaux lobotomisés ou des hystéros tournant autour de bidons ;
les clubs où on donne une cravache a un enfant de 4 ans pour taper sur son petit poney ;
les spectacles type bartabas qui font le buzz autour d'obscénités ou de maltraitance ben....
Je comprends qu'une partie du grand public nous prenne pour des sauvages.

Alors je pense qu'un coup de balai ne fera pas de mal.

*Interdire la détention d'un équidé seul et sans abris
*revoir les conditions d'utilisation de la cavalerie d'un club : nombre d'heures de cours, détention, age maxi etc...
*harnachement du cavalier
et tellement d'autres mesures possibles qui contribueraient a rendre la vie de nos chevaux amateurs plus belle.

Puis dans le milieu pro la liste est tellement longue pour œuvrer sur le bien être animal que je vais meme pas le tenter

Par Erzebeth : le 08/11/19 à 09:08:56

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
62645 messages

599 remerciements
Dire merci
Non mais c'est clair que comme dit kirikou, le monde du cheval tend le bâton pour se faire battre... mais c'est bien qu'il y ait une amorce de réflexion là-dessus...

Par dejavu : le 08/11/19 à 09:22:43

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
9127 messages

445 remerciements
Dire merci
Côté chiens, il n'y a pas que le sport... mon cheval vient de passer quelques mois au voisinage d'une sorte d'entrepôt pour futurs chiens policiers et il faut vraiment être blindé pour cotoyer ce genre d'endroit.
Ancienne étable à cochons réaménagée avec des chenils où les chiens aboient toute la journée et les personnes qui y travaillent se protègent les oreilles. les chiens arrivent et repartent régulièrement en camionnette d'où on les rentre et sort suspendus par le collier.
Ils viennent d'on se sait où... il y a de tout, pas seulement des malinois ou des BA, aussi des labradors.
L'entraînement de sélection consiste à en attacher un à la chaîne, à les habituer aux coups de feu et aux bruits divers, mais ce n'est pas un entraînement, ils repartent très vite vers différentes destinations.
Ce marché peut faire gagner un max.
Officiellement il n'y a pas maltraitance, la SPA est passée plusieurs fois. Tout est propre, nettoyé chaque jour et ils ont à manger et à boire.

En fait un peu comme les cochons qui les ont précédés....

Par paquerette20 : le 08/11/19 à 09:23:38

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
20065 messages

511 remerciements
Dire merci
Tout à fait takhan

D'ailleurs je repense à ce que dit Al au dessus en parlant des boxes de 9m2.
Il faut garder en tête qu'en France, il est tout à fait possible, même si ça devient rare, d'avoir des chevaux en stalle donc sans possibilité de se coucher et attachés toute la journée (ça existe même encore dans certains CE parisien).

L'ouverture de la journée se faisait avec le représentant de la fédé Suisse qui expliquait quelles étaient les règlementation là-bas :
- interdiction d'avoir un cheval seul (autour de chez moi, c'est monnaie courante d'avoir un poney tout seul dans un pré car il a été acheté pour les enfants quand ils étaient petits)
- un cheval en boxe doit être sorti tous les jours (monté, longé etc mais sorti de son boxe) et il doit être libre (donc au pré) au minimum 2 fois par semaine. (en France, il y a des chevaux qui ne voit pas un brin d'herbe de l'année). J'ai encore des exemples de centres équestres n'ayant pas de pâtures et où les chevaux ne sont au pré que un mois l'été lors de la fermeture estivale du club). Un cheval qui n'est pas monté (jument, poulain, etc) doit être libre tous les jours.
- une formation sur le bien être équin / comportement est obligatoire dès lors qu'on est détenteur de 5 chevaux.
- rollkur interdit, rênes allemandes interdites etc.

On doit repenser notre manière d'avoir un cheval ... On évolue depuis très récemment.

C'était intéressant d'avoir les avis des vétérinaires et chercheurs INRA sur la problématique de nourrir avec des compléments concentrés 2 à 3 fois par jour. Tous ont rappelé qu'un cheval doit manger majoritairement du foin, qu'un cheval au boxe doit avoir du foin à volonté, que les périodes de jeunes ne doivent pas dépasser 4h. (encore une fois, c'est pas dans toutes les écuries que les chevaux ont du foin à volonté ... ).

Ils ont aussi beaucoup parlé des indicateurs de bien être et indicateurs de stress : On peut être bien traitant (apporter tout ce qu'il faut pour les besoins physiologiques des chevaux) et pour autant qu'il y ait des indicateurs de mal être (ce que le cheval ressent).

Alors peut-être que moi j'y ai vu des choses logiques et pas contraignantes car j'ai mes chevaux au pré 24/24 et que je ne vois pas les choses comme tous les cavaliers qui ont leur chevaux au boxe, qui couvrent, qui donnent des rations. Mais c'est sûr que les éleveurs archaïques de trotteur et les cavaliers de CSO d'écuries parisienne sans pré , ça doit leur remuer le cocotier d'être autant remis en question sur leur manière de traiter leurs chevaux.

Et on a entendu souvent : "mais moi j'aime mes chevaux, je m'en occupe bien (même si ils sont au boxe et montés avec des enrênements tous les jours)".
Je pense que quand les vegan entendent ça, ça leur fait le même effet que les mecs qui disent qu'ils aiment passionnément leur femme et qui ne s’empêchent pas de leur taper sur la tronche .... L'amour c'est pas suffisant. En équitation il faut être humble et se remettre toujours en question.

Quand j'entends les pro de la filière flipper devant les réactions des vegan, je me dis que c'est juste car ils ne supportent pas que des personnes extérieures à leur sport viennent leur mettre leur nez dans le caca....
Un peu comme les agri qui ne supportent pas quand on leur dit que castrer les porcelets à vif c'est pas cool, gaver les canards c'est pas cool, polluer les cours d'eau c'est pas cool.

Par Erzebeth : le 08/11/19 à 09:37:58

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
62645 messages

599 remerciements
Dire merci
- interdiction d'avoir un cheval seul (autour de chez moi, c'est monnaie courante d'avoir un poney tout seul dans un pré car il a été acheté pour les enfants quand ils étaient petits)
- un cheval en boxe doit être sorti tous les jours (monté, longé etc mais sorti de son boxe) et il doit être libre (donc au pré) au minimum 2 fois par semaine. (en France, il y a des chevaux qui ne voit pas un brin d'herbe de l'année). J'ai encore des exemples de centres équestres n'ayant pas de pâtures et où les chevaux ne sont au pré que un mois l'été lors de la fermeture estivale du club). Un cheval qui n'est pas monté (jument, poulain, etc) doit être libre tous les jours.
- une formation sur le bien être équin / comportement est obligatoire dès lors qu'on est détenteur de 5 chevaux.
- rollkur interdit, rênes allemandes interdites etc.


Ce serait déjà pas mal de faire pareil!

Par swann : le 08/11/19 à 09:43:45

En ligne

Inscrit le :
19-10-2011
13538 messages

392 remerciements
Dire merci
vraiment intéressant, ce post

beaucoup d'interventions très pertinentes

y a quand même une sagesse sur ce forum

Par CaroDadou : le 08/11/19 à 12:06:20

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
16524 messages

178 remerciements
Dire merci
Il me suffit d'entendre un proprio dire que son cheval va se prendre une rouste parce qu'il a sa "tête à connerie" à ne pas vouloir embarquer, alors que le cheval envoie 15 000 signaux de stress absolu.... Pour comprendre qu'il y a encore BEAUCOUP de travail à faire....

Par Pili : le 08/11/19 à 12:37:13

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7484 messages

204 remerciements
Dire merci
je me souviens qu'une personne habitant en Suisse nous expliquait que les 'contrôles' étaient annoncés et que, bien sûr tout était 'en ordre' le jour même et tout le monde affirmait agir selon la loi.

Quant aux animalistes j'en croise quand même régulièrement sur les RS qui trouvent qu'un cheval devrait être installé 'confortablement' dans son box plutôt que d'être sale dans une prairie pleine de boue (ou de mouches) etc.

En période de canicule j'ai vu des chevaux saisis en prairie pcq ils n'avaient pas assez d'ombre alors qu'à exactement la même heure des ouvriers continuaient à effectuer des travaux de force sans que ça stresse qui que ce soit.

Quand je vois qu'en Belgique la chasse aux sorcière anti manège de foire a été un succès et que désormais il est interdit dans quasi toutes les villes d'avoir ce genre d'attraction et qu'on vous dit qu'il vaut mieux envoyer votre enfant dans un club où les chevaux d'instruction dégustent quand même vachement plus ...

Pour toutes ces raisons là je ne suis pas d'accord avec la sensiblerie actuelle.
Il y a bien sûr des choses à changer, à améliorer mais il faut garder l'église au milieu du village et procéder de façon pragmatique et pas imposer à tout le monde un 'moule' dans lequel la plupart ne rentreront pas. C'est du prosélytisme ni plus ni moins

Par dilou : le 08/11/19 à 12:39:24

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
34503 messages

348 remerciements
Dire merci
Oui il faudrait une réglementation comme en Suisse pour éviter que les ignorants s'emparent de la question à tort et à travers. J'entends couramment des gens qui ne sont pas cavaliers scandalisés par les chevaux au pré H24. Et le pire c'est que des cavaliers aussi croient qu'il est indispensable de les mettre au box au moins la nuit. La définition de la maltraitance doit être formulée par des gens réellement compétents.

Par Le Pex : le 08/11/19 à 12:47:42

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
2027 messages

142 remerciements
Dire merci
Je confirme pour la Suisse, c’est énormément de poudre aux yeux. C’est bien beau d’avoir des pseudos lois, encore faut-il avoir une once de volonté de les faire appliquer.

Ne croyez surtout pas qu’il y a moins de maltraitance ici qu’ailleurs, surtout dans le sport de haut niveau. Ça me fait doucement rire (très jaune) de lire que la directrice de la FSSE se la joue donneuse de leçon. Elle n’a pas dû aller sur un terrain de concours depuis longtemps.

Ici, on aime bien se targuer que les animaux sont bien mieux traités que chez nos voisins, la réalité est malheureusement bien différente.

Par Le Pex : le 08/11/19 à 12:51:21

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
2027 messages

142 remerciements
Dire merci
Et oui, les contrôles sont annoncés des semaines à l’avance, la décision de contrôler Pierre Paul ou Jacques et laissée au contrôleur et en cas d’infraction, la sanction est « faudra changer ça hein ». Les seuls cas qui sont passés devant la loi ont été dénoncés par des externes, et ont dû mener les cas devant la presse avant qu’une procédure soit lancée.

Par liteulorce : le 08/11/19 à 13:32:25

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4808 messages

148 remerciements
Dire merci
C'est pas une attaque perso alors je ne note pas l'auteure:" Il faut garder en tête qu'en France, il est tout à fait possible, même si ça devient rare, d'avoir des chevaux en stalle donc sans possibilité de se coucher et attachés toute la journée "
Mon cheval à vécu en stalle, et en fait tout comme moi, il à croisé plusieurs style de fonctionnement.
Ma question: un cheval peut-il se coucher en stalle: mon expérience oui.
Cette réponse automatique (ci dessus),comme certaines sur le pieds nus, me semble gagner le terrain des réseaux sociaux.
Mais comme dit pili, on confisque des chevaux au pré et on s'insurgerait presque qu'il ne soient pas couvert par temps de pluie!

Par Erzebeth : le 08/11/19 à 13:36:04

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
62645 messages

599 remerciements
Dire merci
Ouais enfin même s'ils peuvent se coucher en stalle, il est difficile de prétendre que c'est un mode d'hébergement idéal pour un cheval.
Après moi j'ai vu des stalles dans des centres équestres, mais c'était pour "parquer" les poneys entre les cours, sans qu'ils soient attachés dehors quand il pleut, ceux qui n'avaient pas de box parce qu'ils... vivaient au pré.
Ca existe vraiment encore des chevaux qui vivent réellement en stalle?

Par moncheval33 : le 08/11/19 à 13:37:25

Déconnecté

Inscrit le :
20-01-2006
6372 messages

62 remerciements
Dire merci
carodadou et on en parle de ceux qui disent que leur cheval est un comédien quand il claque des dents au sanglage, qu'il baisse les oreilles, etc .... Certains vont même aller jusqu'à leur mettre une bouffe pour qu'ils arrêtent leur dite comédie .... Ceux là j'ai littéralement envie de les gifler pour voir si ça remets quelques neurones en place.

Je rêve d'avoir mes propres installations pour ne plus être obligée de voir toutes ces têtes de cons ....

Par liteulorce : le 08/11/19 à 13:37:28

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4808 messages

148 remerciements
Dire merci
Ca n'à rien à voir mais le post "fausse queue" il est passsé où? Une autre idée du "bien penser"?

Par takhan : le 08/11/19 à 13:39:42

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
78 messages

2 remerciements
Dire merci
c'est peut être pas appliqué ou mal appliqué mais c'est quand même un début.
Après, inversement je trouve qu'il y a une vague minimaliste qui m'effraie un peu :
on veut plus faire de vaccins, on vermifuge a discrétion et pas toujours en ayant les bonnes informations, les chevaux c'est fait pour vivre dehors alors cela justifie que le même cheval reste dans son pré (souvent pelé car absence de patures tournantes) sans aucun confort.
Alors comme tout je pense qu'il faut surtout faire preuve de bon sens.
J'habite au sud de la France, sud sud meme. Evidemment les contraintes météorologiques de ma région ne sont pas les mêmes que dans les ardennes et mes chevaux subissent plus l'été que l'hiver. Passez chez moi l'été, ils ont accès a des zones ombragées, mais ils sont tous au fin fond de leurs boxes (ouvert) pour s'éloigner des insectes et avoir un peu de frais.

Il n'en demeure pas moins que cette vague minimaliste amene son lot de négligence qui est tout aussi importante que les habitudes anciennes (stalles/rame) sauf que pour l'instant ça se voit moins...


Par paquerette20 : le 08/11/19 à 13:40:48

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
20065 messages

511 remerciements
Dire merci
liteulorce : sauf qu'en fait, là on arrive à ses conclusions non pas par sensiblerie mais bien par des indicateurs scientifiques de mal être suite à des études de comportements menées par des vétérinaires et par l'INRA. Pas par des animalistes ni pas des propriétaires de chevaux qui disent "mais moi j'ai vécu ça " en considérant leur vérité comme la vérité. Donc aujourd'hui les conclusions sont que la stalle ne peut pas être considérée comme un mode de vie respectueux des chevaux. C'est sûr que pour certains, ça fait mal de l'accepter.


Quant aux animalistes j'en croise quand même régulièrement sur les RS qui trouvent qu'un cheval devrait être installé 'confortablement' dans son box plutôt que d'être sale dans une prairie pleine de boue (ou de mouches) etc.

Tu as tout à fait raison pili et toute une partie de la journée était là justement pour objectiver ce qu'était un indicateur de bien être et supprimer les visions des uns ou des autres en fonction de leur ressenti plutôt que du ressenti du cheval.

Une des conclusions des pro, de l'INRA comme des cavaliers était de pousser les animalistes à venir à leur rencontre pour d'abord comprendre ce qu'était l'équitation et ce qu'étaient les besoins primaires du cheval.

Par Erzebeth : le 08/11/19 à 13:43:59

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
62645 messages

599 remerciements
Dire merci
Une des conclusions des pro, de l'INRA comme des cavaliers était de pousser les animalistes à venir à leur rencontre pour d'abord comprendre ce qu'était l'équitation et ce qu'étaient les besoins primaires du cheval.

Ce serait ça la solution.
Le dialogue quoi. Tout simplement.

Par faust : le 08/11/19 à 13:46:07

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2004
7667 messages

162 remerciements
Dire merci
kirikou

Ça faust , je me doute bien
Mais la partie visible par le public (le moment où on déroule son parcours), est "non-violente" et si ça n'était pas le cas, si on leur faisait le quart du dixième de ce que subissent publiquement certains poneys, "on" hurlerait au scandale.
Je ne regarde pas beaucoup l'agility, malgré tout, on ne voit rien de coercitif au moment du parcours, si ce n'est la voix.


deux raisons à ça:
- il n'y a pas de pognon à gagner en agility même sur les grosses compétitions s'entend championnat de France où le champion gagne une pauvre coupe et même les compétitions internationales
-on se fait retirer la licence si on brutalise le chien sur le parcours....

Ce qui n'a jamais empêché certaines personnes d'entraîner leurs chiens "à la maison" de façon un peu brute....genre cassage de barres sur le dos des chiens , "barrage" pour obliger les chiens à sauter plus haut ou barres avec des pointes entre autres....

Après l'évolution des concours en agility a fait que les parcours deviennent plus rapides et plus techniques, donc réalisables qu'avec des chiens autonomes, bcp d'initiative et de motivation, donc possible uniquement avec des chiens montés en ce sens... Ce qui explique que les méthodes d'entraînement coercitives disparaissent peu à peu en tous cas en agility (ce qui explique que souvent les ringueurs prennent les agilitystes pour des "bisounours" et que ceux qui sont restés à l'ancienne sont de moins en moins nombreux, m'enfin, on voit encore des chiens montés pour le slalom en passe/pied, laisse et coup de sonnette...



Message édité le 08/11/19 à 13:48

Par paquerette20 : le 08/11/19 à 13:47:00

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2004
20065 messages

511 remerciements
Dire merci
Ça me fait doucement rire (très jaune) de lire que la directrice de la FSSE se la joue donneuse de leçon. Elle n’a pas dû aller sur un terrain de concours depuis longtemps.

Ce n'était pas du tout le but (bonjour ton interprétation perso). Au cours de la journée, des avocats étaient présents pour faire le point sur le statut du cheval en France et sur les réalités juridiques. Dans la logique, des exemples de règlementation, hors de nos frontières ont été exposées. C'est bien de ne pas se regarder le nombril et des exemples peuvent aussi être inspirant. Tout comme prendre les leçons de leur dysfonctionnement.
Ces lois pour moi c'est comme l'interdiction de la fessée. ça ne change rien à ce que les gens font dans le cercle intime, pas à la vue de tous... Mais au moins ça fait changer l'opinion publique.

Je note surtout qu'encore une fois dans le monde des chevaux on critique, on critique , on dénonce. Mais là, y'avait vraiment une assise avec des forces vives mises en présence pour discuter de comment évoluer collectivement en mettant autour de la table la connaissance et les perspective. C'est pour moi une très bonne chose.

Page : 1 | 2 | 3
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 552) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

MAGNIFIQUE
Offre de prêt
66€
Réponse rapide a
400€
Réponse rapide a
1€
Réponse rapide a
1111€
Offre de prêt
111€