Forum cheval
Le Forum Cheval

OC espagnol/portugais 5000€

Sujet commencé par : hispanicx - Il y a 78 réponses à ce sujet, dernière réponse par laureBrrrrr
Par hispanicx : le 03/11/19 à 17:22:06

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2019
11 messages
Dire merci
Bonjour,

J’ai créé ce compte juste pour avoir des avis extérieurs et "professionnels" car je suis un peu perdu dans ma recherche..

J’ai trouvé un cheval OC espagnol / Portugais au prix de 5000€ donc je voulais savoir si le prix n’est pas un peu élevé par rapport au cheval, car ce n’est pas un PP et pour ce qui est du travail je pense qu’il est encore vert car c’est un cheval de 4 ans ,
Voici le lien de l’annonce : http://www.leboncoin.fr/vi/1694373184.htm

C’est un élevage de PRE

J’attends vos avis avec impatience
Merci d’avance !

Messages 41 à 78, Page : 1 | 2

Par Erzebeth : le 05/11/19 à 09:50:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
62434 messages

573 remerciements
Dire merci
Assez d'accord avec Le Pex. C'est pas tant une question d'ibérique que si tu achètes ton premier cheval, sans trop d'expérience et sans encadrement de confiance, un jeune est de toutes façons à déconseiller. Certains s'en sortent, oui, mais il y a tellement de gens qui vont dans le mur, qui revendent, ou qui galèrent des années en se retrouvant à dépenser des fortunes en cours, professionnels et cie pour rattraper les erreurs, que ça prouve quand même une fois de plus l'adage "à jeune cavalier, vieux cheval".

Par Pascale1 : le 05/11/19 à 09:51:27

En ligne

Inscrit le :
30-03-2018
1645 messages

100 remerciements
Dire merci
Ben après, c'est aussi un risque qu'on peut choisir de prendre On ne connait pas son niveau.

Par Erzebeth : le 05/11/19 à 10:04:14

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
62434 messages

573 remerciements
Dire merci
Oui, le choisir quand on sait dans quoi on s'embarque, pas de soucis, mais comme Le Pex, ce que je lis me laisse à penser que ce n'est peut-être pas le cas.
Mais ce n'est évidemment qu'un ressenti à partir de peu d'éléments et sans connaitre le niveau réel de hispanicx, on est d'accord, et je peux largement me tromper. (et même, tant mieux si c'est le cas)

Par Pili : le 05/11/19 à 11:55:55

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7471 messages

204 remerciements
Dire merci
moi les cavaliers jeunes qui disent d'entrée de jeu 'j'ai un assez bon niveau' ça me

probablement pcq 'de mon temps' l'équitation était une école d'humilité et qu'on avait intérêt à se contenter d'un 'je tiens à peu près à cheval' si on ne voulait pas se faire remettre les pendules à l'heure par le cheval qui n'était pas du même avis que nous sur notre niveau

Bref hispanickx, si tu veux un cheval polyvalent avec un peu de taille cherche plutôt dans du SF ou de l'OC qui sera plus proche de chez toi, avec des qualités adaptées à tes envies et ton niveau et l'évolution qui iront avec.

Un ibérique de 4 ans à 5000€ c'est un cheval avant tout pour l'esbrouffe et même un 'très gentil' risque de te faire des frayeurs justes bonnes à te dégoûter du cheval à tout jamais.

Et il faut juste se dire une chose, contrairement au monde du chien, dans le monde des chevaux , si on ne veut pas de poulain ce n'est pas à eux qu'on s'adresse. Il faut bien se dire que 5000€ pour un jeune bien élevé et débourré c'est en dessous du prix de revient pour l'éleveur donc ça peut pas matcher.
Les chevaux on les achète 'de deuxième main' si on les veut adultes et on tente de savoir pourquoi ils ne sont pas restés chez leur acheteur d'origine.

Par al : le 05/11/19 à 19:32:57

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
36906 messages

214 remerciements
Dire merci
J’aurai 31 ans l’an prochain, si j’ai mon premier cheval à cet âge il faudra que j’attende minimum 36 ans pour vraiment profiter du poulain

"profiter".... bon, déjà, ce terme, outre le fait qu'il m'énerve, est ce que j'ai le droit de dire qu'il ne veut rien dire?
parce que si pour vous le seul intérêt d'avoir un cheval c'est monter/monter/monter, passons, mais c'est quand même un peu plus que ça, avoir un cheval, non?
préparer la relation, faire connaissance, commencer doucement le travail, se connaitre, découvrir les codes de communication, et enfin seulement monter sur son dos....ben ça prend normalement des mois et des mois, donc entre un 4 ans et un 2 ans, pardonne moi mais je vois pas trop la différence.

d'autant plus que, pour parler d'une expérience perso, mais une très bonne amie, qui se reconnaitra peut être, a hésité entre un de mes poulains, qui avait 1 an à l'époque, et le cheval qu'elle a acheté, 5 ans, donc "utilisable" de suite. 3 ans plus tard, au détour d'une discussion, elle me dit qu'elle est deg parce que son cheval, à 8 ans, est plus compliqué que mon poulain de désormais 4 ans....


Par kagnotte : le 05/11/19 à 19:59:55

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2006
29451 messages

109 remerciements
Dire merci
Quand ai acheté mon hispano-arabe de 2 ans, que j'en ai parlé ici, on me l'a déconseillé plus que fortement, sans vraiment que les gens le connaisse. Un jeune de cette race et de cette âge, j'allais forcément, j'étais folle cat allait mal finir, et j'en passe.
Très peu de gens m'on vu monter sur ce forum, et j'avoue que certaine personnes n'ont pas été tendre.
J'en étais pas à mon premier cheval, des jeunes j'en ai travaillé un paquet, mais je n'en ai pas parlé ici.

Mon cheval a aujourd'hui 11 ans et ça va très bien pour nous deux.

Je pense que donner des conseils c'est bien, mais il ne faut pas juger trop vite.

Par Pascale1 : le 05/11/19 à 21:22:53

En ligne

Inscrit le :
30-03-2018
1645 messages

100 remerciements
Dire merci
"donc entre un 4 ans et un 2 ans, pardonne moi mais je vois pas trop la différence."

Ben, si tu ne vois pas la différence, Al, on peut rien faire pour toi
Evidemment qu'un cheval, pour beaucoup d'entre nous, c'est plus qu'un simple moyen de déplacement.... Néanmoins, qd on paye une pension, il me parait normal de vouloir "profiter" du cheval tt de suite. Et tout le monde n'a pas envie de sa taper la phase "apprentissage" du poulain
Chacun ses choix!
Perso, j'ai élevé ma fille depuis sa naissance, pour les chvx, j'ai passé l'étape chiantissime

Par Phèdre : le 05/11/19 à 21:34:51

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5100 messages

110 remerciements
Dire merci
al si on rêve d’avoir un cheval depuis qu’on est gamine et que ce rêve-là a jusqu’ici été inaccessible , je pense qu’il est difficile de comprendre quand dans sa propre situation avoir un cheval est une chose « normale »
Alors-là, oui, va pour les balades à pied, mais quand tu as bientôt 15 ans de DP, crois-moi avoir un cheval juste pour le regarder dans son pré, ce n’est pas trop le but Si j’avais commencé étudiante, passe encore.....

Non je ne passe pas mon temps à monter. D’ailleurs je viens de promener ma DP en main dans la nuit, je ne pense pas l’avoir « exploité »

Rien n’empêche après d’avoir un cheval jeune, pas encore débourré, mais devoir prendre un poulain je trouve ça assez extrême. Ne dit-on pas régulièrement sur ce forum qu’il faut « un excellent niveau pour avoir un poulain »? « Avoir un poulain c’est dangereux et ne s’adresse qu’à des personnes expertes...? » « fais tes armes avec un 10 ans.... ». C’est lu et relu depuis des années ici.
Donc au bout d’un moment, je trouve que les discours se contredisent un peu (beaucoup)

Quant à juger la personne uniquement sur son écrit sans la voir dans son quotidien, ni connaître ses envies équestres réelles (si cette personne avait son propre cheval - quand on a une Dp on ne fait pas ce qu’on veut non plus), c’est un peu poussé

J’ai aussi eu une ancienne DP que je n’ai pas monté depuis 2015, je vais souvent le voir pour le brosser et le papouiller.Il a 24 ans et personne ne va le voir moisir dans son parc.....

Donc non je ne pense pas qu’à monter mais j’ai le droit d’avoir le choix....


Message édité le 05/11/19 à 21:35

Par azzura42 : le 05/11/19 à 21:50:57

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
6952 messages

155 remerciements
Dire merci
On peut aimer les chevaux ET l'équitation

On peut avoir envie de développer une relation avec son cheval mais sans vouloir rester plusieurs années à pied.
J'aime monter à cheval, j'aime dresser et sauter, travailler les petits détails pour essayer d'avoir le geste parfait, j'aime aussi me taper un bon galop dans un champs et tout ça n'est pas remplaçable par du travail à pied ou des papouilles, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier les 2.

Et comme il a été dit plus tôt pour un 1er cheval c'est pas plus mal d'avoir un cheval avec un peu de bouteille.

Je sais que mon prochain cheval risque d'être un poulain car je n'aurais sûrement pas les moyens d'acheter un jeune de qualité déjà débourré, et ça me fait flipper rien que de penser qu'il va falloir débourrer (ça à la limite c'est pas très compliqué) mais surtout poser de bonnes bases dans le travail monté ce qui est loin d'être facile.




Par Pascale1 : le 05/11/19 à 22:05:24

En ligne

Inscrit le :
30-03-2018
1645 messages

100 remerciements
Dire merci
je te comprends... J'ai repiqué pour une jeune (3 ans) il y a 5 ans et, franchement, ej ne me fais vraiment plaisir avec que depuis cette année
Elle est mignonne, sympa à monter mais c'est long l'apprentissage et il faut du temps pour arriver ds le "vrai boulot" monté. A chacun de voir s'il a la patience d'attendre, l'envie d'apprendre au cheval à apprendre....

Par azzura42 : le 05/11/19 à 22:13:52

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
6952 messages

155 remerciements
Dire merci
Oui ça prend du temps, je l'ai fait avec une jument de mon club.
J'ai participé au débourrage (moi à cheval, un mono à pied) et j'ai gardé la jument au travail derrière comme si c'était ma propre jument.
Pfiou le casse-tête, comment apprendre telle ou telle chose, et l'année des 4 ans j'essayais de faire des choses vraiment simplissimes sur des séances courtes en gardant en tête que la jument était vouée à la vente pour du cso donc il fallait quand même avancer correctement dans le boulot.

Au final c'est une copine qui l'a achetée et je la monte toujours à 10 ans, je me fais grave plaisir avec même si il y a des loupés dans le travail que j'essaye toujours de régler (notamment sur le contact).
Imaginer le refaire, cette fois-ci pour moi ça me fait encore plus peur

Par beeboylee : le 05/11/19 à 22:16:22

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60718 messages

427 remerciements
Dire merci
Le poulain meme si j avais 20 ans de moins,jamais.
Outre que va te coute un.bras en.pension ,bien plus cher au final que l adulte ,même fait, avant que tu puisses monter dessus,j ai trop vu de gens se retrouver avec des poulains blesses et ,defi niitivement foutus alors meme que pas debourres.
Là, tu as beau aimer les chevaux ,outre que cest triste au possible,tu en fais quoi?
Oui,je sais... pouliniere
Compliqué avec un hongre...

Par ailleurs,sans issues aussi dramatiques,j ai vu aussi des gens extremement déçus par ce que devenait le charmant bb plus tard...
Trop caracteriel,pas assez qualiteux,trop compliqué, pas assez ds le sang,pas si joli etc etc.
Un cheval adulte,c est deja la loterie alors,un poulain...


Message édité le 05/11/19 à 22:18

Par azzura42 : le 05/11/19 à 22:20:43

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
6952 messages

155 remerciements
Dire merci
j ai vu aussi des gens extremement déçus par ce que devenait le charmant bb plus tard...

C'est vrai qu'il n'est pas toujours facile de cerner le futur tempérament du poulain et encore moins de ce qu'il va donner sous la selle, et là c'est ballot quand t'y es très attaché et que du coup tu ne veux pas vendre alors que tu ne te fais pas plaisir à cheval!

Par Erzebeth : le 05/11/19 à 22:22:19

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
62434 messages

573 remerciements
Dire merci
Moi le poulain, j'ai fait "par hasard", et si je suis contente de l'expérience pour le principe, j'aimerais autant ne pas remettre le couvert si possible (après je ne dirais pas "fontaine..." parce que me connaissant... vaut mieux que je parie sur rien du tout pour mon éventuel prochain cheval )

Tu prêches pour ta paroisse al, mais tout de même, conseiller un poulain en disant que c'est pareil qu'un 4 ans, c'est pas très réaliste. C'est peut-être ton point de vue par rapport à ton ressenti personnel, je ne nies pas ça, mais inversement, partir du principe que quelqu'un qui ne veut pas d'un poulain est forcément un cavalier consommateur (tiens du genre de ceux de mon post sur les vieux chevaux à vendre par exemple), c'est aussi très injuste et blessant pour plein de gens.

Par beeboylee : le 05/11/19 à 22:28:29

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60718 messages

427 remerciements
Dire merci
On peut meme renverser la proposition.
Parce que le consommateur,si le poulain se pete,ca lui fera ni chaud ni froid de le mettre ds le mauvais camion,ou de s en débarrasser n importe où ou chez n importe qui s'il ne lui convient pas,là où le pauv couillon sentimental le gardera ou se mettra en quatre pour lui trouver une vraie et rare bonne maison.
Ce qui veut dire que le choix de l age du cheval n augure en rien des qualites morales de qui l'achète.

Par hispanicx : le 05/11/19 à 22:39:58

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2019
11 messages
Dire merci
Tout à fait d’accord avec /kagnotte/ vous jugez beaucoup ici 😅

Par Erzebeth : le 05/11/19 à 22:46:22

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
62434 messages

573 remerciements
Dire merci
C'est pas tant du jugement que de la mise en garde, pour avoir vu des tas de gens en galère avec leur cheval venir poser des questions ici.
Personne ne te le souhaite, mais c'est aussi pour ça qu'on préfère mettre en avant des choses qui sont difficiles à percevoir quand on n'y a pas été confronté.

Maintenant, tu prends ce que tu veux dans les conseils et remarques qui ont été faits ici bien sûr. Mais c'est clair aussi que quand on s'oriente vers des races à la mode comme les chevaux ibériques, on augmente également le risque de potentielles arnaques. Et le gros souci dans ton histoire, quel que soit le cheval d'ailleurs, c'est que tu dis ne pas avoir de personne expérimentée pour t'accompagner à la visite des chevaux, pas même un mono.
On ne peut donc que te conseiller de soigner tes essais du cheval, le voir monter puis le monter toi-même, de préférence plus d'une fois, et de faire une visite véto en béton, ainsi qu'un contrat de vente en bonne et due forme...histoire d'assurer tes arrières au maximum.

Par hispanicx : le 05/11/19 à 23:53:49

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2019
11 messages
Dire merci
Oui tu as raison ahha! En tout cas je vous remercie énormément c’est très gentille de m’aider ❤️

Par Phèdre : le 06/11/19 à 00:02:43

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5100 messages

110 remerciements
Dire merci
Perso je suis fan de l’ibérique depuis que je suis ado C’est pas pour “la frime”, mais j’en ai eu 2 en DP (un portugais et ensuite un PRE), vraiment j’ai adoré leur caractère, le premier étant beaucoup plus chaud, pas facile tous les jours, mais m’ayant laissé une énorme impression. Le second était une crème en extérieur, placide, tandis qu’en carrière il était très énergique, parfois un peu chaud.
Ça plus le fait qu’ils arrivaient au galop quand tu les appelais du fond du parc, joueurs, expressifs...

C’est un type particulier, j’adore les SF, mais ce n’est pas la même chose

Par Phèdre : le 06/11/19 à 00:04:32

Déconnecté

Inscrit le :
07-03-2012
5100 messages

110 remerciements
Dire merci
Par contre aller chez un marchand sans mono / connaisseur c’est limite casse-g....

Par Ecoleartequestre : le 06/11/19 à 02:21:09

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
377 messages

55 remerciements
Dire merci
Concernant le fait de prendre un poulain très jeune ou préférer un cheval plus âgé , c'est un choix que beaucoup font, soit par envie de le former "à sa main" de bout en bout, soit plus prosaiquement parce que c'est moins cher...en apparence. Mais si on n'a pas les moyens de faire grandir le poulain au sein d'un troupeau apte à assurer sa socialisation et son éducation, déjà c'est une énorme erreur, qui m'énerve régulièrement quand je vois des poulains se morfondre toujours dans le même pré pas bien grand, toujours avec le même unique compagnon....quand ils ne passent pas carrément tout l'hiver au box juste lâchés pour se défouler. Déjà pour un adulte c'est pas fabuleux, mais pour un poulain.... cette prestation là justement, ça fait partie du boulot de l'éleveur, qui ne s'arrête pas juste à faire naître le poulain.
Après bien sûr, lui il préfère quand il peut vendre ses poulains plus jeunes, sans devoir en assumer les coûts et les risques. Parce que oui il y a ça aussi, un poulain c'est tout fou et ça s'accidente facilement . Alors plus vite il est vendu mieux c'est pour l'éleveur, sans compter que sa place disponible n'est souvent pas extensible à l'infini et qu'à un moment ça peut devenir compliqué de loger tout ce petit monde remuant en tenant compte des classes d'âges et des sexes. Sauf que l'acheteur, lui, il n'aura pas souvent non plus la possibilité d'offrir de vraies bonnes conditions au poulain, mais beaucoup ne sont pas conscients de ça au moment de l'achat.
Pour moi ce boulot de l'éleveur doit pouvoir aller couramment jusqu'au débourrage vers 3 ans et demi/4 ans. C'est ce que font d'ailleurs la plupart des élevages de chevaux destinés à une vraie carrière sportive de haut niveau. Ils vendent quelques poulains dès 6 mois sur leur bonne bouille ou leurs bons papiers bien sûr, mais la plupart sont vendus entre 3 et 4 ans. Parce que les acheteurs pros savent bien que l'achat d'un poulain très jeune est une énorme loterie tant qu'il n'a pas été un minimum testé sous la selle.
Car l'autre erreur fréquente des acheteurs amateurs, c'est que des poulains magnifiques avec des allures d'avion de chasse à 1 ou 2 ans, il y en a plein. Mais c'est souvent trompeur, le poulain magique et ultraprometteur à un an ou deux ne le sera plus forcément du tout arrivé à 5 ou 6 ans: les défauts apparaissent souvent plus tard, les dos vont se creuser (vous connaissez beaucoup de poulains de 6 mois à 2 ans au dos creux ou trop long ? Alors que des adultes même jeunes et pas encore travaillés ....), les aplombs vont s'affirmer et pas toujours dans le bon sens, les encolures vont s'avérer finalement trop courtes ou trop grêles...mais tout ça c'est souvent impossible de le voir chez un poulain. Disons que si ça se voit déjà à cet âge, fuyez car ça risque sutout de s'aggraver.
Et surtout, essayer de prévoir la fonctionnalité sous la selle avant le débourrage relève de la pure loterie tant qu'on n'a pas pu essayer le cheval monté. Combien de champions extraordinaires de modèles et allures à 1, 2 ou 3 ans n'ont finalement jamais fait le moindre résultat sportif qui corresponde à ce qu'ils semblaient promettre?
Les cavaliers pros spécialistes des jeunes chevaux sont globalement unanimes pour dire qu'il faut au moins 6 mois de travail avant de pouvoir dire si un cheval a un réel potentiel ou pas. Et encore, tant qu'il n'aura pas concrétisé ce potentiel, ça restera de la supposition. Tel cheval d'obstacle pourra montrer une faiblesse tendineuse et ne pas supporter les réceptions. Tel cheval de dressage pourra finalement s'avérer handicapé dans le piaffer, ce qui ne se verra qu'à un stade avancé de son dressage...rien n'est jamais acquis à l'avance. Tel poulain pouvait montrer un caractère curieux et super sociable au pré au milieu de ses copains, mais finalement devenir un adulte un peu trop têtu et sûr de lui pour son cavalier de loisir qui pensait avoir acquis poulain très facile.
Finalement, sur le nombre très grand de poulains prometteurs au départ, il n'en restera finalement que bien peu qui le seront toujours autant à l'arrivée.

Alors non, faire le choix d'un cheval montable immédiatement ça n'est pas être un affreux exploiteur qui ne sait rien faire d'autre avec son cheval que de monter dessus. Ça peut être aussi, au contraire, faire le sacrifice du plaisir de former un poulain à sa main depuis ses tout débuts, pour s'assurer que son cheval aura été élevé dans de bonnes conditions. Ça peut être aussi vouloir ne pas se tromper sur le cheval qu'on achète pour ne pas se retrouver au final avec un cheval très qualiteux mais trop difficile sous la selle par rapport à son niveau , ou au contraire avec des défauts qui le rendront inapte à l'utilisation pour laquelle on l'avait acheté.


Message édité le 06/11/19 à 02:26

Par Le Pex : le 06/11/19 à 07:28:59

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
1972 messages

132 remerciements
Dire merci
Je suis entièrement d’accord avec Erzebeth, j’aurais pu écrire quasi au mot près ce qu’elle te dit. On ne juge pas, on te met en garde. Tu demandes des conseils, on te répond au mieux.

Par beeboylee : le 06/11/19 à 07:30:08

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60718 messages

427 remerciements
Dire merci
Voilà, tu as largement développé ce que je disais hier à 22 h. J'ai acheté mon arabe chez son eleveur à quasi 5 ans , pas débourré certes mais déjà adulte , à un prix raisonnable pour toutes les raisons que tu as citées .Et je n'ai pas acheté un rebut
Le seul cas de figure où j'aurais pu acheter un poulain c'aurait été des prés à moi , avec potes dedans et donc la possibilité de le garder envers et contre tout si pb +ttes possibilités de l'eduquer via des "grands ".
Mais ds le cas du cheval unique mis en pension, no way

Par juliedebert : le 06/11/19 à 10:37:01

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9667 messages

142 remerciements
Dire merci
Je ne me considère pas comme une grande "consommatrice", mais j'avoue qu'ayant eu mon premier cheval à 2 ans (Inal), ben à 3 ans j'ai commencé à monter et même les rando à la journée. Bon, il s'en est pas mal sorti quand même, mais c'est vrai que maintenant que j'ai plusieurs chevaux, je peux attendre facilement les 4 ou 5 ans pour commencer le gros boulot

Par stephy92 : le 06/11/19 à 10:43:32

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
39681 messages

243 remerciements
Dire merci
J'ai lu en diagonale.

J'ai eu le "vieux cheval" et le poulain.

Clairement le poulain a été une belle expérience, mais j'ai du le revendre à 8 ans car on ne s'entendait pas du tout en selle. Clairement il m'a coûté bcp plus cher qu'un adulte, car tout le monde n'a pas à disposition un terrain, ce qui veut dire payer une pension (et en RP ça piquait sévère le prix).

Je n’achèterai plus de poulain, mais un cheval déjà mis au boulot pour évaluer son caractère à la "mise à l'effort". Ce n'est ni mieux ni moins bien, c'est mon choix. Personne n'a à juger le choix d'un cavalier d'investir dans du jeune ou du moins jeune. on peut aimer les chevaux ET l'équitation (sinon j'ai 800kg de retraité qui pourrait finir en saucisses )

Par contre je mets en garde sur les 4 ans gentils pour tous niveaux. Les 4 ans sont quasiment tous très gentils (mon lusi l'était aussi), mais à 5/6 ans ce n'est plus la même. Je trouve très limite d'indiquer un 4 ans pour tout niveau.

Par al : le 06/11/19 à 12:05:17

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
36906 messages

214 remerciements
Dire merci

Déconnecté
Dire merci "donc entre un 4 ans et un 2 ans, pardonne moi mais je vois pas trop la différence."

Ben, si tu ne vois pas la différence, Al, on peut rien faire pour toi


je pense que t'as pas saisi mon propos, stephy92 l'exprime mieux juste au dessus.
La plupart des 4 ans sont sympas mais peuvent se révéler difficiles à la mise à l'effort.

phedre
Ne dit-on pas régulièrement sur ce forum qu’il faut « un excellent niveau pour avoir un poulain »? « Avoir un poulain c’est dangereux et ne s’adresse qu’à des personnes expertes...? » « fais tes armes avec un 10 ans.... ». C’est lu et relu depuis des années ici.
Donc au bout d’un moment, je trouve que les discours se contredisent un peu (beaucoup)


parce qu'on confond éduquer un cheval et le dresser....je connais beaucoup d'excellents dresseurs à qui je ne confierais jamais l'éducation d'un poulain. On peut être excellent éducateur de poulain et piètre cavalier, comme l'inverse. Quelqu'un qui a un faible niveau équestre mais qui sait prendre du recul s'en sortira bien mieux qu'un titulaire de monitorat qui n'a pas de tact.

Par Erzebeth : le 06/11/19 à 12:11:21

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
62434 messages

573 remerciements
Dire merci
Le truc c'est que quand on parle de former un cheval en partant d'un poulain, il faut les deux.
Dans un premier temps, être un éducateur.
Ensuite, une fois le cheval débourré, être un dresseur, et avoir donc un bagage technique.
Et être un bon éducateur, ça s'apprend aussi, mais c'est beaucoup plus compliqué d'évaluer comment.

Par laureBrrrrr : le 06/11/19 à 12:26:25

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
77271 messages

197 remerciements
Dire merci
On peut aussi avoir envie d'un compagnie de vie avec QUI on a le feeling en selle ... perso y'a des chevaux que j'aime beaucoup dans le quotidien que je trouve sympa et attachant mais avec qui en selle je n'avais pas le "feeling" ... c'est important pour certains et je ne vois pas ce qui est "criticable" ou rentre dans le "cheval serviette juste montable" ...

A 4 ans je trouve si on est pas naïve en selle pas mal de chose , allures et "personnalité" ..

Enfin moi des 4 ans " pas gentil facile mignon) j'en n'ai eu un paquet pas une histoire de mauvaise éducation mais des chevaux a grosse personnalité

bref c'est des sentiments personnel, je n'acheterais jamais un cheval que je songe monter non débourré ...
un poney que je ne monterais pas pourquoi pas (genre notre Barnichoux)

Alors que certains est du mal a le "lire" .. bin ouai on peut aimer les chevaux et l'équitation ...

Par drina : le 06/11/19 à 13:34:47

Déconnecté

Inscrit le :
05-01-2005
3370 messages

44 remerciements
Dire merci
Mon Poulain PRE acheté au sevrage a maintenant 4 ans et demi. A refaire, plus jamais.
La mise au travail n’est pas simple, il n’est pas facile, teste énormément.
En quelques années, j’ai perdu mon niveau et surtout ma confiance. Entre l’âge et maintenant les enfants, j’ai peur à cheval.
Aujourd’hui, j’ai envi d’un cheval déjà mis où je peux me faire plaisir et non plus d’un jeune où il faut tout apprendre et me demander si je vais goûter le sable aujourd’hui, pour l’instant, je n’en prends pas de plaisir avec lui.

Par Nine81 : le 06/11/19 à 13:48:23

Déconnecté

Inscrit le :
18-04-2014
2826 messages

74 remerciements
Dire merci
Idem j'ai acheté une PRE 4 ans, et je voulais débourré, pour voir si j'avais un feeling avec elle montée. Et oui je suis cavalière avant tout, donc je voulais être sure que ça colle entre nous montée. Sinon je ne l'aurais pas prise.


Par juliedebert : le 06/11/19 à 15:46:45

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9667 messages

142 remerciements
Dire merci
Après, c'est quand même compliqué de juger à partir de son propre vécu. Je connais de parfaits débutants qui ont eu de jeunes chevaux avec réussite, ils ont évolué ensemble, ils ont réglé les problèmes au fur et à mesure qu'ils arrivaient. Mais c'étaient des gens forts dans leur tête, avec beaucoup de remise en question et très envie d'apprendre. Il y a aussi plein de gens qui montent bien et qui son incapables de gérer un jeune cheval au quotidien.
Avoir une âme d'éducateur, je ne suis pas sûre que ça soit si lié que ça ni à l'âge, ni au niveau d'équitation.
Quand une personne veut m'acheter un poulain, je suis bien plus sensible à sa manière de s'affirmer face au poulain qu'à son niveau. J'ai déjà dit non à des personnes qui ont déjà plusieurs chevaux à la maison, parce que je sentais qu'ils n'avaient pas le mental adéquat pour le poulain en question.

Par Mystic2 : le 06/11/19 à 16:03:09

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2011
15660 messages

198 remerciements
Dire merci
juliedebert effectivement, nous parlions avec mon veto qui est aussi eleveur des acheteurs de poulains!
Parce qu'il m'a dit que IP était très respectueuse et bien élevée, et comme je suis très mauvaise cavalière et que T. lui n'est absolument pas cavalier ca nous a fait marrer. A ca il nous a dit que souvent etre bon cavalier et bon "educ' " de poulains n'avaient rien a voir... Et j'y i reflechi, et c'set vrai, eduquer un poulain me rappelle beaucoup le dressage canin.

Par Pascale1 : le 06/11/19 à 16:09:26

En ligne

Inscrit le :
30-03-2018
1645 messages

100 remerciements
Dire merci
Moi aussi je connais de "jeunes cavaliers" (ds leur équitation, pas forcément en âge) qui ont acheté de jeunes chefs et s'en sont sortis comme des chefs.
Une copine a acheté une demi-trait de 3 ans à peine débourrée avec un galop 2/3. Aujourd'hui, elle sort la jument en concours western de bon niveau!
Mais elle s'est accrochée, était bien entourée et a fait pas mal de stage, de remise en question....

Par Mystic2 : le 06/11/19 à 16:14:47

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2011
15660 messages

198 remerciements
Dire merci
"Mais elle s'est accrochée, était bien entourée et a fait pas mal de stage, de remise en question..."
Effectivement avec tout ca elle a mis toutes les chances de son coté!
Moi je voulais débourrer mais plus le temps passe et moins j'ai la motiv lol, je veux du clé en main

Par al : le 06/11/19 à 22:07:23

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
36906 messages

214 remerciements
Dire merci
au final c'est souvent niveau caractère que ça ne colle pas, plus que les capacités sportives....


Message édité le 06/11/19 à 22:11

Par Pascale1 : le 06/11/19 à 22:21:40

En ligne

Inscrit le :
30-03-2018
1645 messages

100 remerciements
Dire merci
Bof... Beaucoup de cavaliers n'ont pas de gros gros objectifs sportifs.

Le souci principal, je trouve, c'est que qd on a côtoyé, éduqué, passé du temps, aimé un animal durant 2/3 ans, on fait "avec" quelque soit son caractère ou ses capacités. De fait, on court donc le risque de se retrouver avec un cheval qu'on aurait pas forcément choisit une fois adulte

Par pakret : le 06/11/19 à 23:46:40

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11300 messages

187 remerciements
Dire merci
Le souci principal, je trouve, c'est que qd on a côtoyé, éduqué, passé du temps, aimé un animal durant 2/3 ans, on fait "avec" quelque soit son caractère ou ses capacités. De fait, on court donc le risque de se retrouver avec un cheval qu'on aurait pas forcément choisit une fois adulte

Absolument mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose en fait je pensais vmt que j’aimais plus que tout l’obstacle et le complet. J’ai eu kara à 3 ans reformé, une galère sans noms sur certaines choses ! Il m’a amené à faire bcp de dressage, bcp de travail en liberté et j’ai aimé ça alors que je ne l’aurais pas cru...
Quand Dragneel est né on voulait le vendre... on l’a gardé et bien qu’il n’ai que 6 ans il est fantastique, infatigable, confortable, agile, fiable ... le parfait cheval d’extérieur! On se dit qu’on va faire de la rando et en fait c’est une bombe à l’obstacle
Ephydria je n’étais pas convaincue non plus de la garder.... elle est émotive, explosive, excessive et finalement ... débourrage très facile et à 5 ans elle a déjà gagné des prix en trec

3 chevaux que je n’aurais jamais au grand jamais acheté et qui me ravissent pourtant au quotidien . Chacun avec ses qualités et ses défauts mais je les trouve tous géniaux... et surtout ils m’ont fait découvrir des choses, rencontrer des gens, etc... que je n’aurais pas imaginé . Comme je n’ai pas d’objectif sportif arrêté (mais pourtant je monte bcp) je ne suis jamais déçue .

Par laureBrrrrr : le 07/11/19 à 07:51:11

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
77271 messages

197 remerciements
Dire merci
Je ne parle même pas en selle de "capacité sportive", mais d'autres choses "sentiment équestre" peut être sensation ... feeling ..un allure qui "plait au fesse" .. bref un "truc" .. pas toujours descriptible.



Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 472) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

DP sur top
100€
Cheval de sport
350€
Van Fautras 3
4500€
Van gold one 1,5
2800€
BESOIN DE
Bride attelage
30€