Forum cheval
Le Forum Cheval

Les traits, polyvalents, oui mais...

Sujet commencé par : Erzebeth - Il y a 128 réponses à ce sujet, dernière réponse par K.Zel
Par Erzebeth : le 12/04/19 à 10:00:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Je suis sur un groupe facebook qui vante la polyvalence des chevaux de trait.

C'est bien, c'est vrai qu'ils peuvent faire beaucoup plus de trucs que ce que certains s'imaginent.
je veux dire quand on me demande si Sherpa peut galoper, ça me fait quand même bien rigoler, surtout que bon, c'est même pas un modèle super lourd à la base.

Mais purée je suis effarée de voir à quel point certains partent dans l'extrême inverse et le défilé de photos de chevaux de trait à l'obstacle par exemple... (et pas juste une barre comme ça, je parle de chevaux qui enchainent et sortent en concours... certes, club, mais c'est la répétition qui me semble déraisonnable).

Oui ils le font.

Mais ils vont vieillir comment tous ces chevaux?

Je vous laisse imaginer comment je me fais recevoir quand j'ouvre ma gueule.

Là on a quelqu'un qui cherche un cheval pour venir avec les sorties entrainement de ses chiens de traineau, soit 20 km à 10 km/h 4 fois par semaine...
(bon à la base la personne avait dit rando... je suis la seule à avoir demandé ce que ça signifiait exactement... )
Et on propose de l'ardennais, de l'irish cob du frison...
Au point que je me demande presque si c'est moi qui est complètement à la masse de dire que pour faire ça, faut plutôt envisager de l'arabe ou du DSA!

(et je me fais recevoir, bien sûr )

Messages 1 à 40, Page : 1 | 2 | 3 | 4

Par Erzebeth : le 12/04/19 à 10:08:46

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Et à côté de ça, quand certains parlent de leur trait, on se demande s'ils ont déjà foutu le cul sur un cheval avec un peu de sang!
Là encore Sherpa est un bon exemple, c'est tout sauf un mou du genou, il est sensible, pas du tout la caricature qu'on peut se faire du cheval de trait.
Mais voilà, à côté, j'ai eu une anglo, ça fait relativiser.
Alors je dis quand même s'il est facile et froid, objectivement.

Mais non, là-bas on peut lire "attention, ils ont leur petit caractère" (pili ), "ils sont pas si faciles que ça", "ils ont du sang", "on trouve de tout", bla bla bla...
Oui bon, ce sont pas forcément tous les patapoufs, bien sûr... mais bon... A quoi ça aurait servi de sélectionner des chevaux de travail s'ils n'avaient pas le mental un minimum plus stable que certains chevaux de sport?

Alors bon, je ne suis pas non plus une experte en chevaux de trait, mais quand même... j'hallucine un peu.

Par taraa : le 12/04/19 à 10:18:27

Déconnecté

Inscrit le :
09-11-2004
19394 messages

79 remerciements
Dire merci
Complètement d'accord avec toi.
Autant je me dis qu'un trait peut faire de la distance en balade puisqu'il est sensé tracter, autant l'obstacle ...
Les articulations ouille quoi.

Ce sont de super chevaux mais ils ne sont pas physiquement faits pour.

Par Erzebeth : le 12/04/19 à 10:22:32

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Et pourtant on me sort:

"Attention de ne pas confondre un cheval rond et un cheval incapable de se bouger"

Comment dire, mon trait, c'est ça :



C'est bon, je pense que je suis capable de ne pas confondre.

Par choupifresh : le 12/04/19 à 10:26:58

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2013
8209 messages

264 remerciements
Dire merci
Un trait à l'obstacle c'est une abberation pour moi.

OK faire sauter un petit machin une fois de temps en temps mais faire sauter comme si c'était un cheval de selle... Non.
J'en ai connu une elle passait le mètre avec son percheron. J'avais mal pour le cheval.

Pour la rando par contre, je suis moins choquée. Mais un trait sur de la rando de montagne avec chemin escarpé comme je peux voir de temps en temps... Euh non plus. Ou de la rando en mode au rythme d'une endurance, pas d'accord aussi. Le trait n'est pas fait pour

Un moment donné faut prendre en compte la physiologie et le physique du cheval qu'on a sous les fesses ou qu'on peut avoir.


Message édité le 12/04/19 à 10:27

Par Matchbox : le 12/04/19 à 10:28:13

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
1916 messages

122 remerciements
Dire merci
Ben y’a eu de l’apport de pur sang arabe chez les traits, ça doit marquer . Certes ils peuvent avoir du caractère et le sang qui monte au cerveau de temps en temps, mais ils n’ont pas été sélectionnés pour ça, les fermiers d’antan avaient autre chose à faire que gérer le sang de leurs traits, il faut du placide avec de la force, pas du sang.

Bon sinon, je pense qu’ils vieillissent mal tout simplement, comme des chevaux de selle mais plus vite étant donné le poids à encaisser par les articulations. Il y avait il y a quelques années un trait breton assez connu pour avoir fait du complet en amateur il me semble (club élite au moins), il n’a pas fait long feu, on en a plus entendu parler subitement. Paraît qu’il a bien morflé niveau articulaire, mais j’insiste bien sur le « il parait », même si ça ne ferait pas science fiction...

Par Erzebeth : le 12/04/19 à 10:48:35

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Évidemment qu'ils vieillissent mal!

Et derrière on dit que les traits ont une espérance de vie moins élevée... Pourtant plus ça va, plus je vois des contre-exemples qui me font me poser des questions à ce sujet également.
Forcément, quand les traits étaient débourrés à 2 ans et bossaient dur tous les jours, ils pouvaient être pourris d'arthrose à 15 ans et ne pas faire de vieux os. Surtout quand on ne connaissait pas la PSSM qui semble être très répandue chez eux...
Curieusement, les trait de loisir, pas trop poussés et préservés semblent avoir une longévité pas si dégueulasse par rapport aux chevaux de selle... est-ce si surprenant?

Par jcd : le 12/04/19 à 11:44:37

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2005
1575 messages

49 remerciements
Dire merci
quand les traits étaient débourrés à 2 ans et bossaient dur tous les jours, ils pouvaient être pourris d'arthrose à 15 ans et ne pas faire de vieux os

du temps où les chevaux de trait travaillaient dans les fermes, les paysans n'avaient ni les moyens, ni la place pour les garder "en retraite"; du coup quand ils ne pouvaient plus travaillés, c'était l'abattoir -> bien difficile de leur donner une réélle espérance de vie

Par Erzebeth : le 12/04/19 à 11:47:39

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Bien sûr, c'est pour ça que je commence à me poser des questions sur l'espérance de vie des chevaux trait, généralement annoncée comme beaucoup moins longue que celle des selles.
Alors qu'en fait, entre ça et le fait qu'après ils aient principalement été élevés pour la viande... dur dur de se faire un avis.

C'est comme inclure tous les réformés qui vont à l’abattoir dans les statistiques générales de l'espérance de vie des chevaux. Ca fausse tout.

Par Xynou : le 12/04/19 à 11:49:57

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
302 messages

32 remerciements
Dire merci
@matchbox : Purée, c'est vrai, je me souviens de ce cheval Ça serait intéressant de savoir ce qu'il est devenu.

Dans le même genre, il y a quelques année, un gros trait faisant du dressage un peu poussé avait été pas mal médiatisé. Ben, pour l'avoir vu au travail, c'était un crève coeur ... franchement. C'est cruel, mais sa mort brutale l'a peut être sauvé d'une vie bien merdique ...

Par Nirvelli : le 12/04/19 à 11:52:53

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9654 messages

209 remerciements
Dire merci
Aaaah, les groupes FB et leur lot d'ayatollahs de tout poil.
Faire sauter un trait sur de petits obstacles isolés ok, enchainer des parcours, oui c'est aberrant. Déjà que le saut d'obstacle n'est de toute façon pas bon pour les races plus légères (je vais me faire descendre de dire ça mais j'assume) , alors pour un trait...

Par Chrysalis : le 12/04/19 à 12:00:48

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
21980 messages

238 remerciements
Dire merci
quand on selectionne un animal pour son endurance a bas rythme, sa placidité et sa capacité a tracter, je vois mal comment on ne peut pas être délétère en lui imposant un travail pour lequel il n'a pas été conçu ...

vous voyez bcp d'anglo arabes en débardage ou de shetlands en equitation de travail?

Par Ludivine73 : le 12/04/19 à 14:02:51

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3051 messages

109 remerciements
Dire merci
Je suis ok, l'obstacle ça esquinte à long terme et haute fréquence tous les chevaux de toute façon mais c'est certain que les traits leurs poids et leur épaule droite c'est pas à leur avantage.
Pour suivre des chiens de traîneaux au rythme que tu indiques j'aurais plutôt renvoyé vers du comtois en trait "lourd" . Pour avoir vu des attelages de lourds réellement sélectionnés et travaillés sur des routier ils peuvent le faire régulièrement mais l'impact sur du long terme ça... Aucune idée.. on est jms là qd le cheval à 15-20 ans malheureusement.

Par Erzebeth : le 12/04/19 à 14:10:48

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
Ben c'est bien ça le fond de ma question, qu'ils arrivent à suivre avec de l'entrainement, j'en doute pas, que ce soit bon à long terme, joker...

Par Kindy49 : le 12/04/19 à 14:16:17

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1205 messages

60 remerciements
Dire merci
Je suis complètement d'accord avec vous sur les obstacles.
Par contre pour le coté "petit caractère", bein franchement ces chevaux lourds qui tractent, j'en ai vus, je serais pas super rassurée dessus. J'ai un PS, sans doute beaucoup moins serin, plus explosif, je me sens quand même mieux dessus.
Le trait l'impression que ça donne c'est une force terrible.
Les cavaliers qui se font promener par eux ont toujours l'air de brindilles...


Message édité le 12/04/19 à 14:16

Par Ludivine73 : le 12/04/19 à 18:45:10

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3051 messages

109 remerciements
Dire merci
erzebeth je pense aussi que cette longévité peut se sélectionner aussi.
"petit caractère" ça veut tout et rien dire de toute manière. Il y a des tempéraments par race et par lignée même dans certaines race, ce qui change beaucoup la donne c'est de tte façon le débourrage et le dressage fait ensuite.
A part quelques cas, un trait qui explose au boulot c'est que ça fait un moment vraiment qu'il prend sur lui et il ça très souvent être dans l'immobilisme que dans le mouvement en réaction. Mais je comprends ce que tu veux dire kyndie, moi aussi je gère mieux un cheval qui bouge qu'un gros qui t'embarque au pas !

Par SDE : le 12/04/19 à 18:50:43

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17462 messages

121 remerciements
Dire merci
Je suis d'accord avec toi Erzie...

le cheval qui est attelé en paire avec le nôtre (Oskar ardennais "léger", trotteur, 800 kilos) est un format "lourd" et sans commune mesure pourtant ya "que" 150 kilos de différence entre eux : il excelle à la traction lourde et lente, aucun pb au pas il a une bonne allonge, dans les côtes c'est parfait, mais dès que les balades sont trop longues (plus de 2H) ou trop rapides (trop de trots) il est largué... il fatigue, trébuche... se fait traîner...

moi je trouve ça bien de médiatiser la polyvalence du cheval de trait car trop de gens les perçoivent encore comme juste bons à être attelés à un tombereau ou sur des cartes postales. Mais c'est aussi ridicule de tomber dans l'extrême inverse et croire qu'ils peuvent "tout faire" dans les disciplines montées, mieux qu'un cheval "normal".

Par K.Zel : le 12/04/19 à 19:46:43

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
6949 messages

282 remerciements
Dire merci
J'étais tombé sur un gars qui faisait des cours de dressage adaptés aux lourds pour justement prendre ne compte leur morphologie et faire ça bien (j(ai vu passer ça sur FB il n'y a pas trop longtemps, faudrait que je le retrouve)

Ici j'ai eu un pensionnaire avec une Irsih Cob grande et obèse...montée tous les 4 matins pour 3h de balade sportives, ou pour aller sauter un parcours "ta vu el sote un maitre fasile"
Jamais été aussi content qu'un pensionnaire vende un cheval pour le coup. il me l'a proposée, mais franchement non de chez non u ce qu'elle avait encaissé.
C'est clair qu'il faut penser pour eux. Moi,perso, je n'ai pas de lourds et n'en ai jamais eu à moi, mais quand je vois comment un de mes anglos aurait été prêt à m'emmener au bout du monde alors qu'il était quasi aveugle, perclus d'arthrose et raide comme un cheval de bois, l'argument "oui mais le cheval le fait de bon coeur" ne tient pas.

Et dans le cas que tu présentes, effectivement, un trait ne me parait vraiment pertinent.

Par Ludivine73 : le 12/04/19 à 20:04:37

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3051 messages

109 remerciements
Dire merci
Y a aussi que les races lourdes françaises sont en petits effectifs et ont été mises de côté la sélection effective pour le sport (je ne parle pas de traction animale)-genre routier ou combiné d'attelage ça s'est perdu et c'est long à retrouvé. Quand j'ai vu les comtois des Canelle sur le routier de Levier en 2015, franchement ils n'ont pas du tout la même morpho que les 3/4 que l'on voit ailleurs.

Par SDE : le 13/04/19 à 09:41:37

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17462 messages

121 remerciements
Dire merci
Kzel c'est vrai que leur morpho les contraint, autant mon mérens fait des cercles au trot au bout d 'une longe de 4m, autant pour mon Gros Oskar c'est juste impossible : il est trop large il ne peut pas se "plier" ainsi...

Par SDE : le 13/04/19 à 09:47:09

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17462 messages

121 remerciements
Dire merci
Après tout dépend de ce que tu mets derrière "polyvalent"

mon mérens sait sautiller, faire un peu de travail sur le plat, il est monté, attelé, bâté, débardage, luge ou roller-joering, TAP, longues-rênes le tout à petit niveau, balades à son rythme qui n'est pas celui d'un TF et du haut de son 1m40 il doit forcer pour suivre les Ardennais qui ont de longues jambes.

Ce niveau n'a rien à voir avec un cheval en pension avec installations qui fera régulièrement un parcours de saut, une reprise de dressage, du cross et des balades , trottings pour entretenir la forme, le souffle, l'endurance.
pour faire ça un cheval de trait serait trop sollicité !

Pourtant c'est aussi "polyvalent" et "loisir" !

Par phil50 : le 13/04/19 à 10:29:29

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
13234 messages

307 remerciements
Dire merci
Pour l'obstacle 100% d'accord.

Pour les 20 km/semaine je dirais quand même que ça dépend des races.
Le boulonnais était un mareyeur : il se cognait Bologne/Paris aller/retour au trot toutes les nuits.
Le cob normand était un carrioleur : l'une de ses fonctions principales était quand même de bouffer du km au trot attelé à la carriole de la ferme (pour aller livrer, pour aller au marché, ...)
L’ardennais était un trait lourd qui tirait au pas des charges ahurissantes : on n'est pas dans le même délire

Bon, après, ça c'est théorique : faut voir si des lignées "originelles" sont trouvables après des décennies d'élevage boucher :/

Par stephy92 : le 13/04/19 à 10:39:58

Déconnecté

Inscrit le :
22-07-2004
39490 messages

231 remerciements
Dire merci
polyvalents oui, mais pas compétiteurs sur du CCE, CSO ou autre.
Comme son nom l'indique il est étudié à la base pour tracter, pas pour sauter. Attelage, rando dressage de loisirs, on peut faire plein de choses avec un trait

Je me souviens de celui qui sortait en CCE, plus de nouvelles...

Après si on veut sortir en CSO on achète du SF ou autre race "étudiée pour"



Par Erzebeth : le 13/04/19 à 10:56:33

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61710 messages

523 remerciements
Dire merci
phil50 c'est pas 20 km par semaine, mon cob normand le ferait sans soucis.

C'est 20 km, quatre fois par semaine, à 10 km/h de moyenne!!!

Ca me semble quand même plus un rythme de cheval d'endurance que de cheval de trait.

Par pascaline33 : le 13/04/19 à 11:42:08

Déconnecté

Inscrit le :
29-11-2009
2267 messages

51 remerciements
Dire merci
En tous cas, il faut sauver les chevaux de trait, on en voit de moins en moins surtout certaines races comme le trait BRETON, le POITEVIN, et j'en passe...Chez moi, en Gironde, on les utilise de plus en plus pour travailler les vignes autour de ST Emilion.

Par phil50 : le 13/04/19 à 12:12:42

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
13234 messages

307 remerciements
Dire merci
pascaline33 : OK pour le poitevin, mais le breton fait partie des principales races de trait française avec plus de 3000 naissances annuelles

Par Chrysalis : le 13/04/19 à 12:25:50

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
21980 messages

238 remerciements
Dire merci
Oui le cheval de trait s'appelait Mylou d'if, sa dernière sortie en compétition , il devait avoir 11 ou 12 ans

Par K.Zel : le 13/04/19 à 14:21:38

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
6949 messages

282 remerciements
Dire merci
Le cheval en question à un paquet de "non partant" "éliminé" "abandon" sur la fin. Après, c'est peut-être aussi un hasard, sa proprio a peu-être eu d'autres prios dans la vie, changement de taf, bébé ou autre. Je serai quand même curieux de savoir ce qu'il en est.

phil met aussi le doigt sur un truc avec les lignées, comme ludivine aussi avec ceux de Cannelle.Clairement, les modèles pour la viande, qui sont la majorité, ne sont pas fait pour le travail, tout simplement.
Je vois ici avec les arabo-boulonnais qui finalement tendent à ressembler davantage au modèle originel que leurs homologues pure race d'aujourd'hui destinés à la viande.

Par SDE : le 13/04/19 à 18:41:59

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17462 messages

121 remerciements
Dire merci
C'est 20 km, quatre fois par semaine, à 10 km/h de moyenne!!!
Oskar fait 25 km tous les dimanches, en attelage, à 7,5 kmH avec dénivelés, chemins pourris et pas mal de trot.
Par contre je ne sais pas s'il pourrait encaisser ça 4/semaine, et plus rapide, pour la récupération.

A 10 kmH oui il peut faire des balades en terrains plats/ faciles avec bcp de trot.
Mais là encore pas 20 km, 4/semaine

Faut aussi être réaliste et se faciliter la tâche avec un cheval adapté à sa discipline.

Par phil50 : le 13/04/19 à 18:47:10

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
13234 messages

307 remerciements
Dire merci
10 km/h, ça fait quoi ? moitié pas (5-6 km/h), moitié trot (15 km/h) ... c'est moins intense qu'une heure de carrière où le cheval trotte et galope plus de la moitié de l'heure de travail, si on va par là.

Un cob normand ou un IC doit quand même être capable de faire ça Un percheron diligencier bien entraîné : peut-être ... un trait du nord : surement pas

Par liteulorce : le 13/04/19 à 23:16:39

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4579 messages

132 remerciements
Dire merci
oui les percherons dilligencier ça envoi...du lourd!

Par pascaline33 : le 14/04/19 à 08:18:08

Déconnecté

Inscrit le :
29-11-2009
2267 messages

51 remerciements
Dire merci
J'ai toujour été fascinée par la puissance des traits...Tous les ans, à la foire internationale de Bordeaux, chaque race de trait est représentée, je reste admirer leur puissance et leur beauté, ils sont magnifiques et je m'attarde tjs devant le trait Poitevin.

Par Aline78 : le 14/04/19 à 08:52:14

Déconnecté

Inscrit le :
06-04-2016
447 messages

8 remerciements
Dire merci
Bonjour à tous ! Votre poste tombe bien car j ai une pouliche de 3 ans croisement frison, irish cob, elle a pas un gabarit énorme mais quand même plus causto q un cheval de selle et puis elle est certainement pas encor éclaté à son âge, du coup je commence le débourage mais vraiment tranquillement 10 minutes monter tout les 15 jours et 1 petite séance de longe et travail à pied par semaine, bref je me pose des questions sur ce que je pourrais faire avec elle plus tard sans l abîmé physiquement vu son gabarit, promenade et séance de dressage sa j imagine que c est pas un soucis, mais J aimerais l amener à mon club le week-end mais on saute 2 fois par mois environ, mais 80 cm en général donc c est pas non plus dès hauteur de fou, est ce que vous pensez que sa pourrais être trop pour un cheval comme sa?

Par Aline78 : le 14/04/19 à 08:53:11

Déconnecté

Inscrit le :
06-04-2016
447 messages

8 remerciements
Dire merci
photo de la bestioles

Par beeboylee : le 14/04/19 à 08:57:38

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60395 messages

404 remerciements
Dire merci
10 km/h, ça fait quoi ? moitié pas (5-6 km/h), moitié trot (15 km/h) ... c'est moins intense qu'une heure de carrière où le cheval trotte et galope plus de la moitié de l'heure de travail, si on va par là.
je suis pas d'ac J'ai souvent mis le garmin sur des seances de plat ( qui OK ne sont pas des seances de dress avec un machin de dress mais enfin, il mouille sa chemise, l'autre ) En gros oui, tu traines difficilement à une moyenne de 10 kH, pas plus( penser à tous les passages au pas, à toutes les transitions descendantes à tous les petits moments où tu laisses souffler) ,mais tu le fais sur un sol excellent et tu fais pas 20 bornes
Pour tenir 10 km heures dehors sur 20 km 4 fois /semaine sur sol ordinaire voire pas terrible ,voire vagues montées ,il faut un cheval relativement entrainé avec bonnes articulations qui va pas suer comme un boeuf et qui à un pas rapide à la base .
Les IC de chez moi sont incapables de suivre mon beur .Bon déjà ils se trainent à 4 heure donc c mort

Par kirikou : le 14/04/19 à 09:16:29

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
16823 messages

155 remerciements
Dire merci
10 km/h, ça fait quoi ? moitié pas (5-6 km/h), moitié trot (15 km/h) ... c'est moins intense qu'une heure de carrière où le cheval trotte et galope plus de la moitié de l'heure de travail, si on va par là.

6km/h, c'est déjà un pas très actif pour beaucoup de chevaux.
15km/h, c'est déjà un trot très très actif. Quand ma TF trotte à 15km/h, un cheval sur deux prend le petit galop à ses côtés. La plupart sont bien autour de 13.
Pour avoir couru en endu, rien qu'à l'entrainement, garder une moyenne de 10km sur ta sortie, ça fait déjà quelque chose de bien sportif. Après, moi, c'est forcément le premier et le dernier 1/4d'heure au pas, si on rajoute que je repasse au pas quand les sols sont pas bon, après faut avancer pour récupérer ta moyenne de 10 et pas qu'au trot ...

Une heure en carrière, j'ai déjà mis le gps pour voir (réglé pour prendre l'info tous les 2m): je fais une moyenne de 7km parce que finalement, il y a aussi des temps de pause/marcher au pas et ça fait énormément chuter les moyennes.

Après, si on prend des boulonnais "d'origine" pour trotter à vitesse constante sur un sol correct, bien sûr que ça doit le faire. Ceci-dit, les boulonnais qui se tapaient Boulogne/Paris plusieurs fois par semaine sur routes pavées, je pense qu'il ne fallait pas trop faire une radio des articulations à 15ans ...
D'ailleurs, doit bien y'a voir un petit 300 bornes, ils changeaient les chevaux sur le trajet, c'était pas la même paire qui se cognait tout le trajet d'une traite en une nuit?

Par pascaline33 : le 14/04/19 à 11:22:59

Déconnecté

Inscrit le :
29-11-2009
2267 messages

51 remerciements
Dire merci
Elle est jolie ta pouliche Aline78, je voulais un IC par un moment, ils sont magnifiques...
Sache que tu as un forum sur les Irishs cobs, ça peut t'intéresser...

Par K.Zel : le 14/04/19 à 11:45:56

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
6949 messages

282 remerciements
Dire merci
kirikou : Pour le Boulogne Paris, les chevaux étaient effectivement relayés toutes les 30 bornes. Et ce n'était pas sur une nuit, mais sur 24h.
Quand ils ont refait la route du poisson dans les 90's, en épreuve d'endurance attelée, c'était par étapes de 15km avec contrôle véto. Ici en revanche, c'était les mêmes chevaux pour les 300 bornes à faire sur 24h. (La course a dû exister une vingtaine d'années, mais ils ne la font plus aujourd'hui il me semble)

Par Aline78 : le 14/04/19 à 11:59:34

Déconnecté

Inscrit le :
06-04-2016
447 messages

8 remerciements
Dire merci
Merci pascaline,! oui j ai déjà ete jeté un coup d oeil sur des forum irish cob mais ils sont pas très actif.. J ai vu que certains faisaient sauté leurs irish d ailleurs, mais les avis son hyper partagé sur le fait que sa puisse être vraiment mauvais pour eux ou pas, et puis il n y a personne avc des irish un peut âgé qui on travailler de cette façon du coup pas vraiment de recul

Par kirikou : le 14/04/19 à 12:06:35

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
16823 messages

155 remerciements
Dire merci
K.Zel , merci pour ces précisions

Par K.Zel : le 14/04/19 à 12:07:32

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
6949 messages

282 remerciements
Dire merci
Pour moi, on ne saute pas avec un Irish, c'est un non sens. Surtout 80 , non ce n'est pas rien pour des chevaux de cette taille et de ce poids.

Edit : en plus c'est une gypsian, c'est encore pire.
A toi de voir si tu veux lui bousiller les articulations ou pas, ces chevaux là sont assez doués pour le faire sans même sauter.


Message édité le 14/04/19 à 12:09

Page : 1 | 2 | 3 | 4
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 098) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

SERIEUX ENTRE
98500€
SERIEUX ENTRE
98500€
A vendre poney
9500€
SERIEUX ENTRE
654200€
Propriété sur 8
290000€
Vends 250 Tonnes