Forum cheval
Le Forum Cheval

Maladie de cushing

Sujet commencé par : ZELY - Il y a 28 réponses à ce sujet, dernière réponse par espoir34
2 personnes suivent ce sujet.
Par ZELY : le 17/01/11 à 20:20:44

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
 Voila notre dernier sauvetage boucherie a été une surprise pour nous. Notre protégée a la maladie de Cushing.

Qui a des infos pour pouvoir l'aider à vivre un max ?


Messages 1 à 28, Page : 1

Par El Bimbo : le 17/01/11 à 20:46:02

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2007
50177 messages

37 remerciements
Dire merci
 attention aux sucres, c'est souvent lié au diabète et ça prédispose aux fourbures.
Y a des vendeurs de compléments qui proposent des produits pour traiter en tout cas aider.

Par papyrus : le 17/01/11 à 20:49:44

Déconnecté

Inscrit le :
12-04-2007
11326 messages

123 remerciements
Dire merci
 C'est hypertrophie de la tyroïde avec pour origines surtout l'age,les traitements lourds a la cortizone.

Il y avait déjà un sujet dans la rubrique "santé et soins"

Par Checha : le 17/01/11 à 21:04:23

Déconnecté
Elle a quel âge ? ( c'est important par rapport au stade de la maladie)

Ce qui me vient à l'esprit de suite car j'ai malheureusement bien connue.

- Immuno-déficiance progressive, la moindre coupure peut vite mal tourner selon le stade de la maladie (lymphangite, infection,...) souvent ils font des affections des ganglions (sorte "d'angine" ) ou pendant trois jours ils ne peuvent plus se nourrir ou très peu... qui deviennent de plus en plus récurrentes.
- Fourbure à répétition même avec alimentation très contrôlée.
- Difficultés croissantes à réagir aux températures, saisons (sudation excessive, poil d'hiver de plus en long chaque année la mue se faisant de plus en plus difficilement... à la belle saison, on tondait progressivement ma jument atteinte, lors des deux dernières années car elle ne perdait plus du tout son poil)
- Problèmes locomoteurs de plus en plus fréquents.
- Destruction progressive de la musculature.

.....

J'oublie certainement des choses qui me reviendront probablement par la suite.
Ce que je veux dire c'est que l'on peut soulager au fur et à mesure de la progression de la maladie mais il n'y a pas grand chose à faire hélas. Il me semble qu'un traitement (coûteux) existe mais il est juste là pour prolonger de quelques années la vie du cheval.

Il n'y a pas grand chose à faire à part la tonte (et éventuellement couvrir en hiver) et soigner... ou plutôt soulager... les affections se présentant au coup par coup... de plus en plus souvent... jusqu'à la fin.










Message édité le 17/01/11 à 21:06

Par Ketmie : le 17/01/11 à 22:58:10

Déconnecté

Inscrit le :
21-02-2007
829 messages
Dire merci
 Zely, tu peux appeler le président de notre association. On en a eu un qui a été euthanasié en 2009 (il était pratiquement en stade final). Il pourra te donner des conseils et te parler de son "expérience" avec la maladie au quotidien

Je te donnes le numéro par MP si tu veux

Par rando61 : le 17/01/11 à 23:10:57

Déconnecté

Inscrit le :
25-11-2009
1420 messages

5 remerciements
Dire merci
 checha a bien resumé et il y a un post sur le "celance" (traitement pour aider a ralentir) a la rubrique "elevage et soins".
le stade est en effet pas a negligé. on a trouvé beaucoup trop tard pour ma jument que c'était le syndrome de cushing ; et meme en se batant, cela la emporté en 1 an et demi (apres certitude du syndrome)...
heureusement ce n'est pas toujours le cas, le cheval d'une amie vie avec depuis 8 ans et il est toujours là...


Message édité le 17/01/11 à 23:13

Par Vanessa14 : le 17/01/11 à 23:54:15

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2011
12492 messages

140 remerciements
Dire merci
 le * camargue de mes parents âgés de 26ans est atteint de cushing, il a été diagnostiqué l'an dernier (début de la maladie) cette année il à déclenché une fourbure aux 2 antérieurs , et il est sous traitement (un 1/2 comprimé par jour ) .Je ne sais pas ce que ça va donner on verra dans le temps, il est traité que depuis janvier de cette année .

Par ZELY : le 18/01/11 à 05:07:05

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
 merci à tous

ketmie oui je veux bien son numéro toutes infos est bonne à prendre

diane a 21 ans et à un poil de nounours et couverte une partie de l'hiver car elle tremblait.

Par casimir : le 18/01/11 à 08:37:17

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 non le cushing ça n'a rien a voir avec la thyroide

c'est un épaissisement de la glande hypophise , glande qui est le chef d'orchestre de la production d'hormone

ça donne une hypersécrétion de cortisol , le cheval est bien et trés (trop) zen car shooté aux endorphine
mais ça provoque du diabéte et de pb de production poils/sabot d'ou l'hirsutisme

c'est une cause de fourbure chronique même sans excés de nouriture , le cheval boit et pisse beaucoup

ça se "soulage" plutot que soigné avec des médicaments , genre célance mais , il y a des efftes secondaire plus ou moins grave au traitement

il faut tester la production de cortisol pour savoir a quel point le cheval est atteint et voir les symptomes , grave ou pas , pour décider de la conduite a tenir

bref c'est pas une bonne nouvelle , mais ont peut "soulager" quand même

j'aime bien cet article sur le sujet il résume assez bien
http://chevalalsace.clicforum.com/t55-Syndrome-de-cushing.htm et reste optimiste




Message édité le 18/01/11 à 08:39

Par Vanessa14 : le 18/01/11 à 12:11:52

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2011
12492 messages

140 remerciements
Dire merci
 Merci pour tes explications casimir ! je m'en vais lire ton lien

Par ZELY : le 18/01/11 à 13:42:30

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
 oui en fait malheureusement y a pas grand chose à faire d'apres l'article

Par uranie2 : le 18/01/11 à 13:45:58

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2005
3983 messages

18 remerciements
Dire merci
Non, rien à faire, si ce n'est aider (pansage régulier pour aider à éliminer les poils, voire tonte, par exemple)...

Faut savoir aussi que du coup ils sont + faibles, et peuvent déclarer des petites affections (genre nez qui coule, abcès, infection urinaire...), parce que l'organisme n'arrive plus à se battre...

Par casimir : le 18/01/11 à 13:56:15

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 actuellement on sais pas faire grand chose mais les médoc genre célance , ont quand même l'air de retarder l'évolution et d'améliorer le confort des malades , c'est déjà un plus
quand ont a un stade de fourbure chronique

Aprés je pense que c'est pas sans risque , je me tate encore sur qu'elle attitude je vais adopter si lors du test au printemps ont me dis que mon retraité est effectivement "malade"


Par ZELY : le 18/01/11 à 13:58:36

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
Diane c est claire qu'elle est fourbue la véto et la mf me l'ont confirmé.

Donc en gros faudrait un traitement pour renforcement immunitaire ?

Par casimir : le 18/01/11 à 14:09:13

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 elle a été testé cushing ?
le véto te propose rien comme traitement pour la soulagée ??

Par tianma : le 18/01/11 à 15:01:23

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
3867 messages

36 remerciements
Dire merci
 le traitement au Célance est maintenant plutôt au point et marche. Il ne fait pas régresser la tumeur mais stoppe sa progression et les symptômes diminuent bien.

Bon, j'ai plein de conseils sur la vie avec cette maladie puisque un de mes chevaux, mort à 32 ans l'avait déclaré depuis ses 25 ans. N'hésites pas à m'envoyer un mp, je te passerai mon numéro de tel.

Fais aussi une recherche sur le forum car il y a déjà eu plusieurs posts là dessus et j'avais participé.

Par ZELY : le 18/01/11 à 17:11:11

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
 merci tianma je vais te mp

Par Checha : le 18/01/11 à 21:50:55

Déconnecté
 Il ne faut pas non plus se faire d'illusions.
Quand la maladie atteint un certain stade, il vaut mieux prendre la décision qu'il convient même si c'est une déchirance. Cette décision, je n'ai pas su la prendre, espérant jusqu'au bout lui permettre de prolonger sa vie mais au détriment de quoi franchement .... car avec le recul je me dis que j'aurais dû mettre un terme à tout cela bien avant.
La dernière année fût terrible (je parle surtout pour elle) on a tout tenté pour la soulager au coup par coup mais elle a souffert énormément et moi je la regardais souffrir bien impuissante...
Elle s'est finalement éteinte d'un arrêt cardiaque tellement épuisée, si faible, si maigre... après sa dernière journée au pré où elle était si différente au fond... comme si elle savait que c'était bientôt "la délivrance"... jusqu'aux derniers instants je l'ai accompagné.
Elle avait seulement 19 ans... maintenant je me dis que j'aurais pû lui éviter bien des souffrances si j'avais écouter mon coeur et non pas mon conscience.

Ce que je veux dire c'est qu'il ne faut pas persévérer trop longtemps pour se donner bonne conscience ou je ne sais quelles autres raisons... parfois abréger leurs souffrances c'est la meilleure des choses que l'on puisse faire pour eux...

Par ces mots, je tiens juste à mettre en garde car face à ce syndrôme, le réalisme (bien qu'affreux pour la conscience) doit subsister à tout le reste. C'est rendre grâce à nos si chers compagnons.

Par casimir : le 18/01/11 à 21:57:01

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 checha> c'est toujours vachement difficile avec nos animaux de savoir quand prendre la décision

et quand la décision est prise ont continue a se demander si c'était trop tot ou trop tard
ça reste comme une question bien longtemps aprés

Par Checha : le 18/01/11 à 22:31:19

Déconnecté
 Casimir oui c'est une décision difficile à prendre car notre conscience nous dit toujours... mais si... ? mais si on attendait encore un peu ?...

Dans le cadre du syndrôme de cushing, si je devais y être confronté encore une fois, je commencerai à me poser la question de "l'ultime étape" quand le cheval aura perdu en état (fonte musculaire...) car à partir de ce moment tout va crescendo rapidement.

Pour l'avoir vécu, je préfèrerai vivre avec le fait d'avoir abréger les souffrances à temps (même si quelque part ce stade est déjà tard) que de vivre avec le fait d'y "avoir cru" jusqu'au bout en "laissant" le cheval subir encore des souffrances.
L'issue de cette maladie étant inévitable.

Dans les deux cas, quand on aime, on n'oubliera jamais et l'on se demandera toujours si l'on n'a bien fait ou pas.


Message édité le 18/01/11 à 22:33

Par ZELY : le 19/01/11 à 05:10:00

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2005
1628 messages

1 remerciements
Dire merci
 Je comprends checha j'ai été confronté à 3 euthanasies cette année la décision est tjr terrible.

Pour Diane meme si je suis attachée à elle, je prendrai la décision au moment venue. Elle perd de l'état. Elle est creusé au niveau des flancs mais a encore son tit bidon. Le mieux est que je prenne des photos.

Le véto m'a dit quand il l'a diagnostiqué il peut vivre des années ou bien mourrir demain.

Par nath34 : le 15/03/11 à 09:26:31

Déconnecté

Inscrit le :
30-08-2011
2800 messages

2 remerciements
Dire merci
Help !


Lien

merci si vous avez des tuyaux !

Par Gypsie : le 15/03/11 à 13:41:19

Déconnecté

Inscrit le :
05-10-2004
2813 messages

6 remerciements
Dire merci
 Une jument de notre pension est morte de ça la semaine passée. Elle avait 25 ans il me semble. Enfin, c'est une grosse infection respiratoire qui l'a emporté après une semaine d'antibiotique à haute dose sans effet.

Par muserolle : le 11/04/11 à 22:27:00

Déconnecté

Inscrit le :
21-12-2004
29 messages
Dire merci
 @ Checha :

Je suis vraiment désolée pour le vécu de ta jument. C'était une décision lourde, et vous êtes passés par tous les stades de l'enfer avant d'y arriver.
J'ai eu le malheur de conseiller à une jeune femme de ce forum de s'accrocher, tout cela parce que mon cheval s'en était miraculeusement tiré, malgré un état catastrophique. Mais son véto la conseillait mollement et.. le cheval a eu moins de chance que Veneur : il a fini dans un bain de sang, au pré : un problème au poumon qui s'est soldé par une hémorragie massive.
Il aurait mieux valu qu'il soit euthanasié avant.

pour ma part, j'ai eu une chance infinie : mon cheval, Veneur (le machin noir que vous voyez à gauche) a été diagnostiqué très tard, très, très tard, (314 microgrammes d'ACTH et un tauxde cortisol record) mais nous avons pu casser l'évolution de la maladie, et guérir ses lésions, de l'époque.
C'était en janvier 2006 et le forum m'a alors énormément soutenue !!
Le cheval était condamné par les vétérinaires qui opèrent à l'école Vétérinaire de Gand, mais il s'est accroché comme une tique à la vie et surtout, il est passé à travers les mailles du filet : thromboses, fourbures sur pied ayant perdu sa chair feuilletée, et..

Le seul bon diagnostic pour savoir si c'est la maladie de cushing, c'est de faire une prise de sang pour rechercher le taux de l'ACTH. Il faut faire venir un véto local et tirer 3 culots, un vert, un rouge et un parme (rose ?). Puis les porter dans la demi-journée et dans une glcière dans un labo vétérinaire qui puisse rechercher l'ACTH. Ils sont très rares ; toutes les écoles vétérinaires en ont un, en tout cas.
Ne vous limitez pas à doser le taux de cortisol : cela pourrait être autre chose que la maladie de cushing, ce n'est pas la preuve absolue. et puis le taux de cortisol est changeant, au cours de la journée.

A quel prix me direz-vous ?
J'ai lu des choses fausses sur le célance, évoqué ici, et qui était le meilleur traitement possible en 2006, à l'époque.
On avait alors commencé par une cure d'attaque étalée sur plusieurs mois, avec jusqu'à 6 comprimés par jour. puis diminution de la posologie avec test sanguin.
D'abord, il opère bien malgré les risques (cardiaques et autres), il me coûte concrètement 4 euros par jour donc 120 euros par mois, ce qui a signifié.. retour au pré et croix sur la vie de club (il n'était plus montable de toute façon à causes des séquelles sur les pieds).
J'ai eu la chance infinie que rien ne se soit passé depuis, sauf un abcès au pied le moins dernier. le cheval est en forme pour ses 24 ans, il mange impec, il a un poil long mais brillant, il va bien. pas d'infections, pas de souffle à l respiration, un seul abcès en 5 ans. Rien à reprocher donc au Célance pour le moment.

L'arrêt de la commercialisation du produit ne concernerait que la France.
J'ai appris aujourd'hui seulement, en allant chez le pharmacien, la nouvelle..
En belgique il reste disponible, en Suisse il semblerait aussi.

partout dans le monde il s'appelle "permax" et non "célance", il n'y a qu'en France qu'il s'appelle comme cela (un laboratoire concurrent avait acheté le nom "permax" pour la france, pour en gêner le commercialisation -stratégie de gros labos). Mais même cachet, même couleur, même blister alu.
Les frontaliers peuvent en trouver dans les facultés vétérinaires étrangères, moyennant visite et ordonnance d'un véto de l'école ; les écoles ont des pharmacies, comme les hôpitaux pour humains.
J'ignore si en France, d'autres traitements vont être mis en place et seront aussi efficaces. Je vais me renseigner.

Par muserolle : le 11/04/11 à 22:35:26

Déconnecté

Inscrit le :
21-12-2004
29 messages
Dire merci
 J'oubliais :
Distinguer MALADIE de Cushing et SYNDROME de Cushing.

le premier cas est une tumeur sur l'hypophyse, qui augmente la production d'ACTH, laquelle fait augmenter le cortisol, lequel amène une foule de symptômes graves.

Le second est une augmentation observée du taux de cortisol dans le sang. Rien qui lie d'emblée à une tumeur sur l'hypophyse. Mais des symptômes qui peuvent être du même ordre que cité ci-dessus, because cortisol. Cela arrive avec une prescription de corticoïdes. Dans ce cas, tout rentre dans l'ordre asssez vite après arrêt des corticoîdes.
Mon autre cheval a eu un syndrome tel, suite à une prise suivie de corticoïdes et, passé les "bizarreries (infections dans la bouche), tout s'est vite et bien passé.

Par casimir : le 12/04/11 à 10:41:51

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 muserolle c'est la même chose la maladie et le syndrome

ont appelle syndrome un ensemble de symptome qui ne sont pas forcément lié a une maladie

la maladie c'est le nom donnée quand ont a diagnostiqué la maladie

a l'arrivée chez le cheval avant autopsie ont ne sait pas ou trés difficilement
si la tumeur est a l'hypophyse , au surénale ou si c'est "juste" un épaissisement de la parois hypophisaire

et en faite ont s'en tape , le pb c'est les symptomes dans tous les cas et le célance ne traite que ça le symptome
l'augmentation du taux de cortisol en relancant la capacité de l'organisme a stoppé la production de cortisol





Message édité le 12/04/11 à 10:33

Par muserolle : le 12/04/11 à 18:28:52

Déconnecté

Inscrit le :
21-12-2004
29 messages
Dire merci
 Oh ! Je le sais que le Célance ne traite que le symptôme.
Mais c'est déjà beaucoup.
De fait, il n'y a que sa longueur de poils qui trahisse sa maladie, désormais.. il ne boit plus que "normalement", même.

Par contre, je fais des prises de sang pour mesurer le taux d'ACTH, et donc, là, dans son cas à lui, c'est hypophysaire. Pas surrénal, d'origine..
Avec le Célance, le taux d'ACTH baisse et revient sous la barre de 100.
je pensais donc qu'agir sur la dopamine, agissait sur la production d'ACTH.
Le célance sera donc également efficace sur une tumeur des surrénales, c'est bien ça ?

Par casimir : le 12/04/11 à 18:35:54

Déconnecté

Inscrit le :
06-10-2004
42106 messages

86 remerciements
Dire merci
 ben si j'ai crompris ce que m'as dis le véto ça "relance" les cellules chargés de mettre le "stop" a la prodution de cortisol

donc qu'elle que soit la cause du déréglement ça peut marché

ceci dis dans certain cas ça ne marche pas sans que l'on sache trés bien pourquoi des fois oui des fois non

faut dire que peut de chevaux cushing traité ou pas sont autopsié donc difficile de faire une vrai étude

le mien sous célance a 1mg m'as l'air moins mal .. ça me suffit pour l"instant ont verras sur le long terme

Par espoir34 : le 10/06/19 à 13:35:22

Déconnecté

Inscrit le :
05-02-2018
1 messages
Dire merci
bonjour, mon cheval la maladie de cushing t je souhaiterai savo quoi lui donner manger il as le foin a volte et du fibre force merci

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 820) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

sommer évolution
1350€
Van de transport
1500€
Hongre 9 ans à
10000€
Demi-pension
200€
Poulain frison
Maison