Forum cheval
Politique et débats de société

Enseignement à domicile

Sujet commencé par : Muesli08 - Il y a 45 réponses à ce sujet, dernière réponse par Juvénile
Par Muesli08 : le 09/01/15 à 14:27:31

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
qui est pour ?
qui le fait ?
ces questions pas pour juger mais pour comprendre
si je suis la seule à trouver que la façon de donner l'enseignement à l'école publique n'est pas toujours l'idéale, qu'il y a un énorme manque de contrôle (car manque de moyens) du harcèlement et du clivage

et jute pour citer un exemple : combien de jeunes (sans problème d'apprentissage particulier) passant le bac sont incapables d'écrire sans faute d'orthographe ?


Tout en étant parfaitement d'accord avec le programme à suivre.


Messages 1 à 40, Page : 1 | 2

Par SansDadaFixe : le 14/01/15 à 21:52:52

Déconnecté

Inscrit le :
01-07-2009
529 messages

4 remerciements
Dire merci
Moi c'est le programme que je critique justement

Surtout pour l'écriture en fait... Pourquoi ne plus utiliser le Bescherelle ? Simple et efficace.
Après discussion avec une amie instit', la méthode d'enseigner la lecture et l'écriture n'est plus très appropriée.


Après, je suis pour l'enseignement à l'école qui permet à l'enfant de se sociabiliser, d'avoir une vie d'enfant tout simplement (:

Ceux qui ont des difficultés ou pathologies particulières, l'enseignement à la maison peut se comprendre.

Voilà, du pour et du contre, ça avance pas le bidule au final

Par phil50 : le 15/01/15 à 01:07:41

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
L'école, ce n'est pas QUE les connaissances ... c'est aussi le lieu de socialisation, l'endroit où l'on apprend les codes sociaux, l'endroit où l'on apprend à supporter (à travailler avec) des gens très différents, à passer la journée avec, à respecter des règles de vie, des consignes de travail, à travailler en groupe, à travailler en calquant son rythme sur les autres membres du groupe de travail ... etc et etc
autant d'apprentissages fondamentaux pour vivre en société



Quand à l'orthographe, je ne peux que plussoyer . Mais est-ce LE apprentissage le plus important ?

On a voulu rajouter pleins d'apprentissages en primaire (anglais, informatique, etc etc ).

Le nombre d'heures n'étant pas extensible, ça se fait forcément au détriment d'autres enseignements (le temps consacré à la grammaire a par exemple été divisé par deux depuis les années 80) ...
Mais depuis quelques années, la tendance s'inverse : le français est redevenu une priorité

Ceci dit : celui qui s'imagine qu'il va enseigner l'orthographe à son gamin, en 2014, avec le Bescherelle et le BLED, il se carre le doigt dans l’œil jusqu'au coude ... les enfants ne sont plus du tout les mêmes que dans les années 80 et même 90




Message édité le 15/01/15 à 01:07

Par Muesli08 : le 15/01/15 à 21:53:43

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
ok merci bons éléments de réflexion

Par SansDadaFixe : le 17/01/15 à 11:10:03

Déconnecté

Inscrit le :
01-07-2009
529 messages

4 remerciements
Dire merci
phil50 j'étais à l'école primaire dans les années 2000, Bled et Bescherelle étaient encore d'actualité, je ne comprends pas trop pourquoi on ne pourrait plus s'en servir ?

Par phil50 : le 17/01/15 à 13:31:29

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
Oui, aujourd'hui encore.

Mais tu ne peux plus, comme moi dans les années 80, attaquer en septembre le BLED à la page 1 et faire tous les exos pour finir en juin à la dernière page (et en RECOPIANT les phrases )

Idem le Bescherelle : tu ne peux plus faire apprendre 1 verbe par semaine ... ça non plus, ça ne passe plus.
NI auprès des gamins, NI auprès des parents, NI auprès de ton inspecteur (faut une pédagogie active), ... ni dans le temps qu'on te laisse pour bosser

Par Muesli08 : le 17/01/15 à 13:42:02

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
il y a aussi autre chose que je trouve assez terrible de nos jours : c'est la charge de devoirs !

je vois mes neveux /nièces du primaire !!! dès le CP au retour de l'école, 1h30 à 2 h de devoirs et leçons QUOTIDIENNES sont choses normales
en plus des travaux de week end et vacances où si ils n 'en font pas chaque jour c'est fichu !

je trouve ça abusé, avec les journées hyper chargées 8h30 à 15h30 ils terminent leurs devoirs juste avant le souper, bain et dodo !!!

et ce ne sont pas des larves, ils ont la quantité de taf !

ou c'est leur école et leur instit qui est comme ça ?

de mon temps en primaire : 9h-15h30 et les devoirs : en 1 h grand max c'était fini et on n'en avait pas tous les jours !!!
le week end : une dictée à réviser pour le lundi, ou un truc à apprendre par cœur mais pas de quoi y rester la journée.

et les vacances, c'était de vraies vacances, où on lisait des bouquins par plaisir, jeux d'enfants, etc..

la masse de devoirs arrivait après avec le collège, mais en primaire sérieux ?


Par phil50 : le 17/01/15 à 19:47:40

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
je pense qu'il y a soucis, car il y a longtemps que les devoirs sont interdits en primaire (à part une leçon à apprendre)


Et je prouve mes dires avant qu'on dise que j'exagère : Lien

Les enfants du primaire n'ont pas de devoirs écrits en dehors de la période scolaire. Il est donc interdit de donner à faire à des élèves un travail écrit à la maison.

Cependant, un enseignant peut donner à ses élèves

un travail oral (lecture ou recherche par exemple)

ou des leçons à apprendre à la maison.

Tout travail à la maison doit faire l’objet d’une vérification par l'enseignant.




Message édité le 17/01/15 à 19:47

Par Muesli08 : le 18/01/15 à 22:46:18

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
merci phil

tu m'en apprends


Par SansDadaFixe : le 20/01/15 à 12:27:25

Déconnecté

Inscrit le :
01-07-2009
529 messages

4 remerciements
Dire merci
phil j'étais déjà dans une étape intermédiaire alors
On prenait régulièrement 3/4 exercices ciblés, j'aimais bien (mais j'aimais bien l'école en général, donc pas trop de soucis).

Et pour les devoirs je ne savais pas du tout, mais d'accord avec vous ! A 8 ans on est censé aller jouer dans son jardin avec son voisin, pas s'acharner sur des exercices

Y'a pas mal de choses à réformer, mais je doute que le corps enseignant ait une voix unanime.

Par Uriette : le 21/01/15 à 14:10:05

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Je m'interroge sur la démarche de vouloir faire l'enseignement à domicile à cause des failles de l'EN, dans la mesure où ça ne garantit pas une seconde qu'on a les capacités de faire mieux.
Comme le dit Phil, l'école c'est aussi un lieu de vie qui permet à l'enfant d'interagir avec la diversité de la collectivité, de répondre à des attentes différentes en fonction des interlocuteurs, d'appliquer différentes règles en fonction des contextes.
C'est un sacré challenge que d'apporter cette diversité sociale et culturelle à partir de chez soi. En tous cas moi je ne m'en sentirai pas capable même s'il y a des failles à l'EN.
La vie ne se résume pas à écrire sans fautes d'orthographes, pour cela on a inventé les dictionnaires et les relecteurs/correcteurs.


Message édité le 21/01/15 à 14:09


Message édité le 21/01/15 à 14:10

Par Yann22 : le 22/01/15 à 08:47:14

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19653 messages

600 remerciements
Dire merci
[Petit aparté]

La vie ne se résume pas à écrire sans fautes d'orthographes, pour cela on a inventé les dictionnaires et les relecteurs/correcteurs.

Pour parcourir le forum depuis des années, si les dictionnaires et les relecteurs/correcteurs suffisaient pour écrire sans fautes d'orthographes (je parle même pas de la grammaire) cela se saurait


Par Uriette : le 22/01/15 à 13:53:18

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Oui enfin es-tu bien sûr que les gens se donnent la peine ne serait-ce que de se relire quand ils écrivent sur un forum ?
Moi la première je ne le fais pas, je ne vais pas attendre des autres qu'ils le fassent !

Par Yann22 : le 22/01/15 à 15:59:46

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
19653 messages

600 remerciements
Dire merci
Je n'ai pas parlé de fautes de frappe qui auraient sauté aux yeux après une relecture, je parle de vraies grosses fautes indépendantes également du côté "superficiel" d'un forum.

Mais si tu le souhaites, un autre exemple: les lettres de motivation pour décrocher un boulot. L'une des raisons (heureusement, ce n'était pas la seule ) pour laquelle j'ai décroché mon premier job, c'était que ma lettre de motivation était exempte de fautes. Dixit mon patron. Depuis ce temps, en une quinzaine d'années, j'ai vu passer un paquet de lettres de motivation liées à différentes embauches de "mes" boîtes. Et rares étaient celles qui ne comportaient pas de fautes. Pourtant, s'il y a bien un document qui devrait être lu et relu et passer à la moulinette des dictionnaires, Bescherelle et autres correcteurs, c'est bien une lettre de motivation.

Par Uriette : le 22/01/15 à 18:46:33

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Oui dans ce sens le problème ce n'est pas de faire de fautes, c'est de ne pas trouver de ressources pour les corriger (quitte à faire appel à un tiers).
La qualité de mon écriture a été à l'origine du pire compliment qu'on m'ait jamais fait à propos de la première version de mon mémoire de maitrise. "Dans ce mémoire, ce qui est bien c'est qu'il n'y a ni faute d'orthographe, ni de grammaire, comme ça on voit bien qu'il manque de la substance".

Par Muesli08 : le 22/01/15 à 20:26:56

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
Uriette : pour moi la diversité sociale et culturelle ne se limite pas à un établissement scolaire

enseignement à la maison ne veut pas dire rester à la maison 24/24 avec uniquement ses 2 parents.

il y a : les copains et copines de jeu du village, les clubs sportifs, centre aéré pendant les vacances scolaires, les voyages, et j'en passe.


Par phil50 : le 22/01/15 à 22:18:49

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
oui, mais ça c'est du loisir.

C'est pas comme être CONTRAINT de passer DES JOURNEES ENTIERES à TRAVAILLER avec des gens que TU AIMES et d'autres que TU N'AIMES PAS en RESPECTANT DES REGLES
et ça, c'est l'apprentissage de la vraie vie dans la vraie société

C'est très différent de passer 2h avec des potes pour jouer au foot )

Par Uriette : le 23/01/15 à 10:05:51

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
C'est pas comme être CONTRAINT de passer DES JOURNEES ENTIERES à TRAVAILLER avec des gens que TU AIMES et d'autres que TU N'AIMES PAS en RESPECTANT DES REGLES
Ca tu peux le retrouver ailleurs qu'à l'école ! Mais ça me parait compliqué à mettre en place s'il n'y a pas une autre structure derrière qui nécessite le même degré d'implication et de discipline (pour lequel on n'a pas le choix une fois engagé).

oui, mais ça c'est du loisir.
La définition de loisir est assez subjective, et souvent, la différence entre ce qui est du registre du loisir et ce qui ne l'est pas est assez ténue.
Selon ton investissement tu peux carrément ne plus avoir de loisirs à cause de tes loisirs Si tu vas vraiment vers un objectif alors ouais t'es obligé d'appliquer des règles communes à tous et de supporter des gens que tu n'aimes pas.
On est bien d'accord c'est très différent que de jouer au foot entre potes et te casser à la moindre contrariété.


Message édité le 23/01/15 à 10:05

Par Muesli08 : le 23/01/15 à 14:16:16

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
phil50 : en fait je suis d'accord avec ce que tu dis.
l'apprentissage de la vie en société telle que tu la décris est important

il faut des règles, des consignes, apprendre avec des gens qu'on aime et qu'on n'aime pas : l'enfant construit sa personnalité d'après ses expériences et ses rencontres.

j'en reviens à mon post de départ pour préciser ce qui me dérange LE PLUS à l'école : harcèlement qu'on laisse faire et l "abandon " des enfants qui ne suivent pas !!!

hier aux infos : suicide d'un enfant de 13 ans, en fait 1 enfant sur 10 est de nos jours victime de harcèlement.

ce que j'ai vécu bien évidemment sinon ça ne m'inquièterais pas plus que ça je pense....

et les profs et la direction ne font RIEN !
quand les parents en parlent : votre enfant n'a qu'à se défendre /être un peu plus courageux,
des excuses bidons
quand je me suis mise à taper (pour pas passer par dessus la rampe d'escalier hein, ) : "c'est pas comme ça qu'on règle les problèmes"

heureusement j'étais ado et j'ai pu répondre au directeur et aux profs qu'ils avaient convoqué la mauvaise personne dans le bureau ce jour là et que si ils faisaient leur boulot j'aurais pas à faire ça.

à l'époque c'était encore gentil, sérieux, vous avez vu maintenant ?????

a t -on besoin de passer par cela pour devenir adulte ?

pour moi la réponse est NON.


Par phil50 : le 23/01/15 à 18:10:24

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
hier aux infos : suicide d'un enfant de 13 ans, en fait 1 enfant sur 10 est de nos jours victime de harcèlement.

ce que j'ai vécu bien évidemment sinon ça ne m'inquièterais pas plus que ça je pense....

et les profs et la direction ne font RIEN !


Oui, enfin ... faut pas croire les infos hein

Des enfants harcelés sans qu'on ne fasse rien, j'ai jamais vu, dans aucun des établissements où je suis passé

Bon, certes, je n'ai jamais enseigné dans un bahut de 1200 "cas soc' " dans le 9-3, mais quand même ...

des excuses "faut qu'il se défende", ça passe direct en "faute professionnelle", ... donc faut aussi garder l'esprit critique, la tête froide, et ne pas croire ce qu'on peut raconter au JT

Par phil50 : le 23/01/15 à 18:12:16

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
Et puis relis "la guerre des boutons", tu verras que "avant", c'était loin d’être "tellement mieux"

Même si, effectivement, ne pas être "pire" n'est peut-être pas une victoire en soi

Par Uriette : le 24/01/15 à 07:38:31

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Au contraire je pense que durant les 15 dernières années on a nettement pris en compte les deux problèmes (abandon des élèves en difficultés et harcèlement scolaire) et que c'est pour cela que la question est évoquée dans les médias et est souvent massivement relayée.
Du coup comparer avec une situation antérieure ce n'est pas forcément judicieux.

Ton expérience personnelle n'est peut-être pas représentative de ce qui se passse/passait à l'EN. A l'époque où j'étais au lycée on a eu un cas similaire à ce que tu décris et le lycée a pris ses responsabilités.

Certes en ne scolarisant pas ses enfants on évite ce type de traumatisme, mais est-ce que constitue une garantie pour devenir un adulte serein ? Je veux dire si tu n'arrive pas à réunir de bonnes conditions par ailleurs ton enfant aura d'autres souffrances.

Cela étant s'il s'agit d'un enfant en souffrance vaut peut-être mieux le déscolariser que de lui imposer de vivre cela. Mais là la question est tout autre, de mon point de vue on devrait virer les harceleurs pour leur faire les pieds.

Par Muesli08 : le 24/01/15 à 13:07:53

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
Des enfants harcelés sans qu'on ne fasse rien, j'ai jamais vu, dans aucun des établissements où je suis passé


si : moi du coup j'ai dû trouver une technique bien à moi, mais j'avais le caractère pour.
(j'étais en décalage par rapport aux autres car 2 ans d'avance )

des excuses "faut qu'il se défende", ça passe direct en "faute professionnelle", ... donc faut aussi garder l'esprit critique, la tête froide, et ne pas croire ce qu'on peut raconter au JT


c'est mon cas que j'ai cité et j' étais à côté de mes parents quand il a dit cela !

Cela étant s'il s'agit d'un enfant en souffrance vaut peut-être mieux le déscolariser que de lui imposer de vivre cela. Mais là la question est tout autre, de mon point de vue on devrait virer les harceleurs pour leur faire les pieds.



C'est vrai ce que tu dis. ça a changé depuis il y a 25 ans.
mais je maintiens que même maintenant (avec le vécu de mamans autour de moi) peu se bougent et cette violence fait peur aux adultes : tous ne sont pas préparés ni formés pour gérer ce genre de situation.

et je suis d'accord avec toi : en déscolarisant c'est l'enfant harcelé qui est encore une fois puni et peut se sentir mis à l'écart et accentuer la fracture.

j'ai un neveu aussi dans ce cas, et déscolarisé (à partir du collège) et tout va très bien pour lui.


je pense de plus en plus qu'il faille aller au cas par cas : je me rend compte que ce que j'ai mis sous un thème un peu "général" devient " dans certains cas particuliers", l'enseignement à domicile peut être préférable.


Par phil50 : le 24/01/15 à 14:37:07

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
De toutes façons aujourd'hui, la majorité des problèmes qui reviennent u niveau de la vie scolaire ne sont pas "scolaires" mais "extra-scolaire" (tensions dues au Judo, à des conflits familiaux, familles mal recomposées, ...)

Et le harcèlement, c'est essentiellement sur Facebook qu'il se pratique, pas dans la cour de récré ...

Par Uriette : le 25/01/15 à 13:19:13

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Ce n'est pas l'école de part sa structure ou son organisation qui crée le harcèlement. Dans ce sens c'est d'abord aux parents d'éduquer à ce que leurs enfants ne se comportent pas comme des sauvages. Pour moi clairement le problème c'est le regard que la société porte sur le harcèlement qui pose problème.
Les parents sont d'avantage préoccupés par le fait que leurs enfants ne deviennent pas victime de harcèlement (cette violence leur fait peur), que par le fait que leurs enfants pourraient cautionner ou être l'auteur de ces violences...

Par phil50 : le 25/01/15 à 13:49:09

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
Ha ça ... J'ai une anecdote si tu veux : il y a 2 ans, on a eu une descente de gendarmerie, suite à une plainte pour harcèlement.
Il semblerait que suite à une histoire de garçons que l'une voulait (ou pas) piquer à une autre, 1 groupe de 5 filles (de chez nous) s'est mis à harceler une fille (d'un autre collège) ...
Purement extra-scolaire donc. Ça se passait dans le bus, au Tennis, et SURTOUT par du harcèlement constant sur internet et par SMS.

Bref : le procès n'a pas encore eu lieu.


En Juin dernier, la VICTIME souhaite s'inscrire chez nous en seconde.
On la prévient que ses HARCELEUSES sont encore là. Réponse de la famille : "Si vous surveillez et qu'elles ne sont pas dans la même classe, ça ne nous gène pas".

OK.

3 jours plus tard débarque en furie la mère de l'une des [url]harceleuses [/url]: "ma fille ne restera pas dans le même établissement que cette s*lope", vous la virez ou on retire notre fille".
Ben, comment dire ....




Message édité le 25/01/15 à 13:49

Par Uriette : le 25/01/15 à 20:39:08

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Une mère comme ça c'est une circonstance atténuante ?

Par Erzebeth : le 29/01/15 à 17:05:52

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68210 messages

1233 remerciements
Dire merci
Non, mais c'est pas super logique comme comportement.

Et je pense que ce que phil voulait mettre en avant c'est que l'établissement scolaire a fait son boulot et que c'est la famille qui n'en a pas tenu compte.

Par Uriette : le 31/01/15 à 13:40:51

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Et je pense que ce que phil voulait mettre en avant c'est que l'établissement scolaire a fait son boulot et que c'est la famille qui n'en a pas tenu compte.
Euh, comment dire... D'après toi c'est aux harceleuses de décider de qui a le droit de fréquenter un établissement scolaire et le role de l'établissement c'est de demander aux parents de harcelés de bien vouloir scolariser leurs enfants ailleurs

Par Muesli08 : le 31/01/15 à 14:18:46

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
...et ce genre d'anecdote, ça existait déjà de mon temps....


Par Uriette : le 01/02/15 à 11:29:46

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Muesli, évidemment que cela existait déjà, ce n'est pas nouveau. Sauf qu'avant pas de facebook, pas de sms, pour te "poursuivre", jusque chez toi.
Mais il y a bien une prise de conscience du problème puisque les établissements scolaires comme la justice tiennent compte du problème. Alors que ce n'est pas le cas des parents continuent à considérer cette forme de violence comme "normale". Non ce n'est pas normal, c'est un délit.

Par Muesli08 : le 01/02/15 à 19:47:47

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8195 messages

253 remerciements
Dire merci
Entièrement d'accord !


Par phil50 : le 01/02/15 à 21:28:49

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
Oui

Je voulais aussi souligner la faible importance de l'école : les gamins ont environ 30 heures de cour, 36 semaine par an, ça fait +/- 1000 heures par an.

1000 heures, ça fait 1 mois et demi ... 1 mois et demi à l'école, 10 mois et demi dans l'environnement "autre". Y'a pas : c'est pas à l’école que ça se joue


Par Uriette : le 02/02/15 à 09:35:47

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Ton argument est quand même hyper bancal. Même si cela ne fait qu'un mois et demi en temps cumulé, ça fait quand même un paquet d'occasions de harceler ou d'être harcelé au quotidien !
Mais je suis d'accord sur l'idée que le phénomène n'est ni propre à l'école, ni propre à l'enfance et l'adolescence. Du coup, le gros problème de l'école c'est de juguler le problème afin qu'il n'ait pas lieu entre ses murs plus que de faire l'éducation des enfants.
Pour moi c'est pareil que pour les autres formes de délinquances. On n'attend pas de l'école qu'elle empêche un dealer de dealer dans une cage d'escalier, sauf quand l'escalier est dans le collège.

Par phil50 : le 02/02/15 à 20:00:17

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
On est d'accord.

Mais quand tu écoutes certains discours, c'est à l'école d'assurer tte l'éducation des enfants ... bah non ! D'autres facteurs ont une importance bien supérieure (malheureusement)

Par Uriette : le 03/02/15 à 01:34:04

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Il faudrait voir à renommer le ministère, parce que moi dans éducation nationale je vois bien "éducation"
Trève de plaisanterie, le soucis c'est que l'EN est aussi le premier rempart avant la justice pour protéger la société des méfaits de la mauvaise éducation des enfants des autres.

Sinon ce que tu dis ça me rappelle quand j'étais en seconde. J'ai répliqué à un représentant des parents d'élèves que s'il s'attendait à ce que le lycée parvienne à obtenir sur des dizaines d'élèves ce qu'il était incapable d'obtenir chez lui avec son propre enfant, ils se berçait d'illusions. Ca ne lui a pas plu du tout.
Il va sans dire que je maintiens cette opinion.

Toi qui es prof, tu sauras peut-être répondre à ma question. Dans le lycée dans lequel j'étais la hiérarchie cirait littéralement les pompes des élus des parents d'élèves est-ce que c'est un fait courant ?



Message édité le 03/02/15 à 01:34

Par phil50 : le 03/02/15 à 20:12:46

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14838 messages

611 remerciements
Dire merci
Chez nous non, mais je connais effectivement des établissements où c'est plus litigieux.

Faut dire qu'un collège vit grâce au conseil général, et quand le représentant des parents d'élèves est chef de service au CG ou bien carrément conseiller, ben ... il a plus de poids que l'équipe éducative

Spoiler
Sans donner de nom, je connais par exemple un élève qui aurait largement dû se faire virer 10 fois, et qui ne l'a pas été
Il est même passé en seconde ... En septembre suivant, le collège a reçu une subvention pour équiper le labo de SVT en ordinateurs portables

Par Uriette : le 03/02/15 à 22:39:02

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Merci, grâce toi je viens d'enfin comprendre des trucs...

Spoiler
Par exemple pourquoi les gosses d'élus que je connais sont des sales gosses même adultes

Par Erzebeth : le 07/02/15 à 10:00:24

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
68210 messages

1233 remerciements
Dire merci
Euh, comment dire... D'après toi c'est aux harceleuses de décider de qui a le droit de fréquenter un établissement scolaire et le role de l'établissement c'est de demander aux parents de harcelés de bien vouloir scolariser leurs enfants ailleurs

Non c'est pas ça que j'ai voulu dire.
Mais c'était évident que la situation était potentiellement problématique et l'établissement l'a souligné.

Par Uriette : le 08/02/15 à 13:08:07

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2011
5767 messages

238 remerciements
Dire merci
Oui c'est potentiellement problématique et c'était indispensable que l'établissement le dise.

Après de mon point de vue ce n'est pas à la victime de se protéger elle-mêmes de ses potentiels agresseurs, car après il n'y a qu'un pas pour faire justice soi-même ce qui finalement peut aussi être une vengeance. Et va savoir ce qu'une adolescente peut inventer comme connerie pour se venger d'une autre adolescente

Par Juvénile : le 31/03/15 à 18:11:18

Déconnecté

Inscrit le :
25-09-2007
683 messages
Dire merci
Le harcèlement existe ma fille en a fait les frais, elle était en 4 ième elle a fait une dépression et on a du la changer de collège. Nous parents n'avons pas su gérer mais je peux vous dire que le collège non plus et même le professeur principal m'a avoué qu'il pouvait rien faire sinon il aurait demandé le renvoi de certaines gamines. Pourtant il s'est démené pour que ma fille se sente en sécurité. Une plainte a été déposée pour l'instant on en a pas de nouvelle mais ça a permis qu'une dérogation soit accepté pour le lycée. Désormais elle est en 2° et est interne et c'est nous qui en subissons les conséquences ( frais d'internat, éloignement affectif) mais elle va bien

Page : 1 | 2
· Page suivante


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 976) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval