Forum cheval
Politique et débats de société

Alcool et société

Sujet commencé par : Yann22 - Il y a 74 réponses à ce sujet, dernière réponse par calamity jane
Par Yann22 : le 28/05/09 à 16:25:14

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
  Si on s'intéresse un petit peu aux faits divers, on se rend compte que l'alcool est très souvent présent. Plusieurs exemples ont même fait l'objet d'un post sur le forum...

Comme beaucoup, je constate également une certaine dérive notamment chez les jeunes et je n'arrive pas à me l'expliquer. J'ai été jeune (et oui ) et jamais je ne me suis pris une cuite volontairement (ce qui veut dire que je m'en suis pris quelques unes, mais c'était plus une dommage collatéral qu'une fin en soi). Parce que là, clairement, certains y vont dans le but de "se mettre minable". Peut-être une sorte de rituel de passage à l'age adulte? J'avais également remarqué qu'en boîte de nuit, le verre d'alcool était souvent moins cher que le soda ou le jus de fruit

M'enfin bref, ce n'est pas trop le sujet...

J'aimerais reccueillir votre avis sur la place que devrait avoir l'alcool dans notre société (et le sujet est vaste):
- faut-il interdire la vente de tout alcool aux mineurs? Comment le faire?
- interdire purement et simplement tout alcool (le retour à la prohibition)?
- le taux d'alcoolémie au volant est-il approprié?
- comment traiter les dépendances?
- à l'image de la cigarettes, faudrait-il taxer plus l'alcool?
- ...

A vous lire

Messages 41 à 74, Page : 1 | 2

Par polache : le 01/07/09 à 00:35:03

Déconnecté

Inscrit le :
02-11-2006
15089 messages

7 remerciements
Dire merci
- faut-il interdire la vente de tout alcool aux mineurs? Comment le faire? oui, demander une carte d'identité


- interdire purement et simplement tout alcool (le retour à la prohibition)? non!!! un bon ptit vin avec un bon foi gras, miaim!

- le taux d'alcoolémie au volant est-il approprié? oui, ou meme un peu trop severe pour ma famille qui tien l'alcool mais bon, on ne le tien pas tous comme ca, alors faut mettre une barriere

- comment traiter les dépendances? centre de desintox

- à l'image de la cigarettes, faudrait-il taxer plus l'alcool? non

avis d'une jeune de 18 ans

Par pakret : le 07/07/09 à 03:03:33

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
11077 messages

177 remerciements
Dire merci
 Mon expérience personnelle sur les jeunes qui se cuitent pour se cuiter (je suis à l'école véto, et le déroulement de nos soirées n'est pas qu'une légende urbaine )

D'abord, chez nous la cuite est presque un passage obligé : dès notre arrivée à l'école, semaine d'intégration largement placée sous le signe de l'alcool : repas au cours duquel on fait boire des cul sec de vin dégueu à des catégories de personnes : "si tu es né en 82" "si tu es blonde" " si tu es prof" (véridique, certains profs montent sur la table et boivent au pichet )

Puis au cours de l'année, les soirées se succèdent, arrosées d'alcool forts, dès minuit certains vomissent, parfois nous avons des cas de comas (heureusement rares), en tout cas en fin de soirée il doit y avoir 2% de la population de la boom qui n'est pas en "mode déchet"


Pourquoi? je vais essayer de répondre par rapport à ce que je ressent autour de moi.
-Par défi par rapport aux autre : chacun se vante de ses exploits, d'être allé toujours plus loin. Et puis pour ne pas se dégonfler devant un "cul-sec"
-Par méconnaissance de ses propres limites : on boit au cours de la soirée des alcools traitres, on se sent joyeux et puis hop ca bascule par excès.
-Par peur de s'ennuyer si on est pas sérieusement alcoolisé avant de rentrer dans une boom ou tout le monde est torché.
-Pour se venger en quelque sorte, avoir l'impression de profiter à fond puisqu'avant véto on a 2 ans d'une des prépa les plus difficile

En fait ca semble tellement normal à la plupart des étudiants qu'ils ont l'impression qu'on ne peut pas s'amuser ni faire la fête sans alcool.

Perso je bois qq verres pour me mettre un peu dans l'ambiance, mais jamais à l'excès, ca ne m'amuse pas de passer la soirée à vomir à vrai dire J'admet, que parfois quand ca s'éternise et que je bois un dernier verre , puis un autre avec d'autres personnes, je finis par ne plus être nette... Et ce bien sur dans la mesure ou je dors sur place.

Dans le cas ou je conduis, je ne bois pas du tout en général.

Par Yann22 : le 07/07/09 à 10:48:57

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 En creusant un peu, j'ai souvent lu que l'alcoolisation pouvait faire office de rite initiatique. Pour intégrer un groupe, une fête, une ambiance... Mais visiblement cela semble être un passage obligé. L'alcool n'est plus synonyme de fête, il semble en être l'élément incontournable...

Par Darius : le 07/07/09 à 11:41:36

Déconnecté
 Il y a aussi les mentalités qui peuvent changer ou ont changé les choses, même si parfois c'est difficile. Dans les années 50 ont disait médicalement qu'il était nécessaire à un travailleurs de force de boire un litre de vin par jour.
Je ne sais pas si çà existe encore, mais il y a quelque années un éducateur me disait qu'il était difficile de lutter contre l'alcoolisme des jeunes. La logique veut qu'on les oriente vers le sport foot en particulier, mais ici (en Bretagne) la 3em mi temps, et dès les cadets, c'est la bière qui coule à flot et le premier match c'est souvent l'occasion de prendre sa première cuite.
Dans les années fin 60 début 70 l'école que je fréquentais c'était aussi détente très arrosée le samedi, mais aussi prétexte à l'apero tous les jours ... et bien notre génération a dans cette école spontanément changé cela (tout comme l'arrêt du bizutage) : plus d'apero, plus de vin et nous faisions qu'une giga fête seulement tous les 6 mois.

Par pascale : le 10/07/09 à 14:56:16

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64703 messages

153 remerciements
Dire merci
 "faut-il interdire la vente de tout alcool aux mineurs? Comment le faire?

carte d'identité obligatoire... ça n'empechera pas les initimidations.. mais ça effraiera le smoins délurés...


- interdire purement et simplement tout alcool (le retour à la prohibition)?

ben nan.. qu'est ce qu'on va boire qd on va manger chez bee alors?

- le taux d'alcoolémie au volant est-il approprié?

je trouve ça pas mal.. ça permet de boire qd même 1/1 verre de rouge et un éparo, de manger et de rentrer...

Perso, si soirée longue, j'ai tendance à jouer la chieuse en demandant si je peux dormir sur place, sauf si mon homme m'accompagne, car il boit peu voir pas.

- comment traiter les dépendances?

aucune idée.. à la source, surement!

- à l'image de la cigarettes, faudrait-il taxer plus l'alcool?

oui, hélas, ss doute.... mais les jeunes avec un peu de sous pourront continuer à se bourrer la g***...

sinon, comme CJ... j'ai pas connu de soirées "raide mort" au lycée moi....
de tte façon, je sortais avec des gens de mon lycée, préferant d'autres personnes.. et là, c'était pas l'alcool le "souci", mais le shit...

Par ashtraygirl : le 11/07/09 à 20:06:12

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2004
13082 messages

26 remerciements
Dire merci
 la carte d'identité bien sur... mais les djeuns de 16ans ils demandent au grand frère d'acheter a leur place

Par Darius : le 11/07/09 à 23:50:10

Déconnecté
....Et c'est l'ouverture d'un trafic suplémentaire. Les momes devront payer plus cher les alcool de leurs fiestas et pour se refaire un peu d'argent, pourquoi pas un petit deal de canabis en attendant mieux

Par DQR33 : le 12/07/09 à 09:23:19

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
 Il faut laisser faire alors ?

Ceci dit, surtaxer est une solution, mais dans des limites raisonnables, si l'on ne veut pas que se développe à grande échelle un trafic plus ou moins incontrôlable.

On ne peut que mettre des entraves qui, si ce n'est pas efficace à 100 %, permettront tout de même à un certain nombre de passer à côté, et c'est toujours ça de gagné.

Par Yann22 : le 15/07/09 à 09:41:52

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 A propos de surtaxer ou de taxer intelligement...

Ce WE, on est allé boire un verre à terrasse d'un bar. Avec la réduction de la TVA dans la restauration (non applicable à l'alcool), j'ai eu l'agréable surprise de constater que le soda était à 5,5% et le demi à 19,6%. Du coup, le premier était moins cher que le second.

Par calamity jane : le 16/07/09 à 12:30:40

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2004
31525 messages

4 remerciements
Dire merci
 ah tiens j'ai pas encore fait gaffe à la réduction des softs par rapport aux alcools forts, faudra queje regarde, parce que le Perrier + cher que la bière, ça commence à bien faire!

Par Darius : le 16/07/09 à 15:43:59

Déconnecté
 Un cafetier disait il y quelques jours qu'il allait répercuter la baisse de la tva sur les petits noirs. Il les fera 2,20€ ai lieu de 2,50€.
Après on s'étonne que les gens viennent avec leur boisson en boite.... et qu'il se font tuer.

Par Yann22 : le 17/07/09 à 10:00:23

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
et qu'il se font tuer.

Si allusion il y a, je ne vois pas à quoi elle fait objet

Par Darius : le 17/07/09 à 12:26:45

Déconnecté
Si allusion il y a, je ne vois pas à quoi elle fait objet

Assez étonné que ce fait divers récent ne soit pas encore arrivé dans ta région:

Lien
EXTRAIT:
Selon les premiers éléments de l'enquête, l'altercation a éclaté après que le tenancier du Paradi's eut demandé au videur de faire sortir un groupe de touristes qui avait amené ses propres bouteilles d'alcool et entendait les boire sur place sans consommer. L'auteur présumé du coup de feu, apparenté au propriétaire de la discothèque, avait pris la fuite en voiture après avoir fait feu.

Par Yann22 : le 17/07/09 à 13:46:45

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Ah, ça? Disons que l'usage du pluriel me faisait penser à quelque chose de plus... généralisé.

Par Darius : le 17/07/09 à 14:24:10

Déconnecté
Ah, ça?

çà ! ce n'est qu'un mort. Mais on commence souvent par un avant d'arriver à 2 puis à 3 etc...

Par Yann22 : le 17/07/09 à 14:43:34

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
Le "ça" faisait référence à "ce fait divers récent ". Si le "ça" te choque, on pourrait également dire que qualifier la mort d'une personne par les termes "fait divers", cela peut aussi être considéré comme choquant. Après tout, c'est un drame.

Enfin, heureusement, un cas ne fait pas une généralité. Mais ça, tu le sous-entend toi même

Par Darius : le 17/07/09 à 18:58:35

Déconnecté
 également dire que qualifier la mort d'une personne par les termes "fait divers", cela peut aussi être considéré comme choquant

Dans mon journal il y a les rubiques: politique, economique, sport , faits divers. Je ne vois pas où ils peuvent classer ailleurs qu'a la rubrique faits divers. Si il y avait une rubrique faits de sociétés comme dans certains journaux, ce serait peut être plus conforme, mais celà ferait partie des faits divers quand même.

Par Yann22 : le 17/07/09 à 22:50:10

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Et alors? Est-on obligé de suivre les classements édictés par des codes journalistiques?

Mais bon, ce n'est pas le sujet.

Par Darius : le 17/07/09 à 22:54:06

Déconnecté
Et alors? Est-on obligé de suivre les classements édictés par des codes journalistiques

Ha quand même!!! pire que je croyais

Par Yann22 : le 17/07/09 à 23:07:35

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Heureux d'arriver encore à te surprendre

Par nath34 : le 28/07/09 à 15:54:35

Déconnecté

Inscrit le :
30-08-2011
2800 messages

2 remerciements
Dire merci
 Tu m'inquiètes Pakret...

Par monreve : le 22/08/09 à 19:06:47

Déconnecté

Inscrit le :
18-06-2006
3992 messages

7 remerciements
Dire merci
 Ashtray => Un soir jsuis allée avec des potes boire un verre dans un gros pub de Rennes. je demande un jus d'orange, le barman se fout de ma gueule et me traite de fillette. Je le trouve con sur le coup, mais sans plus. il me sert mon jus d'orange... je bois... sauf qu'il m'avait foutu du whisky avec . malin, hein??

Le barman il est pas payé pour servir ce qu'on lui demande théoriquement ?

Je trouve ça HALLUCINANT, grave, dingue.



Par titange : le 23/08/09 à 23:02:38

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2006
3681 messages
Dire merci
 Rennes est réputé pour sa rue " de la soif" que des bar suir une bonne longueur et les soirée étudiantes, voir les soirées tour cour on meme fait le buz de certain GT....


Par Yann22 : le 21/09/09 à 11:16:27

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Ce week-end, sur public cénat, il y avait une émission intéressantes sur le sujet. On y parlait de l'exemple suédois. L'Etat avait le monopole de la vente d'alcool à emporter. Il était taxer à hauteur de 80%. La présentation de la carte d'identité était une réalité et les magasins où la vente se faisait n'étaient ouverts que la semaine et de 10 heures à 18 heures.

Globalement, c'était jugé relativement positif même si ce n'était pas parfait, loin de là.

Par contre, c'est le témoignage d'un étudiant macédonien qui a le plus retenu mon attention. Il disait que chez lui, l'alcool était en vente libre et qu'il y avait bien moins de problème qu'en Suède ou en France. Si c'est vrai, le soucis serait plutôt de l'ordre culturel.

Par Magnumette : le 21/09/09 à 17:16:59

Déconnecté

Inscrit le :
01-09-2009
20 messages
Dire merci
 Je fais partie d'une bande de potes qui boit que le week-end et fait (a peu près) attention de ne pas être dangereux pour les autres. Si ON (j'en fais aussi partie mais je ne conduirais JAMAIS saoule) boit ce n'est pas par mode ou mal être, c'est juste pour se sentir bien, désinhibé et un peu faire les cons. On se retrouve dans des situations marrantes. Après je dois avouer que les fins de soirées avec un "on se finit" je ne supporte pas car on sait qu'une partie des gens présents à la fête vont être malades.
Les seules fois où j'ai vomi c'était également un "incident" de parcours. Attention je ne dis pas que l'on ne peut pas s'amuser sans alcool (je regrette bcq les choses que j'ai pu dire en n'étant pas dans mon état normal) mais je pense que les "gros" buveurs sont vite considérés comme lourds dans une bande et donc se calment rapidement après avoir pris conscience de leurs "limites" quant à l'alcool, ils essaient pas la suite d'être juste joyeux et rien d'autre.

L'autre problème de l'alcool est aussi qu'il assure une espèce d'"irrésponsabilité", n'importe qu'elle fille qui "regrette" d'être passé à l'acte racontera que c'est à cause de l'alcool même si elle le désirait secrètement, et ce sens de l'irrésponsabilité marche pour pas mal de chose, pour une tromperie, bref n'importe quoi ('fin là c'est l'aspect sexuel que je prends en compte acr c'est la première chose qui me vient à l'idée)


Par Ouassou : le 23/09/09 à 17:30:40

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2006
9062 messages

1 remerciements
Dire merci
J'avoue ne jamais avoir compris l'intérêt que peut susciter l'alcool.

A 40 ans, je n'ai jamais pris la moindre cuite, ni même été ne serait-ce que légèrement éméchée, et pour cause : par conviction et choix je refuse d'ingurgiter la moindre goutte d'alcool !
Je n'en ai aucun goût, déjà l'odeur en elle même me révulse !

Est-ce pour autant que je "m'éclate" pas ? Du tout
Est-ce pour autant que je suis un bonnet de nuit ? Du tout Je suis même plutôt perçue comme une boute en train !

Le regard des autres : je n'y ai jamais accordé la moindre importance mais, pour ceux/celles qui peuvent se poser la question : quand j'étais plus jeune : une totale incompréhension mêlée de dédain condescendant ! Les mentalités évoluant, actuellement c'est plutôt, dans un premier temps, de la perplexité suivie d'une certaine forme de considération.
Tout ça pour dire que, malgré tout, les choses me paraissent aussi avancer doucement mais surement dans le bon sens.
Excepté chez les djeuns mais tout espoir ne me parait pas perdu ! Le tout étant qu'ils ne dépassent pas les limites de l'irréversibilité !

En ce sens, et au minimum, il me parait bien que l'on demande une pièce d'identité lors de vente d'alcool, même les plus "légers", aux jeunes. Cela leur permet de ne pas avoir l'impression de faire un geste anodin.

Parce qu'à mon sens, pour faire évoluer les choses dans le bons sens à long terme, il me parait bon de prendre le problème dès le début de la période ou ces comportements là débutent.


Message édité le 23/09/09 à 17:21

Par calamity jane : le 23/12/09 à 14:15:03

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2004
31525 messages

4 remerciements
Dire merci
 il y a aussi une manièred'apprendre à apprécier l'alcool et non pas l'ivresse.
Ma famille est amatrice de bons vins, de bonne bière, de cocktails préparés avec soin, de bons digestifs.
mais pas de bonnes cuites! même si ça a pu arriver de prendre des cuites, hein, une soirée arrosée ça vient vite.
Mais ce n'est abslument pas le but.

IL y a un réel plaisir à éduquer son palais à apprécier les différents vins, une bonne bière ou un cocktail soigneusement équilibré.

Le tout est de ne pas en abuser, de connaître ss limites, et surtout de ne pas conduire après.

on ne peut pas diaboliser complètement l'alcool, c'est le comportement des gens qui est diabolique.

J'adore le bon vin, j'en bois le WE essentiellement, et de manière très raisonnable si je conduis. Je serais triste sans bon vin pour accompagner un bon plat!

Par peace_and_love : le 09/02/10 à 17:57:41

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2009
3592 messages

5 remerciements
Dire merci
- faut-il interdire la vente de tout alcool aux mineurs? oui
Comment le faire? carte d'identité
- interdire purement et simplement tout alcool (le retour à la prohibition)?quand je vois tout les dégats que ca fait, j'ai tendance a répondre oui ...
- le taux d'alcoolémie au volant est-il approprié?oui
- comment traiter les dépendances? en centre de cure et post cure, et avec un reel suivi apres ...
- à l'image de la cigarettes, faudrait-il taxer plus l'alcool?non, ca fera comme avec le tabac, de la contre bandes, et puis en tant que fumeuse, en bonne "toxico" le prix me freine meme pas
- ...
a mon humble avis : l'alcool est devenu BANAL, j'insiste sur le banal, car ca choque qui de voir des jeunes de 20ans en coma éthylique, a vomir partout ?
pour l'alcool et les mineurs, le soucis actuel c'est que j'ai vu déja sur "place" des mineurs acheté eux meme l'alcool, et les caissières laissait passé, caissiere souvent jeune et ayant besoin d'argent, fin le probleme remonte vachement en amont !!

Pour la désintox, les centre de cure sont "rare" le nombre de places tres limité ... et surtout, mais surtout, le nombre de personne en déni d'alcoolisme sont BIEN plus nombreux qu'on le pense !

vivant dans une famille d'alcoolique (je l'ai pas choisi ) ben c'est un calvaire, pendant un moment, j'etais tellement mal au bord de la rupture familiale, ben j'ai moi meme mis mon nez dans l'alcool, j'ai fait un coma éthylique et grace/ a cause de ca, ca m'a mis au jour que je faisais une belle grosse dépression resultat : ca va mieux pour la dépression, et vous savez quoi? je hais l'alcool au plus haut point maintenant ... et je m'estime extrememment chanceuse : testé et désapprouvé la soulerie du weekend ... trop dangeureux a mon gout ...

bref, j'suis carrement choqué a lire certains : ca désinhibe on se sent mieux > et quand ca fait plus effet -accoutumance oblige- etc ... et pour se reconnaitre alcoolique j'vous souhaite d'etre bien assis le jour ou vous vous en rendez compte qu'un "truc tourne pas rond" ...

m'enfin, l'alcool est un fléau et j'en démorderai pas... j'ai une vision a 99% utopique du probleme, mais pour me rendre compte depuis peu du reel soucis social que ca fait (avec mon pere entre autre et son meilleur pote ) c'est comme la clope, faut pas commencer

Par calamity jane : le 24/02/10 à 16:31:22

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2004
31525 messages

4 remerciements
Dire merci
je ne bois absolument pas par déshinibition ni pour me sentir mieux.
D'un autre côté je susi capable de ne pas boire une goutte de la semaine.
L'alcool c'est le petit plaisir du week-end, et c'est pas se mettre minable.
C'est généralement un repas avec du bon vin, que l'on déguste, et surout pas que l'on boit comme un soulôt en 30 secondes top chrono pour se mettre une tête.
Alors oui, on peut boire beaucoup (suffit de l'apéro + 2 verres de blanc à l'entrée, plus 3 ou 4 verres de rouge pour la suite du repas pour commencer à être pompette), mais c'est pas dans le but de se mettre pompette, c'est parce que c'est du bon vin et que ça a bon goût.
Et si on conduit, on boit les 2 verres de vin réglementaires et point barre.

On peut boire de l'alcool parce qu'on en apprécie le goût et parce qu'on le choisit
J'ai des amis qui proposent des vins dignes du Gévéor, le velours du pylore, ben dans ces cas-là, je dis sournoisement à mon copain "c'est moi qui conduit", parce que beurk !

Ca ne m'intéresse pas de boire pour me bourrer, ça m'intéresse de boire de très bons cocktails bien dosés (et pas des horribles whisky cocas de fond de boîte), et d'apprécier des vins divins.
D'ailleurs, ça nous arrive de cuisiner un plat juste parce qu'on a envie d'ouvrir telle ou telle bouteille de vin.

Je suis fine gueule en fait

Par fleur38 : le 05/03/10 à 17:22:02

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2009
162 messages
Dire merci
 interdire la vente d'alcool aux mineurs ne sert a rien vers chez moi des jeunes achetent de l'alcool a 13 ans les vendeurs s'en moquent ca leur fait de l'argent.

Par Dark : le 21/09/10 à 21:59:58

Déconnecté
 je n'ai jamais pris la moindre cuite, ni même été ne serait-ce que légèrement éméchée, et pour cause : par conviction et choix je refuse d'ingurgiter la moindre goutte d'alcool !
Je n'en ai aucun goût, déjà l'odeur en elle même me révulse !



jai 27 ans et je dis + 100000000

Par calamity jane : le 01/10/10 à 13:57:15

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2004
31525 messages

4 remerciements
Dire merci
 c'est dommage de se priver de la palette de goûts et de gastronomie incomparable qu'est le vin...

Par laureBrrrrr : le 20/12/10 à 12:30:11

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
76601 messages

181 remerciements
Dire merci
 Bon je suis suremment pas l'exemple a suivre mais ..

je " boit", et je pense un peu plus que la moyenne mais et oui j'ai deja été bien emmencher
- jamais je n'ai vomi
- je n'ai jamais été malade
- jamais eu de comportement violent ou inconscient.
- si j'ai pas envie de boire je boit pas.

Comme pour la dogue je crois que ça depend dans l'etat d'esprit ou l'alcool est pris, et que ce n'ai pas l'alcool le pb mais : pourquoi on le prend et dans quel etat psycologique on est.

on boit pas pour boire, d'ailleurs, autrement je pense qu'on éviterais de se ruiné dans des bons vins ou des bon alcool fort ( le wisky ça coute vite cher).

c'est un facteur aussi a regarder le type d'alcool, ingurgiter.


Par contre je suis intrensigeant alcool + volans pour moi c'est non ... et passer a un zéro alcoolémie au volant je suis pas contre.



Par calamity jane : le 01/02/11 à 21:59:12

Déconnecté

Inscrit le :
12-11-2004
31525 messages

4 remerciements
Dire merci
 je n'iras pas jusqu'au taux 0 au volant, car pas facile à atteindre, il suffit parfois de pas grand chose, mais je suis aussi prudente au niveau volant : je m'autorise un verre si je sais que je dois conduire, pas plus (et pas un verre d'alcool fort).
sinon, on a la parade : on reste dormir sur place, comme ça on peut se déboucher des super bouteilles sans risquer quoi que ce soit.

d'ailleurs au nouvel an on est resté dormir chez nos amis qui haitent... à 2km de chez nous

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 443) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

Recherche
50€
Mère adoptive
Hongre 10 ans
10000€
Van:IFOR
1500€
Selle wintec pro
350€
Pouliche Arabe