Forum cheval
Le salon de discussion

Euthanasie : à quel moment ?

Sujet commencé par : Gracioso - Il y a 22 réponses à ce sujet, dernière réponse par Vanessa14
1 personne suit ce sujet
Par Gracioso : le 28/10/21 à 14:31:57

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6923 messages

205 remerciements
Dire merci
Nouveau poste pour ma chienne Elea...
Pour rappel, 13.5 ans, beauceronne, poumons fichus. Elle ne peine toujours pas au repos pour respirer, mais la moindre excitation la met en détresse respiratoire : quelques pas dans le jardin, l'heure du repas, une visite à la maison...

Elle a toujours bon œil et bon appétit mais je me dis que ce n'est pas une vie pour elle 😞 en fait à part dormir, elle ne peut plus rien faire sans se retrouver essoufflée et poussive très rapidement.
La cortisone a eu un effet faux semblant à mes yeux, ça a été pire qu'avant dès que l'on est arrivé au bout des comprimés.

Je ne sais pas quoi faire. A quel moment on dit stop ? Avant que ça devienne trop difficile pour eux ? Ou on attend qu'ils nous fassent comprendre qu'ils n'en peuvent plus ? C'est ce que j'avais fait pour mon 1er chien et je pense que j'aurais dû le faire euthanasier plus tôt. Mais il est mort de vieillesse, son esprit avait lâché lui aussi et il ne se battait plus. Elea a toujours le moral, même si elle ke peut plus rien faire.
Je suis un peu perdue.

Messages 1 à 22, Page : 1

Par choupifresh : le 28/10/21 à 14:38:13

En ligne
Happy Birthday

Inscrit le :
26-03-2013
Happy Birthday
9767 messages

370 remerciements
Dire merci3
Il faut t'écouter toi et ton instinct... Tu connais mieux ta chienne que nous. Tu sauras ce qui est le mieux pour elle quand tu estimeras que c'est le moment.

S'il y avait un bon moment pour euthanasier, ca arrangerait bien des gens

Personnellement, c'est quand je ne doute plus que je décide de soulager mes animaux. Et parfois, ça arrive assez brutalement.

C'est le risque de la cortisone quand on a une maladie avancée. Ca ne soigne pas, ça soulage le temps du traitement mais pendant ce temps, la maladie continue d'évoluer.

Plein de courage, je suis certaine que tu prendras les bonnes décisions

Par Le Pex : le 28/10/21 à 14:53:55

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
3170 messages

266 remerciements
Dire merci
C’est toujours très difficile, mais fais-toi confiance. Écoute ce que te dis ton cœur et surtout ne regrette jamais. Ton choix sera toujours le bon choix, ta chienne fera ce qu’il faudra pour te faire passer le message, consciemment ou inconsciemment. Pour moi, la seule règle est : mieux vaut 2 jours trop tôt que 2h trop tard.

Courge en ces moments difficiles

Par dejavu : le 28/10/21 à 17:43:19

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
11562 messages

954 remerciements
Dire merci
Rien que le fait que tu te poses la question maintenant et de cette façon est pour moi significatif.
Tu sais que le moment est là mais tu cherches une confirmation ou un dernier espoir.
Cela fait partie du processus.
Toutes les réponses se trouvent déjà dans ta question ;-)
Tu es perdue car tu est arrivée au moment où il faut décider d'une date.

Tu vas y arriver. Courage.

Par Ulika1 : le 28/10/21 à 17:54:05

En ligne

Inscrit le :
01-02-2021
405 messages

46 remerciements
Dire merci
Bon courage ,rien à rajouter à ce qui a déjà été dit..

Par Pili : le 28/10/21 à 18:20:24

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8381 messages

378 remerciements
Dire merci
je ne suis pas spécialisée en chiens mais le palliatif ça je connais.

Si ça vie ne consiste plus qu'à dormir ça n'en vaut pas trop la peine. Si sous cortisone elle a encore la possibilité d'avoir un certain confort pourquoi ne pas la laisser sous cortisone en essayant de trouver la dose minimum adaptée ?

C'est clair que c'est reculer pour mieux sauter, ce sera à toi de savoir quand sauter.

Je ne crois pas toujours aux animaux qui disent quand le moment est venu, chez certains c'est comme une évidence d'autres sont quasi morts et ne veulent toujours pas lâcher la rampe. C'est un sale moment à passer, je te souhaite plein de courage

Par equifeel : le 28/10/21 à 19:09:23

En ligne

Inscrit le :
16-09-2009
7771 messages

354 remerciements
Dire merci
Hélas, on ne peut pas trop t'aider; toi seule peut savoir en fonction de ce que tu ressent vois, crois percevoir
Je suis très souvent confronter à cette décision et je ne sais toujours pas quand est le bon moment;

En attendant, au stade d eta chienne, tu peux la laisser sous cortisone en permanence

Par tipouni : le 28/10/21 à 22:49:29

Déconnecté

Inscrit le :
28-07-2004
2030 messages

31 remerciements
Dire merci
Mon petit cairn terrier était insuffisant cardiaque, traitement quotidien, suivi par un cardiologue pour toutou...
J ai longtemps espérer le trouver un matin, endormi tranquillement.
Il a lutté, ne lâchait rien, demandait à aller faire sa promenade.
Et un lundi matin, son regard à changé. Je l ai vu vraiment en difficulté, luttant pour chercher son oxygène. Oui, J aurai pu mo ter les diuretiques, mais il n en pouvait plus.
L euthanasie à été loupée, J en chiale encore, 6 ans après, la veto ne trouvait pas la veine...
Oui, le chien nous dit stop...

Par Muesli08 : le 28/10/21 à 23:55:55

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
8073 messages

241 remerciements
Dire merci
Soit tu décides

Soit tu attends qu’elle te le dise

Le sursis et l’attente c’est une période très éprouvante
Courage

Par Chococrack : le 29/10/21 à 07:46:22

Déconnecté

Inscrit le :
25-02-2010
968 messages

30 remerciements
Dire merci
Un de mes rats avait un cancer des poumons, il a commencé à faire des détresses respiratoires tous les 15 jours puis ça s'est accéléré. Je voulais pas euthanasier trop tôt et quand je me suis décidée c'était trop tard : il partait en détresse respiratoire dès que j'essayais de le sortir de sa cage, horrible. 2 jours après ça, il commence une détresse respiratoire dans sa cage, j'ouvre la cage, il me saute dessus de panique, je l'ai mis sur mon lit. Il y est mort quelques longues minutes après, dans un bond, en pleine détresse respi donc ... C'était en 2009 et je m'en veux toujours de pas l'avoir libéré à temps... Bon courage à toi.


Message édité le 29/10/21 à 07:48

Par tianma : le 29/10/21 à 10:00:37

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
4064 messages

73 remerciements
Dire merci2
Si elle est correct sous cortisone, faut pas hésiter à la LAISSER sous cortisone, voire à augmenter les doses.
Délà en traitement la cortisone, çà ne s'arrête pas comme çà, faut faire une dégression hyper lente sinon c'est pire que tout, mais alors comme palliatif, çà ne s'arrête qu'au moment de l'euthanasie!!
Oui, çà n'est qu'un palliatif mais bon, à ce stade, c'est tout ce que tu peux faire.
J'ai ai fait l'expérience sur un de mes chiens avec un lymphome cérébral.

Pour ce qui est de décider du jour de l'euthanasie, très très dur, j'ai tendance à prolonger au max (si l'animal en veut et qu'il ne souffre pas en permanence bien sur), j'ai toujours eu l'impression que c'est ce que me demandait mes animaux.
il n'y a pas de bon moment je pense, fait comme tu le sens. Comme on me l'a dit très gentillement un jour, avoir ce genre de culpabilité, c'est une preuve qu'on les aime...

Par Tessa : le 29/10/21 à 10:05:01

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33910 messages

404 remerciements
Dire merci1
C’est une question que je me pose actuellement avec Mina, ma chienne de 15 ans, une tumeur sur la vessie, incontinente pendant son sommeil (très propre pour le reste).
De plus, elle est sourde comme un pot et devient raide de partout.
Comme la tienne, elle dort énormément et très profondément.
Je pense que ce qui la fait le plus souffrir c’est la perte d’audition, en tout cas, pour le moment.

Tous les jours je l‘épie pour être sûre que ce n’est pas « le » moment.
Je ne veux pas qu’elle souffre et je sais que je devrai agir vite quand ce sera le moment.

Pour moi, un chien qui dort beaucoup n’est pas spécialement malheureux, il est juste vieux.

Et comme le dit pili, pourquoi ne pas la laisser sous cortisone en traitement de fond?
Si ça lui apporte du confort?
C’est du palliatif, si ça accélère la fin mais que son confort est meilleur entre temps, est-ce que ce n’est pas positif?

Par Gracioso : le 29/10/21 à 10:39:19

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6923 messages

205 remerciements
Dire merci
La cortisone n'a pas été arrêtée brutalement du tout 😉 si par confort on entend le fait qu'elle puisse bouger un minimum, oui, ça lui a apporté un peu de confort. Mais elle ne dormait pas moins, et je n'aurais pas pris le risque de la sortir un peu et de provoquer une nouvelle détresse respi.
Avec mon 1er chien, c'était une évidence quand il a fallu l'euthanasier, mais elle est loin d'en être au même stade. Je crois que pour l'instant c'est trop tôt, ni elle ni moi ne sommes prêtes. Elle aime toujours les câlins, les caresses, se faire rôtir au soleil pour la sieste.... mon vieux Mooky n'appréciait plus rien de tout ça.

Par Camille999 : le 29/10/21 à 12:13:45

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2354 messages

109 remerciements
Dire merci
Mes 2 chiennes euthanasiees : pour moi, c'était très clair car il y avait perte d'appétit et regard changé. Elles dormaient beaucoup les semaines précédentes, ne supportaient plus les efforts, mais ça n'était pas encore déterminant, elles me laissaient le temps de me faire à l'idée, de préparer le "au revoir", puis, du jour au lendemain, perte d'appétit et regard triste : c'était décisif, je les ai emmenées dans la journée.
Curieusement, elles savaient très bien, en arrivant chez le véto, je prenais toujours le même car il était sensible et empathique, lui même était étonné de sentir qu'elles "savaient".
Pour la piqûre dodo avant euthanasie, les 2 se sont allongées en posant leurs têtes dans ma main.

Certes il vaut mieux 2 jours trop tôt que 2h trop tard. Mais j'ai eu la "chance" qu'elles sachent me dire quand il fallait les aider à partir. On a profité quelques jours pour se faire les adieux, puis elles ont refusé de manger et avaient ce regard devenu triste.

A l'inverse, j'ai eu une chatte pour laquelle je n'arrivais pas à lire sa souffrance, et là, j'ai pensé "mieux vaut devancer la souffrance", je l'ai faite partir, le veto me disait qu'elle pouvait tenir encore quelques jours, mais je doutais trop de sa souffrance, j'ai préféré ne pas prolonger.

Ce sont des choix très personnels et très dépendants de l'animal.

J'ai aussi eu une jument qui s'accrochait à la vie après plusieurs avc, elle chutait, s'est cassé la hanche, elle n'était pas prête à partir mais.... il fait savoir dire stop, elle aurait trop souffert.

Bon.courage en tout cas,
Profites de ces derniers moments, ces derniers câlins qui restent dans nos cœur.
Mais dans tout les cas, je suis d'accord avec "mieux vaut un peu trop tôt que 2h trop tard".

Par Le Pex : le 29/10/21 à 13:46:52

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
3170 messages

266 remerciements
Dire merci
Certes il vaut mieux 2 jours trop tôt que 2h trop tard

Ma phrase est surtout là pour dire que quand on se pose ce genre de questions (du moment idéal) et qu’on a dû prendre la décision sans signe clair, c’était TOUJOURS le BON moment. Il ne faut jamais culpabiliser en se disant que l’animal aurait pu tenir plus longtemps. Il faut être en paix avec soi-même et faire confiance à son instinct, même si on a reçu aucun message rationnel de son animal.

Par Nel.geneve : le 31/10/21 à 18:53:55

Déconnecté

Inscrit le :
26-07-2006
12936 messages

36 remerciements
Dire merci
Je plussoie Le Pex, rien de mieux a dire, à part que prendre la décision est la chose la plus courageuse et généreuse que tu puisses faire pour elle.
Si tu te poses la question, c'est que le moment est proche. Il n'y a pas une bonne "heure" ou un bon "jour", c'est une fenêtre. Ça peut être le bon moment demain, et aussi la semaine prochaine ou plus tard.
Et d'un point de vue purement technique, si elle est encore relativement "en bon état" et pas complètement décompensée, l'acte a beaucoup plus de chances de mieux se passer, et qu'elle parte en douceur.
Courage à vous deux

Par al : le 01/11/21 à 11:39:26

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2005
37375 messages

286 remerciements
Dire merci8
je plussoie les autres
on a la chance inouïe de pouvoir éviter la souffrance.
J'ai réalisé à travers mes années de pratique qu'il y avait pire que la mort, en ce bas monde: la souffrance. Souffrir pour guérir derrière, même souffrir le martyr, pourquoi pas, si on a une chance d'améliorer son sort derrière. Si la seule issue est, de toute façon,la mort, alors la souffrance n'est que douleur et désespoir. Des peines que l'on n'a pas le droit de soulager chez les humains (même si le corps médical fait de son mieux), mais que l'on a le droit de soulager pour nos compagnons. Combien de fois me suis-je dit, sur une euthanasie "ce vieux chien a eu plus de chance que ma grand mère".... (2 ans 3 mois à être un légume, nourrie par sonde, avec mon grand père qui ne comprenait pas pourquoi, pourquoi....bref, horrible).
Quand j'ai décidé d'euthanasier Léo l'an dernier, c'était parce que je voyais qu'il ne supportait plus les traitements (très nombreux sur la fin de sa vie, qui a été exceptionnellement prolongée dans de belles conditions, mais le mille feuille de pathologies est devenu trop lourd) et qu'il avait perdu 250g en 4 jours. Mon chéri a demandé 1 jour de plus, pour qu'il ne meure pas le jour de son anniversaire, et le soir de son euthanasie, il m'a demandé "tu es bien sûre, on peut pas lui faire gagner 2-3 jours encore?"
C'est une question louable, car on pense "faire plaisir" à l'animal ainsi, mais en réalité c'est égoïste. Quand la souffrance est là, que l'issue est inévitable, "gagner du temps" est un concept humain. Profiter de la vie un jour de plus, évidemment que oui! Mais les derniers jours, profite-t-on réellement de quelque chose?Je ne pense pas, Léo ne faisait que dormir, il ne ronronnait plus, lui le ronronneur fou...
ça m'a déchiré le coeur de l'endormir, mais en même temps j'étais en paix avec lui, avec moi, tout était comme cela devait se passer. Parfait, comme le chat qu'il avait été. Petite musique douce (Forrest Gump), dans le jardin à l'endroit où il adorait se reposer, avec les drapeaux de prière tibétains au dessus de lui.... on a pleuré, et j'ai les yeux mouillés en racontant ça, mais outre la douleur, c'était un beau moment. Un bel au revoir, pour une belle vie.
Le sentiment d'avoir fait au mieux pour lui (sentiment de satisfaction peut-être égoïste d'ailleurs au passage), pour lui éviter la souffrance que je n'avais pas pu éviter à Vicky, mon cheval décédé 5 ans plus tôt (pour qui on s'était acharnés en traitement car on avait 50% de chance de le sauver, et sans séquelles).
Bref, une euthanasie, il ne faut pas oublier pourquoi on la nomme ainsi. J'aime bien l'expliquer aux gens, ils apprécient en général:
- "eu" veut dire "bien" en grec. C'est le contraire de "dys" (dyssymétrie, dystopie, dysfonctionnement). "eu" se retrouve rarement, mais on l'a dans "utopie", "euthyroïdie" pour ceux qui sont concernés....
- thanatos est un dieu mineur de la grèce antique, qui personnifie la mort douce, non-violente, en opposition à ses soeurs les Kères (ça je viens de chercher sur google, j'avais oublié le nom), qui, elles, personnifient la mort violente, au combat ou suite à maladie.
Thanatos était le dieu ou l'esprit personnifié (daimon) de la mort non-violente. Son toucher était doux, semblable à celui de son frère jumeau Hypnos (Sommeil).

Littéralement, euthanasie veut donc dire "une belle mort douce". C'est plutôt rassurant, quand on y pense, non?

Par equifeel : le 01/11/21 à 20:13:32

En ligne

Inscrit le :
16-09-2009
7771 messages

354 remerciements
Dire merci
Al

Par Gracioso : le 02/11/21 à 10:04:30

Déconnecté

Inscrit le :
20-05-2009
6923 messages

205 remerciements
Dire merci
Merci à vous. Je suis dans l'impossibilité de dire si elle souffre ou pas 😞 probablement lors des crises, mais en dehors je ne pense pas. Elle se fait aussi rattraper par son âge.

Par takhan : le 02/11/21 à 10:31:45

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
3421 messages

234 remerciements
Dire merci1
J'ai la piqure facile.
Disons que je considère cela comme une vraie chance de pouvoir libérer avant que la souffrance soit trop forte.
J'ai fais euthanasier ma chienne y a 4 ans, très très dur, j'ai beaucoup beaucoup pleuré et j'ai traversé des océans de solitude derrière.
Je m'étais fixée une limite : si des organes vitaux sont touchés j'arrete (elle avait une anémie hémolytique auto immune donc sous cortico à vie); un jour elle va au portail, toux cardiaque, chien en détresse respi.
Je l'amene chez le véto, je savais DEJA que ça y est la limite était là.
Effectivement, tumeurs à la rate, foie énorme, abdomen rempli d'eau, arythmie au coeur car il était trop compressé (je vous la fais en courte). On m'a proposé l'opération, de lui ponctionner l'abdomen a intervalle régulier, les cachets pour le coeur etc... j'ai simplement dit non.
Et j'ai pris rdv le lendemain matin pour l'eutha. J'ai vu dans les yeux de mon chéri incompréhension et meme la colère le matin quand on s'est tous réveillés et que la chienne "ça allait".
Ouai ça allait, là comme ça sur le panier du matin. Mais c'était cette vie là pour elle? elle le chien courant? qui passait sa journée le nez par terre à galoper dans les prés? c'était sa vie de se trainer en pensant qu'a bouffer (merci la cortisone) et en buvant des litres d'eau ?
En mon âme et conscience,on est allées toutes les deux le lendemain matin et elle s'est endormie dans mes bras.
Je ne regrette pas mon geste, à aucun moment. Meme si elle aurait pu vivre probablement quelques semaines de plus.
Mais la phrase "mieux vaut 2 jours trop tot que 2h trop tard" est tellement vrai.

Par Colomba : le 02/11/21 à 21:09:23

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18078 messages

353 remerciements
Dire merci1
La vérité de l'un n'est pas la vérité de l'autre. Chacun fait avant tout avec son caractère, parfois comme "ça l'arrange" et toujours comme il peut. Je veux dire par la que pour certains, c'est plus "facile" de prendre la décision d'euthanasier son chien que de le voir s'éteindre peu a peu, et que pour d'autre, c'est plus "facile" de le maintenir que de prendre la décision de l'euthanasie. Autrefois, j'aurais été plus encline a euthanasier "plus tot", avant que la santé du chien ne dégénère gravement Mais en vieillissant, on voit la vie, et la valeur de la vie, autrement. Que tous les jours ne soient pas roses, et parfois difficiles, on apprend que ça fait aussi partie de la vie. Mon mari et moi, nous ne faisons plus euthanasier nos chiens tant qu'ils sont encore "heureux" de vivre, meme si leur vie c'est dormir toute la journée, manger, et faire 50 m dehors 3 fois par jour. Meme malades, on voit quand ils sont heureux d'etre la, de nous voir, de vivre leur petit train train de vieux, avec leurs handicaps. C'est la souffrance qui fait dire stop, et seulement la souffrance. Donc nous, quand il y a un traitemnet qui permet de durer un peu plus avec plus de confort, on prend. Après, personnellement, je me mets tres clairement des limites financières, et je le fais aussi avec mes chevaux.

Par Cocktail_jet : le 03/11/21 à 19:51:28

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
9722 messages

383 remerciements
Dire merci
Tu te poses la question car tu t y prépares…fais toi confiance, quand Ce sera le moment…tu le sauras ..

Par Vanessa14 : le 04/11/21 à 10:49:35

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2011
12632 messages

146 remerciements
Dire merci
Personnellement je suis contre l'acharnement, prolonger pour prolonger NON !
Quand l'animal est vraiment mal et en souffrance il vaut mieux lui abréger ses douleurs, le maintenir en vie coûte que coûte c'est purement égoïste .
J'ai eu le cas sur mon Border terrier en juin, subitement il s'est mis à ne plus aller (il avait des antécédents médicaux depuis quelques années) à tourner en rond, tête au mur, à gémir.
il est allé en clinique, on à fait tous les examens nécessaire dont un scanner pour écarter toutes les pistes qui auraient pu lui laisser une chance , après avoir écarter toutes les pistes, et fait tout ce qu'il était possible pas d'améliorations, nous avons pris la décision de l'endormir et c'était la meilleure solution pour lui .
Quand elle ne pourra plus continuer tu n'auras plus du tout de doute , elle te le fera comprendre c'est certain. J'ai eu beaucoup de chiens(chats) et beaucoup m'ont malheureusement quitté au fils des années et quand le moment est venu tu le sens et la question ne se pose même plu !
13.5ans pour un beauceron c'est pas mal en tout cas ! caresse à la belle Elea, chouchoutte là un max

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 575) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval