Forum cheval
Le Forum Cheval

Débourrage et rythme de travail jeune cheval

Sujet commencé par : Fiona70 - Il y a 17 réponses à ce sujet, dernière réponse par chouilla
Par Fiona70 : le 30/10/22 à 22:59:21

Déconnecté

Inscrit le :
12-12-2021
12 messages
Dire merci
Bonsoir à tous!

Je voudrais connaître votre avis à propos du rythme de débourrage et de travail de ma jeune jument.

À ses 2 ans, j'ai fait du travail à pied pendant 1 année. Éthologie, longues renes, désensibilisation, balades à pieds, jeux etc.
Après ses 3 ans, j'ai commencé tout doucement le débourrage.
Je précise que je ne fais que de l'équitation d'extérieur (balades, petites rando)
Elle a maintenant 3 ans et 5 mois et elle est parfaitement débourrée en extérieur aux 3 allures. Elle est sage comme une image .

Je la monte 1 à 2 fois par semaine grand max, pour des balades d'1h aux 3 allures, et je descend de cheval environ 20 minutes pendant chaque balade.

J'espère que mon rythme n'est pas trop soutenu pour elle.
Je voulais connaître votre avis, car j'avoue que j'ai très peur que ce soit trop pour elle... pourtant j'essaie vraiment de ménager son dos (je me mets régulièrement en équilibre exprès) et je fais vraiment des petites sessions trot/galop.

J'espère aussi ne pas l'avoir débourrée trop tôt .... qu'en pensez vous ?

Soyez indulgents svp je suis en plein doute lol et merci beaucoup pour vos réponses.


Ps ses conditions de vie sont 5 étoiles : des hectares de prairie et vie en troupeau avec abris. Je la complémente également pour sa croissance.

Messages 1 à 17, Page : 1

Par dejavu : le 31/10/22 à 08:18:10

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
12455 messages

1079 remerciements
Dire merci
J'ai du mal à saisir pourquoi tu doutes? et il serait utile de décrire le type de jument et ton type physique, genre poids plume ou poids lourd.

Les jeunes chevaux sont souvent très sages et se réveillent plus tard.

Par pakret : le 31/10/22 à 08:23:38

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
12510 messages

299 remerciements
Dire merci
J’avoue ne pas voir l’intérêt de debourrer et encore moins monter régulièrement un cheval de cet âge

A la lumière des connaissances actuelles, attendre au moins 4 voire 5 ans pour monter dessus régulièrement me semble plus raisonnable
Ça n’empêche en rien de faire tout un tas d’activité avec, préparant mentalement et musculairement au fait de porter plus tard le cavalier

Par Chrysalis : le 31/10/22 à 08:44:33

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
25470 messages

405 remerciements
Dire merci
C'est quoi régulier pour vous ?

Parce que 1 a 2 sorties d'une heure semaine, c'est pas franchement violent a 3 ans et demi

Mon grand au même âge ( et destiné au sport ) devait faire 2x 30 min monté aux 3 allures, 2 longes, et une petite balade à pied par semaine.
Je préfère nettement habituer le poulain a l'effort et a la disponibilité mentale de manière progressive. Fréquent mais peu. Pas forcément monté au demeurant mais quand le poulain est bien préparé mentalement et physiquement, ça passe tout seul.
Mon poulain du même âge n'est que predebourré car moins prêt mentalement, mais il bosse 4/ semaine a pied avec une partie dynamique a chaque fois.

Donc clairement ça me choque pas comme rythme

Par pakret : le 31/10/22 à 09:54:04

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
12510 messages

299 remerciements
Dire merci
Je préfère nettement habituer le poulain a l'effort et a la disponibilité mentale de manière progressive

Moi aussi… mais je commence progressivement de la même manière à seulement 4 voire 5 ans
Avant je ne fais que du à pied. Et ça déblaye et prépare quand meme a pas mal de choses selon moi.

Je n’arrive pas à voir l’intérêt de monter sur des 3 ans alors qu’on a toute la vie devant soi

Par Sa_Black_Rah : le 31/10/22 à 12:00:24

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2004
9007 messages

52 remerciements
Dire merci
Je n’arrive pas à voir l’intérêt de monter sur des 3 ans alors qu’on a toute la vie devant soi

Parfois par pure réalité économique. On a pas tous "toute la vie devant soi".

Je débourre et monte des jeunes chevaux (destinés au sport), et clairement, un 4 ans qui n'a jamais eu de cavalier sur le dos, sauf si c'est pour vendre en élevage, c'est plus compliqué à vendre qu'un cheval qui a un peu de travail (et ça se vend moins cher).

Après, il y a plein de critères à prendre en compte:
- Le cheval lui-même (son physique, son mental...),
- Le cavalier (son niveau, son poids, etc...),
- Ce à quoi on destine son cheval (et je suis pour le fait que les jeunes chevaux fassent de tout, et surtout de l'extérieur, mais il n'empêche qu'on ne prépare pas un cheval de loisirs de la même manière qu'un cheval qu'on destine au sport),
- Ses conditions de vie (un cheval qui vit principalement au box vs au pré, ça se gère pas de la même manière,
- Etc...

Par Erzebeth : le 31/10/22 à 12:47:25

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
69122 messages

1299 remerciements
Dire merci
Parfois par pure réalité économique. On a pas tous "toute la vie devant soi".

Certes mais enfin là on parle a priori d'un cheval de loisir, et il me semble que c'est bien dans cette optique que pakret répond. Il me semble qu'elle connait suffisamment le milieu pro, de l'élevage et de la compétition de haut niveau pour être au courant que, quand les contingences économiques s'en mêlent, la donne n'est plus la même (ce qui n'en fait pas un argument légitime pour autant d'ailleurs).
C'est évident que les chevaux débourrés jeunes, voir très jeunes, le sont, à la base pour des raisons économiques.
Raison de plus, quand on n'a pas cette contrainte, pour ne pas se presser.

Par pakret : le 31/10/22 à 13:12:48

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
12510 messages

299 remerciements
Dire merci
Oui comme dit Erzie et comme tu dis Sarah, on parle ici de loisir, je comprends évidemment que pour vendre ce soit autre chose

Mais même pour le sport en fait, si pas d’optique de commerce, je me demande pourquoi c’est si difficile pour les cavaliers en général de bien vouloir différer d’un an ou deux dans l’espoir de préserver son cheval.
On a beau dire « ça va pas les tuer » (deja qu’est ce qu’on en sait vraiment, à ma connaissance pas d’étude), mais est ce que le principe de précaution ne prévaudrait pas ?

Je pense que malgré tout les faux semblants qu’on se met en matière d’équitation, quand on monte un cheval à 3 ans c’est avant tout pour des raisons égoïstes/humano-centrees . Je ne vois aucun bénéfice perso…

Ça fait une dizaine d’année que je ne monte plus avant au moins 4ans/4,5ans mes chevaux, je trouve qu’il y a une différence incroyable entre un 3 ans (même joli et carrossé) et un cheval de 4,5 ans.

Enfin l’extérieur contrairement à ce qu’on croit c’est assez intense physiquement selon les endroits où on se trouve, les terrains ne sont pas toujours super notamment


Après chacun est évidemment libre de faire ce qu’il sent le mieux mais j’ai du mal à trouver un argument autre qu’économique convaincant

Par Colomba : le 31/10/22 à 14:01:42

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Bah, rien ne prouve non plus qu'un cheval mis au travail tardivement n'est pas "handicapé" par rapport a un organisme qui aura été entrainé progressivement un peu plus tot.

Par K.Zel : le 31/10/22 à 14:22:40

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9743 messages

589 remerciements
Dire merci
Ici, je pré-débourre à 4 ans, et je finis à 5 ans pour une mise en route monté à 5/6 ans. C'est pour moi, pour du loisir, ça me convient bien. Je trouve les chevaux plus posés et dispos au travail comme ça.
Par contre, ce n'est pas parce qu'il n'y pas de travail monté qu'il n'y pas de travail du tout. Les chevaux sont bien éduqués à pied (déplacement, soins) vont super en longe, en LR, en TAP en général.
Après débourré à 3 ans, avec deux sorties par semaine qui comportent donc 40 minutes monté, ça ne me choque pas pour autant, même si moi je fais les choses plus tard. Après, c'est comme tout, qu'est-ce que ça veut dire ces 40 minutes monté ? entre 40 minutes de pas et 40 minutes d'allures poussées, il y a un monde. Voir le gabarit des protagonistes aussi comme le souligne dejavu. Par exemple ici, au débourrage de mon poney B, je m'y suis collé parce que je n'avais pas de poids plume sous la main, mais je ne suis monté qu'à coup de 5/10 mn grand max.
Voir le matos aussi : 40 mn au pas avec une selle pourrie, ça sera délétère

Par pakret : le 31/10/22 à 14:33:28

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
12510 messages

299 remerciements
Dire merci
Colomba : rien ne le prouve, mais d’une part le nombre de chevaux à problème locomoteurs laisse quand même penser qu’il y a un ou plusieurs problèmes dans la gestion ; après est ce que c’est la sélection, le matériel, le travail, le mode d’hébergement, l’alimentation, un mélange de tout ça, je ne sais pas ….

Et d’autre part, est ce qu’on ne peut pas entraîner progressivement les chevaux à leur futur métier mais sans le leste que représente le cavalier ? Pendant les plus jeunes années ? Sinon pourquoi alors on ne monterait pas dessus dès 2 ans ou 18 mois, juste quelques minutes avec un poids léger ?

Je suis un peu comme Kzel et je trouve que déjà aux LR on fait bcp bcp de choses. On commence à bosser la locomotion dans le bon sens, à développer la musculature qui permettra de porter plus tard. Je sors énormément aussi mes chevaux en dextre je trouve que c’est une super école.

Par Colomba : le 31/10/22 à 16:23:11

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Oui, tout a fait, j'avais lu un truc sur un mec qui entrainaient ses chevaux des tout petits, les poulains suivaient la mere a 6 mois, puis ensuite il les prenait en dextre jusqu'au débourrage, avec bien entendu des efforts adaptés a leur age, le principe étant de reprendre un peu le principe de la vie au naturel ou les chevaux se déplacent beaucoup plus qu'au pré. Il avait de supers bons résultats, ses jeunes chevaux étaient beaucoup plus "athlétiques" que les autres sans aucun dommage physique. Car ce n'est pas l'effort raisonné qui est préjudiciable, mais avant tout le poids sur le dos. Personnellement, je suis pour faire de l'exercice jeune, on est naturellement plus souple, et un corps entrainé jeune a faire du sport sera bien meilleur qu'un corps qu'on met au boulot une fois adulte. De ce point de vue, je ne partage pas ton avis, je pense avant tout que l'effort doit etre raisonné et raisonnable en fonction des capacités du cheval, c'est à dire de sa capacité a porter (et pitié qu'on ne me sorte pas le tableau de l'age du squelette ) et de l'équilibre de sa morpho au moment du débourrage (il est clair qu'il faut éviter sur un squelette frele ou un jeune dos faible ou un dahu). Mais nos chevaux de pature étant dépossédés du rythme naturel de la vie d'un équidé, je pense que les débourrer a 3 ans ou 3 ans et demi selon leur morpho, n'est pas du tout une mauvaise chose et aide au contraire a commencer de compenser les manques induits par le mode de vie que nous leur donnons. Faire un peu de fond et de renforcemnet musculaire ne peut leur faire que du bien, si c'est bien mené. Le problème réside donc aussi dans le niveau des cavaliers qui, s'ils n'ont pas conscience des limites physiques de leur jeune cheval, risque de demander trop ou dans une mauvaise attitude. Je suis donc pour un travail léger, des séances de 20 mn deux par semaine, et une balade hebdomadaire. Au dela, les chevaux qui font de la balade et rien que ça vers 3 ou 4 ans sont rarement abimés une fois adulte, bien au contraire, c'est peut etre d'ailleurs la meilleure chose à faire, tout se fait naturellement sur un cheval qu'on laisse "droit", à partir du moment bien sur ou le contrat d'allures reste cool. Et quelque soit l'animal, a 4 ou a 2 pattes, il me semble évident que ceux qui ont une activité sans exces des leur plus jeune age, sont bien mieux lotis a l'arrivée que ceux qui sont restés "dans leur canapé". Je rejette aussi l'idée du foin a volonté, sur cette meme idée que sous prétexte de faire marcher son système digestif, on oublie que le cheval dans la nature est souvent en mouvement, au lieu d'etre planté devant son round de foin toute la journée, ce qui est certainement tout a fait préjudiciable a son organisme aussi. Bref, je pense que comme pour une majorité de questions, on ne peut pas prendre de position tranchée, parce qu'on doit tenir compte de nombreux paramètres et pas d'un seul.
Cela dit, en ce qui me concerne, je suis pour débourrer a 3 ans a l'automne puis remise au pré jusqu'au printemps des 4 ans, ou le travail restera léger aussi. Ce qui permettra d'en faire plus a 5 ans, et d'avoir un cheval vraimetn pret a bosser a 6. Quand je vois des proprios hyper protecteurs qui débourrent tres tardivement, genre 6 ou 7 ans, au prétexte de la fin de la croissance, je me dis au contraire que c'est pas du tout sympa pour le cheval...

Par pakret : le 31/10/22 à 17:28:07

Déconnecté

Inscrit le :
21-11-2004
12510 messages

299 remerciements
Dire merci
Alors voilà moi je fais exactement comme le gars dont tu parles!
Déjà ils vivent en troupeau en montagne dans des terrains escarpés.

Ensuite je les sors même bien avant le sevrage, vers 2-3 mois derrière la mère sur des petites sorties. Puis ils continuent à sortir très régulièrement en liberté ou en dextre quand j’en monte un autre. En parallèle de ça toutes les bases à pied sont mises évidemment; puis les LR et avec lui la réponse aux aides, le début de l’incurvation, le contrôle de l’impulsion, etc bref apprendre à utiliser son corps.

Du coup on est bien loin de l’humain de canapé! Même si on ne monte pas dessus

Par K.Zel : le 31/10/22 à 18:53:56

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9743 messages

589 remerciements
Dire merci
Ben c'est ça, on ne parle pas de les laisser en friche jusque 6-7 ans, mais simplement qu'on peut les travailler autrement qu'en montant dessus.
Après, faut voir aussi le mode de vie. Je vois mon petit dernier qui a grandi dans des grands espaces en pente, il a une bonne constitution physique, un bon souffle, ça n'aurait pas été la même chose s'il avait été cloîtré en box. Je pense que le mode de vie est absolument à prendre en compte.
A côté de ça, j'ai constaté aujourd'hui même qu'il avait pris 3 cm cet été (il a 6 ans) et s'il n'a pas été monté cet été, il a été travaillé avec la selle et clairement, ça n'allait pas. là-dessus aussi, je ne pense pas qu'on puisse donner de généralité, un autre moins sensible dans le même contexte aurait sans doute été moins réactif. Reste que je suis content que le concours de circonstances ont fait qu'il n'a pas été monté cet été, et ça n'a pas été plus mal pour lui

Par Colomba : le 31/10/22 à 19:34:53

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Ah c'est sur que c'est super ce que tu fais Pakret , c'est l'idéal!

Par Colomba : le 31/10/22 à 19:36:18

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18347 messages

373 remerciements
Dire merci
Oui, je suis d'accord, le mode de vie est primordial. Moi j'ai toujours eu des chevaux sur des terrains plats et des prés limités a 1 hectare... Ils font beaucoup vache normande à la maison

Par Fiona70 : le 01/11/22 à 09:57:05

Déconnecté

Inscrit le :
12-12-2021
12 messages
Dire merci
Merci à tous, merci beaucoup Colomba je partage complètement ton avis. Je te rejoins aussi sur la morpho.
Je ne sais pas si j'arriverai à inserer.une photo car je galère un peu avec le site mais en effet ma jument est franchement bien formée et à une chouette morpho !
En tout cas merci à tous car vous m'avez conforté dans mon idée
Je vais continuer mes petites balades montées avec des pauses régulières où je descend de cheval 1/2 fois par semaine + travail à pied cela va de soi, et vers ses 4/5 ans je pense que je lui ferai peut-être découvrir la carrière tout doucement, en espérant qu'elle aime ça.

Par chouilla : le 04/11/22 à 09:58:43

Déconnecté

Inscrit le :
02-01-2014
114 messages
Dire merci
Suis d'accord avec Colomba et Pakret.
Dès le plus jeune âge, on peut commencer à leur apprendre des choses adaptées à leur âge et à leur morpho. Plus tôt on commence, mieux ça va.

J'ai pu remarquer qu'avec les jeunes, l'important c'est d'avoir un rituel quotidien. Ca les rassure car ils savent d'avance ce qui va se passer. Et du coup, on travaille zen. Petit à petit. Et comme on commence tôt, on a tout le temps.

Tandis que ceux qui n'ont jamais rien fait, quand vient le moment du (pré)débourrage, c'est souvent rock and roll. Stress pour tout le monde, pas bon ça.

L'important, c'est l'harmonie jusqu'à l'ataraxie.


Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 320) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval