Forum cheval
Le Forum Cheval

Travailler le montoir.

Sujet commencé par : goodnightmoon - Il y a 22 réponses à ce sujet, dernière réponse par PIROU
Par goodnightmoon : le 04/08/22 à 18:57:17

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2004
17298 messages

123 remerciements
Dire merci
Et non cette fois ci c'est pas pour avoir l'immobilité du poney au montoir, ça c'est bon c'est acquis !
Mais par contre mamie ( moi) ne monte pas qu'avec un montoir depuis des années et force est de constater que les années passants, ma souplesse/agilité ne va pas en s'améliorant et je suis tout bonnement incapable de monter sur mon poney depuis le sol ( oui c'est la honte).
Alors au quotidien c'est pas gênant, je suis pour l'utilisation du montoir mais par exemple si je dois mettre pied à terre en extérieur, je suis incapable de remonter sur la bestiole et je finis à pieds.
En concours si je ne trouve pas de montoir, il me faut absolument quelqu'un pour me faire la jambe...
Bref j'aimerais retrouver de l'autonomie de ce côté là mais comment le travailler sans bousiller le dos de mon poney.
Avez-vous des exercices pour m'entraîner qui n'utilise ps le poney ? ( j'ai eu beaucoup de mal à avoir l 'immobilité au montoir, je voudrais pas tout gâcher en lui fusillant le dos.)
Merci par avance pour vos bonnes idées.

Messages 1 à 22, Page : 1

Par K.Zel : le 04/08/22 à 19:51:40

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9456 messages

563 remerciements
Dire merci
Tu as des limitations physiques ou c'est juste un manque d'entraînement ?

Par dilou : le 04/08/22 à 19:55:50

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
36515 messages

666 remerciements
Dire merci
L'exercice qui me vient à l'esprit, c'est de te servir d'un escalier : poser le pied gauche (ou droit) sur une marche, la première, puis la seconde et plus si affinités) et se hisser sur cette jambe pour travailler la cuisse et le fessier.

Par goodnightmoon : le 04/08/22 à 20:23:08

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2004
17298 messages

123 remerciements
Dire merci
k.zel Non pas de limitations physiques si ce n'est un postérieur imposant ( et lourd du coup)
dilou pas bête ! Je vais tenter ça

Par Maratre : le 04/08/22 à 21:35:36

En ligne

Inscrit le :
12-11-2011
8147 messages

334 remerciements
Dire merci
Je ne suis plus capable depuis longtemps de monter à cheval depuis le sol.
En concours, j'emmène mon escabeau pliable. (Et je le prête aux voisins )

En promenade, j'évite de descendre, mais je trouve facilement des troncs ou autre pour remonter.

De toute façon, ce n'est pas bon de tirer sur le dos du cheval pour monter , après il y a la solution de sauter à cheval mais ça j'ai jamais réussi

Par sheytana : le 04/08/22 à 23:20:58

En ligne

Inscrit le :
26-03-2007
138472 messages

1898 remerciements
Dire merci
En concours, j'emmène mon escabeau pliable. (Et je le prête aux voisins )

En promenade, j'évite de descendre, mais je trouve facilement des troncs ou autre pour remonter.


Idem

Par Tessa : le 04/08/22 à 23:37:18

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34015 messages

409 remerciements
Dire merci
Il existe des étriers montoir (une partie s'abaisse pour permettre un appui plus bas) et j'ai vu aussi une étrivière montoir, j'ai trouvé le système très élégant...


Lien

Par K.Zel : le 05/08/22 à 01:32:56

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9456 messages

563 remerciements
Dire merci
Je penserais comme dilou à des exercices de step. Ou encore à des exos de squat. Je n'ai pas monté en mettant le pied à l'étrier depuis...un certain temps, mais c'est vraiment le truc qui me vient à l'esprit, histoire de bosser la propulsion avant tout. L'air de rien, de bien s'étirer avant de monter, ça peut aider aussi même si peu d'entre nous le font. Et pour les exos, pareil, pas y aller comme une brute ou trop fort. On peut faire des mini squat pour commencer (je dirais même on doit faire des mini squat au début.Pas question de se tuer les genoux)
Je pense aussi à un truc assez spécifique. chez moi, j'ai un muret autour de feu mon rond de long qui a une hauteur de 50 cm, je dirais, et il est surmonté de barres rondes. Avec les enfants (qui adorent jouer dedans) je m'en sers pour leur expliquer un peu le montoir et le fait qu'on ne tire pas sur ses bras pour se hisser sur le poney. Ils ont une barre pour se rassurer, mais le but est de monter sur le muret sans tirer sur ses bras (et pas de peur de tomber en avant grâce aux barres)

Les dispositifs que montrent Tessa ont l'air intéressants. J'y avait pensé un temps avec le système sur l'étrier même, mais j'ai besoin d'étriers spéciaux. Après, l'élastique sur l'étrivière, je vois bien le principe, mais pourquoi pas simplement la rallonger dans ce cas ?

Je dirais aussi que pour ton bourrin, sans pareil de monter même dessus en bidouillant, ça peut être intéressant de lui montrer qu'on peut bidouiller et tirer sur le côté sans qu'il ne bouge.Par exemple, avec mon petit, pour lui apprendre à bien poser les pieds au moment du montoir, je tirais l'étrivière sur le côté pour qu'il comprenne qu'il doit bien caler ses pieds pour être en équilibre, je me dis que ça pourrait être intéressant de faire ce genre de chose avec ton poney, dans l'idée que même si on bidouille, il doit rester immobile. (je dis ça par rapport au fait que tu dis que l'immobilité n'a pas été simple à acquérir)

Par goodnightmoon : le 05/08/22 à 08:59:01

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2004
17298 messages

123 remerciements
Dire merci
merci à tous pour vos conseils !
maratre j'avoue que je vais investir dans un escabeau pliable !

En fait j'aimerais refaire un peu de TREC, et il y a des exercices de montoir à droite et à mon époque les montoirs ( droite ou gauche) se faisait depuis le sol.
Comme sur le PTV il y a quand même beaucoup de phases où on monte ou descend j'aimerais ne pas être pénalisée parce que je ne sais plus le faire.
k.zel Bobby gigote au montoir ( enfin plus maintenant) mais je pense pas que ce soit par trouille. Je sais que beaucoup pensent que le cheval ne fait pas de chose "exprès" mais quand même, il restait immobile le temps que je monte sur le montoir, et au moment où je mettais le pied à l'étrier, il décalait les fesses
C'est un petit malin...

Par Erzebeth : le 05/08/22 à 09:27:52

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68632 messages

1267 remerciements
Dire merci
Belline n'est jamais restée immobile au montoir de sa vie.
Mais je ne l'ai jamais vraiment exigé d'elle (bon par contre avec l'age-le sien- comme j'utilise un montoir, c'est un peu relou... mais elle est moins casse-bonbon qu'avant donc ça passe).

Je ne sais pas à quel niveau ça coince chez toi, mais je pense que pour le montoir, il y a deux trucs : la tonicité musculaire, et la souplesse. Les exos de step et tout autres exos de gym te faisant travailler les jambes et les abdos, c'est sans doute intéressant pour la tonicité musculaire (la corde à sauter peut-être aussi? ). Et pour la souplesse... ben des assouplissements. Moi qui ai plutôt un bon capital musculaire de base, et une souplesse pas trop dégueu, j'ai quand même clairement vu une différence en pratiquant des étirements une fois par semaine à l'occasion de mes entrainements d'escrime médiévale (on avait un prof de sport dans le groupe qui nous conseillait là-dessus).

J'avoue que même si j'ai pris le pli d'utiliser le montoir à froid pour éviter de tirer sur le dos des chevaux, perso j'aime bien savoir que je peux monter sans. Parce qu'en balade, je ne trouve pas toujours de quoi en utiliser un...

Par NONETTE CUIRS : le 05/08/22 à 09:39:29

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
1194 messages

99 remerciements
Dire merci
Moi, je ne me sers pas d'un étrier pour me hisser sur un cheval: depuis que j'ai 15 ans, je saute à cheval.

Pour cette technique, il existe 2 exercices de préparation tout indiqués, qui peuvent se pratiquer partout: le saut à la corde et les pompes.

Par PIROU : le 05/08/22 à 10:47:53

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6747 messages

398 remerciements
Dire merci
depuis que j'ai 15 ans, je saute à cheval.

NONETTE CUIRS ça dépend quand même de la grandeur du cheval , sauter sur le cheval a part a s'aident de la main accroché au pommeau d'une selle western je n'ai jamais trop vu de cavalier le faire .

Mais tu peux toujours faire une petite vidéo pour montrer comment toi tu t'y prend , une vidéo c'est toujours plus parlant qu'une explication .


Par takhan : le 05/08/22 à 10:49:37

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
4286 messages

294 remerciements
Dire merci
j'ai une détente de 15 cm donc le a terre-a cheval très peu pour moi.

Avec un grand cheval, si j'ai pas de promontoir, je rallonge l'étrier au max en système D.

Par goodnightmoon : le 05/08/22 à 11:18:56

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2004
17298 messages

123 remerciements
Dire merci
Je ne sais pas à quel moment ça coince erzebeth mais musculairement parlant je suis plutôt en forme. Niveau souplesse c'est un autre combat.

Je me souviens avec émotion d'une rando avec salsababy où on a dû mettre pied à terre pour contourner une barrière. Impossible de remonter sur mon cheval... Le pauvre on a du le mettre dans un fossé pour que je parvienne à remonter dessus.
Je crois que le souci c'est une fois le pied dans l'étrier, j'ai pas assez de force pour me propulser...
Pourtant là je viens de faire des exos avec le tabouret 2 marches en bois de chez ikea ( mais si vous voyez lequel c'est, tout le monde en a un).
Je monte nickel dessus avec l'une ou l'autre de mes jambes. Plusieurs fois d'affiler..
Peut être que le souci c'est ma position pour monter...

Par Erzebeth : le 05/08/22 à 11:53:51

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68632 messages

1267 remerciements
Dire merci
Ben des fois, on a physiologiquement des différences qui font que tel ou tel mouvement est plus compliqué, sans qu'on soit en mauvaise forme pour autant, c'est pas si simple que ça.
Sur le montoir justement, j'avais un bon exemple, d'une copine qui, quand on montait ensemble, avait du mal à atteindre l'étrier avec le pied et qui avait du mal à monter (bon après, on montait sur des chevaux un peu grands... cela dit ça lui faisait aussi sur Bellinda, même si dans une moindre mesure que sur iris, forcément). Elle n'était pas aussi souple que moi disait-elle.
Ben peut-être, mais uniquement sur ce mouvement là alors. Parce que sinon, elle nous a fait des trucs qui nous ont fait halluciner... grand écart presque parfait en disant "oh, j'ai perdu quand même", et des mouvement de karaté à la Matrix, avec le torse à 90° vers l'arrière (et en se relevant dans le mouvement bien sûr ) ou le coup de pied qui part au niveau du visage... Alors niveau souplesse, ça allait quoi.

Il va falloir trouver LE truc qui te fait travailler ce mouvement là. Peut-être qu'un kiné ou un préparateur physique pourrait aider.

Par Juliie : le 05/08/22 à 12:09:23

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12425 messages

447 remerciements
Dire merci
J’ai été surprise aussi de voir que j’étais incapable de monter sur mon cheval sans baisser l’étrier au max Avant je montais n’importe quelle girafe depuis le sol sans effort… On perd vite quand on utilise un montoir!
Ma jument qui est bien plus petite, a le dos fragile. Si on commence à mettre le pied a l’étrier sans montoir, elle bouge. Avec un minuscule tabouret elle attend Donc ça m’a bien encroûté

Je pense que le soucis pour ma part, est dans la souplesse de la hanche et des ischios.
A part essayer d'étirer les muscles de la cuisse et du bassin, j’essayerai de faire des mise en situation. Style essayer de mettre le pied gauche sur la troisième ou quatrième marche d’une échelle et de propulser avec le D. Ou idem sur un muret..

Par K.Zel : le 05/08/22 à 12:20:58

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
9456 messages

563 remerciements
Dire merci
Je pense aussi que le montoir demande une poussée verticale, là où monter sur des marches nous pousse vers l'avant. Je me demande du coup si s'entraîner à la corde à sauter ne pourrait pas être une bonne chose, histoire de bosser de façon verticale sur la propulsion.

Par Fantômette : le 05/08/22 à 12:23:04

Déconnecté

Inscrit le :
19-04-2004
42257 messages

216 remerciements
Dire merci
Je monte toujours avec un montoir pour preserver le dos des chevaux.
Je trouve toujours un truc qui me sert de montoir ou que je sois, jamais eu de probleme mais j'ai aussi appris a mon cheval a se "garer", ca me facilite bien la tache! Je peux escalader une barriere/tronc/gros cailloux etc et je lui demande de venir se garer et hop!
C'est super pratique!


Par Colomba : le 05/08/22 à 13:08:14

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
18210 messages

365 remerciements
Dire merci
Comme Fantomette, j'ai appris a mon cheval a se postiionner pour etre au niveau de ma jambe tandis que je me mets un peu en hauteur. Du coup, meme en extérieur, et meme si je dois marcher un peu, je finis toujours par trouver une grosse pierre, une souche, un tronc, un talus pour remonter. C'est pas compliqué a faire, il suffit d'apprendre au cheval a pousser ses hanches vers soit en association avec le terme "plus pres". Il sait repondre au "recule" et a "un pas" s'il doit faire un pas en avant pour ajuster la position Et comme ils ne sont pas cons, ils finissent toujours par nous surprendre, a venir "se garer" exactement ou il faut parce qu'ils ont bien compris qu'on a besoin de ça pour remonter. Le plus souvent, je nai meme pas a dire "plus pres", les chevaux le font d'eux meme


Message édité le 05/08/22 à 13:09

Par westhani : le 05/08/22 à 13:39:19

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14618 messages

97 remerciements
Dire merci
J'ai toujours eu du mal à monter sur les chevaux et je n'ai pas vraiment de soucis de souplesse ni de muscu, c'est juste que j'ai un sérieux problème à comprendre la propulsion avec le pied qui est au sol....je monte en me hissant en appuyant sur le pied qui est en l'air mais je ne sais pas me propulser avec le pied qui est au sol; je met au défit quicquonque d'essayer de le faire comme ça et vous comprendrez pourquoi c'est compliqué. Du coup, si ton soucis est le même, je pense qu'il faudrait vraiment voir avec un prof de sport qui comprendrait bien le problème.

Par NONETTE CUIRS : le 06/08/22 à 14:43:53

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
1194 messages

99 remerciements
Dire merci
PIROU
Je ne dispose malheureusement pas de vidéo, mais je précise tout de suite que le saut à cheval à l'arrêt n'utilise pas la même technique que la voltige, où on utilise des crampons et on se laisse porter sur le cheval par le mouvement du galop.
A l'arrêt, l'utilisation du pommeau d'un selle western ne peut servir qu'à s"accrocher au flanc du cheval, sans aucun espoir de parvenir au sommet.
Pour sauter à cheval à l'arrêt, on saute avec 2 pieds, puis on se sert des bras (une main sur le garrot, l'autre posée sur le pommeau) que l'ont tend jusqu'à placer son buste au-dessus de l'encolure; il n'y a plus alors qu'à passer une jambe par-dessus la croupe (c'est le dernier mouvement, surtout pas le premier).

Par Matchbox : le 06/08/22 à 15:28:08

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
4055 messages

479 remerciements
Dire merci
Sauter à cheval, je l'ai fait quand j'étais ado, et ma foi je me suis auto-impressionnée à réussir à grimper sur un truc d'1m70. Mais ça, c'était avant .
Sinon, il faut pratiquer le montoir, le vrai, y'a pas de secret. Un mur par exemple, ou muret, ou quoique ce soit qui permette de faire ce geste de mettre le pied de plus en plus haut, prendre appui dessus et se hisser debout, en équilibre (c'est-à-dire en évitant de tirer avec les bras). On peut commencer par une grande marche, et monter en hauteur au fur et à mesure. Y'a pas de secret, c'est l'entraînement qui aide. Perso, quand j'ai passé l'ATE, je montais et descendais souvent, j'ai aussi appris à monter en marche, pied à l'étrier.
Pour le reste, en extérieur, trouver un montoir de fortune, sinon les étrivière ou étriers qui permettent d'avoir une petite marche en plus, ou à défaut rallonger l'étrivière.

Par PIROU : le 07/08/22 à 09:59:14

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2011
6747 messages

398 remerciements
Dire merci
A l'arrêt, l'utilisation du pommeau d'un selle western ne peut servir qu'à s"accrocher au flanc du cheval, sans aucun espoir de parvenir au sommet.

NONETTE CUIRS

pourtant il y en a qui le font ..

cela dit , vue que ma jument est en retraite et que je n'ai pas repris un cheval je ne monte plus qu'assez rarement a cheval , juste a l'occasion quand des amis veulent que je l'ai accompagne et qu'il y a un cheval disponible, j'ai donc perdu un peu l'entrainement , mais je monte encore très facilement sans aide de façon très classique , pied gauche a l'étrier avec un appel du pied droit et je n'ai pas l'impression de gêner le cheval.




Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 140) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval