Forum cheval
Le Forum Cheval

Stop aux coups de talons

Sujet commencé par : Mistraldu95 - Il y a 35 réponses à ce sujet, dernière réponse par Matchbox
Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 12:37:40

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Franchement, pourquoi on apprend aux débutants à mettre des coups de talon? Ça pertube l’équilibre du cavalier,c’est rarement plus efficace qu’une pression des mollets bien dosée et c’est pas très discret. De plus ça ne doit pas être très agréable pour le cheval de se faire taper les flancs à grands coups de talon non? Pour le bien de tout le monde: stop aux coups de talons.

(bon j’avoue ce post de servira pas à grand chose mais bon... )


Message édité le 20/06/22 à 12:39

Messages 1 à 35, Page : 1

Par takhan : le 20/06/22 à 12:49:04

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
4103 messages

281 remerciements
Dire merci
faut il avoir une cavalerie correctement dressée
et j'ai rarement vu des poneys/chevaux d'apprentissage repris par la mono pour faire des reset régulièrement

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 12:53:10

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Pour moi une cavalerie bien dressé est indispensable: on ne va pas apprendre au petit Kévin à monter sur Kéké le jeune poney de 4 ans qui ne sait pas freiner.


Message édité le 20/06/22 à 12:53

Par Desroses : le 20/06/22 à 12:59:04

Déconnecté

Inscrit le :
27-11-2011
6384 messages

106 remerciements
Dire merci
Et on la trouve où cette cavalerie ?

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 13:02:18

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Dans des bons clubs.
Pour avoir un cheval bien dressé pas le choix: faut monter dessus et travailler. Aux moniteur/gérants d’écurie de faire ce qu’il faut.

Par Juliie : le 20/06/22 à 13:17:29

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
Ah oui donc les moniteurs vont monter les shetlands pour les rendre archi sensibles, pour être monté par des gosses de 3 ans qui bougent dans tous les sens?
Idée du siècle

Par takhan : le 20/06/22 à 13:20:20

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
4103 messages

281 remerciements
Dire merci
Non pas les moniteurs sur les shetlands mais généralement y a des armées d'élève moniteur de 45 kg dans ce genre de club...

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 13:22:39

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
On peut aussi les habituer à la voix et pour ça pas besoin de monter dessus.

Par Juliie : le 20/06/22 à 13:28:43

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
Pour avoir un cheval bien dressé pas le choix: faut monter dessus et travailler.

Légère contradiction alors


Il faut quand même que les chevaux de club soient blasés des aides pour accepter les erreurs des débutants. Sinon ça ferait 25 chutes par cours…




Message édité le 20/06/22 à 13:28

Par Erzebeth : le 20/06/22 à 13:32:18

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68389 messages

1247 remerciements
Dire merci
Ben ouais, comme dit juliie, il faut trouver un juste milieu, parce qu'un cheval trop dressé, il va avoir du mal à pardonner les erreurs de débutants, c'est pas si simple que ça à résoudre comme équation...

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 13:42:52

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
A mon avis il faut de tout: du cheval qui pardonne au cheval qui pardonne pas (pour les bons niveaux).
Mais du coup cheval qui pardonne=cheval blasé non?
Édit: erreur de smiley


Message édité le 20/06/22 à 13:44

Par Erzebeth : le 20/06/22 à 13:45:39

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68389 messages

1247 remerciements
Dire merci
Ben... un juste milieu justement. Un cheval blasé n'est pas non plus un bon professeur, il faut un cheval tolérant... pour justement s'efforcer de faire en sorte que le coup de talon ne deviennent pas la règle.

Par Digora : le 20/06/22 à 14:02:03

Déconnecté

Inscrit le :
04-06-2004
2474 messages

3 remerciements
Dire merci
Disons que c'est une question de comment on enseigne en club.
Si le moniteur te dis du baby poney au g3-4 que tu dois donner des coups de talon à ton cheval pour qu'il avance, le jeune cavalier va le faire puisqu'il ne sait pas et prends les "conseils" qu'on lui donne.
Dans les clubs, quel moniteur a la volonté et le temps de se consacrer à chaque couple-cavalier? De faire un cours sur une leçon de jambe? La locomotion et la capaciité physique du cheval? Je n'en ai jamais vu.
Sur le peu de temps passé en club, on m'a juste les coups de talon et cravache, à diriger avec les mains(mon dieu) et j'en passe.
Heureusement, j'ai attaqué des cours avec des moniteurs et professeurs hors club, et tout a changé.

Pour moi, c'est une question d'enseignement, de pédagogie et d'adaptation.
On apprends pas à monter en club 😉 il n'y a aucun respect du cheval.



Message édité le 20/06/22 à 14:02

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 15:01:31

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Je rebondis sur ce que tu as dis Digora "On apprends pas à monter en club il n’y a aucun respect du cheval”.
C’est faux pour certains clubs: j’ai connu 2 clubs respectueux de leur cavalerie: sortie au pré (voir vie h24 au pré), pas d enrennement ni d’éperon...
J’en ai connu 1 autre c’était tout l’inverse. J’ai fui au galop.
J’ai une monitrice qui prend le temps de s’adapter (dans la mesure du possible) à chaque couple, qui est contre les éperons et autres joyeustés. Ses chevaux perso sont traités avec beaucoup de respect.
Malheureusement ce n’est pas le cas partout...
Quand je vois une amie galop 4 mettre des coups de talon pour partir au galop


Message édité le 20/06/22 à 15:02

Par Matchbox : le 20/06/22 à 19:52:30

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
C'est pas très compliqué, faut juste s'en donner les moyens. Pour tous mes cours, je travaillais avec une chambrière. Ca ne veut pas dire chambrière aux fesses tout le temps, je n'avais que 2 bras et une chambrière. Simplement, ça permet de mettre au travail, faire des rappels. Aussi, j'utilisais beaucoup la voix. En fait, avec les petits niveaux, on ne peut pas les laisser piloter tout seuls. Le prof doit être présent. Selon le niveau du cavalier/le poney/l'exercice/et autres paramètre, j'avais plus ou moins le contrôle de la bestiole à distance.
C'est pareil pour les autres problèmes ultra courants: tirer vers l'arrière sur une rêne pour tourner, tirer sur les rênes en se penchant en avant pour s'arrêter, donner des coups de talons non-stop jusqu'à ce que ça parte au galop, etc. Il faut donner les bons gestes aux cavaliers, et il faut éduquer et encadrer les poneys (et chevaux) pour qu'ils y répondent.

Et l'idéal, ça reste quand même le poney/cheval qui apprend lui-même au cavalier à être poli c'est très efficace Et là on voit que cheval tolérant c'est pas du tout cheval blasé

Et pour ce qui est de dresser des shets, c'pas compliqué, mais faut se sortir les doigts du derrière et faire des longues rênes. C'est miraculeux.

De faire un cours sur une leçon de jambe? La locomotion et la capaciité physique du cheval?
Expliquer des notions telles que la locomotion à des gosses de 8 ans...Joker

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 20:12:58

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
C’est surtout que les clubs ne sensibilisent pas assez au bien-être animal, les coups de talon et autres n’aident pas au bien être de tout le monde.
C’est un cercle sans fin le fait d’apprendre a tirer sur les rênes, de mettre des coups de talon (surtout aux plus petits qui ne rendent pas compte de tout ça).
Vaste sujet

Par Matchbox : le 20/06/22 à 20:19:25

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
C'est un problème général, de formation, de volonté, de mentalité. Déjà, quand on voit que les débutants sont la bête noire des moniteurs à refiler aux élèves-moniteurs...ça en dit long sur l'envie de bien faire le job.

Cela dit, c'est possible de faire monter proprement. C'est une question de volonté. Mais c'est pas la priorité de la fédé, des moniteurs, des cavaliers et de leurs parents aussi parfois...

Par Pili : le 20/06/22 à 20:27:01

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8874 messages

474 remerciements
Dire merci
ben c'est un peu enfoncer une porte ouverte cette histoire.Ce sont généralement les débutants qui mettent des grands coups de talon pcq on les met sur des chevaux émoussés qui ne réagissent pas à grand chose d'autre les pauvres. Faut bien qu'ils apprennent et si on les met sur un cheval qui réagit ou souffle de la botte va y avoir des accidents (ou le cheval finira par ne réagir qu'au coup de talon). L'indépendance des aides et leur finesse et précision ça fait partie de l'apprentissage on ne nait pas avec. Le bon cheval de débutant doit être totalement imperméable à toute action parasite et donc il ne démarre et ne s'arrête qu'avec des actions assez 'violentes' sinon à force d'aides bizarroïdes il ferait le poirier sur la pointe d'un sabot pour obéir à toutes les injonctions en même temps.

L'idée de matchbox et sa chambrière est bonne, moi j'ai appris la mise à cheval à l'ancienne avec beaucoup de longe avant d'être lâchée en liberté et il y avait toujours un gamin dégourdi qui faisait le chef de file de la reprise pcq il savait gérer les allures et était content de monter gratos. Mais je sais que ces temps là sont révolus.

Par SDE : le 20/06/22 à 20:38:05

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
18197 messages

196 remerciements
Dire merci
une mère d'élève m'a dit un jour :

"depuis que ma fille a changé de club elle a l'impression de ne plus savoir monter, avant elle démarrait au galop en donnant des coups de talons, maintenant elle doit placer ses mains, et ses jambes d'une certaine façon en se redressant"

je suppose qu'en changeant de club la fille de 9 ans avait enfin appris à monter correctement. Et elle s'est adaptée à la "nouvelle méthode" et a réussi comme quoi

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 21:41:00

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Tiens toi bien SDE:j’ai une amie galop4 (normalement à ce niveau là on maîtrise l’accord des aides) pour partir à galop c’est grands coups de talon, pour freiner on tire avec ses 2 renes et pour tourner on tire du côté ou on veut allee

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 21:42:28

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Pili: ou on leur apprends à monter de façon respectueuse dès le début.

Par Juliie : le 20/06/22 à 21:44:39

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
Ouais, enfin quand on voit le niveau de certains BPJEPS, c’est pas étonnant
C’est ridiculement bas. J’en connais qui ont un niveau à faire peur. Faut pas s’attendre à ce qu’ils forment des Steve Guerdat… Ils font de l’animation à poney…

Par Mistraldu95 : le 20/06/22 à 21:47:29

Déconnecté

Inscrit le :
19-06-2022
43 messages

1 remerciements
Dire merci
Faut remonter le niveau des BP, ça devient urgent mais la FFE en a rien à faire. On tourne en rond. Certains BP ont quand même un bon niveau mais certains

Par Juliie : le 20/06/22 à 22:51:56

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
Excuse moi, mais es tu la mieux placée pour dire ça vu ton deuxième post un peu plus bas?

Par Kindy49 : le 20/06/22 à 22:55:16

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1482 messages

78 remerciements
Dire merci
Galop 2 et tu as une opinion sur la politique de la Ffe en matière de formation....ca doit être vraiment marrant de te donner un cours. Si tu as de tels apriori sur les enseignants ça sera dur de profiter de leur conseil....

Par Matchbox : le 21/06/22 à 00:30:12

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Non mais faut arrêter le délire avec les BPJEPS hein . A croire qu avant ce diplôme, tout était parfait et merveilleux, on montait des licornes et on sautait 1m80 a cru en cordelette après 2 ans de cours . Ce pseudo argument il vient de la bouche de vieux schnocks qui n’assument pas leur responsabilité dans la destruction de l’équitation. Les coups de talons ça existait déjà avec les BEES. À Saumur ils savent ce que c’est aussi.

Histoire d’illustrer: quand je bossais avec un BE2, il montrait aux touristes (débutants of course) comment faire avancer leur cheval en faisant une petite démonstration lui-même: grands coups de talon, en précisant qu’il fallait le faire assez fort sinon ça marchait pas (je passe ses explications pour freiner et tourner ).

Et puis, petit rappel: qui c’est qui qu’a formé les BPJEPS depuis le début?

Bref, faudrait arrêter de dégainer « c’est la faute aux BPJEPS » à chaque fois qu’il y a un problème dans la filière équestre. C’est usant, mais surtout c’est archi faux et ça contribue à justifier l’immobilisme et l’irresponsabilité des professionnels. Si la filière est dans la mouise aujourd’hui, c’est parce que les professionnels ont fait de grosses erreurs et ce, depuis bien avant 2005.

Par liteulorce : le 21/06/22 à 02:19:44

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6499 messages

251 remerciements
Dire merci
Est-ce que je peut enfoncer une porte ouverte?

Alllllez sssssi vous plaiiiit!

A quel âge le bambin est maître de son corps et de son équilibre?

A quel âge met-on un bambin sur une selle?

A quel résultat s'attendre?

Par liteulorce : le 21/06/22 à 02:28:43

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6499 messages

251 remerciements
Dire merci
Honnêtement , maintenant, est-ce que pour le débutant qui doit déjà gérer un environnement inconnu ,n'est-il pas plus aisé de donner des coups de talons?

Non parce que la badine sur l'épaule , vu qu'il va déjà se tenir avec les mains . .. quand il vat bouger son bras pour latter la bestiole ,il va lui arracher la bouche.

Parce que la contraction du jumeaux pour communiquer avec sa bête, c'est pas évident pour tous soyons raisonnable.

Par liteulorce : le 21/06/22 à 02:33:32

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
6499 messages

251 remerciements
Dire merci
Je me souviens d'une fois où n'ayant eut le temps de sortir mon compagnon je l'avais introduit dans une reprise. Bon, le dadou arrivait pas à s'arreter perpendiculaire aux bords de la carriere même si étant sur la piste, uniquement par ce que la pression n'était pas égale entre les deux mains.

Celle-là je l'avais pas vu venir!

Par Juliie : le 21/06/22 à 07:23:37

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
C’est un léger raccourci quand même Matchbox… Léger

Désolée si ça ne te plaît pas, mais j’ai vu beaucoup plus de moniteurs (peut être que le terme froisse moins…) nuls à cheval que de bons. Niveau galop 5, à peine! C’est à dire qui ont passé leurs épreuves avec des chevaux de concours de 16 ans en pilotage automatique…
Et encore une fois, j’ai dis certains. Pas tous…
Mais c’est carrément hypocrite de prétendre qu’ils sont tous bons. Et je ne pense pas qu’en donnant le diplôme à des gens qui ont un si petit niveau, ça tire le niveau général vers le haut…

Mais ça s’éloigne du sujet de base…
Toute façon avant un certain niveau c’est de l’animation. Les parents veulent que le mioche s’amuse. Si faut mettre trois coups de talons pour partir au galop parce que Pompon est blasé, ils s’en cognent complet…



Message édité le 21/06/22 à 07:24

Par Kindy49 : le 21/06/22 à 07:58:01

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1482 messages

78 remerciements
Dire merci
Les moniteurs maintenant ils ne sont plus salariés ils sont auto entrepreneur, du coup ils ne sont jamais payé à faire travailler les chevaux, seulement pour des cours : comment voulez-vous qu’ils progressent ?
C’est pas avec leur salaire qu’ils vont pouvoir sortir en compétition.

Par juliedebert : le 21/06/22 à 09:25:49

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10694 messages

296 remerciements
Dire merci
Il y a aussi l'attente des parents, des gamins qui paient cher et veulent pouvoir vite trotter, vite galoper, vite sauter...

J'ai mis ma fille à poney, à la maison. Elle a 7 ans. Elle fait surtout du travail à pieds et quand elle monte, c'est en licol plat et AU PAS. Je la fais trotter en longe uniquement.
Franchement, quand on voit la coordination des aides (et pourtant c'est une gamine plutôt bien développée, comparée à la moyenne), je me dis qu'heureusement pour la ponette qu'elle n'a pas de mors et que je ne lui fais pas faire des tours de carrière au trot.

Mais bon, ça, c'est possible pour moi car c'est MA gosse. Quand tu paies ton cours, si le gamin revient en disant qu'aujourd'hui on n'est pas monté sur le poney et que depuis 6 mois on ne fait que du pas, je pense que c'est mort pour garder la clientèle. Du coup ce sont les poneys qui trinquent.

Par Matchbox : le 21/06/22 à 13:43:34

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Mais c’est pas une question que ça me plaise ou pas, c’est juste faux de dire « c’est la faute des BPJEPS », c’est tout .
Et il faudra me dire où j’ai écrit que tous les BPJEPS sont bons .
Le terme BPJEPS cible UN type de personne, moniteur est effectivement plus approprié dans le sens où cela englobe tous les pros, sans distinction de diplôme.

Et puis ton exemple, il illustre à quel point c’est balancé sans réfléchir. Qui est-ce qui envoie le mec sur un cheval de 16 ans? Qui est-ce qui lui a dit « tu devrais passer ton monitorat »? Qui est-ce qui lui a dit qu’il avait le niveau? Qui est-ce qui lui fait faire une formation pourrave? Qui est-ce qui le prend « en formation » alors que c’est juste pour lui refiler les cours débutants et baby poney en plus de faire les boxes qu’il ne veut pas faire lui-même? Qui est-ce qui signe son bon de sortie?

Tiens, exemple concret, quand j’ai passé l’ATE il y a plus de 15 ans, mes tests d’entrée je les avais préparés sur une pur-sang croisée quarter à ne pas mettre entre toutes les mains (coup de talon permis si tu voulais visiter le CHU). Le jour des tests j’ai eu un vieux demi trait qui ne répondait pas aux jambes, j’ai cru que j’allais être recalée parce que je galérais à le faire partir au galop (ne connaissait pas les aides bien sûr, et ne répondant pas aux jambes…même les coups de talons). Et faut voir ce qu’on nous avait refilé au BPJEPS, se farcir un ptv niveau championnat d’Europe avec un demi trait de 25 ans ou de 3 ans, c’est pas tellement ce à quoi je m’attendais.


Bref, je souligne simplement que c’est bien plus qu’un raccourci, c’est surtout un moyen de se décharger de ses responsabilité en rejetant la faute sur les autres. C’est un peu une habitude avec les pros de la filière d’ailleurs, en particulier ceux qui sont dedans depuis trop longtemps et refusent toute remise en question. Accuser les autres d’être responsables de la déroute du système, alors que ce sont justement eux qui sont à l’origine de ce système, tu comprendras que ça m’énerve.


Message édité le 21/06/22 à 13:50

Par Juliie : le 21/06/22 à 14:07:42

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
12301 messages

431 remerciements
Dire merci
Ah mais oui je comprends
Après de toute manière, si le niveau demandé est bas, c’est pas de la faute des élèves (qui deviennent mono). C’est un problème bien plus général. Mais le soucis est là…
Enfin c’est un diplôme qui est sensé permettre d’enseigner à des galop 7. Quand on en voit certains qui n’en ont même pas le niveau, c’est là que des questions se posent
Je dis pas qu’ils faut sortir avec un niveau amat élite dans toutes les disciplines. Mais j’en connais qui sont en apnée pour sauter un obstacle isolé à 1m. Et ça, c’est quand même problématique

Par Erzebeth : le 21/06/22 à 14:27:03

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68389 messages

1247 remerciements
Dire merci
Il y a aussi l'attente des parents, des gamins qui paient cher et veulent pouvoir vite trotter, vite galoper, vite sauter...

Pas que les parents d'ailleurs. Je me souviens d'un échange auquel j'avais assisté avec une nana que je connaissais un peu, qui critiquait son club et envisageait le le quitter (bon le club en question je le connaissais un peu, et yann22 encore mieux que moi, et c'était loin d'être un mauvais club). Et l'un de ses arguments c'était qu'au dernier cours, ils avaient mis une demi-heure avant de faire du galop, et que quand même à son niveau, elle venait pas pour juste faire du pas et du trot.
J'avais essayé de lui dire gentiment que le temps de faire un échauffement digne de ce nom à des chevaux en reprise, 30 min c'était pas forcément déconnant (sans même partir dans les considérations sur tout ce qu'on peut faire aux autres allures), et au contraire, quelque part ça prouvait que sa mono faisait attention à ça.
Ca m'avait un peu laissée pantoise cette remarque venant d'une adulte ayant commencé l'équitation sur le tard, donc, a priori, qui aurait pu avoir un peu de recul. Mais elle faisait son heure de cheval et elle voulait avoir l'impression d'en avoir pour son argent j'imagine.

Par Matchbox : le 21/06/22 à 14:53:57

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
3999 messages

469 remerciements
Dire merci
Tout à fait Juliie. Et encore, ça c'est juste l'aspect technique à cheval. Tout le reste derrière est tout aussi catastrophique (connaissances en comportement, alimentation, maladies, soins...).

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 081) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval