Forum cheval
Le Forum Cheval

Suivre le rythme d'un trotteur

Sujet commencé par : Akihito - Il y a 26 réponses à ce sujet, dernière réponse par MistralandOnyl
1 personne suit ce sujet
Par Akihito : le 25/05/22 à 20:12:50

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
Salutations à tous et toutes !

Je m'enquéri de vos bons conseils concernant quelques points problématiques que je rencontre régulièrement en selle:

Comment peut-on garder la pointe de son pied dans l'étrier lorsque les tendons d'achilles sont trop courts ?

Je m'explique, depuis mes tous premiers pas, je marche sur la pointe des pieds et encore aujourd'hui... Quand je m'allonge et laisse mes pieds complètement décontractés, les plantes touchent complètement le matelas... Et quand je suis à cru c'est pareil, pointes vers le bas comme une danseuse étoile !
Je suis obligé d'y penser pour redresser mes talons, c'est moins douloureux maintenant mais je perds souvent mes étriers avec ma trotteuse qui a tendance à ne pas se caler sur un rythme constant, accélérant et ralentissant sans crier gare 😅

J'arrive pas à faire du trot assis avec son allure très aérienne, elle est trotteuse mais a des allures d'étalon pur sang arabe à force de mimétisme lorsqu'elle fut pouliche, élevée dans un élevage uniquement de Pur sang arabe.
Par moment, j'ai l'impression d'avoir un pur sang arabe à la carrure d'un trotteur haha

Sauriez-vous me guider sur des exercices ou astuces pour régler ce problème ? Car ça m'empêche la demande au galop, j'arrive pas à garder mes aides correctement comme j'arrive pas à faire du trot assis sans perdre les étriers et ça fait de moi un vrai boulet je pense pour elle et pour mon entourage.

J'utilise des étriers noirs de chez fouganza, sans cloche.


Je retrouve enfin le désir de galoper avec elle alors qu'il y a 1 an encore, je fuyait l'idée de la remonter, de peur de nous blesser comme par le passé, un traumatisme qui est encore bien encré en moi.

Merci d'avance !


Message édité le 25/05/22 à 20:14


Message édité le 25/05/22 à 20:15

Messages 1 à 26, Page : 1

Par KNSV : le 25/05/22 à 23:08:59

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2013
813 messages

32 remerciements
Dire merci
Même problème de mobilité de la cheville que toi (qui m'a valu un déchirement du ligament).
Gamine/ado je ne posais pas le talon, toujours sur la pointe des pieds, incapable de m'accroupir talons posés au sol. J'ai commencé l'équitation vers 17/18 ans et on me rabâchait sans cesse "baisse tes talons", personne ne voulait comprendre que je ne pouvais pas...
20 ans plus tard c'est un peu mieux, mais j'ai toujours une démarche particulière (comme si j'avais des ressorts sous les pieds) et je me surprends parfois à ne pas poser le talon...
Bref, ce qui m'a aidé c'est pas vraiment l'équitation mais plutôt tout plein d'exercices d'étirement. L'équitation a seulement été la motivation pour faire ces exercices car je voulais bien faire.
Je me rappelle que j'utilisais systématiquement les escaliers pour étirer : à chaque marche je posais les orteils au bord et je poussais mon talon dans le vide. Je mettais 3 plombes pour monter les 2 étages jusque chez moi et au lycée on me prenait pour un tarée. Je le faisais aussi à chaque fois que je prenais mon vélo, ou à chaque fois que je voyais un trottoir.
Plus tard, j'ai compris que ce qui est important en selle n'est pas de descendre le talon mais de descendre la jambe/la cuisse. Et là y'a pas de secret : mise en selle, mise en selle et mise en selle. Et un peu d'étirement ça fera pas de mal non plus.

Par taraa : le 25/05/22 à 23:39:09

Déconnecté

Inscrit le :
09-11-2004
20217 messages

119 remerciements
Dire merci
Ton soucis a l'air important tout de même.
Ne devrais tu pas consulter un posturologue et/ou un kiné ?

Par Akihito : le 26/05/22 à 06:56:34

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
knsv Merci d'avoir partagé ton expérience !
Je monte depuis mes 4 ans (environs 16-17 ans d'équitation) mais j'ai jamais réussi à régler ce problème et finissait par retirer mes étrier à la fin 😅
Avec ma bichette, c'est impossible pour le moment avec ses allures rebondissantes haha


taraa J'ai pas vu de posturologue mais j'ai déjà vu le Kiné et ostéopathe à cause d'une scoliose de 26° avec rotation de la colonne sur elle même au niveau des lombaires ainsi que sacralisation partielle droite de la L5, ils m'ont aidé pour les talons aussi (qui ne sont pas là cause de la scoliose par contre)
On me conseille des semelles orthopédiques mais c'est pas remboursé par la sécu du coup c'est un peu trop cher pour moi d'en prendre en plus de payer la pension de la pépette, le salaire suit pas mais j'aime énormément mon travail 😅

Du coup je me force à poser talon et pointes et aujourd'hui j'y arrive que d'un pied, l'autre a du mal à le faire en même temps donc j'alterne entre les deux entre deux foulée dans la rue 😅 avec le regard des autres qui me tombe dessus, c'est un peu horrible, Ugh.

Je ne veux pas subir d'opération, rester coincer 2 mois à attendre, j'aurais une fragilité au niveau des tendons et je suis de nature à marcher très très vite donc je risque de faire une bêtise 😅

Merci tout de même de t'être inquiété à mon sujet !

Par Camille999 : le 26/05/22 à 08:08:51

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2409 messages

111 remerciements
Dire merci
Un exercice assez simple à faire pour favoriser la descente des talons et la souplesse de la cheville : monter des escaliers en posant la pointe de pied en bord de marche et prendre le temps de baisser le talon à chaque marche.

Par Akihito : le 26/05/22 à 08:15:17

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
camille999 Ce qui est amusant c'est que je le faisais déjà avec le bord des trottoirs quand je cours vite et saute des trottoirs entiers pour rattraper le train, il m'arrivait d'atterrir avec la pointe du pied sur le bord et le talon dans le vide 😂
... Étrangement, ça me fait un bien fou dans le mollet avant de propulser en utilisant la pointe pour continuer ma route

Je veillerai à faire cet étirements en prenant mon temps cette fois, merci beaucoup !

Par Camille999 : le 26/05/22 à 09:29:34

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2409 messages

111 remerciements
Dire merci
Vas y progressivement, d'abord 1 étage, puis 2... à ton rythme : le but n'est pas d'être courbaturee, c'est vraiment pour assouplir.
(Mes collègues ne comprenaient pas pourquoi je ne prenais pas l'ascenseur et me disaient que je mettais 3 plombes à faire les 3 étages 😅
Mais c'est très efficace, après j'étais en mode ressort sur mes étriers, sans même me concentrer sur ma descente de talons.

Par Akihito : le 26/05/22 à 12:17:17

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
camille999 Entendu, merci !

Aujourd'hui j'ai miraculeusement réussi à prendre le galop depuis le pas alors que je voulais le trot 😂

Le mouvement était si fluide que je m'y attendais pas... Ça m'a énormément manqué depuis 3 années j'ai pas osé reprendre le galop avec elle ☺️
Je vais suivre vos conseils et reviendrais vers vous pour vous tenir à jour !

Ça t'as prit combien de temps à peu près d'ailleurs pour obtenir les premiers résultats ?

Par TeamDress : le 26/05/22 à 19:07:17

Déconnecté

Inscrit le :
16-12-2010
705 messages

38 remerciements
Dire merci
Je ne comprends pas le rapport entre les ligaments trop courts qui empêchent de bien descendre les talons et le départ au galop ...

Les ligaments trop courts, à part faire des exercices d'assouplissements pour gagner un peu de mobilité il n'y a rien à faire.
On ne transforme pas un ligament court en un ligament long, on peut juste gagner mais ce sera toujours limité.

Pour le départ au galop, la longueur du ligament du talon du cavalier n'a aucune influence sur l'emploi des aides. Sur la position du pied dans l'étrier oui, mais sur le départ au galop et son impact sur le cheval non.

Au pire, si perdre les étriers pendant un mouvement nuit à l'exécution du mouvement, et bien on ne met pas d'étriers. Il est possible d'échauffer son cheval avec étriers et ensuite de les retirer pour le corps de séance.
Rien ni personne n'oblige à mettre des étriers sauf en compétitions amateur, pro et jeunes cheval.

Par Camille999 : le 26/05/22 à 21:22:15

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2409 messages

111 remerciements
Dire merci
En 1 mois j'avais la cheville qui descendait mieux, mais j'ai continué par la suite. Je fais encore cet exercice pour massouplir les chevilles, ça fait du bien.

Je pense Teamdress que le problème est mal exprimé, ou alors, je l'ai mal compris. Sur un trotteur que tu as du mal à mettre au galop et qui part sur du trot de course, le mieux, à mon sens, c'est de se mettre en suspension, et là, il faut avoir une descente de talons, et tout le reste : un ressort.
Rester assise sur un trotteur qui démarre au trot de course c'est douloureux 😅

Et au delà de l'aspect trotteur, pour trouver un bon équilibre, il faut une descente de talons : pas être sur la pointe de pieds talons au dessus.... ça me semble évident.

Par Akihito : le 26/05/22 à 23:47:40

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
teamdress comme l'explique Camille999, j'aurais beaucoup de mal à garder l'équilibre sans étrier tant que ma jument continue son trot irrégulier. J'ai essayé sans étrier, c'est là où elle accélère le plus car je n'arrive pas à suivre et ça tape fort au bout d'un moment (sauf en tapis de monte à cru - Physio avec gouttière de chez Barefoot - où j'arrive à mieux encaisser car super mou contrairement à la selle 😅 )

Mais je vois ce que tu veux dire !
Désolée d'avoir mal exprimé mon soucis 😅 c'est ma coach qui me disait que la demande au galop serait impossible si on ne baisse pas les talons pour bien placer les aides et qu'on ne s'assoit pas bien en selle.
J'ai une selle de rando Thorowgood Maxam contrairement à eux qui utilisent des selles western, je met de côté pour m'en procurer une afin d'être mieux calée dessus !
Comme c'est de l'équitation éthologique qu'ils nous enseignent chez eux, Ma jument est devenue déjà suuuuper docile contrairement à avant avec l'équitation anglaise... D'ailleurs elle nous fait des virages à 45° en plein trot de course tellement elle est sensible aux demandes donc parfait pour les exercices de barrels etc. Manque juste l'équilibre et enfin la demande au galop, elle démarre à la voix en longe ou en liberté mais sous la selle, un peu moins avec ma réticences dû à ce traumatisme que je tente de surmonter ! Petit à petit, j'y arriverais ☺️

camille999 Entendu, dès aujourd'hui je le faisais après avoir vu ton conseil
J'espère que ça portera ses fruits !


Message édité le 26/05/22 à 23:50

Par liteulorce : le 27/05/22 à 00:17:52

En ligne

Inscrit le :
21-01-2010
6500 messages

251 remerciements
Dire merci
ah ba voilà c'est ça ,déjà réclamer un jog et ensuite faire du lop en selle américaine avec un night-latch.

Par Akihito : le 27/05/22 à 00:55:38

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
liteulorce c'est mon rêve d'avoir ma trotteuse dans une attitude posée où elle se porte sans que j'ai à lever une rêne pour la tenir à une allure réduite du trot de course
Elle lève beaucoup la tête au trot, le défaut à travailler pour qu'elle puisse se tenir bien et que je puisse lui laisser les rênes !

Ça frustre un peu car les chevaux du club sont très posé dans leur trot tandis que je leur passe à côté avec une autruche 😂😂
Elle cède mal et résiste lorsque je serre les doigts pour lui demander un abaissement de l'encolure

Par contre en fin de séance, elle a le museau qui rase le sol, des fois elle se marche sur le menton, c'est le jour et la nuit 😂😂





Message édité le 27/05/22 à 00:57

Par liteulorce : le 27/05/22 à 11:49:26

En ligne

Inscrit le :
21-01-2010
6500 messages

251 remerciements
Dire merci
Par contre on dis "je m'enquiers. "


Pour une pépette qui lève le bec ,moi je mets un petit "sandow" entre sangle et "muserolle".

Par TeamDress : le 27/05/22 à 13:33:47

Déconnecté

Inscrit le :
16-12-2010
705 messages

38 remerciements
Dire merci
Pour demander un départ au galop "en équilibre" (le bon, celui du cheval ) et pour la bonne stabilité du cavalier, il faut demander à partir du pas, même avec un jeune cheval ou un cavalier "vert".
Encore faut-il les éduquer ainsi dès le début, ou rééduquer, mais du coup, ce sera plus long s'il faut tout reprendre.

Encore une fois, demander un départ au galop le talon en l'air, c'est possible. C'est moche à voir, mais c'est possible techniquement, ça n'empêche pas le cheval de partir.

Un départ au galop se demande avec l'assiette et les jambes, pas les talons, donc je ne vois pas où est le problème....

Par Lilianna : le 27/05/22 à 14:43:14

Déconnecté

Inscrit le :
12-07-2011
1237 messages

51 remerciements
Dire merci
J'aurais même tendance à dire que si tu arrives à rester en suspension et que ta jument réagit à la voix pour prendre le galop en longe, tu n'as qu'à donner le même ordre en selle, en restant en équilibre sur tes étriers (sur la pointe des pieds ou avec les talons descendus, on s'en fiche dans un premier temps !) et ensuite seulement tu pourras t'assoir.
Comme dit TeamDress, ça n'empêchera pas du tout le cheval de partir au galop ; il n'y a qu'à voir les jockeys en course de plat !

Par liteulorce : le 27/05/22 à 15:15:58

En ligne

Inscrit le :
21-01-2010
6500 messages

251 remerciements
Dire merci
Je crois qu'effectivement les pieds ont du mal à tenir l'étrier, d'autant que la jument est inconfortable++

C'est plus cela qui est exprimé ,si j'ai bien tout capté!

Par Akihito : le 27/05/22 à 16:05:26

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
liteulorce c'est tout à fait ça !
Je fini toujours avec le pied entièrement dans l'étrier avec la jambe qui part vers l'avant ou par le perdre complètement quand je rebondis dans la selle, peu importe si je raccourci ou rallonge mes étrivieres.

Par liteulorce : le 27/05/22 à 16:40:37

En ligne

Inscrit le :
21-01-2010
6500 messages

251 remerciements
Dire merci
Oui, pour cela le titre est bon, c'est pas tant un problème sur le départ au galop, que le trot qui est imbuvable.

Par Pili : le 27/05/22 à 19:38:01

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8874 messages

474 remerciements
Dire merci
ben la demande du galop, à la limite, si tu te contentes d'un seul cheval, tu la demandes comme tu veux même en criant 'taratata' si tu veux ou en levant la main gauche sans rien dire.

Je rejoins Teamdressage dans le fait que le départ au galop est plus facile à demander du pas plutôt que de tomber dans le galop par déséquilibre du trot. Surtout pour les trotteurs qui sont sélectionnés et dressés à ne 'jamais' tomber dans le galop quelles que soient les conditions.

Si tu as déjà passé le premier écueil qui fait que le cheval sait que tu es contente si elle galope c'est déjà une bonne chose. Après il faut toujours demander le galop au même endroit et dans les même conditions (propices les conditions). Au début on s'en fiche de tes talons mais je pense qu'il ne faut pas accepter le trot de course, ça ne mène à rien, donc manifester ton 'mécontentement' vis à vis du trot de course (moi j'utilise bêtement le oui et le non, le cheval habitué comprend très vite).

Evidemment passer d'un cheval de club à un trotteur réformé n'est pas la situation idéale. Et mon problème en essayant d'obtenir un trot plus 'classique' chez un trotteur c'est qu'il présente souvent un festival d'allures défectueuses (surtout chez nous où ils ont souvent du sang américain). Bref c'est un gros boulot qui n'a pas grand chose à voir avec tes pieds

Par Kindy49 : le 27/05/22 à 22:07:11

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1482 messages

78 remerciements
Dire merci
Je me suis faite opérée en fin d’année dernière, j’ai pour cette raison cherche des etriers de sécurité. Avec les rid up que j’ai acheté je descends le talon 2 trous plus bas, chose que je n’arrivais pas du tout

Par juliedebert : le 28/05/22 à 14:16:11

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10694 messages

296 remerciements
Dire merci
Salut, ça fait plaisir de lire ce post, je réalise que je ne suis pas toute seule dans ma galère des talons bas
J'ai le même passé que vous, avec mon instructeur qui me donnait des devoirs d'assouplissement à la maison, la fameuse marche d'escaliers. Et moi aussi j'ai profité de tous les escaliers du collège et lycée pour essayer d'assouplir tout ça.

Que dire... ça fiat 20 ans que je me contrefous des talons bas. La différence avec toi c'est que ça ne m'a jamais particulièrement fait perdre les étriers car j'ai la jambe fixe (merci les heures de tape-cul au club). A présent je ne fais plus de dressage en compet alors je me fous de l'esthétique, ayant remarqué que ça n'a jamais gêné la précision de mes aides. Je fais de la rando et de l'endurance, et je chausse très très long pour compenser les talons qui ne baissent pas. Même sur des journées de 8h à cheval ou sur 60km de trot galop, je n'a jamais eu ni mal aux genoux, ni aux pieds, contrairement à des enduranciers n'ayant visiblement pas ce problème, donc ma foi...
Ah oui, et j'ai aussi complètement cessé d'essayer de poser le talon en premier quand je marche, car finalement il n'y a rien de naturel morphologiquement parlant à poser le talon, encore moins pour moi. En revanche, le fait de marcher sur les demi pointes m'a valu beaucoup d'entorses des chevilles, car en plus d'être raide verticalement, je suis hyperlaxe latéralement... (tout va bien lol)

Par Lilianna : le 28/05/22 à 23:37:13

Déconnecté

Inscrit le :
12-07-2011
1237 messages

51 remerciements
Dire merci
Akihito : "Je fini toujours avec le pied entièrement dans l'étrier avec la jambe qui part vers l'avant ou par le perdre complètement quand je rebondis dans la selle"

Pour la première partie de ta phrase, des étriers de sécurité style "cage" ou coque seraient vraiment bien (et surtout plus sécuritaires !) car effectivement, si ton pied glisse dans l'étrier et se retrouve coincé dedans c'est vraiment dangereux.
Pour la 2ème partie : mais si tu restes en équilibre sur tes étriers comme je le disais, tu n'as aucune raison de rebondir dans ta selle puisque tes fesses ne sont pas censées s'y poser...

Après je suis d'accord avec Pili et TeamDress : le top pour toi serait de partir au galop depuis le pas. Et ça, pour que la jument assimile bien, tu peux commencer par le travailler à la longe (à condition de ne pas lui demander de partir sur un petit cercle !)

Par Akihito : le 30/05/22 à 19:24:27

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
lilianna Pour la seconde partie, ça m'arrive au moment où j'atterris sur la selle au trot enlevé quand je rate une foulée et que je rebondis deux fois dans la selle quand ça arrive du coup, pas en me levant ^^
D'où le fait que j'arrive pas à rester en trot assis par exemple car je rebondis trop dans la selle et en me crispant, mes talons sont complètement redressé et mes pointes de pieds en mode ballerines 😅

Mais je vais plutôt travailler le départ du galop au pas du coup puisqu'elle me le donne sans que je lui demande en voyant les autres galoper dans leurs coins

C'est juste en balade que ce sera compliqué comme elle voudra trotter avant de galoper
Un ethologue du centre équestre va me donner un cours privé pour essayer de me faire travailler le lâcher prise et ainsi détendre mes muscles pour aller de l'avant face à ce traumatisme qui n'aide pas à la demande au galop, je suis toujours crispée, pied super enfoncé dans l'étrier du coup, poitrine serrée, souffle coupé et mains crispée aux rênes (pourtant assez lestes les rênes mais suffisamment pour que ma jument ressente mon angoisse au moment où j'entends le mot "Galop" de la bouche de mon coach)

Il y a un gros travail à faire sur moi-même pour redevenir celle que j'étais avant avec ma jument où je pouvais galoper seule, trotter en balade à des vitesses folles, on s'amusait... La chute de trop et j'ai perdu toute mon expérience d'équitation, mon ancien coach m'a même dit que j'avais changé, que c'était comme-ci je venais de commencer l'équitation et que ça le décevait, il m'avait même transféré dans le cours des galop 1 alors que j'étais avec les galop 5-6)

Bref, je divague 😅

Bon je vais prendre vos conseils et faire de mon mieux pour briser la glace entre mon passé et mon futur ! Vivre l'instant présent sans trop réfléchir à cheval ^^

Merci à vous tous !


Par Erzebeth : le 30/05/22 à 20:22:23

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
68389 messages

1247 remerciements
Dire merci
Juste une question, tu montes avec quelle longueur d'étrier? Tu ne peux pas raccourcir un peu? Ce serait peut-être plus simple pour toi?
Et personnellement, j'ai les étriers composites comme les tiens en horreur : je trouve ça trop léger, je ne sais jamais où ils sont. As-tu essayé des étriers plus lourds pour stabiliser tes pieds?
En terme de sécurité, la version à coque (qu'on peut ajouter avec un système de vis sur le plancher, ou carrément en achetant des étriers avec des coques) peut être sécurisant pour éviter que ton pied traverse, car en réalité, c'est essentiellement ça le vrai problème dans tout ça. Effectivement, comme dit pili, tu peux bien coder le départ au galop par une grattouille de l'oreille gauche si ça te chante, tant que le but n'est pas vraiment de faire du dressage académique, l'essentiel c'est que ça fonctionne.

Par Akihito : le 30/05/22 à 21:04:40

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2022
9 messages
Dire merci
erzebeth Je ne sais plus le nombre de trou que je mets, mais j'ai une préférence pour chausser mi-long, Mi-court, le juste milieu
J'ai déjà raccourci d'un cran et tout le long ainsi que à la fin de la séance, j'ai la cheville droite qui tremble beaucoup avec énorme douleur qui remonte jusque dans le genoux :/

Je vais voir avec des coques, je crois qu'on peu en ajouter sur ces étriers là, c'est ça ?

Par MistralandOnyl : le 08/06/22 à 15:33:19

Déconnecté

Inscrit le :
08-06-2022
1 messages
Dire merci
Déjà met des coques sur tes étrier, ça t’évitera d’avoir ton pied coincé tant que tu as du mal à suivre.
Pour t’habitué à son trot, tu peux t’agripper un peu aux crins pour trouver ton rythme.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (67 081) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval