Forum cheval
Le Forum Cheval

Acheter un poulain, quel âge?

Sujet commencé par : Juliie - Il y a 59 réponses à ce sujet, dernière réponse par Sidd
2 personnes suivent ce sujet.
Par Juliie : le 15/11/21 à 21:46:10

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Bonsoir,
Voici LA réflexion du moment...
Ma jument adorée prend déjà 12 ans On a encore quelques années de concours, mais si je ne veux pas devoir claquer 30 ou 40k dans 4 ans, il va falloir songer tout de suite à sa relève...
Je veux donc pouvoir continuer à sortir sur les mêmes épreuves, voire faire un peu mieux (CSO 120/125), et acheter un cheval prêt pour faire ça, montable par un amateur, ça coute plus que ce que j'accepte de mettre dans un cheval. Et toute façon, après avoir acheté deux "vieux", je veux un poulain

En gros, mon projet c'est d'acheter un 2 ans dans deux ans. Il prendrait 4 ans quand ma jument aurait 16 ans. Même si je ne pense pas que je fasse la saison des 4 ans moi (juste quelques parcours avec un pro pour lui montrer la piste), ça serait le bon âge pour la transition. En espérant qu'il soit assez brave pour le récupérer pour que je fasse les 5 ans.
2 ans, ça permet de voir un peu ce que ça donne au saut en liberté aussi. Même si j'ai pas besoin d'un cheval avec tous les moyens, je veux quand même qu'il ait de la qualité.
C'est aussi un an et demi de moins de risque de blessure que prendre au sevrage

Inconvénients, ben si ça saute bien, ça coute pas le même prix qu'un foal, logique...
Et je pense qu'il faut avoir confiance en l'éleveur pour savoir comment ils ont été "démarrés". Pas qu'ils aient été gavés pour être jolis pour les ventes, ou à l'inverse, qu'ils soient carencés... Et il faut pas qu'ils aient été trop mal éduqués non plus.

Enfin voilà, c'est une réflexion encore assez vague..
A la base j'aurais adoré prendre un foal et faire tout depuis zéro, mais je suis un peu rattrapée par l'âge de ma jument. Et clairement, là tout de suite en avoir 2 au travail + acheter un poulain c'est pas du tout à l'ordre du jour financièrement. Dans deux ans, la situation pro devrait être nettement plus stable, et de toute façon je n'aurais plus que ma jument au travail..
Donc vos avis, acheter un 2 ans, bonne ou mauvaise idée?

Messages 41 à 59, Page : 1 | 2

Par goodnightmoon : le 23/11/21 à 20:24:34

En ligne

Inscrit le :
07-12-2004
17205 messages

116 remerciements
Dire merci
westhani mais la mauvaise expérience qui marque ton cheval sur le long terme ça peut arriver à n'importe quel âge !
Mon cheval actuel, je l'ai acheté à 9 mois. Il a toujours eu du carafon mais il était volontaire et curieux.
A 5 ans révolu je le mets au travail chez une pro pour qu'elle le débute à l'obstacle ( il avait déjà été débourré par un professionnel et il était vraiment top et bien dans sa tête). En 4 mois elle m'a la pourri. J'ai récupéré un cheval rétif. Ça fait 5 ans et on paie encore et toujours les pots cassés, même si ça va de mieux en mieux.
Acheter un cheval de toutes façons c'est une loterie. Peu importe l'âge.
Malgré tout j'ai racheté un poulain, elle a un peu plus d'1 an et elle est boiteuse depuis quelques semaines... Je risque d'entretenir une tondeuse pendant 30 ans... Mais bon c'est comme ça.
J'aurais pu mettre 15k€ dans un cheval bien mis et qu'il meure le lendemain de son arrivée chez moi ( oui ça aussi ça m'est déjà arrivé ! ) Bref. Si on veut être sur de pas faire un mauvais investissement, à part acheter un vélo, je vois pas comment c'est possible avec du vivant et encore plus un cheval

Par Cocktail_jet : le 25/11/21 à 20:48:02

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2014
9717 messages

383 remerciements
Dire merci
Ouais enfin tous les chevaux annonces à 60/50/40 voir même 30 Ke j’aimerais bien voir à quel prix ils finissent vendus au final 😂
Je veux bien croire que y en a qui ont de l’argent …m’enfin c’est quand même pas tout le monde
Le covid a bon dos …il y en a qui se sentent plus pisse niveau prix 😂
Bref je suis hors sujet !!!


Message édité le 25/11/21 à 20:48

Par Juliie : le 25/11/21 à 20:56:46

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Oui enfin covid ou pas, un cheval qui fait, ou pourra faire 125 classé, avec un amateur, ça coûte quand même un rein
Passé un certain niveau, ça reste quand même un vrai sport de riche. Mais quand on a commencé à faire 120, on veut plus faire 110/115… même si là, les prix sont nettement plus abordables

Par qualifly : le 26/11/21 à 20:43:57

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2015
817 messages

49 remerciements
Dire merci
Après il y a classé et classé, des chevaux de 120/125 qui sont annoncés comme régulièrement classés alors qu'ils prennent même pas 2.000€ de gains par an, ça me fait rigoler.

En tous cas c'est vrai que les prix ont explosé et je pense qu'il faut plus raisonner en terme de budget que d'âge, forcément un 2 ans sera moins cher qu'un 3 mais ç'est aussi car c'est beaucoup plus difficile de de faire une idée de son potentiel.
Par exemple si j'avais 15.000 pour chercher un futur 120/125 j'irai plus sur un 3 ans, le risque de se rater étant assez faible, à l'inverse si j'avais 8.000€ j'irai plus sur un foal avec une souche maternelle sérieuse, pas dans le sens cracks mais avec un gros pourcentage de (bons) chevaux de concours.


Message édité le 26/11/21 à 21:29

Par Juliie : le 26/11/21 à 22:32:59

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
J'en connais un paquet qui sont régulièrement aux prix en 120 voire 125 et qui sont pas à 2000 du tout.. Ça fait quand même beaucoup vu les dotations des épreuves amateurs A part un cheval qui est dans les 3 à chaque sortie, il doit falloir s'en enquiller des tours pour arriver à 2000€
Enfin bref, toujours est-il que je ne cherche absolument pas un cheval gagnant en Am élite tous les WE Simplement un cheval avec les moyens de sauter 125, et un minimum de qualité (technique, respect...) pour pas sortir à 8pts à chaque tour


Après toute façon, prendre un foal ça sera pas possible, sauf si je gagne au loto très vite Ou que ma jument a une longévité exceptionnelle..
C'est clair que 3 ans serait l'idéal pour voir ce qu'il a dans les pattes, mais comme tu dis, je pense qu'il faut bien compter 15k.. Pas sure d'avoir autant à mettre dans un cheval d'ici 3 ans.
J'ai vu des deux ans top papier à moins de 10k. D'ici là, je devrais ne plus devoir payer des pensions pour le poulain et mon vieux, donc normalement, l'entretenir un an sera plus "rentable". Même si il y a une grosse part de risque, on est d'accord...

Par Sidd : le 27/11/21 à 00:10:48

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2861 messages

87 remerciements
Dire merci
Pour moi, prendre un poulain quand on est un armateur, en dehors de l'aspect financier, c'est d'abord une autre aventure. Surtout quand on a un objectif sportif comme toi. Il y a tellement de paramètres à considérer, et une grande part de hasard.
Parfois, y a tout sur le papier, et pourtant ça match pas, et on s'en rend compte quand le cheval à 6 ans et qu'on doit le vendre après l'avoir formé tout ce temps. Ça peut être frustrant pour un cavalier de concours qui cherche son binome pour de nombreuses années.

Faut vraiment été prêt à tout, ou ne s'attendre à rien, avoir envie de former un jeune, accepter un rythme différent, de perdre du temps, de se remettre en question, d'adapter son projet.

Ça me parait très joueur d'acheter un poulain pour la seul raison qu'on pourra pas se payer le même avec 3 ans de plus.
Je comprends cette démarche dans le cadre professionnel d'une valorisation. Mais pour un particulier avec des exigences sportives (et dont le poulain sera l'unique monture), je trouve qu'il y a beaucoup à perdre.

Par dejavu : le 27/11/21 à 09:31:26

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
11548 messages

954 remerciements
Dire merci
Une autre possibilité serait de monter le cheval d'un ou une autre.... C'est finalement ce que font la plupart des cavaliers qui veulent monter à un certain niveau mais qui ne sont pas forcément millionnaires.

Par Juliie : le 27/11/21 à 10:27:29

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Monter le cheval d’un autre?
Comment ça?
Soit on est cavalier pro et on en prend au travail, mais j’en suis à des années lumières Soit on se trouve un cheval à confier, mais trouver un cheval à confier qui fait 125, ça doit pas courir les rues…

Sidd, comme je l’ai expliqué, j’ai envie d’essayer l’expérience d’un poulain.
Ça se peut qu’il pète.. on essayerai de l’assurer correctement. Et ça se peut qu’il ne convienne pas, mais dans ce cas, le but étant d’avoir un cheval de concours, je revendrai et j’achèterai un avec qui je m’entends mieux. Après, sauf si c’est vraiment un lion, tant que les qualités sont là, on s’adapte… Mes deux chevaux n’ont RIEN à voir, et je sais monter les deux..

Par Erzebeth : le 27/11/21 à 10:30:20

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
67224 messages

1099 remerciements
Dire merci
Ben oui, arrivé à ce stade de ton parcours équestre, je trouve ça assez normal que tu veuille tenter l'aventure, simple question d'évolution suite à tes deux chevaux précédents.
Bon tu sais aussi que ça peut foirer, mais voilà, c'est aussi une expérience à vivre.
C'était un peu différent pour moi avec Sherpa bien sûr, mais je suis contente de l'avoir vécu, même si ça ne me tente pas vraiment de remettre le couvert pour le prochain.

Par Juliie : le 27/11/21 à 13:06:19

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Oui voilà
J’aurais 30 piges à l’achat, et clairement à 40 ans j’aurais jamais le courage de démarrer un jeune!
Mon coach sait déjà qu’il a le débourrage et l’année de 4 ans à se taper
Mais pourtant j’ai vraiment envie de suivre les étapes d’un débourrage et de la formation! Je pense que j’ai le bagage pour maintenant


Message édité le 27/11/21 à 13:06

Par Pili : le 27/11/21 à 23:05:06

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
8373 messages

377 remerciements
Dire merci
pour moi il manque un paramètre à ton équation. Si le cheval n'est pas aussi qualiteux qu'attendu ... c'est bien pour ça qu'un cheval 'démarré' vaut plus qu'un deux ans.

Pcq tu ne veux pas seulement un cheval avec le potentiel pour tourner en 125, tu veux aussi qu'il soit relativement pratique et qu'il se classe. Le grand risque avec les poulains (de tous âges) c'est que le papier ne fait pas tout et que tu dois accepter de courir le risque de perdre du temps et de l'argent. C'est ça aussi le monde du cheval, pcq 'je le vends et j'en achète un autre' en théorie c'est fastoche dans la pratique ça risque éventuellement d'être moins évident.

Je ne veux absolument pas te dissuader, je n'y ai aucun intérêt mais les concours/classements semblent être tellement important à tes yeux que je me demande si la possibilité d'un 'échec' est envisageable pour toi sans y perdre de grosses plumes morales.

Par westhani : le 28/11/21 à 01:51:45

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2004
14545 messages

93 remerciements
Dire merci
de toutes façons, c'est le propre de l'homme.....l'expérience des uns ne sert jamais aux autres....il faut toujours faire sa propre expérience.....donc soit, que tout le monde prenne un jour un poulain....mais pour moi, ton cas est le pire des cas qu'on puisse trouver....car tu as des exigences assez sérieuses....bref....moi je suis moin riche que toi surement et je trouve que 15000€ au final, c'est peanuts comparé à tous les déboires que tu pourras avoir avec un poulain.....quand je vois le prix que les gens mettent dans une bagnole qui au bout d'un an vaudra déjà moitié moins quasiment....bon allez, j'arrête de faire ma rabat joie!

Par Juliie : le 28/11/21 à 07:46:52

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Mais 15k c’est le prix d’un poulain! Certains foals sont annoncés à ce prix, et on peut trouver des trois ans moyens aussi dans ces budgets la.
Mais certainement pas de cheval prêt à sortir! Ou alors avec des radios qui font peur

Oui j’en suis consciente Pili Les qualités du cheval, on les voit quand même en liberté. Le cheval avec un geste qui ressemble à rien, ça se voit. Idem pour le respect.
Si le cheval fait que 115/120, ben c’est toujours ça! De toute façon, le cheval qui fait 125 aux plaques, je ne pourrais pas me le payer d’ici 4 ans. La seule option pour l’avoir, c’est de tenter le coup avec un poulain
Après il faut pas les louper au démarrage, mais si en liberté ils sont sympas, que le papier est correct, et que physiquement on n’a pas de soucis, on doit quand même s’assurer 120. C’est ce que je fais avec ma pépette qui a pas trop de moyens, mais qui est par contre hyper qualiteuse

Par Le Pex : le 28/11/21 à 10:52:28

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3163 messages

266 remerciements
Dire merci
westhani ça n’est pas parce que toi tu as eu une mauvaise expérience avec un poulain que toutes se passeront mal.

Pour ma part, c’est exactement l’inverse. 18 ans de galères avec ma jument achetée à 6 ans, où malgré des trésors de boulots, méthodes, j’en passe et des meilleures, on a traîné toute sa vie les ratages de ses premières années. Attention, je ne regrette rien, elle m’a appris beaucoup, mais plus jamais un cheval sur lequel je n’ai pas eu le contrôle de ses expériences.

En revanche avec mon jeune, que j’ai acheté à 6 mois, j’ai pu décider de tout et cela donne un cheval au top. Tout n’est pas toujours rose, on a aussi des hauts et des bas, mais j’ai un cheval équilibré dont je connais l’histoire.

Deux points essentiels pour moi si on prend un foal : être prêt à tout moment à se faire aider (débourrage, mise au travail, etc) et de laisser la possibilité de vendre si ça ne colle pas. Si on choisit un modèle plutôt bien né, la somme de la vente à 4-5 ans permet de racheter un autre qui n’était pas dans nos moyens.

Par Juliie : le 28/11/21 à 13:45:15

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11611 messages

377 remerciements
Dire merci
Deux points essentiels pour moi si on prend un foal : être prêt à tout moment à se faire aider (débourrage, mise au travail, etc) et de laisser la possibilité de vendre si ça ne colle pas. Si on choisit un modèle plutôt bien né, la somme de la vente à 4-5 ans permet de racheter un autre qui n’était pas dans nos moyens.

C’est exactement ça!
Mon coach est prévenu, je débourre pas et je fais pas les 4 ans Je serai largement plus contente d’être au bord de la carrière plutôt que dessus
Et oui c’est ça, quand on l’a élevé jusqu’à ses 4 ans, tant qu’il est sain, si c’est juste une histoire de feeling, on peut le revendre et racheter un autre 4 ans avec qui on s’entendra mieux sans perdre trop de sous.
Certains doivent bondir en lisant ça, mais je vais garder mes deux chevaux jusqu’à leur mort, et à un moment on peut pas collectionner les chevaux

Par takhan : le 28/11/21 à 14:29:11

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
3402 messages

232 remerciements
Dire merci
Le débourrage tu en es parfaitement capable surtout que sur un jeune correctement manipulé ce n'est qu'une formalité. En revanche je peux comprendre pour la mise au travail bien que je pense que tu pourrais tout a fait la faire sous supervision.

Par Le Pex : le 28/11/21 à 14:52:23

En ligne

Inscrit le :
15-10-2004
3163 messages

266 remerciements
Dire merci
Il n’y a aucun mal à revendre un cheval avec qui on ne s’entend pas. Là où le bas blesse, c’est quand on liquide le joujou cassé pour en reprendre un neuf. Tu as gardé ton tchoutchou et tu as acheté ta jument en plus. Tu aurais très bien pu le balancer au premier marchand venu quand il a commencé à avoir des souci. Là ça aurait pu faire grincer des dents (même si chacun fait ce qu’il veut).

Par Gracioso : le 28/11/21 à 16:41:20

En ligne

Inscrit le :
20-05-2009
6923 messages

205 remerciements
Dire merci
Je connais un très bon élevage familial dans l'Ain si tu veux, ils ne font que du cheval de sport à papier, et les chevaux ont tous de beaux moyens. Elle a sûrement du jeune comme du 2 ans, à des prix encore abordables. Envoie moi un mp si tu veux son contact !

Par Sidd : le 29/11/21 à 11:21:31

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2861 messages

87 remerciements
Dire merci
Je ne remets pas en cause ta capacité à éduquer un poulain dans la structure où tu te trouves. Quoi qu'il faut garder en tête qu'un poulain doit avoir une vraie vie de cheval, et ne grandit pas entre un boxe et un manège. Lui assurer une vie en troupeau durant ses premières années est bien plus bénéfique que de lui curer les pieds tous les jours.

Je comprends aussi qu'on ait envie de "tenter l'aventure". Mon expérience ne fait pas loi, évidemment, mais mises bout à bout, les expériences de tous permettent de se faire une idée.

Ces 15 dernières années, j'ai fait naître mon étalon, acheté 2 poulains d'1 an et 2 jeunes juments de 3 ans, de toutes races et de tous horizons. Tout ce monde est encore à la maison et monté régulièrement. Je n'ai jamais eu au final exactement la monture que j'attendais. Je dirais que la monture idéale se situe au croisement de tous ces chevaux. Quoi qu'il semblerait que la dernière, une lusitanienne, ait beaucoup de qualités (le mental, le sang qu'il faut, les aptitudes), ça reste à voir au travail, mais elle est pleine.
Cela dit, j'ai moins d'exigences que toi (je ne veux pas un crack), et je n'ai pas investi autant que tu investiras dans ton poulain (que ce soit la mise de départ, l'entretien, le dressage, la valorisation, les espoirs).

Élever un poulain, c'est vraiment une chouette expérience, mais il faut le faire en toute conscience. Il faut être prêt à mettre un peu "soi" de côté, et à s'adapter aux besoins du poulain et à ses spécificités propres. Il est probable qu'à la longue, ce ne soit ni un gain de temps, ni un gain d'argent. Mais l'intérêt du poulain est ailleurs...

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 563) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 2 utilisateurs sur cette page : et 2 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval