Forum cheval
Le Forum Cheval

Conseil : changement brutal de comportement poneys

Sujet commencé par : MHCP - Il y a 15 réponses à ce sujet, dernière réponse par Camille999
Par MHCP : le 12/07/21 à 10:53:28

Déconnecté

Inscrit le :
12-07-2021
2 messages
Dire merci
Bonjour,
Nous avons récupéré deux poneys (Femelle de 24 ans et Mâle de 27 ans) à la retraite contre bons soins, au club hippique où ma fille prend des leçons. Ils disposent d'un vaste champ où ils ne manquent de rien, nourriture/eau/espace.
La semaine de leur arrivée, tout s'est bien passé, ils étaient adorables comme au club, et ma fille était ravie.
Depuis cette première semaine, impossible d'approcher la femelle dans son pré et donc de l'attraper. Quand on s'approche d'elle, elle couche les oreilles et nous fuit. Elle ne se laisse plus caresser même si l'on n'a pas de licol en main. Si j'arrive à lui mettre le licol (avec de la nourriture), elle reste agressive lors du pansage par exemple (même scène qu'au pré) et ou en main elle ne marche pas à mon rythme.
Lorsque l'on essaie de promener le mâle, elle vient tout simplement le chercher et nous ne pouvons le retenir…..
Conclusion : Ma fille a peur, nous ne sommes pas rassurés et surtout nous ne leur faisons plus confiance. Ce qui était censé être un moment de plaisir est à ce jour un vrai souci…
Merci pour vos retours et conseils…..
Cordialement

Messages 1 à 15, Page : 1

Par takhan : le 12/07/21 à 11:07:01

En ligne

Inscrit le :
26-08-2013
2976 messages

205 remerciements
Dire merci
ils ont compris que c'était la quille
sans rire, ils ont connu probablement un peu la rame, un peu le paddock, peut être le troupeau de 20 shetlands avec des patelles de foin jetées en petits tas et puis surtout, ils ont connu une vie différente de celle que tu offres de looooooongues années.
Donc faut les laisser poser leurs valises et reprendre un petit protocole. Quoi qu'il en soit rien d'inquiétant à ce stade.

Vous êtes habitués aux chevaux?

Je commencerai par restreindre leur espace, faire un sas dans le pré pour pouvoir attraper et valoriser ce moment en ayant la paix.
Un peu de fermeté concernant les mauvais gestes et surtout beaucoup de valorisation sur les bons comportements.

Par CaroDadou : le 12/07/21 à 11:20:48

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
18888 messages

315 remerciements
Dire merci
Tiens j'ai lu un texte hier très vrai à ce propos :

"🤯L’effet « rendez moi mon cheval »🤯
Ça y est, vous avez acheté votre cheval. Il correspond parfaitement à vos attentes (ah ..les attentes ce merveilleux concept humain!) vous l’installez dans vos ecuries, vous êtes heureux, plein d’envies et de projets à deux et là, au bout d’un temps variable (de mon expérience: entre 1 mois et 1 an) votre cheval change complètement. Enfin... change, non, en fait il se révèle (à lui même et du coup à vous aussi!) donc quelque part il montre la vérité. Coliques, comportements de fuite, cheval acheté calme qui devient ingérable, un amour dans le van à l’achat puis d’un coup il ne met plus un pied sur le pont bref... c’est la déconvenue! Sans m’attarder sur le « comment gérer ça » j’aimerais surtout parler du « pourquoi ce syndrôme? » (on n’évoquera pas ici les cas des chevaux shootés lors des essais qui sans être monnaie courante peuvent malgré tout arriver..)
Le cheval à la vente vit souvent (pas toujours) dans un environnement où le but est précisément.. de le vendre! On l’aborde, le cotoye, le travaille dans cette optique. Bien souvent, on n’a pas le temps pour l’écouter autant qu’on le voudrait, le temps c’est de l’argent et le système est ainsi fait ( ce n’est pas bien ni mal c’est juste comme ça, chacun son métier et sa place!)
Le cheval étant le roi de la dissimulation (cf proie - danger- ne pas montrer sa faiblesse aux prédateurs donc on cache tout..) il renferme souvent énormément de choses. Puis quand il est vendu à un propriétaire, il arrive (normalement!) dans un cadre avec un seul humain référent, ou l’on prend plus de temps pour lui, on l’écoute d’avantage bref il est en confiance.
Et c’est là qu’il peut enfin se laisser aller à s’ouvrir, s’exprimer et « soulever le tapis » de ce qui a pu ne pas lui convenir précédemment (blessures emotionnelles, frustrations). Et c’est sur vous que ca tombe! CADEAU! 😅
Je dis cadeau car quand on y pense, un cheval qui s’exprime dans son mal-être c’est, pour moi, un cheval qui vous fait confiance, qui casse la carapace et ose se montrer tel qu’il est! Écoutez le, remerciez le pour cela et accompagnez le dans ces phases, vous n’en sortirez que grandi et votre relation également!"



Au final il faut bien garder à l'esprit que les chevaux de club ont fait la rame toute leur vie.
Parfois au même endroit pendant 20ans....
Un changement d'environnement c'est beaucoup à encaisser. Il faut leur laisser environ un mois déjà pour prendre leurs marques.

Ensuite, ils expriment aussi qu'ils n'ont plus envie. Ils ne sont plus dans le moule, ils ne sont plus obligés, alors ils disent merde. C'est normal et comment leur en vouloir ? À la retraite on a juste envie qu'on nous foute la paix !

Il va donc falloir s'armer de patience, et travailler sur le fait de rendre votre présence et celle des enfants agréable que votre présence soit un intérêt supérieur pour eux que de rester au pré en liberté.

Sauf que aller les chercher au pré et les brosser a toujours été associé à = boulot derrière.

Deconstruire ça c'est long, mais ça se fait bien

Par Matchbox : le 12/07/21 à 15:38:44

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
3573 messages

346 remerciements
Dire merci
Peu surprenant!
Les poneys ne sont pas des bêtes faciles à la base. Ils ont du caractère, discutent facilement, faut être convainquant avec eux, il faut savoir être un sympathique autoritaire. Un centre équestre, au mieux il offre un cadre à ces poneys, qui ont majoritairement affaire aux moniteurs, avec lesquels ils savent bien que si une petite blague de temps en temps est autorisé, ça s'arrête là. Ils travaillent beaucoup, donc la majorité de leur énergie y est consacrée, ça fait moins de bêtises au pré. Avec moins de chance, ils se font miner le moral, ils se résignent à leur condition de poney de club et semblent, malheureusement, parfaitement dociles.

Donc se retrouver chez un particulier, du jour au lendemain, c'est assez brutal comme changement: moins d’autorité, moins de contraintes, moins d'heures de travail. Ils se montrent souvent plus vifs, même les plus calmes d'entre eux. Ils ne se laissent plus faire aussi facilement, ils se permettent de discuter. Et si ce n'est pas freiné/stoppé, ça ne s'arrangera pas. Le fait qu'en une semaine vous preniez peur d'eux, c'est qu'il y a un manque de charisme/savoir/expérience qui fait que les poneys se retrouvent sans cadre ou alors très vague, et arrivent à prendre le contrôle de la situation. J'ai une amie qui avait vendu un poney de club, les acheteurs l'ont appelé 2 semaines après car celui-ci...essayait de les botter au pré! Elle ne l'a pas cru, est allée voir sur place, et en effet, il a essayé avec elle! Mais elle a su, contrairement aux proprios, s'imposer et recadrer le voyou.

Alors attention, ce n'est pas une critique méchante des proprios! C'est juste un constat, souvent les propriétaires sont mal préparés car les moniteurs ne se doutent pas/ne savent pas que cela arrive. Le gentil Caramel qui devient un démon dangereux en 3 jours, ça paraît surréaliste mais ça arrive. Je conseillerais de se rapprocher du club qui les a vendu pour trouver une solution, sinon il faudra se faire aider par un professionnel qui pourra donner des conseils, faire prendre de l'expérience et instaurer une routine sécurisée.

Par kefiretlome : le 13/07/21 à 12:50:43

Déconnecté

Inscrit le :
23-11-2007
27910 messages

657 remerciements
Dire merci
Ils disposent d'un vaste champ où ils ne manquent de rien, nourriture/eau/espace.

Je te conseille de réduire ce vaste champ, en le parcellant. parcelles plus petites, donc poneys plus faciles à cotoyer/attraper, et tu les change de parcelle au fur et à mesure des besoins. Ce qui serait également très bon pour le pré en question (quelle surface fait-il ?) car l'herbe d'une parcelle a le temps de repousser sans piétinement pendant qu'ils sont dans la parcelle d'à-côté.
Ensuite, y aller tous les jours, et passer du temps avec eux.
Leur mettre le licol bien sûr, à chaque fois, et donner des friandises (avec parcimonie, les poneys doivent surveiller leurs apports alimentaires), faire des gratouilles, uniquement des trucs agréables, et retirer le licol. De façon à ce qu'ils apprennent que licol = truc agréable.

Par Zura : le 13/07/21 à 13:28:30

Déconnecté

Inscrit le :
18-04-2012
401 messages

24 remerciements
Dire merci
Ils disposent d'un vaste champ
Je ne sais pas ce qui est entendu par vaste mais attention aux fourbures

Également faites vous encadrer si vous êtes débordé par les événements et en perte de confiance

Par lovetrotteur : le 13/07/21 à 13:37:25

Déconnecté

Inscrit le :
11-05-2012
322 messages

7 remerciements
Dire merci
Ils sont déboussolés et veulent sûrement profiter d’un peu de liberté méritée. À juste titre vu leurs âges.
Mon conseil : foutez leur la paix pendant un ou deux bon mois.
Rendez leur vôtre visite agréable par des petites gratouilles et des friandises. Ne leur en demandez pas plus. Laissez le licol de côté pr le moment.

Ils n’oublient pas.
Mais là ils ont besoin de souffler.
Regardez les profiter. Ils reviendront vers vous quand ils auront pigés que vous ne leur voulez que du bien.

Patience

Par swann : le 13/07/21 à 14:17:14

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
17151 messages

710 remerciements
Dire merci
''veulent sûrement profiter d’un peu de liberté méritée.''
J'ai du mal avec ce type de raisonnement...que ne peut avoir un cheval

C'est peut être la formulation , parce que oui, on conçoit que les poneys soient bousculés par le changement de vie

Et moi, j'attendrais pas, parce que je craindrais que ce soit encore plus difficile après
Ils se laissaient faire au club car c'était routiné, la routine remplaçait l'éducation
Car ces poneys ne sont ( sans doute) pas éduqués à pied

Comme la routine a disparu, comme le nouveau proprio n'a peut être pas les gestes habituels, peut être un peu de maladresse ou d'hésitation, les poneys s'engouffrent dans la brèche

Je doute que ça s'arrange parce qu'on les laisse farnienter dans leur pré, y a pas de miracle...Faut du calme mais de la persévérance, des gestes justes et de l'assurance, peut être avec un pro( je pense qu'une seule visite suffira)

Ça n'empêche qu'on peut s'armer de carottes et de gratt gratt

Enfin c'est mon idée. J'ai accueilli deux nouvelles juments dans mon troupeau, j'ai pas attendu des jours pour sortir la nouvelle venue du groupe, mais le lendemain de son arrivée, c'est du coup routiné des le départ

Par Maxou8 : le 13/07/21 à 19:44:44

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2018
276 messages

18 remerciements
Dire merci
Comme quoi... Ils sont tous un peu pareils... Le mien a été honnête dès les 1ers jours : un caractère assez trempé, il a cherché dès le debut à être "le boss"... On a pris des cours de TAP car clairement il n'était pas éduqué, et je m'y prenais mal... C'est rentré dans l'ordre (mais je sais très bien qu'il s'engouffrera dans la moindre brèche donc c'est un "travail" continuel) Donc je conseillerais de faire appel à un pro tant pour éduquer le cheval et l'humain (pour apprendre à "parler cheval", car ça ne s'improvise pas et toutes les bonnes intentions ne suffisent pas) C'est une super aventure, il ne faut pas baisser les bras Belle aventure à vous !

Par sheytana : le 13/07/21 à 21:46:22

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
137585 messages

1752 remerciements
Dire merci
Pour moi il n'y a rien de surprenant, et tout est résumé ici :

Il va donc falloir s'armer de patience, et travailler sur le fait de rendre votre présence et celle des enfants agréable que votre présence soit un intérêt supérieur pour eux que de rester au pré en liberté.


Vous allez devoir apprendre à connaitre chacun de ces chevaux, ce qui leur fait plaisir, ce qui ne leur fait pas plaisir, et rendre votre compagnie agréable pour eux

Ce n'est pas instinctif, et s'ils ont toute leur vie eu l'habitude d'être contraints, p-e que maintenant qu'ils découvrent autre chose, ils ont plus du tout envie de retourner à ce qu'ils connaissaient. Il va falloir qu'ils apprennent un nouvel équilibre, une nouvelle façon de vivre, à apprécier une nouvelle compagnie humaine, tout ça, ça peut prendre du temps, mais lorsque ce sera fait, ils vous le rendront au centuple !

Par MHCP : le 16/07/21 à 09:04:48

Déconnecté

Inscrit le :
12-07-2021
2 messages
Dire merci
Bonjour,
Pour répondre à la question sur la surface du champs; celui-ci fait 1,3 hectares.
il y a une marre et de l'herbe à profusion.
Je vais réduire le champ ce week-end.
Cordialement

Par kefiretlome : le 16/07/21 à 09:51:20

Déconnecté

Inscrit le :
23-11-2007
27910 messages

657 remerciements
Dire merci
MHCP
Techniquement, il s'agit d'un pré. Un champ, c'est un espace cultivé.

La surface est grande. Tu peux le diviser en 4 parcelles, ce qui sera beaucoup mieux pour la gestion du pâturage, mais aussi pour que les poneys aient moins d'échappatoires.

Par LAET75 : le 16/07/21 à 12:55:50

Déconnecté

Inscrit le :
15-11-2011
163 messages

1 remerciements
Dire merci
Bonjour,
J'ai récupéré il y a quelques années une ponette qui avait fait 15 ans de club. Ils cherchaient à la donner contre bons soins et j'avais envie de faire un "sauvetage".
Quand elle est arrivée, je voulais m'en occuper, la chouchouter, mais en fait j'ai vite vu qu'elle n'en avait pas envie. Elle était un peu aigrie.
Du coup, je l'ai laissée tranquille quelques semaines, on a fait connaissance doucement, je lui donnais des carottes et c'est tout, puis petit à petit, elle a redemandé du contact.
Elle est rapidement devenue adorable, et elle balade encore mes enfants sur son dos de temps en temps.
Je suis complètement d'accord avec carodadou car j'ai pu l'observer sur chaque cheval que j'ai récupéré chez moi : dès qu'on leur laisse plus de place, ils s'expriment.

Laissez leur un peu de temps et ça va très bien se passer !

Par CaroDadou : le 16/07/21 à 13:08:51

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
18888 messages

315 remerciements
Dire merci
Pi bon c'est pas méchant ce que je vais dire mais je pense que des poneys de club qui ont vu et supporté des enfants toute leur vie, ils n'ont peut être plus forcément très envie ou alors après de longues vacances tranquilles.

Quant à l'éducation, ça se fait bien.
En revanche après des années de rame je trouve que leurs seuils de tolérance parfois est un peu diminué....
Ma réformée de club qui va sur ses 23ans supporte de moins en moins un cavalier hésitant ou petit niveau sur son dos, pareil à pied.

Si elle a une opportunité de faire n'importe quoi elle va s'en donner à cœur joie et montée si le cavalier pense savoir mais demande mal elle va aussi se fâcher pour dire que ça va bien de croire qu'on sait faire alors qu'en fait non

Par Camille999 : le 16/07/21 à 15:36:18

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2325 messages

106 remerciements
Dire merci
Ma petite vieille, Brenda, sortie de club à l'âge de 17 ans pour cause de ras le bol : a longuement conservé le réflexe de fuire la présence de jeunes enfants. Je crois que c'est passé (31 ans 😅 mais pour elle, enfants étaient synonymes de ce travail qu'elle n'appréciait plus du tout.
Elle a offert plusieurs belles années de balades, mais fallait que ça soit de la balade : les pansages qui durent 3h ça la soule toujours, et balader des enfants en mains ou en rond, ça la soulerait encore si j'essayais....

Brenda, on ne lui avait pas laissé de temps de réflexion : vie au pré, contente, et paf, j'arrive, coup de brosse, balade. Ça lui convenait bien, elle aimait bien aller se balader. Il y a 2 ans j'avais invité des amis avec leurs enfants pour "brosser les juments"... et bien celle qui a été infecte : c'était Brenda, la plus vieille, et celle qui, pour moi, est la plus cool. Ça la gonfle de se faire pomponner : balade ou rien !

Il faut trouver ce qui fait plaisir à ces poneys. OK, le pansage faut le faire mais : soit on y passe 2h et ça peut les gonfler, soit on cure les pieds, on passe la brosse vite fait, et on fait un truc sympa. En général, pour ceux que j'ai connu en sorties de club : balade ! En licol, monté, peu importe, ils aiment se balader. Bien sûr, il ne faut le faire que si la situation est sécurisée, peut être commencer par le faire avec des adultes, sans les enfants, le but étant de trouver leur plaisir et surtout pas les agacer.

Et... poney qui s'exprime mérite parfois d'être recadre quand même : intention de morsure, pour moi c'est la baffe direct, et on n'en parle plus. Il y a des limites à ne pas franchir, et un poney cherche, plus facilement qu'un cheval, les limites.

Par Camille999 : le 16/07/21 à 15:40:55

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2325 messages

106 remerciements
Dire merci
Vous avez besoin d'encadrement si la ponette qui s'exprime vous fait peur : elle a le droit de coucher les oreilles, elle n'a pas le droit de mordre, taper, ne pas respecter votre espace : tout cela peut se régler très facilement, il suffit d'avoir les bons gestes au bon moment. Faire intervenir un pro sera profitable.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement () membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval