Forum cheval
Le Forum Cheval

Ne pas travailler un cheval ?

Sujet commencé par : flamingo42 - Il y a 28 réponses à ce sujet, dernière réponse par dejavu
Par flamingo42 : le 10/06/21 à 13:17:16

Déconnecté
Bonjour à tous !

J'ai une question un peu bête mais importante qui me taraude.

J'ai le niveau galop 4, j'ai déjà mes propres chevaux (de club) chez moi il y a longtemps, et je viens de me séparer de mon trotteur non débourré parce qu'il a beaucoup de sang et moi pas le niveau.

J'aimerais me racheter un petit cheval déjà débourré d'une dizaine d'années pour de la rando et ballade uniquement.

Le loulou sera chez moi avec un copain de pré ou j'ai un peu moins d'1hectare. Le souci est que je n'ai strictement aucun endroit ou le travailler, et en plus ce n'est pas quelque chose que j'aime faire.

Du coup, pour son bien être, je me demande s'il est possible d'avoir un cheval simplement pour sortir en ballade de temps en temps en sachant qu'en dehors de ça il ne sera ni monté ni travaillé à pied ? Est ce qu'il ne va pas complètement se démuscler ? En bref, est-ce qu'on est obligé de travailler un cheval ?


J'attends vos réponses pour prendre ma décision, parce que je n'ai pas envie qu'un loulou pâtisse du mode de vie que je lui proposerai. Concrètement, ce sera vie au pré, papouilles, ballades et petite rando de temps en temps, rien d'autre.

Un grand merci !!

Messages 1 à 28, Page : 1

Par dilou : le 10/06/21 à 13:34:43

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
35941 messages

587 remerciements
Dire merci
Tout dépend du rythme et de la durée des balades.
Pour des balades de moins de deux heures, toutes les semaines, ça ira.
Pour une balade à la journée une fois par mois, non. Le cheval ne sera pas en état.

Travailler un cheval c'est lui donner du fond (nécessaire pour une balade longue aux trois allures) , de la musculature et des abdos (nécessaires pour porter aisément le cavalier) , et de la souplesse (nécessaire pour ne pas se faire mal).
Tout cela peut se travailler en extérieur, avec un terrain varié, des montées, des exercices sur le chemin, des slaloms entre les arbres etc.

Par Erzebeth : le 10/06/21 à 13:39:59

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
66546 messages

1033 remerciements
Dire merci
Faire de l'extérieur, c'est aussi travailler un cheval, c'est même un des meilleur moyen de lui donner du fond.
Mais bien sûr, comme dit dilou, il y a balade et balade... prom prom une fois par mois en regardant les papillons, c'est pas comparable à trois sorties par semaine, avec trotting, etc... Avec ou sans carrière, ce qui compte c'est de donner au cheval la condition physique nécessaire à ce qu'on veut lui demander, comme pour nous quand on fait du sport.

Et dans cette optique, il convient aussi de ne pas acheter n'importe quel cheval comme tu en as visiblement fait les frais. Pour que ça se passe bien il faut un cheval :
- d'âge suffisant pour avoir toutes les bases de dressage nécessaire et que tu puisses simplement te faire plaisir avec
- avec une bonne conformation physique, qui ne nécessite pas d'exercices spécifiques pour garder le dos en état ou autre... bref un cheval pour qui l'activité prévue sera suffisante pour le garder en bon état. Donc bon dos, bons aplombs, bonne orientation épaule-encolure.

Forcément ce genre de cheval coûte plus cher qu'un trotteur réformé.

Par sheytana : le 10/06/21 à 13:40:32

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
137435 messages

1745 remerciements
Dire merci
+1 avec dilou on peut bosser très efficacement un cheval uniquement en extérieur.

Ça va surtout dépendre de ce que tu peux faire comme balade et à quelle fréquence.

Par flamingo42 : le 10/06/21 à 13:48:20

Déconnecté
Oui c'est vrai, vous avez raison sur le fait qu'on peut travailler un cheval en extérieur. Le travail en extérieur, du coup, ce serait dénivelés, trotting, changements d'allure et de terrain si je ne me trompe pas ?

Je dois aller voir un Anglo x Connemara de trois ans tout juste castré qui va commencer son débourrage, mais du coup je m'interroge, parce que je l'achèterais tout juste débourré, et pour le coup il ne sera pas déjà "formé", musclé, et je me dis qu'effectivement comme tu le dis erzebeth , il me faudrait davantage un cheval qui a déjà vraiment travaillé et pour lequel je ferais plus de l'entretien. J'ai peur de mal faire avec un jeune.

Par flamingo42 : le 10/06/21 à 13:49:16

Déconnecté
sheytana , je le sortirai une à deux fois par semaine, pendant une heure environ.

Par sheytana : le 10/06/21 à 13:54:44

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
137435 messages

1745 remerciements
Dire merci
Bah le 3 ans si tu n'as pas d'endroit pour le bosser en sécurité et si tu veux pas le bosser à pied, que tu ne peux pas faire peu et régulier, oublie...

Par K.Zel : le 10/06/21 à 13:55:32

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8750 messages

468 remerciements
Dire merci
J'ajoute, au niveau sélection du cheval, de bien bien bien être aiguillée aussi pour prendre un cheval qui peut très bien de ne pas travailler régulièrement. Pas mal de chevaux ont besoin d'un travail très régulier pour rester bien (s'entend : stable, calme, aux ordres) et d'autres, on peut les laisser 6 mois sans rien faire et les reprendre comme si de rien n'était. Ici, j'ai la chance d'en avoir un dans ce dernier cas, que j'ai choisi pour cette raison, mais j'ai eu du mal à le trouver. Reste quand même que pour la reprise, ressortir en extérieur peut être compliqué au début parce qu'il en a perdu l'habitude et est pas mal stressé, même si ça se tasse à force de ressortir.

Pour le reste, oui, on peut très ben travailler un cheval en extérieur. Faut quand même rester vigilant à ce qu'il ait du fond, qu'il ne se déplace pas à l'envers en creusant le dos, ou en bref, qu'il possède le minimum physique pour porter son cavalier sur un temps et une activité donnée sans en pâtir : Et comme sheytana : quelle fréquence et quel type de balade ?
Si le cheval sort une fois par mois pour 30 mn de pas, ça ne sera pas la même chose que s'il sort une fois par semaine deux heures aux trois allures.

Sur la base, tu prévois déjà le pré avec l'indispensable copain, c'est déjà une très bonne chose, et ça vient même avant la réflexion autour du travail au niveau bien-être.

Par Camille999 : le 10/06/21 à 14:02:40

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2187 messages

83 remerciements
Dire merci
Pour ce type de sorties, avec un travail non suivi.... je ne miserai pas sur un 3 ans !

Perso, pour mon ancien conjoint, grand débutant, j'avais trouvé une grande ponette, 1m50, sortie de club à 17 ans car elle était soulee par les exercices en bac à sable, elle en devenait presque rétive. Par contre, en balade, c'était une crème ! C'était aussi une crème dans ses relations avec autres chevaux, une crème pour les soins, les pansages....
On a arrêté de la monter vers ses 24 ans, pas de sa faute : séparation ! Elle est toujours là, 32 ans, mais ok, là je nessayerai plus de la monter.

1200 euros à l'époque... et très rustique, 32 ans aujourd'hui, rien a faire en dehors de ses gamelles et de son prascend.

Par flamingo42 : le 10/06/21 à 14:05:52

Déconnecté
Je viens d'annuler pour le 3 ans sheytana Effectivement, pour lui comme pour moi, ça ne conviendra pas.

k.zel , oui il faut que je demande ça ! Mon trotteur était hyper demandeur par exemple, je voyais vraiment qu'il avait besoin d'être travaillé très régulièrement.

J'aurais voulu un cheval que je sorte une à deux fois par semaine, et pas seulement pour du pas. Et si je peux faire une ou deux randos dans l'année, c'est top !
J'ai fait un peu d'endurance, j'aime les ballades actives mais aussi tranquilou de temps en temps. Je pense partir sur un cheval de 15 ans max, qui en a déjà un peu dans les jambes avec lequel je puisse me faire plaisir, mais qui ne soit pas tout le temps en demande.

Pour ce qui est des conditions de vie, c'est clair que c'est primordial. Ça passe avant tout le reste à mon avis. Donc ils seront deux, au pré H24 avec abri, à la maison. Le terrain est un peu petit, il doit y avoir 8000 m2 mais je gère le crottin et je parcelle.

Par Orphee28 : le 10/06/21 à 14:06:37

Déconnecté

Inscrit le :
13-10-2010
93 messages

2 remerciements
Dire merci
Je rejoins l'avis des autres, pour moi c'est tout à fait possible PAR CONTRE il faut bien choisir le profil du cheval -> éviter les chevaux "avec du sang" et privilégier un caractère posé et calme + physique qui permet cela (bon dos, n'ayant pas tendance à l'obésité...). Donc exit trotteurs réformés, pur sang réformés etc. + éviter les jeunes de 3 / 4 ans.
Et surtout adapter tes sorties en fonction de la condition physique de ton cheval.

Enfin j'ajouterais que même en ayant aucune installation tu peux toujours faire quelques exos dans le pré pour maintenir une certaine activité : longe (selon l'état du sol), longues-rênes, travail à pied,... ça fait bosser le mental aussi !

Par flamingo42 : le 10/06/21 à 14:07:53

Déconnecté
camille999 je pense que c'est typiquement le profil qu'il me faut

Par Erzebeth : le 10/06/21 à 14:11:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
66546 messages

1033 remerciements
Dire merci
Une ou deux fois par semaine, pour un cheval lambda, c'est bien. Y compris un cheval avec un peu plus de sang, après ça c'est aussi une question d'affinités.
Mais ne prends pas un jeune pour aller dans cette optique là.
Un cheval de 10-12 ans bien mis, que tu auras pu essayer consciencieusement, c'est l'idéal. (parce que bon... des chevaux mal dressés il y en a aussi...)

Par Camille999 : le 10/06/21 à 14:20:39

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2187 messages

83 remerciements
Dire merci
Tu es dans quelle région ?
Parce que pour trouver ce genre de chevaux, je connais quelqu'un qui pourrait aider, elle est dans l'eure, mais sait aussi trouver cela dans le Loiret. Je peux juste vous mettre en contact et si ça le fait tant mieux, si ça ne le fait pas, tant pis : c'est elle qui m'avait trouvé mes 2 meilleures juments de loisir ! C'était des sorties de centre équestre à chaque fois : je pense que tu devrais essayer de contacter les clubs, ou les marchands en contact avec eux .

Par sheytana : le 10/06/21 à 14:25:55

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
137435 messages

1745 remerciements
Dire merci
Mon ex mérens la plupart du temps il bossait comme ça et c'était le genre de cheval sur lesquels ça passait bien

Par K.Zel : le 10/06/21 à 14:35:51

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8750 messages

468 remerciements
Dire merci
Une à deux fois par semaine, c'est bien pour l'entretien quand même, ça n'est pas une fois par mois ou moins.
Pour te donner une idée, ma santé fait que parfois mon poney ne travaille pas du tout de trois à six mois. Le travers, c'est que je dois toujorus redémarrer doucement et lui refaire une condition physique, mais aussi comme il est en troupeau et en pré H24, il ne perd pas tant que ça.
Il est aussi bien fait physiquement, et sa bonne conformation l'aide à bien se maintenir.
C'est aussi un élément à prendre en compte. Un bon dos, de bon aplombs, une bonne attache d'encolure. Sans chercher un modèle absolu de perfection à poser sur un carré de dressage hein, mais clairement un physique bien fait est une aide très précieuse pour un cheval qui bosse peu, parce que chaque défaut physique est à compenser au travail pour avoir un cheval qui nous porte bien sans souffrance, donc autant partir avec un cheval le mieux fait possible.
Et d'ailleurs, même si ce sera pour de la balade, ne néglige pas de faire une visite vétérinaire lors de l'achat, ça t'évitera bien des déboires.
De la même façon pour l'achat, comme le dit bien erzie, veille à pouvoir bien l'essayer : aller le chercher et le préparer seule, le tester dehors seule aussi. Quitte à revenir pour essayer au moins deux fois (voire passer à l'improviste, même si aucun vendeur n'aime ça)

La proposition de camille est top, si tu peux avoir quelqu'un comme ça qui t'aiguille pour la vente, c'est l'idéal. Je dirais aussi que, sans forcément passer par le maquignon glauque, si tu peux voir avec un marchand de cheval ou un courtier qui a bonne réputation, ça peut être bien. Parce que si le cheval ne va pas, tu pourras faire l'échange (cf ton trotteur, en fait, non ?)
Et pourquoi pas par un club, mais généralement, faut quand même connaître pour ne pas se faire filouter. J'en ai eu trois comme ça réformés de club parce qu'ils ne convenaient pas. Et je dirais que ce sont/ça a été mes trois meilleurs. Le poney dont je parle plus haut est un des trois d'ailleurs. Il est abominable en club parce que c'est le cheval d'une personne (et il mordait, tapait, tout un poème), mais pour un particulier, il est formidable.

En tout cas, je te souhaite de trouver un super compagnon. Et en passant, je ne sais pas si tu as déjà le copain, mais si tu peux trouver un cheval avec le même profil alimentaire, ça va te faciliter la vie. Par exemple deux rustiques ensemble. Parce que si tu as par exemple un cheval qui a besoin de nourriture +++ et qu'il est accompagné d'un shetland sujet à la fourbure qui grossit en regardant des cailloux, ça va être très compliqué de gérer : tu devras les séparer au printemps, surveiller au moins matin et soir le shet le temps que le cheval mange une ration, etc. Profils similaires = bien moins d'emmerdements

Par flamingo42 : le 10/06/21 à 14:53:22

Déconnecté
camille999 je suis en Bretagne, dans le Finistère :/ Je crois que c'est une bonne idée les clubs, je vais faire ça !

k.zel ah oui la visite véto je la ferais dans tous les cas ! mon trotteur vient d'un refuge, je l'ai vendu à un particulier j'ai eu un arabe x mérens de club aussi, hyper mal en club tout le monde le détestait et il ne supportait pas la carrière il passait son temps à jerter les cavaliers, ça a été ma plus grande histoire d'amour.

Merci beaucoup ❤


Par poniesarefunny : le 10/06/21 à 16:17:17

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2011
551 messages

3 remerciements
Dire merci
Bonjour,

juste pour parler de mon expérience personnelle. J'ai déménagé pour avoir mes juments à la maison, avant elles étaient en pension avec manège et carrière donc travaille très régulier ( 3 à 4 fois par semaine pour chacune). Chez moi je n'ai pas d'infrastructure pour travailler même pas un pré car tous les prés sont très en pentes et glissants. Mais je sors mes juments en balade trois à quatre fois par semaine (un peu moins pour la plus âgée). En semaine c'est balade cool d'une à deux heures. Le week end je fais souvent une balade plus longue de 4h au moins. Je ne fais pas beaucoup d'allure au cours des balades parce que les terrains ont beaucoup de dénivelés. Malgré ça mes juments sont très en forme et je considère que ce que je fais en balades est parfois plus efficace pour les maintenir en forme que les exercices en carrière que je pouvais faire avec elles, bien sûr le dénivelé aide beaucoup ! Les conditions de vie aident aussi, elles sont sur des parcelles avec des terrains variés. Par contre, il faut quand même des sorties très régulières sinon je vois vite qu'elles perdent au niveau endurance et récupération.

Par kefiretlome : le 10/06/21 à 18:11:00

Déconnecté

Inscrit le :
23-11-2007
27845 messages

641 remerciements
Dire merci
Il faut avoir des prés en pente, c'est excellent pour qu'ils gardent la forme

Par Camille999 : le 10/06/21 à 18:44:44

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2187 messages

83 remerciements
Dire merci
KZEL ++ : trouver 2 chevaux avec même profils alimentaires.... ça paraît con, mais à vivre c'est super important : genre un Ps affamé et un gros poney.... bah c'est pénible à gérer !

Je n'ai aucun contact en Bretagne, désolée, mais vraiment
... les réformes de club même si tu dois aller les voir en région parisienne....
C'était les meilleures bourriques de ma vie.
Après, y en a que j'ai refusé, aussi, mais ça se tente.

Par SDE : le 11/06/21 à 09:05:02

En ligne

Inscrit le :
16-05-2004
18045 messages

182 remerciements
Dire merci
ce qu'il y a surtout c'est que pour le travail physique il faut être régulier et progressif.
Si tu fais 2x 1h de promenade bucolique par semaine, tu ne peux pas subitement décider de faire 3h d'entraînement d'endurance un dimanche matin.

Si tu fais des balades sportives (allures, dénivelés) de 1h, 1h30, 2 fois par semaine, tu peux tenter un après-midi de balade un WE entre copines..;

Si tu as envie de faire une rando de 5j, tu devras habituer ton cheval, quelques mois avant à faire quelques sorties de plus de 1 ou 2h pour augmenter son entraînement habituel.

par contre je trouve bcp plus "dur" une balade/ mois que 2/semaine : avec la régularité le cheval est entraîné à faire ce qu'on lui demande, et fournit bcp moins d'effort (et on prend moins de risque pour sa santé)

Par baraka : le 11/06/21 à 09:45:15

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1819 messages

76 remerciements
Dire merci
Les chevaux d'endurance travaillent essentiellement en extérieur et pourtant ce sont les chevaux de sport les plus "sportifs" au sens cardio et musculaire toutes disciplines confondues donc travail ne veut pas dire "exercices en carrière". 2 sorties par semaine au 3 allures en extérieur, surtout si un peu de dénivelé, c'est bien plus de dépense calorique et de travail physique que l'équivalent en carrière.
Je me rappelle d'un cheval de sport cso monté en carrière 6j/7 en myosite après une balade de 2h avec ma jument de balade onc sur du dénivelé type moyenne montagne.



Message édité le 11/06/21 à 09:46

Par swann : le 11/06/21 à 09:55:02

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
16757 messages

672 remerciements
Dire merci
Je fais pas que des balades planplan, bon y a pas trop de dénivelés, tout le monde n en a pas, mais la ju se montre jamais épuisée

Mais quand on fait du vrai boulot en carrière, je vois ma ju bien séchée

Peut-être que pour le cheval en myosite fallait il aussi faire la part de l excitation , du stress? Ca les épuise parfois plus que le mouvement

Par baraka : le 11/06/21 à 10:14:03

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1819 messages

76 remerciements
Dire merci
Oui la fatigue psychique (stress, concentration, apprentissage) est souvent bien plus épuisante et éprouvante que la fatigue physique pour les chevaux j'ai remarqué.


Message édité le 11/06/21 à 10:14

Par Le Pex : le 11/06/21 à 12:47:47

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2004
2943 messages

234 remerciements
Dire merci
De la balade en dénivelé et du travail en carrière sont deux efforts différents. C’est d’ailleurs hyper intéressant de coupler les deux pour le développement du physique du cheval.

Ici on a beaucoup de dénivelé, et on a des FM sans boulot qui peuvent tenir des balades de 2/3h avec 500m de dénivelé et qu’on cuit en 10 minutes de manège, et des chevaux de sports, lors de leurs débuts à grimper des pentes de 25-30% qui sont blancs d’écume après 15 minutes. Ça ne monopolise pas les mêmes muscles ni le corps de la même façon.

Il faut aussi voir ce qu’on met derrière balade et travail en carrière : activité, vitesse, allures, dénivelé, le cheval doit se tenir, etc

Par liteulorce : le 11/06/21 à 13:55:50

En ligne

Inscrit le :
21-01-2010
6033 messages

221 remerciements
Dire merci
Compagnon travaillé jusqu' à Septembre dernier...

Aujourd'hui rendu inutilisable.

En 2006 dans les causses du tarn, Mr avait pris cher lors d'une saison off.


Je suis d'avis ayant été de la partie pendant mes jeunes années, (étant au rebus comme mon compagnon), je soulignerai comme d'autre avant que la constitution de départ compte.
(plus que les conditions de vie).

On peut améliorer la condition, palier les défauts physiques c'est autre chose.
En gros: d'un cheval de trait (bréviligne) on ne fera pas un cheval de course (longiligne) ...

Après, pour un bazar qui reste en état de se mouvoir en ligne droite deux fois par mois à l'envers et pour cinq ans de fonctionnement ,je dirait... qu'importe ,n'importe quelle" licorne à paillette de ma vie " peut convenir, même menée comme ça viens.





Par Camille999 : le 12/06/21 à 23:20:22

Déconnecté

Inscrit le :
19-12-2006
2187 messages

83 remerciements
Dire merci
La base du post c'était.... un cheval de balade.
Effectivement, on ne sort pas en endurance ni en randonnée sur un cheval non entraîne.

C'est juste une question de bon sens.
Il y a des randonnées pépères durant lesquelles ont fait 30 km par jour, d'autres où on en fait plutôt 80... et c'est pareil pour "endurance" : il existe des endurances de 20 km d'après ce que j'ai vu (oui !) Donc bon.... 20-30km sur un cheval pépère sans trop jouer le chrono.... je ne vois pas le souci, ce sont des balades.

Faut il entraîner un cheval tout les jours pour franchir un parcours de 40 cm ? Je ne le pense pas.

Par Juliie : le 13/06/21 à 07:12:48

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
11095 messages

346 remerciements
Dire merci
J’ai pas tout lu, je rebondis juste au dernier message
Bon ma jument n’a rien du cheval de balade, mais 30 bornes dans la journée, c’est sur et certain, elle serait archi cuite!
Enfin peut être qu’avec un cheval taillé ou entraîné pour ça, ça passe tout seul

Par dejavu : le 13/06/21 à 10:15:03

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
11190 messages

894 remerciements
Dire merci
Pendant ses dix dernières années d'activité, mon cheval (qui vivait 24/7 au pré) était monté 3 fois par semaine en balades variant de 15 à 25 km et plutôt actives mais variables suivant la météo vu qu'avec de la glace on ne voulait pas s'étaler et avec pluie et vent monsieur ne voulait pas avancer.

Mais c'était un Arabe type diesel, donc le surmenage était impossible vu son caractère. Il savait d'instinct se préserver.
Par contre, sa mère était Arabe type ferrari dont on n'a pas bien révisé les freins et elle s'épuisait plus vite sur les mêmes distances (et sa cavalière aussi) sans pour autant se calmer.

Il n'y a donc pas que la race qui compte mais le tempérament. Et en principe, un cheval en bonne santé, toujours libre de ses mouvements est capable de faire une bonne balade sans entraînement particulier. Alors qu'un cheval en box aura bien plus de mal.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 118) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval