Forum cheval
Le Forum Cheval

Barres ou pas barres ?

Sujet commencé par : nélimiha1bis - Il y a 23 réponses à ce sujet, dernière réponse par Colomba
Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 09:10:50

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
Bonjour à tous et à toutes,

en premier lieu, meilleurs voeux à tout le monde

J'ai récemment eu l'occasion de faire un petite formation parage avec le nouveau pareur de mes poneys. Dans l'ensemble, j'ai un excellent feeling avec lui, j'aime sa vision des choses et sa patience.

Pour autant, je suis rarement du genre à croire tout ce qu'on me dit (oui parfois c'est un vilain défaut, mais ça a le mérite d'apporter la remise en question).
Son travail est nickel, mais il est partisan du "on vire les barres" . Il m'explique que celles-ci, quand elle poussent trop, viennent faire pression sur la fourchette. Ok, je vois, mais du coup, pourquoi tout virer et pas juste ajuster ?

Et vous ? vous virez TOUTES les barres ? Si oui pourquoi ? Si non pourquoi ?

Merci d'avance pour vos réponses

Messages 1 à 23, Page : 1

Par Aquarium : le 04/01/21 à 09:42:32

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2010
1096 messages

61 remerciements
Dire merci
Je vire ce qui dépasse et qui est plus fin, je Creuse rarement pour enlever toutes les barres si elles sont très costauds. Ca dépend vraiment de la tronche en fait.

Par veronik : le 04/01/21 à 09:49:20

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2007
9939 messages

218 remerciements
Dire merci
Si un pied est pourvu de barres, c'est que ca sert à quelque chose, ca c'est certain.
En effet les barres servent d'appui central du pied: c'est sa "voûte plantaire" et participent à sa vascularisation par leur mouvement de massage.
Enlever les barres revient donc à handicaper grandement le pied.

Je laisse les barres comme elles sont. En plus si elles poussent fort, c'est que le pied est très sollicité (l'usage fait l'organe).
Quand elles sont "naturellement" atrophiée, c'est que le pied, déjà, ne fonctionne pas bien.

Il faut juste, donc, "faire du propre" autour d'elles

Par Ecoleartequestre : le 04/01/21 à 09:52:30

Déconnecté

Inscrit le :
22-05-2013
1268 messages

265 remerciements
Dire merci
Celles de mes chevaux ont tendance à se virer toutes seules donc je ne me pose pas trop la question et je ne touche pas à ce qu'il en reste. Mon avis serait plutôt : mais pourquoi existent elles? Sont elles un reste atrophié de quelque chose qui a eu son utilité plus en amont dans l'histoire de l'évolution ďe l'espèce ? Je ne sais pas. Dans le cas contraire je me dis que la nature ne les a probablement pas créées inutilement, et certainement pas contre le bon fonctionnement du pied. Et je ne vois pas trop en quoi elles viendraient gêner le fonctionnement de la fourchette . Vu comme ça Lien j'aurais tendance à penser qu'elles sont un prolongement intérieur du talon permettant de mieux répartir la pression supportée par celui-ci, mais peut-être cette représentation n'est-elle pas exacte.

Par dejavu : le 04/01/21 à 10:13:41

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10719 messages

814 remerciements
Dire merci
On ne peut pas généraliser... ou plutôt (je vais immédiatement me contredire) en général on met les barres juste un mm au-dessus du niveau de la sole mais...
tout dépend, comme pour chaque parage, du pied de ton cheval, de ses problèmes éventuels etc....
des barres trop longues qui se replient sur la sole "peuvent" provoquer des hématomes et éventuellement des abcès MAIS dans certains cas elles servent justement à cet endroit de protection supplémentaire temporaire.
si ton cheval a un problème de la zone naviculaire, des barres en apparence pas trop longues sont peut être en interne la cause ou un facteur qui empire ce syndrôme naviculaire, donc on aura plutôt tendance à les parer plus rigoureusement. Et il faut voir en effet si la fourchette entre ces barres est bien développée ou non.
Donc à chaque individu les barres qui lui conviennent le mieux.

Idem pour la fourchette du reste. On lit trop de clichés sur FB du style: la fourchette ne doit pas être parée, les talons sont trop longs, les barres sont trop longues etc.

Un bon pareur va avant toute chose (ré)équilibrer le pied en tenant compte de multiples facteurs propre à l'individu auquel ce pied est attaché.


Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 10:15:10

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
veronik et ecoleartequestre

je suis aussi de cet avis que si elles sont là, c'est qu'il y a une raison, d'ou mon interrogation.

Celle du poney étaient complètement évasée vers l'extérieur. Le pareur me les a fait retirées quasiment entièrement, mais j'ai douté de cette méthode.

Alors que faire si elles s'évasent ?
Le pieds est bon, la sole est de plus en plus forte.

Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 10:18:55

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
dejavu en effet, les barres étaient très évasées et se repliaient sur la sole. Dommage, je n'ai pas fait de photo ...

En revanche, le poney n'a pas (en tout cas pas à ma connaissance) de problème naviculaire.
Il a un pieds assez bon pour selon qu'il a été ferré pendant 3 ans.

En revanche, en effet, le talon est pour l'instant encore assez fermé, et la fourchette étroite. Il n'a que 10 mois de pieds nu dont 6 à ne rien faire au pré.

Je l'ai monté hier sur la caillasse (1ère fois depuis son parage) et je le trouve bien plus à l'aise.

Par dejavu : le 04/01/21 à 10:45:59

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10719 messages

814 remerciements
Dire merci
Les barres repliées c'est comme une paroi évasée. Si elles ne sont pas comme cela pour compenser un problème elles ne sont plus aussi efficaces en tant que support et frein pour le dérapage.
Elles ne portent (ou entrent en contact avec le sol) qu'au moment où il y a une force d'appui qui s'exerce et où la sole s'aplatit. Cette sole doit rester bien souple pour que le mécanisme du pied soit optimum. Si tu as un gros paquet de barres repliées à cet endroit, ça bloque.
Alors que les barres ± à hauteur de sole vont se parer automatiquement comme la paroi au cours du mouvement et offrir par ex une résistance sur terrain glissant, ce qu'elles ne peuvent pas faire si elles sont repliées.

Il y a donc une image-modèle du pied-modèle du cheval-modèle avec des aplombs et un métabolisme modèles vivant sur .... Là encore les types de terrains sur lesquels le cheval évolue vont influencer les besoins comme les pneus pluie ou les pneus neige ;-) Mais le "modèle" reste une abstraction et il ne faut pas l'oublier.

Par baraka : le 04/01/21 à 13:58:44

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1553 messages

54 remerciements
Dire merci
Comme dejavu
Il ne faut surtout pas que les barres soient plus hautes que la fourchette ou repliées. Lors de ma formation au parage on m'a appris à les couper du talon à la sole en forme de tremplin de ski- cad avec une pente progressive. Et à les couper à raz de la sole a partir de la moitié de la fourchette (côté avant du pied)
Alors oui si elles sont là c'est qu'elles ont une utilité, mais pour 1 cheval qui fait 20km chaque jour sur tout type de sol, ce qui favorise leur usure correcte.
C'est rarement le cas d'un cheval en France.


Message édité le 04/01/21 à 14:02

Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 14:53:44

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
baraka ok c'est ainsi qu'il m'a appris à les retirer aussi !

merci pour vos précisions c'est très interessant

Par laureBrrrrr : le 04/01/21 à 15:57:41

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78470 messages

334 remerciements
Dire merci
Tu en as discuté avec lui ? par rapport au cas de ton poney ou dans l'ensemble ?

le soucis souvent c'est qu'on parle du "pied" sans parler de l'ensemble : angle des articulations haute / locomotion et poids état de forme des chevaux.

Mon SF qui était deferré, avait des barres assez large qu'on "remettait" au besoin a niveau, cheval lourd dans sa morpho qui marchait beaucoup mais "petite activité".

Par contre le sabot du jarret ou il y avait le soucis d'arthrose, il marchait légérement en dévisant, la barre interne était "plus petit que l'externe lié a l'appuie "anormal" .. On a toujours laissé telquel, la raison était "plus haute" et connue donc on n'a pas touché de ce coté la au risque de crée d'autres déséquilibre

Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 16:12:49

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
laurebrrrrr Chuck marche aussi en devissant les jarrets, j'en ai pas mal parlé avec lui, il était d'accord aussi pour dire que le soucis était plus haut. Mais il a quand même retiré les barres derrière.

Son avis, c'est de dire que les barres font pression quand y'en a trop ou qu'elle s'évasent.

Je demandé plusieurs fois pourquoi retirer, il m'a tjr donné la même réponse. Je pourrais en reparler avec.

Par baraka : le 04/01/21 à 17:23:33

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1553 messages

54 remerciements
Dire merci
nelimiha et laurebrrrrr .
Le but d'un parage de type physiologique n'est pas d'adapter le pied aux 'pathologies" située ailleurs sur le corps de cheval mais, en simplifiant, de réaliser un parage équilibré autour de la phalange P3 et de la structure interne du pied.
C'est un préalable à la formation que j'ai effectué.
C'est frustrant au début mais en fait après on comprend qu"il faut faire intervenir des osteo ou praticiens Shiatsu en complement du podologue. Et que c'est la synergie des praticiens qui participe à améliorer la locomotion du cheval.
Enfin parfois le rééquilibrage de la structure du pied, si la forme extérieur a été rendue trop différente de l'interne par un "mauvais" ferrage ou parage, suffit à améliorer le déplacement ou la position du cheval car il est plus l'aise et moins contraint au niveau de ses pieds.
C'est difficile à expliquer mais le prérequis et le but du parage c'est "juste" cela : rééquilibrer la forme extérieure du sabot autour de la structure interne.
PS :je suis pas pro du parage j'ai juste fait un stage de 2jours pour apprendre à parer et je mets en pratique sur mes 3 chevaux et les poneys d'une amie depuis 1 an.


Message édité le 04/01/21 à 17:32

Par dejavu : le 04/01/21 à 17:24:49

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10719 messages

814 remerciements
Dire merci
Le principal, c'est que ton cheval aille bien et marche bien.

Pour ta culture générale je te conseille de faire d'autres stages chez d'autres personnes parant autrement ou se réclamant d'une autre méthode.
Sans jugement, seulement pour tester, apprendre, entendre leurs explications.
Par définition je ne suis fermée à aucune méthode, elles ont toutes un mode de raisonnement qui se tient et losrque l'on se trouve confrontée à un problème il est utile d'avoir tous ces raisonnements en tête.

Par nélimiha1bis : le 04/01/21 à 17:26:56

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
dejavu oui c'est prévu pour l'instant, j'y vais step by step

Par Chrysalis : le 04/01/21 à 17:33:30

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
24036 messages

340 remerciements
Dire merci
Au final , si elles sont évasées, est ce que ça permet encore son rôle d'amortisseur/pompe vascu?
Donc éliminer des barres trop horizontalisées, de façon à leur permettre de retrouver un bon axe avec une certaines élasticité ou compliance et non ce côté déformation plastique ?

Je sais curieuse de voir comment des barres reagissent sur un membre présentant par exemple le défaut du long jointé, qui rejoindrait la même problématique mecanique que des barres trop ouvertes?
Quid de l'ouverture en quartier ? Pied triangulaire a terme ?

Par laureBrrrrr : le 04/01/21 à 17:46:28

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78470 messages

334 remerciements
Dire merci
Baraka pour moi certains soucis tu ne peux pas les "régler" comme de l'arthrose, pour d'autre chose pourquoi pas, pour ça que je dis bien que je suis toujours étonné d'une même solution quelques soit le cheval.

Le discours se tiens, mais du coup pourquoi tous virés et pas juste "diminuer" , une histoire de timing entre chaque passage ?

Par laureBrrrrr : le 04/01/21 à 17:51:18

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78470 messages

334 remerciements
Dire merci
aprés y'a toujours le soucis de "la poule et de l'oeuf" d'un point de vue locomoteur.

On c'était posé la question pour l'arthrose du jarret / ferré/ paré autrement : pour forcé l'articulation a fonctionné plus dans l'axe : éviter une plus grande déformation a terme ou laisser dans une certaine mesure le pied se déformer suite a cette appuie anormal ...

on a miser sur la deuxième solution en regardant au fil du temps si amélioration ou au contraire détérioration.

c'est des choix qui a mon sens ne sont pas tous "fait" et très individuel

Le grand est resté jusqu'a 30 ans sans boiterie postérieur en misant sur cette approche.
Peut être l'autre aurait fonctionner aussi, on ne s'aura pas ou peut être ça aurait été pire

(c'était surtout pour répondre a baraka)

Par baraka : le 04/01/21 à 17:58:51

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1553 messages

54 remerciements
Dire merci
laurebrrrrr
'Histoire de timing entre parage" oui c'est une donnée importante.
Clairement en été. sur mon terrain abrasif j'ai rien à enlever niveau barre.
En hiver où mon terrain abrasif devient boueux les barres arrivent à hauteur de fourchette en 10j donc il faut les rabaisser à cette échéance. Mais impossible pour un particulier de faire venir un podo tous les 10 jours juste pour les barres. Donc le podologue doit parer en "anticipant la repousse". C'est valable pour tout le reste(-pince-talon...) et c'est une des difficultés du métier je pense.
D'ailleurs mon formateur demande à ses clients de faire "
l'entretien du parage" entre ses 2 passages eux même.



Message édité le 04/01/21 à 18:16

Par zapi : le 04/01/21 à 20:20:10

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7241 messages

32 remerciements
Dire merci
Perso je les vire en entier aussi, car les barres cest finalement de la paroi (grossièrement la paroi fait un virage au talon pour créer les barres) donc gestion identique au reste de la paroi = on abaisse
J'avais du mal à toucher les barres réellement avant, depuis que je le fais (et jusqu'à l'apex de la fourchette si ça crée des cals) le pied a pris une concavité de fou en un rien de temps !

Si ton poney est plus à l'aise c'est encore la meilleure raison de continuer de les enlever

Par Juliie : le 04/01/21 à 21:18:13

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
10541 messages

304 remerciements
Dire merci
Mon cheval pieds nus et ma jument ferrée ont les deux les barres enlevées.. Je n'ai jamais trop cherché à comprendre pourquoi j'avoue

Par nélimiha1bis : le 05/01/21 à 09:21:32

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2017
5233 messages

280 remerciements
Dire merci
chrysalis en effet, c'est globalement ce que j'ai lu, chez certains, retirer les "mauvaises" barres du début ont permis de revenir à des bases de barres saines et équilibrées. donc à voir comment ça évolue.

laurebrrrrr justement, là aussi il m'a formé pour que je puisse entretenir doucement et régulièrement sans apporter de trop grandes modifs.
Il était aussi ferré de manière à corriger son devissage derrière Mais j'ai voulu cesser la ferrure car je crois fondamentalement qu'il est mieux sans.

Par juliedebert : le 05/01/21 à 12:31:57

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10184 messages

215 remerciements
Dire merci
Oui les barres sont là pour quelque chose mais le problème, c'est que les chevaux n'ont pas été conçus pour vivre dans des prés mous et travailler intensivement sur du dur (intensivement, ça veut dire par exemple 1h aux 3 allures, comparé à ce qu'ils font naturellement).
Elles sont là et doivent y être, mais elles sont certainement sur-dimensionnées dans beaucoup de cas, c'est exactement la même chose que pour la paroi, en fait.

Personnellement, je suis toujours embêtée avec les barres. En général je taille un peu, partant du principe que si je raccourcis la paroi, elles risquent d'appuyer là où elles ont eu la place de pousser de trop à cause de la paroi trop longue.

Par Colomba : le 05/01/21 à 20:21:50

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17620 messages

321 remerciements
Dire merci
J'ai entendu les deux extremes : faut pas y toucher ou tres peu, ce sont les "arcs de cathédrale du pied, c'est ce qui donne la force au pied, si on les vire on écroule la voute", si tu touches au barres, tu fusilles les pieds du cheval blablabla

et son contraire : il faut enlever les barres pour que pied pousse correctement.

Du coup, j'ai fait a ma sauce, c'est a dire avec un peu d'observation et de bon sens, sachant que j'ai une pro qui vérifie et fait régulièrement les parages.

Voici ce que j'en en déduis :

- oui les barres sont bien les arcs de voute du pied. A ce titre, on ne les creuse jamais (et personne ne m'a dit de le faire par ailleurs)
- le souci, c'est qu'elle se renforce a l'endroit de l'appui, et donc si ton appui est mauvais, ben elles vont se renforcer a un endroit qui n'ets pas le bon. Ex : j'ai un 3 ans a pieds plats avec un angle boulet antérieur pas terrible, sur lequel il y a eu un suivi depuis ses 7 mois (date de son arrivée). Il est parti de la maison pendant 4 mois, le suivi maréchal n'a pas été assez rapproché, la pince a poussé (normal, comme d'hab) et le maréchal de l'endroit ou il était n'a pas suffisemment raccourci la pince et a eu la bonne idée de faire les talons (alors que ça faisait donc presque 3 ans qu'on bagarrait pour lui donner un peu de talon.... il les a limés ). Résultat, quand j'ai récupéré le cheval, les barres étaient presque au milieu du pied avec un effet de bascule sur l'arrière puisque tres proéminentes Bon ben, d'instinct en attendant ma pareuse, j'ai viré les barres pour au moins remettre le pied a plat. Ma maréchale a confirmé que c'était nécesaire, et d'ailleurs on a meme ferré pour aider le talon a repousser.

Bref, les barres, pour moi on y touche pas si pied bien équilibré et si pas trop proéminentes.
Si dépassent trop de la sole parce que terrain pas assez abrasifs, on peut donner (ce que je fais sur 1 cheval sur 4) un coup de reinette pour les ramener plus a plat juste au dessus de la sole, ça fait partie de l'entretien (mais sans creuser).
Si l'équilibre du pied pose souci par contre, la il faut voir avec son maréchal ce qu'il préconise. Le 3 ans en question, puor l'instant on met les barres a plat parce qu'on veut travailler sur le pied.
Par contre, j'ai un arabe dont je trouve les talons un peu haut et les barres un peu fortes, elle veut pas que j'y touche, elle me dit que lui, en fonction de son pied et de ses applombs, c'est ce qui lui faut. Et elle a raison, le cheval va tres bien comme ça, jamais de souci, et il est mieux dans ses allures que lorsque je lui descendais plus les talons (écoutant les conseils donnés a l'époque).

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 695) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval