Forum cheval
Le Forum Cheval

Litige débourrage

Sujet commencé par : vertige08 - Il y a 54 réponses à ce sujet, dernière réponse par Juliie
Par vertige08 : le 13/09/20 à 19:48:57

Déconnecté

Inscrit le :
25-09-2008
3520 messages

24 remerciements
Dire merci
Bonjour,

Je viens vous demander conseil.
Ce n'est pas dans mes habitudes de faire des histoires, mais là je suis profondément déçu et j’estime être dans mon droit pour ne pas payer le dernier mois de pension.

Voici les fait: en septembre 2019, je confie mon cheval pour un débourrage à un centre équestre. Je signe un contrat dans lequel il est écrit que le forfait débourrage est de 200€ et que s'ajoute à cela les frais de pension (295€/mois). Je laisse mon cheval, le travail démarre, il s'avère qu'il va y avoir un peu de boulot, je cheval n'est pas trop serin. Ils prennent leur temps. le cheval travaille peu ; 1 a 2 fois max par semaine.
Certaines semaines, il sort au paddock mais ne travaille pas, à cause des vacances des salariés du CE...soit. Les mois passent et rien ne bouge vraiment. les progrès sont minces car le travail n' est pas régulier... Au mois de décembre le moniteurs se blesse, et quitte la structure. Un nouveau directeur arrive, je lui demande s'il souhaite continuer le travail, il est d'accord. Au début ça va, le cheval est repris régulièrement, ce sont les élèves moniteurs qui s'y collent. A priori le cheval est monté, mais toujours pas serin, parfois il sert les fesses et accélère mais rien de méchant. Les vacances scolaires arrivent, le cheval ne travaille plus, et puis le directeur est en arrêt plusieurs semaines, et puis le confinement démarre, et les élèves moniteurs ne sont plus présent. Les chevaux de club sont mis en pâture et les chevaux de proprio sont censé être garder au boulot par le directeur ou la nouvelle monitrice...Je demande au directeur si je dois reprendre mon cheval, il me dit que non, que puisqu'il y aura plus de cours, ils auront le temps de finir mon cheval. Sauf que non, rien est fait, le directeur et la monitrice sont en vacances à tour de rôle et mon cheval ne glande rien malgré mes demandes et les belles promesses du directeur. Début mai, je demande à reprendre mon cheval, c'est un étalon, et des saillies sont programmées à la maison. Le directeur semble un peu gêné, mais me dit que le cheval accepte le cavalier.

Le problème et que peut être qu'il accepte (peut être) le cavalier, mais il ne connait pas le montoir, en effet, il "posait" les cavaliers dessus. Moi je suis seule, je fais comment?
Je n'ai pas vu une seule séance depuis janvier malgré mes demandes, je ne suis pas sûre de ses réactions... Je n'ose donc pas le monté n'ayant pas de carrière et je reprend tout le travail à pied.

J'ai donc payé 2360€ de pension +200€ de forfait débourrage pour rien.

J'en viens a mon problème, je n'ai pas réglé un mois de pension et je ne souhaite pas le payer... Je sais que ce n'est pas réglo mais je souhaite marqué mon mécontentement. On m'a pris pour une vache à lait, et le confinement à fait que mon cheval s'est retrouvé en otage sur la structure.

Je suppose que les CE n'ont pas d'obligation de résultats sur un débourrage? Mais y a-t'il une obligation de moyen? car a mon sens, c'est la que ça pêche, ils n'ont pas mis les moyens en face....


Message édité le 13/09/20 à 19:51

Messages 41 à 54, Page : 1 | 2

Par Matchbox : le 14/09/20 à 18:42:23

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2963 messages

235 remerciements
Dire merci
Si c’est le seul tarif de pension qui existe, ça va être compliqué de se faire rembourser les cours car ils n’ont sûrement pas dû calculer les 2 à part.
Du coup, tu peux mettre en avant tous les mois de pension payés pour un résultat même pas abouti alors que ça aurait dû être fait en bien moins de temps, que tu t’es montrée très conciliante mais que là, ça suffit, ils sont allés trop loin. Et Erzebeth a raison, il ne faut pas tomber sur le directeur en passant, mais bien prendre un rendez-vous.

Par TeamDress : le 14/09/20 à 18:52:42

Déconnecté

Inscrit le :
16-12-2010
629 messages

27 remerciements
Dire merci
Il faut relire votre contrat, et vous faire accompagner par un médiateur.

Il faut savoir avec qui ce contrat à été fait (une structure ou un professionnel en nom propre) quel nom est noté sur votre contrat ?
Qui était en charge de votre débourrage ? C'était nominatif ou pas ?
Que comprenait ce débourrage (habitation à la selle? au cavalier? aux trois allures montées? à l'obstacle ? au travail à pied?)...
Quelle est la durée du débourrage de mentionnée sur votre contrat ?

Les tarifs n'ont rien à voir. Ce n'est pas une question de montants. Cher ou pas, c'est à l'appréciation de chacun et il n'y pas plus subjectif.

Il faut juste savoir si le contrat signé a été rempli ou pas et par qui.
Nous n'avons pas votre contrat sous les yeux, nous ne pourrons pas vous répondre.

A part que vous avez signé un contrat pour un montant X de pension débourrage et que vous ne comptez pas honorer votre partie du contrat, là on ne sait rien de plus.
Pour savoir s'ils n'ont pas honoré leur partie, il faut le lire et le faire lire par un professionnel du droit équin. Et puis il faudra aussi apporter des preuves de ce que vous dites.

Par Colomba : le 14/09/20 à 19:47:52

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17436 messages

311 remerciements
Dire merci
Un cheval toujours pas débourré au bout de x mois, c'est tout à fait attaquable.... mais bon, comme en général on ne va pas au procès, on s'asseoit sur les fonds perdus....

Et puis par contre, le terme de débourrage n'exige pas un cheval bien dressé, mais un cheval vert qui accepte le cavalier sur le dos. Quand je lis que fin décembre, il était aux trois allures avec un cavalier sur le dos, le taff de base est fait.
Pour ce qui est du montoir, en classique, c'est indéfendable, c'est votre exigence personnelle, pas le deal d'un débourrage. A moins que vous ayez mis votre cheval chez un pro du western, et encore...


Message édité le 14/09/20 à 19:50

Par mandine25 : le 14/09/20 à 20:02:46

Déconnecté

Inscrit le :
30-04-2012
855 messages

36 remerciements
Dire merci
Euh....ben non ne pas bouger au montoir cest la base quand même !

Par baraka : le 14/09/20 à 20:13:01

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1432 messages

44 remerciements
Dire merci
colomba a du se tromper dans sa lecture du post. Le cheval n'est pas habitué à être monté avec le pied dans l'étrier = le montoir n'est pas acquis.
Il ne s'agit pas ici d'utiliser un montoir =accessoire d'aide au..montoir, comme Colomba semble avoir compris.


Message édité le 14/09/20 à 20:15

Par vertige08 : le 14/09/20 à 20:41:29

Déconnecté

Inscrit le :
25-09-2008
3520 messages

24 remerciements
Dire merci
Ben non, je ne pouvais pas le monter, il fait 1m70 et n’accepte pas le montoir a l’étrier que ce soit au tabouret ou depuis le sol...
et au mois de décembre il était Juste LONGÉ avec le cavalier dessus. Ils ont dû le lâcher 2 ou 3 fois dans un rond de longe avec un cavalier courant janvier ou fevrier maid RIEN DE PLUS! Même pas dans la carrière ou le manège en autonomie, donc non, si je paye des pro pour faire le débourrage c’est pas pour aller au casse pipe toute seule!

Et puis plusieurs fois par semaine, je le longait moi même , ou travaillé en longues rênes ou travail à pied.

Il y a juste la partie montée que je ne sentais pas de faire. Résultat, ben je vais devoir m’y coller, sans carriere et sans aide...je suis en train de le désensibiliser au montoir...

Merci pour vos avis, ça m’a aidé à faire le point. Maintenant on verra bien avec le directeur, mais c’est terminer la bonne poire.

Par Matchbox : le 14/09/20 à 20:43:31

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2963 messages

235 remerciements
Dire merci
Tu es de quel département vertige08?

Par vertige08 : le 14/09/20 à 20:46:16

Déconnecté

Inscrit le :
25-09-2008
3520 messages

24 remerciements
Dire merci
Ardennes,

Mais j’invite quiconque à venir l’essayer, y a pas de problème

Par Desroses : le 14/09/20 à 20:51:49

Déconnecté

Inscrit le :
27-11-2011
5831 messages

73 remerciements
Dire merci
J'ai eu deux cas de figures niveau débourrage (les deux travaillés à pied en amont !)

Le mien, qui a été très sensible, débourrage de février à juin environ, à raison d'environ 2x/semaines, à la fin ça me soulait un peu que ça n'avance pas plus vite...mais Pepsi était effectivement très sensible et difficile, avec du recul, je ne regrette pas !
(Pour son cas, le passage oeil droit/oeil gauche était source de panique)

Pour mon second, j'avais déjà fait le pré-débourrage et monté sur de courtes balades, mais je l'ai quand même mis au débourrage. En un mois, c'était plié au niveau des codes (c'est à dire, un cheval qui se place à côté du montoir de lui-même et qui n'en bouge pas, transitions montantes et descendantes et déplacement des épaules et postérieurs, ok extérieur)
Pour lui, le débourrage demandé par la pro est de 350€ + pension (mais comme dit, le cheval Ce n'est que 150€ de plus que dans le cas du poste, soit pas grand chose et pourtant, le travail a été fait avec beaucoup de soin !

Tout ça pour dire qu'avec cette durée, elle est en droit d'attendre un cheval débourré, vert, mais sécuritaire !!!! Donc clairement, RDV avec ce directeur et dénoncer cette nonchalance !

Je ne jouerais pas à ne pas payer la pension, mais là, je pense que tu peux raisonnablement signifier que ton cheval n'est tjs pas débourré et que le contrat n'est pas rempli...Tu peux demander un geste oui, mais pas décider unilatéralement car d'une certaine manière, tu as aussi été trop laxiste à accepter les excuses...Donc vraiment le mieux et de trouver un terrain d'entente.



Par baraka : le 14/09/20 à 20:52:20

Déconnecté

Inscrit le :
31-05-2005
1432 messages

44 remerciements
Dire merci
Clairement il y a abus...

Par Matchbox : le 14/09/20 à 22:10:37

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2963 messages

235 remerciements
Dire merci
Ah ben trop loin J’avais potentiellement une personne qui fait des débourrages très efficaces, mais pas sûr qu’elle prenne les entiers chez elle.

Par Colomba : le 15/09/20 à 20:09:29

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2006
17436 messages

311 remerciements
Dire merci
Ah oui, alors j'avais compris que le proprio voulait l'immobilité parfaite au montoir. Ce qui est loin d'etre le cas d'une majorité de chevaux débourrés en classique.... Par contre, si le cheval n'accepte pas qu'on mette le pied a l'étrier, c'est plus du tout la meme chose en effet...

Par mandine25 : le 15/09/20 à 20:52:56

Déconnecté

Inscrit le :
30-04-2012
855 messages

36 remerciements
Dire merci
alors j'avais compris que le proprio voulait l'immobilité parfaite au montoir Ce qui est loin d'etre le cas d'une majorité de chevaux débourrés en classique

ben bien sûr que si ! Je me répète..c'est la base l'immobilité au montoir. Enfin perso si je fais faire un debourrage je m'attends au minimum que mon cheval ne bouge pas au montoir.

Par Juliie : le 15/09/20 à 21:24:40

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2008
9928 messages

272 remerciements
Dire merci
Il y a une différence entre refuser le pied à l'étrier et bouger au montoir aussi.. Je crois que je ne connais que les deux miens qui ne bougent pas au montoir (et encore, ma jument fait un pas si je monte sans montoir...). Et pourtant je monte beaucoup de chevaux, et aucun proprio ne leur apprend à attendre l’ordre de partir au pas

Pour le reste, c’est tellement n’importe quoi comme délai... Je ne connais pas un débourrage qui a mis si longtemps

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 395) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval