Forum cheval
Le Forum Cheval

Jument sans code sociaux ?

Sujet commencé par : Roxanne22 - Il y a 10 réponses à ce sujet, dernière réponse par juilllet
Par Roxanne22 : le 31/07/20 à 14:13:31

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
127 messages

5 remerciements
Dire merci
Bonjour tout le monde,

Je m'interroge beaucoup sur le comportement de ma jument et j'aimerais avoir des témoignages de gens ayant connu des chevaux avec des comportements similaires.
Je suis propriétaire d'une jument de 11 ans depuis deux ans. Elle vit dehors, je m'en occupe tous les jours (travail monté, à pied ou juste pansage).
Depuis que je l'ai elle ne s'entend avec aucun autre cheval mais adore le contact humain.
J'ai essayé de la mettre en troupeau plus ou moins grand, à deux chevaux, toute seule avec des copains dans le paddock d'à côté. Elle n'a aucun copain, soit elle en a peur et reste isolée, soit elle est tyrannique et passe son temps à agresser.
Ça me fait mal au cœur de la laisser toute seule mais force est de constater que c'est là qu'elle est la plus heureuse.
Elle ne réagit absolument pas aux codes sociaux des autres (genre les oreilles en arrière) et se laisse dégommer la tronche par les dominants. A l'inverse avec un copain cool qui ne lui cherche pas d'histoire, elle est toujours de mauvais poil et court derrière toutes dents dehors pour un oui ou pour un non.
Quand je l'ai acheté elle vivait avec sa fille et sa mère. Je précise que sa mère l'a eu a 2 ans (oui oui elle était pleine à 1 an) donc c'était encore un bébé qui n'avait sûrement pas tout les codes. Ça se passait plutôt bien d'après les anciens propriétaires.

Je suis convaincue que les chevaux sont faits pour vivre à plusieurs mais là je suis sur le point de la remettre toute seule.
Ça me rend triste de voir qu'elle n'a pas une vie de cheval et qu'elle attend juste que je vienne m'en occuper.
Vous avez déjà connu ça vous aussi ?

Messages 1 à 10, Page : 1

Par liteulorce : le 31/07/20 à 14:30:03

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
5586 messages

190 remerciements
Dire merci
ba oui ,ça arrive, je dirais chez les humains aussi !

ça peut venir avec le temps, enfin , du mieux...

Par BountyB : le 31/07/20 à 14:58:27

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
2474 messages

87 remerciements
Dire merci
Déjà sa maman toute jeunette n'a pas du aider à son éducation. Mais si j'ai bien compris, elle n'a jamais vécu avec un autre cheval que sa mère (et ensuite sa fille).
Pour moi elle n'a donc pas eu l'occasion d'apprendre les codes de la vie en groupe.

C'est d'ailleurs assez courant chez les chevaux mal sociabilisés qu'ils soient tyrannisés pas les dominants et tyranniques avec les dominés.

Il faut idéalement leur trouver des compagnons de pré qui ont du caractère mais qui sont patients et gentils, ça permet d'éviter la tyrannie dans un sens ou l'autre. Mais c'est pas facile...

Par dilou : le 31/07/20 à 16:50:04

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
35104 messages

451 remerciements
Dire merci
Tu as déjà essayé de la mettre avec seulement des juments, ou seulement des hongres ? Ca ne se passerait pas mieux ? Surtout avec les juments, puisque c'est ainsi qu'elle a vécu.

Par Pili : le 31/07/20 à 20:47:45

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7770 messages

243 remerciements
Dire merci
j'ai la même à la maison ...je lui ai donné le doux nom d'Arrabiata (qui n'est pas seulement une sauce piquante mais signifie aussi 'fâchée' en italien). Chez moi le problème se pose surtout en hiver quand il y a moins d'espace, là elle est en prairie avec 2 'copines' qui, malgré leur grand âge lui sont supérieures et ça se passe bien.

Le drame se produit généralement quand je ramène un cheval en mauvais état à la maison qu'elle tyrannise tant qu'elle peut, je la hais dans ces cas là. Par contre rester seule dans un paddock près des copains c'est le drame, elle marche de long en large plusieurs jours en creusant une tranchée.

Je pense que l'idéal pour ces chevaux est d'être dans un groupe petit et le plus stable possible avec des chevaux qui lui font 'peur' une fois pour toute mais sont assez justes dans leur tête pour ne pas la massacrer plus que besoin.

Et moi aussi cette jument m'adore, me suit partout comme un chien rien que pour avoir une gratouille et dès que je l'ai en main elle ne touche plus à un autre cheval, le chef c'est moi. ça doit faire presque 10 ans que je l'ai, elle doit avoir entre 20 et 25 ans et son caractère n'a pas changé, je pense qu'elle n'apprendra jamais. Ce qui me tue le plus c'est que je la sens malheureuse et mal dans sa peau quand elle fait son cirque et donc je la déteste tout en ayant pitié


Par juliedebert : le 02/08/20 à 15:16:30

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10074 messages

206 remerciements
Dire merci
La jument de mon compagnon était ainsi, mais du coup, elle était toujours très agressive avec les autres (à les faire tomber et encore les latter une fois au sol...). Quand il l'a achetée à 3 ans, elle vivait seule depuis son sevrage, car les tentatives de la mettre avec d'autres avaient été des échecs. Puis elle a vécu seule plusieurs années, avant qu'il ne parte en voyage avec un âne bâté. Du coup elle s'est prise d'amitié pour cet âne avec lequel elle restait de manière contrôlée. Enfin à 10 ans elle est arrivée chez moi (avec l'âne aussi), on l'a mise dans mon troupeau (dont mon étalon), et là ça a été le déclic. Les hormones aidant , elle s'est retrouvée en fausses chaleurs pendant 3 semaines, et l'étalon a fait son boulot pour que le troupeau reste uni. Depuis, elle s'entend avec tout le monde, et même s'il a fallu gérer un moment son agressivité au moment de la distribution de la bouffe, elle n'a fait que s'assagir. A 13 ans sont arrivées de nouvelles juments dont une plus dominante qu'elle. Les poulinages + cette nouvelle + l'étalon lui ont appris à trouver sa place. Elle aura mis du temps mais ça fait 6 ans qu'elle a une vie normale et qu'elle n'a jamais été aussi épanouie.

Par SweetFee : le 02/08/20 à 15:48:56

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2012
2179 messages

32 remerciements
Dire merci
J'ai connu un cheval comme ça. Il avait été élevé au biberon par sa propriétaire donc je pense qu'il a manqué de pas mal de repères.. Il vivait sans un petit groupe de 4-5 chevaux. Il n'était pas agressif, il faut dire que le chef de ce groupe était tres très dominant et mener tout le groupe à la baguette. Il était hyper collant avec les humains et il était dingue de sa propriétaire. Je n'avais jamais vu ça à ce point.
Il était très soumis dans le groupe, plutôt à l'écart. Sa propriétaire l'isolait quand elle venait pour qu'il puisse se rouler sinon il ne le faisait jamais dans le pré. Mais parfois il avait des réactions totalement inapproprié avec les autres chevaux, genre d'un coup il essayait de mordre le chef, a priori sans raison et alors que la hiérarchie était établie depuis bien longtemps.

Par Roxanne22 : le 02/08/20 à 16:05:57

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
127 messages

5 remerciements
Dire merci
dilou oui j'ai essayé avec d'autres juments mais c'est pire ... Les autres ne la supportent pas, même les plus pacifistes.
Ça passait avec un hongre qui est très très mignon mais d'un coup elle est devenue agressive et il en a pris peur. Même dans la carrière il fait demi tour quand il la croise.
Là elle est toute seule avec des copains dans le pré juste à côté, ils peuvent se toucher facilement et elle est cool. Je pense qu'elle se sent en sécurité dans son "chez elle". En fait elle a peur des autres chevaux à mon avis. En concours elle est stressée à la détente parce qu'il y a des chevaux qu'elle ne connait pas et qu'il faut les croiser (on s'est pris un pare botte comme ça).
La dernière jument avec qui elle a été, c'était une jument du même gabarit. Elles se connaissent bien puisqu'elles sont souvent côte à côte au champ, sont souvent montées ensemble (carrière, balade, concours). La mienne a foncé sur l'autre qui s'est fâchée et forcément ça a tapé. Ma jument s'est laissé taper et en est ressortie avec des belles plaies aux postérieurs. Il a fallu que j'aille les séparer

Vos témoignages me rassurent un peu sur l'évolution possible de son comportement mais c'est vrai que j'ai de plus en plus peur des blessures (pourtant tout le monde est déferré derrière à chaque fois). Je me demande si c'est utile de forcer les choses et si en définitive elle est faite pour être toute seule ... Ça me perturbe un peu car cela remet en cause mon idéal de vie équin mais bon il paraît que les chevaux c'est une remise en question perpétuelle

Par K.Zel : le 03/08/20 à 14:54:42

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8208 messages

396 remerciements
Dire merci
J'en ai deux comme ça à la maison, je connais leur historique depuis leurs 5/6 mois.
Il y a mon paint qui n'a connu ni pâture ni copains depuis son sevrage. Il a donc commencé à connaître ça chez moi vers ses 8 ans. Il n'avait aucune connaissance des codes,et encore aujourd'hui, il ne comprend pas tout. Il ne comprenait pas les avertissements (du type tête basse pointée, oreilles en arrière, etc) et avait tendance à déborder beaucoup/être envahissant, avec les autres chevaux comme avec les humains.
Il a été un temps avec une pouliche (en plus du troupeau), c'est-à-dire que même en troupeau, c'était vraiment son amie et ils ne se lâchaient pas. Je suppose qu'il a été de fait éduqué en même temps qu'elle par le troupeau. en tout cas, il a commencé à capter les codes.
Suite à ça, il a eu comme un revirement, passant de gentil doudou boulet à gros acariâtre, à tester son potentiel agressif, je dirais, et là, il a été franchement relou. Sachant tout de même qu'il a de lourdes pathologies d'arthrose, donc je n'exclue pas la douleur en facteur d'agressivité. Exemple concret, il a agressé très fort mon jeune de 3 ans à l'époque, le petit avait beau mâcher/snapper, le paint ne comprenait pas, et c'est un autre hongre, assez dominant, qui les a séparés parce que ça allait trop loin.
Aujourd'hui en tout cas, après 5 ans de vie de troupeau, il a quand même bien appris les codes. Je ne peux pas dire qu'il les connait tous, mais il y a un vrai mieux bien réel. Ce qui l'a fait le plus progresser, ça a été de devenir ami avec le hongre qui l'avait déjà recadré, ce dernier étant assez dominant, mais de façon très pondérée, très main de fer dans un gant de velours.
Aujourd'hui, donc, le paint vit en troupeau sans soucis, avec tout type de profil, sans aucun pépin.
Je précise en passant qu'il était entier jusque ses 8 ans, mais je n'ai jamais vu chez lui le moindre signe d'être/avoir été entier. C'est vraiment le plus hongre de tous les chevaux que j'ai eu. Je suppose peut-être que n'ayant pas eu une vie de cheval en troupeau, ça a joué sur son tempérament, mais là encore, je ne peux qu'essayer de déduire les choses, comme pour son attitude passée et présente.

Pour la jument (pas à moi) : a été acheté à ses 6 mois, a vécu seule quelques mois puis chez moi en troupeau de ses 1 à 3 ans. A 3 ans, parti dans une structure pour le débourrage et est restée là-bas jusque ses 17 ans : là, absolument aucun contact avec ses congénères, absolument jamais de pâture commune ou même de travail en groupe.
Là, son cas ressemble très fort à ce que tu décris. La jument est très agressive avec tout congénère. Un temps, ça marchait assez bien avec une autre jument pie du même âge très placide et usuellement très respectée des autres chevaux. En observant, on s'est rendus compte que d'un coup, la jument baie fonçait sur la jument pie pour la taper puis partait en live dans la pâture. La pie ne répliquant pas, et ayant vraiment l'air malheureuse, on a fini par laisser la baie seule (parce que je ne veux ni bousiller les chevaux de mes proprios, ni les miens)
Le seul cheval qu'elle supporte est mon bulgare, qu'elle aime avec passion et force pisse en jet. Je pense qu'elle pourrait être avec toute l'année, mais ils ont un régime radicalement différent. De plus, les humains doivent aussi se méfier de la jument baie, assez imprévisible, et parfois agressive.
C'est une jument très stressée, avec une proprio très stressée aussi. C'est aussi une jument cushing avec des kystes sur les ovaires. Elle est moins stressée et moins agressive depuis qu'elle est traitée pour son Cushing et reçoit un traitement aux chaleurs douloureuses.
Je pense que pour une jument si stressée en présence des autres et/ou agressive, ça vaut le coup d'explorer la piste hormonale. De toute façon, un cheval pas bien dans son corps pourra avoir tendance à être agressif avec les autres.
Sur la sociabilisation de cette jument, on a laissé tomber, donc. On se contente de l'avoir dans un pré adjacent à celui d'un autre avec chevaux, et ça a l'air de lui convenir. Ici, on est très très pro troupeau, mais quand ça ne marche pas, ce n'est pas fou de ne pas s'acharner. Là, clairement la jument baie est mieux seule : elle est plus stable et moins anxieuse.

Sur une jument, je tendrai plutôt à opter pour un seul copain hongre. dans ce que tu racontes, le fait que ta jument a eu un peu subitement un revirement agressif envers son copain me confirme que j'irais faire un bilan hormonal.
Pour les problèmes au travail (croiser les autres) je verrai si je peux bosser avec un "complice" à cheval, pour travailler ensemble loin, puis se rapprocher peu à peu au fil des séances pour aider à banaliser un peu ça.

Par Roxanne22 : le 03/08/20 à 19:15:30

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
127 messages

5 remerciements
Dire merci
k.zel très intéressant ton expérience.
Effectivement ma jument a un problème hormonal (elle a un traitement). Malgré le traitement elle n'est pas plus cool avec les autres. Je monte souvent en carrière avec d'autres chevaux, avec ceux qu'elle connait il n'y a pas de soucis mais quand elle ne connait pas elle a peur. J'arrive à la rassurer mais c'est toujours délicat.
En tout cas merci pour vos témoignages, je me sens moins seule avec ma bestiole acariâtre

Par juilllet : le 04/08/20 à 10:10:53

Déconnecté

Inscrit le :
24-09-2009
2580 messages
Dire merci
on a eu le même souci à la pension, la gérante a récupéré une jument comtoise de 17 ans suite au décès de son propriétaire, la jument n'avait connu que l'humain et des chèvres, première mise en contact en troupeau catastrophique, elle venait se planquer derrière nous et les autres étaient agressifs avec elle, elle ne comprenait rien de rien aux codes de ses congénères. Donc pendant un an, elle est resté dans un paddock adjacent au parc, uniquement avec mon hongre qui est le dominant du troupeau mais qui ne force (ou très très discrètement et délicatement) pas le contact et n'est pas du tout agressif notamment avec les juments qu'il vénère, pendant des mois, il a attendu et l'a laissé venir, au bout de qqs temps, elle a été "éduquée" en quelque sorte à tous les codes possibles, en commençant par les séances de grattage mutuel, impensable quand elle est arrivée. un an plus tard à peu près, mise en troupeau, elle reste beaucoup collée à mon hongre mais accepte le contact avec les autres, et comme le mien est le dominant, il garde un oeil sur elle constamment. Elle arrive même à se défendre un peu en levant les fesses quand ça ne lui plaît pas, chose qu'elle était incapable de faire au début.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 298) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval