Forum cheval
Le Forum Cheval

Devenir autonome pour le parage ?

Sujet commencé par : Dawa - Il y a 36 réponses à ce sujet, dernière réponse par juliedebert
1 personne suit ce sujet
Par Dawa : le 24/07/20 à 08:28:27

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
Salut !
Tout est ds le titre ! Je souhaiterais devenir autonome pour le parage de mes chevaux. Je suis au Sud Aveyron et c'est un peu un désert en la matière, déjà pour trouver un pareur compétent ce fut la croix et la bannière...

Pour tout ceux qui parent leur chevaux, comment avez vous appris ? Stage ( ac qui ? Durée ? Tarif ? Avis ?), Un bouquin ? une sorte de bible à conseiller peut être ?

Sachant que je suis courageuse mais pas téméraire et que j'ai vraiment peur de mal faire donc je cherche vraiment a acquérir les compétences pas juste tripatouiller dans mon coin...

Merci d'avance !

Messages 1 à 36, Page : 1

Par KNSV : le 24/07/20 à 09:43:50

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2013
637 messages

18 remerciements
Dire merci
J'ai commencé toute seule pour un cheval qui ne plie plus un antérieur et dont aucun maréchal ne voulait s'occuper sauf supplément énorme. A l'époque je ne connaissais même pas le métier de podologue/pareur, uniquement MF pour les pieds. C'était probablement pas terrible, mais au moins je ne le laissais pas avec des babouches.

Après j'ai tenté encore seule sur ma jument mais j'osais tellement pas toucher que je ne faisais quasi rien. Puis je me suis laissée influencée par mon entourage et elle a été ferrée "pour son bien"...
Finalement ça n'allait pas du tout et je me suis mis un coup de pied aux fesses. J'ai pas mal lu (le site de podologue équine libre regorge d'infos), j'ai fait des stages PEL, j'ai demandé à la dernière maréchale de la jument de me montrer (ça tombait bien, au bout de 5 ou 6 MF elle aussi ne pouvait/voulait plus la faire), j'ai acheté du bon matos (super important sinon on fait de la m**** et on s'épuise) et roule ma poule.

Au début on est un peu timide, mais ça évite de faire de grosse connerie, et au fur et à mesure on prend de l'assurance.
Ça fait 5 ans maintenant, je gère les pieds de mes 2 complètement seule et ils n'ont jamais été aussi beaux. Je continue à lire des trucs aussi et là je voudrais prendre une râpe plus agressive car les pieds sont archi durs et je me sens bien à l'aise.

Par Dawa : le 24/07/20 à 09:59:43

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
knsv comment as tu trouvé pour les stages ? J'en trouvé mais qu en Bretagne !

Je suis paumée aussi sur les différentes méthodes de parages...mm si globalement je sais que mes chevaux sont à l'aise avec un peu de paroie qd mm et un bon Roll, on ne touche jamais la fourchette et voilà j'en suis là...

Mais j'en peux plus des faux plans des maréchaux je veux pouvoir me débrouiller seule...

Par NONETTE CUIRS : le 24/07/20 à 10:02:28

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
826 messages

65 remerciements
Dire merci
Quand j'étais jeune, notre maréchal travaillait à l'ancienne, avec un teneur de pied (humain) et un rogne-pieds. Je le regardais faire, et je suis devenu son teneur de pied quand il venait chez nous.

Quand il a pris sa retraite, j'ai essayé d'en faire autant, mais je n'ai jamais trouvé de teneur de pied efficace. (je résume) Je me suis alors acheté une pince à parer et pare seul: comme j'ai une tendance naturelle au mal de dos, cela n'arrange rien mais je m'en sors (2 x 4 pieds maximum par séance). Certains animaux bougent (pas de défense, mais tiennent mal en place) plus que d'autres: ils sont pénibles à faire, car je perds du temps à chacun de leurs mouvements et cela les énerve.

Les petites irrégularités de travail ne sont pas graves du tout, elles se gomment toutes seules. Il n'est pas nécessaire de parer ras mais, si on laisse trop de longueur, le sabot peut se fendre jusque dans le vif.

Pour la fourchette: si elle commence à se détacher toute seule, je finis de la couper proprement. Avec l'habitude, je la coupe de même mais, par période sèche où elle devient très dure, je n'y touche que très peu car je risque de me couper les mains avec un rogne-pieds bien affuté.


Message édité le 24/07/20 à 10:08

Par Pascale1 : le 24/07/20 à 10:22:31

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3023 messages

236 remerciements
Dire merci
Je pare mes 2 chvx toute seule; llanos depuis 14 ans, Bergame depuis 6 ans.
J'ai effectué 3 stages de parage (avec mes chevaux), avec 2 pareurs différents et réputés. Ca m'a permis d'acquérir les bases, d'avoir des conseils personnalisés sur les pieds de mes chevaux et une posture qui m'évite de me flinguer le dos.
Au début, je faisais venir le 1er pareur 2/ans pour un contrôle puis, devant l'évidence (un cheval à l'entrainement d'endurance, pieds nus, sans aucun souci), j'ai continuée seule.

J'ai un trépied (kramer, peu cher), une très bonne râpe que je change régulièrement (1/an) et, depuis 3 ans, une pince a parer.

Par tianma : le 24/07/20 à 10:32:11

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
3993 messages

61 remerciements
Dire merci
j'ai fait un premier stage d'initiation sur 2 jours.
Puis je me suis lancer sur mon cheval (car à l'époque, il n'y avait pas de pareur dans la région).
Régulièrement je mettais des photos sur un forum spécialisé pour qu'on me donne des avis sur mes parages.
J'ai refait un stage d'approfondissement de 3 jours après un an de parage seul.
Puis j'ai continué à faire mon cheval. Comme j'ai changé de région, il y avait enfin un pareur correct dans le coin donc j'ai beaucoup alterné: je faisais venir le pareur une fois sur 2 puis une fois sur 3 pendant longtemps.
Puis mon cheval a eu un gros pépin qui l'a fait beaucoup boiter. Il fallait le parer très très régulierement pour son confort et s'y prendre à plusieurs fois car il ne pouvait pas trop s'appuyer sur le pied malade. Du coup depuis je le fais à 100% car il reste fragile et a besoin d'un parage au poil. A force, je sais vraiment comment le parer pour qu'il soit confortable.


Message édité le 24/07/20 à 10:35

Par tianma : le 24/07/20 à 10:34:05

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
3993 messages

61 remerciements
Dire merci
Je crois qu'un stage ou 2 pour avoir les bases c'est bien.
Y aller mollo au début, faire petit à petit quitte à passer un micro coup de râpe tous les 15 jours.
Si tu peux, faire venir de temps en temps un pareur pro pour être sur que les choses ne vont pas dériver.

Niveau matériel: un bon trépied, une bonne râpe, c'est essentiel.
des reinettes pour faire propre les fourchettes ou la sole (mais j'y touche très très peu).
une pince à parer -> il faut être un peu aguerrie. J'ai attendu 3 ans avant de passer le pas mais c'est un vrai plus avec un cheval à la corne ultra béton comme le mien!

Rogne-pied -> je n'ai pas appris à m'en servi donc je n'oserait pas.


Message édité le 24/07/20 à 10:38

Par TalikaQueen : le 24/07/20 à 10:54:08

Déconnecté

Inscrit le :
11-05-2008
1870 messages

5 remerciements
Dire merci
Les reinettes ne sont pas que pour la sole et la fourchette mais aussi les barres qui doivent être " corrigées" à chaque parage

Par Ulika : le 24/07/20 à 11:15:41

Déconnecté

Inscrit le :
01-10-2017
1862 messages

189 remerciements
Dire merci
Je gère toute seule aussi ,beaucoup de "petits " et des pareurs ou maréchaux qui ne veulent pas venir s'emmerder avec ça ,je bossais en club à l'époque j'ai beaucoup regardé et j'vais appris les bases avec mon maréchal de l"époque aussi ,c'est pas parfait mais jamais eu de soucis de pied donc c'est que ça doit le faire quand même . j'ai trépied ,pince ,rainette et rappe que je change tout les 2 ans ,

Par Pascale1 : le 24/07/20 à 11:30:25

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3023 messages

236 remerciements
Dire merci
Je ne touche ni aux barres, ni à la sole, ni à la fourchette.

Par Ulika : le 24/07/20 à 11:35:00

Déconnecté

Inscrit le :
01-10-2017
1862 messages

189 remerciements
Dire merci
ah moi les barres ça peut arriver ,le reste non .

Par NONETTE CUIRS : le 24/07/20 à 11:36:13

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
826 messages

65 remerciements
Dire merci
Je ne touche jamais à la sole.

Par tianma : le 24/07/20 à 11:51:46

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
3993 messages

61 remerciements
Dire merci
heu attention de ne pas faire dériver ce post sur les techniques de parage, je crois pas que cela soit le but!

Pas d'inquiétude, oui, parfois je me sers de la reinette pour raccourcir les barres (quoique généralement, je n'enlève que l'excédent carrément avec un mini coup de pince). La sole, pas de problème, je n'enlève que la sole morte, qui s'écaille ou part en poudre, quand il fait hyper sec ou hyper humide, pour faire propre, comme pour les fourchettes.

Par Pascale1 : le 24/07/20 à 11:55:45

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3023 messages

236 remerciements
Dire merci
Ben, qd on ne touche à rien, c'est qd même plus facile....
Mais pour ne "toucher à rien", il faut que le parage soit régulier et bien fait.

Par Plectrude : le 24/07/20 à 12:07:35

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12172 messages

212 remerciements
Dire merci
J'ai éloigné progressivement les visites de mon pareur, ce sur plusieurs années, jusqu'à ne plus en sentir l'utilité (et avec son avis bien sûr).

En prenant petit à petit plus d'aspects du parage. D'abord le round, puis les évasements, puis un peu la reinette pour la fourchette et les barres (même si comme Pascale, à l'usage j'y touche de moins en moins), et finalement la hauteur de talons.

Bonne râpe, bonne reinette avec de quoi l’affûter à peu près, et un trépied pas cher mais très suffisant avec des chevaux éduqués. J'ai une pince, mais c'est plus pour dépanner sur les grosses cassures de pied de chevaux pas à moi, ou sur des déferrage urgent. J'en ai jamais l'utilité sur mes juments.

Mon sentiment est que, oui il faut être vigilant et être accompagné (ne serait ce que pour les postures), mais que sur des pieds sains en n'attendant pas que le pied soit long, en suivant quelques repères très simples... on ne peut pas vraiment faire de cata.

Plus je pare, plus c'est un mystère pour moi que des pareurs ou maréchaux "parent trop courts" . Ça reste un classique, j'en vois plusieurs pas an dans ma seule écurie, et ça me sidère. Qu'en professionnel on puisse retirer de la paroi en deçà de la sole, tout en retirant de l'épaisseur de sole et en coupant la fourchette... brr !

J'imagine qu'à la longue on peut taper dans les aplombs et faire du vrai dégât, mais sur des pieds "normaux", avec des évasements modérés, pas de pieds bots... honnêtement c'est quand même pas sorcier. Surtout en faisant contrôler une fois de temps en temps au début pour être sûre et voir ce qui doit être un peu plus comme ci ou comme ça !

Par K.Zel : le 24/07/20 à 12:10:55

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8208 messages

396 remerciements
Dire merci
Ça ne va pas t'avancer sur la formation même et comment s'y prendre, mais je trouve que Pascale a mis en avant un point absolument fondamental qui est de bien apprendre à se positionner comme il faut pour ne pas se faire mal au dos.

Ici, j'ai appris à passer un coup de râpe d'entretien. Ça avait été mon MF qui m'avait montré ça.. au siècle dernier Et il m'avait donné de vieilles râpes pour m'exercer sans trop mordre le pied. Clairement pas une formation suffisante pour dire de parer moi-même, mais ça me suffit pour ce que je fais, vu que j'ai un bon MF actuellement.

Je pense que pour se former soi-même, il faut aussi quand même voir vers quel courant on veut s'orienter. Par exemple, perso, je n'aime pas trop la pel, et si je devais me former, je ne ferai pas de stage ou de bouquin dans ce courant (pitié, ne partez pas en débat pour ou contre la pel ! c'est simplement un exemple )

Par KNSV : le 24/07/20 à 13:37:37

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2013
637 messages

18 remerciements
Dire merci
dawa , pour répondre à ta question plus haut, j'avais épluché internet et m'étais inscrite sur plein de groupe pieds nus sur FB, c'est là que j'avais vu le stage. A l'époque j'étais en Pays de la Loire donc en effet j'avais fait mon stage en Bretagne, c'était pas trop loin.

Je plussoie ceux qui suggèrent le trépied. Perso je l'ai fabriqué avec un pied de chaise roulante. Ma jument est plutôt bien tankée alors je veux pas me flinguer plus le dos qu'il n'est déjà !

k.zel , sans faire de débat (parce que oui, moi je suis plutôt pro-PEL, c'est les méthodes strasser et cie auxquelles je n'adhère pas) je pense que tu as complètement raison de s'orienter vers un courant qui correspond au cheval et à son activité/utilisation, et aussi à sa propre vision des conditions de vie proposées.


Message édité le 24/07/20 à 13:38

Par Dawa : le 24/07/20 à 14:02:49

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
Ok effectivement je préfèrerais faire un parage non invasif mais régulier,j'ai les chevaux à la maison ce n'est pas un pb de mettre régulièrement un coup de râpe ! (La pour l'instant je râpe façon lime à ongle...y a du taff lol).

Pour la méthode je m'en moque de qui à pondu quoi, je veux des chevaux à l'aise ds leur pieds et c'est tout donc si ça signifie garder de la paroi...gardons en..

Un jour mon pareur actuel a suivi une formation PEL, il était tout content d'appliquer les acquis sur les chevaux de ses clients...je me suis retrouvée ac 3 boiteux hyper sensibles qui ne savaient plus marcher
3 semaines de galère, il a vite appris qu'il fallait s'adapter !


Par SANNOM : le 24/07/20 à 14:19:59

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5348 messages

52 remerciements
Dire merci
Je pare mes poneys et chevaux (6 au total) toute seule depuis plusieurs années maintenant. Je ne touche ni à la fourchette ni à la sole. J'utilise une pince à parer, une rape et un trépieds. J'ai appris en regardant faire le maréchal et seule par la suite, au jugé. Aucun soucis depuis ces nombreuses années. Et ça fait une sacré économie !

Par NONETTE CUIRS : le 24/07/20 à 14:21:56

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
826 messages

65 remerciements
Dire merci
Je ne parlerai pas de trépied mais de billot, car celui-ci peut être mono-pied. On peut fabriquer soi-même un trépied avec quelques rondins, en pratiquant des mortaises dans le plus gros.

C'est un accessoire indispensable pour râper les antérieurs, et utile pour les parer (indispensable pour le rogne-pieds). Je ne l'utilise jamais pour les postérieurs: si on a un teneur de pied, il peut utiliser une longe plate qui s'accroche à la pointe du jarret replié.

Par Dawa : le 24/07/20 à 14:27:14

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
Moi j'avoue que comme ça la pince à parer m'impressionne déjà bcp !

Par zapi : le 24/07/20 à 14:27:43

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7223 messages

30 remerciements
Dire merci
Je pare aussi seule depuis 2 ans, car en achetant des hippo sandales je me suis bien rendue compte qu'il fallait que je fasse quelque chose pour que le pied rentre dedans après quelques semaines. Et petit à petit j'ai fini par tout faire en solo sur mes 2 loulous. J'avais commencé en lisant les bouquins de ramey et ensuite un stage pel. Je ne suis pas à fond dans un courant, je prend ce qui m'intéresse et je fais selon ce que mes chevaux me disent.

Quand à la posture je ne me casse pas la tête, je parre assise ou avec un pied sur un genou, c'est bien moins fatiguant, le dos est droit et le cheval est plus confortable donc il bouge beaucoup moins !
En tous cas je regrette pas du tout ce passage à l'autonomie, c'est hyper enrichissant !
(Et les pieds se portent mieux de rester à un longueur idéale plutôt que dattendre et virer l'excédent de corne d'un coup)

Par Dawa : le 24/07/20 à 14:34:53

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
@zapi as tu le nom du bouquin de Ramey ?

Par zapi : le 24/07/20 à 15:40:13

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7223 messages

30 remerciements
Dire merci
C'est making natural hoof care works for you
Je ne crois pas qu'il existe en français, du moins je ne l'avais pas trouvé, donc il faut un peu parler l'anglais et avoir la motivation de chercher les termes techniques relatif au pied !
J'ai trouvé que c'était une bonne entrée en matière, mais il faut approfondir autrement ensuite

Par KNSV : le 24/07/20 à 16:41:03

Déconnecté

Inscrit le :
27-02-2013
637 messages

18 remerciements
Dire merci
La pince à parer ça impressionne au début! Je coupais des micro-bouts de corne, maintenant plus de souci. En même temps, j'entretiens toutes les semaines, donc je ne m'en sers pas à chaque fois.

Par wildwolf : le 24/07/20 à 16:45:34

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2019
161 messages

15 remerciements
Dire merci
Le livre de P Ramey existe bien en français.



Par wildwolf : le 24/07/20 à 16:48:28

Déconnecté

Inscrit le :
05-11-2019
161 messages

15 remerciements
Dire merci
Il y a aussi celui de Xavier MEAL "Découvrir et comprendre le parage naturel".

Par oumicalin : le 24/07/20 à 17:26:25

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2018
3359 messages

66 remerciements
Dire merci
je pare seule depuis que j'ai mon cheval (je faisais déjà mes poneys avant depuis 10 ans)
le maréchal vient une fois dans l'année. mais franchement c'est juste pour me donner bonne conscience car bien souvent je repasse derriere lui
j'ai commencé par beaucoup regardé des vidéos de pareur (non de marechal !) et puis j'avais quand meme des bases puisque dans ma formation j'ai eu quelques heures de maréchalerie.
j'ai pourtant pas un cheval avec de super pieds (evasements et tres secs), mais depuis que je l'ai je n'ai jamais eu de probleme. la seul fois où j'ai fais venir un maréchal (autre que celui que je faisais venir depuis des années, il m'a rendu le cheval hyper sensible voir limite boiteux )

j'ai une reinette pour les barres que je rogne s'il y'a besoin, une rape, un trepier (que j'utilise quand vraiment j'ai mal au dos) et une pince à parer
la regle d'or et de suivre la ligne blanche et faire un bon roll (c'est c'est un point d'honneur que je me fixe !) je ne touche pas la fourchette (les bouts qui dépassent je les coupe), et encore moins la sole. (le marechal qui vient une fois par an lui il me coupe la fourchette mais ne gratte pas la sole)
pour la posture je pose le pied sur mon genoux , ca me casse moins le dos et j'ai la chance d'avoir un cheval tres coorpératif



Par dejavu : le 24/07/20 à 17:55:16

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
Le truc c'est évidemment de faire des stages et de préférence de différentes "écoles" et puis de se faire suivre par un pareur qui fait ce qui convient à ton cheval.
Car tu ne veux pas apprendre à parer tous les chevaux toute seule mais bien parer convenablement TON cheval.
C'est là où il faut savoir ne pas se bloquer sur toucher/ou non à la sole/fourchette barres etc... mais bien enregistrer ce dont ton cheval a besoin.
Le vrai pro il ne va pas parer tous les chevaux selon SA méthode standard... non, il va s'adapter à chaque individu.
Alors pour ton cheval c'est la même chose. S'il se sent mieux quand tu lui enlèves de la fourchette, ben tu lui enlèves, si des barres qui dépassent le font sentir bien, tu laisses les barres dépasser etc.
Et mettre des photos sur FB, ce n'est en général pas une bonne idée si tu as des doutes car on va te ressortir tous les clichés habituels qui ne te serviront à rien sinon à te faire douter de ce que tu fais. ;-)

Par zapi : le 25/07/20 à 08:31:39

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7223 messages

30 remerciements
Dire merci
@wildwolf : à priori, à l'époque où je l'ai acheté il n'était plus publié en français, tant mieux s'ils l'ont ressorti !
Merci pour la suggestion du 2ème bouquin, je vais aller zieuter

Par Bzh : le 25/07/20 à 08:35:38

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2020
11 messages

1 remerciements
Dire merci
J ai pas fait de stage,il y a beaucoup de livre et de video pour se former.au début se contenter d une bonne lime et parer régulièrement .voir la video de Julien Epaillard lors du confinement ,c'est simple et on ne se prend pas la tête avec toute les méthodes

Par zapi : le 25/07/20 à 08:56:11

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7223 messages

30 remerciements
Dire merci
La vidéo en question il suit la méthode pel quand même

Parer n'est pas compliqué, mais de mon point de vue ça nécessite quand même une base théorique et technique, pour savoir réellement ce que l'ont fait et pourquoi on le fait. Si on ne comprend pas on ne peut pas s'adapter et se corriger

Par Dawa : le 25/07/20 à 09:27:58

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
3572 messages

71 remerciements
Dire merci
Merci à tous ! J'ai parlé de tt ça à mon pareur et aux gens de mon coin et certains seraient également intéressés donc on va voir pr organiser un stage à la rentrée.
Je vais regarder les livres et liens conseillés ici !

Par swann : le 25/07/20 à 10:48:48

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
15115 messages

540 remerciements
Dire merci
Je pare depuis une douzaine d'années, à part Richard Vals qui est un artiste, aucun des pareurs convoqués ne m'ont ...convaincue

Par dejavu : le 25/07/20 à 11:13:47

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
10158 messages

694 remerciements
Dire merci
À propos des livres et liens... en ce qui concerne Ramey, il a fait des videos qui sont bien plus pratiques.

Par Pascale1 : le 25/07/20 à 14:24:28

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3023 messages

236 remerciements
Dire merci
Pourtant, il y en a d'autres de bons, Swann

Souci de Richard, c'est qu'il passe qd il a le temps

Par juliedebert : le 25/07/20 à 15:46:04

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
10074 messages

206 remerciements
Dire merci
Je m'y suis mise seule il y a pas mal d'année puisque de toutes façons il n'y avait quasiment pas de pareurs naturels (en tous cas aucun dans ma région). J'avais demandé à ma maréchal de l'époque de me montrer (bon, c'était l'inverse de ce qui est préconisé, mais au moins elle m'a montré l'utilisation de la pince, savoir me tenir pour ne pas me faire mal), et surtout je l'ai ensuite fait passer tous les 6 mois (2 fois, donc un an de suivi) pour vérifier si le pied ne se déséquilibrait pas. Le reste, c'est le livre de Xavier Meal et ce forum qui m'ont permis de passer à un parage plus "podo". Je me rappelle notamment avoir posté des photos de pieds et on m'avait alerté sur un déséquilibre des talons (il me semble que c'était pascale , mais je ne suis pas sûre ! ).
Et surtout, comme dit plus haut, je me suis fiée à mon cheval, à mes ressentis, j'ai testé plein de trucs, j'ai vu l'évolution, en bien ou en mal. Puis très vite on se met à comprendre très bien le pied de SON cheval, et on finit pas être très performant, surtout qu'on peut parer tous les 15 jours si ça nous chante.
Inal, mon premier cobaye, a eu des pieds incroyables qui ont encaissé 1200km en mode rapide sur tous terrains sans broncher. Donc au final des erreurs ponctuelles (et je vous promets que j'en ai fait) ne sont pas non plus une catastrophe à long terme. Je crois que dans ce domaine il faut surtout oser se lancer et éviter d'entrer dans une méthode dogmatique (ce qui m'inquiète un peu dans les stages), rester bien à l'écoute de son cheval, prendre beaucoup de recul, savoir se faire aider ou accompagner.

Voilà, bon courage ! C'est une belle aventure

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 298) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval