Forum cheval
Le Forum Cheval

Infection et traitement...bizarre

Sujet commencé par : Matchbox - Il y a 17 réponses à ce sujet, dernière réponse par Matchbox
Par Matchbox : le 18/11/19 à 22:02:32

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
J'ai revu ce WE une amie qui a racheté un cheval du club où je travaillais. Il a 23 ans, est en "bonne santé" toute relative pour un cheval qui paye aujourd'hui un passif pas très sympathique: cushing, borgne, arthrose...Il vit au pré avec couverture désormais.
En le voyant, une odeur abominable s'en dégage, et pour cause: plein de pus aux naseaux! Sur le coup je prends peur et pense immédiatement à la gourme, seulement il n'a aucun autre signe. Aucune difficulté respiratoire, aucun bruit, rien, comportement normal. J'en parle avec la proprio, elle me dit qu'il a déjà vu le véto, 2 fois. Et il lui a prescrit...du vaporub pour 10 jours! Alors là j'avoue, je suis restée de marbre! Suite à la 2ème visite véto du même cabinet, 15 jours après, elle a toujours du vaporub, et si ça continuait, des antibios sur une autre ordonnance. Apparemment, ça viendrait des sinus et ils ne voulaient pas lui mettre d'antibio en raison de son âge (??).

Alors certes, je n'ai que cette version, assez floue en plus, et je n'ai pas tout saisi. Personne ne semble s'alarmer à part elle (et moi) de laisser trainer un truc pareil. Mais surtout, j'hallucine totalement du "traitement" donné.
La proprio n'est pas super bien entourée malheureusement, ça grouille d'incompétents (son cheval est en pension, mais il y a des choses qui ne vont toujours pas...mais impossible de trouver mieux, elle est d'ailleurs arrivée là-bas alors que ça faisait 2 ans que je lui disais de partir du trou à rat où elle était). Et outre le cas de son cheval, j'ai de gros doute sur ce cabinet et leurs vétos (je pourrais expliquer, mais ce n'est pas le sujet). Je lui ai donc dit de contacter la clinique avec laquelle je travaillais pour le club (même s'ils ont depuis fusionné avec cet autre cabinet) et de demander le véto qui suivait les chevaux du club et le mien pour avoir un avis sur lequel j'ai plus confiance.

Spoiler
Pour info, le cheval a fait une sortie plage, sa dernière balade, je n'étais franchement pas emballée de lui imposer une sortie avec voyage en van, "effort" de la balade...mais pas d'avis contradictoire apparemment. Finalement, il n'a eu aucun soucis respiratoire de la sortie, ça s'est même dégagé, l'air marin lui a sans doute fait du bien, il était heureux. Je lui ai aussi dit que ce serait bien de prendre sa température au moins une fois par jour en attendant. Mais ce n'est pas mon cheval déjà, mais en plus il y avait dans le lot une de ses charmantes amies, qui dès le départ lui a raconté des cracks à tour de bras avec un aplombs à la Karadoc, par exemple qu'il ne fallait pas mettre de protections de transport parce que c'était dangereux... Le tout avec un vocabulaire fleuri, qui gueule littéralement dès que le cheval bouge (ou ne bouge pas), elle a un avis bien péremptoire sur tout et est très directive...et elle bosse en cabinet véto, je partais avec un handicap sur ce point. J'ai préféré rester en retrait, car je me suis pris le chou au sujet justement de cette prescription et de ce cabinet qui me semblent, avec les éléments que j'avais, pas acceptables. (Et j'avais pas envie de rentrer à pied). Je lui ai dit ce que j'en pensais, le reste n'est pas entre mes mains. M'écoutera, m'écoutera pas...j'espère qu'elle suivra quand même mes conseils, même si je n'y crois pas trop.


Je souhaite donc votre avis: c'est moi qui débarque ou c'est vraiment n'importe quoi de prescrire du vaporub dans ce cas, et juste ce produit? Pour quelles raisons/quels effets?

Messages 1 à 17, Page : 1

Par liteulorce : le 18/11/19 à 22:16:11

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4818 messages

149 remerciements
Dire merci
C'est pas faux !

Par liteulorce : le 18/11/19 à 22:24:17

Déconnecté

Inscrit le :
21-01-2010
4818 messages

149 remerciements
Dire merci
Je sais pas quoi dire ,autant j'ai jamais trouver la morve avec une odeur ,autant j'ai jamais considéré le vaporub comme un médoc. (ça guérit pas ,au plus ça dégage).

Par Matchbox : le 18/11/19 à 22:32:00

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Lieulorce: je suis tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs, elle m'a dit que sur 10 jours ça allait mieux (moins d'écoulement), mais dès qu'elle a arrêté, c'était à nouveau dégueu. Je lui ai expliqué que c'était comme tendre un mouchoir à quelqu'un qui a la grippe.

Par cici : le 18/11/19 à 22:32:43

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
5935 messages

42 remerciements
Dire merci
Ca sent la sinusite et si dûe au cushing (oui, le cushing peut provoquer des sinusites chroniques), malheureusement rien à faire, j'ai eu une jument cushing, du jour au lendemain elle s'est mise à moucher du nez sans tousser, on a fait un écouvillon nasal pour traiter en conséquence (après 2 seaux d'avemix pas de mieux donc c'était l'ultime solution lol). Traitée au doxyval nickel pendant 10j et dès qu'on a arrêté les antibios (après 5j sans puer...) ça a repris comme avant. Bon pour elle pas de miracle on a fini par la faire euthanasier.

Par Matchbox : le 18/11/19 à 22:44:32

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Cici: désolée pour ta jument. Pas encourageant ça effectivement. Elle ne m'a pas parlé de lien avec cushing, donc le véto ne l'a doute pas fait non plus. Bon après, je ne serais pas étonnée qu'ils lui "cachent" ce genre d'info si je tiens compte de ce qu'elle m'a raconté (et si c'est bien vrai) concernant une autre jument.

Par cici : le 18/11/19 à 22:56:31

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
5935 messages

42 remerciements
Dire merci
Le cushing est encore méconnu de bcp de vétos. J'ai la chance d'en avoir une extra (pour ne pas dire exceptionnelle) qui s'informe sur tout et tout le temps et me fait part de ses cas cliniques, et organise des conférences très intéressantes sur divers sujets (auxquelles j'assiste toujours avec plaisir évidemment). Donc je jetterai pas la pierre au véto pour ça ... Mais no comment pour son "traitement" le premier truc à faire aurait effectivement été de proposer de faire un prélèvement nasal (j'ai payé dans les 80e je crois). Et une fois les résultats reçus traiter en conséquence. Ils ont pas tous la même logique, les vétos!

Par Matchbox : le 18/11/19 à 23:05:56

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Pour cushing, c'est moi qui lui en avait parlé, pour qu'elle en touche un mot au véto qui a fait le test par la suite. Après je ne suis pas véto, c'est pour ça que je demande des avis, mais là ça me parait gros quand même.

Par laureBrrrrr : le 19/11/19 à 07:26:40

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
77428 messages

208 remerciements
Dire merci
ils ne voulaient pas lui mettre d'antibio en raison de son âge (??).

les papys ici de (plus de 25 ans) on toujours eu des antibio sans soucis

Par equifeel : le 19/11/19 à 07:44:03

En ligne

Inscrit le :
16-09-2009
5959 messages

219 remerciements
Dire merci
Le vaporub aide dans la mesure où il participe à l'évacuation du pue, mais il ne guérit pas. Ca dégage bien les sinus par contre.

Il est traité pour cushing?

En pareil cas, si c'était mon cheval, je ferai un antibiogramme, pour cibler l'agent pathogène en cause et traiter en conséquence. Aucun soucis à donner des antibio à un vieux à ma connaissance. Mais je ne susi pas véto.
Faire des inhalations au sérum hypertonique : mais c'est pénible à mettre en place et il faut le faire 2X jour 20 min.
Bien lui nettoyer les naseaux : spray nasal à l'eau de mer et bien essuyer tout ce qui sort. C'est tout bête mais ca aide bc (mais ne guérit pas).

Par Matchbox : le 21/11/19 à 20:46:18

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
laureBrrrrr: pareil je n'ai jamais eu de soucis, et je suis étonnée de l'argument. Il serait "faible", et ça lui mettrait un sacré coup qui pourrait l'achever, je pense qu'on serait dans un cul-de-sac car on soigne=risque d'y passer, on soigne pas=risque que ça s'aggrave=risque d'y passer.

Equifeel: merci pour tes explications! Je retiens. Il n'est pas sous médicament pour cushing. On en avait parlé au printemps que je l'ai vu, il était dans un sale état. Et en effet, elle a vu avec le véto, la transition lui a tiré fort dessus, et il serait bien qu'elle le mette sous ce médoc au moins pendant la transition. Toute l'année pour elle, elle ne suit pas financièrement (mais je ne décide pas à sa place). Le véto lui a dit que c'était déjà bien de le faire au printemps pour le changement de saison, que beaucoup faisaient de même et que ça se passait bien (les mêmes vétos).

Par Mape : le 23/11/19 à 02:20:48

Déconnecté

Inscrit le :
09-02-2010
1964 messages

67 remerciements
Dire merci
Je suis venue à bout d'une sinusite virale récalcitrante et puante d un shet avec du Vaporub et de l'acétylcystéine. A moins que ça soit passé tout seul 😁.

Par dejavu : le 23/11/19 à 11:35:50

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
9167 messages

451 remerciements
Dire merci
Une des particularités - possibles - du Cushing est la difficulté à guérir des infections... Si elle ne peut payer le Prascend elle pourrait essayer le Vitex agnus castus qui est très bon marché et qui chez certains chevaux fonctionne bien.... Pas chez tous, mais cette herbe fait partie de tous les remèdes phytos donnés pour le Cushing, ainsi que le Jiaogulan (Gynostemma pentaphyllum).

Par Nel.geneve : le 26/11/19 à 19:30:33

Déconnecté

Inscrit le :
26-07-2006
12671 messages

19 remerciements
Dire merci
Bon, j'ai pas lu le détail et je vais répondre vite fait.

Pour moi les choses à faire seraient :
Traiter le Cushing (ne serait ce que le temps de combattre l'infection si vrraiment c'est chaud niveau budget, mais sinon elle s'en sortira pas)
Faire voir les dents par un technicien dentaire agréé (Cushing, ça fait pousser les dents de ouff, et les sinusites sont très souvent liées aux dents) s'il faut ce pauvre cheval a juste une dent à arracher pour le soulager de tout
Coller sous antibios et mucofluidifiants

(Accessoirement, trouver un véto qui a pas peur des médicaments)

Par Matchbox : le 26/11/19 à 20:54:35

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Merci pour vos avis! Mape: tu n'avais pas que du vaporub, ça aide

Deja-vu, je lui transmets

Nel-geneve: le véto vient vendredi, et cette fois c'est celui que je lui ai recommandé. On verra ce qu'il dira, mais il n'a normalement pas peur de traiter . Je lui transmets aussi ton avis. Il me semble qu'il a vu le dentiste il y a peu justement. Je lui en reparle quand même.

Par Matchbox : le 04/12/19 à 11:14:38

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Quelques nouvelles: le cheval a enfin vu le veto que je préconisais. Il a eu antibio, cortico et anti inflammatoire. Il a un traitement sur 10 jours d’antibio, anti inflammatoire sur 8 jours. Le veto lui a conseillé le traitement de cushing pendant l’hiver. Il manque d’état et c’est surtout ça qui l’a inquiété plutôt que son nez.
Je l’ai orienté sur un changement d’alimentation, à voir dans le temps ce que ça donne.

Merci en tout cas pour vos avis, et longue vie à ce papy🤞.

Par Ponyexpress : le 04/12/19 à 14:57:33

Déconnecté

Inscrit le :
12-10-2008
233 messages

11 remerciements
Dire merci
Où là là, ça me rappelle l'histoire de ma jument ça… PRE de 25 ans

Pareil écoulement nasal, odeur dégueu, perte d'état et évidemment Cushing.
Pareil, le véto s'était plus préoccupé de son manque d'état et du reste et pourtant, cet écoulement nasal ne s'est jamais arrêté. Nous étions fin novembre et quelques mois après (en février) je l'euthanasiais : elle n'avait plus qu'un seul poumon qui fonctionnait. Pas de sifflement à la respiration ou autre trouble bizarre. Elle n'arrivait plus à réguler sa température (il avait fait très froid cet hiver là, on était descendu à plus de -10°C) et elle n'avait plus que 32°C...

Faire examiner les dents est aussi je pense une bonne idée.
Je suis surprise par-contre par l'administration de corticoïdes sur un cheval atteint de Cushing. Mais peut-être n'y avait-il pas d'alternative thérapeutique ?

Par Matchbox : le 04/12/19 à 20:57:14

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2218 messages

146 remerciements
Dire merci
Je suis surprise par-contre par l'administration de corticoïdes sur un cheval atteint de Cushing. Mais peut-être n'y avait-il pas d'alternative thérapeutique ?

Je n'en ai aucune idée! Je ne sais pas ce que viennent faire les corticoides là dedans, mais je ne lui ai pas demandé plus de précisions.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 567) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

SARASVATI
3200€
SUGAR PEPS
3000€
Selle obstacle
1575€
Van Bockmann 1,5
3500€
belle jument pie
jument irish cob