Forum cheval
Le Forum Cheval

Ma jument à levé les postérieurs sur moi

Sujet commencé par : Juliasam - Il y a 31 réponses à ce sujet, dernière réponse par juliedebert
Par Juliasam : le 27/07/19 à 21:58:54

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Bonsoir,
Il s'est passé quelque chose ce soir et j'aurais besoin d'un regard extérieur pour analyser la situation.

Ce soir,ma jument, pour la première fois (cela fait 5 mois que je l'ai) m'a montré les fesses et à levé les postérieurs dans ma direction.

Le contexte: elle est dans un pré de 3 hectares avec 6 autres juments qu'elle connait bien. Tous les soirs je vais les nourrir. Je ne les laisse pas approcher des bottes de foins tant que je suis à côté, normalement ça se passe très bien. Aujourd'hui, elle a voulu s'approcher trop près du coup j'ai voulu la chasser en agitant les bras et en faisant "pshiiiit" et je l'ai senti venir: elle a tourné les fesses lentement dans ma direction, je me suis reculée et elle a levé les postérieurs de quelques centimetres. Elle ne les a pas complétement jetés. On aurait dit de l'intimidation. Je n'avais rien sous la main du coup je lui ai jeté un gant et j'ai crié,elle s'est vite éloignée et je l'ai suivie en criant et en lui jetant l'autre gant. Elle a fuit.
C'est une jument que je ne dérange pas quand elle mange car elle a tendance a baisser les oreilles. Pour tout le reste, elle est hyper tranquille. J'avais complètement confiance en elle pour les soins etc. Je ne dis pas que j'ai perdu confiance mais un peu quand même...

Qu'en pensez-vous ?
Qu'est-ce que je peux mettre en place ?
Que pensez-vous de ma réaction ?

Je vous remercie beaucoup.

Messages 1 à 31, Page : 1

Par Matchbox : le 27/07/19 à 22:40:58

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2209 messages

144 remerciements
Dire merci
Qu'en pensez-vous ?

Qu'elle est respectueuse quand ça l'arrange. De ce que tu dis, le repas semble problématique et le rapport à la nourriture lui fait oublier sa place. Qu'on laisse tranquille un cheval qui mange, bien sûr. cependant, en cas de besoin, on doit pouvoir intervenir sans risquer de vexer l'animal et de s'en prendre une. Elle n'a pas à coucher les oreilles sur toi quand tu t'approches d'elle quand elle mange, de son seau, quand tu le lui prends, quand tu mets la main dedans, quand tu lui fais lever la tête pour qu'elle arrête de manger, quand tu lui sers son seau, etc. Personnellement je ultra intransigeante là dessus, les chevaux doivent impérativement me laisser faire ce que je veux quand il y a de la nourriture dans les parrages, il n'y a pas à tergiverser là dessus. C'est une question de sécurité. Ils se poussent quand je les sers, ils attendent mon feu vert pour mettre le nez dedans, ils mangent dans le calme et se respectent aussi entre eux tant que je suis là. Bousculades, coups de têtes, piétinement, etc: interdits, sinon sanction.

Qu'est-ce que je peux mettre en place ?

Il se peut fortement que ce ne soit pas le seul problème de respect que tu as avec, mais que tu ne t'en rendes pas compte. Un cours avec un pro du comportement te permettrait de savoir où vous en êtes, ce qui cloche, comment le corriger, etc. Et aussi qu'il t'observe quand tu nourris et te dise ce qui va/ne va pas, quoi faire etc.
Après, chacun ses méthodes, moi perso je déteste me faire déborder dès qu'il y a de la nourriture, ça peut très vite mal tourner, un cheval peut nous taper alors qu'il voulait en taper un autre par exemple, bref, un accident est vite arrivé. Donc quand je nourris, qu'il y a séparation entre moi et les chevaux (par exemple passer le foin sous la clôture, verser le grain par dessus la porte, etc), j'exige juste que le cheval me laisse la place suffisante pour mettre la nourriture. Par contre, quand il n'y a plus de séparation (rentrer dans le pré avec le seau de grain et verser chaque ration dans chaque seau, abri à foin ouvert sur le pré le temps de la distribution, etc), là ils doivent se tenir à distance pour me laisser travailler en sécurité, ils doivent se tenir à plusieurs mètres, et dans le calme. Ensuite, ils viennent manger leur part en commençant par le dominant, qui garde sa place, il n'a pas le droit d'aller de tas en tas. Si c'est petit (notamment risque que ça s'échappe), ils attendent que j'ai fini, j'évite de les faire attendre, mais ils doivent rester calmes, pas de bagarres ni rien. Je fais mon boulot, ils restent à 10/20m. Je les tiens à distance avec un "non" de bonhomme et une attitude pas commode, vers eux, je les fais fuir s'ils ne tiennent pas la distance voulue. Et quand j'ai fini, ils ont le feu vert.

Que pensez-vous de ma réaction ?

Ben t'as fais ce que tu pouvais avec ce que tu avais sous la main je dirais comme ça que c'est bien, tu as réagis de suite, elle a pris une forte sanction sur le coup et en plus tu la fait fuir plus loin que ce qu'elle avait bien voulu fuir, donc tu l'as bien envoyée, l'éloigner dès que ce sera nécessaire, te montrer intransigeante y compris avec les autres. Perso je pense qu'il ne faut pas hésiter à y aller un peu fort au début, surtout quand ils le prennent à la légère, il faut être dissuasif dès le départ, ça évite que les choses s'enveniment et de devoir plus tard avoir recours à des méthodes plus drastiques, c'est casse pied à mettre en place.

Par juliedebert : le 28/07/19 à 00:06:15

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9686 messages

145 remerciements
Dire merci
Tu as bien fait de l'envoyer.

Ca m'est arrivé avec une de mes pouliches. Pendant un temps je leur donnais le sceau de derrière la clôture alors je n'avais pas remarqué qu'elle me manquait de respect. Un jour je suis allée avec le seau dans le champ, je trouvais qu'elle me collait trop (je suis assez intransigeante, mais la preuve est qu'on peut quand même se faire dépasser sans s'en rendre compte juste avec une habitude prise) donc je l'ai virée. Elle a fait comme la tienne, sans jeter les postérieurs. Immédiatement (comme je DETESTE ça), je l'ai virée en la chargeant (de cul, pas maligne moi non plus), eh bien elle a vraiment rué ce coup là.
J'ai ramené les seaux, j'ai pris un stick, j'ai viré la pouliche avec, j'ai donné leur seau aux autres et ensuite j'ai fait barrage à la pouliche 20 minutes, son seau entre mes jambes et en l'empêchant de rejoindre le groupe.
Jusqu'à ce qu'elle attende plusieurs minutes immobile tête basse à 3m de moi pendant 5 bonnes minutes (les autres avaient fini depuis belle lurette).

Et elle a eu son seau. Je crois qu'elle a compris la leçon. Pendant le mois qui a suivi, je suis allée systématiquement avec le stick dans le pré pour donner à manger en plein milieu. En attendant que chaque cheval attende sans broncher (ni faire le tour de moi, ni attaquer les autres, rien), "à sa place", en quelques sorte. Le premier jour ça a mis 5 bonnes minutes pour qu'ils arrêtent de se chamailler entre eux ou que l'autre pouliche arrête de tourner. En une semaine je les avais tous à leur place immobiles. Je pouvais même mettre les seaux à un mètre de chacun d'eux jusqu'à ce que je tourne les talons ils n'avançaient pas. La pouliche en question (celle qui avait rué), c'est la première a avoir attendu tranquille dès le lendemain du fameux jour. Elle ne mouftait plus.

Le respect, c'est surtout dans cette situation là qu'on le voit. Nourrir un cheval est une situation totalement non naturelle qui exacerbe les réactions violentes. Des chevaux peuvent sembler parfaitement respectueux sous la selle et au travail à pieds, et manquer de respect lors de ce moment tendu.

Par CaroDadou : le 28/07/19 à 08:26:50

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
16536 messages

178 remerciements
Dire merci
Comme les autres, sauf que je ne prends pas de sticks mais une longe etho.
J'ai un pensionnaire récalcitrant qui botte, palette et se met debout dans ces moments là, très menaçant, je peux y passer une demi heure à le chasser et qu'il se fâche violemment

Par SDE : le 28/07/19 à 10:35:24

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17594 messages

127 remerciements
Dire merci
C'est une jument que je ne dérange pas quand elle mange car elle a tendance a baisser les oreilles.
Grosse erreur ta jument te dit à ce moment-là "c'est moi qui suis prioritaire sur les ressources vitales, ne t'approche pas ou tu auras affaire à moi". Tu laisses faire montrant que tu es d'accord.

Et le jour d'après tu lui dis "non mais c'est moi qui suis prioritaire sur le foin" = elle ne comprend rien et veut te remettre à ta place.

et un cheval "hyper tranquille " ne veut rien dire, tous les chevaux sont sympas tant qu'on ne leur demande rien de spécial/ difficile/ compliqué.

le respect on le voit dans les situations d'accès aux ressources donc lors de la distribution de nourriture. C'est là qu'il faut t"imposer.

Du coup prends préventivement une baguette ou une longe épaisse et lourde : la baguette pour punir toute ruade ou vélléité et la longe, en la faisant tourner et frappant le sol à chaque tour, fait comme un "mur" devant toi et dissuade fort un cheval très invasif.

Continue à faire respecter ta zone de sécurité en restant très stricte surtout envers ta jument.

enfin fais quelques exercices où tu amènes un seau, elle doit attendre que tu le poses, ne s'en approcher que quand tu t'es reculée en donnant l'ordre, ensuite tu la chasses et reprends le seau, ceci autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'elle s'en aille juste quand tu t'approches en disant "pschitt" puisque c'est ton ordre habituel.

Et fais attention car si le comportement "dominant" est bien ancré la jument peut se rebeller, fort, lors de cet exercice. Si par contre c'était juste un essai ou un test cela va te conforter dans ta position.

Ensuite si la jument en arrive là c'est que dans votre relation tu laisses passer des détails qui te semblent insignifiants alors que pour elle c'est des invitations à prendre le dessus.

Par dejavu : le 28/07/19 à 13:14:57

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
9148 messages

447 remerciements
Dire merci
En fait, le repas est le seul moment où l'on peut parler de dominance entre deux individus. C'est pour cela qu'il faut donner à chacun son espace pour éviter tout conflit et certainement faire respecter celui qui se trouve entre toi et ta jument.
L'exemple de juliedebert est excellent.

Par Juliasam : le 28/07/19 à 13:50:20

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Merci beaucoup pour toutes vos réponses.
Pour ajouter des détails, souvent nous sommes deux à nourrir les chevaux, j'ammène la botte de foin dans le pré et je tiens les chevaux à distance, parfois en leur jetant de petits cailloux que j'ai pris au préalable.
Malheureusement je ne peux pas demander à un professionnel de venir m'aider, je vis dans le sud de l'Italie et je vous assure que ce serait presque mission impossible de trouver quelqu'un de compétent.

Grace à vos messages,je me suis rendu compte qu'il faut que je change quelque chose. Je vais être plus intransigeante.
Je me suis rendue compte d'une chose, il est vrai que je ne demande pas le calme lorsque je sers le foin. Entre eux je veux dire. Je demande juste la distance. Comment faites-vous pour demander le calme entre eux à distance ? S'il commencent à se mordre ou à se montrer les fesses ? Avec mon compagnon nous pensions faire ainsi dès ce soir. L'un apporte la botte de foin dans le champs et éparpille les tas pendant que l'autre, à l'aide d'un stick ou d'une grosse corde tient les chevaux à distance. Ça pourrait être une bonne idée ?

Et je vais travailler avec cette jument en particulier. Je vous remercie de m'avoir aiguiller sur le fait que ce n'est pas normal qu'elle baisse les oreilles en ma présence. Et oui, il est tout à fait possible que j'aie laissé passer des manques de respect envers moi. C'est pas facile de se remettre en question mais j'ai essayé d'être objective. Par exemple lorsque j'arrive avec une carotte, elle est du genre envahissante. Donc il faudrait que je la tienne à distance et lorsqu'elle est calme, je lui donne la carotte, juste ?

Merci encore pour votre aide. Dernière précision, les 6 chevaux sont les miens.

Par SDE : le 28/07/19 à 21:05:14

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17594 messages

127 remerciements
Dire merci
avec 6 chevaux, oui mieux vaut être à 2 sinon tu ne sais plus où donner de la tête.

Si tu n'arrives pas à les tenir "calmes" agrandis la distance de sécurité entre toi/ le foin et eux, le temps que tu distribues.

Ensuite faut faire au moins 1 tas de plus qu'il n'y a de chevaux.
Et leur "permettre " l'accès uniquement sur ordre et quand tu t'en vas. (tant que tu restes à côté, ils n'ont pas droit d'approcher même si les tas sont déposés)

si tu arrives avec une carotte ou même les mains vides ta jument doit attendre un geste / mot d'invite pour entrer dans ta zone de sécurité.
zone que t choisis à la distance que TU décides (1m, 2m de diamètre ou autre)

Quand tu vas la voir si elle s'approche elle doit s'arrêter et attendre que TU fasses le dernier pas (ainsi tu entres sans Sa zone à elle et non l'inverse)

au début cela semble "artificiel" comme relation avec des gestes de "menace" pour la repousser mais ensuite elle prendra l'habitude de te laisser faire le dernier pas. TU prends l'initiative de la toucher etc.

et quand tu donnes la carotte utilise un mot "tiens " ou autre... pour lui montrer que si tu ne dis rien, elle n'aura rien même si tu en as plein les mains (seau) ou les poches (croquettes)

normalement si une nourriture est posée dans ta zone de sécurité elle est "interdite" au cheval puisqu'il n'a pas à entrer sans permission dans cette zone.

et en entrant dans un pré avec plusieurs chevaux, personnellement je prends toujours une baguette, on n'est jamais à l'abri d'une dispute et de se retrouver entre eux par malchance ou inadvertance.

Par Tessa : le 28/07/19 à 22:44:49

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33270 messages

309 remerciements
Dire merci
Ben dites donc, je vais vous confier Galistra vous semblez bien donner des leçons d'éducation.

Galistra, même pouliche, fallait pas l'emm... quand elle tétait
Et là, la gamelle c'est sacré.
Alors bien sûr, j'ai instauré le respect: on ne me bouscule pas, j'autorise les "grimaces" (parce que si je dois attendre qu'elle aie l'air aimable, elle sera morte de faim avant ), mais je dois être très attentive.

Après, rentrer dans un pré où il y a 6 chevaux et avoir des petits cailloux ou des gants à leur jeter... heu, comment dire...

Dunia, super gentille, à tendance à "oublier" qu'il peut y avoir des choses dans le chemin (un poulain, une brouette, un humain) entre elle et la bouffe.
C'est pas méchant, juste elle passe... Et c'est le modèle char d'assaut.
Ben, quand je sens que je perds un peu de respect, je rentre avec la cravache dans le paddock.
Généralement, je montre que je l'ai et ça suffit.

Le but n'est pas de frapper mais d'avoir un "bras plus long" qui tient à distance.


Par CaroDadou : le 28/07/19 à 23:29:45

En ligne

Inscrit le :
25-07-2005
16536 messages

178 remerciements
Dire merci
Franchement j'ai frôlé plusieurs fois l'accident avec des cons mal degrossis que maintenant plus de quartier, tolérance zéro et pour tout le monde, je mets un pied dans le pré si ça commence à coucher les oreilles sur moi ou sur les autres tout le monde dégage.

Par SDE : le 29/07/19 à 08:55:09

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17594 messages

127 remerciements
Dire merci
Tessa un cheval n'est pas l'autre.

Mon cheval a vécu dans un groupe où je pouvais trier un tas de pommes et ils me regardaient faire à 5m (5 chevaux) aucun n'aurait eu l'idée de s'avancer sans autorisation.

et le coloc de mon ardennais, je suis super sévère avec lui, pourtant je n'entre jamais dans le parc sans une baguette à la main (5 ans que je le nourris, 5 ans qu'il a des moments où il déroge aux règles de sécurité) ardennais 950 kilos s'il me bouscule il me transforme en crêpe.

mon âne pareil il y a eu des moments où il m'aurait passé sur le corps pour s'approcher d'un seau j'ai dû me défendre à la cravache

alors qu'avec mon entier ardennais un "attends" suffit il est tout timide.

mais quel que soit le groupe s'il y a d'autres chevaux que les miens, j'y vais avec une baguette on sait jamais !

Par Tessa : le 29/07/19 à 09:56:47

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33270 messages

309 remerciements
Dire merci
Oui SDE, c'est ce que je voulais souligner quand je lisais les commentaires assez péremptoires sur l'éducation "parfaite".

Aucun des chevaux à la maison (9) ne me débordent, mais avec certains je dois être très attentive et remettre les pendules à l'heure plus souvent.


Par goss_de_panloup : le 29/07/19 à 10:04:14

Déconnecté

Inscrit le :
26-04-2010
2852 messages

43 remerciements
Dire merci
Au début Cody était un vrai dragon pour la bouffe
Il me montrait les dents en couchant les oreilles en arrière pour accéder à son seau.
Ce qui a bien fonctionné c'est de l'éloigner du seau et de le faire bosser jusqu'à ce qu'il soit calme. Dès qu'il se calmait on retournait au seau.
Je l'ai aussi habitué à ce que je puisse enlever le seau pendant qu'il mange sans râler.

Par Matchbox : le 29/07/19 à 11:27:08

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2209 messages

144 remerciements
Dire merci
Il n'y a pas d'éducation "parfaite" mais un cheval qui menace, ça n'a pas lieu d'être. J'ai vu beaucoup d'accidents parce que les propriétaires toléraient justement les grimaces et mauvaises têtes de leurs chevaux...mais ils sont si gentils

Certains ont aussi du mal à se rentrer les choses dans le crâne, et souvent ils se conduisent de la même manière avec les autres chevaux aussi, même dominants. Avoir besoin d'une cravache ou de cailloux pour être sécurité dans un pré quand on nourrit ses chevaux régulièrement depuis longtemps, c'est qu'il y a un problème. Quand c'est le cheval d'un autre, c'est encore autre chose, parce qu'on ne peut pas forcément régler le problème avec le travail ou autre. J'aime être en sécurité et j'aime ma tranquillité quand je travaille.

Par Juliasam : le 29/07/19 à 11:57:07

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Merci pour tout vos commentaires et conseils. Ca ne fait pas si longtemps que j'ai mes.chevaux, la dernière est arrivée il y a un mois et demi.
Je vais être beaucoup plus intransigeante et ne plus tolérer ni les grimaces et encore moins les coups entre eux. Nous irons toujours à deux pour les nourrirs avec une personne qui les tient à l'écart (10-20m) et l'autre qui prépart les tas. J'ai six chevaux mais je mets toujours beaucoup plus de tas, au moins 12.
Je pense que je rentrerai également dans le pré avec un stick (chose que je n'ai jamais faite auparavant), au moins le temps qu'ils comprennent qu'ils doivent bien rester à leur place le temps que je nourris.
Au départ je n'avais pas de problème d'agressivité mais ils ne se jettaient pas non plus sur le foin vu que c'était le printemps, le champ était bien fournit en herbe. Vu les températures de cet été, il n'y a plus grand chose, juste de quoi faire passer le temps la journée. Donc autant y travailler maintenant avant cet hiver, quand il n'y aura vraiment plus rien.
Je vais aussi travailler spécifiquement avec la jument en question. Pensez vous que s'approcher d'elle pour la caresser lorsqu'elle mange son foin et si elle grimace je la chasse avec e stick soit une bonne solution ?

Par BountyB : le 29/07/19 à 12:02:39

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
2374 messages

71 remerciements
Dire merci
Pensez vous que s'approcher d'elle pour la caresser lorsqu'elle mange son foin et si elle grimace je la chasse avec e stick soit une bonne solution ?

Non, car si tu es tout près d'elle au moment où tu veux la chasser, stick ou pas tu seras à portée de pieds.

Ce que je ferais, c'est que je prendrais un fouet ou une chambrière (un truc à long manche quoi, histoire d'être bien à l'abri des pieds). Puis de temps en temps, je déciderais que son tas de foin est le mien. Donc je la chasse, et elle n'a plus le droit de revenir à mon tas. Mais elle peut aller à un autre tas. Et si quand je la chasse, elle coopère bien, pleins de félicitations (mais de loin , à la voix)

Par Xynou : le 29/07/19 à 15:43:24

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
422 messages

54 remerciements
Dire merci
Je serais moins catégorique que @BountyB
Evidement que tu dois pouvoir lui prendre son sceau quand elle mange etc. Mais je pense que le mieux est de combiner le fait de la chasser par du renforcement positif.
Ok je te chasse te son sceau, mais j'y ajoute un bout de carotte : elle va se rendre compte que c'est pas la mort de se laisser prendre sa bouffe parce qu'elle y gagne aussi quelque chose.

Par Tessa : le 29/07/19 à 16:43:29

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33270 messages

309 remerciements
Dire merci
Je trouve quand même (désolée de ne pas être d'accord avec vous...) que certains commentaires sont surprenants.

"de temps en temps, décider de l'écarter de son foin". Depuis quand l'aléatoire est utile chez le cheval?
Soit le cheval se bouge systématiquement quand on arrive, soit pas.

Et le coup du morceau de carottes dans le seau comme renforcement positif.
On interdit au cheval d'avoir accès à un seau dans lequel il a compté le nombre de carottes qui s'y trouvaient avant d'en être écarté... heu???

En fait, ça dépend du contexte: si le cheval a du foin à volonté et marque de l'agressivité si on approche, bien sûr qu'il se fait jeter.
Par contre, si il reçoit du foin 1x par jour et qu'il veut se jeter dessus, l'en empêcher peut créer une frustration qui va engendrer de la violence.

Pareil pour la nourriture, si tous les autres ont accès sauf lui, ça va engendrer de la frustration.

En revanche, avec Galistra, je m'impose à côté d'elle quand elle mange et je la caresse, que ça lui plaise ou pas
C'est une méthode plus lente mais aussi plus douce.


Par Juliasam : le 29/07/19 à 16:55:34

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Alors oui mes chevaux ont du foin une fois par jour et mangent ensemble (je fais plein de tas à bonne distance les uns des autres). Du coup oui m'imposer pour la caresser que ca lui plaise ou pas, c'est ce que j'aimerai faire (d'ailleurs pour tous mes autres chevaux il n'y a aucun problème) mais comment je procède avec la jument en question. Si elle baisse les oreilles, comment je réagis ? Je force ? Je la chasse ?

Par juliedebert : le 29/07/19 à 20:15:30

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9686 messages

145 remerciements
Dire merci
tessa je trouve au contraire que la frustration fait partie intégrante de ce travail. Et je pense qu'il engendre beaucoup, beaucoup moins de violence que de laisser le cheval se jeter sur son seau.

La preuve, si tu mets un seau pour tout le troupeau, le cheval le plus agressif est justement celui qui accède le premier au seau (et le seul, d'ailleurs). Les autres sont frustrés et essaient, tout doucement, de s'approcher; oreilles en avant, tête basse. Et au moindre mouvement d'oreille de celui qui mange, ils reculent.

C'est cette attitude-là qui est la moins violente et la plus sûre pour nous. Si la frustration engendre une quelconque violence envers toi, alors clairement c'est la marque d'une domination vis à vis de toi, et c'est la chose la plus dangereuse qu'on puisse avoir.

Je m'exprime à l'affirmative mais ce n'est pas péremptoire, juste mon avis

Par Tessa : le 30/07/19 à 00:55:49

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33270 messages

309 remerciements
Dire merci
Oui, je comprends ce que tu veux dire juliedebert .

Mais entre le cheval qui se jette sur sa nourriture et celui qui attend sagement, il y a quantité d'options.

Galistra EST agressive quand elle mange, j'impose le respect mais je ne vais pas la tenir à l'écart de sa bouffe pendant 10 minutes pour cela.
Elle sait qu'elle doit y aller calmement, qu'on ne m'agresse pas et qu'on ne me bouscule pas.
Mais c'est à chaque fois avec beaucoup de fermeté de ma part et aussi beaucoup d'attention.
Ce n'est pas le cheval a qui on peut faire confiance quand on distribue la nourriture.
C'est la seule des 9 chevaux à la maison qui est comme ça et globalement, c'est une jument qui "discute" chaque décision... Elle m'apprend à avoir de l'ancrage et le sens du compromis.

Dunia, c'est juste qu'elle oublie parfois qu'il y a un obstacle entre la nourriture et elle, mais ça peut être un poulain, un humain, une brouette ou un mur... Quand elle se prend le mur, elle reste stupide 2 secondes genre "ben, pourquoi j'suis pas passée moi?". Je l'appelle Averell.
C'est pas un problème d'éducation du tout, c'est juste qu'elle oublie qu'il y a un corps qui suit sa tête.
Par contre, la tenir à distance de la nourriture... euh, à un moment, elle va y aller quand même... toujours sans agressivité, mais juste elle va y aller, peur ou pas, danger ou pas, mur ou pas.
Dunia c'est la version tank.

Donc, oui, sûrement que la technique pure et dure fonctionne, mais ce n'est pas ce que je pratique, parce que je préfère fonctionner suivant le caractère de chaque cheval.
Ils ne sont pas mal élevés, ils sont tous différents et le respect est mutuel.

Par Matchbox : le 30/07/19 à 15:31:05

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
2209 messages

144 remerciements
Dire merci
Gérer la frustration c'est effectivement important, et c'est dans cee moments que l'on peut se faire une idée du respect instauré. Et surtout, ça permet de réduire le stress. Les chevaux qui vivent en box et reçoivent des rations font des coliques car ils ne savent pas gérer cette frustration et s'énervent, ce qui énerve les autres. Si la distribution et l'attente se font dans le calme, le cheval ne s'énervera pas et se jettera moins dessus. Il y a d'autres facteurs qui rentrrent en jeu aussi: la faim, les habitudes, comment ils sont tenus à distance etc.Un cheval qui a la dalle depuis 6h sera forcément plus nerveux qu'un cheval qui a terminé son foin il y a 2h, de même si on ne les fait pas poireauter à discuter pendant 10 min, etc.
Je ne comprends pas non plus l'intérêt de faire éloigner le cheval alors qu'il est en train de manger, et y trouver une carotte dans le seau n'a pas de valeur de récompense à mon sens, ça ne change rien. La récompense serait qu'une fois qu'il s'est éloigné, on aille vers lui pour lui donner la carotte et le ramener au seau, ou alors lui amener le seau. Sinon, il va surtout chercher comment retourner au seau au plus vite, voire comment ne pas s'en éloigner.

Par Kindy49 : le 30/07/19 à 17:42:59

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1274 messages

64 remerciements
Dire merci
Véronique de Saint Vaulry a pas mal écrit là dessus. Pour elle la politesse aux repas est le fondamental du respect. Et cela s'apprend.

Par Juliasam : le 30/07/19 à 21:30:59

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Bon voilà ma nouvelle routine.
J'ai pris un baton et au bout j'y ai attaché une longe. Mon compagnon est entré dans le pré avec les bottes de foins et à commencé à séparer les tas. Pendant ce temps, j'ai tenu les chevaux à distance en faisant tournoyer le baton-longe en l'air... et bien ça n'a jamais été aussi calme. Elle sont toutes restées à bonne distance, genre 30 mètres, dans le calme. Quand mon compagnon a finit de distriubuer les tas, j'ai donné l'ordre aux juments pour aller manger. Elles sont restées un peu hébétées, n'ont pas compris de suite et ont attendu qu'on sorte du pré pour aller manger.
Je pense que dorenavant je procèderais comme ça. Peut-être qu'elles finiront pas comprendre et que je n'aurais plus besoin du baton-longe.

Pour la jument en question, j'ai été la voir aujourd'hui pendant qu'elle mangeait. Je n'ai.pas pu la caresser. Quand je m'approchais d'elle, elle s'en allait vers un autre tas. Deux fois de suite. Qu'en pensez-vous ?

Par BountyB : le 30/07/19 à 22:48:23

Déconnecté

Inscrit le :
01-11-2011
2374 messages

71 remerciements
Dire merci
Peut-être que tu y es allée un peu fort, mais c'est pas grave. Au fur et à mesure, tu pourras diminuer la pression et ça ira bien.

Par juliedebert : le 30/07/19 à 23:24:08

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9686 messages

145 remerciements
Dire merci
Oui, les chevaux entre eux d'ailleurs agissent comme ça, en y allant fort au début, puis petit à petit ils laissent réduire la distance.

Par Juliasam : le 30/07/19 à 23:32:53

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Il faut que je m'ajuste moi aussi
Mais je ne les ai pas touchée, uniquement fais tournoyé la longe au dessus de moi. Elles ont du être surprise. On verra comment ça évolue.

La seule qui n'a pas compris est mon poulain de deux mois et demi, lui s'approchait pour des calins. Je l'ai quand même envoyé rejoindre le troupeau (qu'on s'entende, je ne l'ai pas touché hein), autant qu'il aprenne directement

En tout cas c'était serein et agréable de nourrir dans le calme. On a pas perdu de temps non plus, on a fait le plus vite possible.

Et je n'ai pas eu besoin de faire tournoyer la longe pendant tout le long. Au bout d'un moment elles sont restées à distance d'elles mêmes.

Encore une fois je vous remercie pour tous vous conseils.

Par juliedebert : le 30/07/19 à 23:40:25

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9686 messages

145 remerciements
Dire merci
De rien ! Tant mieux si cela vous a tous apaisés

Par SDE : le 31/07/19 à 09:02:28

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17594 messages

127 remerciements
Dire merci
J'ai vu beaucoup d'accidents parce que les propriétaires toléraient justement les grimaces et mauvaises têtes de leurs chevaux...mais ils sont si gentils
ha oui je le vois souvent aussi
"mais c'est son caractère"
"il ne fait rien de mal"
bah l'ardennais en question sait bien que si je dis "gentilles oreilles " et qu'il continue ses grimaces il ne sera pas nourri et en cas d'intrusion aura la baguette aux fesses. Et bizarrement il se recule et détourne puis attend mon ordre pour manger mais je suis trop méchante et sévère ! Et son proprio se f** de moi car je prends une baguette ! je suis une grosse trouillarde timorée bien sûr (sauf qu'aucun cheval ne me marche sur les pieds tiens !)

Quand c'est le cheval d'un autre, c'est encore autre chose, parce qu'on ne peut pas forcément régler le problème avec le travail ou autre.
justement je suis dans ce cas.
Pas le droit de travailler/ manipuler le cheval
le proprio supporte des coups de, tête ou que le cheval mette le nez dans le seau quand ils l'apportent. Ils ne s'offusque pas d'être bousculé de temps à autre.
Pour moi c'est hors de question, le cheval est déjà "insolent" au pré, menaçant devant la nourriture, je trouve ça hyper dangereux en + il est juste énorme, une montagne ! ! un rouleau compresseur !

Ok je te chasse te son sceau, mais j'y ajoute un bout de carotte : elle va se rendre compte que c'est pas la mort de se laisser prendre sa bouffe parce qu'elle y gagne aussi quelque chose.
mais ça ne travaille pas forcément le respect.
Le respect c'est qu'en plein hiver quand un cheval a réussi à déterrer un brin d'herbe sous 1m de neige, le dominant le chasse et vient lui prendre.
Si un rapide a réussi à arriver le premier à la mare, en plein été et que c'est la dernière goutte d'eau, le dominant le chasse et lui prend.

Pcq le dominant a accès prioritaire aux ressources, ça sera lui le survivant du plus rude hiver ou de la plus rude sécheresse et c'est lui qui transmettra ses gênes, les autres n'ont qu'à crever.

l'accès indiscuté aux ressources ça doit être un réflexe, "il arrive je me pousse", par une réflexion "s'il me prend mon seau c'est qu'il va mettre une carotte donc je me pousse"....

"de temps en temps, décider de l'écarter de son foin". Depuis quand l'aléatoire est utile chez le cheval?
Soit le cheval se bouge systématiquement quand on arrive, soit pas.

Tessa je me suis mal faite comprendre.
mon cheval me respecte je ne le chasse en rien.
Si un cheval est borderline, faut une bonne leçon, bien suivie pour mettre les pendules à l'heure, et ensuite de temps en temps vérifier par des tests (d'où "de temps en temps l'écarter du tas de foin" si c'est acquis ya pas de raison de s'acharner sur ce pauvre cheval devenu respectueux qui veut juste manger en paix.
Si le test n'est pas concluant, repasser à la phase "respect absolu" et le chasser systématiquement du tas jsuqu'à ce qu'il ait compris.

En revanche, avec Galistra, je m'impose à côté d'elle quand elle mange et je la caresse, que ça lui plaise ou pas
mais là elle te tolère juste dans sa zone. on n'est plus dans l'exigence d'un respect avec exclusion de ta zone de sécurité.

Je n'ai.pas pu la caresser. Quand je m'approchais d'elle, elle s'en allait vers un autre tas. Deux fois de suite. Qu'en pensez-vous ?
parfait elle te laisse l'accès au tas de foin en refusant d'entrer dans ta zone de sécurité.
Du coup pour nourrir tu es tranquille. Et elle, est tranquille à manger.
Il y a d'autres moments pour caresser, lors d'une visite, d'un pansage, d'un travail etc.

comme tu le vois c'est plus sécuritaire, plus rapide et pour eux plus calme car une fois que vous avez fini ils peuvent manger à leur guise.

Par Juliasam : le 08/08/19 à 02:13:24

Déconnecté

Inscrit le :
23-06-2019
21 messages
Dire merci
Juste pour vous donner des nouvelles.
Donc voilà, on a continué à maintenir les chevaux à bonne distance le temps que l'on prépart les tas de foin dans le pré, il faut dire que c'est un succès. Chaque jour va mieux. Maintenant, même plus besoin de gesticuler avec la corde, elle comprenne quand on sort le foin, elles s'éloignent. Il y en a encore une ou deux de temps en temps qui essaie de venir manger avant que je ne donne l'ordre, je les chasse avec la corde. Donc une personne nourrit, l'autre aide et maintient les chevaux à distance. Elles ont bien compris l'ordre pour venir manger et quand elles attendent, sont calmes.
Pour la jument qui avait levé les postérieurs, cela a été hyper bénéfique. Tous les jours je l'ai prise à part et lui ai donné des carottes qu'elle pouvait prendre uniquement sur ordre. Et aujourd'hui, je me suis approchée d'elle pour la caresser pendant qu'elle mangeait son foin et elle n'a rien fait. Ni grimace ni rien. Je l'ai caressée 20 seconde, je ne voulais pas l'embêter plus.
Je suis super satisfaite !


Message édité le 08/08/19 à 02:14

Par dejavu : le 08/08/19 à 10:50:39

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
9148 messages

447 remerciements
Dire merci
Voilà qui fait plaisir à lire! :-D

Par juliedebert : le 08/08/19 à 11:36:11

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9686 messages

145 remerciements
Dire merci

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 561) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Selle obstacle
1750€
Van Bockmann 1,5
3500€
belle jument pie
jument irish cob
jument irish cob
jument Irish Cob