Forum cheval
Le Forum Cheval

Soins au pré, jument qui fuit

Sujet commencé par : Nat2603 - Il y a 18 réponses à ce sujet, dernière réponse par K.Zel
Par Nat2603 : le 20/06/19 à 09:22:35

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2019
27 messages
Dire merci
Bonjour,

Pout résumer mon histoire avec ma jument. J'en suis devenue la gardienne il y a presque 3 semaines (je l'ai rapproché de moi à ce même moment). Elle est suitée d'une pouliche de moins de 2 mois.
Depuis ma première visite en début d'année, je suis allée la voir 2 fois par mois histoire de commencer à faire connaissance et d'être sûre de mon choix.
Elle était dans les montagnes et vivait en troupeau.

Actuellement, elle vit au pré et commence l'intégration avec deux ponettes.

Elle connaît le bruit de ma voiture et se rapproche de la clôture quand j'arrive. Elle m'accueille en hénissant et s'approche tout en gardant une certaine distance. Sa fille, de son côté vient chercher les gratouilles.
Ensuite je vais la voir, lui tend la main, elle la sent, je la retire et elle retourne à son occupation favorite: brouter. Je vais la voir ensuite pour la caresser et faire un petit état des lieux. Souvent elle accepte et parfois, elle s'éloigne.

Elle se fait dévorer par les taons alors j'ai dû lui mettre de la crème. Elle accepte au début mais se barre rapidement. Je la suis jusqu'à ce qu'elle s'arrête, machonne et je retourne la voir et je continue le soin. Mais elle ne reste pas et repart.
Si les ponettes sont sur son passage, elle les chasse. La dernière fois, elle a même croquer un bout de croupe d'une des ponettes.

Du coup maintenant, elle a tendance à partir dès qu'elle me voit avec le tube à la main.

En 11 ans entre vie en troupeau, puis ses 4 dernières années où elle a pouliné, elle n'a pas été habitué à être manipulée pour des soins.

Pour le pensage, je profite qu'elle est la tête dans le foin. Au début, elle part et fini par se poser avec moi.
Il n'y a que pour lui virer les mouches plates où elle fait preuve de patiente. Je lui met de l'huile d'amande douce mais pareil, faut pas que je m'attarde sinon elle part.

Pour moi, j'ai l'impression que c'est le fait de mettre un corps étranger, une texture qu'elle ne connaît pas qui la dérange.

On a commencé à faire quelques sorties en main. Tout se passe bien à part le fait qu'au début de promenade, elle se jette un peu sur l'herbe.
Je suis tentée de la prendre et de l'amener sur l'air de pensage voir comment ça se passe.

Jusque là je faisais les soins au pré, le temps qu'elle prenne ses marques. Et avec la petite, je suis tranquille.

J'aimerai qu'elle associe soin = confort. Et arriver à faire en sorte qu'elle ne fuit plus dès que je dois lui appliquer un corps gras.
Et aussi associer mes visites à un moment agréable.

Je vais les voir 4 à 5 fois par semaine. Une fois, je me pose juste dans un coin.

Peut être que j'en demande trop alors qu'elles viennent d'arriver...


Message édité le 20/06/19 à 09:26

Messages 1 à 18, Page : 1

Par dilou : le 20/06/19 à 09:43:54

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
34669 messages

368 remerciements
Dire merci
Tu ne peux pas lui passer un licol ?
Ma jument très familière se laisse difficilement soigner si elle n'a pas le licol. Et quand elle l'a, elle ne bouge pas une oreille.

Par Heco2 : le 20/06/19 à 09:56:49

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
636 messages

62 remerciements
Dire merci
Ta démarche me semble tout à fait louable et respectueuse. Cependant, tu ne pourras pas rendre tous les soins agréables. Peut-être que l'application de pommade sur des piqûres restera toujours quelque chose de désagréable pour elle. Et quand elle est en liberté dans son pré, elle s'éloigne de ce désagrément, c'est normal.
Dès que tu pourras, passe lui le licol, même sans l'attacher, pour lui indiquer qu'elle n'est pas libre de partir. Un cheval peut apprendre à accepter les soins. Mais pas toujours à les apprécier.
Si tu remarques qu'elle aime quelque chose en particulier, comme une grattouille à certains endroits, tu peux l'associer au soin pour qu'elle fasse une association positive...

Par Nat2603 : le 20/06/19 à 10:03:40

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2019
27 messages
Dire merci
Je vais essayer avec le licol.

Par Nine81 : le 20/06/19 à 10:06:47

Déconnecté

Inscrit le :
18-04-2014
2874 messages

77 remerciements
Dire merci
Idem pour la mienne 26 ans, si j'arrive avec le tube de crème sans avoir mis le licol même pas je l’attrape ... et pourtant une fois le licol passé elle ne dit plus rien.
ancienne jument qui a fais 15 ans de club, donc les soins elle connait

Par Heco2 : le 20/06/19 à 10:15:44

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
636 messages

62 remerciements
Dire merci
A l'inverse avec mon poney pourtant assez turbulent, quand je débarque au pré avec le matos pour lui enlever les tiques et renouveler son traitement cutané anti-tiques, il rapplique direct et s'immobilise jusqu'à la fin des soins. Son bout du nez s'allonge tellement il apprécie !
Ça dépend des soins et des chevaux...

Par Nat2603 : le 20/06/19 à 11:29:07

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2019
27 messages
Dire merci
Merci pour vos réponses.
Je vous dirai ce que ça a donné. Le licol, elle n'a trop connu ces dernières années.

Mais y a eu du progrès. Lorsque j'allais la voir dans son ancien troupeau. Difficile de lui mettre. J'ai repris avec friandise en renforcement + et elle me donne plus facilement la tête maintenant.

Par K.Zel : le 20/06/19 à 11:38:02

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
7615 messages

329 remerciements
Dire merci
Déjà, la jument a une attitude tout à fait normale/classique.
ensuite ce que tu décris ressemble à un vrai problème de timing. Je cite :

Elle se fait dévorer par les taons alors j'ai dû lui mettre de la crème. Elle accepte au début mais se barre rapidement. Je la suis jusqu'à ce qu'elle s'arrête, machonne et je retourne la voir et je continue le soin. Mais elle ne reste pas et repart.

Donc tu insistes, elle se "rend" et tu lui fais quand même. C’est exactement l'inverse qu'il faut faire. Elle fuit, OK, et quand elle se rend, il faut lui foutre la paix.
Pour le soin ici, déjà en effet passer par le licol. E ne faisant pas systématiquement licol + soin, sinon, elle se barrera quand elle verra le licol.
Pour l'habituer à la crème qu'elle déteste, il ne faut pas dépasser ses limites. , et donc y aller par petites touches. On doit toujours cesser avant la défense, pour toujours rester dans le confort.
D'un côté la jument verra que ça n'est pas si terrible
De l'autre côté, tu ne renforceras pas son comportement de fuite comme c'est le cas actuellement.
Il faut se contenter de très peu au début. Surtout ici, c'est un soin non vital, donc c'est le bon moment poru instaurer un bon contrat de confiance (pas celui de Darty, hein )

Ce que tu peux faire, concrètement.
tu la mets à l'attache, si elle supporte bien, bien sûr, mais au moins au licol, parce que ça sera plus simple pour toi.
Tu poses une seule noisette de crème,en t'assurant qu'elle reste calme,e t tu félicites +++ l'absence de réaction, quitte à agrémenter d'une friandise.
Tu lui fous la paix ensuite, en gros tu lui fais faire une pause, puis tu y reviens.Si elle réagit fortement, tu peux l'emmener brouter 5 mn absolument une fois le retour au calme revenu, pas avant.
Et pour la crème, ne pas être trop gourmand, ne vraiment faire qu'un tout petit peu à la fois, une pause, y revenir. tu pourras au fil du temps augmenter le temps passé à mettre la crème.
Si jamais elle bouge direct quand tu apportes avec ta crème sur la main, eh bien tu poses quand même. tu restes en contact jusqu'à ce qu'elle se calme, tout en restant toi-même hyper calme. Dès qu'elle cesse de bouger, tu cesses immédiatement de la toucher, tu félicites et pause et/ou récompense.

Le principe est simple ; Si le cheval bouge à la stimulation alors qu'il ne doit pas bouger, je maintiens la stimulation, sans la réduire ni l'augmenter jusqu'à ce qu'il s'arrête. Si le cheval ne bouge pas, comme attendu, je cesse vite la stimuletion qui lui est désagréable pour ne pas le pousser à fuir de nouveau (surtout comme ici que cette fuite est un succès, pourquoi s'en priver ?)
Ça demande timing, tact, calme et patience, mais tu auras vite des résultats.

Par CaroDadou : le 20/06/19 à 11:44:19

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
17166 messages

194 remerciements
Dire merci
+10000 avec k.zel

Par equifeel : le 20/06/19 à 12:30:28

En ligne

Inscrit le :
16-09-2009
6222 messages

231 remerciements
Dire merci
Pareil, tout est bien expliqué par K.zel.

Par tianma : le 20/06/19 à 13:24:38

Déconnecté

Inscrit le :
30-11-2005
3919 messages

50 remerciements
Dire merci
idem qu'expliqué juste au dessus, cela marche très très bien y compris pour des soins assez lourd (la dernière fois que j'ai appliqué cette méthode c'était sur un ane avec une plaie béante horrible soignée maintes fois par le véto et qui ne supportait même plus qu'on approche la main de la zone.
En 1 séance d'approche/retrait, il se laissait nettoyer la plaie et tartiner de crème.

Sinon, le cliker-training fait des merveilles aussi en médical training mais cela demande de si connaitre et d'y initier la jument!

Par Pili : le 20/06/19 à 13:26:31

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7628 messages

218 remerciements
Dire merci
c'est la nouvelle mode de vouloir panser/soigner un cheval sans l'attacher (ou au moins le tenir) ? Pcq ça fait le xième post où je constate çà et de préférence sur des chevaux peu/pas éduqués.

Chez moi, à une exception près, soit je viens avec mes brosses et se fait brosser qui en a envie (toujours les même), soit j'ai décidé qu'il y avait des choses à faire sur le cheval et là on passe le licol on met le cheval a un endroit prévu pour (ou un coin de pré mais tjs le même) et le cheval sait qu'il n'a pas voix au châpitre (bien sûr que j'écoute les éventuelles protestations mais en définitive c'est moi qui ai le dernier mot même si on négocie).

Tous les chevaux n'aiment pas être pansés et énormément de chevaux n'aiment pas du tout l'odeur des produits répulsifs. Ils ne comprennent pas la relation 'je pue donc j'ai moins de mouches) et en ne leur mettant pas de licol on leur laisse en quelque sorte le choix de faire quelque chose qui leur plait (brouter) ou quelque chose qui ne leur plait pas (puer), mettez vous 2 secondes à leur place et le choix sera vite fait.

Par Heco2 : le 20/06/19 à 14:28:34

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
636 messages

62 remerciements
Dire merci
Il suffit d'observer les chevaux "au naturel" pour constater qu'ils ont très peu de contacts physiques entre eux. Tout au plus quelques minutes de grooming par jour.
Être touché n'est pas quelque chose de spontanément agréable pour un cheval. Beaucoup de chevaux en liberté s'éloignent spontanément quand on les papouille trop. C'est leur nature qu'il faut respecter. Mes chevaux en liberté apprécient quand on "broute" côte à côte (même si en vrai je ne broute pas ) Le cheval aime être "à côté de", pas se faire tripoter. C'est de l'éthologie au sens propre du terme.

Par dejavu : le 20/06/19 à 17:00:01

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
9488 messages

502 remerciements
Dire merci
Ce que tu considères comme des soins de confort n'en sont manifestement pas pour elle. Est-ce bien indispensable de tartiner les piqûres de taon avec une crème qui - pour le cheval - a une odeur désagréable...
Elle vivait dans la montagne et en troupeau et a dû en voir bien d'autres ;-)

La tronche de mon cheval sur une photo où une amie bien intentionnée qui le surveillait pendant mes vacances a entrepris de lui shampooiner la queue....Il a accepté bravement la chose mais se demandait où il était tombé... quant à elle, elle pensait bien faire puisqu'elle lavait régulièrement sa jument et la tartinait de crèmes au moindre bobo

Par Nat2603 : le 20/06/19 à 18:36:10

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2019
27 messages
Dire merci
Après ça ne fait que 3 semaines que je l'ai. Je ne la panse pas à chaque fois que je viens. Je passe aussi du temps à l'observer elle et sa petite.
Et je ne la papouille pas particulièrement car ce n'est pas son truc.

Pour le licol, elle se laissait panser sans trop partir quand j'allais la voir mais le message est passé. :-)
Disons que C'est le début. On cherche toutes les 2 nos marques.

Par contre ça peut être bien qu'elle puisse accepter qu'on la maniuple. Ça pourrait s'avérer utile en cas de blessure.

Je suis d'accord que ce n'est pas grave en soi les piqûres de taons et qu'elle a dû en voir d'autre.

Aujourd'hui, il y a de nouvelles juments dans la pature voisine et le temps est orageux. Je me contente juste de regarder rapidement si tout va bien. Et de me poser dans l'herbe.

Merci pour tous vos conseils.


Message édité le 20/06/19 à 18:59

Par Heco2 : le 20/06/19 à 20:39:21

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
636 messages

62 remerciements
Dire merci
Il est important bien-sûr qu'elle se laisse manipuler. Mais pour des soins nécessaires et désagréables, il faut mettre le licol. Pour lui faire passer le message : "je te demande d'accepter le soin même si tu n'aimes pas". En liberté dans son pré, elle fait ce qu'elle veut.
Soigner un cheval en liberté au pré c'est possible mais il faut un bonne dose de confiance et de complicité, acquise au fil des années.

Par equifeel : le 20/06/19 à 21:01:33

En ligne

Inscrit le :
16-09-2009
6222 messages

231 remerciements
Dire merci
Le licol, il faut aussi le mettre pour rien que ce soit pas le jour où il y a un soucis qu'on constate en plus que metre un licol est compliqué avec elle.
Faut pas que le licol = soin. Faut que licol = tout ce qu'on fairre avec l'humain et dans le respect.

Par Nat2603 : le 21/06/19 à 06:52:41

Déconnecté

Inscrit le :
18-02-2019
27 messages
Dire merci
C'est ce que j'ai aussi pu faire et ce que je continuerai à faire. Je sais que le licol pour le moment c'est encore à travailler même si elle a bien progressé.
Hier, j'etais partie dans l'optique de faire de la désensibilisation du licol à la petite. Ma jument s'est barrée en voyant le licol. J'ai appliqué ce que k.zek a dit et je lui au foutu la paix. Y a pas eu de retour avec le licol car le troupeau était énervé, l'orage approchait. Je suis retournée la voir entre temps sans licol au début, elle me présentait ses postérieurs (c'est la première fois qu'elle me fait ça ) et puis elle a fini par s'apaiser. Je ne pouvais pas rester plus longtemps.
C'est une jument qui a besoin qu'on prenne le temps avant de nous laisser entrer dans sa bulle. Elle est assez sensible de l'avant main.
Et je tiens compte du fait qu'elle ait sa pouliche.



Message édité le 21/06/19 à 06:59

Par K.Zel : le 21/06/19 à 12:55:45

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
7615 messages

329 remerciements
Dire merci
Elle peut aussi être plus méfiante que d'ordinaire comme elle a sa pouliche. Ici, j'ai eu une fois une pensionnaire absolument royale : pratique, sympa, fiable. Du jour où elle a eu sa pouliche, elle est devenue très compliquée à attraper, même si ça s'est tassé après un mois ou deux.


Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 804) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 2 utilisateurs sur cette page : et 2 invité(s)

Les dernières annonces

Poney 1/2 sang
300€
Témoignage
5 LICOLS
30€
CHAPS BON ETAT
40€
selle colorado
Cheval de sport