Forum cheval
Le Forum Cheval

Cheval timide et "leadership variable"

Sujet commencé par : Plectrude - Il y a 22 réponses à ce sujet, dernière réponse par laureBrrrrr
Par Plectrude : le 28/01/19 à 19:45:23

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Alors, je savais pas trop comment intituler ce post

Voilà le soucis. Ma 6 ans (bientôt 7 ohlala c'est fou) est adorable, assez patachonne voir d'un naturel mou . Mais elle est aussi d'un naturel anxieux, et timide, même si assez curieuse finalement (au cas où il y ait à manger quelque part).

Je l'ai beaucoup beaucouuuup sortie en extérieur surtout l'année de son débourrage, donc elle passe relativement partout (ville, passage sous des chemins de fer, zone touristique, flotte, autres écuries, etc... pas que de la forêt quoi). Néanmoins elle garde son tempérament, donc s'inquiète facilement, mais se laisse rassurer, sait prendre sur elle, a appris à faire confiance quand le cavalier dit que "c'est ok", et redescend très vite en pression quand le "danger" est identifié ou passé.

De temps en temps je dois encore descendre pour "montrer la voie" mais c'est vraiment exceptionnel et vraiment en cas de danger quand je ne peux pas lui laisser d'espace pour étudier le problème (genre la banderole de La Fête à Mickey qui vole au vent alors qu'on passe un gros rond point très passant ).

Mon problème... c'est quand on sort avec un autre cheval timide. Et/ou jeune.

Parce qu'à ce moment là, je perds, à cheval, TOUT leadership. C'est à dire que si l'autre cheval est inquiet, elle est inquiète, et il devient hors de question pour elle de se confronter à son inquiétude. Si l'autre cheval ne va pas voir, elle ne va pas voir non plus, elle ne passera pas devant. Et ce même en face de situation qui ne lui pose aucun problème quand elle est seule.
Par exemple, un chien qui aboie derrière une grille. Elle en a vu 200, elle se méfie mais passe sans aucun problème. Mais si on est avec un autre cheval qui s'arrête, impossible de passer devant lui. Si je descends, ça va (mais elle reste plus inquiète que seule ou avec des chevaux expérimentés).

Pourtant aucune grégarité, l'autre cheval peut partir au galop sans elle, ou prendre le chemin de droite alors qu'on prend le chemin de gauche, elle ne va ni s'énerver ni s'inquiéter. Idem si on est en groupe, on peut s'en séparer sans problème.

Voilà c'est un peu l'énigme pour moi, c'est pas un gros problème, mais je me demande bien comment travailler ça ! Je ne vois pas quelle brique manque côté confiance.

Des idées ?

Messages 1 à 22, Page : 1

Par swann : le 28/01/19 à 19:51:56

En ligne

Inscrit le :
19-10-2011
12176 messages

276 remerciements
Dire merci
D'où les limites de la monte en dextre...le cheval s'en remet à son congénère, parait pouvoir tout affronter , et c'est une autre chanson quand il est seul

Pour toi c'est la même situation mais inversée, elle partage la peur

Par Plectrude : le 28/01/19 à 19:54:54

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Je ne suis pas sûre de te comprendre swann, tu peux développer ?

J'ai pas mal sorti ma jeune en dextre c'est vrai, mais monté (du coup c'est elle qui était devant, et mamie-l'experte en main qui soupirait d'ennui quand la jeune avait peur ).

Et surtout, pas exclusivement. Maintenant ça fait bien 1 an qu'elle sort à 90% seule avec moi.

Par beeboylee : le 28/01/19 à 20:02:17

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
59990 messages

373 remerciements
Dire merci
Malik est un peu comme ça.
Seul avec moi,il gigote mais va où je veux.
Contaminé par chou,il va au charbon et le draine mais avec bcp plus de réticences.
Cela dit,il finit toujours par revenir avec moi et entraîner l autre.
Mais on a des km de confiance mutuelle au compteur.

Par zapi : le 28/01/19 à 20:04:10

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7066 messages

22 remerciements
Dire merci
Je vais suivre si jamais tu as des conseils !

Perso je trouve que c'est un comportement assez classique. En balade mon cheval passé partout, quand on sort en groupe, si yen a un qui s'arrête tout le monde s'arrête en mode "y'a un loup faut surtout pas avancer" Et quasi tous les autres chevaux qui seraient passé sans se poser de questions il faut leur demander fort voir se fâcher un peu pour qu'ils acceptent de reenclencher la marche avant et de passer devant le copain qui a peur

Par beeboylee : le 28/01/19 à 20:07:59

En ligne

Inscrit le :
08-05-2004
59990 messages

373 remerciements
Dire merci
Oui. Tu as raison.
Ils sont très forts pour se parler par signaux et se persuader que leurs humains sont de purs inconscients

Par Plectrude : le 28/01/19 à 20:14:21

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Oui en fait c'est peut être plus la règle que l'exception

C'est vrai que Kaline, ma précédente, elle est vraiment guerrière, il faut vraiment y aller fort pour lui faire peur. Si les autres ont peur... elle leur mord les fesses pour qu'ils avancent mais ne se sent pas concernée par l'objet de leur inquiétude

Et comme le pote avec laquelle je fais le plus de km, il a des chevaux aussi très très sereins, et hyper rassurants pour les autres chevaux... j'ai pas beaucoup de comparatif côté chevaux timides.

Par swann : le 28/01/19 à 20:19:50

En ligne

Inscrit le :
19-10-2011
12176 messages

276 remerciements
Dire merci
Je voulais dire que quand tu prends un jeune en dextre, tu peux croire fabriquer un warrior...pis tu découvres que non, il s'est juste calqué sur le calme du congénère

Le pb c'est l'effet calque

Par Tessa : le 28/01/19 à 22:50:47

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
32893 messages

249 remerciements
Dire merci
Si ton cheval manque d'assurance et se fie à toi lorsque vous êtes à deux, c'est logique.

Et c'est aussi logique qu'il se fie à un congénère si il y en a un "sous la main".

Dans ce cas-là, il faut travailler la confiance en "couple", sur les 2 chevaux, leur expliquer que personne ne va mourir, qu'on va prendre le temps et que ça va aller.
Peu à peu, il s vont se rassurer et les cavaliers vont à nouveau exister.

Par laureBrrrrr : le 29/01/19 à 06:27:00

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
76540 messages

177 remerciements
Dire merci
L'effet "congénére" est super puissant et reste super utile pour désensibilisé a certains trucs ... mais peut "cacher" des soucis.

Tu es ou en ballade ? devant ? derrière ? botte à botte ?

Comment tu bosses que ça coince ?

Quand tu dis que tu descends ça va je me demande si le transfert travail a pied travail "monté" est vraiment bien fait, parce que t'as les codes a pieds donc même avec un autre cheval mais pas réelement monté ?

peut être déjà verifier les mécanismes montés sur des peur plus poussées ou dans des environnements de travail avec beaucoup de sollicitation.

ëtre toujours cheval de tête

et passer le temps qu'il faut monter quand ça coince comme une dessensibilisitation de base, quitte a provoqué brusquement le mouvement en avant si elle le refuse

Par laureBrrrrr : le 29/01/19 à 06:30:17

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
76540 messages

177 remerciements
Dire merci
De temps en temps je dois encore descendre pour "montrer la voie" mais c'est vraiment exceptionnel et vraiment en cas de danger quand je ne peux pas lui laisser d'espace pour étudier le problème

oui mais du coup un autre cheval inquiet c'est le même danger que Mickey finalement pour elle, donc d'une façon tant que tu devras descendre pour Mickey tu auras le même soucis avec deux chevaux.

Finalement elle est "juste" pas encore complétement avec toi et ou désensibilisé a l'environnement.

Continuez a travailler seul sur de "gros" truc dedans ou dehors déjà voir si ça améliore un peu a deux , et a deux essayer si l'autre proprio est d'accord de trouvé de "petite sollicitation" ou vous pensez que le niveau de stress sera doux pour les deux chevaux (donc plus facile de débloquer la situation).


Par luck40 : le 29/01/19 à 10:31:06

Déconnecté

Inscrit le :
08-12-2013
2258 messages

95 remerciements
Dire merci
J ai le même chez moi. Et il n a jamais été sorti en dextre. Il est toujours sorti seul. Les rares fois où j'ai pu faire des ballades avec quelqu un d autre il se cale derrière le cheval et refuse de passer devant. C'est à se bagarrer complet... j'ai donc fait le constat que c est un trouillou, seul il est bien obligé de se gérer mais avec un autre cheval il va se reposer sur lui. Au pré il est avec mon type shet et là il se repose complètement sur lui. Le shet passe toujours en premier et gère la vie. Il va boire le grand va boire. Il va se coucher le grand suit. Un truc fait peur c'est le petit qui va aller voir, le grand suit de loin et examine de loin. Pareil si je les prends en longe en main pour les changer de pré le grand va toujours rester un peu derrière le petit (Alors pas derrière réellement puisque l un est à ma gauche et l autre a ma droite mais dans le contexte le grand va se traîner pour ne pas être devant le petit).



Message édité le 29/01/19 à 10:34

Par sheytana : le 29/01/19 à 10:34:18

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
132312 messages

1338 remerciements
Dire merci
Et si tu la mets devant l'autre cheval tout le long, elle fait pareil ? Genre si elle voit le chien en premier et que tu lui demandes d'y aller, si l'autre cheval s'arrête alors qu'il est derrière, est-ce qu'elle fait pareil ?

Par Plectrude : le 29/01/19 à 11:09:03

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Tu es ou en ballade ? devant ? derrière ? botte à botte ?

Comment tu bosses que ça coince ?


N'importe où, et comme dit l'autre cheval peut partir au galop devant ou partir dans l'autre sens derrière, elle va poser des questions avec ses oreilles parce que ça va l'interpeller, mais c'est tout, elle ne sera pas inquiète.
On est majoritairement devant, parce que quand j'emmène des gens c'est pour aller dans des coins qu'ils ne connaissent pas en général.

oui mais du coup un autre cheval inquiet c'est le même danger que Mickey finalement pour elle, donc d'une façon tant que tu devras descendre pour Mickey tu auras le même soucis avec deux chevaux.

Comme dit, je ne descends que si la situation risque d'être dangereuse (là la banderole vue où elle était, si la jument s'écartait d'un coup, y avait un risque réel de prendre un poids lourds dans les fesses... donc je descends). Mais c'est vraiment l'exception, ça a dû nous arriver 3 fois l'an dernier.
Sinon on a regardé passer les TGV, on est passé sous des TER, on a affronté des cygnes, des drônes, des shetlands à roulettes (bon ça ça fera toujours peur je crois )... et quand c'est que nous, si je lui dis "c'est ok va voir", elle est stressée mais elle y va, elle se fie à moi.

Mais bon comme je pars du principe qu'on est jamais à l'abri d'une réaction exagérée (genre debout-demi tour devant le shetland attelé , c'est la seule fois qu'elle me l'a fait mais bon), si y a des véhicules impliqués et que je la sens vraiment tendue, je préfère descendre parce que bah, moi aussi ça me stresse donc ça peut pas bien se passer. C'est très rare, et je pense qu'avec les km ça le sera de plus en plus.

Finalement elle est "juste" pas encore complétement avec toi et ou désensibilisé a l'environnement.

Oui je suis d'accord.
Ce qui m'embête c'est à quel point je la perd TOTALEMENT quand y a un autre cheval qui s'inquiète. Tout peut devenir Le Shetland à Roulettes si l'autre cheval dit "tiens regarde c'est inquiétant), j'ai plus aucune prise sur l'inquiétude qui monte, même pour des trucs qui ne lui poserait aucun pb seule

a deux essayer si l'autre proprio est d'accord de trouvé de "petite sollicitation"

Oui je vais faire ça, l'erreur qu'on a faite samedi c'est de laisser le 4 ans (moins expérimenté mais d'un naturel très confiant) passer devant quand quelque chose l'inquiétait... en même temps on ne voulait pas que ma jument l'engraine dans l'anxiété...

(je lis la suite des messages plus tard, merci pour vos suggestions en tout cas !)

Par Pili : le 29/01/19 à 11:28:28

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7203 messages

169 remerciements
Dire merci
je pense aussi que c'est 'normal'. Mon tout premier cheval de rando (la vraie qui passe partout sur des semaines) n'avait absolument peur de RIEN mais c'était un mou qui ne marchait pas très vite. Quand ça calait devant il calait aussi, par mimétisme; en me fâchant il finissait par passer et les autres suivaient. d'où l'importance d'avoir un cheval de tête fiable. Je dirais que le cheval qui passe alors que tout le reste de la bande bloque devant lui c'est plutôt l'exception qui confirme la règle et que le cheval aura toujours plus confiance en ses copains chevaux qu'en celui sur son dos

Par Dawa : le 29/01/19 à 15:23:26

Déconnecté

Inscrit le :
14-03-2008
2804 messages

26 remerciements
Dire merci
pili j'ai le même, il a un pas de patachon mon gros, du coup on est souvent largué surtout quand on sort avec des jeunes (chevaux et cavalières plus téméraires) sauf que dès que ça bloque, tout le monde plante et attends Oracle, du coup nous on plante pas, on double tout le monde "patachonement" et on passe à l'aise... la derrière tu sens tous les jeunes qui viennent se coller dans ton cul, et après le passage difficile en général les jeunes "prennent la main" pour redoubler au petit trot mon patachon...
c'est la vie... ça me fait sourire

mais par contre pour en arriver la effectivement je n'ai fais que très rarement passer un autre cheval devant dans les situations difficiles... c'était soit moi à pieds, soit à cheval au bout de longue discussion, mais en fait c'est un escroc parce que des fois seul il va me planter des demi tour ou des stops pour pas grand chose, alors qu'en groupe, je sais pas... il sait que c'est sa responsabilité, son rôle et la il affronte tout en tête sans sourciller...C'est ce qu'il aime je pense

Par Plectrude : le 29/01/19 à 21:59:08

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Et si tu la mets devant l'autre cheval tout le long, elle fait pareil ? Genre si elle voit le chien en premier et que tu lui demandes d'y aller, si l'autre cheval s'arrête alors qu'il est derrière, est-ce qu'elle fait pareil ?

Oui, parce qu'elle se pose quand même beaucoup de questions, même si seule elle prend sur elle et m'écoute.
Donc dans ce cas, elle va se poser la question, jeter une oreille vers le cheval derrière voir ce qu'il en pense, et si l'autre s'arrête elle aussi. Elle aura même très très envie de se rapprocher de l'autre voir de se cacher derrière (parce qu'elle sait bien que l'autre n'est pas forcément un Mamie-Mord-Les-Fesses ).

Par contre si juste sur un chemin comme ça, l'autre s'arrête, et repart dans l'autre sens... Elle ne va pas se stresser plus que ça.

Je dirais que le cheval qui passe alors que tout le reste de la bande bloque devant lui c'est plutôt l'exception qui confirme la règle et que le cheval aura toujours plus confiance en ses copains chevaux qu'en celui sur son dos

Bon, d'un côté c'est rassurant, de l'autre c'est frustrant. Parce qu'avec tout le temps investis en extérieur, j'aimerai bien avoir un "vrai cheval de tête sûr". Mais je crois que c'est juste pas dans sa nature, c'est pas grave. Peut être dans quelques années !

Par juliedebert : le 29/01/19 à 22:57:11

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9408 messages

120 remerciements
Dire merci
Je trouve ça assez normal aussi. Logique qu'elle se fie plus à un autre équidé, même si elle reste sous tes ordres.

Si tu en as la possibilité, pars une bonne semaine seule avec elle et la tente. Ca va souder votre relation

Par laureBrrrrr : le 30/01/19 à 07:05:45

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
76540 messages

177 remerciements
Dire merci
Je suis pas aussi sur du coté exception, a la maison même le shetland qui est le roi des trouillous est capable de passer devant dans ses cas la (en main on monte pas dessus) et c'est le moins "bosser".

je pense que a terme sur un cheval sorti régulièrement + confiance au boulot en selle (ou du coup tu as une vrai réponse aussi dans la mise en avant) les chevaux le fond.

Je pense réellement a terme qu'ils peuvent quelques soit le caractère de base avoir plus confiance dans leur humain mais que ça demande du temps.

Par Plectrude : le 30/01/19 à 15:19:56

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11860 messages

139 remerciements
Dire merci
Je pense que sur la mise en avant il y a peut être une piste.

Parce que perso dehors je travaille très "méthodologie de Saint Vaulry" (pas sûre que VSV apprécie l'appellation mais bon ), donc économie des aides, laisser le cheval regarder, ne pas le laisser fuir, mais le laisser faire la démarche d'aller vers l'object de son inquiétude.

De fait quand ma jument s'inquiète, on en est à un stade où, seule, si je lui dis "si si, go go go", elle y va. Par contre si un autre cheval hésite, je n'ai plus de réponse aux jambes, sa peur outrepasse largement le respect des aides.

On va commencer à travailler les monstroz-obstacles (donc sauter des banderolles, couvertures, chandelier-parapluie, etc...), je pense que ça va nous aider à travailler ça, la franchise, la réponse à la jambe en toute circonstance...

Par zapi : le 30/01/19 à 15:30:54

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2007
7066 messages

22 remerciements
Dire merci
A pied généralement ya pas de soucis pour passer.
La réponse aux jambes est à travailler je pense tu as raisons.
Le mien c'est ce qui lui fait défaut. S'il y a un arrêt devant il s'arrête aussi, et faut y aller franchement avec les jambes pour qu'il se dise que tiens ! Elle me demande d'avancer et de doubler.. oooh je sais pas si j'ai bien envie

Et ça fait ça un peu avec tous les autres : tous le monde "bourre" un peu pour que son cheval décolle de terre pour passer devant celui qui bloque pour de vrai

Par Erzebeth : le 30/01/19 à 15:37:37

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
60793 messages

472 remerciements
Dire merci
C'est aussi une question de caractère du cheval je pense. De base ils ont plus ou moins confiance en eux, et ceux qui ont confiance en eux feront plus facilement abstraction de l'attitude de leur congénère (mais de celle du cavalier aussi )
Un cheval qui a peu confiance en lui se reposera plus sur son entourage, équin et humain.
On peut leur faire prendre en assurance, mais un timide ne deviendra jamais un cador.
J'ai le cas avec les miens, Belline a confiance en elle et en son propre jugement. Elle a ses idées à elle. Ca ne l'empêche pas de grimper aux arbres pour des conneries (bon moins maintenant), mais c'est par rapport à son approche des chose et ça sa façon d'apprendre que je dis ça. C'est pas le genre de cheval qui fait tout juste parce que son cavalier d'amour lui a demandé.
Sherpa est plus timide à la base. Alors il passe partout, il est franc et en confiance. mais il n'a pas ce côté indépendant qu'a Bellinda. Ce qui ne l'empêche pas de partir seul en balade, il n'est pas plus grégaire qu'un autre. Par contre, lui, il fait les trucs juste parce qu'il est content de faire plaisir à l'humain.

Par laureBrrrrr : le 30/01/19 à 16:59:30

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
76540 messages

177 remerciements
Dire merci
de ce que tu dis la mise en avant est une "grosse" piste quand même

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 295) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

interressant
1€
offre de prêt
1€
Pension Pruillé
140€
Pension et
330€
Quart de
70€
demi pension
135€