Forum cheval
Le Forum Cheval

Jument blessée... ne se laisse plus approcher

Sujet commencé par : Did - Il y a 11 réponses à ce sujet, dernière réponse par Pili
Par Did : le 24/11/18 à 20:39:10

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2004
867 messages

10 remerciements
Dire merci
Pour poser le contexte: virgule jument de 9 ans, à mes côtés depuis ses 2 ans.
C'est le cheval de ma vie. Proche de moi, câline, joueuse, un amour de poney.
Elle vit au pré avec abri chez mes parents depuis toujours.
Samedi dernier, petit accident... j'ai eu peur... bilan 15 agrafes et des points de suture sur le chanfrein.
Depuis dimanche elle au pré avec son copain, clôture sécurisé partout pour ne pas qu'elle puisse se gratter. sulmidol sur la plaie 1 à 2 fois par jour.
Tout allait bien jusqu'à hier... je ne peux plus l'approcher.
A t'elle pu associer les soins à moi ? La plaie est belle le veto est confiant, peut-elle avoir mal à ce point?
Demain une amie habitué des chevaux va venir voir si elle peut l'approcher.
A vos avis... sa peut durer ?


Message édité le 24/11/18 à 21:04

Messages 1 à 11, Page : 1

Par Tessa : le 24/11/18 à 20:44:11

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
32705 messages

234 remerciements
Dire merci
Il faut toujours être attentif à, quand on fait les soins, faire un renforcement positif (généralement des friandises).

Sinon, le cheval peut choisir d'éviter les soins douloureux ou même dans certains cas, devenir ingérable.

Dans le cas de ta jument, je mettrais les soins de côté pendant un certain temps (tant pis) et je ne viendrais que pour faire des câlins, des grattouilles et donner des friandises.
jusqu'à ce qu'elle soit de nouveau plus en confiance.

Par Did : le 24/11/18 à 20:48:28

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2004
867 messages

10 remerciements
Dire merci
merci tessa tu me confortes dans ce que je pense.
Depuis hier matin j'y suis allée 4 fois juste pour nourrir (foin/ration) et essayer de faire 1 câlin.
J'espère retrouver notre relation d'avant...

Par Pili : le 24/11/18 à 21:44:09

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7124 messages

153 remerciements
Dire merci
les soins c'est jamais drôle et effectivement il faut apprendre aux chevaux à se laisser soigner et les remercier pour leur patience. même si ça ne fait plus mal ça a fait mal et le cheval s'en souvient et il est incapable de comprendre que 'c'est pour son bien'.

Donc oui c'est le moment où jamais de proposer des bonbons (et pas seulement le foin et le grain) quand le cheval se laisse faire gentiment. Et y aller doucement, les chevaux comprennent quand on est à leur écoute et qu'on essaye de leur faire le moins mal possible.

Par Did : le 24/11/18 à 21:48:48

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2004
867 messages

10 remerciements
Dire merci
Merci pili , toi qui a l'habitude des blessures et soins en tout genre, pas de problème à ne pas mettre de sulmidol pendant 2/3 jours ?
J'ai beaucoup de temps dispo jusqu'à lundi midi donc je fais passer du temps au pré avec elle avec bonbons et carotte.

Par equifeel : le 24/11/18 à 21:49:25

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2009
4483 messages

129 remerciements
Dire merci
Je pense aussi que c'est lié à la douleur, des chaires qui se referment, ca tire, ca fait mal et ca titille quand on y touche.

C'est donc fort possible qu'elel fuit quelques temps.

La plupart des chevaux sous fous des granulés ou floconnés. Ca l'aidera à se rapprocher de toi, à t'asscocié à un moment agréable.
A chaque fosi que tu vas au pré, une friandise, sans rien demande,r juste gratuitement en échange d'être à côté de toi, d'accepter uen caresse, puis d'accepter que tu la touches et un peu plus petit à petit.

Ca devrait assez vite revenir. Parfois, pour certains chevaux, faut un peu plus de temps.
Masi quoiqu'il en soit, tu retrouvera à un moment donné, tôt ou tard, ta elation d'avant !

Attention il y aura le retrait des aggraphes, il faudra y aller àgrand enfort de sucrerie, sa préférée

Bon courage et ne désespère pas, tout ceci rentrera dans l'ordre !

Par Did : le 24/11/18 à 21:53:46

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2004
867 messages

10 remerciements
Dire merci
Tous vos messages me rassurent, je ne suis pas pressée. Je veux juste pouvoir la soigner au mieux.
Pour le retrait des agrafes encore une semaine environ... on essaiera de l'attraper sans lui faire peur et puis on sedatera si nécessaire pour ne pas la faire souffrir.

Par Pili : le 25/11/18 à 08:37:02

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7124 messages

153 remerciements
Dire merci
je ne connaissais pas le sulmidol, c'est visiblement une pommade AB. Si elle en reçoit par voie générale il n'y a pas de problème à ne pas en mettre en local. Mais normalement il n'y a pas de raison qu'elle ne se laisse pas faire. Moi pour soigner les plaies et autres je mets tjs au box et je soigne avant de nourrir. Je passe du temps à expliquer au cheval ce que je lui veux, ce qu'on va faire et que, en principe, ça ne fait pas mal à grand renfort de bonbons (chez moi des petits bouts de pain), ça devient un rituel. Pcq au départ le cheval a peur et peur d'avoir mal et il se dit 'mais oh tu vois pas que j'ai mal là, qu'est ce que tu as besoin d'aller mettre tes doigts juste là où j'ai mal' et c'est là que l'explication intervient, comme un approche retrait avec un objet qui fait peur. Moi je leur fait des phrases complètes, renforcement positif à l'appui. Genre oui je veux exactement mettre mes doigts où ça fait mal pcq c'est indispensable, tu me laisse approcher tu reçois un bonbon, jusqu'à ce que le cheval comprenne le but de la manoeuvre.

ça peut sembler neuneu mais je pars du principe que je ne trahis jamais le cheval, je ne 'vole' pas les soins du genre je les mets très vite au moment où il ne s'y attend pas. ça marche une fois mais pas deux. Chez moi les chevaux sont parfaitement au courant de mes intentions, de ma ferme détermination et j'ai tout le temps du monde, ça prendra le temps qu'il faut mais ça se fera ... Il est évident qu'ils ne pigent rien à mes discours mais c'est l'attitude générale qui compte, la calme détermination. Et moi ce sont des chevaux que je ne connais pas donc la base de confiance n'y est pas.

Par contre ne toujours pas 'trahir' en faisant des choses qui ne sont pas strictement indispensable, il faut vraiment être persuadé qu'on doit faire ce soin là, c'est le message qui passe au cheval.

Par trotine : le 25/11/18 à 08:49:59

Déconnecté

Inscrit le :
27-09-2008
20 messages

1 remerciements
Dire merci
Je suis tout à fait d'accord avec Pili !!

Même procédé à la maison.

Par dilou : le 25/11/18 à 08:54:58

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
33658 messages

256 remerciements
Dire merci
+1 avec Pili
J'avais Fany depuis 15 jours quand elle s'est blessée avec des barbelés. Le véto, façon brutasse, a eu toutes les peines du monde à lui faire un pansement (qui a tenu deux heures )
J'ai refait le pansement en expliquant à la jument ce que je faisais, façon Pili, et ça n'a pas fait un pli. Les jours suivants non plus.

Par Did : le 25/11/18 à 14:29:01

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2004
867 messages

10 remerciements
Dire merci
J'ai passé la matinée au pré avec les chevaux.
Point positif, j'ai pu approcher ma jument et donner des bonbons.
On a fait une bonne séance de ses gratouilles préférées (entre les postérieurs!).
Je n'ai pas chercher à toucher la blessure.
J'y retourne cet après-midi, je vais essayer de mettre la longe et d'approcher la blessure à grand renfort de bonbons.
pili : ce qui m'inquiète c'est qu'elle n'a plus aucun traitement oral depuis jeudi, ni anti inflammatoire, ni antibio. Le veto m'avait dit que le sulmidol (antiseptique et cicatrisante) était suffisant.

Par Pili : le 25/11/18 à 20:10:31

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7124 messages

153 remerciements
Dire merci
les antibiotiques c'est pas automatique et on commence toujours avec 5 jours. Si les agrafes/points ne se sont pas fait la malle ça devrait déjà être bien fermé et peu d'accès aux crasses à ce niveau là. Le sulmidol ce sont des sulfamides donc des antibios 'light' (je vulgarise pas taper les spécialistes), disons que c'est une précaution supplémentaires pour éviter une surinfection et c'est mieux que de frotter tous les jours à grand coup de bétadine ...
Pour savoir s'il faut absolument continuer il faut voir la gueule de la plaie et le degré de non coopération du cheval.

Il m'arrive souvent, quand un cheval en a vraiment marre des soins d'ouvrir une fenêtre thérapeutique (j'adore l'expression) qui signifie qu'on arrête le traitement voir si ça empire ou pas et on agit en fonction.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (62 976) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Ecurie
185€
LOT DE MATERIEL
1€
Donne Gentil
Très belle
1100€
ancien domaine
Tondeuse