Forum cheval
Le Forum Cheval

Castration poney adulte sauvage

Sujet commencé par : K.Zel - Il y a 21 réponses à ce sujet, dernière réponse par EmeraudeElite
Par K.Zel : le 22/11/18 à 14:04:59

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
5543 messages

162 remerciements
Dire merci
Hello !

Il y a la théorie et la pratique, Debout, couché, clinique, etc.
J'ai ma brochette de castrés tard à la maison mais ça a été avant que je les ai.
Ici, je me renseigne sur la méthode la plus approprié pour un poney C de 4 ans. Petit modèle trapu, sain, sans pépin de santé MAIS pas du tout manipulé, même pas le licol.
Le but premier étant de ne pas tuer le véto, tant qu'à faire, et même si ça appellera un peu de manipulation du poney avant d'opérer, ce serait bien que ça ne tarde pas vu que, malgré une séparation, le poney sera dans un lieu avec des juments.

Qu'est-ce qui est mieux pour imiter le rapport risque pour le poney/coût de l'opération ? Sachant qu'ici l'ablation de castagnettes est destiné à rendre le poney mieux "plaçable" (je ne peux pas parler de vendable, c'est un sauvetage)
Le but n'est pas non plus de mettre 1000 balles en clinique. C'est un choix de dépense entre n sauver plus avec un budget donné que tout sacrifier pour un seul. Ça reste la dernière option du poney pré-saucisson.

Une saison plus propice pour l'opération ?

Question subsidiaire : ça existe des transporteurs/covantureurs prêts à prendre un poney entier sauvage ?

Messages 1 à 21, Page : 1

Par SANNOM : le 22/11/18 à 14:09:06

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5161 messages

38 remerciements
Dire merci
Je vais juste répondre à ta question subsidiaire !

Oui, ça existe des transporteurs qui prennent en charge des poneys "sauvages" Je l'ai fait (quand j'étais transporteur) pour transporter des pottocks "sauvages" jamais manipulés. Donc, oui, tu peux trouver

Pour le reste, ce sont surtout les soins qui risquent d'être délicats une fois le poney castré.


Message édité le 22/11/18 à 14:09

Par K.Zel : le 22/11/18 à 14:12:06

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
5543 messages

162 remerciements
Dire merci
Ça me soulage déjà d'un fait, car j'ai l'impression que c'est encore le pire ici. (Et je comprendrai tout à fait le transporteur qui ne veut pas s'aventurer à prendre un poney délicat comme ça)

Par SANNOM : le 22/11/18 à 14:13:58

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2010
5161 messages

38 remerciements
Dire merci
Un vrai transporteur qui a l'amour des chevaux ne pourra pas refuser un tel poney, sauf s'il doit être transporté en groupage. Après, cela dépend aussi du véhicule (van, VL ou camion) et de son aménagement.

Par naala147 : le 22/11/18 à 14:15:27

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2011
9857 messages

62 remerciements
Dire merci
j'ai eu le cas, 10 ans, quasi sauvage (en gros licolable a tes risques si tu pouvais le coincer dans un abris).

le veto etait au courant, on l'a coince dans un abris, il a balance a l'aveuglette une seringue de calmant en IM dans l'encolure . attendu 20 min.
il etait plus calme mais debout, on a pu l'approcher doucement.
licol, puis on l'a trainé par le licol a l'exterieur de l'abris, a environ 10m (obligatoire, car au reveil ils titubent beaucoup et peuvent se fracasser contre l'abris ou la cloture).

la le veto a refait un anesthesique en IV.
poney couché, castration classique ouverte + verification des dents.
piqures d'anti inflammatoire et antibio retard.
reveil cahotique ou il fallait pas etre dans le coin.

la semaine qui suit, surveillance classique. aucun soin possible. cheval en prairie pour favoriser le mouvement et le drainage.
en cas de trop gros gonflement ou dechirure on devait tel le veto en urgence.
mais tout s'est tres bien passé. 390e.



Message édité le 22/11/18 à 14:15


Message édité le 22/11/18 à 14:16

Par azzura42 : le 22/11/18 à 14:29:53

En ligne

Inscrit le :
27-04-2004
6323 messages

117 remerciements
Dire merci
Tu ne peux pas le coller 1 semaine au box ou en stabu avant l'opération?

En passant le voir quelques minutes plusieurs fois/jour ça devrait être suffisant pour l'avoir licolé et un minimum manipulé pour faciliter le travail du véto et les soins post-op.

Par NONETTE CUIRS : le 22/11/18 à 14:51:59

Déconnecté

Inscrit le :
24-01-2016
355 messages

29 remerciements
Dire merci
J'en ai eu un comme cela, que j'ai acheté à 4 ans, quasiment jamais manipulé mais supportant bien le licol. Comme il devait vivre avec des clôtures douteuses à proximité d'autres étalons et de juments, je l'ai castré immédiatement. Cela m'a coûté 350€, il y a 10 ans.

Il y a quand même eu 2 mois difficiles, le temps que ses hormones disparaissent.

Les saisons les plus propices pour l'opération sont le printemps ou l'automne: ni trop chaud ni trop froid, et pas trop de mouches. C'est cependant possible à toutes saisons: en ce 22 Novembre, il est préférable de disposer d'un boxe, mais pas indispensable si le poney est bien habitué à vivre dehors dans ton climat.

Pour le transport, je veux bien m'en charger (je suis dans l'Oise): je ne suis pas transporteur professionnel, mais auto-entrepreneur multi-disciplines, et je transporte mes poneys B (certains n'étaient pas de tout repos) depuis 40 ans. J'ai une camionnette Nissan Cabstar de 3,5T qui devrait parfaitement convenir.

Par Matchbox : le 22/11/18 à 20:54:05

En ligne

Inscrit le :
23-10-2016
1545 messages

97 remerciements
Dire merci
Un coup de vetrankil?

Sinon l'habituer à la bouffe, et le jour où il doit y passer, toujours le même rituel avec le bouffe sauf que tu seringues discrètement dans l'encolure

Je plussoie l'idée du box/stabu avec un copain gentil et lui apporter à la main la nourriture et lui imposer un échange: caresse contre nourriture, etc.

Sinon...
Spoiler




Par Pili : le 22/11/18 à 21:51:59

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7131 messages

154 remerciements
Dire merci
des sauvages totaux j'en vois passer régulièrement et oui ça se castre couché.
Quand ma véto castre il n'y a AUCUN soin post op sinon de la surveillance (technique semi fermée).Donc il existe des techniques au point où il suffit de garder le poney au box 24h et pas le toucher par la suite. Evidemment c'est plus facile si il y a moyen de tenir le poney pour faire les injections pour l'endormir. Pour le reste on injecte un antibio quand il dort encore et s'il n'est pas vacciné on fait un serum.

Transporter des poneys (et même des chevaux de trait) jamais licolés, les marchands le font tous les jours, ils ont des techniques bien rodées et je vous jure que ça se passe sans la moindre violence. Le tout c'est de ne pas vouloir absolument rentrer le cheval en le tenant par le licol. Si ça ne connait pas de licol on ne lui en met pas, point. J'ai vu des accidents graves causés par 'nozamidezanimo' tentant d'embarquer des sauvages pcq ils ne voulaient pas envisager de charger sans licol.

Par Muesli08 : le 22/11/18 à 22:26:45

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
7217 messages

150 remerciements
Dire merci
au manège on vient d'en faire une floppée de tous âges (un troupeau de connemara arrivés d'Irlande ) : pour le voyage ça va encore : il y en a toujours 1 habitué dans le tas et les autres suivent dans le camion

après bin ils gardent un licol avec un bout de corde qui pend en stabulation, castration couché et puis on commence après à les manipuler.

ça va du 18 mois au 10 ans pour cet hiver, et le plus "facile" de cette année a été le 10 ans lol


Par Keanjha : le 22/11/18 à 23:24:21

Déconnecté

Inscrit le :
14-01-2004
6924 messages

81 remerciements
Dire merci
Mon club a récupéré tout un "lot" de poneys type shet sauvages (dans le sens jamais manipulés). Ils les ont monté comme ça dans le camion et ont fait la castration couchée.

L'avantage du pur sauvage, c'est qu'il ne connait pas l'homme en mal. C'est plus facile à habituer que du rendu sauvage par maltraitance.

Par K.Zel : le 23/11/18 à 00:51:46

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
5543 messages

162 remerciements
Dire merci
Déjà un grand merci pour toutes ces réponses.
En soi, à peine manipulé, c'est pas un soucis, je récupère pas mal de "cassos", dont des bien tabassés/traumatisés.
Là, n ne lui demande rien, mais il n'est pas dans une mauvaise situation, pas maltraité, le minimum syndical a l'air d'être fait. en gros, lopin d'être le pire schéma que j'ai pu voir.
Un sauvetage d'urgence à deux ans, puis deux ans sans trop rien faire à part faire beau en pâture avec un copain, la personne ne peut plus le garder pour x raisons)

muesli08 : j'ai souvent moins de problème avec des chevaux qui ont déjà un peu d'âge, tiens, Peut-être sont-ils plus matures et moins impressionnables, dans le bon sens du terme.

Sur le box/stabu avec copain. Sur la configuration des lieux, il peut avoir un paddock isolé avec accès un box. Mon endroit fétiche pour ce type de poneys. Il aura les copains derrière une bonne grosse barrière infranchissable. du peu que j'en sais, il est très dominant/agressif avec les hongres.

Enfin, je dis "je ferai" mais là, je prends surtout tous les éléments pour poser le pour et le contre, d'où les questions castration et transport, du coup

Par papyrus : le 23/11/18 à 07:44:09

Déconnecté

Inscrit le :
12-04-2007
11321 messages

122 remerciements
Dire merci
Quand mon veto a castré mon mulet intouchable, il l'a fait parce qu'il avait l'habitude des "cas spéciaux".

On l'a coinçé grace a son pote le cheval (adorable).
Il lui a fait une IM pour le calmer.
Une fois semi-tranquilisé , il l'a entravé, shooté un max (double dose) et castré debout.

Pas de possibilité de faire des soins, il avait eu une injection d'antibios retard et etait libre en enclos. Ca a un petit peu gonflé les 2 premiers jours et après nickel.

Par Pili : le 23/11/18 à 08:06:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7131 messages

154 remerciements
Dire merci
ben oui un box avec un paddock 'infranchissable' c'est nickel mais j'essayerais quand même de rencontrer l'artiste pcq je croise de plus en plus de ceux que j'appelle des 'carrousels' qui sont et restent sauvages et demandent un boulot de ouf pour arriver à en faire des chevaux à peu près manipulables et quand ce sont des 'petits poneys' les gens les prennent généralement pour leurs enfants et là ça coince immanquablement. Et ça je dirais que ça dépend de l'âme profonde du cheval. Je n'ai jamais réussi à m'expliquer ça autrement. Ou alors des sauvages issus de sauvages sur plusieurs générations ? Ou alors tout simplement je n'ai plus l'âge ni la santé physique. Je suis curieuse de voir ce que tu vas nous ramener.

Par juliedebert : le 23/11/18 à 10:18:03

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9324 messages

112 remerciements
Dire merci
Ou alors des sauvages issus de sauvages sur plusieurs générations ?

Non, c'est plutôt l'inverse je trouve. On a ramené une jument sauvage (une vraie) de Kabardino Balkarie, elle n'a connu que le sauvage ainsi que sa mère sa grand mère etc, seuls les étalons sont manipulés dans de très grands troupeaux dans de très grands espaces. Et puis c'est une région pleine de prédateurs.

Bref, attrapée, mise dans le camion, et zou pour 6000km et arrivée chez moi. Ben elle a été SUPER facile à manipuler. On l'a mise avec nos chevaux pendant 1 mois sans nous (on partait en voyage à cheval pour 1200bornes), au retour, jument distante (distance de sécurité d'une vingtaine de mètres, le troupeau évidemment restait entassé autour de nous). Et on avait 4 jours pour la manipuler pour la faire pucer et identifier (délais des importations oblige). Franchement, je m'attendais à un truc de fou, mais un cheval très bien dans sa tête, car il n'a PAS connu l'homme (ou quasi pas, dans son cas, puisqu'elle avait été capturée), qui a tous les codes équins, ben avec un peu d'étho c'est super simple à le licoler manipuler etc. J'ai eu aussi plein de fois le cas avec les comtoises de montagne. Pour moi, le pire c'est le cheval mal manipulé, ou élevé sans groupe. Le cheval sauvage, en communiquant dans son langage, il capte vite et tout ce qui est capté n'est plus remis en question.


Message édité le 23/11/18 à 10:19

Par K.Zel : le 23/11/18 à 16:12:52

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
5543 messages

162 remerciements
Dire merci
pili : j'ai eu un cheval carrousel comme tu dis. Très charismatique, avec un succès fou près des jeunes filles qui rêvaient de l'étalon noir. Mais il n"y en avait "rien à faire" malheureusement. Je ne sais pas s'il avait une base innée , mais assurément un vécu abominable. Malgré les trésors de patience et les pros qui l'ont bossé, rien n'a marché, ou ça marchait un temps et ça repartait en cacahuète très vite. Au final, ce cheval a eu l'immense chance de trouver son humain avec qui ça colle bien, mais ça a pris un temps certaine tu en paire de mains pour ça, malheureusement.

Ici, pour le poney, si ça se fait (et j'attends encore de voir, sans doute début janvier d'ailleurs) J'aurai l'avantage, je dirais, je bosser avec l'assos qui l'a sauvé en premier lieu, et d'avoir un gros coup de main pour le replacer si ça marche pas. Je vais aussi me débrouiller pour aller le voir d'abord. Le "carrousel" que j'ai eu, c'est ma mère qui 'la sauvé in extremis du couteau et du premier jour, je ne l'ai jamais senti, au sens le trouver réadaptable, au contraire de mon Welsh qui parait de base bien plus perché. (Bon, mon feeling peut royalement se planter, j'en suis bien conscient ^^)

Ici sur c eponey, je me demande aussi la potentielle part génétique. Par exemple mon welsh qui est spécial, je connais son frère qui est dans le même moule. Le poney ici me paraît de la souche typique du "on a de la couleur, on reproduit pour la couleur" au détriment du mental (il est tovero ? bai sabino avec un max de blanc ? je ne suis pas calé dans le domaine, mais il a une robe de couleur)
en spéculant, je me demande s'il n'a pas eu le tort de naître mâle dans un élevage à la one again, et s'est retrouvé chez un marchand à ses deux ans, où il devait partir à la boucherie. Il a été sauvé via l'assos par une dame qui 'la gardé deux ans et ne peut plus le garder. (je n'ai quasi pas de détail, j'attends de voir comment je peux organiser ça bien avant d'en chercher)
Après, j'ai la chance d'avoir un genre de partenariat avec des gens très très douées qui reprennent depuis plus de trente ans des poneys très particuliers. J'ai aussi cette option sous le coud, d'ailleurs, je ne me serais pas intéressé à ce cas s'il s'était agi d'un cheval, pour cette raison. ,
Bon, maintenant, le poney est à tataouine, ce qui ne va pas aider à l'organisation, mais c'est encore une autre histoire

Par CaroDadou : le 23/11/18 à 18:58:02

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
13453 messages

79 remerciements
Dire merci
juliedebert mais comment ils ont fait pour la capturer et la foutre dans le camion sans aucun trauma ? surtout l'isoler des autres pour la choper !

k.zel comme pili je suis curieuse de voir cette trouvaille je ne peux pas t'aider de trop là dessus je n'ai connu aucun cas mais bon courage

Par juliedebert : le 24/11/18 à 02:26:12

Déconnecté

Inscrit le :
25-04-2007
9324 messages

112 remerciements
Dire merci
Comme pour tous les chevaux sauvage, on entre le troupeau entier dans un paddock, on met le camion à cul dans un couloir qui sort du paddock... enfin, je n'étais pas là bas pour l'embarquement mais les gens vers chez moi, qui ont des juments non manipulées en montagne, font tous ça. Et puis ensuite l'instinct grégaire domine, il y avait d'autres chevaux dans le camion.
Je pense qu'en groupe dans un van ils sont bien moins traumatisés que se retrouver seul et mal manipulé. Ils doivent flipper au début puis une fois le camion en branle, ils essaient de trouver leur confort. J'ai toujours vu des chevaux stressés quand seuls dans un bétaillère, mais toujours calmes quand ils y sont en troupeaux.
Après, pour la mienne, je ne sais pas s'ils l'ont montée ainsi, elle avait un licol à son arrivée, et après 6000km de camion, quand on les a emmenés dans mon champ, elle suivait toute groggy le reste du troupeau bien qu'en licol. On a pu lui enlever sans trop de peine. Dans tous les cas elle n'était pas traumatisée par les humains. En même temps qu'elle j'en avais une autre très manipulée mais surement très mal, j'ai eu beaucoup plus de peine pour lui redonner confiance, encore maintenant elle est toujours inquiète quand elle voit un licol, et jusqu'à l'an dernier on devait lui faire les vaccins nous même devant le véto...

Par K.Zel : le 26/11/18 à 13:56:30

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
5543 messages

162 remerciements
Dire merci
J'ai un devis castration, déplacement compris, à 216 euros, ça me semble très raisonnable. Si tout ça se fait, je vous tiendrais au courant si ça vous dit. en tout cas un grand grand merci pour tous vos avis qui m'aident à planifier au mieux ce projet.

juliedebert : je suis toujours fasciné par tes récits sur les Kabardes

J'ai aussi eu le tour du mal manipulé qui est plus compliqué que le non manipulé. D'ailleurs ici pour l'un, c'est la première année où la véto a pu vacciner elle-même,e t encor,e ça a été un poil complexe.

pili : merci beaucoup sur les précisions, notamment sur les antibio et surtout le sérum vu qu'iIci, sans surprise, le poney n'est pas vacciné.
Et ni vermifugé d'ailleurs, donc aura droit à un protocole bien surveillé de vermifugation (j'ai conscience des dangers du vermifuge sur une surinfestation) le tout chapeauté par mon équipe véto si tu as des tuyaux à ce propos, je suis preneur, je pense que ton expérience sur ce genre de cas n'est pas remplaçable sur celles de véto plus "scolaires" (Encore qu'ici, franchement à part pas manipulé, le poney est soigné "au mieux" en état, c'est plus quelqu'un bien attentionné mais débordé qu'autre chose)

Je vais aussi garder le poney en quarantaine un moment. Outre sa virile présence de castagnettes, je tiens à préserver mon troupeau des cochoncetés qu'il pourrait ramener..
Si ça se fait, encore et toujours, même si ça tend à pencher pour le oui au vu des derniers éléments
(Et il est B, pas C, encore mieux pour moi)

Par Pili : le 26/11/18 à 21:25:34

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7131 messages

154 remerciements
Dire merci
moi mes chevaux sont généralement pas très en état quand ils arrivent.
Je ne commence à vermifugé qu'une fois que le cheval s'est 'posé' càd habitué à l'environnement, à la nourriture etc (ça fait une grosse semaine dans les cas normaux).

Je commence par 1/2 dose d'ivermectine. 1 semaine à 10 jours plus tard deuxième demi dose. 15 jours après 1 dose complète et je revermifuge 1 mois plus tard tjs à l'ivermectine.
selon le résultat je refais un panacur 5 jours mais en tout cas un pramox pour finir. Avec ça t'as karscherisé on repart sur du propre.


Par Lsan : le 26/11/18 à 21:38:59

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2009
3246 messages

25 remerciements
Dire merci
Salut !

Et ben, t'as dû voir des trucs pas très net avec tous tes protégés... Tu tiens un journal ou un blog sur tes chevau ou pas ? (j'imagine que non, selon ta politique de vouloir garder tes sauvetages privés ? Enfin je crois)

Par EmeraudeElite : le 28/11/18 à 09:43:05

Déconnecté

Inscrit le :
03-08-2006
6880 messages

15 remerciements
Dire merci
monter des chevaux sauvages dans un camion ce n'est pas très compliqué il faut surtout un parc de contention comme pour les bovins, un peu de patience et zou tout le monde est ds la boite
la seule errereur serait de vouloir les charger seuls, il vaut mieux faire monter tout le monde d'un coup

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 000) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Superbe Étalon
1200€
Demi Pension sur
250€
L'Ecurie de
Colocation pour
1€
Ecurie
185€
LOT DE MATERIEL
1€