Forum cheval
Le Forum Cheval

Rentabilité paddock paradise ?

Sujet commencé par : Roxanne22 - Il y a 35 réponses à ce sujet, dernière réponse par Heco2
2 personnes suivent ce sujet.
Par Roxanne22 : le 02/08/18 à 21:08:41

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
Bonsoir,

Sur Facebook je vois de plus en plus d'annonce de pension style paddock paradise. Je pense qu'effectivement il y a une réelle demande pour ce type de pension mais par contre je me demande comment font les gérants pour que ça soit rentable pour eux ? Entre les charges courantes à toute structure équestre et tous les travaux nécessaires pour stabiliser, clôturer, ... Ils font comment ? Ça me paraît très couteux en investissement et j'ai pas l'impression que les prix soient hyper excessifs
Je pense que c'est déjà dur dur pour ceux qui ont moins d'investissement donc eux je sais vraiment pas comment ils s'en sortent ...


Message édité le 02/08/18 à 21:09

Messages 1 à 35, Page : 1

Par Roxanne22 : le 02/08/18 à 21:15:26

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
Je précise que c'est pas pour un projet de s'installer, c'est juste par curiosité

Par OZiris : le 02/08/18 à 21:26:57

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
2086 messages

16 remerciements
Dire merci
Si tu met l'argent d'un bâtiment de type "barn" dans une sorte d’écurie active, à mon avis tu t'y retrouve

Par K.Zel : le 02/08/18 à 21:29:16

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8295 messages

405 remerciements
Dire merci
Je ne pense pas que ça soit plus coûteux de base. Sur une écurie classique, tu as aussi l'investissement de base, peut-être même plus élevé en matière bâtiments. De même peu ou pas de paille pour un PP, ce qui présente une sacrée somme en moins, et a priori moins de main d'oeuvre, donc également moins de dépenses.
A dire vrai, je pense même que ça coûte moins cher, d'ailleurs, on a failli virer PP à ma pension, parce qu'il faut voir que ça demande aussi moins de surface, en plus de moins de manutention.

Par Roxanne22 : le 02/08/18 à 21:31:05

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
D'accord mais les pensionnaires qui utilisent le barn paient plus cher (formule box ou pré box). Là j'ai vu des pensions à moins de 200€ par mois

Par Roxanne22 : le 02/08/18 à 21:40:25

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
k.zel : oui effectivement je n'avais pas pensé aux coût de la paille en moins.
Si j'ai bien compris le principe, le foin est fait dans les parcelles autour des chemins c'est ça ?
Je connais une gérante de pension pré classique, elle me disait avoir parfois un peu de mal à faire face à ses charges alors que c'est complet chez elle. Elle ne peut pas trop se permettre d'augmenter ses prix car il y a de la concurrence autour et ses proprios ne veulent pas payer plus (c'est un autre débat). D'où ma question du coup ..

Par K.Zel : le 02/08/18 à 21:52:58

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8295 messages

405 remerciements
Dire merci
Oui, le principe est de dispatcher l'alimentation pour que le cheval bouge plus et mange moins vite, ça limiterait les problèmes d'obésité.
Sur le montant de l pension, ça ne veut rien dire, il ya une très grande variabilité selon les régions déjà. Après, c'est comme tout, si le gérant a, par exemple, fait n emprunt pour acheter ses installations, ça n'est pas la même chose que celui qui les a héritées. Celui qui produit son foin, ça n'est pas pareil que celui qui doit l'acheter. La capacité (nombre de chevaux possibles) joue, les installations proposées, le nombre de pensions dans le coin et de clients potentiels (l'offre et la demande, quoi)
En fait, je pense que les questions de seuil de rentabilité sont exactement les mêmes pour une écurie tradi ou un PP, même si les pôles de dépense ne seront pas forcément les mêmes.
A mon avis, la différence tient plus à une philosophie et un choix de clients (au sens où le PP induit une clientèle avec une vision du cheval quand même bien spécifique)
Pour tout dire, j'ai vu des PP avec un prix de pension plus élevée qu'une "bête" pension pré dans mon coin. A mon avis, pour celles-là, c'est part retour sur investissement et part ....bah...profiter d'un effet de mode (comme tout, s'il ya plus de demande que d'offre,les prix montent, et si c'est l'inverse, les prix baissent)

Par qualifly : le 02/08/18 à 22:37:53

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2015
813 messages

48 remerciements
Dire merci
Un article intéressant qui montre aussi tous le points négatifs du PP :

Lien

Par K.Zel : le 02/08/18 à 23:47:27

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8295 messages

405 remerciements
Dire merci
Elle enfonce des portes ouvertes quand même, au sens où ses remarques sont complètement valables pour n'importe quelle écurie.
Et je dis ça en ayant laissé de côté l'idée du PP, comme toute méthode, il y a à prendre et à laisser, il faut surtout du bon sens, en fait. Exemple : faire des pistes de 2m, c'est pas bien pour le mouvement.. Bah oui, et c'est pas bien pour le passage des engins agricoles et de l'entretien même du terrain, avant même le reste. A ma pension, on fractionne en clôture mobile, justement pour ouvrir pour le hersage par exemple, un PP peut s'envisager comme ça aussi. On peut aussi avoir le terrain nu et, partant de là, créer les chemins fonction des préférences des chevaux, et ils ne se perdront pas. etc. du bon sens toujours.
Ses remarques manquent de factuel : plus de temps ? ah ? et pourquoi ? par rapport à quoi ? une écurie mécanisée curée au tracteur une fois par semaine ? Une écurie dans de vieux bâtiments faite quotidiennement à la fourche et la brouette ?

Par Pascale1 : le 03/08/18 à 07:38:40

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3087 messages

242 remerciements
Dire merci
Je viens de lire l'article....Elle est idiote ou elle est idiote, cette ostéo

C'est un article à charge, écrit par quelqu'un qui n'a visiblement pas beaucoup de recul et qui tire des conclusions de quelques passées à droite à gauche

"Ils ne sont pas capables de réfléchir au contournement et sont donc pour la plupart incapables de se sortir d’un labyrinthe, même simple. Aussi, s’ils vous voient avec des seaux de grain juste en face d’eux mais qu’un fil les en sépare, ils vont naturellement tendre à rester attendre devant le fil ou à le casser pour passer plutôt que de réfléchir à faire le tour de la piste."

Ben..... Tout le monde n'a pas des chevx imbéciles.... Les miens savent parfaitement contourner une clôture ou sortir d'une demi clôture.

"Et honnêtement, toutes les pistes de Paddock Paradise que j’ai pu voir en France et qui n’étaient pas drainées et stabilisées ressemblaient davantage à des rivières de boue en hiver!"

1/ le principe du PP, c'est de stabiliser, alors.... si les gens ne le font pas, il ne faut pas partir de leur expérience pour faire des généralités
2/ L'hiver dernier, ya pas beaucoup d'endroit où le sol ne devait pas ressembler à de la boue en France....

Tout ça pour arriver au plaidoyer de SA méthode..... Vraiment internet, c'est le livre ouvert des gens qui n'ont rien à dire....

Par partbred : le 03/08/18 à 08:22:32

Déconnecté

Inscrit le :
05-01-2018
20 messages

1 remerciements
Dire merci
Bon, alors concernant cet article: tout cavalier de CSO pourra sans problème confirmer à l'ostéo que les chevaux savent parfaitement contourner des obstacles

Pour moi, le PP est un peu superflu, mais mieux que rien. Une bonne pension pré, à mon avis, revient quasiment au même (partant du principe que les chevaux sont en bonne santé et qu'il ne faut pas limiter leur accès à l'herbe).

On les met dans un grand pré en respectant la règle du 1 hectare/cheval. On leur met des abris suffisamment grands et avec suffisamment d'ouvertures (au moins 2...) dans un coin. Le foin en rateliers couverts à l'autre bout (plusiers, pour que ceux en bas de l'hiérarchie puissent manger tranquillement). Et l'eau le plus loin possible. Voilà ce qui le fera marcher -- et ils créent leur propre PP avec des petits sentiers qu'on peut très bien voir dans les grands prés.

La boue n'est pas le problème. Le problème, c'est la boue mélangée aux crottins, quel que soit le concept de la pension. 4 heures en paddock individuel avec les crottins jusqu'aux oreilles, c'est pas mieux qu'un PP. Il faut donc enlever les crottins (pratique qui semble quasi inconnue dans la plupart des pensions que j'ai pu visiter). Avec les abris sur des dalles en béton (+ paille l'hiver), ce n'est pas bien pénible. Idem pour les surfaces autour des rateliers. Après, si le pré est suffisamment grand, on peut laisser les crottins dans les endroits où les chevaux ne passent pas beaucoup... Je sais que c'est pénible et que ca prend du temps. C'est une des raisons pour lesquelles les prix nettement inférieurs des pensions pré/PP par rapport aux pensions box restent un peu un mystère pour moi. Normalement, une bonne pension pré devrait nécessiter autant d'entretien quotidien que des chevaux au box, voire plus. L'eau à l'autre bout du pré ne fait pas seulement marcher les chevaux...

Mais même si je dis que le PP me semble un peu superflu: s'il y en avait en dans ma région, j'y irais sans doute. Face aux alternatives existantes, ca me semble pas trop mal même si une bonne pension pré "normale" ou, encore mieux, du vrai pré-box serait ma vraie préférence.

Par SDE : le 03/08/18 à 09:05:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17932 messages

171 remerciements
Dire merci
j'adorerais ça pour mes dodus !
celui q j'avais vu était bien fait, une piste externe, deux pâtures internes, avec une préservée (foin) une autre où les chevaux avaient accès suivant leur embonpoint (donc interdit aux gros, et accès la nuit pr les autres)

C'était l'été, j'ai pas vu en hiver

comme manutention faut ramasser les crottins (comme ds un paddock normal)
pour les clotures je sais pas si ça en utilise plus que plein de petits paddocks individuels !

enfin mon cheval est fin nul en labyrinthe... mais il a un super sens de :l'orientation donc je lui pardonne

Par qualifly : le 03/08/18 à 09:12:11

Déconnecté

Inscrit le :
29-05-2015
813 messages

48 remerciements
Dire merci
Je n'ai toujours pas compris l'avantage réel de ce système par rapport à ce qu'il faut mettre en place je voudrais comprendre.
En ce moment on a 3 des chevaux dans une parcelle (2 ha) sous la maison donc je les regarde 10 à 20 fois par jour. Ils se déplacent énormément : pour aller boire déjà, après ils ne retournent pas forcément au même endroit, pour aller se mettre à l'ombre et selon les heures de la journée ça n'est pas forcément sous les même arbres, ils changent aussi d'endroits pour brouter. Bien entendu si on les observes juste une heure ou deux ils donnent l'impression d'être statiques mais sur 24h ils font un paquet de km je pense.
Je serais curieux de connaître à surface égale la différence de distance parcourue entre un pré classique et un PP, quelqu'un a t il déjà fait l'expérience de mettre un portable (ou le système pour les chiens) pour avoir une trace gps?

Par Erzebeth : le 03/08/18 à 09:28:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64742 messages

865 remerciements
Dire merci
Je pense que c'est vraiment une bonne formule pour les chevaux dont on a besoin de bien contrôler l'alimentation et de les faire bouger (chevaux en surpoids ou grossissant facilement par exemple)
Quand on a d'autres priorités (moi par exemple je veux de l'herbe pour ma vieille, pour lui éviter le foin le plus possible, et pour la faire grossir), tout de suite ça a moins d'intérêt. C'est peut-être pour ça que ça te laisse perplexe qualify.

Par partbred : le 03/08/18 à 09:40:54

Déconnecté

Inscrit le :
05-01-2018
20 messages

1 remerciements
Dire merci
Je serais curieux de connaître à surface égale la différence de distance parcourue entre un pré classique et un PP, quelqu'un a t il déjà fait l'expérience de mettre un portable (ou le système pour les chiens) pour avoir une trace gps?

Je me souviens d'avoir lu un article sur un projet de recherche qui concluait que le concept des prés ne faisait pas vraiment de différence. Par contre, pas d'infos sur les surfaces:

cheval sauvage: environ 15 km / jour
cheval au pré quel que soit le concept: dans les 7 km / jour
cheval au box sorti quelques heures au paddock: moins d'1 km

Citation:
In keeping with this goal, Hampson and his colleagues also tested five pasture structures to see if they tended to encourage more movement in horses–a thought that has been gaining popularity among some horse owners. The "racetrack" style fencing system, which blocks off the center area of the pasture, made no major difference in movement and actually seemed to make the horses move less, Hampson said. A maze pattern also slightly reduced average movement, and a spiral fence pattern lowered the average even more. Fencing off a tree to keep horses from stagnating in the shade seemed to cause little changes in their movement habits.
In fact, the pasture structure which yielded the greatest daily travel distance was the basic open pasture system of four fenced-off sides, he said.


Source: https://thehorse.com/154602/studies-track-horses-movement-patterns/

Ce qui confirme donc ma conviction que le PP est un peu superflu...








Message édité le 03/08/18 à 09:41


Message édité le 03/08/18 à 09:41


Message édité le 03/08/18 à 09:41

Par Sidd : le 03/08/18 à 10:35:29

Déconnecté

Inscrit le :
25-05-2009
2729 messages

74 remerciements
Dire merci
erzebeth : dans ton cas, tu pourrais laisser tes "gros" ou "en état" dans le couloir et préserver les zones de pâturage pour ceux qui en auraient besoin. Certes, tes "vieux" ou "maigres" circuleraient moins dans leur pâture centrale, mais ils suivraient le cheminement de ceux qui sont restés dans le couloir.
Ici, j'ai un obèse, mais je ne peux pas le mettre sur terre battue à moins de l'isoler dans les paddock d'hiver (pauvres mais éloignés des parcs d'été), soit je bousille mes pâtures en le cloisonnant dans un carré où il piétinera jusqu'à ce que rien ne repousse (et dans ce cas, fini les déplacements, les jeux et grooming avec les autres). En fait, il me faudrait plusieurs obèses

Ici, je suis partie de 5ha de prairie à vache. J'ai pensé au PP mais j'ai renoncé : penser la circulation pour différents troupeaux qui ne doivent pas se croiser (étalons/juments vs les autres) avec accès à différents parcelles, le passage des engins, des gens, des chevaux au travail, etc... Un vrai casse-tête, pas de solution satisfaisante. Et puis, condamner en quelque sorte un couloir de 6m de large tout autour des parcelles, c'était trop me demander. Et oui, sur de grandes surfaces, on double vraiment les clôtures, et jen'aipas vu l'intérêt d'un tel investissement.
Sans oublier que cette zone, chez nous, n'est utilisée qu'en été, donc je ne parle même pas de la stabilisation d'une telle surface
En hiver, ils sont dans un paddock gadouilleux, et si je veux vraiment stabiliser, je peux me contenter des abords de l'abri et du râtelier, et pis c'est tout.

Par Erzebeth : le 03/08/18 à 10:48:50

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64742 messages

865 remerciements
Dire merci
Sidd, j'en ai que 2, j'ai pas envie de les mettre en paddock individuels.

Je gère autrement, c'est pas une solution qui me semble avoir beaucoup d'avantages dans mon cas, pour mes chevaux, et avec les terrains que j'ai à disposition.
Par contre pour une copine qui a plusieurs chevaux rationnés sur un hectare, ça lui a bien simplifié la vie en contrôlant mieux l'état de ses chevaux, qu'avant, elle déplaçait à droite à gauche sur plusieurs prés qu'on lui prêtait alors qu'elle n'était sur place que de façon épisodique... donc ultra compliqué. Tout le monde à la maison sur un seul paddock qu'elle a aménagé, forcément, pour elle c'est la meilleure solution, et pour ses chevaux aussi.

Par Loarghann : le 03/08/18 à 11:25:40

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13507 messages

209 remerciements
Dire merci
je suis ok, le paddock paradise n'est pas l'idéal pour tout, mais quand même une excellente solution pour les chevaux trop gras, et selon moi permet d'avoir plus de chevaux sur une plus petite surface mais avec le confort de mouvement d'un grand pré...

Mon cheval est actuellement depuis mai dans un PP like, dans une pension dans laquelle il avait déjà été mais qui n'avait que box/pré comme proposition à la base, et dans laquelle mon cheval n'était pas bien (beaucoup trop gros et gras, et les fourchettes pourries, et le poil moche), alors que les chevaux travaillant régulièrement étaient top... J'ai réussi à négocier avec le proprio de ma pension un full pré pour lui en été avec un pote, mais je savais qu'en hiver ce serait retour au placard alors j'ai changé de pension. Depuis le proprio de la pension a évolué, et propose pour 6 chevaux maxi, une version PP like, donc je suis revenue parce que je trouve le gestionnaire de la pension très bien.

Les chevaux ont un paddock de 30 ares qui forment un espèce de sablier (les anciens paddocks qui le composaient avaient déjà cette forme-là tous ensemble) et le rétrécissement et les alentours du ratelier à foin et du point d'eau ont été stabilisés au poucier, le reste n'a plus un brin d'herbe vu le temps, les chevaux y sont full time l'hiver.
L'été, ils ont un pré de 70 ares, qui fonctionne avec un ruban qui recule, leur donnant successivement plus d'espace et empêchant la surpaturation. Dès qu'ils sont au bout de l'herbe du pré, ils reviennent au paddock d'hiver pour 15 jours ou trois semaines (ici un mois parce qu'avec la sécheresse, ca repousse pas du tout) le temps que ca repousse, et sont de nouveau au foin à volonté.
Le troupeau est raisonnablement stable : depuis mai, deux chevaux sont partis, et un cheval est arrivé. Tous des petits vieux ou des obèses de base comme mon gros, et tous on une belle ligne maintenant. Un hongre de 7 ans un peu jeunot dans sa tête, que mon cheval connait bien pour avoir été en full pré avec lui, met un peu d'ambiance dans le troupeau. Clairement, c'est la jument le chef du troupeau, et mon cheval fait tout pour lui plaire, mais elle ne bouge pas, c'est mon cheval qui est à sa botte et qui met de l'ordre pour elle en faisant semblant d'être le big boss, c'est assez comique à observer...
Et mon cheval n'a plus été aussi beau depuis longtemps : fit et raisonnablement musclé pour un bidet non monté, beau poil, et les fourchettes qui reprennent à leur rythme du poil de la bête...
J'ai enfin trouvé un endroit qui lui convient. Mon pareur trouve aussi qu'il est mieux là ou il est aujourd'hui. Et je paie moins cher que la pension box que je payais au même endroit 250 euros par mois, à l'époque, pour le PP like je paie 150 euros les mois à l'herbe et 200 au paddock quand il faut les mettre au foin, comme maintenant.

Bref, je suis contente d'y avoir mis mon cheval. Le seul souci, les crottins, je ne les trouve pas assez souvent ramassés... Mais je n'en ai pas encore parlé au gestionnaire de la pension et je suis assez certaine qu'il trouvera une solution...


Message édité le 03/08/18 à 11:27

Par K.Zel : le 03/08/18 à 13:10:44

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8295 messages

405 remerciements
Dire merci
qualifly : pour l'intérêt, de mon seul point de vue, je pense que c'est vraiment une question philosophique avant tout, peut-être à comparer avec les débats autour de ce qui est mieux entre kiné, ostéo et chiropracteur. De mon point de vue encore (au sens où je n'ai pas la vérité absolue) tant que les chevaux sont en pâture et en groupes, bah c'est ok, pourquoi pas un PP. Le truc qui me rebute, moi, ce n'est pas l'investissement, mais le fait de donner du foin toute l'année, quand je vois comment les miens s'en lassent en fin d'hiver et guettent l'herbe fraîche avec impatience, je ne pense pas que ça leur conviendrait.
Je pense aussi à un point peut-être semblant anecdotique, mais je pense que si le gérant et/ou proprio a le sentiment d'avoir mis son cheval sur un bon système, il se sent plus serein, et ça se répercute sur le cheval, ce qui est tout bénef pour la relation et le bien-être du bourrin.

partbred : je suis un horrible gérant qui ne ramasse pas les crottins Plus précisément, j'ai des pâtures bien naturelles où les insectes type bousier font tout le boulot. Néanmoins, sur mes abords stabilisés et abris, oui, j'enlève, et c'est clair et net qu'il ya plein de pensions où les chevaux pataugent dans leur merde. Genre près de chez moi, il y a une tripotée d'espagnols dans des mini paddocks grillés et entièrement recouverts de merde, c'est franchement honteux.

Sur le 1hectare par cheval, c'est quand même une donnée remise en cause depuis bien longtemps : 1 hectare/cheval en Normandie, c'est pas un hectare/cheval dans le Var, les Alpes, la Camargue, la Belgique, la Corse, etc. Il y a même des endroits où c'est quasi impossible au niveau quantité de surface (coucou la Belgique)

Par Loarghann : le 03/08/18 à 13:16:06

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13507 messages

209 remerciements
Dire merci
Yep, en Belgique il y a beaucoup trop de chevaux pour pouvoir se permettre le luxe d'avoir un hectare par bestiole... Déjà trouver du full pré à l'année est mission impossible ou presque.... Ou alors en auto gestion et moi je ne peux pas me permettre l'auto gestion...

K.zel, je n'ai rien contre les gens qui laissent les crottins, tant que c'est dans un endroit qui ne devient pas boueux, et ici, c'est l'endroit autour de leur ratelier qui est boueux mélangé crotte et que j'aimerai qu'il stabilise.

Bien sur que dans un pré assez grand ou un paddock qui ne sert pas beaucoup, ca me posera moins de problème de laisser la nature les éliminer, les crottes...

Par kirikou : le 03/08/18 à 13:21:16

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17790 messages

252 remerciements
Dire merci
Une bonne pension pré, à mon avis, revient quasiment au même (partant du principe que les chevaux sont en bonne santé et qu'il ne faut pas limiter leur accès à l'herbe).

Il y a tout de même bcp de chevaux pour qui ce postulat n'est pas possible sans qu'ils ne finissent en bibendum/fourbure au printemps
Pour cela, le principe du PP est séduisant, mais je ne me suis pas assez penché sur la question pour avoir un réel avis tranché. Là, je me dis juste que pour ma jument qui vit dans 2000m² depuis le mois de mars pour éviter qu'elle ne gonfle, bah ça serait peut-être pas si mal. Pourtant, elle marche bcp car peu d'herbe, paddock en longueur avec l'eau à un bout, etc.

Par partbred : le 03/08/18 à 13:36:50

Déconnecté

Inscrit le :
05-01-2018
20 messages

1 remerciements
Dire merci
@K.Zel : ah bon, tu passes pas ta vie à ramasser les crottins sur 100 hectares? C'est sûr qu'on va pas ramasser chaque petit bout... Mais il faut qu'il y ait des espaces propres, ce qui est loin d'être le cas dans toutes les pensions.

Pour le 1 hectare/cheval, oui certes, c'est pas partout pareil. Et ça ne va pas toujours être possible. Ça ne me dérange absolument pas -- à partir du moment où on complémente quand il n'y a pas assez d'herbe! Il y a des gens qui se battent pour que loulou ne devienne pas trop gras. Puis il y a des gens qui sont dans des pensions où il y a 5 chevaux sur un demi-hectare et qui ont zéro foin "parce qu'ils sont à l'herbe". Comme moi par exemple, proprio d'un cheval qui a dû perdre 25 kg en quelques semaines (et qui n'était pas trop gros avant, je suis donc loin d'être ravie...)

Par JuliaRoberts : le 03/08/18 à 13:54:25

Déconnecté

Inscrit le :
29-11-2013
157 messages

7 remerciements
Dire merci
Le Paddock Paradise c'est super pour héberger ses propres chevaux quand on a peu de terrain, mais pour une pension c'est totalement inadapté. D'abord on ne peut pas mettre quarante chevaux dans le même parcours, il faudrait 5 ou 6 parcours. Ensuite si c'est un "vrai" parcours, il doit faire une bonne longueur. Quand les clients auront marre de se taper un km à pied pour aller chercher loulou à l'autre bout du parcours, ils iront certainement le mettre dans une pension où il est dans un paddock de 5000m2. Ensuite pour le gérant, entre acheter le foin toute l'année, remplir les filets le long du parcours, payer et entretenir des kms de clôture, je suis curieux de savoir comment il peut rentrer dans ses frais.

Mais encore une fois je ne crache pas sur le PP, c'est un super système, plein d'avantages, mais pour ses propres chevaux, ou alors une petite pension familiale qui prends deux trois pensionnaires en plus.

Par Naroma : le 03/08/18 à 14:14:02

Déconnecté

Inscrit le :
28-06-2016
7 messages

1 remerciements
Dire merci
J'ai passé mes 2 gros en PP en debut d'année ,chez moi dans le sud sur un peu plus d'un ha . Pour 2 raisons: permettre a mon anxieuse de pouvoir marcher et mieux gerer lherbe qui est rare chez moi encore plus sur une petite surface. Franchement onjevtif atteint. Avant javais sacrifie 2500m2 et j'ouvrais 3 parcelles pour lherbe,je ramassais déjà les crottin pour la propreté et pour limiter les refus.maintenant ils ont autant voire plus de surface dispo sur les piste ,je gere mieux mon herbe et les chevaux se deplacent plus (550m de pistes) car leur espace dispo est moins concentré. Au niveau manut cest pareil, sur 1ha cest pas la mer a boire de dispacher le foin sur les pistes. Je vais stabiliser labri mais pp ou pas il fallait le faire..apres je suis pas dans la pure philosophie du pp, je veux que mes chevaux aillent a lherbe mais je peux doser si necessaire( trop gros,sur paturage...),je n'ai pas modifié le sol en mettant des cailloux ou autres materiau. Au niveau cout les clotures interieures sont minimales ( mes gros respecte).
A linverse de lauteur du fameux article sur les mauvais côtés du pp,je trouve sue cest tres adapté aux petites surfaces.

Par Roxanne22 : le 03/08/18 à 18:46:44

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
juliaroberts je vois un peu les choses comme toi. Ça me paraît quand même énorme en temps et en argent. Mais je ne suis pas experte du sujet.
Les crottins je connais pas bcp de pension qui les ramasse .. En général il y a rotation de pâture, hersage et broyeur pour les refus. D'ailleurs j'avais entendu dire qu'à force de ramasser les crottins ont pouvait appauvrir les sols
Maintenant je pense que le paddock paradise c'est top quand on est un particulier qui a peu de terrain (mais les moyens de faire les choses bien) ainsi que pour les proprios de chevaux ou poneys obèses. Après comme dis précédemment moi ça m'ennuirait de faire des kms pour aller chercher ma jument au pré. Et si on a un cheval qui ne se laisse pas attraper je n'ose pas imaginer

Par Pascale1 : le 04/08/18 à 15:20:11

Déconnecté

Inscrit le :
30-03-2018
3087 messages

242 remerciements
Dire merci
Le PP, c'est bien qd on doit gérer ses 2 chvx sur une petite parcelle. pour les petits troupeaux, en pension, c'est l'écurie active, le concept, PAS le PP!!!!!

Qd à l'hectare par cheval... la blague....
Outre le fait qu'il y a plein de coins où il impossible de dégoter un hectare (alors pls ), perso, je n'ai pas envie d'avoir un cheval avec un bide d'herbe!

J'ai 2500M² à l'année. J'ai pris ce qui m'intéressais ds le concept du PP: les filets à foin distribués loin de l'abri. La stabulation avec 2 entrées. La stabilisation devt l'abri et sous les filets. L'eau est éloignée de l'abri. il y a de l'ombre à différents endroits, suivant l'heure de la journée.Je ferme certains parcelles qd surpaturées. Je ramasse les crottins, ce qui assez facile ds 2500M²

Perso, si je peux, je ne reviendrais pas au pré rectangulaire traditionnel, en pension!!! Mes chvx bougent plus ainsi, et surtt, ils sont mieux!

Par Roxanne22 : le 04/08/18 à 23:08:07

Déconnecté

Inscrit le :
04-05-2010
130 messages

5 remerciements
Dire merci
pascale tu aurais un plan de ton installation stp ? Je pense que ton système serait adapté pour ma jument qui est au boulot et qui grossit en regardant l'herbe ainsi que mes 2 sujets (j'aurai plus de réserve sur ma trotteuse qui est plus difficile a tenir en état). Mais l'idée de pouvoir quantifié la nourriture me plaît

Par SDE : le 05/08/18 à 10:14:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17932 messages

171 remerciements
Dire merci
je les regarde 10 à 20 fois par jour. Ils se déplacent énormément : pour aller boire déjà, après ils ne retournent pas forcément au même endroit,
pour avoir plein de fois observé le mien dans 10 ha en groupe, je trouvais qu'ils utilisaient eu l'espace au contraire. Ils bougent moins q dans un parc plus petit.

C'est miam-miam dans une zone pdt des heures, ensuite ils vont boire 2 ou 3 fois max pcq l'abreuvoir est à l'autre bout, donc loin pour ces feignasses (par contre ils font le plein !. Ensuite un coup de sieste à l'ombre ou en plein vent, puis retour au coin de broutage, lentement en s'arrêtant à chaque touffe d'herbe.
ils restent quelques jours sur une zone, puis quand ils ont bien mangé et bien crotté, ils vont à une autre.

Quand les clients auront marre de se taper un km à pied pour aller chercher loulou à l'autre bout du parcours,
mais c'est un parcours circulaire avec des parcelles au milieu.
Celui q j'avais vu avait des portes dans plein d'endroits pour traverser dans tous les sens.
Finalement ce qui revient le plus cher c'est peut-être acheter des poignées.
Enfin quand le cheval vit dans 10 ha comme le mien, on marche bcp aussi pour aller les chercher,...

Par swann : le 20/01/19 à 11:09:08

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
15248 messages

544 remerciements
Dire merci
je remonte le post!



" alt="" />

Hélène Roche, Les chevaux nous parlent si on les écoute!


Par Muesli08 : le 26/01/19 à 14:52:31

Déconnecté

Inscrit le :
15-02-2008
7554 messages

188 remerciements
Dire merci
intéressant !

surtout que je suis en plein dedans, avec mon cheval récemment mis pieds nus.

j'ai 2000 m carrés à moi, et le haut est le paddock d'hiver (et de nuit pour toute l'année) (20mx12) j'avais que des petites zones stabilisées, (devant les boxes)
j'ai dû changer mon abri de place (extension du voisin) et je dois stabiliser une plus grande zone.

mais le reste du terrain : je peux pas (inondation presque chaque année)

ensuite mes autres parcelles ne sont pas à moi. (je limite l'accès à l'herbe à la belle saison : entre 4 et 8 heures par jour selon mes horaires de boulot et muesli a un panier en plus )

mon but étant la stimulation des pieds : je vais stabiliser tout le reste de mon 20par 12 avec plusieurs matières (sables, graviers) et planter 2 ou 3 arbres pour les encourager à faire un peu le tour , et aussi avoir d'autres points d'attaches pour mes filets à foin.

déjà là j'y passe le double de temps (depuis qu'ils sont tous les 2 ouverts et non plus enfermés au boxe).

l'avenir me dira si j'ai un impact sur la qualité des pieds

Par azzura42 : le 26/01/19 à 20:30:54

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
7603 messages

224 remerciements
Dire merci
On les met dans un grand pré en respectant la règle du 1 hectare/cheval

C'est très beau comme principe mais infaisable dans pleins d'endroits, dans ma pension pré/box il y a 14 chevaux on a 5 parcelles réparties sur 2Ha.

On va passer à 20 chevaux avec 2 Ha de terrain en plus ce qui est déjà super, clairement pour avoir 20Ha de pâture à quelques km de Lille le gérant a intérêt à gagner au loto

Par Loarghann : le 28/01/19 à 11:06:48

Déconnecté

Inscrit le :
10-08-2005
13507 messages

209 remerciements
Dire merci
Et bien personnellement je suis toujours aussi satisfaite. Hidalgo n'a jamais eu d'aussi beaux pieds, malgré le bain de pieds version crottes boueuses dans lequel ils baignent quand ils mangent, malgré le poucier qui stabilise bien, sous la crotte ....

Le proprio ramasse bien les crottes sur base régulière, mais seulement une fois toutes les trois semaines : il racle le poucier avec le manitou, mais malheureusement ça ne change pas grand chose....

Heureusement, je ne constate aucun effet négatif sur les pieds d'hidalgo...

Le proprio va ajouter un ratelier de foin parce que depuis qu'on a intégré un petit teigneux dans le troupeau, la vieille jument du proprio est souvent à l'écart.... Il sera lui aussi placé sur une base stabilisée en poucier.

Bon hidalgo se prend pas mal de chtards du petit teigneux mais comme il ne donne pas sa part aux chiens.... Il a une cicatrice à la Harry Potter de la base du toupet à entre les deux yeux.... Et la boule de suros qu'il a à la mâchoire est maintenant cassée...

La shiatsu-thérapeute qui le suit m'a dit qu'elle n'avait pas beaucoup de clients chevaux dont l'énergie circulait aussi bien jusqu'aux pieds, mais aussi qu'il était très sensible de la tête et des cervicales alors que d'habitude pas du tout.... Elle a décoince la mâchoire et on verra à la prochaine visite si ça a suffit... Il mange très bien et va globalement très bien hein, rassurez vous....

Bref, les joies de la vie en communauté, mais je sens vraiment que malgré cela il est bien mieux cet hiver que l'hiver passé...


Message édité le 28/01/19 à 11:23

Par Thya56 : le 27/06/19 à 11:20:34

Déconnecté

Inscrit le :
28-08-2018
80 messages
Dire merci
Bonjour,

alors je sais que chacun à son avis sur la question et tout dépend aussi de la région ,
je suis en Bretagne ,
j'ai beaucoup d'hectares et de la chance d'avoir des bois et des parcelles avec abris naturel , nous avons l'eau a un endroit , le foin a un autre et nous leur donnons a manger encore un autre endroit , je passe plusieurs fois par jours devant mes chevaux ils ne sont jamais au même endroit et ils font eux même leur propre chemins et je pense que ça reste le plus naturel pour eux , ils sont pied nus et pas de soucis non plus de ce coté la .
et avec l humidité chez moi et la pluie il faudrait tout stabilisé la piste pour que ça ne soit pas de la boue, je fais beaucoup de rotation pour garder mes prés en états et en herbe .
je pense que le mieux reste quand même de beaux prés avec de la pente des bois ou l'on peut aménager un petit parcours aussi .
Après tout les cas sont diffèrents et les points de vue aussi mais dans mon cas par exemple je ne vois pas en quoi le paddock paradise serait mieux pour mes chevaux …..


Par Nine81 : le 27/06/19 à 14:20:28

Déconnecté

Inscrit le :
18-04-2014
2938 messages

82 remerciements
Dire merci
La réponse a ta question est dans ton texte, tu as beaucoup de terrain, donc effectivement ce n'est pas adapté a ta situation.

Par Heco2 : le 27/06/19 à 20:54:30

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
696 messages

75 remerciements
Dire merci
J'ai eu la chance d'avoir mon cheval dans une pension en troupeau avec 3 prés de 10ha et 20 chevaux tous ensemble. Beaucoup de bois et donc très peu d'herbe. La gérante installait les râteliers à foin à l'opposé des abreuvoirs sinon les chevaux ne bougeaient pas, même avec 10ha à disposition... Quel bande de feignants!
Par contre je mettais parfois 30 min à trouver mon cheval

Par Heco2 : le 27/06/19 à 21:00:07

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2018
696 messages

75 remerciements
Dire merci
Pour ce qui est de la rentabilité, il y a de tout comme paddock paradise. Juste une clôture à l'arrache ou des couloirs aménagés et stabilisés. Et tous les prix... C'est très compliqué d'en sortir une generalité sur la rentabilité ou non des paddock paradise. 100, 200, 300 € par mois... En Île de France, en PACA, en Charentes ou dans la Creuse ? A 15 min de Lyon ou à 45 min de la première ville de plus de 10 000 hab. ? 5 chevaux ensemble ou 15 ? Bref c'est du cas par cas...

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 402) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval