Forum cheval
Le Forum Cheval

Danger de l'érable

Sujet commencé par : swann - Il y a 30 réponses à ce sujet, dernière réponse par CaroDadou
1 personne suit ce sujet
Par swann : le 05/12/16 à 13:54:20

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
12735 messages

315 remerciements
Dire merci
Bonjour,

je ne veux pas polluer le post de la malheureuse maud...


mais une question m'est revenue à propos de l'érable.

On en a un très près de la pâture habituelle des juments (mon homme l'a planté il y a un certain temps, avant qu'on parle régulièrement des dangers de la chose, en fait il n'en savait rien du tout)

l'arbre est déjà grand MAIS on ne voit jamais de samares..

Est-ce que ce sont exclusivement les graines qui donnent la maladie? les feuilles aussi?

Est-ce que seuls les arbres mâles produisent des graines? ou certaines espèces d'érables?

(je suis une quiche en botanique )

merci!

Messages 1 à 30, Page : 1

Par Nirvelli : le 05/12/16 à 14:05:05

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9577 messages

204 remerciements
Dire merci
Je suis une quiche aussi, mais j'avais lu que pour que l'érable puisse transmettre la myopathie, il faut qu'il soit malade aussi. Tous les érables ne transmettent pas la maladie, sinon, le Canada serait dévasté.

Par Matchbox : le 05/12/16 à 14:08:26

Déconnecté

Inscrit le :
23-10-2016
1825 messages

113 remerciements
Dire merci
Il faut vérifier déjà s'il s'agit d'un champêtre ou d'un sycomore.

Par Cecile.P : le 05/12/16 à 14:19:51

Déconnecté
Ce sont les sycomore qui pose problème .

Par cyberds : le 05/12/16 à 14:25:20

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47098 messages

1586 remerciements
Dire merci
non, c'est une toxine qui se développe mais elle peut être présente sans que l'arbre soit malade!!
ce qui en est dit sur ifce :

L'hypothèse d'une toxine d'origine environnementale affectant le métabolisme énergétique musculaire est maintenant validée.
Aux Etats-Unis, il a été montré que la myopathie saisonnière du pâturage était causée par la toxine appelée « hypoglycine A » présente dans les graines de l'Acer negundo (érable negundo).
En Europe, cette toxine est également retrouvée dans les graines et plantules de l'Acer pseudoplatanus ou érable sycomore plus fréquemment responsable des cas de myopathie atypique e Belgique et en France. Néanmoins, l'Acer negundo est une espèce invasive qui est en forte expansion, notamment dans le sud-ouest de la France et peut donc aussi être responsable de cas de myopathie atypique en Europe.

Une fois ingérée, l'hypoglycine est métabolisée en un composé toxique, le « MCPA », qui engendre des désordres biochimiques sévères.


Samares (a) et feuilles (b) de l’érable negundo © F. Patarin

L'Acer pseudodistances est un arbre qui peut atteindre 20 à 30 m de haut. Ses feuilles sont vert sombre et présentent 5 lobes arrondis.
On le retrouve dans les forêts mixtes de l'Europe occidentale jusqu'à la Mer Baltique. La configuration des fruits (samares) prédispose à la dissémination par le vent, ce qui accroît le rayon d'action d'un arbre ou bosquet.

Par Nirvelli : le 05/12/16 à 14:56:19

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9577 messages

204 remerciements
Dire merci
Donc tous les érables de cette espèce peuvent donner la maladie ?
Ce qui me surprend, c'est qu'il s'agit quand même d'une espèce d'arbre très répandue en Europe et en Amérique du Nord, et au bout du compte, le nombre de cas de myopathies comparativement aux nombres de sujets exposés est faible (même si c'est toujours trop!). Du coup, certains chevaux seraient sensibles à la toxine et d'autres pas ? Ou alors il faut qu'ils aient ingéré la toxine en grande quantité ?

Par Pili : le 05/12/16 à 15:31:13

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7324 messages

179 remerciements
Dire merci
ça faisait des années qu'ils étudiaient les MA à Liège et ne trouvaient pas. Tout ce qu'on te disait c'était 'prairies en pente, mi-ombre, mi-soleil pendant les moments où il gèle la nuit et fait beau la journée'. Quand une 'épidémie' est apparue aux US ils ont fait le nécessaire et en 6 mois ils avaient trouvé le coupable: l'érable.

Maintenant Liège dit que la saloperies peut ne pas se développer que sur les hélicoptères d'érable mais probablement sur d'autres types aussi ...de là à savoir si c'est vrai ...

Bref il faut un samarre, une toxine et les conditions météo nécessaires pour que ça se développe (c'est hyper saisonnier quand même) et il faut que les chevaux en ingèrent ... (quantité ???) ce qu'ils ne font pas, en principe sauf s'il n'y a rien d'autre à manger (d'où le fait qu'on dit de laisser du foin à volonté);

J'ai rentré mes chevaux pendant des années de ma 'prairie à risques' pour les mettre chez moi et me rendre compte que le long des paddocks il y avait 3 grands érables (que j'ai planté in tempore non suspecto) et personne n'a jamais rien eu ... (j'ai coupé les érables depuis ...)

Par Nirvelli : le 05/12/16 à 15:41:16

Déconnecté

Inscrit le :
04-02-2010
9577 messages

204 remerciements
Dire merci
Justement, ils parlent des dangers de l'érable et de la quantité à ingérer pour que ce soit toxique sur le site de Université de Liège, et apparemment, il suffit d'une poignées de samarre pour tuer un cheval
Et ils ne savent visiblement pas pourquoi un arbre resté inoffensif pendant des siècles est devenu soudain toxique, c'est pour ça que je parlais d'arbre malade dans mon premier poste...


Par beeboylee : le 05/12/16 à 16:52:01

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60219 messages

389 remerciements
Dire merci
C'est bien ça qui pose pb: on a ds la pature des chevaux(' en pension), des sycomores donc potentiellement toxiques. Certes les chevaux ont du foin à volonté , mais je ne me leurre pas, en broutant, ils doivent ingerer des samares..
il n y a jamais eu de cas et pourtant toujours des chevaux ds ce pré.
Donc, quid du moment où ça part en vrille?

Par dejavu : le 05/12/16 à 17:07:34

Déconnecté

Inscrit le :
04-08-2009
8670 messages

400 remerciements
Dire merci
J'ai aussi des érables... je ratisse les graines le plus possible mais cette année il y en a vraiment beaucoup. En principe les chevaux ne les mangent pas et encore en principe avec un bon gel comme il y a en ce moment le danger est écarté.
Dans ce pré il y a toujours eu des chevaux (les miens y sont depuis 3 ans) alors.... et vu que tout autour c'est la forêt, je me vois mal en train de scier tous les érables qui y poussent.
Les chevaux ont en permanence du foin à volonté et je surveille que les graines ne tombent pas dans leurs abreuvoirs et/ou ne se mélangent pas au foin.

Par cyberds : le 05/12/16 à 17:31:21

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47098 messages

1586 remerciements
Dire merci
En automne, le souci c'est l'ingestion des samares (tout ça corrélé avec des facteurs d'humidité et de température qu'on ne domine pas encore)
Au printemps, le danger vient des plantules (germination des samares)

article bilan du RESPE :
Lien

Photo 1 : Samares de l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus)


Axe 1 - Identifier les causes environnementales responsables de l’émergence de la maladie

Pour réaliser les objectifs de cet axe, il était nécessaire, au préalable, de valider une technique de dosage de l’hypoglycine A dans des extraits végétaux. La recherche menée a conduit à cette validation (Habyarimana et al., 2016) et a permis de confirmer la présence d’hypoglycine A dans les samares de l’érable sycomore mais aussi de montrer que cette molécule était présente dans les plantules printaniers (Photo 2). Ces résultats corroborent l’hypothèse selon laquelle les cas de myopathie atypique du printemps résulteraient de l’ingestion de ces plantules (Baise et al., 2016). D’autre part, des résultats préliminaires suggèrent que l’hypoglycine A diffuse en dehors des samares et pourrait dès lors contaminer l’environnement (herbe, eau de boisson etc.).
En outre, le dosage de l’hypoglycine A dans les échantillons végétaux va permettre de déterminer les causes environnementales de l’émergence de la maladie et de vérifier la toxicité ou l’innocuité des érables communs de nos régions.

Photo 2 : Plantules de l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus)



Par beeboylee : le 05/12/16 à 18:12:03

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60219 messages

389 remerciements
Dire merci
Ben oui mais on n'est pas plus avancés..
Il est maintenant certain que l erable sycomore est en cause et que sous certaines conditions liées à une temperature clemente et humide ( l automne et le printemps , quoi) il devient potentiellement toxique chez certains chevaux au bout d'un certain temps :.on peut avoir tres bien deux chevaux morts ds un pré et trois autres qui se portent comme des charmes ds le meme pré..On peut tres bien avoir un pré à érables où ont paturé des chevaux de tte eternité, qui soudainement se transforme en piege mortel..

Donc ça fait beaucoup de "certains" ou..d incertitudes
Et oui on peut couper UN erable, mais quand le bois avoisinant en est plein..,sachant que ça vole tres bien les hélicopteres que sont les samares..

Bref, pour le moment, la communication scientifique reste trop parcellaire pour qu'on puisse etre tranquille ou , au contraire s'alarmer



Par arwen73100 : le 05/12/16 à 18:18:35

En ligne

Inscrit le :
14-11-2004
18596 messages

481 remerciements
Dire merci
en tout cas ça fait super peur ...........

Par luck40 : le 05/12/16 à 18:33:27

Déconnecté

Inscrit le :
08-12-2013
2329 messages

100 remerciements
Dire merci
C'est clair que ça fait flipper....Quand je lis la pauvre maude... :-(
En tous cas ces érables c'est la plaie ! J'ai des érables japonais en pot à la maison je peux vous jurer que le jour où le loulou à rien trouvé de mieux que d en bouffer une branche entière j'ai cru que j'allais faire une syncope. Appel au véto direct, elle m'a dit pas d inquiétude pour le moment ras sur un jap


Message édité le 05/12/16 à 18:33

Par cyberds : le 05/12/16 à 18:45:19

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47098 messages

1586 remerciements
Dire merci
Il est maintenant certain que l erable sycomore est en cause et que sous certaines conditions liées à une temperature clemente et humide ( l automne et le printemps , quoi) il devient potentiellement toxique chez certains chevaux au bout d'un certain temps

Eh oui, pour l'instant c'est la loterie
Parce qu'on ne peut faire abattre tous les sycomores (et dans le sud les negundo) dans les prés sachant qu'il en aura toujours à proximité qui viendront avec le vent ...
Bref, quelle angoisse

Par Erzebeth : le 05/12/16 à 18:47:05

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
61524 messages

513 remerciements
Dire merci
Pareil, il y a plein d'érable autour de chez moi, et je suis en location en plus, donc je ne me vois pas tout couper... et de toutes façons il y en a aussi chez les voisins, alors c'est impossible de s'en débarrasser.

Par Vanessa14 : le 05/12/16 à 18:51:58

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2011
12488 messages

140 remerciements
Dire merci
idem j'ai une de mes pâtures bordées de 3 érables ... ils sont énormes, l'idéal serait de les boycotter mais vu leurs gabarits pas simple
Du coup les chevaux sont dans un autre près un peu plus loin ou les sycomores ne volent pas .

Par Pili : le 05/12/16 à 19:00:35

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7324 messages

179 remerciements
Dire merci
ça c'est l'étude universitaire américaine faite sur le sujet (2012) et qui fait référence en la matière:Lien

En gros je résume pour répondre à la question de beeboylee , dans l'échantillonage de samarres il en ont rencontré certains qui ne contenaient quasiment pas de toxines et d'autres qui en contenaient bcp (échantillons pris uniquement sur des prairies où des chevaux sont morts). Il ont donné la toxine à des rats pour voir à quelle dose ils en mourraient, on extrapolé sur des chevaux (ratio poids/mg de toxine), calcul fait un cheval pourrait atteindre la dose maximum en ingérant entre 165 et 8000 samarres ...
Après il s'agit juste d'une extrapolation sur l'effet létal de la toxine sur les rats (y a même des humains qui meurent de ça quelque part dans le monde en mangeant certains fruits !)

Par Pili : le 05/12/16 à 19:24:51

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7324 messages

179 remerciements
Dire merci
ça c'est l'étude faite en Allemagne en 2014 sur des chevaux qui n'étaient même pas tous H24 en prairie et tous complémentés en grain et foin à volonté
Lien
résumé: les chevaux ne sont pas tous égaux face à la toxine

Par beeboylee : le 05/12/16 à 20:50:24

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
60219 messages

389 remerciements
Dire merci
Ben voilà.
Parce que rien que le chiffre que tu nous donnes est juste désespérant.
165 samares c rien par rapport 8000.
Donc va comprendre,si ce n'est effectivement en se disant que certains sont plus immunisés que d'autres?

Par maud : le 05/12/16 à 21:15:35

En ligne

Inscrit le :
24-04-2005
8132 messages

152 remerciements
Dire merci
Mon conjoint à retrouvé des samares dans le parc des chevaux. Il n y a pas d érable qui borde le parc. Voilà quoi... Personne n est à l abris... Je savais que ça pouvait arriver à partir du moment où j ai décidé de faire vivre une vie en extérieur à mes chevaux... Un peu comme les chats heureux dehors mais qui risquent de se faire buter vs les chats d intérieur..

Il y a tout de même des moyens de prévention, ma pature était rase... Je voulais qu ils perdent un peu avant d attaquer l'hiver et le foin à volonté..

Par Pili : le 05/12/16 à 21:21:21

Déconnecté

Inscrit le :
08-07-2004
7324 messages

179 remerciements
Dire merci
165 samarres super concentrés vs 8000 à faible concentration. Et le même arbre peut contenir des super et supra concentrés.
le problème c'est que 8000 samarres c'est rien du tout pour 1 arbre, 1 seul
faut lire les études, c'est passionnant.
Dans la deuxième (celle en Allemagne) qui a été menée pour pousser un peu plus loin la première. On constate que les chevaux qui n'ont pas été dans les prairies infectées = ZERO toxine dans le sang (je simplifie)
Les chevaux qui étaient dans les même prairies que ceux qui sont morts ont tous des toxines et le plus intoxiqué des 'sains' avait quasi autant de toxines que le moins intoxiqué des morts.
Donc oui ils ne sont pas tous égaux devant la toxine, ça dépend d'un tas d'autres paramètres qu'ils n'ont pas encore clairement réussi à définir. Pcq, pour l'instant, on étudie la toxicité sur les rats ... pcq on ne va pas tuer des dizaines de chevaux en les intoxiquant.

Pour aller 'sur le terrain' il y a un véto et un biologiste, ils se promènent dans les prairies où des chevaux sont morts, prennent des photos, ramassent des hélicoptères ou les recueillent sur les arbres et vont mesurer leur toxicité dans leur labo ... ils ont eu 16 cas dans un rayon acceptable de leur unif. Que veux tu faire avec 16 cas (2e étude, la première portait sur 11 cas).

Oui pour nous c'est une cata et quand Maud perd son cheval on en est tous affectés, mais voilà, le cheval de Maud va partir à l'équarissage , le véto et le biologiste n'iront pas sur place et ça n'avancera pas ... c'est ça la recherche ...

Par cyberds : le 05/12/16 à 22:08:51

Déconnecté

Inscrit le :
09-04-2004
47098 messages

1586 remerciements
Dire merci
oui ça intoxique aussi les humains qui mange un certain fruit (l'Aki ou akée)
L’hypoglycine A se trouve à différents niveaux de concentration dans les graines de plantes du genre Acer ainsi que dans celles d’arbres d’autres genres de la famille Sapindaceae comme l’ackee (Blighia sapida). Dans l’akée, les niveaux d’hypoglycine A varient avec le degré de maturité du fruit et si le fruit est consommé avant qu’il ne soit mature, il provoque chez l’humain (en raison de l’utilisation de l’akée dans la cuisine jamaïcaine) une hypoglycémie et une maladie appelée « maladie des vomissements jamaïcaine » qui se solde parfois par la mort.

On trouve des infos en français ici
Lien
http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique/maladie/etiologie/

Par maud : le 06/12/16 à 12:51:13

En ligne

Inscrit le :
24-04-2005
8132 messages

152 remerciements
Dire merci
Moi je veux bien faire avancer la recherche... J ai déclaré mon cas à l univ de Liège et je suis prête à envoyer les samares. J espère que Liège va m appeler..

Par swann : le 06/12/16 à 13:57:39

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
12735 messages

315 remerciements
Dire merci
Merci pour tous ces renseignements

Je reprends ma question initiale pour les botanistes

Est il possible qu un érable n ait pas de samares ( question d espèce, de maturité ou de sexe de l arbre)?

Par lisis : le 06/12/16 à 14:17:41

Déconnecté

Inscrit le :
31-01-2007
32292 messages

44 remerciements
Dire merci
Ici on a des érables de Montpellier. À ce jour ils ne sont pas incriminés, j' espère que je ne prends pas de risque en les gardant...

Par Mape : le 06/12/16 à 14:52:04

Déconnecté

Inscrit le :
09-02-2010
1887 messages

62 remerciements
Dire merci
Les jeunes arbres ne produisent pas de fruits.

Par swann : le 06/12/16 à 19:00:40

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
12735 messages

315 remerciements
Dire merci
le nôtre aurait entre 8 et 10 ans, c'est jeune à ne pas produire de fruits?

sinon, ce serait un érable plane, et non sycomore

Par Mape : le 06/12/16 à 19:31:28

Déconnecté

Inscrit le :
09-02-2010
1887 messages

62 remerciements
Dire merci
Il me semble qu il faut 20 ans. Mais plus sûre...

Par swann : le 06/12/16 à 21:15:04

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2011
12735 messages

315 remerciements
Dire merci
Merci. J ai le temps😊

Par CaroDadou : le 06/05/19 à 15:39:42

Déconnecté

Inscrit le :
25-07-2005
14944 messages

133 remerciements
Dire merci
Je remonte le topic, j'ai une parcelle avec au bord un érable que je n'avais pas vu, les chevaux n'y patûrent pas on la garde pour faire du foin.
En juin juillet, il faudra enlever toutes les plantules (qui seront déjà grandes a priori donc facilement repérables) ? Ou on peut faucher direct?

Merci d'avance, quelle merde

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 722) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

CHEVAL 3 ANS
1000€
Témoignage de
100€
Témoignage de
selle cso CWD 2G
2100€
Armoire de
200€
Jument Frison 5
1500€